Agression mortelle d’un OVNI sur 9 étudiants russes en 1959, suite.

19/08/2017

De gauche à droite :Zinaida Kolmogorova (22 ans), Georgui Krivonischenko (24 ans), Nikolaï Thibeaux-Brignolles (24 ans) et Roustem Slobodine (23 ans). Celle-ci, organisée par Igor Dyatlov, 23 ans, avait pour but d’explorer Otorten, une montagne située dans la partie nord de l’Oural, et débuta le 28 janvier 1959.
Cheap Offers:
crédit image:
u-fil-du-ciel.eklablog.fr/

Era site web Area 51 blog
©

Samedi 19 Août 2017 à 12h00.

Il semblerait que l’affaire que j’ai relayée ici le 25 juillet 2012 ait trouvé une explication.

Alors il y aura toujours un doute sur les allégations. Pour autant ceci pourrait être vraiment l’explication. Dans ce cas, il n’est pas étonnant que les soviétiques aient voulu cacher cette affaire qui serait un scandale. En tout cas, le temps agit sur certaines affaires.

Voir article ci-dessous du site web fr.sputniknews.com. Ce site web controversé relaie de temps à autre de la bonne information mais peut-il aussi désinformer ?

Cliquez sur ici ou le logo en noir et blanc pour accéder à l’article mis en ligne en 2012.

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Affaire du col Dyatlov: la découverte d’un objet étrange permettrait d’élucider le mystère

 

Carte source:
au-fil-du-ciel.eklablog.fr/

Russie -15:20 14.08.2017

Un objet mystérieux a été trouvé non loin du col Dyatlov, devenu cimetière pour neuf skieurs dont la mort a été causée par «une force irrésistible inconnue» dans les années 50 en Russie. La découverte pourrait-elle enfin dévoiler les détails d’une des tragédies les plus inexplicables du siècle précédent?

L’Affaire du col Dyatlov, qui recèle la mort à ce jour inexpliquée de neuf skieurs dans le nord de l’Oural (en Russie) en 1959, pourrait enfin être élucidée, estime Valentin Degterev, chercheur dans le domaine des phénomènes paranormaux.

L’expert a minutieusement étudié les images satellites du lieu du drame et a remarqué un objet mystérieux qui pourrait être lié à la tragédie, explique-t-il sur son blog.

Après l’analyse des clichés, M.Degterev a détecté, à une dizaine de kilomètres au sud de l’endroit où sont morts les membres du groupe de randonneurs, une structure abandonnée de 25 à 30 mètres de long et 10 à 15 mètres de large. Le chercheur estime qu’il s’agit de la partie hors-sol d’un bunker construit pendant la guerre froide dans les montagnes de l’Oural.

Il suppose que les touristes ont pu se rendre au col un jour où des tests d’armes à neutrons étaient effectués, ce qui expliquerait la présence d’une substance radioactive sur les vêtements des victimes.

Valentin Degterev est d’avis que la base a été fermée suite à l’accident et que tous les tests ont été suspendus. La partie sous-sol de la construction a été ensuite probablement détruite tandis que sa partie supérieure est demeurée intacte.

L’Affaire du col Dyatlov est un événement qui s’est soldé par la mort mystérieuse de neuf skieurs-randonneurs dans le nord de l’Oural, dans la nuit du 1er au 2 février 1959. Le col de montagne où s’est déroulée ce drame a depuis été renommé col Dyatlov, d’après le nom du chef du groupe, Igor Dyatlov. L’absence de témoins oculaires a donné naissance à plusieurs spéculations. À défaut de pouvoir éclaircir le mystère, l’enquête menée par les autorités soviétiques s’est contentée de conclure qu’« une force irrésistible inconnue » avait causé la mort des randonneurs.

Les enquêteurs ont déterminé que les randonneurs avaient arraché leur tente de l’intérieur et étaient sortis nu-pieds dans la neige. Leurs corps ne présentaient aucun signe de lutte, mais deux victimes avaient le crâne fracturé, deux côtes cassées, et l’une d’elles n’avait plus de langue. Selon certaines sources, les habits de certaines victimes présentaient des niveaux élevés de radiations.

Source


OVNIS: L’Auvergne n’échappe pas la vague de 1954, la désinformation avec !

16/08/2017

Les premières descriptions émergent en 1954 en France. Photo d’illustration © Richard BRUNEL

L’Auvergne étrange 1954, l’année où les ovnis nous ont envahis

Article de  Thibaut Solano pour lamontagne.fr
Cet été, nous vous proposons plusieurs récits tirés de notre hors-série L’Auvergne étrange, consacré aux affaires les plus mystérieuses de la région. Créatures inconnues, maisons hantées, sorcellerie… Aujourd’hui, un œil vers les extraterrestres.

Nous sommes en 1954. L’Abbé Pierre lance son appel lors de la vague de froid qui terrasse le pays. En mai, la France capitule en Indochine. En juin, Mendès France est élu Président du Conseil. En novembre, la guerre d’Algérie débute. Mais à partir de septembre, une actualité beaucoup plus légère (mais spectaculaire) s’installe dans les colonnes des journaux, avec une régularité de métronome.

Une lumière dans le ciel

Par exemple, le 2 octobre, vers 10 heures, à Clermont-Ferrand. Au collège moderne, pendant la récréation, des fillettes s’arrêtent de jouer. Quelque chose attire irrésistiblement leur attention. Au même instant, rue Diomède, Madame S. lève à son tour les yeux. Une étrange lumière brille dans le ciel. Elle croit d’abord discerner un ballon publicitaire. Mais en y prêtant attention, l’objet est bien différent : c’est une masse métallique, presque immobile, animé d’un léger mouvement oscillatoire. Brusquement, l’appareil prend de la vitesse et disparaît de son champ de vision. Dans les maisons alentours, d’autres voisins relatent une scène similaire.

Énième épisode de la saga de l’automne. Encore un ovni. L’année 1954 demeure la période où l’on a enregistré le plus de signalements en France. Soit 2.000 cas rapportés par la presse.
Entre septembre et novembre, les apparitions se multiplient, des plus troublantes aux plus farfelues. Des engins brillants sont aperçus par plusieurs personnes au même moment, de Moulins au Puy-en-Velay…

Un écolier poursuivi par une soucoupe volante

 Et les faits mystérieux ne se déroulent pas seulement dans le ciel. Le 12 octobre, à Montluçon, un cheminot découvre sur la voie ferrée un être couvert de poils qui parle un langage incompréhensible. Paniqué, le cheminot s’enfuit tandis qu’une machine lumineuse décolle derrière lui. À Saint-Palais (Allier), un écolier affirme qu’une soucoupe volante l’a poursuivi. Au Donjon (Allier), des chasseurs auraient tiré sur un appareil et récupéré un débris métallique.
La panique est telle qu’elle atteint l’Assemblée nationale. Trois députés gaullistes demandent au ministre de l’Air des éclairages sur ces intrusions. L’un d’eux exige que les vaisseaux soient pourchassés par l’armée.

La presse s’emballe. Mais au fil des jours, des affaires se dégonflent. Ici, ce n’était pas une soucoupe mais une météorite. Là, un dirigeable. Ailleurs, un ballon-sonde. Sans compter les canulars. Ainsi, la créature velue de Montluçon n’était qu’un collègue de travail du témoin, déguisé avec une peau de chèvre. Et son engin volant une fusée de feu d’artifice. Quant aux chasseurs qui ont abattu un appareil, ils finissent par avouer leur mensonge.

Du coup, la presse se lasse. Les récits se raréfient. En novembre, le médecin parisien Heuyer scelle la fin de la vague devant l’Académie de médecine en mettant un nom sur le phénomène : « psychose collective ».
Pourtant… Les spécialistes d’ovnis ne déposent pas les armes. Ceux qui y croient l’affirment : sur 2.000 cas, il doit bien y avoir un signe venu d’ailleurs…

Source


2013 Crop circles – Cavallo Grigio, Robella, Province d’Asti, Italie

03/07/2013

Signalé le dimanche 30 juin 2013

sddefault

gif

Mise à jour Area51blog le 3 juillet 2013 à 07 h 00

Bannière


23-8-08 HARTFORD CONNECTICUT

04/01/2012

23-8-08 HARTFORD CONNECTICUT….chez Ken Pfeifer :  http://www.worldufophotos.org/ check out gallery 4 …just updated WEDNESDAY 4.41 PM…….


Albert Einstein croyait aux OVNIS

13/10/2011

Si le gouvernement américain s’était suffisamment préoccupé des ovnis durant les premières années du phénomène, il aurait certainement entendu  « Les grands penseurs de l’époque  » exprimer leur point de vue sur le sujet. Un enregistrement peu connu d’une émission de radio célèbre qui a été diffusée il y a 60 ans de cela, suggère que c’est précisément ce qui s’est  produit.

Il suggère aussi qu’ Albert Einstein était l’un de ces scientifiques brillants.

Sur l’enregistrement,  que nous pouvons entendre ci-dessous nous apprenons que Einstein et d’autres scientifiques   notables ont exprimé leur préoccupations sur les ovnis auprès du Président Truman, incluant ceux qui ont été observés au dessus du Capitole de notre nation.  Selon  Frank Edwards un animateur de radio  Albert Einstein et d’autres éminents scientifiques avaient livré un message urgent au président de l’époque  Harry Truman, «de ne pas tenter d’abattre les OVNIS.   Einstein a maintenu une relation proche et de longue date avec un physicien qui était un membre clé d’un groupe d’étude ufologique de la CIA.

Dans son édition du 30 juillet 1952 le  St. Louis Post rapporta que  Einstein écrivit à l’évangéliste Louis Gardner en réponse à l’interrogation de ce dernier sur les ovnis  : « Ces gens ont vu quelquechose. De quoi  s’agit-il,  je ne sais pas, et je ne suis pas curieux de le savoir. »

On dirait plus qu’ Einstein ne voulait simplement pas engager quelqu’un d’extérieur à son cercle sur ce sujet manifestement  sensible.  Einstein craignait notre potentiel pour une réaction de type guerre aux survols continus d’appareils pilotés par des êtres venus d’ailleurs et qui étaient inconnus de la science.

Remerciements à  Bragalia Blogspot et Ken Pfeifer http://www.world ufo photos.com

Remarque : Einstein était vraissemblablement au courant des pertes lourdes des Avions militaires dans les missions avec les ovnis. Timothy Good écrit: «La destruction ou la disparition des avions militaires au cours des interceptions d’OVNI ont continué au même rythme. » Comme le général Benjamin Chidlaw, ancien général commandant de l’Air Defense Command l’a dit à Robert C. Gardener (ex USAF) en 1953: «Nous avons une pile de rapports de soucoupes volantes. Nous les prenons au sérieux, quand on considère que nous avons perdu beaucoup d’hommes et d’avions à tenter de les intercepter. « 

Source  : Georges Filer’s files

Traduction Area51blog

 

 


Compilation d’ovnis enregistrés au Japon – 2003-2005

04/04/2011

Compilation intéressante d’ovnis enregistrés dans les années  2003 et  2005 : lumières inconnues en  formation, Ovni en forme de Y, des orbes et beaucoup d’autres choses…

Source :


Un ancien Colonel Américain déclare que la divulgation a déjà eu lieu

26/02/2011

Un article de Ken Pfeifer – Mufon du New Jersey

Le Président Harry Truman avait réalisé que les ovnis étaient réels

Le Colonel Retraité John Alexander, 74 ans, ancien Béret Vert commandant d’équipe-A et développeur d’armes à Los Alamos, N.M., déclare que la divulgation OVNI a déjà eu lieu,  et que la solution ultime aux ovnis est plus complexe que la plupart des gens ne  pensent . Alexander cite le président Harry Truman: «Je peux vous assurer que les soucoupes volantes, étant donné qu’elles existent, ne sont construites par aucune puissance sur Terre. »

« La divulgation a eu lieu, » a déclaré Alexander à AOL News «Ça commence avec les anciens présidents Truman, Carter, Reagan et Gorbatchev [de l’Union soviétique]. J’ai des piles de généraux, y compris les généraux soviétiques, qui sont venus et ont dit les OVNIS sont réels. je veux dire, combien de fois les hauts fonctionnaires doivent-ils se présenter et dire que ceci est réel? « 

La suite sur Ufoetscience


%d blogueurs aiment cette page :