Des signaux radio inexpliqués dans l’espace

18/07/2017

Source Le Monde.fr

Des scientifiques de l’observatoire Arecibo à Porto Rico ont annoncé avoir relevé des émissions radio « très étranges » provenant d’une étoile de type « naine rouge » et « paraissant uniques ». Ils soulignent, par ailleurs, que des observations d’étoiles similaires dans le voisinage n’ont pas permis de capter des signaux semblables.

 

En avril et mai 2017, ces scientifiques ont enregistré des émissions venant de plusieurs étoiles, dont Gliese 436, Ross 128, Wolf 359 et HD 95 735. Après avoir analysé ces données, ils ont constaté que Ross 128 avait émis des signaux radio différents, dont ils cherchent encore la nature.

Dix minutes de signaux radio étranges

Mystère n ° 1 : quelle est la source du signal ? Astronomique ou locale. Mystère n ° 2 : comment cette source le produit-elle ? # Ross128

« Nous avons réalisé que ces signaux étaient très étranges dans la séquence de dix minutes durant laquelle nous les avons captés », écrit Abel Mendez, directeur du Laboratoire d’habitabilité planétaire à l’université de Porto Rico, dans le nord de l’île à Arecibo.

« Nous pensons que ces signaux ne sont pas des interférences radio puisqu’ils sont uniques à Ross 128 et que les observations des autres étoiles immédiatement avant et après avoir capté ces émissions n’ont rien montré de similaire », explique-t-il.

« Nous ignorons l’origine de ces signaux mais il y a trois principales explications possibles », poursuit l’astronome. Il pourrait ainsi s’agir d’éruption de type solaire, d’émissions provenant d’un autre objet dans le champ d’observation de l’étoile ou tout simplement d’une explosion d’un de ses satellites circulant sur une orbite très éloignée.

Emission extraterrestre ?

Lire la suite

 

 


Dossier: Au -dessus d’un lac en Californie un O.V.N.I semble aspirer de l’eau.

10/07/2017

INVESTIGATION OCEANOGRAPHIQUE ET OANIS

crédit photo:
ufosightingsdaily.com

Source: UFO Sightings Daily, 25 mai 2015

Vidéo  crédit ufosightingsdaily.com via  youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Article ci -dessous traduit par  : nouvelordremondial.cc/

Références: ufosightingsdaily.com & scooper64.rssing.com/

Le pilote, qui a préféré rester anonyme, a dit qu’il effectuait un vol de routine tard vendredi après-midi quand il a remarqué ce qui apparaissait être un autre avion. Cependant quand il a tenté de contacter l’appareil en utilisant sa radio, il n’a pas reçu de messages en retour.
« Comme vous pouvez le constater dans la photo, j’effectuais ma descente finale au Nevada County Airport quand j’ai remarqué cet objet rouge, » a déclaré le pilote. « Alors j’ai remarqué une ‘trombe d’eau’ juste en dessous de lui. » « J’avais l’impression qu’il y avait une gigantesque paille d’eau claire sous lui. Donc j’ai effectué un contact radio pour leur faire savoir que j’étais dans les parages…

View original post 175 mots de plus


Anonymous: «La NASA dit que les aliens arrivent!»

26/06/2017

Info envoyée par Didier M

Le collectif de hackers affirme que l’agence spatiale américaine s’apprête à annoncer la découverte d’une vie extraterrestre.

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 

L’agence spatiale américaine s’apprête à annoncer la découverte d’une vie extraterrestre douée d’intelligence. C’est du moins ce qu’affirme Anonymous, qui se base sur les récentes avancées de la NASA et sur différentes déclarations, écrit «The Independent». Sur son site internet, le collectif de hackers y va franco: «La NASA dit que les extraterrestres arrivent!», peut-on lire dans un texte publié le 20 juin dernier.

Anonymous, célèbre pour ses attaques informatiques et ses piratages à vocation politique, a été interpellé par les déclarations de Thomas Zurbuchen, astrophysicien et responsable adjoint de la Direction des missions scientifiques de la NASA.

Le 26 avril dernier, devant le Congrès américain lors de l’audience portant sur la science et l’espace, le scientifique a déclaré: «Au vu de toutes les différentes activités et missions dédiées à la recherche de preuves d’une vie extraterrestre, nous sommes sur le point de faire l’une des plus profondes et inédites découvertes dans l’histoire».

Dans une vidéo postée sur YouTube, Anonymous étoffe sa théorie en reprenant les propos tenus par des astronautes et des férus de l’espace, qui eux aussi, croient à la découverte imminente d’une vie extraterrestre. Le clip du collectif explique encore que de récentes découvertes, comme la présence d’hydrogène sur une lune de Saturne ou l’existence d’océans sur une lune de Jupiter, renforcent l’espoir de rencontrer un jour des aliens.

Source 


Depuis 70 ans, les témoignages d’ovnis pleuvent partout dans le monde. L’occasion pour « 20 Minutes » de faire un point sur ce phénomène avec Jean-Paul Aguttes, responsable du Geipan…

26/06/2017

Investigations UFO et Science

70 ans après le premier témoignage d’ovnis, le sujet fascine autant qu’il reste inexpliqué. — MARY EVANS/SIPA
via 20minutes.fr

Ovnis: Soixante-dix ans après le premier témoignage, «nous ne pouvons pas écarter cette hypothèse»

Article source: 20minutes.fr

INTERVIEW-Depuis 70 ans, les témoignages d’ovnis pleuvent partout dans le monde. L’occasion pour « 20 Minutes » de faire un point sur ce phénomène avec Jean-Paul Aguttes, responsable du Geipan…

Soixante-dix ans de flou. Le mardi 24 juin 1947, Kenneth Arnold, un aviateur américain, rapporte avoir vu neuf objets volants inhabituels, se déplaçant à plus de deux fois la vitesse du son. Il devient le témoin de la première grande observation d’ovnis. Le mot « soucoupes volantes » apparaît alors dans les médias, renommé par la suite « ovnis » (Objets volants non identifiés). Soixante-dix ans après, 20 Minutes s’est entretenu avec Jean-Paul Aguttes, le responsable du Geipan (Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux…

View original post 832 mots de plus


« La conspiration des soucoupes » Le MOD publie discrètement ses derniers dossiers X.

23/06/2017

La police du Lancashire a enquêté 8 fois au cours des 2 dernières années sur les observations d’OVNI .
Crédit illustration-thesun.co.uk

Article source: thesun.co.uk

Partagé par Nick Pope traduit par ERA 

Merci à Monsieur Pope

Les X-Files de la Grande-Bretagne sont publiés discrètement par le ministère de la Défense … mais ils les rendent très difficile d’accès

Un rapport officiel gouvernemental relatif aux O.V.N.I.S  nommé les  « X-Files britanniques » a finalement été publié. Les archives nationales ont ouvert un cache de 15 fichiers du ministère de la Défense qui divulguent des détails sur des incidents mystérieux qui ont eu lieu dans le ciel britannique.

Ils comportent des éléments relatifs à une rencontre non résolue qui a été comparée à l’incident de Roswell   en Amérique. L’incident a eu lieu en décembre 1980, lorsque trois militaires ont prétendu voir des lumières lumineuses clignotantes et un objet en forme triangulaire près d’une base de la  RAF dans la forêt de Rendlesham ,dans le  Suffolk. Une enquête a été ouverte, mais le mystère reste non résolu.

L’incident de la forêt Rendlesham: l’une des observations d’OVNI les plus célèbres de Grande-Bretagne.


L’incident de la forêt de qui a eu lieu en décembre 1980 et a été baptisé le : Roswell britannique.
Crédit photo: thesun.co.uk

L’incident de la forêt de Rendlesham a eu lieu en décembre 1980 pendant plusieurs nuits. Le 26 décembre 1980, le personnel militaire affecté  aux bases jumelles de la RAF  de Bentwaters et   de Woodbridge à Suffolk a vu une lumière étrange dans la forêt de Rendlesham, située entre les deux bases. Trois hommes ont été envoyés pour enquêter et deux d’entre eux ont rencontré un petit engin en forme de triangle. Un homme, Jim Penniston, s’est approché pour toucher le côté de l’objet.

Lui et un autre des aviateurs présents, John Burroughs, ont fait des croquis de l’appareil pour les déclarations de témoins. Deux semaines plus tard, le sous-commandant de la base, le lieutenant-colonel Charles Halt et son équipe ont rencontré l’OVNI. 

Il a dit plus tard: «Je suis ici, un haut fonctionnaire qui nie systématiquement ce genre de chose et travaille avec diligence pour  désinformer, et je suis impliqué dans quelque chose que je ne peux pas expliquer».

Malgré une enquête  du MOD, l’incident de la forêt Rendlesham reste inexpliqué.

Mais les ufologues étrangers devront attendre un peu plus longtemps pour découvrir la vérité, grâce au processus mis en place pour lire ces nouveaux fichiers. Ils n’ont pas été numérisés, de sorte que les amateurs doivent se joindre à une file d’attente pour inspecter les enregistrements papier dans la salle de lecture des Archives nationales à Kew, à l’ouest de Londres. De plus, il existe trois autres fichiers qui n’ont toujours pas été diffusés, selon Nick Pope, un ancien fonctionnaire qui a travaillé pour le ministère de la Défense. Monsieur Pope, qui a dirigé le projet OVNI du ministère de la Défense de 1991 à 1994, a déclaré: « Le manque de preuves tangibles et le fait que ces fichiers semblent avoir été glissés sans une annonce formelle des médias contribuent à alimenter certaines théories du complot, et je sais que de nombreuses personnes croient que les «bonnes informations » sont mises de côté.

Une copie du rapport de la Force aérienne des États-Unis sur l’observation d’un OVNI près des bases de la RAF Woodbridge et de Bentwaters au Suffolk au Royaume-uni.
Crédit image:
thesun.co.uk

 

 

Les croquis de John Burrough de l’objet qu’ils ont vu dans la forêt de Rendlesham en 1980.
Crédit illustration: .thesun.co.uk

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« En outre, le fait que certains fichiers n’aient pas été numérisés , ne puissent pas être téléchargés et ne peuvent être visualisés en personne que dans les Archives nationales,  générera sans doute également les théories du complot. « Après cela, il n’y a plus que trois autres fichiers OVNI encore à publier, et ils devraient être rendus publics plus tard cette année, donc il en reste  encore plus à venir. « C’est une bonne journée pour un gouvernement ouvert et  la liberté  de l’information ».

L’année dernière, un aviateur américain impliqué dans l’incident a remporté son procès contre les instances de santé militaires qui ont été contraints à prendre en charge les frais pour le traitement des blessures qu’il prétendait avoir subies à  la forêt de Rendlesham.

Vidéo The Sun via youtube

Bandes son  il y a 30 ans relatives à l’incident d’O.V.N.I de la forêt de Rendlesham au royaume-uni . Vidéo mise sur  Youtube le: 02 novembre 2010 par le SUN.

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Traduction Era pour Area 51 blog le: 23-06-2017 


Du nouveau dans l’affaire des Dogus du Pérou

21/06/2017

Les découvertes ont été réalisées par des huaceros (pilleurs de tombes) dans un endroit inconnu dans le sud du désert du Pérou, dans la région de NAZCA
crédit photo feairplane.canalblog.com/

Mercredi 21 juin 2017.

Voici la suite des investigations menées par Thierry Jamin.

Nous suivons depuis le début ce dossier par le biais de Michel Ribardière qui nous partage les infos sur son site.

« La divulgation de NAZCA a démarré. Trois vidéos ont été publiées par des chaines étrangères depuis hier: »

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 

 Teaser

La momie Maria n’est pas tout à fait humaine

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 

La momie Josephina est enceinte

Ajoutée le 20 juin 2017 ©Instituto Inkari Cusco – Jungle Doc Productions via Youtube

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 

Les articles sont rédigés par Michel Ribardière mis en ligne par lui-même sur son site web: FEDERATION EUROPEENNE  A.I.R.P.L.A.N.E

Le premier article était celui-ci  (VOIR)

Le deuxième ici 


L’origine E.T. du célèbre signal Wow! est toujours crédible !

19/06/2017

signalwow

Un article de Laurent Sacco

Journaliste

Une publication acceptée dans un journal a priori crédible quant à l’origine du fameux signal « Wow! » détecté en 1977 a conduit à un petit emballement médiatique la semaine dernière. Finalement, l’étude signée d’un amateur diplômé ne prouve en rien que le signal provient du nuage d’hydrogène généré par une comète. Il est toujours permis de penser qu’il s’agissait en réalité d’une communication interstellaire extraterrestre avec la fameuse raie à 21 cm de l’hydrogène.

  • Le signal « Wow! » est un pic d’ondes radio dans une bande étroite centrée sur la fréquence de 1.420 mégahertz, c’est-à-dire là où se trouve la fameuse raie à 21 cm de l’hydrogène, capté en 1977 par le radiotélescope Big Ear du programme Seti.

  • Il y a de bonnes raisons de penser que c’est la fréquence des communications interstellaires entre civilisations par ondes radio. Aucune interprétation convaincante du signal Wow! à partir d’un phénomène astronomique n’a encore été trouvée.

  • De nouvelles observations semblaient accréditer l’hypothèse que ce signal provenait en réalité d’un nuage d’hydrogène entourant une comète. Mais des experts, comme le radioastronome Jacques Crovisier, sont plus que sceptiques.

La semaine dernière, une information est devenue virale dans la presse. Elle semblait sérieuse du fait qu’elle avait été publiée dans un journal scientifique a priori crédible, bien que peu connu et avec peu d’impact dans la communauté scientifique. L’astronome amateur Antonio Paris y annonçait qu’il avait probablement résolu l’énigme du fameux signal « Wow! » capté en 1977 par l’un des radiotélescopes du programme Seti, lequel, rappelons-le, se propose de découvrir des civilisations E.T. via leurs émissions dans le domaine radio.

L’une des hypothèses à la base de ce programme est que des civilisations technologiquement avancées ont tout intérêt à faire des communications interstellaires dans ce domaine autour d’une fréquence bien particulière associée à une raie d’émission de l’atome d’hydrogène. Les radioastronomes la décrivent aussi en termes d’une longueur d’onde qu’ils utilisent également pour cartographier la Voie lactée et ses nuages d’hydrogène, c’est pourquoi ils se comprennent instantanément entre eux lorsqu’ils utilisent le terme de « raie à 21 cm de l’hydrogène ».

En 1977, un pic intense d’émission à cette longueur d’onde avait été capté durant 72 secondes. La nature de la source de ce signal est restée jusqu’à présent mystérieuse (on ne fait pas des transmissions à cette longueur d’onde sur Terre par exemple, ce qui élimine l’hypothèse d’une interférence humaine) et il était donc permis de croire que la Terre était passée par inadvertance dans le faisceau d’une communication interstellaire…, qui sait ?, peut-être entre deux super IA extraterrestres.

L’article d’Antonio Paris a douché cette croyance car selon ses travaux, le signal aurait été causé par le nuage d’hydrogène de grande taille entourant la chevelure d’une comète dont on ignorait l’existence à l’époque et qui a été détectée seulement dans les années 2000 : 266/P Christensen.

Les comètes et la raie à 21 cm de l’hydrogène

Pour savoir ce qu’il fallait penser de cette annonce, Futura s’était tourné vers la représentante en France de la Seti League : Élisabeth Piotelat. Sa première réaction à chaud était prudente (voir l’article plus bas et aussi ses derniers commentaires sur son blog).

Élisabeth Piotelat nous avait ensuite recommandé de prendre l’avis de radioastronomes français, experts reconnus des comètes et des molécules qu’elles libèrent sous l’action du rayonnement solaire. En effet, on sait depuis longtemps qu’il existe des nuages d’hydrogène autour des comètes car ils ont été détectés par leurs émissions dans le domaine de l’ultraviolet. D’abord en 1969 avec la comète Tago-Sato-Kosaka puis d’autres comme celle de Kohoutek et d’Hale-Bopp. Mais quid de la détection de la raie à 21 cm ?

Lire la suite

Voir aussi 

 


%d blogueurs aiment cette page :