La vérité sur l’OVNI dans le ciel de Bruxelles

20/10/2015
photo crédit: metrotime.be

photo crédit:
metrotime.be

Article source:7sur7.be

L’OVNI bruxellois… On aurait été eu?

http://www.rtbf.be/…/detail_la-revelation-sur-les-ovnis-de-…

Un buzz orchestré par… la RTBF.

Le 11 octobre dernier, une vidéo postée sur les réseaux sociaux par un certain Olivier Leclercq faisait mention d’un « ovni à Bruxelles ». Cet objet volant non identifié, repéré près de la gare du Midi, intéressait de nombreux internautes. Certains parlaient de sachet en plastique emporté par le vent ou de drones.Il n’en est rien. La RTBF vient de dévoiler qu’il s’agissait d’un coup de publicité pour la diffusion du film « Oblivion » ce lundi à 20h20.

Source

gif

Mise à jour Area 51 blog, le: 20/10/2015 à : 12h10.

area51blog

Publicités

Des symboles mystérieux dans un champ de Stevia

17/06/2014

ihax0r_logo_fake

crédit: Melty.ft

crédit:
Melty.ft

 

Article source:jack35.wordpress.com/

De gigantesques symboles énigmatiques ornent depuis dimanche matin plusieurs champs français de Stevia, cette plante d’Amérique du Sud au fort pouvoir sucrant sans apport de calorie. Entre stupeur et curiosité, les habitants des environs restent perplexes.

C’est un étrange phénomène auquel Romain BIBÉ, jeune agriculteur héraultais de 22 ans, a dû faire face aujourd’hui. Il reconnaît à peine son champ en arrivant au volant de son tracteur rutilant pour récolter sa Stevia. Il déclare à melty.fr : “J’ai d’abord pensé à une mauvaise blague des gamins du coin”. La nouvelle s’est vite répandue car Romain BIBÉ a vu arriver une heure après une équipe de scientifiques. Vêtus de combinaisons hermétiques, ils lui ont demandé de présenter son permis tracteur et de rentrer chez lui. En visionnant des photos prises depuis le ciel par un ami de l’aéroclub, il a immédiatement compris qu’il ne s’agissait pas d’une simple plaisanterie. Sur la quasi-totalité de la surface de son champ, un immense symbole de type “crop circle” occupe désormais ce qui aurait dû être une belle récolte. Selon une source anonyme, d’autres champs de Stevia en France ont été témoins de ce phénomène.

Il est difficile de ne pas penser au film “Signs” où les extraterrestres laissent de gigantesques motifs dans un champ avant d’envahir la Terre. Des événements analogues ont déjà été observés par le passé mais ils s’étaient tous avérés être l’œuvre d’artistes engagés contre l’utilisation d’engrais chimiques en agriculture. Hors, Romain BIBÉ cultive ses champs de manière biologique. Interrogés par melty.fr, les experts avouent ne pas avoir encore trouvé le sens de ces symboles mais tous s’accordent à dire qu’il s’agirait bien d’un message. Mais de qui ? Raymonde, la doyenne du village, nous a confié prendre l’affaire très au sérieux. Si les autorités se refusent à tout commentaire, quelques ufologues semblent déjà avoir des éléments de réponse. Affaire à suivre donc !

(Source : Melty.ft)                                                    VIA

etrange-et-insolite (2)

 

Voir aussi

gif

Mise à jour sylv1 pour Area 51 Blog, le: 17/06/2014 à : 10h40.

area51blog


Alien en Chine: le blagueur est envoyé en prison (vidéo)

14/06/2013
image source: directmatin.fr

image source: directmatin.fr

Article  source :

logortl-info

Un paysan chinois a créé le buzz en fabriquant un alien en caoutchouc… avant de se retrouver en prison.

Ces images d’alien viennent de faire le tour du monde. Sur le net, elles ont créé un véritable buzz. Il y a quelques jours, un paysan chinois a prétendu avoir congelé un alien en bon état. L’homme prétendait qu’il était mort dans le crash de sa soucoupe volante tombée non loin de sa ferme. Ces explications n’ont pas franchement plu aux autorités chinoises qui ont rapidement réalisé qu’il s’agissait d’un faux. Il aurait été réalisé avec 100 pour cent de caoutchouc. Résultat: le paysan fabricant de faux alien s’est retrouvé derrière les barreaux. En Chine, on ne rigole pas avec ce genre d’histoires. Il est sous les verrous pour trouble de l’ordre public. Pour les fans de ce genre de découverte, cet emprisonnement est vécu comme une tentative d’étouffement de la vérité.

Vidéo

separation

area51blog

Bonus Aréa 51 Blog; 

voici le début  ( voir lien ci-dessous)de cette affaire, comme quoi quelquefois il est facile de se faire  abuser!

EN IMAGES : UN CHINOIS TROUVE UN CADAVRE D’ALIEN

 

Source image:directmatin.fr

Faux Alien
Source image:directmatin.fr

 Ranger dans catégorieihax0r_logo_fake

gif

Mise  à jour sylv1 pour Aréa 51 Blog, le 14/06/2013 à : 13h00.

area51blog


L’Ovni de la Plaine des Sables était un coup markéting‏

29/03/2013
illustration:.la-ptite-gazette.com

illustration:.la-ptite-gazette.com

flash

illustration:.la-ptite-gazette.com

Info :

 gilles Thomas

Selon le site Zinfos974.com, l’Ovni de la Plaine des Sables qui a affolé la twittosphère, était un coup marketing.«  Le 19 mars dernier, une photo supposée être celle d’un ovni circule sur le réseau social Twitter. Le cliché est pris à La Plaine des Sables où l’on peut voir, en second plan, une traînée lumineuse dans le ciel, rattachée à un engin volant. Il n’en faut pas plus pour agiter la twittosphère réunionnaise.Depuis, tout le monde y est allé de sa petite analyse. Un hélicoptère, un avion, un reflet sur l’objectif de l’appareil… En réalité, rien de tout ça.

viaL’Ovni de la Plaine des Sables était un coup markéting‏.

 


Allemagne: Une étrange lumière venue du ciel cause un accident

19/03/2013


e1SQ4ja-4OsVi0kxg28ldDl72eJkfbmt4t8yenImKBVaiQDB_Rd1H6kmuBWtceBJ

avatarera

Note Era Admin : 

Phénomène aérospatial non identifié ? ou faisceau en provenance d’un OVNI ?En fait c’est  un fake!  « une publicité pour Mercedes »

Sur une autoroute allemande (Stuttgart) une lumière surgit du ciel et soulève littéralement un camion qui retombe en travers. La scène a été filmée par une caméra de surveillance. Dans ce MONTAGE télévisé on trouve des témoignages troublants pour apporter plus de crédibilité.

ihax0r_logo_fake

séparation jet

Mise à jour Era pour  area51blog le 19-3-2013 a 12:45

area51blog


Fake soucoupe fabrication: une photo n’est pas forcément une preuve!

11/03/2013

..et voila le résultat

ihax0r_logo_fakearea51blog

avatar-i-love-japan

Note sylv1 co -adm:

11 Mars2013 à :16h25.

Nous décidons d’ouvrir cette rubrique présentant les faux O.V.N.I.s ( articles, vidéos, photos), malheureusement pour la filière ufologique la tendance actuelle et à venir s’amplifie et devient ainsi un  nouveau passe temps pour certains.

Qui sont les fausseurs?

1) Ceux qui ne croient pas aux O.V.N.I.s et qui cherchent à duper les sites ufologiques en fabriquant et en exposant ces fake made in house!

2) Des inventeurs en herbe exibants leur chef d’oeuvre!

3) Dles debunkers ( les désinformeurs) pour cour-circuiter les informateurs.

4) Des farceurs tout simplement certains s’amusent sans doute à parier que les ufologues tomberont dans le panneau!

Attention une vidéo ou une image n’est pas forcément un preuve, c’est pour celà que sans précisions annexes les cas supposés d’OVNIS avec de simples photos ou vidéos ve valent pas plus qu’un récit sans supports et même desfois moins!

5) Les pires sans doute:ceux qui veulent gagner de l’argent ou faire de l’Audimat sur leur chaîne de TV ou RADIO !

Premier exepmle ci-dessous dans l’affaire UMMO

Barre cora

Manuel Carballal

Manuel Carballal

La reconstitution

La reconstitution

Source:http://www.forum-ovni-ufologie.com/

En 1977, Claude Poher, du GEPAN, montra qu’un traitement approprié des photos prises à San José mettait en évidence le fil de suspension de la soucoupe (un cliché de ce traitement fut exposé au stand du Gepan lors d’un salon du Bourget).

Cela expliquait pourquoi l’engin était toujours cadré bizarrement: pour ne pas montrer le support de la maquette (probablement une canne à pêche). Selon Poher, la soucoupe n’était qu’un assemblage de deux assiettes en plastique. Les deux photographes n’en faisaient qu’un: on pouvait superposer l’un des clichés pris par le premier à l’un des clichés pris par le second. Les photos de San José n’étaient donc qu’une supercherie (4).

Une autre enquête fut faite par William Spaulding, expert en analyse photo du Ground Saucer Watch., à partir d’une copie provenant d’Antonio Ribera. La aussi le traitement révéla un fil de suspension (5)

Ce détail du fil de suspension a été contesté depuis. L’enquête de la Guardia civile espagnole sur cinq négatifs originaux, à confirmé que les négatifs étaient authentiques (ce qui n’avait jamais été contesté) et n’a pas trouvé trace du fil de suspension. Il paraîtrait qu’il s’agissait en fait d’une rayure sur le négatif. Une rayure qui se serait trouvé opportunément à l’endroit pile ou devait se trouver le fil de suspension, et avec la bonne longueur! Mais cette authenticité des négatifs ne prouvent rien contre l’hypothèse d’une maquette, suspendue ou non

Les « ummites », qui avaient eu le temps d’apprendre leur métier, depuis leur premier contact avec Fernando Sesma, ne cherchèrent pas à nier le faux, ils expliquèrent même que cela entrait dans leur stratégie:
 » Des années plutôt, mes frères ont diffusé, conjointement à des arguments en faveur de la thèse de l’identité ummiaoo, de fausses preuves qui pouvaient servir de couverture face à un degré élevé de crédulité de la part du réseau social de la Terre. » ( lettre D116 du 23 mai 1979 )
Peut on en déduire que la fausseté des photos prouvait l’authenticité des « ummites »? Hum! A en croire ce raisonnement les « ummites » auraient volontairement fabriqué des photos truquées pour les divulguer si leur incursion à San José avait été trop remarquée. L’ennuyeux, c’est que ce sont précisément les photos qui déclenchèrent l’affaire de San José.

Néanmoins, certains ufologues comme Antonio Ribera ou René Fouéré, du GEPA (et d’autres encore vivants), refusaient de se rendre à l’évidence: il fallait qu’on leur prouve que l’objet qui avait évolué le 1er juin 1967, sous les yeux de témoins dignes de foi, avait été fabriqué par un terrestre mystificateur (6).

Mais quels témoins « dignes-de-foi » ? Leurs existence ne tenaient qu’à la bonne foi de ceux qui les avaient vus, c’est-à-dire José Luis Jordan Péña et Antonio Pardo, le pseudo-photographe. Malheureusement, le style de l’introuvable Antonio Pardo était identique à celui de José Luis Jordan Péña, comme l’a signalé le psychiatre CarIos Berche Cruz, du CEI (7). De plus, il possédait un laboratoire photo et un appareil du même type. Il y avait de quoi avoir des doutes…

Aujourd’hui, il n’y a plus le moindre doute

Source: http://www.forum-ovni-ufologie.com/t3772-l-affaire-ummo-alerte-aux-envahisseurs-ummites-la-fin-du-cirque#ixzz2NFGK4TAg

Il a expliqué en 1996, les détails de sa mystification à Manuel Carballal, expliquant que pendant que son ami Vicente Ortuño tenait le support, il avait pris les photos en utilisant volontairement un film rapide et l’avait développé pour obtenir une forte granulation afin de faire disparaître le fil de suspension
Comme toutes photos n’étaient pas réussies (on voyait parfois les mains de son compère), il dut couper le film pour sélectionner les meilleurs clichés

Quant aux mystérieux tubes, c’étaient des étuis de thermomètre, dans lequel il avait placé des rubans de Tedlar, un fluorure de polyvinyle fabriqué par Dupont de Nemours, et que lui avait procuré un ingénieur de la NASA se trouvant alors en Espagne
Sur ses indications, Manuel Carballal, a fabriqué une maquette du même type, et l’a photographié dans les mêmes conditions devant le château de San José (8)

Nous avions personnellement fait ce genre de photo en 1986, en nous basant sur l’analyse de Claude Poher, comme on peut le voir plus bas. C’est presque trop facile…

Faite votre soucoupe vous même!

Source: http://www.forum-ovni-ufologie.com/t3772-l-affaire-ummo-alerte-aux-envahisseurs-ummites-la-fin-du-cirque#ixzz2NFGPxCHC

un peu de matériel..

un peu de matériel..

..et voila le résultat

..et voila le résultat

Pourquoi vous contenter de minables photos de soucoupes en noir et blanc, quand vous pouvez en avoir de splendides? Faites les donc vous même! (on n’est jamais si bien servi…)

Recette: deux assiettes en plastiques, du papier abrasif, un tube de colle, un peu d’adhésif noir ou un feutre noir, une paire de ciseaux, du fil de pêche force 400 g et un support.

Poncez les assiettes pour leur donner un aspect mat, collez-les l’une sur l’autre, découpez le symbole d’Ummo dans l’adhésif et collez-le sous l’assiette du dessous. Vous pouvez rajouter une coupole à l’aide d’un couvercle de moulin à café coupé à la hauteur voulue. Vous pouvez aussi imiter une soucoupe vénusienne en rajoutant trois moitiés de balles de ping-pong en guise de train d’atterrissage.

Pour suspendre l’engin à son support, reliez trois brins de fil, écartez-les et posez l’engin sur l’étoile ainsi réalisée. Attachez les trois brins au support en prenant soin de laisser suffisamment de hauteur pour que le support ne soit pas dans le champ. Photographiez a votre aise, en utilisant une grande profondeur de champ, c’est à dire un diaphragme réduit.

Attention à l’éclairage: des ombres dures trahissent la maquette, d’où l’intérêt des assiettes translucides. Éventuellement, un éclairage supplémentaire à l’aide d’un miroir ou d’un projecteur adoucira les ombres.
Le fil de force 400 g est quasiment invisible. Vous pouvez faire encore plus invisible avec du fil de kevlar (celui qui sert à jouer à la psychokinèse). Votre photo est prête à affronter le traitement d’image des experts. Vous voilà prêt à mystifier les ufologues du monde entier…
sauf un !

Notre « fake » 

http://pagesperso-orange.fr/oncle.dom/paranormal/ovni/cas/ummo/san_jose/fake.htm

Aujourd’hui, avec la numérisation, le traitement et l’incrustation d’image permettent de faire à peu près n’importe quoi. Alors pourquoi nous priver de transporter à San José de Valdéras, la soucoupe que nous avions photographié à Lille?

Pourquoi nous priver de la couleur?

Et pendant que nous y sommes, pourquoi nous priver de l’observer en mouvement?

Et hop, voila…

Notes et références

(1) Recherches de Manuel R. à la Biblioteca Nacional. Article 11-1

(2) Antonio Ribera, Rafael Farriols, Un caso perfecto, Barcelone, Ed. Pomaire S.A., 1968.
Edition française: Preuves de l’existence des soucoupes volantes, De Vecchi, 1975.

(3) Oscar Rey Brea, « Algo sobre las fotografias del supuesto Ovni de San Jose’ de Valderas », Stendek No. 9, august 1972, pp. 5-11.
(partiellement traduit dans: « Les photographies de San José de Valderas étaient truquées », Phénomènes Spatiaux, n° 51, mars 1977. (en fait, après la publication des conclusions de Claude Poher dans lnforespace n° 32).

(4) Claude Poher, « Les observations d’Aluche et de San José de Valderas ainsi que l’affaire Ummo : une supercherie de taille!»
– « lnforespace » n° 32, mars 1977
– « Lumières dans la nuit », n° 166, juin 1977, pp. 3-7.
Claude Poher, « Remarks on Aluche, San Jose de Valderas and the Ummo Affair – a Monstrous Hoax! », CUFOS Bulletin, spring 1977, pp. 2-7;

(5) William Spaulding, « Computer Photographic Analysys – San Jose de Valderas, Spain 1967 »,CUFOS Bulletin, spring 1977, pp. 11-13.

(6) René Fouéré, avant-propos de Phénomènes Spatiaux, n° 51, mars 1977

(7) Martine Castello. Philippe Chambon. Isabelle Blanc, La Conspiration des étoiles. Robert Laffont. 1991. p. 149.

(8) Manuel Carballal, « Los secretos de Ummo », Enigmas n° 8, aout 1977

Source: http://www.forum-ovni-ufologie.com/t3772-l-affaire-ummo-alerte-aux-envahisseurs-ummites-la-fin-du-cirque#ixzz2NFH1Vxze

separation

Mise à jour Sylv1 pour Aréa 51Blog, le 11/03/2013 à : 16h25.

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :