Dossiers du pentagone : le Sénat US veut plus de transparence sur l’étude des ovnis

27/06/2020

 


Crédit illustration : GETTY

Remarque de notre contact Nick Pope au sujet de cette info : 

La couverture médiatique grand public de l’intérêt du Comité sénatorial du renseignement pour les OVNIS se poursuit, mais bien qu’il s’agisse d’une évolution importante, a) il est loin d’être acquis que l’obligation de produire un rapport sur les OVNIS sera promulguée (il y aura forcément un refoulement); et b) même s’il est adopté, le rapport sera rédigé par les mêmes experts en la matière qui rédigeront / clarifieront les déclarations actuelles du DOD (Département de la défense) sur les ovnis, les réponses de la FOIA, etc. Ainsi, tout rapport peut être constitué des phrases et platitudes standard habituelles. Regardez la lettre que la DIA (Defense Intelligence Agency) a envoyée au Comité sénatorial des services armés le 9 janvier 2018, en réponse à sa demande d’informations sur l’AATIP. C’était à peine éclairant et sans doute trompeur.

Source AFP/RTL

Le Sénat américain souhaite réguler les activités de la cellule du Pentagone qui étudie les ovnis, pour que le public soit informé de ses activités et que les diverses branches du renseignement américain partagent leurs informations.

Lire l’article


Crash de Magé au Brésil : ovni ou fake news ?

11/06/2020

Mage, au Brésil, est une ville de 244 000 habitants située à environ 20 miles au nord-est de la grande ville de Rio de Janeiro, de l’autre côté de la baie de Guanabara.
crédit image : https://www.earthfiles.com/

Crédit photo Cédric de Montceau Sparse

Note de sylvain : 

Nous avons dans un premier temps repris l’information concernant cette affaire de  Magé au Brésil pour ensuite la retirer car certains ufologues l’avaient classé certainement un peu trop hâtivement comme fake. Cependant il y a une autre version de cette affaire qui est à l’opposé de celle des ufologues l’ayant interprétée comme une fake news. Cette tendance ufologique propose une série d’investigations qui permet le doute, celui que cette affaire a été débunkée.

De notre côté nous décidons de réactualiser cette affaire car si il ne s’agit pas d’OVNIS peut être s’agit il d’un évènement indésirable tel un boulet pour les autorités américaines et brésiliennes.

Au regard de la géolocalisation de ce prétendu événement, nous constatons que l’environnement marin est encore une fois concerné .

Peut-être avons nous une sorte de Roswell Brésilien ou d’un Varginha 2 qui suscite tout autant d’interrogations à l’heure actuelle. Nous sommes pour notre part dans cette situation de confusion, alors il est peut-être plus raisonnable dans ce contexte de suivre cette affaire de près et de vous la partager au risque de faire fausse route.

 

Note de Era :

Pour ma part, je pense également que certains sont peut être allés trop vite en besogne, en arguant que c’était un fake par faute d’éléments décisifs, malgré des zones d’ombre qu’ils ont soulevées avec juste raison. Mais alors nous pourrions très bien leur répondre la même chose vu que ces gens là n’étaient pas non plus sur place pour constater le fake. Il n’y a pas de fumée sans feu. La réputation et le sérieux de la journaliste Linda Moulton Howe ne sont plus à démontrer, et si elle enquête là dessus (avec la coopération d’un ufologue de terrain crédible) c’est qu’il s’est sans doute passé quelque chose. Obtiendra-t-elle des réponses déterminantes ? Affaire à suivre, nous ne sommes peut-être pas au bout de nos surprises avec de possibles rebondissements. Chacun se fera son opinion.

Voici ci-dessous l’affaire présentée par le Mufon Québec (Janny Charrueau)


DEPUIS le supposé crash au Brésil ( mai 2020) ( qui a été démystifié si vite qu’on a à peine eu le temps de se faire une opinion !), certaines personnes, coûte que coûte, continuent le travail d’investigation. Parmi ces personnes, il y a l’ufologue de terrain Arthur Sergio Neto et la journaliste Linda Moulton Howe. J’ai discuté avec Arthur plusieurs fois et avec Linda par mail. Chacun d’eux travaille consciencieusement à cette enquête ( Laissons de côté quelques hurluberlus, s’amuser entre-eux ). Les résultats de cette investigation sont très intéressants. Ci-dessous vous pouvez retrouver les liens des émissions de Linda Moulton Howe, la traduction de la 1e partie, et la traduction de la lettre reçu par Linda. À chacun de se faire une opinion, grâce a ce dossier bien ficelé et intrigant.
Lire la suite 

Projets spéciaux : Le commandant Favor et la chasse aux OVNIS

29/05/2020

David Fravor
Source : Nufoc

 

David Fravor, commandant d’un escadron de la Marine à bord du USS Nimitz, a fait une rencontre difficile à expliquer avec un OVNI . David Fravor est un type reconnaissable. Affable, bien habillé, avec une coupe de cheveux  masculine régulière  et des lunettes semi-cerclées, il est un militaire à la retraite qui travaille comme consultant dans la région de Boston.

« Cela met tout le monde en danger – nos militaires, notre peuple et notre patrie – s’il y a des choses qui sont bien supérieures à nous et à nos capacités », a-t-il expliqué.

Plusieurs autres témoins de l’OVNI se sont manifestés depuis les premières révélations de 2017.

 

 

Le commandant David Fravor a révélé plus tôt ce mois-ci qu’une mystérieuse « masse noire » avait été repérée émergeant de l’océan et avalant une torpille – quelque 10 ans avant l’incident du Nimitz.

Parlant avec d’autres pilotes et opérateurs de radar, les OVNIS sont fréquemment suivis dans le monde entier par diverses forces militaires.

 

Source : Nufoc

Traduction : Era


Interview : Nick Pope sur le secret gouvernemental et les OVNI

19/05/2020

Envoyé par notre Amie Isabelle Ferigo (repas Ufo d’Annecy)

Traduction Ahmed EL Aïdi (Repas Ufo de Grenoble)

 

Nick Pope          Source image :https://hotair.com/

Le week-end dernier, j’ai eu l’honneur d’interviewer Nick Pope. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Nick est l’homme qui a dirigé le programme d’enquête sur les OVNI du gouvernement britannique au début des années quatre-vingt-dix. Il est communément appelé «le vrai Fox Mulder». Il est l’auteur de plusieurs livres sur ses expériences, sur de nombreux aspects du phénomène OVNI, et aussi de quelques ouvrages de science-fiction. En particulier, son livre «Open Skies, Closed Minds» est une lecture indispensable pour ceux qui s’intéressent au sujet du secret gouvernemental et du phénomène OVNI.

Je vous préviens à l’avance que nous avons tous les deux été confrontés à des problèmes de connexion et de coupures, ce qui a entraîné quelques pépins dans l’audio de Nick et l’impossibilité pour ma caméra d’enregistrer la partie de la conversation qui me concernait. (malheureusement, vous n’aurez pas le plaisir de me voir assis dans mon bureau à domicile pendant que je lui parle). Mais la caméra de Nick a parfaitement fonctionné et la grande majorité de l’audio était bonne, donc je ne voulais pas abandonner complètement l’interview.
Nous parlons des différences entre la manière dont les gouvernements de Grande-Bretagne et des États-Unis gèrent la transparence en matière d’OVNI. Nous nous penchons également sur les dernières nouvelles qui ont été publiées sur ce sujet et sur ce qu’elles peuvent laisser présager pour l’avenir. J’ai même posé en douce une question sur les expériences de Nick en matière d’objets inconnus dans notre ciel. Cet expert en ufologie a-t-il déjà vu un OVNI lui-même ?

Vous pouvez suivre toutes ses allées et venues sur son site Web. Récemment, il a co-animé «The Basement Office» avec Steven Greenstreet au New York Post. Vous le verrez aussi fréquemment dans de nombreuses émissions où ce sujet est abordé, notamment «Ancient Aliens». J’en termine avec les présentations. Je vous laisse écouter l’interview.

Jazz Shaw

 

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Source

 


Ovni Les dossiers déclassifiés – S05 – Ovnis et Nucléaire et S06 – La révélation

07/05/2020

Merci à Isabelle Ferigo (RU Annecy) et Ahmed El Aïdi (RU Grenoble)

Episode 5 : Ovnis et nucléaire

Dans le Dakota du Nord, Luis Elizondo rencontre un shérif qui, un soir de 2003, a assisté en compagnie de plusieurs témoins au passage d’un gigantesque engin de nature inconnue. La machine semblait se diriger vers une base militaire de la région qui abrite des armes nucléaires. L’enquête indique une inquiétante corrélation entre les apparitions d’ovnis sur le territoire américain et les installations nucléaires.

Aujourd’hui, Luis Elizondo et son associé se rendent à Rome pour rencontrer des représentants de l’armée italienne préoccupés par les ovnis. Luis a déjà entendu une rumeur selon laquelle un avion italien aurait été victime d’une attaque d’ovni.


Reportage :Episode 4- Les ovnis déclassifiés- Flotte d’ovnis

07/05/2020

 

Les vidéos ont été censurées, merci à Polyèdre qui nous a trouvé celle-ci en anglais


Interview de Luis Elizondo CNN.

30/04/2020

INVESTIGATION OCEANOGRAPHIQUE ET OANIS

Luiz Elizondo
Crédit photo silvarecord.com

Crédit article et photo :  silvarecord.com 

Merci à l’un de nos lecteurs Gil Bert d’avoir partagé pour nous tous cette information.

Avec la récente vague médiatique concernant la réédition des vidéos Navy UFO, de nombreux commentateurs interviennent. Task and Purpose m’a demandé des commentaires et j’ai également partagé mes opinions plus en détail lors de cette interview du projet Leak avec Rex:

Plus important encore, George Knapp et Luis Elizondo ont également donné leur point de vue sur les vidéos qui seront rééditées , et certaines des informations erronées qui ont été déclarées par la porte-parole du Pentagone, Susan Gough. Indépendamment de la tournure de Mme Gough et du faux récit, la pression médiatique derrière les vidéos a été incroyable et utile pour le sujet. Même si certains mensonges étaient partagés par le Pentagone, la promotion du sujet a exposé un tout nouveau groupe de personnes aux…

Voir l’article original 2 914 mots de plus


L’incident du Nimitz en 2014, dossier déclassifié.

23/04/2020

Des pilotes de la marine américaine ont poursuivi et filmé un objet en forme de «tic-tac» blanc non identifiable en 2004.
Crédit : thesun.co.uk

Ovni Les dossiers déclassifiés – S01 – L’incident du Nimitz

 

 

Era site web Area 51 blog
©

Reportage en deux vidéos, que je vous suggère ( envoyée par notre amie Isabelle Férigo -responsable-organisatrice des repas ufologiques de Annecy ,que je remercie pour son soutien  ),à mon tour je partage ces deux  vidéos sur nos blogues, qu’elle a eu par l’intermédiaire de Ahmed EL Aïdi (représente le groupe OVNI Grenoble) , ceci concerne  l’affaire du Nimitz, Le 14 novembre 2004, des chasseurs de l’aéronavale procèdent à un exercice au Sud-Ouest de San Diego ..

 

 

Non identifié suit les enquêtes OVNI de Luis Elizondo et To The Stars Academy (TTSA). Elizondo est un ancien officier du renseignement qui a démissionné en octobre 2017. Ce même mois, l’ancien chef de Blink-182, Tom DeLonge, a annoncé la création de TTSA, une organisation axée sur la recherche de l’inconnu avec une liste impressionnante de membres . Elizondo était sur cette liste. Lors de la conférence de presse annonçant le TTSA, Elizondo a déclaré qu’il avait quitté son emploi au Pentagone parce que l’un de ses postes impliquait d’enquêter sur des cas d’OVNIS militaires et il estimait que le ministère de la Défense (DoD) ne prenait pas la question suffisamment au sérieux. .

Ovni Les dossiers déclassifiés – S02 – Une pluie d’Ovnis

Dans l’Oregon, Luis rencontre un ancien de l’US Navy présent sur la zone lors de l’incident de novembre 2004…

 


Ovnis : Une affaire d’états -document

15/04/2020

Photo US NAVY – 2004

Dans ce reportage le sénateur du Nevada Harry Reid confirme des cas marin, ce qui valide d’une certaine manière l’intérêt de nos recherches sur les OANI ( Observations Aquatiques Non -Identifiées )

Ovnis : Une affaire d’états

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 


Aviation Iranienne, Ovnis et nucléaire

08/04/2020

L’aviation iranienne a mené une étude approfondie sur les OVNIS ayant survolé les centres de recherches et les sites nucléaires iraniens entre 2008 et 2010
Image Source : Strategika 51

Le commandement militaire iranien a longtemps soupçonné que les objets volants non identifiés survolant certains sites sensibles, notamment les sites de recherche et de développement de missiles et les sites nucléaires, étaient des drones de reconnaissance secrets mais une étude approfondie sur le sujet menée par une commission des forces aériennes iraniennes datée d’avril 2010 est parvenue à des conclusion fort étranges.

Ce sujet est très important dans la mesure où des Ovnis continuent de survoler exclusivement des centrales nucléaires et des sites de recherches en Eurasie et en Amérique.

De prime abord, l’étude entame son enquête par une piste liant les OVNIS à des drones secrets US dans le cadre des opérations d’espionnage Elint et SIGINT que les États-Unis mènent en Iran depuis plus de trois décennies mais le témoignage professionnel des pilotes de chasseurs Grumann F-14 « Tomcat » iraniens ayant tenté d’intercepter ces OVNIs mettent fortement en doute cette possibilité.

Le F-14 fut l’avion de combat principal du film Top Gun (film américain réalisé en 1986 par Tony Scott, avec Tom Cruise, Val Kilmer et Kelly McGillis) que la critique la plus pertinente considère comme un film de propagande ayant boosté le recrutement dans l’aéronavale US quatre ans le déploiement massif de forces US en péninsule arabique et la seconde guerre du Golfe.

Les forces aériennes iraniennes sont les seules au monde à utiliser le chasseur Grumann F-14 Tomcat de fabrication US. L’US Air Force a retiré cet avion de combat iconique en 2006.

F-14 Tomcat de l’IRIAF

 

En page 302 du rapport, un pilote d’un chasseur Grumann F-14 Tomcat iranien décrit un objet volant non identifié volant au dessus de la centrale nucléaire d’Arak à près de Mach 7 (sept fois la vitesse du son au niveau de la mer) et donc impossible à intercepter ou à atteindre par des missiles. Un observateur du Groupe de défense aérienne d’Arak rapporte avoir vu cinq Ovnis différents ayant une vélocité très élevée que des gens locaux au sol ont également observé.

 

 

Un autre pilote à l’avant d’un F-14 (le F-14 est biplace) témoigne que c’est la première fois qu’il rencontre un tel objet dont il estime la vitesse à…Mach 10 ! Ou 10 fois la vitesse du son dans l’air ! Il précise que cet objet était entouré d’un halo lumineux similaire à celui d’un moteur à post-combustion. Le pilote souligne que cet objet devait utiliser des ondes électromagnétiques pour brouiller ou mettre hors service le radar et toute l’avionique embarquée.

Ce qui est étonnant est que lors d’une tentative d’interception, des avions de combat iraniens ont tiré des missiles Air-Air sur deux Ovnis qui ont changé de forme et de volumes. Les pilotes de chasse iraniens désignent ce phénomène sous le terme de « zooming ». La plupart des pilotes ayant pris en chasse des Ovnis évoquent une disparition subite de l’objet pris en chasse ou une accélération sidérante (passage de Mach 0.8 à Mach 7 en quelques secondes !). Un autre témoignage émanant de deux pilotes expérimentés ayant tous les deux une expérience du combat aérien lors de la guerre Iran-Irak rapportent qu’ils avaient été menacés de destruction par un ovni sur lequel ils avaient ouvert le feu. Enfin sept autres pilotes ont rapporté la perte de tout signal radio et électrique et deux une défaillance généralisée des systèmes de commandes de vol hydrauliques et électriques ayant causé des crashs lors du passage d’ovnis près des chasseurs. L’un des rapports les plus étranges évoque la prise de contrôle de l’appareil et son atterrissage sans l’intervention du pilote ou des instruments à bord.

Beaucoup de pilotes iraniens croyaient que ces ovnis étaient des drones ultra-secrets US et des analystes iraniens n’ont pas manqué de faire le lien entre les apparitions rapportés par les pilotes de l’armée de l’air et le dispositif de la défense aérienne et la multiplication de telles apparitions au-dessus de l’Irak à la veille de l’invasion US de ce pays en mars 2003. Des manifestations similaires auraient été détectées par les forces armées iraniennes au-dessus de la partie occidentale de l’Afghanistan juste avant l’intervention US. Cependant cet avis n’a jamais fait l’unanimité. Dans une directive spéciale traitant des règles d’engagement avec de tels objets volants non identifiés, le commandement de la défense aérienne recommande aux pilotes d’éviter l’ouverture du feu afin d’éviter la destruction des avions militaires et « de très grandes pertes civiles au sol » ; dans une autre directive, il est spécifié que les missiles Sol-Air et Air-Air utilisés contre ces objets lumineux se sont avérés totalement inutiles en raison de la vélocité subite de l’objet ciblé, laquelle dépasse de loin la vitesse des missiles en dotation au sein des forces armées iraniennes. Le rapport souligne enfin que les rapports des pilotes ayant été confrontés à de tels phénomènes offre des similitudes avec ceux de pilotes militaires de pays « amis ».

 

Source article et photos : Strategika51


%d blogueurs aiment cette page :