Enlèvement par des extraterrestres à Arlington au Texas en 1992 : récit d’un témoin.

15/11/2018

illustration : crédit WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

ENLÈVEMENT D’ALIEN À ARLINGTON TEXAS

22 NOVEMBRE 1992 ……… ARLINGTON TEXAS

  • Article  LON STRICKLER ET HTTP://WWW.PHANTOMSANDMONSTERS.COM .
  • Merci à notre ami  ken Pfeifer.

– ERA.

                                                                    Traduction Era pour 

J’ai 38 ans et j’ai été enlevé 3 fois (dont je me souviens au moins). Cela a commencé quand j’avais 12 ans. Le 22 novembre 1992, vers 23 h 15, j’étais dans ma chambre, à Arlington, au Texas, à regarder les étoiles de ma fenêtre. J’ai vu une lumière se mouvoir dans le ciel nocturne qui se dirigeait lentement vers le sud. Elle ne clignotait pas et ressemblait à une boule de lumière blanche. Elle s’arrêtait et se déplaçait dans une direction puis disparaissait et réapparaissait dans une autre direction . Elle allait  et venait fréquemment . J’ai remarqué que cela devenait de plus en plus clair, comme si cela se rapprochait de moi. Tout à coup, cela s’arrête et un faisceau de lumière me frappe droit. Je me retire de la table sur laquelle j’étais assis et je ne vois rien d’autre que du blanc. Mes yeux étaient brouillés et je ne pouvais rien voir sauf la lumière. J’ai eu froid et j’avais l’impression de flotter.

Puis je suis tout à coup en présence de 3 êtres et je suis allongé sur une table métallique. Les êtres étaient courts et maigres avec de longs bras. Leur tête était allongée et leur corps ressemblait à un être humain (un humanoïde)  dont la peau était grise et teintée. La créature présentait une texture d’écailles sur le corps et des rides sur le visage, en particulier près des yeux. Leurs yeux étaient bridés ,ils étaient grands et noirs et ils étaient brillants. Quand ils ont cligné des yeux, leurs paupières étaient transparentes comme un reptile, presque claires. Ils avaient une petite bouche et presque comme un froncement de sourcils. Je me sentais bizarre, comme si j’étais dans un état de transe. Je pouvais bouger mais j’avais trop peur, alors je me suis allongé et j’ai regardé les sangles qui retenaient mes bras et mes jambes. Cela ressemblait à un type de métal flexible, mais souple. Ils m’ont piqué avec une aiguille qui est descendue du plafond et un moniteur flottait autour de moi et je pouvais me voir sur le moniteur. Un peu comme une télévision flottante qui passe tout autour de mon corps. J’ai commencé à crier et le plus âgé m’a regardé et m’a parlé à travers mon esprit d’une voix humaine de type robotique et m’a dit que je n’avais rien à craindre. Tout à coup, je l’ai regardé et je me suis demandé :  » qu’est ce que ce que vous voulez ?  » Il a répondu :  » nous sommes là pour vous aider« ,  nous sommes nombreux et nous sommes identiques »

J’ai demandé: 

-« Qu’est-ce que tu veux dire par nous sommes pareils? »

Il a regardé les deux autres êtres, l’un d’eux plus petit, avait une voix féminine, comme un robot.

« Nous protégeons votre race des autres qui veulent vous faire du mal »

J’ai ensuite continué à poser des questions et ils ont commencé à m’ignorer. Ils ont mis une pellicule de soie douce et claire sur mon visage et je ne me souviens plus de rien par la suite. Je me suis réveillé dans ma chambre à coucher étendu sur le sol et j’ai vacillé jusqu’à la fenêtre, ils étaient partis. J’ai regardé mon horloge et il était alors 23h34.

Au fil des années, j’ai subi plusieurs enlèvements et ce n’est simplement pas quelque chose que l’on va raconter  aux gens sans  que ceux -ci  est un regard bizarre à votre égard . De retour en 2012, j’ai mis un blog en ligne et  j’ai expliqué beaucoup de mes expériences. Mon ordinateur tombait constamment en panne. Mon PC  a même pris feu au cours d’une conversation en direct avec une autre personne alors que nous parlions  en ligne de nos expériences. Cela a commencé à me rendre nerveux chercher en ligne des choses comme celle-là. J’ai l’impression d’être surveillé par notre gouvernement. Grâce à beaucoup de mes enlèvements, j’ai appris que le gouvernement travaillait main dans la main avec eux et que c’était plus gros que ce que je réalise. Je pense qu’il se passe quelque chose qui constitue une nouvelle forme de transformation génétique de la race humaine. –

JJ REMARQUE: L’image ci-dessus est une image CGI.

KEN PFEIFER WORLD PHOTOS ET NOUVELLES D’OVNIS

HTTP://WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

HTTP://WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

HTTP://WWW.KENPFEIFERDISCOVERIES.COM

MERCI À LON STRICKLER ET HTTP://WWW.PHANTOMSANDMONSTERS.COM

Mise à jour Area 51  blog le – 15-11-2018 à 18h35.

Publicités

CRASH D’OVNI AU KAZAKHSTAN ?

11/07/2018

Source Fredzone

Le Kazakhstan fait la une de nombreux médias depuis la semaine dernière et plus précisément depuis le crash d’un OVNI. D’après les autorités locales, le mystérieux appareil se serait écrasé à proximité d’un village, provoquant un incendie sur une centaine d’hectares.

L’incident se serait produit en fin de semaine dernière, à proximité d’un village situé dans le sud du territoire kazakh : Bostandyk.

Un OVNI se serait écrasé au Kazakhstan la semaine dernière

L’objet se serait ensuite précipité vers le sol et il aurait explosé à l’impact, faisant trembler les maisons des alentours et provoquant un important incendie à travers la steppe. Les flammes se seraient effectivement étendues sur un peu plus de cent hectares.

D’après les médias locaux, les autorités auraient coupé les communications mobiles dans toute la région seulement quelques minutes après le crash.

Les habitants des villages alentours se seraient pour leur part précipités sur les lieux du crash et ils auraient alors découvert au milieu des flammes un objet en métal partiellement enterré dans le sol, un objet comporté une trappe et une valve. Un autre objet plus petit se trouvait plus loin.

Selon un témoin dont l’identité n’a pas été révélée, l’objet était plutôt doux au toucher. De leur côté, les autorités ont fait allusion à une balle métallique de trois mètres de diamètre à moitié fondu.

Un satellite ou une sonde ?

Les pompiers sont rapidement intervenus sur place, mais ils ont eu du mal à maîtriser le feu en raison de la sécheresse qui s’est abattue sur la région ces dernières semaines et des vents puissants balayant la steppe. Il leur a ainsi fallu pas moins de quatre heures pour parvenir à éteindre le feu.

Pour le moment, personne n’a encore été en mesure d’identifier l’OVNI. Beaucoup pensent cependant qu’il s’agit d’un satellite ou d’une sonde, mais aucun gouvernement n’a confirmé la chose.

La Russie procède très souvent à des lancements dans la région, mais les autorités russes n’ont pas encore publié de communiqué et on ne sait donc pas si ce mystérieux objet leur appartient.

Compte tenu des filtres déployés par le Kazakhstan, l’histoire de ce crash a mis du temps à sortir du territoire. Les rapports des autorités locales n’ont pas non plus été rendus publics.

En l’état et faute d’informations supplémentaires, la prudence est donc de rigueur et tous les éléments entourant l’affaire sont bien entendu à prendre au conditionnel.

 

Source

 


L’armée continue de rencontrer des OVNIS. Pourquoi le Pentagone ne s’en soucie-t-il pas?

10/03/2018

Le New York Times a obtenu une vidéo du ministère de la Défense montrant deux avions de chasse américains suivant un objet ovale en 2004.
Crédit : lessentiel.lu/

Article source : washingtonpost.com.

 March 9 at 2:23 PM

Publié le  09 mars 2018 par C.Mellon.

Traduction Era  pour AREA 51 blog

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Nous n’avons aucune idée de ce qui se cache derrière ces incidents étranges parce que nous n’enquêtons pas.

En décembre, le Département de la Défense a déclassifié deux vidéos documentant des rencontres entre des chasseurs F-18 américains et des avions non identifiés. La première vidéo capture plusieurs pilotes qui observent et discutent  en remarquant un engin étrange, en forme d’œuf, planant . Apparemment il s’agirait d’une «flotte» de tels objets, selon  l’écoute radio depuis le poste de pilotage. La seconde montre un incident similaire impliquant un F-18 attaché au groupement tactique USS Nimitz en 2004.

Les vidéos, ainsi que les observations des pilotes et des opérateurs radar, semblent fournir des preuves de l’existence d’aéronefs de loin supérieurs à tout ce que possèdent les États-Unis ou leurs alliés. Les responsables du département de la Défense qui analysent les renseignements qui sont pertinents confirment plus d’une douzaine d’incidents sur  la côte Est depuis 2015. Dans une autre affaire récente, l’Air Force a lancé des chasseurs F-15 en octobre dernier pour tenter d’intercepter un avion à grande vitesse non identifié  sur le nord-ouest du Pacifique qui tournait en boucle.

Une troisième vidéo déclassifiée, diffusée par l’Académie des arts et des sciences To the Stars, une société privée de recherche scientifique et médiatique à laquelle je suis un conseiller, révèle une rencontre de la Marine non divulguée au large de la côte Est en 2015.

Est-il possible que l’Amérique ait été technologiquement dépassée par la Russie ou la Chine? Ou, comme beaucoup de gens se sont demandés après la première publication des vidéos par le New York Times en décembre, pourraient-ils être la preuve d’une civilisation extraterrestre? Malheureusement, nous n’en avons aucune idée, car nous ne cherchons même pas de réponses.

J’ai été sous-secrétaire adjoint à la défense des renseignements pour les administrations Clinton et George W. Bush et directeur du personnel du Comité sénatorial des renseignements, et je sais d’après de nombreuses discussions avec les responsables du Pentagone ces deux dernières années, que les ministères et  les organismes militaires traitent ces questions, de ces  incidents en tant qu’événements isolés plutôt que dans le cadre d’un modèle nécessitant une attention et une investigation sérieuses. Luis Elizondo, un de mes collègues à l’Académie des Étoiles, dirigeait un programme de renseignement du Pentagone qui examinait des preuves d’avions «anormaux», mais il a démissionné l’automne dernier pour protester contre le manque de données empiriques. 

Pendant ce temps, les rapports des différents services et agences restent largement ignorés et non évalués à l’intérieur de leurs cloisonnements bureaucratiques respectifs. Il n’y a pas de processus du Pentagone pour synthétiser toutes les observations de l’armée. L’approche actuelle équivaut à ce que l’armée mène une recherche sous-marine sans la marine. Cela rappelle aussi les efforts antiterroristes de la CIA et du FBI avant le 11 septembre 2001, quand chacun avait des informations sur les pirates de l’air qu’ils gardaient pour eux-mêmes. Dans ce cas, la vérité peut finalement s’avérer bénigne, mais pourquoi la laisser au hasard?

(Un porte-parole du Pentagone n’a pas répondu aux demandes du Washington Post afin de commenter , mais en décembre, l’armée a confirmé l’existence d’un programme d’enquête sur les ovnis et a déclaré qu’elle avait cessé de financer la recherche en 2012.) Le personnel militaire qui rencontre ces phénomènes raconte des histoires remarquables. Par exemple, au cours de deux semaines en novembre 2004, l’USS Princeton, un croiseur de missiles guidés utilisant un radar naval avancé, a détecté à maintes reprises des aéronefs non identifiés opérant dans et autour du groupement tactique Nimitz, qu’il gardait au large des côtes de San Diego. Dans certains cas, selon des rapports d’incidents et des entrevues avec du personnel militaire, ces véhicules descendaient d’altitudes supérieures à 60 000 pieds ( 18.288 mètres) à des vitesses supersoniques, pour s’arrêter soudainement et planer aussi bas que 50 pieds ( 15,20 m) au-dessus de l’océan. Les États-Unis ne possèdent rien de comparable pour réaliser de tels exploits.

À deux reprises au moins, les chasseurs F-18 ont été guidés pour intercepter ces véhicules et ont pu vérifier leur emplacement, leur apparence et leurs performances. Notamment, ces rencontres se sont produites en plein jour et ont été surveillées indépendamment par des radars à bord de plusieurs navires et avions. Selon les aviateurs de la marine avec lesquels je me suis  longuement entretenu, les véhicules mesuraient environ 45 pieds ( 13,700 m) de long et étaient blancs. Pourtant, ces appareils mystérieux s’éloignaient facilement des combattants en première ligne des États-Unis, sans aucun moyen de propulsion perceptible.

 Mise en ligne sur Youtube -Vidéo qui montre  un chasseur de l’US Navy  traquant un OVNI.

Cette vidéo publiée par le département américain de la Défense montre une rencontre entre un avion de la marine américaine et un OVNI au-dessus de San Diego en 2004.

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici 

Mon travail avec To the Stars Academy, qui consiste à lever des fonds privés pour enquêter sur des incidents comme le Nimitz  en 2004,  je sais qu’ils continuent à se produire, parce que nous sommes approchés par des militaires préoccupés par la sécurité nationale et frustrés par la Le Département de la Défense qui gère ces rapports. Je détient la preuve en tant qu’ancien fonctionnaire du renseignement du Pentagone et consultant lorsque j’ ai commencé à faire des recherches sur la question suite à l’incident du Nimitz  qui a été porté à mon attention. À plusieurs reprises, j’ai rencontré des hauts fonctionnaires du Pentagone, et au moins un d’entre eux a fait un suivi et obtenu des briefings confirmant des incidents tels que l’affaire  du Nimitz. Mais personne ne veut être  désigné comme « le type alien » au sein de la bureaucratie de la sécurité nationale, car personne ne veut être ridiculisé ou mis sur la touche pour attirer l’attention sur le problème. C’est vrai de haut en bas de la chaîne de commandement, et c’est un obstacle sérieux et récurrent qui est un frein au progrès.

Si l ‘origine de ces aéronefs est un mystère, la paralysie du gouvernement américain face à de telles preuves est également perceptible. Il y a soixante ans, lorsque l’Union soviétique a mis en orbite le premier satellite artificiel, les Américains ont reculé à l’idée d’être surpassés technologiquement par un dangereux rival, et la fureur contre Spoutnik a fini par produire la course à l’espace. Les Américains ont répondu vigoureusement, et un peu plus d’une décennie plus tard, Neil Armstrong a mis le pied sur la lune. Si ces engins signifient que la Russie, la Chine ou une autre nation cache une étonnante avancée technologique pour étendre tranquillement son avance, nous devrions sûrement réagir comme nous l’avons fait à l’époque. Peut-être que les récentes déclarations pessimistes du président russe Vladimir Poutine sur les percées en matière de propulsion ne sont pas farfelues, à moins que ces engins ne viennent vraiment pas de la Terre. Dans cette expectative alors, le besoin de comprendre ce qu’ils sont est encore plus urgent.

Dernièrement, la couverture médiatique concernant la question des véhicules aériens non identifiés s’est concentrée sur une limite  budgétaire expirée de 22 millions de dollars pour Bigelow Aerospace, un entrepreneur ayant des liens avec l’ancien leader démocrate du Sénat, Harry Reid (Nevada). L’argent a surtout financé la recherche et l’analyse de cet entrepreneur, sans la participation de la Force aérienne, du NORAD ou d’autres organisations militaires clés. Le vrai problème, cependant, n’est pas un long passé, utile même s’il a pu l’être, mais de nombreux incidents récents impliquant des militaires et des violations de l’espace aérien américain. Il est temps de mettre de côté les tabous concernant les «ovnis» et d’écouter plutôt nos pilotes et nos opérateurs radar.

Dans un budget de renseignement annuel d’environ 50 milliards de dollars, l’argent n’est pas le problème. Les fonds existants couvriraient facilement ce qui est nécessaire pour examiner les incidents. Ce qui nous manque par-dessus tout, c’est la reconnaissance que cette question justifie et un sérieux effort de collecte et d’analyse. Pour progresser, la tâche doit être confiée à un fonctionnaire ayant le pouvoir d’imposer la collaboration entre des bureaucraties de la sécurité nationale disparates et souvent querelleuses. Un effort vraiment sérieux impliquerait, entre autres choses, des analystes capables de passer en revue les données satellitaires infrarouges, les bases de données radar du NORAD, et les rapports sur les signaux et l’intelligence humaine. Le Congrès devrait exiger une étude de toutes les sources par le secrétaire à la Défense tout en encourageant la recherche sur de nouvelles formes de propulsion qui pourraient expliquer comment ces véhicules atteignent une puissance et une manœuvrabilité si extraordinaires.

Comme pour Spoutnik, les implications de ces incidents pour la sécurité nationale sont préoccupantes – mais les opportunités scientifiques sont palpitantes. Qui sait quels dangers nous pourrions éviter, ou quelles opportunités pourrions-nous identifier si nous suivions les données? Nous ne pouvons pas nous permettre de détourner les yeux, étant donné le risque de surprise stratégique. L’avenir appartient non seulement aux physiquement courageux, mais aussi aux intellectuellement agiles.

Mise  à jour AREA 51 blog-le 10-03-2018 à 14h20.


La vérité est ailleurs ! Des centaines d’observations d’ovnis et d’extraterrestres» signalés à la police au Royaume-Uni

17/02/2018

Les forces de police britanniques ont reçu 382 rapports d’OVNIS ou d’observations d’aliens depuis 2015.
Crédit image : GETTY FILE PICTURE
Crédit texte: express.co.uk/

Par TOM PARFITT
Publié le 11 février 2018

Article source :express.co.uk- Traduction Era pour 

 

Près de  400 observations d’extraterrestres et d’OVNIS ont été rapportées aux forces de police britanniques au cours des trois dernières années, selon les chiffres de choc vus par Express.co.uk.

En 2015 les agents de tout le pays ont reçu 146 appels en rapport avec des activités extraterrestres supposées de la part de résidents préoccupés.

En outre, 124 appels de ce type ont été adressés aux forces de police en 2016, le nombre d’observations d’extraterrestres et d’OVNIS ayant été ramené à 112 l’année dernière.

Le nombre total d’appels reçus par les agents au cours de la période de trois ans était de 382.

 Mais le chiffre réel est susceptible d’être beaucoup plus élevé, puisque 16 des 46 unités de police du Royaume-Uni n’ont pas répondu aux demandes de liberté d’information d’Express.co.uk.

Nick Pope, un ancien enquêteur sur les OVNIS pour le ministère de la Défense, a déclaré: « Il y a une sous-déclaration massive des OVNIS, parce que les témoins ont peur d’être ridiculisés ou de ne pas être crus.

« Même s’ils décident de se manifester, beaucoup de gens ne savent pas qui contacter.

« Certaines personnes contactent la police, certains contactent des bases militaires, des aéroports ou des observatoires, et d’autres contactent des groupes de recherche ufologiques privés ou les médias.

« Suite à la fin du projet OVNI du ministère de la Défense en 2009, il n’y a plus personne au gouvernement qui rassemble tout cela.

« C’est une grande honte, parce que nous sommes beaucoup moins susceptibles de résoudre le mystère OVNI sans  quelqu’un qui essaye de rassembler toutes les informations et de donner un sens à cela.

Nick Pope, un ancien enquêteur de l’OVNI, a déclaré que les observations de soucoupes volantes étaient «sous-déclarées»
Crédit : express.co.uk/

 

 

La police d’Avon et  de Somerset ont reçu plus d’appels sur les activités extraterrestres et OVNI que toute autre unité, avec des agents ayant reçu 124 signalements de ce genre depuis 2015.

La police du Yorkshire de l’ouest a enregistré le deuxième volume le plus élevé d’appels liés aux extraterrestres, avec 34 rapports au cours des trois dernières années.

Et la police du Nord du pays de Galles  a déclaré avoir été appelée pour 30 incidents au cours de la même période.

La polive d’Avon et de Somerset a reçu 124 appels concernant des activités extraterrestres.
Crédit : express.co.uk/GETTY FILE PICTURE

 

Le Dr Neil Dagnall, expert en parapsychologie à l’Université métropolitaine de Manchester, a déclaré que la croyance des gens envers les extraterrestres est liée au «désir d’expliquer l’inexpliqué».

Il a dit: « Les aliens sont un archétype culturel – ils font partie de notre conscience sociale.

« Ils fournissent également un récit qui permet de comprendre et de résoudre les développements technologiques et les incertitudes.

« Ceux-ci incluent des notions liées à l’idée que les aliens protègent la Terre et ont empêché les guerres.A l’intérieur de cette histoire, ces questions ont une cohérence et une signification. »

Source

Mise à jour Area51blog le 17-02-2018 à 19h00

 


Statistiques mondiales d’observations ovnis transmises par le siège du Mufon pour janvier 2018

11/02/2018

The Mutual UFO Network (MUFON)
logo du MUFON via Wikipédia

Hugues noël 

« Bonjour à toutes et à tous,
Voici les statistiques mondiales d’observations ovnis transmises par le siège du Mufon concernant le mois de janvier 2018.
Je vous souhaite une bonne lecture, juste une précision, ces observations sont en cours d’enquêtes. »

Country Number of Reports

UNITED STATES  (USA)495
UNITED KINGDOM ( Royaume-Uni)45
CANADA 44
FRANCE 31
AUSTRALIA( Australie) 6
INDIA (Inde)6
NETHERLANDS (Pays-bas)5
GERMANY ( Allemagne)4
MEXICO( Mexique) 4
BRAZIL( Brésil) 4
ARGENTINA (Argentine)4
PUERTO RICO ( Porto-Rico)3
PERU ( Pérou)3
COLOMBIA (Colombie)2
UKRAINE 2
IRELAND ( Irlande)2
SPAIN (Espagne)2
CONGO 2
POLAND(Pologne) 2
ITALY (Italie)2
ALGERIA(Algérie) 2
AUSTRIA(Autriche) 1
SLOVAKIA (Slovaquie)1
FRENCH POLYNESIA(Polynésie Française) 1
GUATEMALA (Guatemala)1
RUSSIAN FEDERATION (Russie) 1
OMAN 1
CHINA( Chine) 1
ALBANIA (Albanie)1
SWITZERLAND (Suisse)1
DOMINICAN REPUBLIC (Dominique républicaine)1
TURKEY(Turquie) 1
BAHAMAS 1
MACEDONIA(Macédoine) 1
CROATIA (Croatie)1
ANTARCTICA(Antarctique) 1
TAIWAN 1
MALAYSIA(Malaisie) 1
ROMANIA(Roumanie) 1
NEW ZEALAND(Nouvelle-Zélande) 1
CYPRUS( Chypre) 1
TOTAL: 690

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Nous remercions notre ami Hugues Noel correspondant des caraïbes pour ce partage de l’information .

 

 

 

 

Mise à jour Area 51 blog, le : 11/02/2018 à 17h45.


Un officier de Police enlevé par un OVNI en 1980 !

20/01/2018

Crédit image: maxresdefault

Reportage repris par La vérité est ailleurs 2 et petit texte rédigé par cette chaîne YouTube.

L’officier de police Alan Godfrey effectuait une patrouille de routine lorsqu’il rencontra un disque métallique avec un dôme et une rangée de hublots. Soudainement il y eut une explosion de lumière et il se retrouva 100 yards ( 91.44 m) plus bas sur la route et l’Ovni avait disparu. Plus tard, sous hypnose, Godfrey se rappela avoir été frappé par un rayon de lumière qui le souleva jusqu’au vaisseau, et avoir rencontré un être humanoïde. A bord du vaisseau il fut examiné et on lui posa des questions.

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Mise à jour Area 51 blog-le: 20-01-2018 à 18h35.


Le pentagone a-t-il enquêté en secret sur l »un des incidents ovnis les plus notoires des Midlands ?

03/01/2018

Un article de Jamie Brassington

Source Shropshirestar.com

Traduction Era pour 

 

Une mystérieuse observation d’OVNI au-dessus de la RAF Cosford aurait pu être étudiée dans une étude top-secrète du Pentagone, selon un expert de premier plan.

TRIANGLE 7878

Source de l’Illustration : Ken Pfeifer World Ufo Photos / Le Pentagone aurait pu enquêter sur l’observation d’OVNI au-dessus de la RAF Cosford

 

 

En 1993, une patrouille de police du ministère de la Défense a signalé un gros engin triangulaire au-dessus de la base aérienne des Midlands qui a tiré un rayon vers le sol avant de s’éloigner à grande vitesse.

C’était l’un des douze OVNIS qui ont volé à toute vitesse dans les cieux de la Grande-Bretagne en même temps.

Nick Pope, qui a dirigé le projet OVNI du ministère de la Défense, croit que l’événement «haut profil», surnommé «l’incident de Cosford», faisait partie du programme d’identification avancée des menaces aériennes.

Le programme, géré secrètement par le gouvernement américain, a fonctionné entre 2007 et 2012, mais son existence n’a été révélée que le mois dernier en décembre par des journalistes américains.

Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :