Tourcoing un cas d’OVNI  le 28 octobre vers 22h30 ?

30/10/2017

Malik M. affirme avoir vu un Ovni dans la soirée du samedi 28 octobre / © Malik. M

FR3 Hauts- de – France publie ( article et photo crédit Fr3 Hauts- de France)

« On regardait tranquillement la télé hier soir et o publie un cas d’OVNIn a vu une lumière bizarre dans le ciel à travers la baie vitrée du salon-On voit souvent passer les avions qui atterrissent à Courtrai. Mais normalement, on entend les réacteurs. Là, il n’y avait aucun bruit, et ça ne ressemblait pas aux avions qu’on voit d’habitude » « 

Lire

Vidéo tu ,témoin via Youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Si vous aussi avez été témoin vous pouvez nous contacter ici  ou sur ma boîte mail.

area51blogue@gmail.com

Publicités

Les extraterrestres ont peur des plans des humains en ce qui concerne la conquête de l’espace

24/10/2017

L’astronaute Edgar Mitchell, en 1971, après avoir marché sur la Lune, et en 2011.(Photo: 5dmedianetwork.com)

Conquête de l’espace : les extraterrestres ont peur des plans des terriens

Article source: rtl.fr

PUBLIÉ LE 15/10/2016 À 22:46

Un astronaute de la NASA était convaincu d’une vie extraterrestre qui ne tolérerait aucune agression militaire de la part des humains.

Parmi la multitude de théories sur la vie extraterrestre, en voilà une qui ne passe pas inaperçue. Selon les derniers documents révélés par WikiLeaks, un ancien astronaute de la NASA a cherché jusqu’à son décès a alerter la Terre : les extraterrestres ont peur des plans des humains en ce qui concerne la conquête de l’espace.

Dans une série d’emails envoyés entre les mois de janvier et d’août 2015, Edgar D. Mitchell, pilote de la mission Apollo 14 et le sixième homme à avoir marché sur la Lune en 1971, demandait à John Podesta, directeur de campagne d’Hillary Clinton, de rester en alerte : une intelligence extraterrestre existe dans notre univers. « Puisque la course à la conquête de l’espace fait rage, j’ai pensé que vous aimeriez être informés de certains facteurs », a ainsi écrit l’astronaute, décédé en février 2016, dans un email destiné à John Podesta.

Source 


Bettina Rodriguez Aguilera, chef d’entreprise et conseillère municipale de Miami déclare avoir été emmenée par trois extraterrestres .

19/10/2017

Crédit illustration :
parlons-ovni.fr

Une candidate au Congrès américain dit avoir été kidnappée par des extraterrestres

Article source :MSN

En 2009 et 2011, Bettina Rodriguez Aguilera, une entrepreneuse et conseillère municipale de Miami, est passée à la télé pour parler de ses rencontres avec des extraterrestres. Maintenant qu’Aguilera est candidate au Congrès américain, ces conversations sont un peu gênantes.

Sur des chaînes hispanophones, Aguilera avait expliqué qu’à l’âge de 7 ans, elle avait été emmenée par trois extraterrestres blonds dans leur vaisseau spatial rond. Ils portaient des tuniques et parlaient de façon télépathique avec elle. Selon Aguilera, qui a maintenant 59 ans, ces rencontres ont eu lieu plusieurs fois pendant sa vie, et elle a retenu plusieurs discussions.

Les aliens lui ont dit que Dieu était une «énergie universelle, pas une personne.» Ils lui ont appris que le «centre de l’énergie du monde» était en Afrique, qu’il y avait 30.000 crânes différents de crânes humains dans une grotte à Malte, et qu’un château en Floride était une pyramide antique.

Une croyance partagée

 

Après la diffusion de ces interviews par le Miami Herald, Aguilera a accusé le quotidien de vouloir l’attaquer de façon mesquine. Pour elle, son expérience avec les extraterrestres n’enlève rien au fait qu’elle a été «un exemple à suivre au sein de la communauté pendant quarante ans».

Elle est candidate aux primaires républicaines pour être représentante du 27e district de Floride, à Miami, mais les deux autres candidats sont mieux établis qu’elle, et elle a peu de chance de gagner.

Malgré tout, elle a tenu à faire une déclaration à la presse pour défendre son rapport aux extraterrestres:

«Pendant des années, les gens, y compris les présidents Ronald Reagan et Jimmy Carter et les astronautes ont dit publiquement qu’ils avaient vu des objets volants non identifiés.»

En effet, Carter a une fois raconté qu’en 1969, il avait vu «une lumière étrange», une lumière «ronde» qui a changé de couleur –bleu, rouge, blanc– avant de disparaître. Quant à Reagan, selon son pilote, il aurait vu une «grande lumière» qui volait derrière leur avion.

On est donc loin des conversations avec des extraterrestres dans un vaisseau, mais selon un sondage récent, Aguilera est loin d’être seule dans son délire: environ 36% des Américains croient aux Ovnis.

Source

 


OVNIS: L’Auvergne n’échappe pas la vague de 1954, la désinformation avec !

16/08/2017

Les premières descriptions émergent en 1954 en France. Photo d’illustration © Richard BRUNEL

L’Auvergne étrange 1954, l’année où les ovnis nous ont envahis

Article de  Thibaut Solano pour lamontagne.fr
Cet été, nous vous proposons plusieurs récits tirés de notre hors-série L’Auvergne étrange, consacré aux affaires les plus mystérieuses de la région. Créatures inconnues, maisons hantées, sorcellerie… Aujourd’hui, un œil vers les extraterrestres.

Nous sommes en 1954. L’Abbé Pierre lance son appel lors de la vague de froid qui terrasse le pays. En mai, la France capitule en Indochine. En juin, Mendès France est élu Président du Conseil. En novembre, la guerre d’Algérie débute. Mais à partir de septembre, une actualité beaucoup plus légère (mais spectaculaire) s’installe dans les colonnes des journaux, avec une régularité de métronome.

Une lumière dans le ciel

Par exemple, le 2 octobre, vers 10 heures, à Clermont-Ferrand. Au collège moderne, pendant la récréation, des fillettes s’arrêtent de jouer. Quelque chose attire irrésistiblement leur attention. Au même instant, rue Diomède, Madame S. lève à son tour les yeux. Une étrange lumière brille dans le ciel. Elle croit d’abord discerner un ballon publicitaire. Mais en y prêtant attention, l’objet est bien différent : c’est une masse métallique, presque immobile, animé d’un léger mouvement oscillatoire. Brusquement, l’appareil prend de la vitesse et disparaît de son champ de vision. Dans les maisons alentours, d’autres voisins relatent une scène similaire.

Énième épisode de la saga de l’automne. Encore un ovni. L’année 1954 demeure la période où l’on a enregistré le plus de signalements en France. Soit 2.000 cas rapportés par la presse.
Entre septembre et novembre, les apparitions se multiplient, des plus troublantes aux plus farfelues. Des engins brillants sont aperçus par plusieurs personnes au même moment, de Moulins au Puy-en-Velay…

Un écolier poursuivi par une soucoupe volante

 Et les faits mystérieux ne se déroulent pas seulement dans le ciel. Le 12 octobre, à Montluçon, un cheminot découvre sur la voie ferrée un être couvert de poils qui parle un langage incompréhensible. Paniqué, le cheminot s’enfuit tandis qu’une machine lumineuse décolle derrière lui. À Saint-Palais (Allier), un écolier affirme qu’une soucoupe volante l’a poursuivi. Au Donjon (Allier), des chasseurs auraient tiré sur un appareil et récupéré un débris métallique.
La panique est telle qu’elle atteint l’Assemblée nationale. Trois députés gaullistes demandent au ministre de l’Air des éclairages sur ces intrusions. L’un d’eux exige que les vaisseaux soient pourchassés par l’armée.

La presse s’emballe. Mais au fil des jours, des affaires se dégonflent. Ici, ce n’était pas une soucoupe mais une météorite. Là, un dirigeable. Ailleurs, un ballon-sonde. Sans compter les canulars. Ainsi, la créature velue de Montluçon n’était qu’un collègue de travail du témoin, déguisé avec une peau de chèvre. Et son engin volant une fusée de feu d’artifice. Quant aux chasseurs qui ont abattu un appareil, ils finissent par avouer leur mensonge.

Du coup, la presse se lasse. Les récits se raréfient. En novembre, le médecin parisien Heuyer scelle la fin de la vague devant l’Académie de médecine en mettant un nom sur le phénomène : « psychose collective ».
Pourtant… Les spécialistes d’ovnis ne déposent pas les armes. Ceux qui y croient l’affirment : sur 2.000 cas, il doit bien y avoir un signe venu d’ailleurs…

Source


« La conspiration des soucoupes » Le MOD publie discrètement ses derniers dossiers X.

23/06/2017

La police du Lancashire a enquêté 8 fois au cours des 2 dernières années sur les observations d’OVNI .
Crédit illustration-thesun.co.uk

Article source: thesun.co.uk

Partagé par Nick Pope traduit par ERA 

Merci à Monsieur Pope

Les X-Files de la Grande-Bretagne sont publiés discrètement par le ministère de la Défense … mais ils les rendent très difficile d’accès

Un rapport officiel gouvernemental relatif aux O.V.N.I.S  nommé les  « X-Files britanniques » a finalement été publié. Les archives nationales ont ouvert un cache de 15 fichiers du ministère de la Défense qui divulguent des détails sur des incidents mystérieux qui ont eu lieu dans le ciel britannique.

Ils comportent des éléments relatifs à une rencontre non résolue qui a été comparée à l’incident de Roswell   en Amérique. L’incident a eu lieu en décembre 1980, lorsque trois militaires ont prétendu voir des lumières lumineuses clignotantes et un objet en forme triangulaire près d’une base de la  RAF dans la forêt de Rendlesham ,dans le  Suffolk. Une enquête a été ouverte, mais le mystère reste non résolu.

L’incident de la forêt Rendlesham: l’une des observations d’OVNI les plus célèbres de Grande-Bretagne.


L’incident de la forêt de qui a eu lieu en décembre 1980 et a été baptisé le : Roswell britannique.
Crédit photo: thesun.co.uk

L’incident de la forêt de Rendlesham a eu lieu en décembre 1980 pendant plusieurs nuits. Le 26 décembre 1980, le personnel militaire affecté  aux bases jumelles de la RAF  de Bentwaters et   de Woodbridge à Suffolk a vu une lumière étrange dans la forêt de Rendlesham, située entre les deux bases. Trois hommes ont été envoyés pour enquêter et deux d’entre eux ont rencontré un petit engin en forme de triangle. Un homme, Jim Penniston, s’est approché pour toucher le côté de l’objet.

Lui et un autre des aviateurs présents, John Burroughs, ont fait des croquis de l’appareil pour les déclarations de témoins. Deux semaines plus tard, le sous-commandant de la base, le lieutenant-colonel Charles Halt et son équipe ont rencontré l’OVNI. 

Il a dit plus tard: «Je suis ici, un haut fonctionnaire qui nie systématiquement ce genre de chose et travaille avec diligence pour  désinformer, et je suis impliqué dans quelque chose que je ne peux pas expliquer».

Malgré une enquête  du MOD, l’incident de la forêt Rendlesham reste inexpliqué.

Mais les ufologues étrangers devront attendre un peu plus longtemps pour découvrir la vérité, grâce au processus mis en place pour lire ces nouveaux fichiers. Ils n’ont pas été numérisés, de sorte que les amateurs doivent se joindre à une file d’attente pour inspecter les enregistrements papier dans la salle de lecture des Archives nationales à Kew, à l’ouest de Londres. De plus, il existe trois autres fichiers qui n’ont toujours pas été diffusés, selon Nick Pope, un ancien fonctionnaire qui a travaillé pour le ministère de la Défense. Monsieur Pope, qui a dirigé le projet OVNI du ministère de la Défense de 1991 à 1994, a déclaré: « Le manque de preuves tangibles et le fait que ces fichiers semblent avoir été glissés sans une annonce formelle des médias contribuent à alimenter certaines théories du complot, et je sais que de nombreuses personnes croient que les «bonnes informations » sont mises de côté.

Une copie du rapport de la Force aérienne des États-Unis sur l’observation d’un OVNI près des bases de la RAF Woodbridge et de Bentwaters au Suffolk au Royaume-uni.
Crédit image:
thesun.co.uk

 

 

Les croquis de John Burrough de l’objet qu’ils ont vu dans la forêt de Rendlesham en 1980.
Crédit illustration: .thesun.co.uk

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« En outre, le fait que certains fichiers n’aient pas été numérisés , ne puissent pas être téléchargés et ne peuvent être visualisés en personne que dans les Archives nationales,  générera sans doute également les théories du complot. « Après cela, il n’y a plus que trois autres fichiers OVNI encore à publier, et ils devraient être rendus publics plus tard cette année, donc il en reste  encore plus à venir. « C’est une bonne journée pour un gouvernement ouvert et  la liberté  de l’information ».

L’année dernière, un aviateur américain impliqué dans l’incident a remporté son procès contre les instances de santé militaires qui ont été contraints à prendre en charge les frais pour le traitement des blessures qu’il prétendait avoir subies à  la forêt de Rendlesham.

Vidéo The Sun via youtube

Bandes son  il y a 30 ans relatives à l’incident d’O.V.N.I de la forêt de Rendlesham au royaume-uni . Vidéo mise sur  Youtube le: 02 novembre 2010 par le SUN.

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Traduction Era pour Area 51 blog le: 23-06-2017 


L’agenda ufologique de la semaine

28/03/2017

Jean-Pierre D’Hondt Conférence Hem 28-3-2017
Crédit Photo : Area51blog/Era
© mars2017

 

Hier mardi 28 mars Jean-Pierre D’Hondt donnait une conférence à Hem (dépt 59) devant une salle pleine, durant laquelle nous étions présents. Jean-Pierre présentait son ouvrage OVNIS 1 siècle d’observations dans le nord de la France éditions le temps présent collection enigma. Il a brillamment exposé le phénomène ovni en présentant certains cas de la région.

 

 

Nous vous rappelons que Sylvain Matisse tiendra une séance de dédicace de son livre Oani/Ovni Enquête Méthode Réflexion (Editions Saint Martin) le vendredi 31 mars 2017 de 14 heures à 19 heures :

Au Bois des Eldars

44 rue Leon Gambetta, 59000 Lille
Le week-end s’achèvera à Bruxelles voir en-tête du blog (repas Ufologique)

Mise à jour Area 51 blog, le : 29/03/2017 à : 00h05


Observation d’ovni corroborée par radar militaire à Tokishi Shima Island (Japon)

08/03/2017
Tokishi Shima Island (Japan) crédit phot: nyufo.com

Tokishi Shima Island (Japan)
crédit photo:
nyufo.com

Source : nuforc.org

National UFO Reporting Center

Traduction ERA POUR AREA 51 blog

Rapport d’observation

Survenu: le 01/06/1966 à 12:00

Signalé: 16/01/2017 à 13:03:32 Publié le: 19/01/2017

Localisation: Tokishi Shima Island (Japon).

Forme de l’objet observé: Cercle , disque. Durée de l’observation: 30 minutes

Récit du témoin:

« J’ai 23 ans je suis dans l’armée, le dimanche est mon jour de congé. Je scrute le ciel avec un radar. Dans le Nord il y a une île à environ 25 miles (40 ,23 km) de là . Je repère 5 disques qui vont et viennent causant le déclenchement du radar. J’ appelle  l’officier de jour (O.D.),  il sort et  observe  puis est retourne au centre de contrôle afin d’appeler l’armée de l’air. Ils envoient 3 avions de chasse pour enquêter. Les avions se trouvent à une courte distance d’eux et   disparaissent . Les avions se  retournent. Les disques réapparaissent. Les avions tournent autour et comme avant quand les avions se rapprochent, les disques disparaissent. Les avions se retournent et reviennent à leur point de départ. Les disques réapparaissent. Je retourne à ma caserne. Les témoins sont moi-même, l’officier de jour, 3 membres en service et 3 pilotes. Je n’ai jamais oublié cela et je pensais que  je ne les reverrai jamais. Puis en   janvier 2017 j’en vois un de près.

Remarque du NUFORC :  La source du rapport indique que la date de l’incident est approximative.

 

gif

Mise à jour  Area 51 blog le : 08 Mars 2017 à 16h30

area2


%d blogueurs aiment cette page :