Du nouveau sur l’ affaire de Rendlesham.

12/12/2017

Nouveau témoin: l’homme prétend avoir entendu un homme de l’USAF parler à de «petits êtres »
Crédit : express.co.uk

Article source : express.co.uk

Par  JON AUSTIN

Traduction ERA pour


 EXCLUSIF: Un nouveau témoin s’est présenté qui pourrait faire la lumière sur le cas le plus troublant d’OVNI non résolu du Royaume-Uni.

L’homme de 62 ans, qui a demandé à l’Express.co.uk de ne pas le nommer, prétend avoir entendu des conversations personnelles entre des membres de l’US Air Force (USAF) quelques jours après les célèbres observations d’OVNI de Rendlesham dans le Suffolk en Décembre 1980.

La légende de Rendlesham, centrée autour des bases avoisinantes RAF Woodbridge et RAF Bentwaters, près de Mildenhall, dans le Suffolk, a été surnommée le Roswell britannique, en référence au mystère de l’accident d’OVNI qui aurait eu lieu au Nouveau -Mexique , aux États-Unis. en juillet 1947.

L’événement extraterrestre suspecté à Rendlesham a vu trois officiers américains basés à la RAF Bentwaters déclarer qu’ un « vaisseau de forme  triangulaire »   a atterri dans les bois voisins aux premières heures du 26 décembre 1980, puis,  est revenu pendant deux nuits supplémentaires.

L’homme, qui travaillait à l’époque  dans l’entrepôt d’une maison de presse  à Felixstowe , dit qu’il était au bar du Marlborough Hotel  situé sur le front de mer de Felixstowe entre Noël et le Nouvel An 1980, quand il a entendu un échange bizarre.

Il a déclaré: « Les hôtels du front de mer étaient très populaires auprès du personnel de l’USAF, en particulier le nouveau bar Flying Boat à Marlborough. »

« -Je connaissais quelques-uns des membres de l’USAF par leur nom, mais c’était juste à travers des discussions de bar et nous n’avions aucune association en dehors du pub. »

« -Je prenais un verre au bar ».

« Il y avait un certain nombre de membres de l’USAF dans le bateau, comme nous l’appelions et un petit groupe d’entre eux se tenait seul dans un coin du bar.

-Je les ai regardés de temps en temps et j’ai pu voir qu’ils avaient une discussion sérieuse sur quelque chose.

Un aviateur semblait particulièrement agité.

«Je me suis approché d’eux, si je voulais être curieux, ou juste me rapprocher du feu, je ne sais pas, mais j’ai entendu quelques mots.

« L’aviateur qui était agité parlait de lumières et de petits personnages. »

on pense souvent que les crop circles sont créés par des extraterrestres, car il n’y a pas d’explication appropriée derrière ce phénomène.
Crédit : Getty images

Il a dit qu’il n’avait aucune idée à l’époque de l’affaire Rendlesham, et n’a pas appris à ce sujet jusqu’à quatre ans plus tard quand le News of the World a publié un article sur l’événement « extraterrestre ».

L’homme a dit: « De toute évidence, c’était un peu bizarre, mais les événements de 1980 n’étaient pas connus en général à ce moment-là, alors cela ne signifiait rien pour moi. »

« L’aviateur a été calmé par ses copains et ils ont pris une autre tournée.

«J’ai demandé à l’aviateur qui était allé au bar si son compagnon allait bien, il m’a simplement répondu qu’il était un peu contrarié, rien de plus.

« Peu de temps après, l’aviateur agité laissa ses émotions l’emporter et il commença à s’énerver, mais je ne pouvais pas comprendre ce qu’il disait.

« L’un de ses camarades  a alors posé le bras sur lui, essayant de le calmer et lui a dit de se taire ou il aurait des ennuis. »

Il a dit que quelques jours plus tard, l’aviateur qui était venu au bar pour boire un coup, était de retour au pub. 

L’homme a dit: « J’ai demandé si son compagnon avait récupéré de la dernière fois que je les ai vus.

« Il a dit » qu’il le pensait, mais il avait été renvoyé aux Etats-Unis et personne ne savait pourquoi « .

Un seul aviateur américain a jusqu’ici affirmé avoir vu des êtres durant la rencontre de trois jours.

Larry Warren, 56 ans, dit qu’il faisait partie d’une équipe d’enquête sur un engin triangulaire le 28 décembre, quand il a vu de petits êtres en dessous.

Beaucoup dans la communauté OVNI disent que son récit a été discrédité par des incohérences.

Le livre Left at East Gate, un récit de première main de l’incident OVNI de la forêt  Rendlesham , sa dissimulation et son enquête, qu’il a co-écrit avec Peter Robbins en 1997, a été retiré en octobre par l’éditeur Cosimo , ce dernier souhaitant prendre ses distances avec cette histoire.

Ce mois-ci, Gary Heseltine, rédacteur en chef d’UFO Truth Magazine, a affirmé que M. Warren avait passé une série de questions sur les détecteurs de mensonges au sujet de l’incident, ce qui l’avait justifié.

Photo de l’ authopsie du présumé alien de Roswell .
Crédit: GRETTY

D’autres restent non convaincus.

Nick Pope a précédemment enquêté sur le phénomène pour le ministère britannique de la Défense (MoD), et prend la parole lors de conférences sur les ovnis.

Il a déclaré à Express.co.uk: « L’essentiel est que même si Warren a passé un test polygraphique – et alors?

« Nous avons tellement de versions contradictoires de son histoire, indiscutablement sur l’enregistrement, qu’elles ne peuvent tout simplement pas être toutes vraies. »

« Quand même son propre co-auteur se dissocie de Warren, et quand même son propre éditeur tire la fiche sur son livre en raison des points d’interrogations sur la véracité du contenu, cela devrait vous dire quelque chose.

« C’est ma conviction, en tant que quelqu’un qui a enquêté sur le phénomène OVNI pour le ministère de la Défense, que l’histoire de Warren est complètement fausse. »

D’autres témoins clés de Rendlesham sont John Burroughs, Bud Steffens, James Penniston et l’ancien colonel Charles Halt .

Les trois premiers ont remarqué des lumières et ensuite un OVNI « sur le sol », et n’ont pas pu tenir compte d’une période de 40 minutes en cherchant dans les bois quand leurs systèmes de communication ont été « éteints » le 26 décembre 1980.

Messieurs Burroughs, Steffens et Penniston ont ensuite déclaré qu’ils se sentaient «statiques» en observant les lumières clignotantes de l’objet et les marques hiéroglyphiques.

Et M. Halt, le témoin le  plus haut gradé, qui était commandant adjoint de base à l’époque, n’était pas présent lors de la première rencontre, mais on lui a dit le lendemain matin et il a enquêté cette nuit après que les officiers aient crié:  » l’OVNI est de retour! »

Il est allé enquêter avec une équipe qui a trouvé trois «trous d’impact» de 1,5 pouce, des dommages aux auvents des arbres et des «niveaux de rayonnement plus élevés» dans la zone de débarquement » –Il a dit qu’ils ont alors vu un objet mystérieux dans un champ entre les bois et une ferme avec « une lumière rouge se déplaçant »

Le récit de M. Warren est que le 28 décembre, il était de garde quand il a été emmené par camion pour rejoindre d’autres membres de l’USAF afin d’ enquêter sur l’OVNI.

Crédit illustration :
GRETTY

C’est alors qu’il a prétendu voir un engin triangulaire débarquer et de petits êtres extraterrestres à proximité, avant que lui et d’autres hommes aient reçu l’ordre de dissimuler l’incident.

Source

 

Mise à jour Area 51 blog, le : 12/12/2017 à 20h30

 

Publicités

Les extraterrestres ont peur des plans des humains en ce qui concerne la conquête de l’espace

24/10/2017

L’astronaute Edgar Mitchell, en 1971, après avoir marché sur la Lune, et en 2011.(Photo: 5dmedianetwork.com)

Conquête de l’espace : les extraterrestres ont peur des plans des terriens

Article source: rtl.fr

PUBLIÉ LE 15/10/2016 À 22:46

Un astronaute de la NASA était convaincu d’une vie extraterrestre qui ne tolérerait aucune agression militaire de la part des humains.

Parmi la multitude de théories sur la vie extraterrestre, en voilà une qui ne passe pas inaperçue. Selon les derniers documents révélés par WikiLeaks, un ancien astronaute de la NASA a cherché jusqu’à son décès a alerter la Terre : les extraterrestres ont peur des plans des humains en ce qui concerne la conquête de l’espace.

Dans une série d’emails envoyés entre les mois de janvier et d’août 2015, Edgar D. Mitchell, pilote de la mission Apollo 14 et le sixième homme à avoir marché sur la Lune en 1971, demandait à John Podesta, directeur de campagne d’Hillary Clinton, de rester en alerte : une intelligence extraterrestre existe dans notre univers. « Puisque la course à la conquête de l’espace fait rage, j’ai pensé que vous aimeriez être informés de certains facteurs », a ainsi écrit l’astronaute, décédé en février 2016, dans un email destiné à John Podesta.

Source 


Vladimir Poutine révélera-t-il que les extraterrestres sont ici? La «vraie raison» pourquoi Donald Trump ne le fera pas!

02/10/2017

DIVULGATION DE L’ANNÉE? Vladimir Poutine révélera-t-il la vérité ET?
Crédit image et question : express.co.uk/

Un article de JON AUSTIN

Article source : express.co.uk/  traduction Era pour  

EXCLUSIF: Donald Trump et ses prédécesseurs n’ont pas admis au monde que les extraterrestres existent et sont ici sur Terre, parce que cela « violerait la Constitution des États-Unis » et risquerait l’effondrement de l’économie mondiale, a-t-il été déclaré de manière choquante.

Les extraterrestres ont travaillé aux côtés des États-Unis et d’autres gouvernements mondiaux depuis au moins 1947, lorsque l’infâme accident de l’OVNIS de Roswell s’est passé au Nouveau-Mexique, selon des théoriciens du complot.

Steve Bassett, directeur général du Paradigm Research Group (PRG), est le seul lobbyiste enregistré aux États-Unis sur la question de la divulgation « extraterrestre et ovni ».

Lui et bien d’autres sont convaincus que le gouvernement américain travaille secrètement avec des visiteurs extraterrestres depuis 1947 pour développer de nouvelles technologies, mais cela a été gardé secret sous un  «embargo sur la vérité» mondial. Il croit que cela est dû aux peurs de l’impact sur la religion, l’état de droit et l’économie des combustibles fossiles.

LA PREUVE ALIEN? Steve Bassett au bureau Daily Express à Londres.
Crédit photo et texte : express.co.uk

M. Bassett estime qu’aucun responsable américain ne reconnaîtra jamais l’embargo sur la vérité en place parce qu’il « exposera une violation constitutionnelle » qui dure depuis des années. Il a pris sa mission en Russie dans l’espoir que Vladimir Poutine va briser l’embargo et enfin admettre que « les extraterrestres sont ici ». M. Bassett a reçu un grand temps d’antenne sur Ren TV, l’un des réseaux les plus regardés en Russie avec un audimat de 120 millions, après avoir été largement interviewé à Moscou en mai. L’interview, qui vient d’être diffusée par Ren TV, a été menée par la journaliste Natalia Pryguina.

Des extraits de l’interview, doublés en russe, ont été diffusés sur le programme Les hypothèses les plus choquantes (самые шокирующие), une série documentaire paranormale et alternative organisée par la célébrité russe Igor Prokopenko.

Un porte-parole de PRG a déclaré que le groupe espérait que l’entretien et les travaux futurs que M. Bassett mène avec des militants russes pourraient inciter le Président Poutine à faire la une des informations internationales en annonçant la vérité sur les extraterrestres.

Le porte-parole a déclaré: «Bassett a abordé un large éventail de sujets, y compris diverses considérations qui pourraient amener le président russe Vladimir Poutine à faire la première reconnaissance formelle par un chef d’Etat concernant une présence extraterrestre engageant la race humaine.

« PRG croit que c’est la première fois que quelqu’un a fait cet argument sur les médias russes à l’intérieur ou à l’extérieur de la Russie ».

Tandis qu’à Moscou, M. Bassett a participé à des réunions avec un certain nombre de groupes qui abordent les problèmes des phénomènes extraterrestres en Russie.

Le porte-parole a ajouté: « Ces groupes comprenaient un certain nombre d’anciens responsables militaires et d’agences soviétiques et russes. « 

Il y a toujours eu un engagement considérable et ouvert envers les phénomènes liés aux extraterrestres en Russie et en Union Soviétique de la part du public et du gouvernement ».

Dans un entretien exclusif avec Express.co.uk au début de cette année, M. Bassett a déclaré que lui et beaucoup d’autres pensent que les extraterrestres ont partagé la technologie anti-gravité des OVNI avec le gouvernement des États-Unis et, si cela devenait public, cela signifierait la fin de l’économie des combustibles fossiles.

Source


« La conspiration des soucoupes » Le MOD publie discrètement ses derniers dossiers X.

23/06/2017

La police du Lancashire a enquêté 8 fois au cours des 2 dernières années sur les observations d’OVNI .
Crédit illustration-thesun.co.uk

Article source: thesun.co.uk

Partagé par Nick Pope traduit par ERA 

Merci à Monsieur Pope

Les X-Files de la Grande-Bretagne sont publiés discrètement par le ministère de la Défense … mais ils les rendent très difficile d’accès

Un rapport officiel gouvernemental relatif aux O.V.N.I.S  nommé les  « X-Files britanniques » a finalement été publié. Les archives nationales ont ouvert un cache de 15 fichiers du ministère de la Défense qui divulguent des détails sur des incidents mystérieux qui ont eu lieu dans le ciel britannique.

Ils comportent des éléments relatifs à une rencontre non résolue qui a été comparée à l’incident de Roswell   en Amérique. L’incident a eu lieu en décembre 1980, lorsque trois militaires ont prétendu voir des lumières lumineuses clignotantes et un objet en forme triangulaire près d’une base de la  RAF dans la forêt de Rendlesham ,dans le  Suffolk. Une enquête a été ouverte, mais le mystère reste non résolu.

L’incident de la forêt Rendlesham: l’une des observations d’OVNI les plus célèbres de Grande-Bretagne.


L’incident de la forêt de qui a eu lieu en décembre 1980 et a été baptisé le : Roswell britannique.
Crédit photo: thesun.co.uk

L’incident de la forêt de Rendlesham a eu lieu en décembre 1980 pendant plusieurs nuits. Le 26 décembre 1980, le personnel militaire affecté  aux bases jumelles de la RAF  de Bentwaters et   de Woodbridge à Suffolk a vu une lumière étrange dans la forêt de Rendlesham, située entre les deux bases. Trois hommes ont été envoyés pour enquêter et deux d’entre eux ont rencontré un petit engin en forme de triangle. Un homme, Jim Penniston, s’est approché pour toucher le côté de l’objet.

Lui et un autre des aviateurs présents, John Burroughs, ont fait des croquis de l’appareil pour les déclarations de témoins. Deux semaines plus tard, le sous-commandant de la base, le lieutenant-colonel Charles Halt et son équipe ont rencontré l’OVNI. 

Il a dit plus tard: «Je suis ici, un haut fonctionnaire qui nie systématiquement ce genre de chose et travaille avec diligence pour  désinformer, et je suis impliqué dans quelque chose que je ne peux pas expliquer».

Malgré une enquête  du MOD, l’incident de la forêt Rendlesham reste inexpliqué.

Mais les ufologues étrangers devront attendre un peu plus longtemps pour découvrir la vérité, grâce au processus mis en place pour lire ces nouveaux fichiers. Ils n’ont pas été numérisés, de sorte que les amateurs doivent se joindre à une file d’attente pour inspecter les enregistrements papier dans la salle de lecture des Archives nationales à Kew, à l’ouest de Londres. De plus, il existe trois autres fichiers qui n’ont toujours pas été diffusés, selon Nick Pope, un ancien fonctionnaire qui a travaillé pour le ministère de la Défense. Monsieur Pope, qui a dirigé le projet OVNI du ministère de la Défense de 1991 à 1994, a déclaré: « Le manque de preuves tangibles et le fait que ces fichiers semblent avoir été glissés sans une annonce formelle des médias contribuent à alimenter certaines théories du complot, et je sais que de nombreuses personnes croient que les «bonnes informations » sont mises de côté.

Une copie du rapport de la Force aérienne des États-Unis sur l’observation d’un OVNI près des bases de la RAF Woodbridge et de Bentwaters au Suffolk au Royaume-uni.
Crédit image:
thesun.co.uk

 

 

Les croquis de John Burrough de l’objet qu’ils ont vu dans la forêt de Rendlesham en 1980.
Crédit illustration: .thesun.co.uk

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« En outre, le fait que certains fichiers n’aient pas été numérisés , ne puissent pas être téléchargés et ne peuvent être visualisés en personne que dans les Archives nationales,  générera sans doute également les théories du complot. « Après cela, il n’y a plus que trois autres fichiers OVNI encore à publier, et ils devraient être rendus publics plus tard cette année, donc il en reste  encore plus à venir. « C’est une bonne journée pour un gouvernement ouvert et  la liberté  de l’information ».

L’année dernière, un aviateur américain impliqué dans l’incident a remporté son procès contre les instances de santé militaires qui ont été contraints à prendre en charge les frais pour le traitement des blessures qu’il prétendait avoir subies à  la forêt de Rendlesham.

Vidéo The Sun via youtube

Bandes son  il y a 30 ans relatives à l’incident d’O.V.N.I de la forêt de Rendlesham au royaume-uni . Vidéo mise sur  Youtube le: 02 novembre 2010 par le SUN.

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Traduction Era pour Area 51 blog le: 23-06-2017 


Mort suspecte d’un ufologue britannique

19/10/2016

era

Je vous propose ici la traduction d’un article de Fox news,  concernant le décès suspect en juin dernier d’un ufologue britanique. L’information me vient de Nick Pope qui déclare suivre l’affaire avec intérêt mais aussi une saine dose de scepticisme. Autre information de Nick Pope : Alors que la communauté ufologique espère qu’une question sur les OVNIS sera posée dans le débat présidentiel final de ce soir, le gouvernement britannique a repoussé la publication de ses derniers fichiers ovni jusqu’en 2017.

gif

Source : Foxnews – un article de Daniel Kay

Traduction Era pour Area51blog

Photo d'un crop circle qui a fait les gros titres à Sleman, Indonesie en 2011. (AP Photo)

Photo d’un crop circle qui a fait les gros titres à Sleman, Indonesie en 2011. (AP Photo)

Quelques jours avant sa mort cet été,  Max Spiers, 39 ans envoyait à sa mère un texto : «Si quelque chose m’arrive, mène l’enquête. » Le Britannique  qui vient de décéder est une figure bien connue dans le monde de l’Ufologie et  les théories du complot vont bon train.

Les autorités de la Pologne où Spiers est décédé parlent de causes naturelles et le gouvernement britannique a refusé d ‘enquêter  rapporte l’Independent. Ses pairs dans la communauté OVNI, cependant, sont plus que sceptiques.

Kerry Cassidy au Projet Camelot déclare   « toutes les circonstances sont suspectes et je vous exhorte tous à encourager la publication de détails sur ce qui est vraiment arrivé et  à réclamer une autopsie. »

Un autre ufologue et blogueur dit, sur  SFGate: « Les personnes en bonne santé ne tombent pas malades et ne meurent pas comme ça, sauf s’ils sont empoisonnés. » Selon le Telegraph, Spiers avait été invité en Pologne pour parler de ses théories à une conférence.

 Max Spiers était en Pologne pour exposer ses théories lors d'une conférence.

Max Spiers était en Pologne pour exposer ses théories lors d’une conférence. Sa mère craint qu’il ne se soit fait des ennemis après avoir mis son nez là où il ne fallait pas ».

Ses amis disent qu’il était avec une femme à Varsovie avant la conférence et vomissait un liquide noir et souffrait de migraines avant d’être retrouvé mort sur un canapé.

La mère de Spiers, Vanessa Bates, le décrit comme un «homme très en forme qui était en bonne santé», et elle craint que son fils ne se soit fait des ennemis après avoir  «fouiné  dans des affaires sombres. » Mais l’expert en ovnis Nick Pope a tweeté dimanche que l’idée que  Spiers ait été réduit au silence est un peu excessive. « Après avoir dirigé le projet OVNI du gouvernement britannique, je promet que nous ne nous amusons pas à tuer les ufologues. » (Il n’y a qu’à Roswell où la police avait pu enquêter sur la disparition d’une soucoupe volante.)

 

gif

Mise à jour Area 51 blog, le: 19/10/2016 à 20h55


confidences d’ un ex-agent de la CIA .

01/10/2016
crédit image: hearthstone-decks.com/

crédit image:
hearthstone-decks.com/

Note adm :

area2

 

 

Samedi 01octobre 2016 à 18h50:

En Mars 2013 aux états-unis un homme est interviewé. Il est présenté comme un ancien agent du renseignement américain ( C.I.A) . Cette vidéo est à visionner avant qu’elle ne disparaisse de la toile.

Si l’intervenant est sincère et digne de foi concernant les postes qu’il prétend avoir occupé ainsi que son récit et que les faits exposés soient authentiques, alors son expérience professionnelle nous amène à considérer ou  à reconsidérer, c’est selon, des faits établis.

Dans cette vidéo il met en avant la mythique zone 51 et le fameux secteur nommé S4.

L’activité adjacente de cette base est  une nouvelle fois pointée du doigt .

En supposant que les propos de cet ex-agent soient réalistes alors ce témoignage apporte un certain crédit à un autre homme qui a déjà ciblé l’endroit. Cet homme n’est autre que Bob Lazar un prétendu employé du hangar S4 prétendant avoir occupé un poste de  physicien mais dont les preuves manquent .

Dans un autre registre le célèbre hacker Gary Mc Kinnon aurait lui aussi du grain à moudre lorsqu’il dévoila au sujet des O.V.N.I une flotte « extraterrestre ». Comprenons par flotte extraterrestre une équipe militaire dotée de vaisseaux non conventionnels et cachée au public.

Cette vidéo est très particulière, elle incite à une recherche plus poussée afin de décrypter ce qui est et ce qui n’est pas.

Chacun se fera sa propre analyse et aura son opinion.

Ce qui est certain, c’est l’existence de complexes abritant certains  programmes dans des lieux stratégiques faisant de ces endroits des zones militaires  sensibles ( ZMS) hautement surveillées .

Reste à définir avec exactitude les activités  et la nature de celles- ci menées dans ce genre d’endroit.

Existe-t-il des lieux secrets et bien cachés qui se livrent à des conceptions, des tests, des expériences à des fins militaires dont certaines de ces activités dépasseraient de loin notre imagination?

 

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 01/10/2016 à18h50.

area2


Ovnis : Intervention de Paul Hellyer en mai 2013

20/08/2015

Voici une nouvelle intervention de Paul Hellyer  traduite et proposée par Cat et Domi du site  partenaire « Les Emanants »

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Texte qui accompagne la vidéo : 

Mr Paul Hellyer, Ancien Ministre de la Défense du Canada, fait part de ses informations sur la présence d’au moins 4 races d’êtres non-terrestres, visitant la Terre depuis des milliers d’années, lors du « Symposium Citizen Hearing on Disclosure » ( Audition citoyenne pour la divulgation) qui s’est tenu à Washington D .C du 29 avril au 3 mai 2013. D’après ses sources, certains collaborent et travaillent en collaboration avec l’U.S. Air Force au Nevada pour des échanges de technologie. Il milite pour une divulgation générale à tous les citoyens du monde. Les témoignages hautement crédibles de près de 40 personnalités présentes, aussi bien politiques, que militaires ou du renseignement, prouvent leur existence, et que nous ne sommes pas seuls dans l’Univers.

Les émanants – http://messagesdelanature.ek.la

les emanants

gif

Mise à jour Area51blog, le: 20/08/2015 à : 12 h 30

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :