Mystérieuse déflagration entendue près de Mons: aucun avion n’a franchi le mur du son

09/08/2013

BELGA_PICTURE_36663568

Le ministère de la Défense a assuré vendredi après-midi qu’aucun avion militaire n’était responsable d’une mystérieuse déflagration entendue peu après midi dans la région de Mons et de Dour, que certains ont attribué à un « tremblement de terre » ou à un bang supersonique.

Aucun vol supersonique n’a eu lieu vendredi dans cette région, a affirmé le service de presse de la Défense, interrogé par l’agence BELGA.       Des témoins cités par plusieurs médias ont indiqué avoir entendu vers 12h10 une détonation importante qui a fait vibrer les vitres de nombreuses habitations. Selon l’Observatoire royal de Belgique, il ne s’agit pas d’un tremblement de terre. « En cas de séisme, nous avons une alerte automatique dans les quatre minutes qui suivent. Ici, il n’y a pas eu d’alerte et j’ai vérifié les indicateurs: il n’y a pas eu de tremblement de terre dans le Borinage », a indiqué l’un des spécialistes de la section de séismologie de l’Observatoire, cité par le journal « La Dernière Heure » sur son site internet.

Aucun vol supersonique n’a eu lieu

Une autre hypothèse était donc le « bang » produit par un avion ayant franchi le mur du son. Mais la Défense a assuré qu’aucun de ses avions n’avait réalisé de vol supersonique dans la région.  Le 8 février dernier, deux chasseurs F-16 avaient effectué un décollage d’alerte depuis la base de Kleine-Brogel et franchi le mur du son au-dessus de la province de Liège après qu’un avion civil eut connu une panne de radio, suscitant un émoi certain auprès des habitants de la région de Verviers.

Source :   http://www.rtl.be/info

Info REUB

Voir aussi http://ufoetscience.wordpress.com/2013/02/14/des-sons-etranges-ont-ete-captes-hier-en-louisiane-par-des-temoins/

Bizarrement, les vidéos ont été supprimées ou rendues privées….

gif

Mise à jour Area51blog le 10-8-2013 à 00 h 42

Bannière

 


HAARP à l’arrêt depuis mai 2013

24/07/2013
Une vue de Haarp avec ses 180 antennes. La gamme des hautes fréquences que peut émettre cette installation s'étend de 2,75 à 10 MHz. © High Frequency Active Auroral Research Program

Une vue de Haarp avec ses 180 antennes. La gamme des hautes fréquences que peut émettre cette installation s’étend de 2,75 à 10 MHz. © High Frequency Active Auroral Research Program

Le gestionnaire du programme HAARP, le Dr James Keeney à la base de Kirtland Air Force au Nouveau-Mexique, a déclaré à l’ARRL que le centre de recherche ionosphérique dans les régions éloignées de Gakona, Alaska, a été fermé début mai. 

Le programme High Frequency Auroral Research active (HAARP) est l’objet de fascination pour beaucoup de personnes et la cible de théoriciens sur la conspiration de militants anti-gouvernementaux.

Financé conjointement par le Laboratoire de l’US Air Force Research et l’ US Naval Research Laboratory , HAARP est une installation de recherche sur l’ionosphère. Ce qui a beaucoup fait parler, c’est la puissance d’émission de 3,6 MW HF de 3 à 10 MHz. Cette puissance alimente un réseau de 180 antennes à gain en direction de l’ionosphère. Il n’est plus possible d’imputer les humeurs du temps liée à ce programme.

Info ARRL via ED39

Sources : Radio Amateurs France

 Lire aussi 

 

gif

 

 

Mise à jour Area51blogue le 24 juillet 2013 à 11 45

Bannière


Hologrammes tactiles

11/08/2009

Le site Ovnis-USA évoque  ce matin une nouvelle technologie d’hologrammes qui pourrait je cite :

« faire réfléchir ceux qui croient les militaires capables de simuler une manifestation aliène pour renforcer la militarisation de l’espace, ou simplement impressionner le camp adverse sur un champ de batailles (une variante du Programme Blue Beam. Dans ce cas, il se peut que la « découverte » des chercheurs japonais soit une retombée ludique ou la vulgarisation d’une technique déjà maîtrisée depuis longtemps par l’armée. « 

Lire l’article sur Ovnis-USA


L’homme a-t-il marché sur la Lune ?

08/04/2009

210769armstrongLa fusée Saturn V transportant le module lunaire et son équipage de trois hommes avait été lancée le16 juillet 1969 de la base de Cap Kennedy (aujourd’hui Cap Canaveral), en Floride. Apollo 11 ou le triomphe de l’Amérique Après sa mise en orbite terrestre à 190 km de la Terre, le module lunaire se dirige vers la Lune à la vitesse de 39.030 km/h. Il se pose en douceur quatre jours plus tard sur la «mer de la Tranquillité». À 3h56, dans la nuit du 20 au 21 juillet, Neil Armstrong met le pied (gauche) sur la Lune . Un milliard d’êtres humains suivent l’exploit en temps réel ou presque sur leurs écrans de télévision. À leur attention, Neil Armstrong (38 ans) lâche une phrase vouée à l’Histoire: «Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité».

Depuis Depuis 1969, certains s’interrogent.  L’exploit des Américains a-t-il été mis en scène dans un studio ? Des internautes passent et repassent au peigne fin les images transmises par la Nasa.  Des détails sont troublants. Sont ils vraiment allés sur la Lune mais refusé de montrer les vraies images au Public ? N’oublions pas le contexte particulier de la guerre froide…

Voir la vidéo et répondre au sondage :

Lire la suite »


Vaisseaux spatiaux en orbite

24/01/2009

space-platformProgrammes secrets (black ops), Guerre des étoiles (HAARP), Extra-terrestres, ou bien tout à la fois ? Ce que vous êtes sur le point de voir est assez remarquable. Il semblerait que certaines étoiles dans notre ciel ne soient en fait pas des étoiles du tout… comme vous allez pouvoir le constater. Un homme du nommé John Lenard Walson à trouvé le moyen de bricoler son petit téléscope afin d’atteindre une résolution optimale. Avec son nouvel outil, il s’est mis à photographier et à filmer d’étranges objets dans l’orbite terrestre. Les résultats de ses documents astrophotographiques révèlent une pléiade d’objets, appareils et équipements spaciaux qui apparaissent à nos yeux comme des étoiles, lorsqu’ils sont visibles. Lire la suite »


Zeitgeist addendum

20/12/2008


Le projet blue beam

17/11/2008

Il s’agit avant tout d’une thèse conspirationniste, donc à prendre avec beaucoup de discernement mais je pense qu’il est intéressant de la mentionner, la manipulation étant l’apanage des gouvernants, ainsi que les recherches sur le cerveau…

Introduction

Une hallucination collective sous contrôle pour une religion mondiale

 

bluebeam

Le projet Blue Beam de la NASA présenterait une stratégie en quatre phases pour imposer la réligion du nouvel âge avec « l’Antéchrist » à sa tête. Derrière cette formulation religieuse qui porte à sourire, se dissimulerait un plan scientifique, mettant en oeuvre des technologies spatiales de pointe.
Selon cette théorie conspirationniste une religion mondiale unique constiturait la fondation même du nouvel ordre mondial, sans laquelle un contrôle mondial n’est pas envisageable. Une « théocratie » doit en effet disposer d’une religion et d’un sauveur unique pour imposer un culte unique. Le projet technologique Blue Beam viserait donc à tromper le monde par une mystification high-tech. Lire la suite »


%d blogueurs aiment cette page :