Podcast de la radio québécoise zone insolite

09/05/2021
crédit photo Sylvain Matisse

Podcast de la radio québécoise zone insolite avec Sylvain Matisse , Notre ami Jean -Louis Lagneau directeur de la revue LDLN ( Lumières Dans La Nuit), Jean Librero, et moi même interviewés principalement par notre ami Gilles Thomas, avec également des questions de Carole Lauzé et Jenny Tousignant. ( réalisé en Août 2020 à Sougraigne dans l’ Aude.)


Les renseignements américains en échec ?

05/05/2021

Ci-dessous une vidéo et un article de MUFON France qui complète et confirme un article dernièrement traduit par Emma avant ses soucis de santé . Elle a souhaité partagé ce topic du groupe MUFON France ici .

échec des renseignements américains ?

Trucker Carlson interview une nouvelle fois Luis Elizondo et Nick Pope.

Une courte émission proposée par Fox News, que le MUFON vient de sous-titrer.

Lien de l’article sous dessous

Traduction :

Les extraterrestres sont à nouveau dans la tête de Tucker Carlson ce vendredi soir, et il a passé quelques minutes dans son émission sur Fox à se demander si la communauté du renseignement ne devrait pas consacrer plus de ressources et accorder plus d’attention aux extraterrestres.

vidéo ici

Adhérez à MUFON France : https://www.helloasso.com/associations/mufon-france-et-territoires-ultramarins/adhesions/membre-supporter-de-mufon-france-et-territoire-ultramarins-2021


Comment le Pentagone a commencé à prendre au sérieux les OVNI

01/05/2021

Pendant des décennies, les soucoupes volantes ont été dans la ligne de mire. Ensuite, le gouvernement américain a surmonté le tabou.

Source : The New Yorker

 Un article de Gideon Lewis-Kraus

Traduction Era pour Area51blog

Source : L’express.co.uk

Le 9 mai 2001, Steven M. Greer a pris le lutrin au National Press Club, à Washington, D.C., à la recherche de la vérité sur les objets volants non identifiés. Greer, un médecin des urgences en Virginie et un ufologue franc, pensait que le gouvernement avait longtemps caché au peuple américain sa familiarité avec les visites extraterrestres. Il avait fondé le Disclosure Project en 1993 dans le but de pénétrer les sanctuaires de la conspiration. Le bilan de Greer ce jour-là comportait une vingtaine d’orateurs. Il a fourni, à l’appui de ses affirmations, un dossier de quatre cent quatre-vingt-douze pages intitulé «Document d’information sur le projet de divulgation». Pour les fonctionnaires trop occupés pour absorber une si vaste étendue de connaissances supprimées, Greer avait préparé un «Résumé exécutif du document d’information sur le projet de divulgation» de quatre-vingt-quinze pages. Après quelques éclaircissements, le «Résumé exécutif» a commencé par «Un bref résumé», qui comprenait une série de puces décrivant ce qui constituait le plus grand secret de l’histoire de l’humanité.

Source GETTY

Pendant plusieurs décennies, selon Greer, un nombre incalculable d’engins extraterrestres avait été observé dans l’espace aérien de notre planète; ils ont pu atteindre des vitesses extrêmes sans moyen de levage ou de propulsion visible, et effectuer des manœuvres étonnantes à des forces g qui transformeraient un pilote humain en soupe. Certains de ces vaisseaux spatiaux extraterrestres avaient été «abattus, récupérés et étudiés depuis au moins les années 1940 et peut-être dès les années 1930». Les efforts de rétro-ingénierie de ces machines extraordinaires ont conduit à «d’importantes percées technologiques dans la production d’énergie». Ces opérations avaient pour la plupart été classées comme «top secret cosmique», un niveau d’autorisation «trente-huit» supérieur à celui généralement accordé au commandant en chef. Pourquoi, a demandé Greer, ces technologies transformatrices étaient-elles cachées depuis si longtemps? C’était évident. «L’ordre social, économique et géopolitique du monde» était en jeu.

La une du Roswell Daily Record au lendemain du « crash »

L’idée que des extraterrestres avaient fréquenté notre planète circulait parmi les ufologues depuis les années d’après-guerre, lorsqu’un émigré polonais, George Adamski, affirma avoir rendez-vous avec une race de vénusiens aimables et d’apparence nordique qui étaient perturbés par les effets domestiques et interplanétaires de essais de bombes nucléaires. En été 1947, un vaisseau spatial extraterrestre se serait écrasé près de Roswell, au Nouveau-Mexique. Les théoriciens du complot pensaient que des corps vaguement anthropomorphes y avaient été retrouvés et que les débris du crash avaient été confiés à des entrepreneurs militaires privés, qui se précipitaient pour déverrouiller du matériel extraterrestre avant que les Russes ne le puissent. (Des documents découverts après la chute de l’Union soviétique suggéraient que l’angoisse d’une course aux armements suralimentée par une technologie extraterrestre était réciproque.) Tout cela, selon les ufologues, avait été dissimulé par Majestic 12, une organisation para-gouvernementale clandestine convoquée sous décret du président Truman. Le président Kennedy a été assassiné parce qu’il prévoyait de se mettre au niveau du premier ministre Khrouchtchev; Kennedy s’était confié à Marilyn Monroe, scellant ainsi son destin. Le représentant Steven Schiff, du Nouveau-Mexique, a passé des années à essayer d’aller au fond de l’incident de Roswell, avant de mourir d’un «cancer».

Le «résumé» de Greer était confus, mais les lecteurs avertis pouvaient y trouver des réponses à bon nombre des questions les plus fréquemment posées sur les OVNIS – en supposant, comme l’a fait Greer, que les OVNIS sont dirigés par des extraterrestres. Pourquoi sont-ils si insaisissables? Parce que les extraterrestres nous surveillent. Pourquoi? Parce qu’ils sont déconcertés par notre aspiration à «militariser l’espace». Avons-nous tiré sur eux? Oui. Devrions-nous leur tirer dessus? Pas vraiment? Oui. Pourquoi pas? Ils sont sympathiques. Comment le savons nous? «De toute évidence, toute civilisation capable de voyages interstellaires de routine pourrait mettre fin à notre civilisation en une nanoseconde, si telle était leur intention. Le fait que nous respirions encore l’air libre de la Terre est un témoignage abondant de la nature non hostile de ces civilisations extraterrestres. (Une question évidente ne semble pas s’être posée à Greer: pourquoi, si ces vaisseaux spatiaux sont si avancés, sont-ils censés s’écraser tout le temps?)

Lors de la conférence de presse, Greer est apparu dans des lunettes à monture fine, un costume ample et funèbre et une cravate rouge de travers dans un col amidonné. «Je sais que beaucoup dans les médias aimeraient parler de «petits hommes verts », a-t-il déclaré. «Mais, en réalité, on se moque du sujet parce qu’il est si sérieux. J’ai vu pleurer des hommes adultes, qui sont au Pentagone, qui sont membres du Congrès et qui m’ont dit: «Qu’allons-nous faire?» Voici ce que nous allons faire. Nous verrons que cette affaire est correctement divulguée. « 

Parmi les autres orateurs, il y avait Clifford Stone, un sergent de l’armée à la retraite, qui prétendait avoir visité les lieux de l’accident et vu des extraterrestres, à la fois morts et vivants. Stone a déclaré qu’il avait catalogué cinquante-sept espèces, dont beaucoup étaient humanoïdes. « Vous avez des individus qui ressemblent beaucoup à vous et à moi-même, qui pourraient marcher parmi nous et vous ne remarqueriez même pas la différence », a-t-il déclaré.

Leslie Kean, journaliste d’investigation indépendante et novice en recherche sur les ovnis qui avait travaillé avec Greer, a regardé les travaux avec malaise. Elle avait récemment publié un article dans le Boston Globe sur un nouvel omnibus de preuves convaincantes concernant les OVNI, et elle ne pouvait pas comprendre pourquoi un orateur ferait une affirmation non étayée sur des cadavres extraterrestres alors qu’il pouvait parler de données concrètes. Pour Kean, le corpus de rapports vraiment déconcertants méritait un examen scientifique, peu importe ce que vous pensiez des extraterrestres. «Il y avait de bonnes personnes à cette conférence, mais certaines d’entre elles faisaient des déclarations scandaleuses et grandioses», m’a dit Kean. «Je savais alors que je devais m’en aller.» Greer avait espéré que les membres des médias couvriraient l’événement, et ils l’ont fait, avec une dérision folle. Il espérait également que le Congrès tiendrait des auditions. De toute évidence, ce ne fut pas le cas.

Les ufologues ont une foi perpétuelle en l’imminence de la Divulgation, un terme artistique pour la confession ravissante du gouvernement de sa profonde connaissance des OVNIS. Dans les années qui ont suivi la conférence de presse, l’annonce attendue a apparemment été repoussée par les événements du 11 septembre, la guerre contre le terrorisme et la crise financière. En 2009, Greer a publié un «Briefing présidentiel spécial pour le président Barack Obama», dans lequel il affirmait que l’inaction des prédécesseurs d’Obama avait «conduit à une crise non reconnue qui sera la plus grande de votre présidence». La réponse d’Obama reste inconnue, mais en 2011, les ufologues ont déposé deux pétitions auprès de la Maison Blanche, auxquelles le Bureau de la politique scientifique et technologique a répondu qu’il ne pouvait trouver aucune preuve suggérant qu’une «présence extraterrestre ait contacté ou engagé un membre de la race humaine. . »

Le gouvernement n’avait peut-être pas été en contact régulier avec les civilisations exotiques, mais il avait caché quelque chose à ses citoyens. En 2017, Kean était l’auteur d’un livre best-seller sur les OVNIs et était connue pour ce qu’elle a appelé, empruntant au politologue Alexander Wendt, une approche «militairement agnostique» du phénomène. Le 16 décembre de la même année, dans un article en première page du Times, Kean, avec deux journalistes du Times, a révélé que le Pentagone a dirigé un programme OVNI pendant dix ans. L’article comprenait deux vidéos, enregistrées par la marine, de ce qui était décrit dans les chaînes officielles comme des «phénomènes aériens non identifiés», PAN ou U.A.P. Dans les blogs et sur les podcasts, les ufologues ont commencé à faire référence à «décembre 2017» comme un raccourci pour le moment où le tabou a commencé à se lever. Joe Rogan, l’animateur de podcast populaire, a souvent mentionné l’article, louant le travail de Kean comme ayant précipité un changement culturel. «C’est un sujet dangereux pour quelqu’un, car vous êtes ouvert au ridicule», a-t-il déclaré dans un épisode ce printemps. Mais maintenant, « vous pouvez dire: » Écoutez, ce n’est plus quelque chose dont il faut se moquer – il y a quelque chose à dire. « 

Crédit image : elishean.fr

Depuis lors, des responsables de haut niveau ont publiquement reconnu leur perplexité face au PAN. sans honte ni excuses. En juillet dernier, le sénateur Marco Rubio, ancien président par intérim du Comité spécial du renseignement, a parlé sur CBS News de mystérieux objets volants dans l’espace aérien restreint. « Nous ne savons pas ce que c’est », a-t-il dit, « et ce n’est pas le nôtre. » En décembre, dans une interview vidéo avec l’économiste Tyler Cowen, l’ancien directeur de la C.I.A. John Brennan a admis, de façon quelque peu tortueuse, qu’il ne savait pas trop quoi penser: «Certains des phénomènes que nous allons voir continuent d’être inexpliqués et pourraient, en fait, être un type de phénomène qui est le résultat. de quelque chose que nous ne comprenons pas encore et qui pourrait impliquer un type d’activité qui, selon certains, constitue une forme de vie différente. »


OVNI le CIPO présent aux USA pour #theBigPhoneHome​, Powell/West sur le Nimitz, le Skinwalker Ranch.

01/05/2021

INVESTIGATION OCEANOGRAPHIQUE ET OANIS

Luis Elizondo, octobre 2017-Crédit photo: theblackvault.com

Explorer Lab383 abonnésABONNÉDans l’épisode d’aujourd’hui, les américains prennent les rênes, Robert Powell du SCU débat avec Mick West de l’OVNI du Nimitz, Brandon Fugal et Travis Taylor présentent les résultats préliminaires des expériences menées au Skinwalker Ranch, et les autres actualités de la semaine. Titre: OVNI le CIPO présent aux USA pour #theBigPhoneHome​, Powell/West sur le Nimitz, le Skinwalker Ranch Podcast:

Voir l’article original


Des formations d’ovnis survolent Budapest à grande vitesse

28/03/2021

Cet article est sous copyright et l’auteur n’autorise pas sa reprise sans contrepartie financière. Pour le traduire j’ai donc un accord avec lui. Toute reproduction interdite.

Traduction Era pour area51blog

Posté le 22 mars 2021 par Chet Dembeck

Source Unknown boundaries.com

Image Source Unknown Boundaries.com

Les documents de la CIA confirment que des formations d’OVNIS ont survolé Budapest à grande vitesse en toute impunité

Un dépôt récent de documents par la CIA concernant d’anciens rapports sur les ovnis conservés de longue date montrent que des formations d’ovnis à grande vitesse ont terrorisé les citoyens de Budapest en Hongrie en 1956 et 1957.

Les deux rapports de différents témoins corroborant font état de formations volant à des vitesses estimées à 20 000 KM/H, fréquemment en toute impunité. Les témoins dont les noms et les informations sons expurgés disent que les autorités du pays étaient dans le déni et ont tenté de se moquer des informations.

Cela vous semble familier ?

Dans un premier document daté du 17 avril 1956, le témoin fournit un diagramme des « formations d’ovnis » vues par des personnes sur le terrain et qui les maintiennent dans un état « nerveux »

Document 1

Voici une copie du document original de la CIA

Le deuxième témoin des survols d’ovnis les a vu alors qu’il était patient dans un hôpital militaire. Dans un document de la CIA datant du 2 août 1956, le témoin dont le nom est expurgé raconte avoir vu avec d’autres patients un ovni prendre de l’altitude, il déclare que sa vitesse était extrêmement élevée estimée à 20 000 KM/H

Autorités très concernées

Grace à ses contacts il a découvert que les responsables militaires à Budapest avaient suivi les fréquentes vagues d’ovnis sur leur radar, à leur grande consternation car ils ne pouvaient absolument rien faire pour les défier. Mais comme le font tous les gouvernements, les gros bonnets Hongrois se sont moqués des incidents en déclarant publiquement que toute la peur des soucoupes volantes n’était rien d’autre qu’un mythe.

Document 2


Un document de la CIA révèle qu’un pilote russe serait tombé malade et un autre serait mort suite à une rencontre avec un ovni.

25/03/2021

Cet article est sous copyright et l’auteur n’autorise pas sa reprise sans contrepartie financière. Pour le traduire j’ai donc un accord avec lui. Toute reproduction interdite.

Traduction Era pour area51blog

Posté le 1er mars 2021 par Chet Dembeck

Source Unknown boundaries.com

Un document récemment publié par la CIA révèle que la mort d’un pilote russe et la maladie débilitante d’un autre étaient le résultat d’une rencontre rapprochée avec un ovni.

Des avions soviétiques ont rapporté avoir vu un grand disque volant à proximité avec cinq faisceaux de lumière émanant : trois faisceaux étaient dirigés vers le sol et deux étaient projetés vers le haut lorsque l’objet a été aperçu pour la première fois. Le contrôleur au sol a ordonné à l’un des avions de modifier sa trajectoire et de s’approcher de l’objet, point duquel le disque a volé au même niveau et a dirigé l’un de ses faisceaux vers l’avion soviétique qui s’approchait, éclairant le cockpit. Listratov a cité le journal du pilote comme indiquant : A ce moment le copilote était aux commandes. Il a observé la manoeuvre que l’objet venait d’effectuer et a pu lever la main pour se protéger de la lumière insupportable. Le commandant de l’avion se reposait sur le siège voisin et un rayon de lumière brillant projetant une tache d’un diamètre de 20 centimètres passa sur son corps. Les deux pilotes ont ressenti de la chaleur.

Selon Listratov le commandant de l’avion et son copilote sont tous les deux devenus « invalides » peu de temps après l’incident. Le copilote a été contraint de quitter son emploi suite à une détérioration soudaine de son état de santé, notamment l’apparition de périodes soudaines et prolongées de « pertes de conscience ». Le commandant de l’avion est décédé en quelques mois. Selon Listratov la cause du décès a été répertoriée comme « cancer » et « les blessures causées à l’organisme à la suite des rayonnements d’un objet volant non identifié » ont été répertoriées comme un facteur contributif sur le dossier médical de l’hôpital où le commandant est décédé.

On sous estime les actes d’hostilité des ovnis mais ils existent, ce qui amène à se demander pourquoi ce phénomène est considéré par beaucoup comme n’étant pas au moins une menace potentielle.

  • Les documents de mon article incluent des informations sensibles obtenues par un service de coupures de la CIA qu’ils utilisaient à l’époque pour garder un oeil attentif sur ce qui se passait à l’intérieur de pays comme la Russie. Le service de coupures a envoyé les histoires qui intéresseraient l’agence à la CIA et les pouvoirs en place à la CIA les ont ensuite consultées et distribuées sous forme de documents internes . Beaucoup d’histoires provenaient de petites publications en Union Soviétique, comme celle-ci. Souvenez vous : c’étaient les années avant internet et avant que de telles publications puissent être vues par le monde. J’espère que cela répond à toutes vos questions sur l’authenticité de mes sources de recherche. Encore une fois, j’ai ajouté un lien vers le PDF original vers l’article. Le numéro de document officiel de la CIA du PDF est c0551622.

Lien vers le PDF original

Remarque Era :

Je remercie Claude C. qui a retrouvé l’intervention de l’Ufologue Russe Boris Chourinov en 1996 dans l’émission de Christophe Dechavanne » en 1996 et qui évoque ce cas. Vidéo ci-dessous :

Source : Shamballah treize

Le lundi 5 février 1996, le talk show « Comme un lundi ! », animé par Christophe Dechavanne, consacre son émission aux OVNI et aux extraterrestres, sur le thème « Les ET existent-ils ? ». Il oppose : – le camp des « Pour » (en jaune), composé notamment de Jean-Pierre PETIT, Gildas BOURDAIS, Jimmy GUIEU, Hugo NHART, Pierre BEAKE et le contacté Pierre MONNET. – au camp des « Contre » (en bleu), composé notamment de Pierre LAGRANGE, Paul-Eric BLANRUE, Catherine LEMAIRE, Michel MEURGER, Sheryll MULHERN, et Michel CHEVALET. Aux dires de Nicolas Maillard (à l’époque), le débunker Pierre Lagrange a activement participé au montage final de lémission. Jimmy Guieu, invité sur le plateau, explique pour sa part, dans son ouvrage « OVNI. ET : la vérité cachée », que cette émission fût truquée dans un but de désinformation, en étant orientée d’avance en faveur des « Contre », pour piéger et discréditer les ufologues (Chap. 6, P. 144 à 153)


Soirée Ovnis Paris – Le point sur les OANIS et le dossier du porte-avions Foch.

05/03/2021

INVESTIGATION OCEANOGRAPHIQUE ET OANIS

affiche réalisée par Alex Esco.

Viso conférence .

D’abord la conférence de Sylvain Matisse avec le concours de Thierry Larquet « Le point sur les Oanis. Ensuite la vidéo des débats, avec la présence de Jean-Claude Bourret.

1ère partie la conférence

2ème partie Les débats

Voir l’article original


Conférence Ovni Paris sur les OANIS Mardi 23 février à 20H

22/02/2021

Mardi 23 février à 20H

Nouvelle conférence Ovni Paris

Sylvain Matisse fait le point sur les OANIS Avec l’aimable participation de Thierry Larquet.

CETTE CONFÉRENCE SE FERA AVEC LE PROGRAMME ZOOM QUI DOIT ÊTRE INSTALLÉ SUR VOTRE MATÉRIEL. (IL EST GRATUIT POUR VOUS)

SI CE N’EST DÉJÀ FAIT, IL EST DONC PRÉFÉRABLE DE L’INSTALLER UN PEU AVANT LA CONFÉRENCE.

VOICI COMMENT SE CONNECTER :

  1. Soit démarrer Zoom et entrer l’ID de la réunion : 867 8129 8610
  2. Soit entrer l’URL suivante dans votre navigateur :

https://us02web.zoom.us/j/86781298610…

POUR ENTRER EN RÉUNION :

Un code secret est demandé : 908049


Impossible ou pas ? Un crash d’ovni avant Roswell ?

05/02/2021

Era a souhaité inclure cette vidéo de notre ami belge Fred Hall que nous avons eu l’honneur de rencontrer à Bruxelles lors de ma dernière conférence en Décembre 2019,pour la sortie de mon second ouvrage en avant première (il avait 3 jours d’existence le livre) , ce qui nous a permis de retrouver d’autres amis de ce pays comme Marianne qui nous a reçu, Daniel , Brigitte et bien d’autres encore. Beaucoup de gens que nous avons revus avec plaisir à Bruxelles et qui ont vécu pour certaines d’entre elles ce que nous appelons la vague Belge , soit en tant que témoin direct, soit en tant qu’enquêteur . Nous profitons de saluer toutes ces personnes. Era étant occupée dans son travail, je poste cette vidéo (document) « pour lui donner un coup de mains comme on dit » , court métrage réalisé et mis en ligne par notre ami Fred. Les ufologues savent très bien que Roswell a permis d’informer la population que des choses non conventionnelles apparaissent au sein de notre planète. Mais les ufologues savent mieux que quiconque que le dossier Roswell n’est qu’un terrain miné pour la dite information et a servi surtout la désinformation qui perdure depuis au moins 5 décennies! Ce qu’il faut savoir pour celles et ceux qui l’ignorent, c’est que les incursions aériennes et certains crash eurent lieu bien avant l’année 1947. En 1942 ,par exemple ,il y a eu Los Angeles dont 1430 obus furent tirés par les batteries anti-aériennes installées au sol, et nous savons à présent que l’incursion aérienne n’était ni allemande , ni japonaise comme certains qui n’ont même pas étudié le sujet le laisse croire ! D’ailleurs un film ridicule est sortit à propos de ce dossier sur le grand écran, bon ça c’est Hollywood et son spectacle . La vérité était pourtant accessible au niveau de Roswell ,sous le nez à la fois des médias et des curieux dont les ufologues qui ont laissé passé leur chance à l’époque ,puisque le principal était disponible dans un épais document de plus de 1000 pages ou figuraient la logistique, les comptes, les rapports de missions de l’armée américaine etc , ainsi que.. le crash de Roswell et de la récupération des débris et les lieux de récupération à des fins de rétro ingénierie ! Chut! Faut pas le dire ( humour) !

Alors le crash que vous présente notre ami dans ce court métrage plutôt bien réalisé, est intéressant, il s’inscrit dans les bases de données de l’ufologie et de ses archives. Bon visionnage et merci Fred.


Jean-Pierre D’hondt, chasseur d’OVNIS du Nord : «Je n’ai aucune certitude»

31/01/2021

Bonsoir à tous, je vous propose ci-dessous le lien d’un article paru dans le Journal La Voix du Nord consacré à notre ami et collègue ufologue Jean-Pierre D’hondt qui a enquêté toute sa vie sur les phénomènes aériens et spatiaux qui se produisent dans le nord, et qui s’exprime à propos de notre groupe des Rencontre Ufologiques du Nord et évoque quelques cas marquants.

Jean -Pierre D’Hondt , Sylvain Matisse et Era ( Emanuelle) aux rencontres ufologiques du nord à Roubaix le 24 mars 2017. © crédit Area 51 blog /Photo Matisse sylvain

https://www.lavoixdunord.fr/926949/article/2021-01-29/jean-pierre-d-hondt-chasseur-d-ovnis-du-nord-je-n-ai-aucune-certitude

Jean-Pierre D’Hondt Conférence Hem 28-3-2017 Crédit Photo : Area51blog/Era © mars2017


%d blogueurs aiment cette page :