CRASH D’OVNI AU KAZAKHSTAN ?

11/07/2018

Source Fredzone

Le Kazakhstan fait la une de nombreux médias depuis la semaine dernière et plus précisément depuis le crash d’un OVNI. D’après les autorités locales, le mystérieux appareil se serait écrasé à proximité d’un village, provoquant un incendie sur une centaine d’hectares.

L’incident se serait produit en fin de semaine dernière, à proximité d’un village situé dans le sud du territoire kazakh : Bostandyk.

Un OVNI se serait écrasé au Kazakhstan la semaine dernière

L’objet se serait ensuite précipité vers le sol et il aurait explosé à l’impact, faisant trembler les maisons des alentours et provoquant un important incendie à travers la steppe. Les flammes se seraient effectivement étendues sur un peu plus de cent hectares.

D’après les médias locaux, les autorités auraient coupé les communications mobiles dans toute la région seulement quelques minutes après le crash.

Les habitants des villages alentours se seraient pour leur part précipités sur les lieux du crash et ils auraient alors découvert au milieu des flammes un objet en métal partiellement enterré dans le sol, un objet comporté une trappe et une valve. Un autre objet plus petit se trouvait plus loin.

Selon un témoin dont l’identité n’a pas été révélée, l’objet était plutôt doux au toucher. De leur côté, les autorités ont fait allusion à une balle métallique de trois mètres de diamètre à moitié fondu.

Un satellite ou une sonde ?

Les pompiers sont rapidement intervenus sur place, mais ils ont eu du mal à maîtriser le feu en raison de la sécheresse qui s’est abattue sur la région ces dernières semaines et des vents puissants balayant la steppe. Il leur a ainsi fallu pas moins de quatre heures pour parvenir à éteindre le feu.

Pour le moment, personne n’a encore été en mesure d’identifier l’OVNI. Beaucoup pensent cependant qu’il s’agit d’un satellite ou d’une sonde, mais aucun gouvernement n’a confirmé la chose.

La Russie procède très souvent à des lancements dans la région, mais les autorités russes n’ont pas encore publié de communiqué et on ne sait donc pas si ce mystérieux objet leur appartient.

Compte tenu des filtres déployés par le Kazakhstan, l’histoire de ce crash a mis du temps à sortir du territoire. Les rapports des autorités locales n’ont pas non plus été rendus publics.

En l’état et faute d’informations supplémentaires, la prudence est donc de rigueur et tous les éléments entourant l’affaire sont bien entendu à prendre au conditionnel.

 

Source

 

Publicités

Lumière bleue dans le ciel Suisse

25/04/2018

Source  20 minutes suisse

Une mystérieuse lumière intrigue la Suisse

La photo a été prise jeudi dernier (19 avril 2018) à Kreuzlingen (TG) par le lecteur Robin McCutchan.
Source 20 mn

Un objet volant bleu a été aperçu la semaine passée dans le ciel de Kreuzlingen (TG). Depuis, il a été vu un peu partout à travers le pays. Skyguide ne sait pas de quoi il s’agit.

Le mystère plane sur un étrange objet volant bleu, aperçu pour la première fois jeudi passé à Kreuzlingen (TG). Après la publication d’un premier article de la part de nos collègues alémaniques de«20 Minuten», plusieurs autres lecteurs se sont manifestés. Tous ont fait des découvertes similaires.

Un habitant d’Altnau (TG) affirme ainsi avoir vu la lumière bleue dans le ciel de Herrenhof (TG). «C’était vraiment très lumineux.» Un lecteur romand de Renens (VD) explique de son côté: «Je sais que la drôle de forme est sans doute causée par mon téléphone, mais j’ai toutefois de la peine à expliquer cette lumière vive. D’autant plus que cette nuit-là, le ciel n’était pas étoilé et que la lumière se situait au sud et non pas au nord comme l’étoile polaire.»

Une explication plausible

Martin G. de Soleure assure lui aussi avoir vu l’objet mystérieux. Il n’a pas hésité et a contacté Skyguide. Mais la firme n’a pas su livrer une explication convaincante: «On m’a dit qu’on ne reconnaissait rien sur les images radar.» Joint par nos confrères, le porte-parole Vladi Barrosa précise: «Nous nous occupons du trafic aérien. Nous ne pouvons pas nous exprimer sur des choses que nous ne voyons pas sur nos radars.»

Interrogé la semaine dernière déjà, Vladi Barrosa avait expliqué: «De manière générale, nos images radars fournissent à chaque fois une explication plausible pour tous les objets volants non identifiés (ovni).»

Pour le moment, Skyguide n’est donc pas (encore) en mesure de dire de quoi il s’agit exactement. L’ovni pourra-t-il être identifié un jour? Seul l’avenir nous le dira…

Source : (ofu/20 Minuten)


La vérité est ailleurs ! Des centaines d’observations d’ovnis et d’extraterrestres» signalés à la police au Royaume-Uni

17/02/2018

Les forces de police britanniques ont reçu 382 rapports d’OVNIS ou d’observations d’aliens depuis 2015.
Crédit image : GETTY FILE PICTURE
Crédit texte: express.co.uk/

Par TOM PARFITT
Publié le 11 février 2018

Article source :express.co.uk- Traduction Era pour 

 

Près de  400 observations d’extraterrestres et d’OVNIS ont été rapportées aux forces de police britanniques au cours des trois dernières années, selon les chiffres de choc vus par Express.co.uk.

En 2015 les agents de tout le pays ont reçu 146 appels en rapport avec des activités extraterrestres supposées de la part de résidents préoccupés.

En outre, 124 appels de ce type ont été adressés aux forces de police en 2016, le nombre d’observations d’extraterrestres et d’OVNIS ayant été ramené à 112 l’année dernière.

Le nombre total d’appels reçus par les agents au cours de la période de trois ans était de 382.

 Mais le chiffre réel est susceptible d’être beaucoup plus élevé, puisque 16 des 46 unités de police du Royaume-Uni n’ont pas répondu aux demandes de liberté d’information d’Express.co.uk.

Nick Pope, un ancien enquêteur sur les OVNIS pour le ministère de la Défense, a déclaré: « Il y a une sous-déclaration massive des OVNIS, parce que les témoins ont peur d’être ridiculisés ou de ne pas être crus.

« Même s’ils décident de se manifester, beaucoup de gens ne savent pas qui contacter.

« Certaines personnes contactent la police, certains contactent des bases militaires, des aéroports ou des observatoires, et d’autres contactent des groupes de recherche ufologiques privés ou les médias.

« Suite à la fin du projet OVNI du ministère de la Défense en 2009, il n’y a plus personne au gouvernement qui rassemble tout cela.

« C’est une grande honte, parce que nous sommes beaucoup moins susceptibles de résoudre le mystère OVNI sans  quelqu’un qui essaye de rassembler toutes les informations et de donner un sens à cela.

Nick Pope, un ancien enquêteur de l’OVNI, a déclaré que les observations de soucoupes volantes étaient «sous-déclarées»
Crédit : express.co.uk/

 

 

La police d’Avon et  de Somerset ont reçu plus d’appels sur les activités extraterrestres et OVNI que toute autre unité, avec des agents ayant reçu 124 signalements de ce genre depuis 2015.

La police du Yorkshire de l’ouest a enregistré le deuxième volume le plus élevé d’appels liés aux extraterrestres, avec 34 rapports au cours des trois dernières années.

Et la police du Nord du pays de Galles  a déclaré avoir été appelée pour 30 incidents au cours de la même période.

La polive d’Avon et de Somerset a reçu 124 appels concernant des activités extraterrestres.
Crédit : express.co.uk/GETTY FILE PICTURE

 

Le Dr Neil Dagnall, expert en parapsychologie à l’Université métropolitaine de Manchester, a déclaré que la croyance des gens envers les extraterrestres est liée au «désir d’expliquer l’inexpliqué».

Il a dit: « Les aliens sont un archétype culturel – ils font partie de notre conscience sociale.

« Ils fournissent également un récit qui permet de comprendre et de résoudre les développements technologiques et les incertitudes.

« Ceux-ci incluent des notions liées à l’idée que les aliens protègent la Terre et ont empêché les guerres.A l’intérieur de cette histoire, ces questions ont une cohérence et une signification. »

Source

Mise à jour Area51blog le 17-02-2018 à 19h00

 


Statistiques mondiales d’observations ovnis transmises par le siège du Mufon pour janvier 2018

11/02/2018

The Mutual UFO Network (MUFON)
logo du MUFON via Wikipédia

Hugues noël 

« Bonjour à toutes et à tous,
Voici les statistiques mondiales d’observations ovnis transmises par le siège du Mufon concernant le mois de janvier 2018.
Je vous souhaite une bonne lecture, juste une précision, ces observations sont en cours d’enquêtes. »

Country Number of Reports

UNITED STATES  (USA)495
UNITED KINGDOM ( Royaume-Uni)45
CANADA 44
FRANCE 31
AUSTRALIA( Australie) 6
INDIA (Inde)6
NETHERLANDS (Pays-bas)5
GERMANY ( Allemagne)4
MEXICO( Mexique) 4
BRAZIL( Brésil) 4
ARGENTINA (Argentine)4
PUERTO RICO ( Porto-Rico)3
PERU ( Pérou)3
COLOMBIA (Colombie)2
UKRAINE 2
IRELAND ( Irlande)2
SPAIN (Espagne)2
CONGO 2
POLAND(Pologne) 2
ITALY (Italie)2
ALGERIA(Algérie) 2
AUSTRIA(Autriche) 1
SLOVAKIA (Slovaquie)1
FRENCH POLYNESIA(Polynésie Française) 1
GUATEMALA (Guatemala)1
RUSSIAN FEDERATION (Russie) 1
OMAN 1
CHINA( Chine) 1
ALBANIA (Albanie)1
SWITZERLAND (Suisse)1
DOMINICAN REPUBLIC (Dominique républicaine)1
TURKEY(Turquie) 1
BAHAMAS 1
MACEDONIA(Macédoine) 1
CROATIA (Croatie)1
ANTARCTICA(Antarctique) 1
TAIWAN 1
MALAYSIA(Malaisie) 1
ROMANIA(Roumanie) 1
NEW ZEALAND(Nouvelle-Zélande) 1
CYPRUS( Chypre) 1
TOTAL: 690

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Nous remercions notre ami Hugues Noel correspondant des caraïbes pour ce partage de l’information .

 

 

 

 

Mise à jour Area 51 blog, le : 11/02/2018 à 17h45.


Kim Wilde: Voir un ovni a changé sa vie

11/02/2018

Kim Wilde
Source Photo : The Record.com

Article  source : therecord.com

                                                                               Traduction ERA pour 

Kim Wilde affirme qu’avoir vu un OVNI « changé sa vie ».

La chanteuse de ‘Kids in America’ est convaincue qu’elle et son ami  ont repéré un être d’un autre monde dans le ciel il y a six ans et que la rencontre l’a rendue plus « connectée » à l’univers.

Elle déclare : «J’étais dans mon jardin avec un ami, le lendemain de la mort de Michael Jackson, et nous avons vu deux lumières brillantes dans le ciel, qui étaient environ 20 fois plus grosses que la taille d’un avion, elles planaient et zigzaguaient vraiment rapidement. Cela a duré environ 10 minutes, c’était dans le journal local car nous n’étions pas les seuls à le voir, cela a changé ma vie.

« Je me sens connectée à l’univers et cela m’a vraiment inspiré, plein d’émerveillement et d’espoir, je crois que c’est comme quand quelqu’un dit avoir vu Dieu. »

Bien que Kim ne soit pas religieuse, elle croit qu’elle est « éternelle » et que son esprit vivra éternellement.

Elle a dit à OK! magazine: « Je sens que je suis éternelle, c’est tout ce que je sais, mais c’est une grande chose à savoir.

« J’avais déjà compris, mais maintenant je sais, je pense que mon mari et moi sommes sur la même longueur d’ondes, nous pensons tous les deux que nous allons faire ce voyage ensemble. »

Source 

 

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Mise à jour Area 51 blog, le 11-02-2018 à 13h30.


Le Pentagone détient «des images claires d’OVNIS poursuivis par des militaires»

02/02/2018

Le Gouvernement Américain  cache au  public des images « cristallines » d' »OVNIS réels » pris en chasse par les pilotes militaires , voilà ce qui a été sensationnellement revendiqué aujourd’hui.

Un article de  JON AUSTIN
Texte et images source L’express.co.uk
Traduction Era pour Area 51 Blog


Crédit image :*Getty

Nick Pope, un ancien enquêteur sur le  phénomène OVNI pour le ministère britannique de la Défense, a réagi aux affirmations des experts selon lesquelles les récentes vidéos d’ « OVNIS » diffusées par le gouvernement américain ne montraient probablement qu’un avion.

Hier, l’Express.co.uk a révélé que dans un podcast radiophonique du Big Picture Science Skeptic Check, produit à l’Institut de Recherche pour l’Intelligence Extraterrestre (SETI), un panel d’experts a regardé les images vidéo radar choquantes et le consensus était que l’objet montré n’était rien de plus que  la chaleur infrarouge des moteurs d’avion mal identifiés par les pilotes de la marine américaine.

 

L’Institut SETI basé aux États-Unis est un collectif de scientifiques à la recherche de preuves de la vie extraterrestre dans le cosmos.

Cependant, M. Pope a soutenu que le film ne devrait pas être rejeté par SETI si facilement.

Il a dit: « J’ai vu les commentaires sceptiques de l’Institut SETI sur les vidéos sur les OVNIS du Pentagone et je pensais que je m’éclairerais, car je pense qu’ils ont mal compris ou n’ont pas tenu compte de quelque chose d’assez important à ce sujet.

« Même si je suis d’accord sur le fait que les vidéos elles-mêmes ne prouvent rien, je pense que leur critique est basée sur un malentendu.Ce que beaucoup de gens ne semblent pas apprécier, c’est que ces vidéos n’ont pas été divulguées illégalement – ils ont été déclassifié et légitimement placé dans le domaine public.

« De toute évidence, par conséquent, il n’y a rien là-dedans que le gouvernement américain, l’armée ou le milieu du renseignement considère comme particulièrement sensible.

Le gouvernement américain a-t-il des images d’ovnis limpides comme ce faux numérique?

« Les résultats détaillés de ces analyses, qui comprennent peut-être des images améliorées et limpides de ce que les pilotes ont rencontré, n’ont pas encore été rendus publics et pourraient ne jamais voir le jour ». Nick Pope

« Oui, c’est une grosse affaire que les avions militaires poursuivaient ces objets, mais bien qu’ils n’aient pas été capables de les attraper ou de les identifier, les vidéos ne prouvent pas que les pilotes ont rencontré des vaisseaux spatiaux extraterrestres.

« Le vrai problème ne se rapporte pas à l’imagerie granuleuse qui a été publiée dans le monde, mais aux analyses classifiées qui auront été entreprises par le personnel du renseignement.

«Quand j’ai travaillé sur le projet OVNI du MoD, nous recevions régulièrement des photos et des films du public, et de temps en temps, au fil des ans, les pilotes de la RAF rencontraient des OVNIS et parfois réussissaient à obtenir des images de caméra.

«Nous enverrions ce matériel au personnel du renseignement de la Défense et à une unité appelée le Joint Air Reconnaissance Intelligence Centre (maintenant intégrée au Centre de fusion des renseignements géospatiaux de la Défense à la RAF Wyton).

«Ces analystes en imagerie sont des gens très intelligents et disposent d’outils extrêmement sophistiqués pour améliorer et analyser les photos et les vidéos.

« C’est exactement ce que l’AATIP et d’autres membres du personnel des services de renseignement américains auront fait avec ces vidéos d’OVNIS, en utilisant leurs propres spécialistes IMINT (intelligence d’imagerie).

Les résultats détaillés de ces analyses, qui comprennent peut-être des images améliorées et limpides de ce que les pilotes ont rencontré, n’ont pas encore été rendus publics et pourraient ne jamais voir le jour.

« En résumé, les sceptiques ne sont peut-être pas impressionnés par les vidéos floues qui ont été rendues publiques – et je comprends leur point de vue – mais quelque part dans la communauté du renseignement américain, il y aura beaucoup plus de matériel impressionnant.

« Cependant, si tout cela peut être déclassifié et rendu public reste à voir. »

La vidéo a fait les gros titres en décembre, lorsqu’un article du New York Times a révélé l’existence d’un département top secret du département de la Défense américain qui a enquêté sur le phénomène OVNI pendant cinq ans, de 2007 à 2012.

Le programme Advanced Aerial Threat Identification (AATIP) disposait d’un budget de 16 millions de livres pour enquêter sur toute menace posée par des objets non identifiés observés par les militaires.

Il a été dirigé par Luis Elizondo, qui a démissionné du DoD en octobre dernier pour aider à mettre en place l’Académie To The Stars avec l’ancien chanteur de Blink 182, Tom DeLonge, pour poursuivre la recherche sur les ovnis en privé.

L’article a également révélé les images de la caméra radar d’un avion de l’US Navy volant au large de la côte de San Diego en novembre 2004, qui aurait montré un OVNI « défiant la physique ».

Ces images faisaient partie du soi-disant incident de l’OVNI de Nimitz, dans lequel plusieurs membres du personnel de la marine américaine ont rapporté avoir vu plusieurs OVNIS en forme de tic-tac au-dessus de la mer, une affaire qui a été étudiée par l’AATIP.

M. Elizondo a ensuite déclaré publiquement que l’affaire, et d’autres examinées par l’AATIP, ont  montré «qu’il y avait des preuves très convaincantes que nous ne sommes pas seuls».

D’autres débunkers ont convenu qu’il pourrait bien s’agir un avion.

Ceux qui croient aux OVNIS discutant de la diffusion de SETI sur le site Web de débat Reddit.com n’ont pas été amusés par les déclarations.

L’un d’entre eux a publié aujourd’hui: «Nos pilotes navals ne sont donc pas suffisamment formés ou expérimentés pour ne pas être surpris et choqués par des échappements de tuyères presque certainement lointains?

Il a aussi déclaré : « le mouvement étrange apparent de l’objet était du à la caméra elle-même en mouvement, et la position de l’avion dans la poursuite. « 

Histoire probable, les gars! Nos pilotes militaires ne seraient que des ignares  sans entraînement dans ces cockpits?  Nous leur faisons juste confiance pour piloter l’avion le plus avancé et le plus cher connu de l’homme, mais c’est idiot là-haut apparemment, selon ce type. Laissez-moi tranquille. »

 

Source : L’Express.co.uk

 

Mise à jour Area 51 blog, le 02-02-2018 à 21h25.


Des rapports d’OVNIS révélés en Iran

16/01/2018

Photo: via Babak Taghvaee

Article source : airforcesmonthly.com/

Traduction Era pour 

 

L’AFM a obtenu des copies d’un rapport iranien sur des survols allégués d’OVNI survenus il y a une dizaine d’années. En 2004 et 2005, les pilotes de quatre F-4E Phantom II de la Force aérienne iranienne (IRIAF) et d’un seul Tomcat F-14A auraient confronté des OVNI luminescents au dessus d’installations stratégiques à Khondab et à Bushehr. Dans le processus, au moins deux «combats de chiens» (combat tournoyant) ont eu lieu, mais sans succès pour les pilotes de chasse. Les analyses originales des pages ainsi que leur transcription en anglais ont d’abord été publiées sur Twitter par le journaliste aéronautique iranien Babak Taghvaee le 17 décembre.

 L’incident impliquant le F-14A s’est produit le 28 octobre 2004, alors que l’intercepteur effectuait une patrouille aérienne de combat  au-dessus du réacteur à eau lourde d’Arank près de Khondab. On a vu l’OVNI lumineux la nuit et on a jugé qu’il «collectait les données du réacteur», selon le rapport. Les détails de la rencontre, y compris un combat aérien, ainsi qu’une interview avec le pilote duTomcat et RIO sont mentionnés sur quatre pages du rapport de l’IRIAF sur les survols d’ovnis:

Contexte ufologique

 

Les ovnis sont une partie inséparable de l’histoire de l’armée de l’air iranienne. Depuis la fin des années 1960, lorsque l’armée de l’air a commencé à étendre rapidement sa flotte d’avions de combat, des objets volants non identifiés et lumineux ont commencé à apparaître à des endroits stratégiques à travers le pays. Ces observations ont augmenté avec l’expansion de l’armée de l’air et ont culminé les 18 et 19 septembre 1976, alors que des exemplaires auraient été interceptés par les F-4Es de l’armée impériale iranienne (IIAF) sur la capitale, Téhéran.

Les survols d’OVNIS ont repris après la Révolution Islamique de 1979 et il y aurait eu des observations sur l’Ambassade Américaine pendant son occupation par des étudiants pro-Khomeiny. Des observations d’OVNIS de masse ont eu lieu deux semaines avant l’éclatement officiel de la guerre Iran-Irak en 1980. Au cours de la guerre des pétroliers, des OVNIS sont apparemment apparus sur les plates-formes pétrolières iraniennes quelques heures avant les frappes de la marine américaine.

Des agents secrets du commandement iranien du Renseignement et de la Reconnaissance ont rapporté des observations d’OVNIS sur des emplacements stratégiques en Irak avant les frappes aériennes de la coalition pendant l’opération Tempête du désert en 1991. Des rapports similaires d’observations d’OVNIS sur l’Afghanistan et l’Irak sont survenus quelques jours avant le lancement de l’opération Liberté en 2002 et Liberté irakienne en 2003.

 

 

Programme Nucléaire

Les observations d’OVNI dans l’espace aérien iranien ont repris après que le gouvernement de Téhéran ait secrètement lancé son programme nucléaire au début des années 2000. Les OVNIS ont commencé à être signalés au-dessus des sites nucléaires, et l’IRIAF a blâmé les opérations de collecte de renseignement des États-Unis. D’autres OVNIS ont commencé à apparaître sur la base de tests de de Semnan. À partir de 2009, l’IRIAF a utilisé des mesures spéciales de défense aérienne lors des essais de missiles balistiques à Semnan.

 

En 2009, les recherches et études stratégiques de l’armée de l’air iranienne ont lancé un projet de recherche pour étudier la nature des OVNIS repérés en Iran au cours des cinq dernières décennies. Les chercheurs de l’IRIAF travaillant sur le projet comprenaient des pilotes instructeurs de F-4E et des ingénieurs aérospatiaux assistés par des scientifiques.

L’étude conclut que les OVNIS en question étaient d’origine humaine et qu’au cours des deux dernières décennies, les objets sont apparus principalement à proximité de sites liés aux programmes de missiles balistiques et nucléaires de l’Iran.

 Par coïncidence, les révélations iraniennes arrivent à un moment d’intérêt accru pour les OVNIS aux États-Unis. Luis Elizondo, un officier de renseignement du département de la Défense des États-Unis, a récemment obtenu la sortie de trois vidéos montrant des rencontres entre des chasseurs et des «véhicules aériens anormaux», le terme militaire pour les ovnis. L’une de ces vidéos, tirée d’un US F-A-18F, est affichée ci-dessous.

Babak Taghvaee.

 

Vidéo youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 

Source

Mise à jour Area 51 Blog le – 16/01/2018  à 21h10


%d blogueurs aiment cette page :