PLASMA SPRINGS ( dossier ailes volantes, triangles)

08/03/2013

Article source:ovni.ch/

 – PAR FABRICE BONVIN

Les phénomènes aériens non identifiés se présentent sous des formes variées, même si la forme prototypique de «soucoupe» semble demeurer la plus commune. Cependant, depuis le début des années 90, les apparitions d’OVNIs d’aspect triangulaire se multiplient sur les cinq continents, comme pour imiter la présence accrue des avions de reconnaissance ou bombardiers à technologie furtive – tels le F-117 ou le B-2 – dans nos cieux. Alors que le public se familiarise avec ce type d’engin par le biais des Médias, les rapports d’observation décrivant des OVNIs triangulaires continuent à affluer en posant une véritable énigme : s’il ne s’agit pas d’erreurs d’identification d’appareils connus de la part des témoins, sommes-nous en présence d’une technologie terrestre cachée de la connaissance du public ou – alors – d’une armada de vaisseaux appartenant à une puissance très «étrangère», voire extraterrestre ? Pour tenter d’apporter un élément de réponse, je vous propose de passer en revue quelques cas d’apparitions d’OVNIs afin de dégager les principales caractéristiques physiques et technologiques de ces engins. J’en profiterai pour faire le point sur les derniers développements relatifs à ces apparitions. Ensuite, en m’appuyant sur d’autres manifestations, il sera question de mettre en évidence les motivations supposées de ces engins.

Avant de m’attaquer au vif du sujet, j’estime nécessaire de faire un historique des engins secrets suivi d’un bref tour d’horizon des appareils à technologie «stealth» plus ou moins biens connus du grand public afin de pouvoir tirer ultérieurement des parallèles ou de dégager des discrépances entre ces aéronefs et les OVNIs triangulaires signalés par de milliers de témoins de part le monde.

Lire le reste de cette entrée »


Interventions extra-terrestres, Société et Economie.

08/03/2013

1dollar

Article source:sciences-fictions-histoires.com

Napoléon Bonaparte, Empereur Français – 1769-1821 :

« Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit. […] L’argent n’a pas de patrie ; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence ; leur unique objectif est le gain.« 

 

Au fil de mes années de lectures de témoignages, d’enquêtes diverses, y compris celles affichées par les USA, ceux des GEPAN/SEPRA/GEIPAN ou de la gendarmerie française, du MUFON, des chercheurs et rapports officiels, des rapports (sous-hypnose ou non) d’enlevés, ou de rencontres rapprochées, il m’est apparu une raison peut-être plus évidente que la crainte du ridicule ou d’une panique des citoyens de la part des gouvernements en ce qui concerne la non-révélation d’une présence extra-terrestre parmi nous : le système économique de la Terre, propriété d’une élite est en danger dans ce cas.

En effet, tout m’amène à penser que les civilisations bien plus évoluées que nous se sont effectivement débarrassées de tout système monétaire. Quand on voit le détournement de l’outil monnaie en objectif vital pour l’ensemble de la planète Terre comme le système commercial l’impose pratiquement depuis son invention (s’il s’agit bien d’une invention, mais j’y reviendrai plus bas), je comprends personnellement la nécessité de se séparer de cet outil plus nocif que bénéfique en final pour l’Humanité (mais le contrôle d’une civilisation entière via son système d’échanges de matières est le plus solide (et évident) trouvé, bien plus que par les armes ou la force…). Ce n’est pas pour rien que la Terre, sans le dire officiellement, est en guerre mondiale économique depuis déjà quelques années… et qu’un grand gagnant semble se dessiner, « curieusement » un gagnant n’ayant pas une idéologie déclarée « capitaliste »…

Pourquoi ? Comment se passer d’un système simple (mais contraignant et amenant par nature aux pires instincts) d’échanges de matières ? Quelle évolution à la fois mentale et d’organisation pourrait le permettre ? Et surtout, les avantages seraient-ils supérieurs cette fois-ci aux inconvénients ? Les libertés et égalités en seraient-elles renforcées, et comment ? Certaines réponses nous ont déjà été données…

Lire le reste de cette entrée »


OVNI : Operation Mainbrace en Mer Baltique.

08/03/2013

c206-1 Article source:sciences-fictions-histoires.com

Photographie de Wallace Litwin prise le 20 septembre 1952 depuis le point de l'USS Roosevelt

Photographie de Wallace Litwin prise le 20 septembre 1952 depuis le point de l’USS Roosevelt

Avec les recherches actuelles sur des anomalies au fond de la Mer Baltique, les hypothèses fusent de partout, d’autant plus que le mystère s’est plutôt épaissi au lieu de l’inverse… Je me suis moi-même souvenu avoir entendu et lu des rapports (et encore aussi dans les années 80 où des sous-marins fantômes et impossibles à intercepter par la marine suédoise ou l’OTAN, assimilés à des russes à l’époque par la presse, avaient été repérés par des radars et sonars et même vus par des pêcheurs) sur une étrange affaire de rockets ou missiles tombés sur la Mer Baltique et pays environnants en 1946, plus d’un an après l’arret des hostilités… Je viens d’apprendre qu’une équipe de chercheurs suédois vient de se constituer pour effectuer des recherches sérieuses sur cet évènement de plus de 60 ans, à l’aide de plusieurs témoignages : http://www.ghostrockets.se/    http://www.ghostrockets.se/clips/

J’ai retrouvé ce document du 12 aout 1946 parlant des évènements de juillet 1946.

Mais l’année 1952 est encore plus intéressante pour certains, à cause des nombreux témoignages, des photos et enquêtes officielles, y compris des tirs sur un OVNI-OANI (les objets pouvant également se déplacer ou s’enfuir par l’eau) pendant les grandes manoeuvres navales de la Mer Baltique. (Yves Herbo : Il y a eu un évènement au tout début de 1952 qui ne semble pas avoir été trop cité par les chercheurs : en effet, le 30 janvier 1952, l’ACLANT (NATO’s Allied Command Atlantic) est créé grâce à la réunion du SACLANT et du SACEUR, et le 21 février 1952, la Mer du Nord et la Manche est contrôlée par cet organisme : «  With the establishment of NATO’s Allied Command Atlantic (ACLANT) on 30 January 1952, the Supreme Allied Commander Atlantic (SACLANT) joined the previously created Supreme Allied Commander Europe (SACEUR) as one of the alliance’s two principal military field commanders.[5] Also, a Channel Command was established on 21 February 1952 to control the English Channel and North Sea area and deny it to the enemy, protect the sea lanes of communication, and Support operations conducted by SACEUR and SACLANT.[6][7]  ».  Cette prise de contrôle armée (Navale et aérienne) de la région par les Forces Alliées ont-elles dérangé des forces inconnues… (et les Russes) ?).

1952 – Observations de  l’ Opération Mainbrace

Une série de cas d’observations d’OVNIS durant les manoeuvres de l’OTAN au voisinage du Danemark et de la Norvège en septembre 1952.

Une série tout à fait remarquable de rapports d’observation d’ovnis fut rédigée sur les lieux de l’”Opération Mainbrace”, des manoeuvres de l’OTAN en septembre 1952. Ces manoeuvres débutèrent le 13 du mois et se déroulèrent sur une période de 13 jours. Selon l’US Navy, des unités de huit pays de l’OTAN et de la Nouvelle Zélande y participèrent, soit 80 000 hommes, un millier d’avions et 200 navires, entre le Danemark et de la Norvège. Dirigées par l’Amiral anglais Sir Patrick Brind, “ce furent les plus vastes manoeuvres effectuées par l’Otan à ce jour.”

13 septembre: Le destroyer Danois “Willemoes”, participant aux manoeuvres, était au Nord de Bornholm Island. Pendant la nuit, le Lieutenant Commander Schmidt Jensen et plusieurs membres de son équipage virent un objet volant non identifié de forme triangulaire, se déplaçant à grande vitesse vers le Sud-Est. L’engin émettait une lueur bleuâtre. Jensen estima la vitesse de l’engin à plus de 900 miles par heure.

OVNI : Operation Mainbrace en Mer Baltique..

 


Un crash près des chutes du Niagara en 1992

08/03/2013

Article source:mystery87100.skyrock.com via investigation océanographique et oanisoanis
crash ovniUn ancien professeur de Temple University à Buffalo a rapporté l’histoire suivante concernant les OVNIS qui sont fréquemment aperçus au-dessus du lac Ontario aux USA. Le 15 avril 1992, ou aux environs du 15, un grand engin volant en forme de disque a été observé arrivant du lac autour de 7 heure du matin, volant maladroitement vers Lockport, New York, au Sud. L’objet a semblé vaciller et perdre de l’altitude, selon les observateurs, il semblait qu’il ait des problèmes de stabilité, et tentait de trouver une aire d’atterrissage, puis il s’écrasa sur Campbell Boulevard (Route 270) à quatre milles à l’Ouest de Lockport et dix milles au Nord de Buffalo.

Alors qu’il s’écrasait, il est parvenu à éviter de heurter les voitures sur la route. Les conducteurs ont arrêté leurs voitures pour examiner l’OVNI et attendre que la police arrive. L’OVNI avait 100 pieds de diamètre ( 30,748 mètres) et 25 pieds de haut (7,61 métres). Les militaires, les pompiers et la police sont arrivés rapidement et ont nettoyé l’emplacement de l’accident et ont ordonnés à tout le monde de ne jamais parler de l’incident. Mais les autorités n’ont réussi à imposer le silence qu’à une partie des gens qui avaient vu l’évènement.

C’est du moins ainsi que circule le récit sur quelques sites Internet. Si quelqu’un a des informations complémentaire à propos de ce crash elles sont les bienvenues.


Boson de Higgs : l’identité de la particule découverte se confirme de plus en plus.

08/03/2013

Publié le 07 mars 2013 par Maxime Lambert

societe-civile-maxisciences_medium

La nouvelle particule découverte à l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (Cern) l'été dernier ressemble de plus en plus au boson de Higgs. C’est ce qu’affirment les chercheurs qui ont rendu publics leurs derniers résultats

La nouvelle particule découverte à l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (Cern) l’été dernier ressemble de plus en plus au boson de Higgs. C’est ce qu’affirment les chercheurs qui ont rendu publics leurs derniers résultats

La quête du boson de Higgs est-elle enfin sur le point de s’achever ? Près de neuf mois après la grande annonce de la possible découverte de la particule, les équipes de chercheurs du CERN ont rendu publics leurs derniers résultats qui confirment de plus en plus que la nouvelle particule découverte l’été dernier pourrait bien être le boson de Higgs, ce chaînon manquant de la physique des particules.

Néanmoins, des analyses plus poussées doivent encore être menées avant que les physiciens puissent l’identifier définitivement comme tel. Il s’agira notamment de procéder à une analyse détaillée de ses propriétés et de la façon dont elle interagit avec d’autres particules. Les études qui ont été menées depuis la découverte de cette particule en juillet semble aller dans le sens du fameux boson ont indiqué les physiciens des expériences Atlas et CMS du Grand collisionneur de hadrons (LHC), à l’origine de la découverte.

Prouver que la particule possède un « spin » nul

Au final, ce qui permettra de dire s’il s’agit bel et bien du Higgs est le « spin », une caractéristique qui est propre à chaque particule. Or, le « Modèle Standard », définissant la structure fondamentale de la matière, impose que le spin du boson de Higgs soit nul. « Toutes les analyses effectuées jusqu’à présent indiquent clairement un spin égal à zéro, mais elles ne peuvent pas encore exclure complètement la possibilité que la particule ait un spin égal à deux« , a indiqué le Cern repris par l’AFP.

« Tant que nous n’aurons pas déterminé avec certitude le spin de la particule, on continuera de parler d’une particule de type Higgs« , a expliqué le directeur de la recherche, Sergio Bertolucci. « Nous ne pourrons la qualifier de Higgs que lorsque nous saurons qu’elle a un spin nul« , a-t-il encore insisté. Il faudra donc attendre encore un peu avant que la fameuse quête ne prenne réellement fin.

Article sourcemaxisciences.com

separation

Mise à jour Aréa 5 1Blog, le :08/03/2013, 06h15.

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :