L’un des pilotes d’avion de Barack Obama raconte avoir croisé un OVNI

16/04/2015

11128199_10206515136500023_6266676167825191674_nNote Era Admin : Je vous partage cette info envoyée par Patrick D, avec un peu de retard, étant depuis deux semaines chez Sylvain en Saône et Loire,  j’ai un peu « déconnecté » d’internet, sans pour autant laisser de côté l’ufologie puisque nous avons fait d’avantage de terrain.

gif

Article source : Atlantico.fr

Andrew Danziger a piloté à plusieurs reprises l’avion du président américain lors de la campagne présidentielle de 2008. Interrogé par la presse, il a récemment confié en avoir vu un en plein vol.

crédit image : Atlantico.fr

crédit image : Atlantico.fr

Andy Danzinger, l’un des pilotes de Barack Obama, est loin d’être un illuminé de plus qui affirme que les extra-terrestres existent. En effet, il est l’un de ceux qui pilotait l’avion officiel du chef de l’Etat américain lors de la campagne présidentielle de 2008. Il a ainsi expliqué au New York Daily News qu’en 1989 il a croisé un objet volant non identifié.

Et de raconter que cette rencontre fortuite s’est déroulée en pleine nuit, mais par temps clair, donc avec une bonne visibilité.

Il était alors co-pilote sur un vol du Kansas vers l’Iowa. Pour les plus sceptiques, l’homme apporte des détails sur cette observation de 20-30 minutes : un disque blanc serait d’abord apparu pour devenir une grande sphère rouge flamboyante. Il volait à côté de l’appareil présidentiel.

Les pilotes, témoins de cette scène, auraient alors interrogé les contrôleurs aériens pour savoir si un vol « suspect » avait été repéré. Mais rien à signaler sur les écrans radar. Pris au sérieux par le National UFO Reporting Center, ils ont témoigné de ce qu’ils avaient vu.

Mais, plus tard, pour éviter d’être considéré comme un farfelu qui croit en l’existence de petits hommes verts, Andy Danziger avait évité d’évoquer cet épisode au sein des compagnies aériennes où il avait travaillé. Mais de très nombreux autres sont convaincus de l’existence des OVNI. Ainsi, il y a quelques années, le pilote de chasse Jack Krine a lui aussi témoigné à plusieurs reprises dans les médias français et son récit présente de nombreuses similitudes avec celui d’Andy Danziger.

gif

Mise à jour Area51blog, le : 16/04/2015 à 12:30

Bannière


Observations d’ovnis : crainte des pilotes

18/03/2015
 Un article de Ken Pfeifer – world ufo photos and news
Traduction Era  pour Area51blog
Source image : Ken Pfeifer - WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

Source image : Ken Pfeifer – WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

Les pilotes de ligne craignent toujours de signaler leurs observations d’ovnis dans le ciel

WASHINGTON— Les pilotes de ligne voient des objets volants non identifiés mais très peu les signalent à cause du ridicule. Selon le NARCAP (Centre national d’information sur les phénomènes anormaux de l’aviation) Il y a eu plus de 3 500 observations de « Phénomènes Aériens Non identifiés » par des pilotes militaires, commerciaux et civils. Mais selon le Capitaine Jim Courant, pilote commercial depuis plus de 31 ans,  il y a beaucoup plus d’observations qui ne sont tout simplement pas signalées.  « Le nombre de personnes qui sont au courant du sujet est presque incroyable » a-t-il dit, s’exprimant devant l’audience  citoyenne sur la divulgation au National Press Club à Washington, DC le 3 mai. Courant fait des recherches et étudie le phénomène ovni depuis des années. Il a amassé plus de 3000 livres sur les ovnis et les extraterrestres et a accueilli une série télévisée sur la question intitulée «Nouvelles perspectives » qui a duré trois ans. Il vole toujours pour une compagnie aérienne commerciale et en raison de son exposition à la télévision, il est reconnu comme une autorité en matière d’OVNIS et de rencontres. Il a été contacté et l’est toujours, par de nombreux pilotes de compagnies aériennes commerciales et militaires qui sont heureux de discuter en privé de leurs rencontres avec des OVNIs, mais ne veulent pas parler publiquement, craignant le ridicule et dans certains cas des représailles. «Ils ont peur, » non pas tant pour leur statut ou leurs prestations de retraite, mais « ils ont plus peur pour leurs familles », a-t-il dit.
Il a décrit l’expérience d’un pilote qui était  aux commandes d’un 747 au dessus du Pacifique en 1980, quand il est tombé nez à nez avec un OVNI en face de lui. « Vous ne croirez pas  ce que nous avons vu, »avait dit le pilote, selon Courant. « Cette chose était plus grande qu’un 747. » Courant déclare que le pilote  arrivé à sa destination au Japon, fit un compte rendu et on lui dit de ne jamais en reparler. »
Courant a raconté à l’audition sa propre rencontre avec un ovni. En 1995, il volait près d’Albuquerque, Nouveau Mexique, lorsque avec son co-pilote, ils ont vu une forme ovale bleu vert s’approcher en provenance de la gauche. « Dans un flash de lumière blanche aveuglante, l’objet a soudainement monté à un angle de 45 degrés » a-t-il déclaré à l’audition. Quatre autres pilotes on signalé à la tour de contrôle qu’ils avaient aussi vu l’objet. « Un pilote a dit que cela devait être un météore, » s’est souvenu Courant, ajoutant, « je suis rentré dans la conversation et j’ai dit « depuis quand les météores remontent-ils ? » Quand on l’a questionné sur  la réaction de son co-pilote dans une conversation téléphonique après  l’audition, Courant a déclaré « Il a refusé d’en discuter et n’a plus jamais volé avec moi ».
Courant dit que les pilotes ont rapporté avoir vu une variété d’engins qui apparaissent soudainement et se déplacent à des vitesses impossibles pour la technologie actuelle. Les signalements incluent des engins en forme de cigare, des engins triangulaires,  et d’autres qui sont de la taille d’un porte-avions ou plus. Il dit que les pilotes de ligne sont « très sérieux dans leur profession » et non susceptibles de faire des exagérations.
Le site web NAPCAR, co-fondé en 1999 par le  Dr Richard F. Haines, un spécialiste reconnu en matière d’ovnis et un ancien responsable scientifique au centre de recherche de la NASA de Ames a été efficace pour apporter des preuves des observations, mais Courant dit que plus doit être fait.
Les observations d’ovnis ne sont que « la pointe de l’iceberg » en terme de ce qui a été vécu et de ce qui est connu à propos des extraterrestres selon lui. « 
 » Je suis au courant de certaines choses, mais je ne peux pas rentrer dans le sujet ici, » a-t-il déclaré à l’audition. Courant a dit qu’il était temps pour le gouvernement américain d’être honnête avec les preuves fournies et acquises par  ses agences à travers des décennies de  rencontres extraterrestres. Les pilotes de ligne savent ce qu’ils ont vu, dit-il et devraient être en mesure d’en parler sans crainte du ridicule.
REMARQUE : L’image ci-dessus est une illustration.
KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS
WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG
WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG
Remerciements à
http://www.educatinghumanity.com

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 18/03/2015 à 8h00

area51blog


Ovnis, ils en ont tous vus !

18/03/2015
Cat et Domi,  admins du site partenaire   Les émanants nous présentent une nouvelle vidéo sur les ovnis, avec des témoignages très diversifiés de militaires, pilotes, cosmonautes ou politiques de plusieurs nations. 
Témoignages de cosmonautes, astronautes, pilotes, militaires gradés, ils ont tous vus des ovnis… « Il y avait quelque chose là-haut qui était assez près pour être observé, et , heu, qu’est-ce que ça pourrait être ? »… »je peux raisonnablement vous dire qu’en 1989, nous avons répertorié 57 races différentes … »…« Je pense que nous ne sommes pas seuls dans l’Univers, Je crois que quelqu’un ou quelque chose d’origine extra-terrestre a visité notre planète »

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

les emanants

gif

Mise à jour Area 51 blog, le: 18/03/2015 à : 06 h 15.

area51blog


Inviter les extraterrestres à venir sur Terre, mauvaise idée ?

10/02/2015
© thinkstock.

© thinkstock.

Des astronomes californiens de l’institut SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence) étudient la possibilité d’envoyer des messages à d’autres systèmes solaires.

« Il existe peut-être plein d’autres civilisations dans l’univers, mais si elles nous écoutent et qu’on ne leur dit rien, alors il ne se passera rien », explique l’astrophysicien David Black au Sunday Times. L’idée du SETI, si elle est approuvée, est de transmettre régulièrement des messages à 20 années lumière de la Terre via des radiotéléscopes, précise le site RT.

« La question est de savoir, si on décide de le faire, quel message enverrait-on? Est-ce que cela devrait être le travail de quelques scientifiques, ou bien, est-ce qu’on devrait impliquer tout le monde, peut-être grâce à Internet? », se demande Black. Les messages destinés aux extraterrestres devraient être assez détaillés pour décrire la race humaine. Un astronome a notamment suggéré d’envoyer le contenu de Wikipédia.

Bonne ou mauvaise idée? Le débat est lancé et il sera évoqué la semaine prochaine lors de la réunion annuelle de l’American Association of Advancing Science. Mais le projet suscite déjà la désapprobation des chercheurs les plus éminents, parmi lesquels Stephen Hawking, qui déclarait en 2010: « Si les extraterrestres venaient nous rendre visite, le résultat ressemblerait sûrement à ce qui s’est passé quand Christophe Colomb a débarqué en Amérique, ce qui n’a pas vraiment réussi aux Indiens… »

Source : Catherine Delvaux 7/7.be

gif

Mise à jour  Area51blog, le : 10/02/2015 à 12:00

area51blog


Le mystère des enlèvements par des extraterrestres enfin résolu ?

14/11/2014

era

Note de Era Admin

Vendredi 14 novembre 2014 à 12 h 55

Le courrier international (Le Monde.fr) a publié  hier un article qui tente d’expliquer les enlèvements extraterrestres, mais leur explication n’est-elle pas un peu facile ? C’est faire fi des marques laissées sur les témoins, et des implants qui après analyse révèlent des alliages inconnus sur Terre et on peut à ce propos souligner les travaux du Dr Roger Leir, qui avec son équipe ont effectué seize interventions chirurgicales sur des personnes qui disent avoir été enlevées par des extraterrestres, au cours desquelles dix-sept objets soupçonnés d’être des implants extraterrestres ont été retirés. Ces objets ont été étudiés scientifiquement par certains des laboratoires les plus prestigieux du monde.

Voir les articles ci dessous :

Dossier: Corps étrangers ou implants ? Enlèvements et implants par Gildas Bourdais

Document Secret Ovni

gif

 Le mystère des enlèvements par des extraterrestres enfin résolu ?

Les récits de rencontres du quatrième type, ces enlèvements par de petits hommes verts entrevus sous hypnose, s’expliqueraient par un réveil accidentel au cours d’une anesthésie générale.

Image extraite du film Rencontres du troisième type / Steven Spielberg (1977)

Image extraite du film Rencontres du troisième type / Steven Spielberg (1977)

« Ils m’ont retourné sur le dos et jai vu que la personne qui m’examinait tenait à la main une très longue aiguille. J’ai bien regardé cette aiguille. Elle était plus grosse que toutes celles que j’avais vues auparavant. » Tel est le récit fait par Betty et Barney Hill de leur expérience à bord d’une soucoupe volante, après avoir été enlevés près de Franconia Notch, dans le New Hampshire, en 1961. Un récit qui fut à l’origine du best-seller The Interrupted Journey (Le voyage interrompu : deux heures à bord d’un ovni, publié aux éd. du Rocher et chez France Loisirs).

Des milliers de témoignages similaires ont été recueillis dans les années 1960, plus particulièrement aux Etats-Unis. Et cette histoire est devenue le scénario type des téléfilms de science-fiction des cinquante dernières années. Mais, pour Anne Skomorowsky, psychiatre au New York Presbyterian Hospital et collaboratrice régulière du Scientific American,Barney Hill n’a sans doute jamais rencontré un ovni sur les routes mal éclairées et isolées du New Hampshire. Il s’est très probablement réveillé accidentellement lors d’une opération d’ablation des amygdales sous anesthésie générale.

Lire la suite de l’article

gif

Mise à Jour Area51blog le 14-11-2014 à 12 h 55

Bannière


J. ALLEN HYNEK de debunker à believer

12/11/2014
KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWSWWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORGWWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWSWWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORGWWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

 Traduction Era& Sylvain pour Area 51 Blog.
area51blog
J. Allen Hynek, autrefois sceptique en matière d’OVNIs, a commencé à classer les cas scientifiques les plus convaincants et prometteurs d’observations d’ovnis et des rencontres extraterrestres. Comme il classait  et étudiait les différents cas ovnis/extraterrestres, Hynek a commencé à devenir de moins en moins sceptique. Ce sont ses recherches et expertises qui ont conduit au film Rencontres Rapprochées du Troisième type qui est considéré comme l’un des portraits les plus précis de témoins d’ovnis/extraterrestres dans un film de fiction.
N’importe quel enquêteur ( OVNIS, affaires criminelles, ou sur le paranormal , etc.) vous dira que le récit d’un témoin oculaire est normalement la pièce la plus incertaine d’une preuve rassemblée au cours d’une enquête. Et pourtant, bien souvent il est le seul élément de preuve  que les enquêteurs  ont à se mettre sous la main.
 En outre, plus un événement est complexe ou traumatisant, plus il est difficile de se reposer sur ces récits.
En outre, il est même plus difficile de classer et d’organiser ces récits de façon cohérente qui permettrait aux autres de les étudier. Cette difficulté de classification est certainement vraie pour les témoignages oculaires d’O.V.N.I et de rencontres rapprochées. La difficulté étant de différencier chauqe témoignage oculaire d’un cas à un autre.
Comme l’indique UFO Casebook: «  Les témoins d’O.V.N.I rapportent beaucoup de formes et des tailles différentes ; allant des disques aux cigares, en passant par les triangles et pratiquement tout ce que vous pourriez  imaginer.« Des récits  varient tellement qu’il est pratiquement impossible de les classer dans une catégorie propre. Toutefois, le docteur Dr. J. Allen Hynek un sceptique entrepris de le faire.
Selon  Hynek, bien que les observations d’ O.V.N.I et les rencontres rapprochées diffèrent grandement les unes des autres, il y a généralement, un fil conducteur qui peut relier les différentes observations et rencontres ensemble, tel que la distance, l’heure, la forme de l’objet, etc.
Il commença à examiner les témoignages sous un nouvel angle.
Ayant rompu avec l’ USAF, l’ancien sceptique commença à étudier indépendemment ses compte-rendu en les classifiant suivant sa propre classification.
Actuellement le système de classification instaurépar Hynek, est le plus couramment utilisé.
 Voyez aussi l’artice de UFO Casebook: The Hynek Classification System
 
 KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWSWWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORGWWW.WORLDUFOPHOTOS.ORGSPECIAL TKANKS TOWWW.UFOCASEBOOK.COM CASE FILES
gif
Mise à jour Area 51 Blog, le : 12/11/2014 à : 20h00.
area51blog

L’impact des difficultés économiques sur le signalement d’ovnis au pays

24/03/2014
Publié le 24 mars 2014 dans Sujets de société

Par Gilles Guénette. Article initialement publié sur Le Québécois Libre.

Récemment, sur le site de Radio-Canada, on apprenait que les signalements d’ovnis dans les espaces aériens canadiens ont presque atteint un record en 2013. Selon l’Ufology Research, un groupe de recherche sur les objets volants non identifiés qui recueille des données sur le sujet, les Canadiens auraient observé 1 180 ovnis l’an dernier, soit trois objets par jour.

C’est un peu moins qu’en 2012, mais c’est tout de même plus qu’à l’habitude, si on se fie aux rapports annuels produits par l’organisme depuis une vingtaine d’années. Selon le directeur de l’Ufology Research, Chris Rutkowski, le fait que des gens aient cru en la fin du monde telle qu’annoncée par le calendrier maya aurait sans doute eu un impact sur le nombre élevé de signalements.

Parmi les raisons évoquées pour expliquer ces signalements, l’organisme basé à Winnipeg mentionne les vols militaires d’entraînement secrets parcourant les régions plus peuplées, l’accès aux technologies nouvelles, telles que les téléphones intelligents permettant de prendre davantage de photos ou de vidéos, et les difficultés économiques.

Hein ?! Les difficultés économiques ?! « Quel est le rapport ? », que vous vous dites. Eh bien les difficultés économiques joueraient un rôle dans le nombre élevé de signalements, « car les personnes ayant du mal à combler leurs fins de mois auraient tendance à regarder le ciel en aide », de dire Chris Rutowski. Ça ne s’invente pas.

Drapeau-QuébecDonc, plus la pauvreté d’une province serait grande, plus les chances d’y voir des ovnis seraient élevées ? Hmm… Si tel était le cas, le Québec ‒ bon dernier dans bien des secteurs de l’économie, traînant une dette des plus importantes au pays et, aux dires de plusieurs, vivant au crochet du Canada grâce à la péréquation ‒ devrait être parmi les provinces où l’on voit le plus de ces objets volants.

Eh bien non ! Selon le rapport de l’Ufology Research, il n’y aurait eu que 86 signalements en sol québécois l’an dernier. Peut-être est-ce comme pour les dons à des organismes de charité, qui ne seraient pas déclarés dans la Belle Province, et que les Québécois ne déclarent pas leurs observations célestes… Toujours est-il qu’avec 86 signalements, le Québec se retrouve en 4e position ‒ après l’Ontario, à 480, la Colombie-Britannique, à 298, et l’Alberta, à 129.

Peut-être pourrions-nous tenter d’améliorer notre position en 2014? Viser la première position ! Mais peut-être ne sommes-nous pas suffisamment sensibilisés collectivement à ce qui se passe au-dessus de nos têtes ? Je vois déjà la pub signée « Québec »: Avez-vous pris le temps de regarder les étoiles cette semaine avec votre ado ? Profitez-en pour lui parler…

Il faut dire que l’état de crises permanent que vit le Québec depuis maintenant des décennies n’aide en rien notre positionnement dans ce palmarès de l’inexpliqué. Les Québécois n’ont tout simplement plus le temps de regarder vers le ciel. En 2013, ils étaient trop occupés à regarder les reprises des audiences de la commission Charbonneau à la télé, à débattre de la Charte des valeurs péquistes dans les chaumières et à se demander si le Canadien de Montréal allait faire les éliminatoires.

Une chose est sûre, le fait que les personnes qui ont du mal à combler leurs fins de mois aient tendance à regarder le ciel en aide n’a visiblement pas d’incidence sur le taux de signalements au Québec. Parce que des Québécois qui éprouvent des difficultés financières, à voir la popularité toujours grandissante des banques alimentaires, ce n’est pas ça qui manque !

À moins que ce soit parce qu’ils ne se tournent plus vers le ciel pour de l’aide… C’est vrai que depuis qu’ils ont remplacé Dieu par l’État, les Québécois ont tendance à se tourner bien plus vers la « Capitale nationale » pour de l’aide. Et ce, pas seulement pour arrondir leurs fins de mois.

Source 

bleue séparation

Mise à jour Area51blog le 24-3-2014 à 20 heures

Bannière


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 205 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :