Une enquête top secrète du gouvernement examine les effets sur la santé des rencontres rapprochées avec des ovnis

10/04/2019

Source : METRO

Jasper Hamill – Lundi 8 avril 2019

Traduction Era pour Area51blog

Un programme de recherche top secret du gouvernement américain aurait enquêté sur les effets sur la santé de rencontres rapprochées avec des ovnis.

L’étude classée s’appelait le Programme d’Identification  des menaces aérospatiales avancées (AATIP) et portait sur des aéronefs mystérieux ou d’autres phénomènes inexpliqués. Des documents officiels révèlent que les enquêteurs ont étudié les «technologies exotiques», notamment les trous de ver, l’antigravité, la dissimulation par invisibilité, les lecteurs de chaîne et les armes à laser à haute énergie. On prétend maintenant que l’AATIP a exploré les «conséquences» pour la santé des personnes qui ont été témoins d’incidents OVNIS.

Rencontre en 2004 entre un   Super Hornet F / A-18 de la Navy et un objet inconnu  publié par le programme d’identification avancée des menaces aérospatiales du ministère de la Défense. Avec l’aimable autorisation du département américain de la défense. Publié – 16 décembre 2017

Les détails de 38 articles publiés au cours de l’enquête de l’AATIP ont été publiés l’année dernière, bien que seuls quelques documents aient été rendus publics. L’une des études était intitulée «Effets de champ sur les tissus biologiques». Nick Pope, qui était à la tête du bureau d’enquête sur les OVNIS du ministère de la Défense, a déclaré que c’était probablement le document qui explorait les effets sur la santé des rencontres rapprochées. Pope nous a signalé un article publié sur Las Vegas Now dans lequel le Dr Hal Puthoff, scientifique travaillant sur l’AATIP, a déclaré: «Dans le cadre de ce programme, nous avons examiné certains cas vraiment intéressants du Brésil.

«En 1977, 78, c’était comme Rencontres rapprochées du troisième type, mille pages de documents, toutes réalisées par l’équipe d’enquête brésilienne, 500 photographies, 15 heures de film cinématographique, beaucoup de blessures médicales quand les gens rencontraient ces engins de près. »

Nick Pope a annoncé à Metro que cette déclaration était « la confirmation que le programme AATIP du Pentagone ne s’intéressait pas seulement aux OVNIS mais également aux rencontres rapprochées et aux enlèvements extraterrestres ». Il a déclaré: «Je ne peux pas le prouver, mais de sources proches de cela, je suis presque certain qu’une partie de ce travail a consisté à prélever des échantillons de sang et d’ADN auprès de témoins proches – dont au moins un et peut-être deux témoins du célèbre  Incident de la forêt de Rendlesham au Royaume-Uni.

« Je pense que cela a été fait de manière à dissimuler le fait que c’était pour un programme de renseignement américain, en disant aux témoins qu’ils participaient à une étude scientifique ou universitaire. » Le monde a entendu parler de l’AATIP pour la première fois après la diffusion de séquences montrant une rencontre entre un avion de chasse F / A-18 Super Hornet et un OVNI de forme ovale voyageant à une vitesse étonnante. Plus tôt cette année, la US Defense Intelligence Agency a publié des documents qui exposent une partie du travail effectué lors du projet de recherche top secret sur les OVNIS. Dans une lettre adressée à un comité du Congrès présidé par le regretté sénateur John McCain en 2018, la DIA écrivait: « L’objectif de l’AATIP était d’enquêter sur les menaces armées étrangères  aérospatiales avancées de nos jours aux 40 prochaines années », explique la lettre.

Un document déclassifié donnant des détails sur les documents de recherche produits par les chercheurs de l’AATIP

Et l’année dernière, Luis Elizondo, responsable du programme AATIP, a déclaré qu’il estimait qu’il existe «des preuves irréfutables que nous ne sommes pas seuls». Il a aussi récemment suggéré que de mystérieux «métamatériaux» provenant d’engins spatiaux extraterrestres s’étant écrasés étaient stockés par le gouvernement américain dans des entrepôts spécialement modifiés à Las Vegas. Le programme AATIP a été fermé en 2012, bien que les reporters du New York Times qui ont exposé son travail estiment qu’il est toujours opérationnel dans une certaine mesure.

 

Source : METRO UK

Mise à jour et traduction Era le 10-04-2019 à 10h00.


Des pêcheurs en Argentine voient un OVNI avec un occupant. RR3

15/03/2018

INVESTIGATION OCEANOGRAPHIQUE ET OANIS

Source: Planeta UFO, Cuarta Dimensión and Realidad OVNI

Notre ami Gilles Thomas nous fait parvenir ce cas que j’ai tenté de traduire au mieux  à l’aide de traducteurs en ligne, en ne s’en tenant qu’aux faits. J’ai retiré

les commentaires du webmaster du  site ( source), qui figuraient dans l’article, car il n’ apporte que des suppositions.  A chacun de se forger son opinion.

 


L’affaire Dique La Florida –

Une rencontre rapprochée du troisième type.

Lieu: Club nautique et de pêche La Florida, Lake La Florida, à 38 km de la ville de San Luis, province de San Luis, Argentine.

Date: 4 février 1978 Heure: 04h45 environ.


L’un des événements ovni les plus importants de la République d’Argentine a eu lieu le 4 février 1978, lorsque plusieurs témoins compétents ont assisté à la descente d’un étrange engin et à la présence d’un grand humanoïde qui a laissé ses empreintes…

Voir l’article original 1 719 mots de plus


Des pilotes de la NAVY confrontés à un OVNI

15/03/2018

Crédits : Capture YouTube / To The Stars Academy of Arts & Science

Source : sciencepost.fr

Référence:

Une vidéo récemment déclassifiée nous montre un pilote de la NAVY américaine en train de verrouiller une cible non identifiée – apparemment sans ailes et sans queue – se déplaçant à très grande vitesse au large de la Californie du Sud. Alors, de quoi s’agit-il ?

Les images ont été enregistrées en 2015 par la caméra infrarouge d’un avion F/A-18 Super Hornet Fighter de la marine américaine, volant à environ 7,6 km d’altitude à une vitesse de Mach 0,62. La caméra fait alors trois tentatives de verrouillage sur un objet en mouvement extrêmement rapide, mais échoue les deux premières fois. Au troisième essai, le module parvient finalement à verrouiller sa cible. On entend alors les pilotes faire part de leur étonnement face à ce qu’ils sont en train de voir. L’un des pilotes de la vidéo déclassifiée, publiée par The Times, a notamment déclaré à ABC qu’il pensait que l’avion qu’il avait vu n’était « pas de ce monde ».

 Voici la nouvelle vidéo complète. La première partie nous explique les différents points de contrôle sur l’écran radar. L’objet volant non identifié arrive à la fin :

 

vidéo youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici 

La vidéo a récemment été mise en ligne par l’Académie des arts et des sciences To The Stars, un groupe de recherche scientifique privé qui vise à « faire progresser la science, la technologie et, en fin de compte, l’humanité ». L’instance est notamment dirigée par Hal Puthoff, un conseiller de la NASA et du Département de la Défense des États-Unis, et James Semivan, un ancien fonctionnaire de la CIA. De son côté, le Ministère de la Défense a refusé de commenter la vidéo.

Ce n’est par ailleurs pas la première fois que des images d’ovnis enregistrées par l’armée se retrouvent déclassifiées. Le New York Times avait en effet publié en décembre dernier d’autres vidéos de vols d’ovnis captées par l’armée américaine.

Source 

Mise à jour Area 51 Blog-le 15-03-2018 à 13h20.


OANIS et OVNIS en Argentine

01/12/2017

OANIS en Argentine
Crédit illustration-
Luis Burgos – « Ovnis Siglo XXI » © 2017

Gilles Thomas nous a déniché cet article que nous avons traduit au mieux. Nous remercions gilles pour son entière coopération. Ceci apporte de l’eau ( jeu de mots ) à notre moulin et c’est peu de le dire, concernant d’une part notre orientation et d’autre part  nos investigations.


Article source: inexplicata.blogspot.fr/

Par Luis Burgos-« OVNIS Siglo

Jeudi 30 novembre 2017 -THURSDAY, NOVEMBER 30, 2017

À la suite des événements tragiques impliquant le sous-marin Ara San Juan le 15 novembre 2017, beaucoup de gens nous ont contactés en  demandant si [la tragédie] pouvait être liée à un aspect de notre recherche. inutile  de vous dire qu’ insinuer une telle chose est extrêmement dangereux. Le temps nous dira ce qui s’est réellement passé après la fin des opérations de recherche et de récupération. Tout ce que nous pouvons faire, c’est théoriser et offrir des opinions. Voilà donc notre contribution.
Causes de l’explosion
En interne, la raison d’une panne de batterie , « officiellement » ceci est accepté.
Les causes:  4 possibilités qui ont pu conduire à l’incident.
A :panne de batterie
B. en raison de la descente à des profondeurs critiques à la suite de l’insuffisance de l’équipement.
C. collision avec un «objet inconnu»
D. attaque par un «objet inconnu»
Sans aucun doute, c’est le point le plus inquiétant. L’ARA San Juan était sur le trajet  de retour ayant partcipé à l’opération Cormorant dans les mers du Sud avec les forces internationales. Sa destination, ostensiblement Mar del Plata, l’a rapprochée de la zone d’exclusion imposée par les forces britanniques [pendant la  guerre des Malouines en 1982  ] et en dépit du fait que nous sommes en paix et non en guerre, » l’ hypothèse de conflit » peut être écartée.
La période de confusion généralisée est maintenant derrière nous (sept appels [du sous-marin], des bruits biologiques, des anomalies hydroacoustiques, des radeaux flottants et des bouées, etc.) et la nature de l’incident étant une certitude, le sujet a deux aspects fondamentaux: la nature de l’explosion et des opérations de récupération.
Suite

Petite approche autour du sujet O.V.N.I.S et des O.A.N.I.S

21/11/2017

Discussion sur le thème des OANIS avec Yves Herbo du site web Sciences-Faits-Histoires.

OANI/ OVNI enquête méthode réflexion
Crédit:
éditions Saint-Martin

Yves Herbo a souhaité un petit entretien autour du thème complexe des OVNIS et des OANIS, avec Era nous avons accepté pour vous ce libre échange.

Nous avons partagé quelques informations avec Yves depuis que nos sites web sont devenus partenaires ceci, remonte à quelques années déjà .

Son travail est aussi intéressant, car Yves  passionné de mystères dont celui entourant le phénomène OVNI. Yves s’est spécialisé dans l’archéologie et l’archéologie dite interdite, celle qui ne dit pas tout.  Son site web  ( SFH) traite grandement les trouvailles, les recherches et les questions liées sur le sujet des anciennes civilisations etc.

Ci-dessous vous avez notre entrevue en vidéos directement chez Yves Herbo.

Mardi 21 novembre 2017 à  10h15 – ©2017


OVNI-OANI : Entrevue avec Era & Sylvain Matisse


Observations aériennes et maritimes inexpliquées en Normandie.

19/05/2017

INVESTIGATION OCEANOGRAPHIQUE ET OANIS

Le Havre – Baie de Seine – Cap d’Antifer
crédit carte:
data.gouv.fr

Article source: paris-normadie.fr via activite-paranormale.blogspot.fr

Ces dernières années, de surprenants OVNI ont été observés un peu partout en Normandie, au Nord-Ouest de la France. Le site Internet « paris-normadie.fr » est revenu sur quelques-unes des plus étonnantes affaires.
Dans les années 1980, Christophe Diologent, un retraité qui vit à Montivilliers, a raconté avoir vu un objet mystérieux au-dessus de la ville du Havre. Il se livre :
« On était un groupe de dix ou douze, on se baladait en bord de mer, vers la digue. On a vu une étoile filante. Et hop ! Elle s’arrête et repart à angle droit… Ce n’était pas une étoile filante, c’était un ovni. J’en ai vu plusieurs fois. Après une sortie au casino d’Etretat, on était dans une voiture, vers 4 heures du matin, et on attendait qu’une…

Voir l’article original 280 mots de plus


O.A.N.I ou O.V.N.I au piton textor sur l’île de la réunion, enquête en cours.

04/05/2017

INVESTIGATION OCEANOGRAPHIQUE ET OANIS

Phénomène sur l’île de la réunion située à l’ouest de l’océan Indien ,l’hémisphère sud ,un département et une région d’outre-mer français
Photo source Dimitri via freedom.fr

Matisse sylvain le 31 mars 2017 à lille
©2017 photo emmanuelle( Era) pour investigation oceanographique et oanis

Notre correspondant  de l ‘île la Réunion, Patrick L  contacte les témoins et passe à la radio de temps en temps et prospecte pour nos recherches,  il est ainsi notre pied à terre là bas en quelque sorte, nous le remercions bien sûr.

Ici il nous envoie un lien que nous partageons avec son aimable autorisation .

Il me signale par courriel qu’un témoin confirme des faits sur des choses étranges, il aurait des documents , des photos. Patrick doit le rencontrer afin de recueillir ceci et tenter d’en savoir plus, en menant sa petite enquête pour nous. 

©2017 Investigations océanographique et oanis 

Vidéo Free Dom

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Voir l’article original 19 mots de plus


%d blogueurs aiment cette page :