Série de reportages France 3 consacrée à l’ufologie et à ses passionnés

30/08/2020

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien. En ce dimanche de rentrée je vous propose de regarder cette série de reportages de Fr3 consacrée à l’ufologie et à ses passionnés. Dans le premier épisode on y voit notre ami et collègue Ufologue Jean-Pierre d’Hondt qui est aussi le responsable des Rencontres Ufologiques du Nord auxquelles j’assiste régulièrement.

 

OVNI en Picardie – Episode 1 – Une vieille histoire dans les Hauts de France

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Pour ce premier épisode, rencontre avec l’ufologue lillois Jean-Pierre d’Hondt, qui s’intéresse aux phénomènes OVNIS depuis de nombreuses années. Il a sillonné tout le nord de la France et même au-delà, pour enquêter, sur plus d’une centaine de cas.
L’occasion de découvrir que les phénomènes ovnis n’ont pas commencé seulement à la fin des années 40.
Jean-Pierre nous explique également pourquoi on dénombre beaucoup plus de cas ovnis dans le Nord-Pas-de-Calais qu’en Picardie.

Une série signée Julien Guéry, Mathieu Maillet, Éric Rattenni, Romain Lecomte et Fabien Desgardin.

OVNI en Picardie – Episode 2 – Le rôle des enquêteurs

 

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Un deuxième épisode pour comprendre le travail des enquêteurs : des bénévoles qui archivent et détaillent le plus possible chaque phénomène ovnis afin d’en garder une trace la plus précise possible. Rencontre avec Géorges et Hervé dans la Somme (80) mais aussi avec les membres du SCEAU, une association basée à Vincennes (94) qui répertorie les documents des enquêteurs sur le plan national, voire même au-delà. Une série signée Julien Guéry, Mathieu Maillet, Éric Rattenni, Romain Lecomte et Fabien Desgardin.

OVNI en Picardie – Épisode 3 – Les agents du GEIPAN

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Il existe une seule structure officielle en France chargée d’analyser les phénomènes OVNIS. Le GEIPAN se trouve au sein du CNES, le Centre National d’Études Spatiales à Toulouse (31). Météorite, alignement de planètes, reflet d’étoile, passage de satellite Bien évidemment, les agents du GEIPAN (Groupement d’Etudes et d’Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés) ont accès à tous les outils et données du CNES pour expliquer chaque phénomène : un « PAN » (Phénomène Aérospatial Non identifié). Si la Picardie et les Hauts de France ne dénombrent pas plus de phénomènes ovnis observés que dans les autres régions, quelques cas restent pourtant toujours inexpliqués. Une série signée Julien Guéry, Mathieu Maillet, Éric Rattenni, Romain Lecomte et Fabien Desgardin.

 

OVNI en Picardie – Épisode 4 – Oser Témoigner

 

Si la vidéo ne fonctionne pas Cliquez ici

Lorsque l’on est témoin d’un phénomène OVNI, la démarche officielle est d’aller faire une déposition en gendarmerie ou d’en informer le Geipan. Cependant, cela n’est pas toujours évident d’oser témoigner. A Liancourt, dans l’Oise, l’ingénieur à la retraite Pierre Dauchin nous raconte son expérience et son « parcours » suite à son observation en avril 2015. Une série signée Julien Guéry, Mathieu Maillet, Éric Rattenni, Romain Lecomte et Fabien Desgardin.

Direct, replay, actu en continu  site France 3 Hauts-de-France : ▶ http://hdf.france3.fr

 


Un Pilote retraité de de la RAF révèle avoir vu des OVNI au Nord de la Corse

15/07/2020

Brian Burdett était convaincu d’avoir vu un OVNI en vol   Crédit : supplied

 

Un pilote retraité de la Royal Air Force qui eu à son bord un Premier ministre, des VIP et le public à travers le monde au cours d’une carrière de 47 ans, a révélé sa propre rencontre rapprochée avec un OVNI en forme de « bonhomme Michelin ». 

Brian Burdett, 83 ans, pilotait un  VC10 de la Royal Air Force à 35 000 pieds lorsque l’étrange objet en forme de «baril de pétrole» est apparu à 40 km au Nord de la Corse. 

Il faisait route depuis la base aérienne RAF Akrotiri à Chypre à la base RAF Brize Norton dans l’Oxfordshire  et  transportait du personnel de service de la RAF et leurs familles depuis Singapour. 
C’étaient des vols quotidiens. 
Brian, qui était le chef d’escadron par intérim, a été déconcerté par l’objet qui ressemblait à un baril de pétrole brillant et brillant. 
S’exprimant pour la première fois sur l’observation, il a déclaré:   « Imaginez un baril d’huile de 56 gallons, ceux qui vous arrivent à la hanche et ont ces petits renflements à intervalles réguliers; imaginez un bonhomme Michelin . Imaginez aussi qu’il n’était pas noir ou sale mais brillant d’un éclat immense. Il était suspendu à 11 heures de notre position,  au-dessus de nous.


Nous l’avons perdu de vue car nous n’avons pas pu lever la tête plus haut. Il était impossible de se concentrer dessus de manière normale. L’impression était que cela aurait pu être de n’importe quelle taille et à n’importe quelle distance. Comme je l’ai dit, c’était étrange. et était immobile par rapport à nous. » 

Il a rapporté l’incident au contrôle du trafic aérien de Nice et deux avions de chasse ont été mobilisés pour intercepter l’OVNI mais les pilotes n’ont rien vu sur le radar.… 
 

Brian a été le premier à repérer l’OVNI. Il a été suivi du copilote Vic Stanton (qui deviendra plus tard pilote du Sultan d’Oman), du navigateur Lieutenant d’aviation J. Moore et de l’ingénieur de bord, le Sergent de section Janes.

Il a ajouté: « Nous avons tous les quatre vu dans le poste de pilotage exactement ce que j’ai vu. En outre, lorsque je l’ai signalé au contrôle du trafic aérien de Nice, un  avion de la Pan-Am a indiqué qu’il avait exactement vu ce que j’avais vu et qu’il était d’accord avec moi. Je ne doute pas que tout son équipage l’ait également vu. « 

Jamais eu des doutes

Selon le quotidien britannique The Sun il y a eu plus de 3500 observations d’OVNIS documentées par des pilotes de ligne militaires, civils et commerciaux, mais les chercheurs pensent que en réalité il y en ait eu beaucoup plus mais que les pilotes hésitent à les signaler officiellement par peur du ridicule ou des dommages à leur carrière. 

Brian Burdett a écrit ses rencontres rapprochées dans un livre « Quarante-sept ans en altitude  » et  déclaré: « Je n’ai jamais cru que les pilotes hésitent à signaler des observations étranges. Personnellement j’en ai parlé rarement  et surtout avec d’autres pilotes.» 

Après une période comme entraîneur, Brian est devenu le plus jeune capitaine de quadrimoteurs au monde.

Sources :
via

Crash de Magé au Brésil : ovni ou fake news ?

11/06/2020

Mage, au Brésil, est une ville de 244 000 habitants située à environ 20 miles au nord-est de la grande ville de Rio de Janeiro, de l’autre côté de la baie de Guanabara.
crédit image : https://www.earthfiles.com/

Crédit photo Cédric de Montceau Sparse

Note de sylvain : 

Nous avons dans un premier temps repris l’information concernant cette affaire de  Magé au Brésil pour ensuite la retirer car certains ufologues l’avaient classé certainement un peu trop hâtivement comme fake. Cependant il y a une autre version de cette affaire qui est à l’opposé de celle des ufologues l’ayant interprétée comme une fake news. Cette tendance ufologique propose une série d’investigations qui permet le doute, celui que cette affaire a été débunkée.

De notre côté nous décidons de réactualiser cette affaire car si il ne s’agit pas d’OVNIS peut être s’agit il d’un évènement indésirable tel un boulet pour les autorités américaines et brésiliennes.

Au regard de la géolocalisation de ce prétendu événement, nous constatons que l’environnement marin est encore une fois concerné .

Peut-être avons nous une sorte de Roswell Brésilien ou d’un Varginha 2 qui suscite tout autant d’interrogations à l’heure actuelle. Nous sommes pour notre part dans cette situation de confusion, alors il est peut-être plus raisonnable dans ce contexte de suivre cette affaire de près et de vous la partager au risque de faire fausse route.

 

Note de Era :

Pour ma part, je pense également que certains sont peut être allés trop vite en besogne, en arguant que c’était un fake par faute d’éléments décisifs, malgré des zones d’ombre qu’ils ont soulevées avec juste raison. Mais alors nous pourrions très bien leur répondre la même chose vu que ces gens là n’étaient pas non plus sur place pour constater le fake. Il n’y a pas de fumée sans feu. La réputation et le sérieux de la journaliste Linda Moulton Howe ne sont plus à démontrer, et si elle enquête là dessus (avec la coopération d’un ufologue de terrain crédible) c’est qu’il s’est sans doute passé quelque chose. Obtiendra-t-elle des réponses déterminantes ? Affaire à suivre, nous ne sommes peut-être pas au bout de nos surprises avec de possibles rebondissements. Chacun se fera son opinion.

Voici ci-dessous l’affaire présentée par le Mufon Québec (Janny Charrueau)


DEPUIS le supposé crash au Brésil ( mai 2020) ( qui a été démystifié si vite qu’on a à peine eu le temps de se faire une opinion !), certaines personnes, coûte que coûte, continuent le travail d’investigation. Parmi ces personnes, il y a l’ufologue de terrain Arthur Sergio Neto et la journaliste Linda Moulton Howe. J’ai discuté avec Arthur plusieurs fois et avec Linda par mail. Chacun d’eux travaille consciencieusement à cette enquête ( Laissons de côté quelques hurluberlus, s’amuser entre-eux ). Les résultats de cette investigation sont très intéressants. Ci-dessous vous pouvez retrouver les liens des émissions de Linda Moulton Howe, la traduction de la 1e partie, et la traduction de la lettre reçu par Linda. À chacun de se faire une opinion, grâce a ce dossier bien ficelé et intrigant.
Lire la suite 

Le prince du Liechtenstein témoin d’OVNI

29/05/2020

Le prince Hans-Adam II du Liechtenstein.
(Keystone / Gian Ehrenzeller)

Le prince Hans-Adam II, chef de l’État du Liechtenstein, a cru pendant des décennies que des extraterrestres visitaient la Terre. Les journaux intimes de l’astrophysicien Jacques Vallée donnent un aperçu d’une famille princière où les observations d’OVNI et de sombres théories du complot étaient des sujets de discussion fréquents à table.

Hans-Adam II aurait observé un OVNI alors qu’il était enfant – ce que rapporte une autre source. Un chercheur sur les OVNIS du nom de Dick Haines a rapporté à Jacques Vallée une conversation avec le souverain. Ce dernier a lui a raconté avoir observé un OVNI depuis les jardins du château et que l’objet volant aurait disparu derrière les arbres et volé en direction de la Suisse. Le prince a aussi déclaré directement à Jacques Vallée que son intérêt pour les OVNIS provenait du fait que sa tante en avait vu un à Munich dans les années 1950. Un cousin du prince aurait également eu une rencontre avec un OVNI, comme on peut le lire dans une autre note datant de novembre 1989.

Lire l’article sur Swiss info


Reportage :Episode 4- Les ovnis déclassifiés- Flotte d’ovnis

07/05/2020

 

Les vidéos ont été censurées, merci à Polyèdre qui nous a trouvé celle-ci en anglais


Aviation Iranienne, Ovnis et nucléaire

08/04/2020

L’aviation iranienne a mené une étude approfondie sur les OVNIS ayant survolé les centres de recherches et les sites nucléaires iraniens entre 2008 et 2010
Image Source : Strategika 51

Le commandement militaire iranien a longtemps soupçonné que les objets volants non identifiés survolant certains sites sensibles, notamment les sites de recherche et de développement de missiles et les sites nucléaires, étaient des drones de reconnaissance secrets mais une étude approfondie sur le sujet menée par une commission des forces aériennes iraniennes datée d’avril 2010 est parvenue à des conclusion fort étranges.

Ce sujet est très important dans la mesure où des Ovnis continuent de survoler exclusivement des centrales nucléaires et des sites de recherches en Eurasie et en Amérique.

De prime abord, l’étude entame son enquête par une piste liant les OVNIS à des drones secrets US dans le cadre des opérations d’espionnage Elint et SIGINT que les États-Unis mènent en Iran depuis plus de trois décennies mais le témoignage professionnel des pilotes de chasseurs Grumann F-14 « Tomcat » iraniens ayant tenté d’intercepter ces OVNIs mettent fortement en doute cette possibilité.

Le F-14 fut l’avion de combat principal du film Top Gun (film américain réalisé en 1986 par Tony Scott, avec Tom Cruise, Val Kilmer et Kelly McGillis) que la critique la plus pertinente considère comme un film de propagande ayant boosté le recrutement dans l’aéronavale US quatre ans le déploiement massif de forces US en péninsule arabique et la seconde guerre du Golfe.

Les forces aériennes iraniennes sont les seules au monde à utiliser le chasseur Grumann F-14 Tomcat de fabrication US. L’US Air Force a retiré cet avion de combat iconique en 2006.

F-14 Tomcat de l’IRIAF

 

En page 302 du rapport, un pilote d’un chasseur Grumann F-14 Tomcat iranien décrit un objet volant non identifié volant au dessus de la centrale nucléaire d’Arak à près de Mach 7 (sept fois la vitesse du son au niveau de la mer) et donc impossible à intercepter ou à atteindre par des missiles. Un observateur du Groupe de défense aérienne d’Arak rapporte avoir vu cinq Ovnis différents ayant une vélocité très élevée que des gens locaux au sol ont également observé.

 

 

Un autre pilote à l’avant d’un F-14 (le F-14 est biplace) témoigne que c’est la première fois qu’il rencontre un tel objet dont il estime la vitesse à…Mach 10 ! Ou 10 fois la vitesse du son dans l’air ! Il précise que cet objet était entouré d’un halo lumineux similaire à celui d’un moteur à post-combustion. Le pilote souligne que cet objet devait utiliser des ondes électromagnétiques pour brouiller ou mettre hors service le radar et toute l’avionique embarquée.

Ce qui est étonnant est que lors d’une tentative d’interception, des avions de combat iraniens ont tiré des missiles Air-Air sur deux Ovnis qui ont changé de forme et de volumes. Les pilotes de chasse iraniens désignent ce phénomène sous le terme de « zooming ». La plupart des pilotes ayant pris en chasse des Ovnis évoquent une disparition subite de l’objet pris en chasse ou une accélération sidérante (passage de Mach 0.8 à Mach 7 en quelques secondes !). Un autre témoignage émanant de deux pilotes expérimentés ayant tous les deux une expérience du combat aérien lors de la guerre Iran-Irak rapportent qu’ils avaient été menacés de destruction par un ovni sur lequel ils avaient ouvert le feu. Enfin sept autres pilotes ont rapporté la perte de tout signal radio et électrique et deux une défaillance généralisée des systèmes de commandes de vol hydrauliques et électriques ayant causé des crashs lors du passage d’ovnis près des chasseurs. L’un des rapports les plus étranges évoque la prise de contrôle de l’appareil et son atterrissage sans l’intervention du pilote ou des instruments à bord.

Beaucoup de pilotes iraniens croyaient que ces ovnis étaient des drones ultra-secrets US et des analystes iraniens n’ont pas manqué de faire le lien entre les apparitions rapportés par les pilotes de l’armée de l’air et le dispositif de la défense aérienne et la multiplication de telles apparitions au-dessus de l’Irak à la veille de l’invasion US de ce pays en mars 2003. Des manifestations similaires auraient été détectées par les forces armées iraniennes au-dessus de la partie occidentale de l’Afghanistan juste avant l’intervention US. Cependant cet avis n’a jamais fait l’unanimité. Dans une directive spéciale traitant des règles d’engagement avec de tels objets volants non identifiés, le commandement de la défense aérienne recommande aux pilotes d’éviter l’ouverture du feu afin d’éviter la destruction des avions militaires et « de très grandes pertes civiles au sol » ; dans une autre directive, il est spécifié que les missiles Sol-Air et Air-Air utilisés contre ces objets lumineux se sont avérés totalement inutiles en raison de la vélocité subite de l’objet ciblé, laquelle dépasse de loin la vitesse des missiles en dotation au sein des forces armées iraniennes. Le rapport souligne enfin que les rapports des pilotes ayant été confrontés à de tels phénomènes offre des similitudes avec ceux de pilotes militaires de pays « amis ».

 

Source article et photos : Strategika51


Un vaisseau spatial a-t-il été filmé par les caméras de la Station Spatiale Internationale ?

13/12/2019

Source: NASA live ISS cam via etdatabase.com

 

Nouveau buzz sur la toile après une publication en ligne controversée sur Express.co.uk. Alors que beaucoup de gens prétendent qu’il ne s’agit que d’une autre théorie du complot, d’autres sont vraiment intrigués par cette affaire. Des OVNIS auraient été repérés près de l’ISS lors d’une diffusion en direct de la NASA et l’un des cosmonautes aurait reconnu ce qui se passait. Tout cela est révélé par l’ufologue  Scott Waring sur son site https://www.ufosightingsdaily.com/

Un trio présumé d’ovnis surgit près de l’ISS

La publication en ligne mentionnée ci-dessus remarque que l’expert autoproclamé de la vie extraterrestre, Scott Waring, est certain d’avoir capturé le moment où un cosmonaute russe de l’ISS a remarqué qu’un trio d’OVNIS apparaissait sur un flux en direct de la NASA.

Il s’est rendu sur son blog etdatabase.com pour donner des détails sur la conversation avec l’emblématique station spatiale en orbite.

Il a également publié la vidéo dont il parle, vous devriez donc la consulter ci-dessous.

«Cette conversation enregistrée à partir de la caméra en direct de la NASA est la preuve à 100% que la NASA connaît les engins extraterrestres qui bourdonnent devant et autour de la station spatiale. Lorsque l’astronaute russe à bord de l’ISS a dit: « un vaisseau … » Le contrôle au sol de la NASA l’a interrompu et a dit: « Bien noté », avant qu’il ne puisse terminer sa phrase « , remarque Sott Waring sur son blog.

Il poursuit et écrit: «Elle l’a déjà vu sur une caméra en direct au contrôle au sol. Elle a réagi rapidement, avant qu’il ne puisse trop en dire … mais il a déjà dit la chose la plus importante qu’il pouvait … « un vaisseau! » Vous voyez,  il savait même que c’était un vaisseau extraterrestre à l’avant de l’ISS. Pour finalement aller sur un écran rouge sans caméra. »

L’Express.co.uk note que cette séquence a été tournée le 20 novembre.

 

 

Sources :


Les sénateurs reçoivent un briefing classifié sur les observations d’OVNI

20/06/2019

« Si les pilotes de la marine se heurtent à des interférences inexpliquées dans les airs, le sénateur Warner pense que nous devons aller au fond des choses », a déclaré le porte-parole du sénateur Mark Warner. | Mark Wilson / Getty Images

Un article de Bryan Bender

Source POLITICO

Traduction Era pour Area51blog

Selon des représentants du Congrès et du gouvernement, trois autres sénateurs américains ont reçu mercredi un briefing classifié du Pentagone sur une série de rencontres de la Marine avec des avions non identifiés, faisant partie d’un nombre croissant de demandes émanant de membres de comités de surveillance clés.

L’un d’entre eux était le sénateur Mark Warner (D-Va.), Vice-président du Comité du renseignement du Sénat, dont le bureau a confirmé la réunion d’information à POLITICO.

 

« Si les pilotes de la marine se heurtent à des interférences inexpliquées dans les airs, le sénateur Warner pense que nous devons aller au fond des choses », a déclaré sa porte-parole, Rachel Cohen, dans un communiqué.

L’intérêt pour les «phénomènes aériens non identifiés» a augmenté depuis que les révélations de fin 2017   selon lesquelles le Pentagone avait mis en place un programme d’étude de la question à la demande du Senateur à l’époque  Harry Reid (D-Nev.). Des responsables ont interrogé de nombreux aviateurs et marins, actuels et anciens, qui ont affirmé avoir rencontré des aéronefs très perfectionnés qui semblaient défier les lois de l’aérodynamique lorsqu’ils pénétraient dans un espace aérien militaire protégé – dont certains ont été capturés sur vidéo et rendus publics.

La Marine a joué un rôle de premier plan à la lumière des témoignages de pilotes de F / A-18 et d’autres membres du personnel affectés au groupement tactique, porte-avions USS Nimitz au large de la Californie en 2004 et au USS Theodore Roosevelt dans l’Atlantique en 2015 et 2016.

L’intérêt croissant du Congrès a joué un rôle majeur dans la récente décision du service de mettre à jour les procédures à l’intention des pilotes et des autres membres du personnel afin de signaler de telles observations inexpliquées, ce que POLITICO avait signalé pour la première fois en avril.

« En réponse aux demandes d’informations émanant des membres et du personnel du Congrès, les responsables de la marine ont organisé une série de briefings avec de hauts responsables du renseignement naval ainsi que des aviateurs qui ont signalé des risques pour la sécurité de l’aviation », a déclaré le service dans une déclaration à POLITICO.

La marine n’a pas fait de commentaire immédiat mercredi, et peu de détails sur les dernières sessions secrètes étaient disponibles.

La Marine a joué un rôle de premier plan à la lumière du témoignage de pilotes de F / A-18 et d’autres membres du personnel opérant avec le USS Theodore Roosevelt (illustré) dans l’Atlantique en 2015 et 2016. | Matt Cardy / Getty Images

 

Ils arrivent plusieurs jours après que le président Donald Trump ait déclaré à ABC News que lui aussi avait été informé des informations. «J’ai eu une très brève réunion à ce sujet», a-t-il déclaré. «Mais les gens disent qu’ils voient des OVNIS. Est-ce que je le crois? Pas particulièrement. »

Plusieurs responsables et anciens fonctionnaires ayant une connaissance directe décrivent le briefing de Capitol Hill comme le dernier en date pour les membres du Congrès et leur personnel représentant les groupes de travail du renseignement, des forces armées et des crédits de défense.

«Il y a des gens qui sortent du bois», a déclaré un ancien responsable du gouvernement qui a participé à certaines réunions.

Un responsable des services de renseignement a ajouté: « De nouvelles demandes de briefings arrivent. »

Les sessions ont été organisées par la marine, mais ont également inclus du personnel du sous-secrétaire à la Défense pour le renseignement, ont précisé les sources. Les deux n’étaient pas autorisés à parler publiquement des briefings.

Les défenseurs qui ont accordé plus d’attention au mystère ont indiqué qu’ils espéraient que le Congrès prendrait des mesures plus formelles, telles que demander au ministère de la Défense de collecter et de compléter une analyse détaillée des données collectées par satellite et par d’autres moyens permettant à des navires non identifiés de pénétrer dans l’espace aérien militaire ou opérant sous le contrôle. mer.

Source Politico
Traduction Era pour Area51blog

Trump dit qu’il a été informé des observations d’OVNIS par la marine

20/06/2019

Le président Donald Trump a déclaré qu’il avait été informé des observations d’OVNIS, mais qu’il n’y avait pas particulièrement cru. | Sarah Silbiger / Bloomberg via Getty Images

 

Un article de Matthew Choi – Source POLITICO

 

Le président Donald Trump a déclaré qu’il avait reçu des informations sur les pilotes de la marine rapportant de plus en plus d’observations d’objets volants non identifiés, ajoutant qu’il ne croyait pas particulièrement aux OVNIS.

Parlant avec George Stephanopoulos de ABC News dans une interview publiée samedi, Trump a haussé les sourcils et a souri avec incrédulité lorsqu’on lui a demandé ce qu’il avait fait des rapports.

« Je veux qu’ils pensent ce qu’ils pensent », a déclaré Trump à propos des pilotes de la marine. « J’ai eu une très brève réunion à ce sujet. Mais les gens disent qu’ils voient des OVNIS. Est-ce que je le crois? Pas particulièrement. »

La marine a récemment rédigé de nouvelles directives sur la manière de signaler les contacts avec des « aéronefs non identifiés » en réponse à des informations faisant état d’intrusions de vaisseaux sophistiqués dans des groupes de frappe de la marine, a rapporté POLITICO en avril. Selon le New York Times, les pilotes ont déclaré avoir vu des objets voler à une altitude de 30 000 pieds sans aucun panache d’échappement et à une vitesse supersonique.

Le Pentagone a discrètement mis en place un programme de recherche sur les ovnis il y a plus de 10 ans sous la direction du Congrès. L’AATIP (Advanced Aerospace Threat Identification Program) a été largement encouragé par l’ancien sénateur Harry Reid (D-Nev.) Et n’a été exploité que de manière extrêmement limitée, bien qu’il ne s’agisse pas d’un programme classifié.

Trump ne semblait pas aussi pressé d’agir sur les rapports, disant à Stephanopoulos: « Nous allons voir. »

Quand on lui a demandé s’il avait connaissance d’une quelconque vie extraterrestre, Trump a répondu: « Je pense que nos grands pilotes le sauraient. Certains voient des choses un peu différentes de celles du passé. … Nous examinons cela et vous serez le premier à savoir. « 

Source : POLITICO

Traduction Era pour Area51blog


Dossier X-Files suite : Au cœur des recherches top secrètes du gouvernent US sur les OVNIS, les trous de vers et les univers parallèles.

19/01/2019

Illustration crédit :
GETTY – CONTRIBUTEUR
©2019

Ceci est la suite du dossier AATIP qui s’étoffe au fur et à mesure. 
Info de Nick Pope :  » Plus tôt aujourd’hui, le Bureau des communications de la DIA m’a officiellement rendu publique la lettre envoyée par la DIA aux comités du Congrès à propos de l’AATIP. J’avais déjà vu une version assainie de la liste des pièces jointes, mais j’attendais la lettre de la DIA. »
Article source : thesun.co.uk
L’Agence de renseignements de la défense des Etats Unis a publié des documents extraordinaires qui révèlent une partie du travail effectué dans le cadre d’un projet top secret
Mis à jour le 18 janvier 2019 à 
Traduction Era pour 
De NOUVEAUX documents qui ont fait l’effet d’une  bombe sont apparus qui offrent un aperçu alléchant des vrais   X-files du Pentagone.
Ils mettent en lumière une mystérieuse unité  top secrète chargée d’enquêter sur les ovnis et les extraterrestres, ainsi que sur d’autres phénomènes tels que les trous de ver et les univers parallèles.

Les documents ont été obtenus par Nick Pope, à la tête du projet de recherche sur les ovnis du gouvernement britannique pendant des années.

Ils concernent les travaux du Programme d’identification avancée des menaces aérospatiales (AATIP), qui s’étend sur cinq ans, entre 2007 et 2012.

L’intérêt de la recherche s’est concentré sur diverses «technologies exotiques», notamment la dissimulation par invisibilité, les trous de ver, les dimensions supplémentaires, l’anti-gravité, le  warp-drive et les armes à laser à haute énergie.

On pense que le projet de 16 millions de livres sterling a produit des dizaines de rapports et de documents hautement classés.

Les nouveaux documents, cependant, soulèvent un peu le couvercle sur ce qui se trouve à l’intérieur.

QUEL EST LE RÉEL OBJECTIF DU PROGRAMME OBSCUR?

Mais M. Pope, qui est maintenant un journaliste d’investigation spécialisé dans l’inexpliqué, a déclaré que la nature exacte de l’AATIP reste incertaine.

«Cela ne nous donne toujours pas de réponse définitive à la question de savoir si l’AATIP était un programme qui examinait les menaces aérospatiales de nouvelle génération ou si, comme on l’a prétendu, les« menaces étrangères pour les armes aérospatiales avancées » sont un langage codé pour OVNIS.  »

La plupart de leurs travaux fantômes sont classés.

Mais le Pentagone a confirmé que l’audio et la vidéo de deux pilotes de la marine américaine poursuivant un objet volant non identifié près de San Diego avaient été examinés dans le cadre de ce programme.

La séquence, publiée en août, montre que l’OVNI a tourné et a maintenu une « aura rougeoyante ».

« LES SCIENTIFIQUES VEULENT LA TECHNOLOGIE EXTRATERRESTRE »

M. Pope a déclaré: «La vérité est peut-être quelque part entre les deux.

«Quel meilleur moyen de cacher un programme OVNI que de l’intégrer dans un programme aérospatial, en examinant les« inconnus » parallèlement aux menaces plus conventionnelles posées par la nouvelle génération d’aéronefs, de missiles et de drones?

«Alors que j’avais déjà vu une version assainie de la lettre jointe, la liste se lit comme de la science-fiction par endroits, avec ses références à la dissimulation d’invisibilité, à l’anti-gravité et au warp drive.

« Les croyants prétendent que cela prouve que le gouvernement sait que les ovnis sont extraterrestres et que nos scientifiques tentent de comprendre la technologie qui les sous-tend. »

Source
Référence Nick Pope
Voir liens interne pour le reste du dossier ( cliquez sur les titres ci-dessous pour accéder à nos archives )

Le programme « de recherche sur les ovnis » du gouvernement très secret a étudié de la technologie  et les armes laser, selon des documents.

Dossier X-Files du Royaume-uni – complément (pièces à conviction lettres du DIA)

Merci de respecter les sources et notre travail de traduction pour ceux qui reprennent.

 

Mise  à jour Area 51 blog le 19-01-2019  à 21h00.

%d blogueurs aiment cette page :