Japon 1975: L’incident d’OVNI de Kofu

20/01/2021
Source image : historydisclosure

Le cas de Kofu est considéré comme l’une des rencontres japonaises du 3ème type classiques avec des extraterrestres. Nous avons décidé de partager le cas car nos amis de la Japan Space Phenomena Society (JSPS) qui ont enquêté de manière approfondie sur le cas ont récemment réexaminé les données de radioactivité collectées sur le site d’atterrissage (les jours qui ont suivi l’atterrissage de l’OVNI) et dans un rapport de 2020 a conclu que les niveaux de radioactivité au dessus de la normale sur le site d’atterrissage n’auraient pas pu être produits naturellement ou par une intervention humaine. Une sorte d’aéronef a vraiment atterri. Alors que s’est-il passé à Kofu?

Le soir du 23 février 1975, juste avant 19 heures, deux enfants de 7 ans, Masato Kono et Katsuhiro Yamahata, faisaient du patin à roulettes près du lotissement Hinode à Kofu, Yamanashi. Ils ont remarqué deux lumières orange brillantes. La plus grande lumière planait vers les montagnes (mont Atago). La plus petite est descendue et a atterri sur un vignoble derrière le domaine. Les garçons n’ont pas pu résister ; ils voulaient regarder de plus près et coururent vers le site d’atterrissage. L’objet produisait une sorte de grésillement. Lorsqu’ils approchaient de l’aéronef maintenant atterri, ils pouvaient mieux regarder les détails. L’OVNI était en forme de disque, argenté avec un dôme sur le dessus. Il mesurait environ 5 mètres de diamètre et se situait à une hauteur d’environ 2 mètres. Il se tenait au sol soutenu par trois boules et présentait une écriture inconnue sur sa surface métallique. Pendant que les garçons l’inspectaient, une trappe s’ouvrit sur le côté de l’engin et un humanoïde brun descendit d’un petit escalier. En même temps, ils pouvaient également voir un humanoïde similaire à l’intérieur de l’engin. L’humanoïde au sol mesurait environ 1,2 mètre, portait un costume argenté, des oreilles de lapin et trois crocs d’aspect métallique (5-8 cm de longueur). Son visage était fortement ridé et donnait l’impression qu’il n’avait ni yeux, ni nez, ni cheveux.

A la vue des êtres, les garçons ne se sont pas enfuis. L’humanoïde au sol a agi comme s’il n’ avait pas conscience des garçons et a commencé à explorer la zone autour de l’engin. Soudain, l’humanoïde s’est retourné s’est approché de Katsuhiro et lui a tapoté l’épaule deux fois tout en parlant dans une langue inconnue qui ressemblait à un enregistrement vocal joué à l’envers. Katsuhiro n’a pas pu supporté l’expérience et il s’est effondré. Masato l’a immédiatement emporté hors du site sur ses épaules aussi vite qu’il le pouvait. Les garçons ont atteint leurs maisons et ont immédiatement informé leurs mères de leur rencontre étroite avec l’OVNI et ses occupants. Leurs mères les ont suivies sur le site de l’incident où elles ont confirmé avoir vu une lumière orange pulser dans le vignoble. Après 5 minutes et avant qu’ils ne puissent atteindre l’objet à une distance plus proche, l’OVNI a décollé dans un éclat de lumière. Le lendemain, les garçons ont partagé leur histoire avec leurs camarades de classe et leurs professeurs. L’histoire a été couverte par la presse locale. Un des enseignants connu sous le nom de Mr. M qui avait une qualification de manipulateur en radioactivité a échantillonné le sol sur le site d’atterrissage d’OVNI et l’a mesuré en utilisant un compteur Geiger. Ses mesures ont indiqué que les niveaux de radioactivité n’étaient pas des niveaux normaux qui peuvent exister dans la nature. Comme indiqué au début de l’article, les membres de la Japan Space Phenomena Society (JSPS) ont récemment examiné les mesures et sont parvenus aux mêmes conclusions. Bien que les humanoïdes n’aient été vus que par Masato et Katsuhiro, plusieurs autres personnes ont vu l’OVNI; les témoins comprenaient leurs mères; Le frère cadet de Katsuhiro, un camarade de classe (qui a vu l’OVNI environ une demi-heure avant les garçons); un concierge et une femme qui conduisaient dans le secteur au moment de l’incident. Les autorités n’ont pas fourni d’explication convaincante concernant l’incident. Ils ont affirmé que l’OVNI n’était que les lumières d’un avion à hélice qui était connu pour voler à basse altitude.

Source : https://www.historydisclosure.com/

Traduction : Era pour Area 51 blog


L’affaire McCallister : une rencontre rapprochée avec des extraterrestres et un artefact volé

20/01/2021
Source image : historydisclosure

Source : History disclosure

Traduction : Era pour Area 51 Blog

L’affaire Robert McCallister a tout, un OVNI, une rencontre rapprochée avec son occupant, un artefact extraterrestre et une visite de quelqu’un qui vole l’artefact.

Le cas a été découvert par Gray Barker, un enquêteur sur les ovnis, écrivain et président de Saucerian Publications, une société d’édition dédiée aux livres liés aux phénomènes OVNIS. L’incident s’est probablement produit dans les années 60. Robert McCallister était enfant à l’époque et ce jour-là, pendant les vacances de Noël, il se trouvait dans une forêt près de Salt Lake City (USA) en train d’installer des pièges pour attraper les coyotes. Alors qu’il se promenait pour vérifier s’il avait attrapé quelque chose, il a soudainement rencontré un engin en forme de disque, planant à environ 2 mètres au-dessus du sol. Sa première pensée fut que l’objet était un aéroglisseur, quelque chose qu’il avait lu récemment dans un magazine et n’avait donc pas peur. L’objet a plané silencieusement, il avait un diamètre d’environ 4,5 mètres et des orifices triangulaires distants d’environ un mètre. Derrière des rochers, un groupe d’individus étranges émergea. Ils étaient grands et portaient des casques similaires à ceux portés par les plongeurs à l’ancienne. Les casques étaient attachés à un câble.

Le même câble était également attaché à un type de chaise (aucun détail n’existe sur l’apparence de cette chaise) qui flottait dans les airs à une hauteur d’environ 3 mètres. Sur la chaise était assis un vieil homme aux cheveux blancs et au large sourire. Cet homme n’avait pas de casque et ne portait pas d’uniforme semblable aux autres individus. Au lieu de cela, il portait une tunique bleue et des sandales. Après quelques instants, le vieil homme sur la chaise et les trois individus flottèrent vers le disque. L’une des portes s’est ouverte et ils sont tous entrés à l’intérieur, y compris la chaise. Après la fermeture de la porte, quelque chose d’inattendu s’est produit. La porte s’ouvrit de nouveau et le vieil homme apparut; il regarda Robert pendant quelques instants puis s’approcha de lui. L’homme a pris Robert par la main et a commencé à lui montrer l’extérieur des disques. Bien que l’homme parlait une langue inconnue, des gestes indiquaient qu’il expliquait certaines choses concernant l’engin. L’homme a remarqué le stylo à bille dans la poche de Robert. Robert le lui a donné et l’homme a pris un morceau de papier de sa poche et griffonné dessus. Quand l’homme a rendu le stylo, Robert a insisté pour qu’il le garde en cadeau. L’homme a accepté le cadeau avec un sourire et lui a offert un de leurs propres stylos, il a tendu la main à sa poche et l’a donné à Robert. Après cet échange de stylos, l’homme est retourné à l’intérieur de l’engin. Depuis la porte de l’engin, l’homme a fait signe à Robert de s’éloigner de l’engin, probablement pour s’assurer de maintenir une distance de sécurité pendant le décollage. Mais au bout de quelques instants, la porte rouvrit et le même homme lui fit signe de s’éloigner encore plus. Lorsqu’il fut à environ 100 mètres, Robert se tourna pour regarder l’engin qui montait lentement et sans aucun son. Soudainement, il a bondi à une vitesse incroyable et a disparu. De retour à la maison, il a partagé son histoire avec ses parents et son frère aîné. Ils se moquaient de lui et ne le croyaient pas malgré qu’il leur ait montré le stylo. Le stylo était constitué d’un tube en plastique noir avec une pointe en verre ou en plastique à partir de laquelle l’encre coulait sur le papier. À son retour à l’école après les vacances de Noël et du nouvel an, Robert a partagé son histoire et «l’artefact extraterrestre» avec son professeur et ses camarades de classe. Bien qu’ils ne le prennent pas au sérieux, il a été autorisé à faire circuler le stylo pour l’observation de ses camarades de classe. Quelques jours plus tard, Robert était seul à la maison pour faire ses devoirs; les parents et les frères et sœurs plus jeunes étaient allés faire du shopping et son frère aîné était à l’entraînement de basket-ball. Il entendit un coup à la porte. Il y avait un petit homme souriant essayant de communiquer par des gestes. L’homme a présenté une carte sourd / muet (article vendu décrivant l’alphabet en langue des signes). Pensant que l’homme cherchait une contribution, Robert a offert des pièces de monnaie. L’homme a refusé et a continué à faire des gestes; il montra la carte puis le «stylo extraterrestre» placé sur la poche de la chemise du garçon comme s’il lui demandait de noter quelque chose sur la carte. Robert n’a pas hésité et a donné le stylo en pensant que l’homme écrirait quelque chose qui faciliterait leur communication. Au moment où il attrapa le «stylo extraterrestre», le petit homme courut vers l’arrière de la maison. Robert a entendu une voiture accélérer puis le crissement des pneus alors que la voiture quittait les lieux.

Ce petit homme faisait-il partie d’une agence gouvernementale dédiée à la récupération d’artefacts extraterrestres et à la réduction au silence des témoins ?


LA CIA déclassifie ses documents et les met à la portée de tous

14/01/2021
(Photo by Andrew Harrer/Bloomberg via Getty Images)

Source : Mufon France et Belgique

Traduction Bruno Dupont, Enquêteur Certifié MUFON France

Un trésor de documents liés aux OVNIS a été publié en ligne par la CIA afin que n’importe qui puisse en télécharger une copie. La base de données contient des centaines de fichiers autrefois top secrets sur ce que la CIA appelle les «phénomènes aériens non identifiés» (PAN). La campagne pour rendre les documents publics remonte aux années 1980 et a été menée par John Greenwald Jr. Il gère maintenant le site Web – connu sous le nom de «Black Vault» – où le contenu des dossiers peut être téléchargé.

Bon nombre des PAN dans les fichiers peuvent être des tours de passe-passe ou une erreur de jugement de la part d’un pilote. Mais certains d’entre eux sont devenus des cibles étudiées par le Pentagone. « Il y a environ 20 ans, je me suis battu pendant des années pour obtenir des enregistrements d’OVNIS supplémentaires publiés par la CIA », a déclaré Greenewald à Motherboard lundi. «C’était comme se tirer les dents! Je me suis promené avec eux pour essayer de le faire, pour finalement y parvenir.

J’ai reçu une grande boîte, de quelques milliers de pages, et j’ai dû les numériser sur une page à la fois. »Selon Greenwald, les documents sont le résultat de 10 000 rapports sur la liberté de l’information. Et l’agence gouvernementale a rendu aussi difficile que possible pour quiconque de voir leurs découvertes. «La CIA a rendu INCROYABLEMENT difficile d’utiliser ses archives de manière raisonnable», a déclaré Greenwald au site. «Ils proposent un format très obsolète (.tif multi-pages) et proposent des sorties de fichiers texte, largement inutilisables, que je pense qu’ils ont l’intention de faire utiliser comme outil de« recherche ».

À mon avis, ce format obsolète rend très difficile pour les gens de voir les documents et de les utiliser à des fins de recherche. »Greenwald a déclaré qu’il y avait eu des milliers de téléchargements des fichiers dans les 24 heures suivant leur mise à disposition.

Et certains des scénarios décrits dans les documents pourraient provenir directement de The X-Files.Dans un cas, une petite ville russe a subi une explosion déchirant les toits des bâtiments, faisant sauter les fenêtres et laissant un cratère de 90 pieds de large. Les résidents ont rapporté avoir vu une «sphère de feu en mouvement», mais l’armée locale a conclu qu’il s’agissait simplement d’une explosion de nitrate d’ammonium.

Une autre histoire concerne un fugitif bosniaque qui a affirmé être entré en contact avec des extraterrestres. Un autre dossier concerne un directeur adjoint adjoint de la CIA pour la science et la technologie qui a «manifesté de l’intérêt» pour un objet expurgé «qui a été porté à la main à son bureau».

Fait intéressant, cette information vient juste au moment où le Pentagone devrait publier encore plus de documents OVNI classifiés dans le domaine public. En décembre, le président Trump a signé un projet de loi de secours Covid-19 de 2,3 billions de dollars qui comprenait une loi stipulant que les agences gouvernementales doivent publier un rapport dans les six prochains mois.

En annexe du projet de loi se trouvait une disposition demandée par le sénateur Marco Rubio, qui préside la commission du renseignement du Sénat, afin d’inclure «une analyse détaillée des données de phénomènes non identifiés» dans l’espace aérien américain restreint. Cette disposition, jointe en tant que «commentaire du comité», demande également des données et des renseignements collectés ou détenus par l’Office of Naval Intelligence.

Cela signifie que le Pentagone pourrait révéler encore plus d’informations relatives à un projet gouvernemental d’enquête hautement sensible appelé Programme avancé d’identification des menaces aérospatiales (AATIP). Il a déjà été confirmé que les États-Unis ont étudié une gamme de technologies futuristes qui leur permettraient d’exercer une domination militaire mondiale pendant des décennies.

Le programme est dédié à l’exploration de «phénomènes aériens inexpliqués» et aurait rédigé un rapport de 490 pages qui rassemble les observations d’ovnis du monde entier. En mars de l’année dernière, le Pentagone a piqué l’intérêt mondial pour les ovnis en publiant trois vidéos déclassifiées montrant ce qu’il a étiqueté comme un UAP. Des pilotes de chasse de la marine étonnés ont filmé des objets se déplaçant apparemment à des angles et à des vitesses dépassant de loin tout engin artificiel.

Curieusement, le Pentagone a publié les vidéos sans aucune obligation de le faire. Le filet d’indices a également inclus des images de la base militaire secrète de la zone 51, rapportée jeudi par Metro.co.uk, montrant une étrange forme triangulaire à l’intérieur d’un cintre. Nick Pope, un expert britannique en OVNI qui travaillait pour le ministère de la Défense, a déclaré à Metro: «L’horloge tourne maintenant sur la demande du Comité du renseignement du Sénat pour un rapport sur le phénomène OVNI de la part du directeur du renseignement national. «Une réponse est due dans les 180 jours suivant la promulgation du projet de loi de secours Covid-19, car ce projet de loi contenait le Intelligence Authorization Act, où l’exigence OVNI a été articulée.

«Mais le département américain de la Défense est au courant depuis juin de la demande du comité, et le groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés (UAP) de la marine américaine travaille probablement déjà à la rédaction de la réponse, nous pourrons donc l’obtenir avant la date limite de fin juin. Ce rapport, aussi important soit-il, n’est qu’une partie d’un processus plus large. «Il se passe beaucoup de choses et nous allons voir de grandes histoires d’ovnis en 2021.»


Une unité des forces spéciales a été formée pour répondre à une invasion extraterrestre de la Terre

11/01/2021

Source : Daily Star – Isobel Dickinson le 9/01/2021

Traduction Era pour Area51blog

Merci à Claude pour l’information

EXCLUSIF : une unité d’élite d’environ 20 soldats SAS (Forces spéciales) est en cours de formation pour faire face à une gamme de «  menaces alternatives  » – y compris la possibilité de contact avec des extraterrestres

Une invasion extraterrestre prochaine ? Source Image : Daily Star

Le Daily Star Sunday nous révèle que les SAS ont ET dans leur ligne de mire.

Une unité de projets spéciaux d’une vingtaine de soldats est prête à lutter contre les «menaces alternatives».

Les soldats d’élite sont entraînés à utiliser des armes non létales contre une variété de menaces potentielles – y compris les extraterrestres.

Une source nous a dit: «Le SAS doit être préparé à tout et à toute menace.

«Cela comprend tout, des terroristes aux armes biologiques humaines où quelqu’un a été délibérément infecté par un insecte mortel, jusqu’à une forme de vie extraterrestre.

«Je sais que cela semble dingue, mais les forces spéciales s’entrainent pour des missions d’interception pour chaque menace.

«Ils peuvent utiliser une gamme d’armes non létales, dont l’une consiste à pulvériser de la mousse qui recouvre une cible et durcit rapidement, les empêchant de bouger.»

Une unité SAS spéciale est préparée pour l’arrivée des extraterrestres sur Terre Source : Daily Star

On pense que les troupes se sont entraînées aux côtés des forces spéciales US en Amérique.

Notre source a ajouté: «La plupart des gens croient que la vie sur d’autres planètes existe. Même Einstein en 1920 a dit: «Pourquoi la Terre devrait-elle être la seule planète supportant la vie humaine?»

«Si vous croyez en cela, vous devez accepter que la vie extraterrestre puisse présenter une menace, vous devez donc vous y préparer.

«Personne ne veut en parler publiquement parce que cela semble fou, mais cela a du sens.»

Le regretté professeur Stephen Hawking a mis en garde contre le fait de contacter les petits hommes verts.

Il a dit un jour: «Si des extraterrestres nous visitaient, le résultat serait un peu comme lorsque Christophe Colomb a débarqué en Amérique, ce qui n’a pas bien marché pour les Amérindiens.»

En 2018, il est apparu que les experts britanniques de la défense avaient passé 50 ans à essayer d’attraper un OVNI afin de pouvoir utiliser la technologie pour construire de nouvelles super armes.

Des fichiers déclassifiés ont montré que le gouvernement craignait que la Chine ou l’Union soviétique n’aient récupéré un OVNI et n’ utilisent ses secrets pour développer des avions de combat ultra-rapides.


Trump a signé une loi qui oblige les agences fédérales à signaler les OVNI en moins de 180 jours.

02/01/2021

Source : https://45secondes.fr/

Source Image : https://45secondes.fr/

COVID-19 et les ovnis sont maintenant mentionnés dans la même phrase?

Vous avez bien entendu, dans le nouveau projet de loi de 2,3 billions de dollars de secours et de financement gouvernemental de COVID-19 que Trump a signé dimanche, comprend une loi qui oblige les agences fédérales à signaler les objets volants non identifiés (OVNI) en moins de 180 jours.

Alors, quel est le lien entre la facture COVID et les ovnis?

Il a été rapporté que l’addendum OVNI n’était pas inclus dans le texte de la législation mais en tant que commentaire du comité qui était joint à la loi annuelle d’autorisation du renseignement.

Une partie du commentaire indiquait que «le Comité soutient les efforts du Groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés au Bureau du renseignement naval pour normaliser la collecte et la communication d’informations sur les phénomènes aériens non identifiés, les liens qu’ils ont avec les gouvernements étrangers antagonistes et la menace qu’ils représentent. aux ressources et installations militaires américaines. »

Sans surprise, 2020 nous a apporté les nouvelles les plus étranges de tous les temps, et ce n’est qu’un autre exemple de la bizarrerie de cette année. Cet été, le New York Times a rapporté que l’unité OVNI du Pentagone rendra publiques certaines de ses découvertes.

Maintenant que la loi d’autorisation du renseignement de 2020 a été adoptée depuis son inclusion dans le projet de loi sur le soulagement du COVID-19, le programme du groupe de travail sur le phénomène aérien non identifié normalisera désormais la collecte et le rapport sur toutes les observations d’OVNIS et rendra compte de ses découvertes au public.

Le sénateur de Floride, Marco Rubio, qui est également président du Comité sénatorial du renseignement, a déclaré que les agences fédérales devraient avoir à fournir une analyse détaillée des données de phénomènes non identifiés dans l’espace aérien américain restreint.

Il a également dit plus tôt cette année qu’il était préoccupé par les observations d’OVNIS à cause des «rapports d’avions non identifiés au-dessus des bases militaires américaines», ce qui pourrait être un problème de sécurité nationale.

Le comité souhaitait également qu’il inclue «les données et les renseignements collectés ou détenus par l’Office of Naval Intelligence».

Quelles données sont collectées sur les OVNIS?

Le comité souhaite que toutes les données mentionnant l’intelligence géospatiale, l’intelligence électromagnétique, l’intelligence humaine et la mesure et l’intelligence électromagnétique soient rapportées.

La raison pour laquelle il y a une urgence soudaine pour les agences fédérales de publier des données sur les OVNIS est due à une récente utilisation des observations d’OVNIS. En septembre de cette année, Le journal de Wall Street ont rapporté que les données collectées cette année auprès du National UFO Reporting Center à but non lucratif montrent que les observations sont en hausse de 51% par rapport à la même période en 2019.

En 2020, nous avons également eu des observations aléatoires de monolithes, que certains croient être celles d’extraterrestres, en particulier de celles qui ne peuvent pas être expliquées. (La réalité s’est avérée être un groupe d’artistes de métal.)

Pourquoi les ovnis sont-ils une menace pour la sécurité nationale?

La raison pour laquelle l’exploration nouvellement publique des phénomènes OVNI est priorisée n’est pas parce que le désir d’explorer l’inconnu – c’est que les OVNIS sont en fait considérés comme un fil de sécurité nationale.

Christopher Mellon, ancien directeur du personnel du Comité du renseignement du Sénat des États-Unis, estime que les OVNIS «signalent une menace stratégique potentielle de haut niveau d’origine inconnue – une menace que la nation serait stupide d’ignorer.

Mellon dit que c’est un problème qui, « les gens ne font pas attention ou ne s’engagent pas, et les données sont extrêmement convaincantes. »

À la fin des années 1990, il y avait une étude selon laquelle les personnes qui croyaient aux ovnis étaient associées à «un trouble de la personnalité schizotypique, une tendance à l’anxiété sociale, des idées paranoïdes et une psychose transitoire».

Cependant, maintenant que nous avons une nouvelle loi exigeant que les agences fédérales soient tenues de dire au public ce qu’elles savent des OVNIS, nous devrions, espérons-le, voir des données plus significatives concernant les OVNIS tout au long de 2021 et au-delà.

Megan Hatch est un écrivain chez YourTango qui couvre l’actualité des célébrités et du divertissement et aime la culture pop Internet. Suivez-la sur Instagram et Twitter pour un contenu artistique et amusant.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂


Un « grand OVNI bleu  » semble tomber dans l’océan au-dessus d’Oahu : La FAA a été avertie

02/01/2021


Source : Hawaï News Now

Par Allyson Blair | 31 décembre 2020 à 17h19 HST – Mis à jour le 1er janvier à 18h22

Traduction Era pour Investigation Océanographique et OANIS

HONOLULU, Hawaii (HawaiiNewsNow) – Un objet volant non identifié repéré dans le ciel du soir au-dessus de Leeward Oahu a incité des témoins à appeler le 911 mardi.

L’observation a eu lieu vers 20h30.

Il y a plusieurs vidéos de ce qui semble être une masse lumineuse‚ oblongue – à la fois dans le ciel et dans l’eau.

Des responsables de l’Administration Fédérale de l’Aviation ont déclaré qu’il n’y a eu aucun incident ni accident d’avion dans cette zone à ce moment. Mais plusieurs témoins ont rapporté avoir vu un gros objet bleu tomber du ciel et dans l’océan.

Lire la suite


Des secrets d’OVNI de Donald Trump à la vie extraterrestre sur Vénus, 2020 a été l’année de l’extraterrestre

30/12/2020
Nick Pope, ancien enquêteur sur les OVNIS du ministère de la Défense
30 déc.2020, 6:55 ET

Source : TheUS SUN

Traduction Era pour AREA51 blog

L’année 2020 a vu révélation après révélation sur les ovnis et la vie extraterrestre – des allusions de Donald Trump sur les vaisseaux spatiaux atterrissant sur terre à la découverte de la vie sur Vénus.

Et l’ancien enquêteur sur les OVNIS du ministère de la Défense, Nick Pope, affirme que l’activité extraterrestre de cette année est sans précédent, disant au SUN: « Toutes ces histoires sont fascinantes en elles-mêmes, mais quand vous mettez tout cela ensemble, ce n’est rien de moins que sensationnel. »

Ici, il analyse les 10 meilleures histoires d’OVNIS de cette année.

Le gouvernement britannique publiera plus de fichiers OVNIS
La première grande histoire d’OVNI de l’année a été l’annonce choc en janvier que le ministère de la Défense prévoyait de publier plus de fichiers X top secrets détaillant des rencontres extraterrestres dans la vie réelle.

En réponse à une demande du Freedom of Information Act, il a été révélé que contrairement aux versions précédentes de fichiers OVNI, ces derniers documents seraient rendus publics sur le site Web GOV.UK.

La moitié des Britanniques croit aux extraterrestres et pense que nous devrions nous préparer à une invasion extraterrestre dans les 50 prochaines années. Crédit: SWNS: SOUTH WEST NEWS SERVICE

Le plan était de publier le matériel d’ici la fin du mois de mars, mais le COVID-19 a ensuite frappé, retardant de nombreuses versions prévues, y compris celle-ci.

L’échéance a été modifiée à la fin de l’année, mais avec l’aggravation de la pandémie, cela semble de plus en plus improbable.

Peurs d’invasion extraterrestre
Pour marquer la sortie d’une nouvelle adaptation télévisée de l’histoire de science-fiction classique War of the Worlds, un sondage d’opinion publié en mars a révélé que la moitié des Britanniques croit aux extraterrestres et pense que nous devrions nous préparer à une invasion extraterrestre dans les 50 prochaines années.

Les trois quarts des personnes interrogées pensent que les gouvernements en savent plus sur les OVNIS et les extraterrestres qu’ils ne le disent.

Plus tôt dans l’année, un sondage similaire a révélé qu’environ la moitié des Américains pensaient que des extraterrestres avaient déjà visité la terre.

Les ovnis existent officiellement
Au cours des trois dernières années, le monde s’est interrogé sur les trois vidéos de jets de l’US Navy chassant des OVNIS.

Le New York Times a publié l’histoire le 16 décembre 2017, mais certaines personnes n’étaient pas convaincues que les vidéos étaient authentiques.

Elles l’étaient. Le 27 avril de cette année, le département américain de la Défense a publié une déclaration confirmant que les films « étaient bien des vidéos de la marine ».

Le commandant David Fravor a décrit l’OVNI comme «un acte de guerre». Crédit: ABC

Ils ont déclaré que les phénomènes présentés dans les films de 2004 et 2015 – pris sur une caméra infrarouge tournée vers l’avant – étaient officiellement classés comme «non identifiés».

Un témoin de la rencontre de 2004, le commandant David Fravor, a décrit le brouillage par l’OVNI des systèmes de radar de la Marine près du porte-avions USS Nimitz comme étant « un acte de guerre ».

Le Congrès américain demande une action contre les ovnis
Le 17 juin, la puissante et très secrète commission du renseignement du Sénat a rédigé la loi sur l’autorisation du renseignement pour l’exercice 2021.

À côté du matériel habituel qui entre dans une telle législation, il y avait une section vraiment extraordinaire sous le titre « Menaces aériennes avancées ».

Dans ce document, les sénateurs ont exigé que le principal chef des espions américains, le directeur du renseignement national, produise un rapport sur les OVNIS, détaillant ce que les diverses agences de renseignement savent et élaborant un plan pour empêcher les OVNIS de voler dans l’espace aérien militaire restreint.

Curieusement, la vice-présidente élue, Kamala Harris, siège au comité et beaucoup se demandent si cela aura une incidence sur la façon dont le président Biden envisage de traiter la question.

Les sénateurs ont exigé que le chef des espions américains, le directeur du renseignement national, produise un rapport sur les ovnis Crédit: ALAMY

Dans une interview avec CBS, le sénateur Marco Rubio, président par intérim du comité, a déclaré: « Si c’est quelque chose qui ne vient pas de cette planète, cela pourrait en fait être mieux que de voir une sorte de saut technologique des Chinois ou des Russes, ou quelque autre adversaire qui leur permettrait de mener ce genre d’activité ».

Le président Trump s’exprime
Il a été le président américain le plus controversé et le plus franc de l’histoire, mais pourrait-il encore avoir une dernière surprise dans sa manche?

Jamais auparavant un président en exercice n’avait laché autant d’indices sur les OVNIS.

À la fin d’un point de presse Dans un point de presse d’avril, il a évoqué l’un des films de Navy Top Guns poursuivant un OVNI comme «un enfer d’une vidéo» et a également confirmé qu’il avait assisté à un briefing sur la rencontre.

Donald Trump a laché de nombreux indices sur les ovnis en 2020 Crédit: AP: PRESSE ASSOCIÉE

Les amateurs d’OVNIS croient qu’un vaisseau spatial extraterrestre s’est écrasé à Roswell, Nouveau-Mexique en 1947.

Plus tard dans l’année, dans une interview pour la fête des pères sur l’émission de télévision de son fils Don Jr, Triggered, il a répondu à une question sur Roswell – où les passionnés d’OVNIS croient qu’un vaisseau spatial extraterrestre s’est écrasé en 1947.

Il a dit: « Je ne vous parlerai pas de ce que j’en sais, mais c’est très intéressant. »

S’il connaît la vérité sur les extraterrestres, le moment le plus probable pour lui de divulguer serait dans les derniers jours de sa présidence.

Cela cimenterait sa place dans l’histoire et mettrait des bâtons dans les roues dans la présidence de Joe Biden.

Le Pentagone installe une unité de chasse aux ovnis
EN août, le Pentagone a publié un communiqué de presse sensationnel, confirmant la création d’un groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés.

L’unité top-secrète a été créée en partie pour répondre à la demande d’action officielle de la commission du renseignement du Sénat.

The Pentagon confirmed the establishment of an Unidentified Aerial Phenomena Task Force. Credit: ALAMY

La mission du groupe de travail est décrite comme «de détecter, analyser et cataloguer les PAN qui pourraient potentiellement constituer une menace pour la sécurité nationale des États-Unis».

Peu de détails sur leur travail quotidien sont apparus.

Mais au début de décembre, une fuite entre le personnel de la communauté du renseignement et le média The Debrief a révélé que les experts du Pentagone n’avaient pas exclu une explication extraterrestre pour la série continue de rencontres entre les OVNIS et l’armée américaine.

La vie sur Vénus
SEPTEMBRE a apporté une découverte scientifique choc qui a fait la une des journaux partout dans le monde – la nouvelle que la vie avait été découverte sur Vénus. Peut être.

Les scientifiques, dirigés par le professeur Jane Greaves de l’Université de Cardiff, ont détecté une molécule appelée phosphine dans l’atmosphère infernale de Vénus.

Les scientifiques ont annoncé avoir détecté une molécule appelée phosphine dans l’atmosphère vénusienne en septembre 2020. Crédit: SCIENCE PHOTO LIBRARY

On ne sait pas comment de telles molécules pourraient se former à travers des processus naturels, donc cela peut être une preuve de vie extraterrestre microbienne.

Les implications sont vastes, car si la vie est apparue non pas une mais deux fois dans notre système solaire, la vie n’est pas une sorte de miracle cosmique ponctuel, mais un processus naturel.

Cela suggère que la vie devrait être courante dans l’univers.

Dans une étude publiée plus tôt dans l’année dans The Astrophysical Journal, les scientifiques ont estimé qu’il pourrait y avoir 36 civilisations intelligentes dans notre galaxie de la Voie lactée.

Compte tenu de certaines estimations du nombre de galaxies présentes dans l’univers, cela suggérerait qu’il existe environ 72 billions de civilisations.

Le ministère de la Défense retient la photo d’OVNI pendant 50 ans
En octobre, The Sun a révélé en exclusivité une décision choquante du gouvernement de garder secrète la photo la plus spectaculaire des fichiers OVNIS du ministère de la Défense pendant encore 50 ans, suscitant la fureur des amateurs d’OVNIS.

La photo – qui avait été affichée sur le mur de mon bureau du ministère de la Défense pendant des années – montrait un vaste engin en forme de diamant qui planait au-dessus de la campagne écossaise près de Calvine en août 1990, avant de s’envoler verticalement à une vitesse immense.

Nick Pope a recréé une photo du ministère de la Défense représentant une observation d’OVNI à Calvine, en Écosse

La meilleure représentation que nous ayons de la photo réelle est le résultat d’une collaboration entre moi-même et un graphiste, et a été produite pour une émission de télévision Channel 5.

Je suis convaincu que c’est une reconstitution presque exacte, mais malheureusement, le public devra attendre des décennies pour voir la réalité.

L’ancien président Obama laisse entendre que des ovnis existent
Le 30 novembre, l’ancien président Barack Obama a accordé une interview à l’humoriste américain Stephen Colbert, dans laquelle il a laissé entendre que les ovnis étaient réels.

Colbert a demandé si Obama avait déjà essayé d’obtenir des informations top secrètes sur les OVNIS lorsqu’il était président.

L’ancien président Barack Obama a donné une interview dans laquelle il a laissé entendre que les ovnis étaient réels. Crédit: STOCK CARNET DE TRAVAIL – GETTY

Obama a confirmé que oui, mais a répondu « je ne peux pas vous dire » quand Colbert a insisté pour obtenir des détails.

Un dialogue maladroit a suivi, lorsque l’hôte du Late Show a dit au 44e commandant en chef qu’il prendrait sa réponse comme confirmant que les extraterrestres étaient réels.

Colbert a déclaré: «Très bien, je prendrai cela pour un« oui ». Parce que s’il n’y en avait pas, vous diriez qu’il n’y en avait pas. »

Un ancien chef du programme spatial israélien dit que les extraterrestres existent
L’un des scientifiques spatiaux les plus éminents et les plus respectés d’Israël, Haim Eshed, a choqué le monde en décembre en affirmant qu’il y avait eu une présence extraterrestre sur Terre.

Il a parlé de bases secrètes sur Mars et a dit qu’il y avait une vraie « Fédération Galactique ».


L’ancien chef du programme spatial israëlien Haim Eshed a choqué le monde en affirmant qu’il y avait une présence extraterrestre sur Terre.


Il a allégué que le président Trump était sur le point de divulguer la vérité, lorsqu’il a été persuadé de ne pas le faire, en raison de la panique mondiale qui résulterait des révélations.

Quelques jours seulement après que l’histoire ait émergé, l’ancien chef de la CIA John Brennan a donné une interview où il a dit que le phénomène OVNI pourrait constituer « une forme de vie différente ».

Nick Pope a travaillé pour le ministère de la Défense pendant 21 ans. De 1991 à 1994, il a dirigé leur projet OVNI. Crédits: TOBY CANHAM


Nick Pope s’exprime pour Investigation Océanographique et OANIS et la revue LDLN

29/12/2020

Nous avons fait d’une pierre deux coups concernant l’entretien de notre ami Nick Pope qui a accepté de se livrer pour notre site Web ici et aussi pour la revue de notre ami Jean-Louis Lagneau directeur de la revue LDLN. Cet entretien figure dans le numéro 441 paru en septembre 2020 et aujourd’hui c’est à notre tour de vous en faire bénéficier.


Dossier – Les étendues d’eau, la localisation des problèmes ?

28/12/2020

Bonjour, je vous propose ci dessous un article écrit par mon compagnon Sylvain Matisse, auteur des livres OANI / OVNI. Enquête, méthode, réflexion (2016) et OANI Compléments d’investigation (2019) pour notre blogue Investigation Océanographique et Oanis


Ce que pense une ufologue – Emma d’Area51-blog

27/12/2020

Cet été, j’accompagnais Sylvain Matisse dans l’Aude où il donnait des conférences sur les OANIs pour l’association Histoire et Mystère de l’Aude (Un petit coucou à Emilie, Marc, Sylvain, Martin, Hervé et les autres). A cette occasion j’ai répondu aux questions de notre ami Gilles Thomas (et son équipe ODHTV) que je remercie de m’avoir permis de m’exprimer.

Si cette vidéo ne fonctionne pas Cliquez ici

Texte ODHTV qui accompagne la vidéo :

Le but d’Ovni dans l’histoire Tv est de sauvegarder les Mémoires de l’Ufologie Française par le biais de vidéos ou podcast pour que les générations à venir puissent connaître le travail des anciens, des pionniers de l’ufologie. En collaboration avec l’association SCEAU et bien d’autres, cette action qui a débuté en décembre 2011, consiste à interviewer l’ensemble de la communauté ufologique en France et dans les pays limitrophes. Pour cette nouvelle vidéo des Ufologues dans l’histoire (U.D.H – 2020), nous recevons Emma d’Area51-blog. (une vidéo enregistrée en août 2020.) Elle vous parle de :

– L’actualité de son blog – Area 51 – blog (extrait de la conférence au Domaine de la Salz en Août 2020) – Ses observations – Son avis sur la conférence de Sylvain Matisse – La recherche sur les OANI (Objet Aquatique Non Identifié) – Regard sur l’ufologie Québécoise – L’ufologie actuelle – Les conférences au Domaine de la Salz ————————————————–

Area51 Blog https://area51blog.wordpress.com/

L’association Histoire et Mystère de l’Aude http://histoireetmystere-salz.fr/

Investigation UFO et Science http://ufoetscience.wordpress.com/

Paranormal à la une https://paranormalalaune.wordpress.com/

Investigations OANI et Océanographique http://investigationsoanisetoceanogra…

OVNI/OANI – Plongée dans les mystères des océans avec Sylvain Matisse et Emma http://youtu.be/9FjFzTODr8w​ ————————————————–

MUFON http://www.mufon.com/

Nuforc http://www.nuforc.org/

Open minds http://www.openminds.tv/

Phantoms and Monsters http://www.phantomsandmonsters.com/​ ————————————————–

Playlist Mémoires de l’ufologie ou Ufologues dans l’Histoire http://www.youtube.com/playlist?list=…​ ———————————————-

En partenariat avec: http://www.forum-ovni-ufologie.com/

http://aepa89asso.blogspot.fr/

http://ufoetscience.wordpress.com/

http://www.sciences-faits-histoires.com


%d blogueurs aiment cette page :