une formule pour entrer en contact avec des extraterrestres intelligents

10/07/2018

Source : Afrikmag

BY FELICIA ESSAN ON 5 JUILLET 2018

 

Près de la moitié des Américains croient que les extraterrestres ont visité la Terre, selon un sondage.
L’équation de Drake explore les chances que des civilisations extraterrestres détectables existent en utilisant sept variables. Multipliées ensemble, ces variables donnent un calcul de la possibilité que l’humanité pourrait un jour entendre parler d’une civilisation intelligente.

Alors que certaines prédictions qui utilisent l’équation sont optimistes, une nouvelle étude complète suggère une forte probabilité que nous sommes seuls dans la Voie Lactée.
Il y a aussi environ 38% de chance que les humains soient complètement seuls dans l’univers visible.

Une majorité d’Américains croient aux OVNIS et un peu moins de la moitié pense que des êtres extraterrestres ont visité la Terre, selon un sondage réalisé en 2015 auprès d’environ 1 000 adultes aux États-Unis.

Bien que les Américains puissent difficilement réussir un quiz scientifique de base créé par le gouvernement, il est tentant de monter à bord du train extraterrestre: il y a des centaines de milliards de galaxies dans l’univers visible, des centaines de milliards d’étoiles par galaxie et un nombre incalculable de planètes autour de chaque étoile. Il est facile d’imaginer que la vie extraterrestre, peut-être intelligente, existe quelque part.

L’astrophysicien Frank Drake a dressé la fameuse formule au tableau en 1961. C’était à l’aube d’une recherche mondiale d’intelligence extraterrestre (SETI), et sa pensée continue d’influencer l’utilisation des observatoires astronomiques jusqu’à ce jour.

 

Crédit photo: Shutterstock

Source

Publicités

Où pourraient vivre les extraterrestres ? La réponse d’un astronome

20/04/2018

Jeremy Wilks, euronews : Seth, on a beaucoup de questions sur les extraterrestres. Petro Brits aimerait savoir si nous avons déjà trouver une preuve d’extraterrestre dans l’espace ?

Seth Shostak, astronome à l’Institut SETI : Je pense que nous le ferons certainement. La raison c’est que, premièrement : je pense que ca peut exister là-bas. Je veux dire, il y a des millions et des millions de planètes dans notre galaxie, dans la Voie lactée. Ca fait énormément de maisons possibles ! Donc il est difficile de croire que seule notre planète possède la vie. Deuxièmement, la question est de savoir si nous pourrons la trouver ? Nous cherchons une forme de vie intelligente. J’ai parié avec tout le monde une tasse de café que nous trouverons de la vie ailleurs en 2025. De la vie intelligente.

Jeremy Wilks : Dan Alex voudrait savoir si nous devons regarder dans une certaine direction pour trouver des extraterrestres ?

Seth Shostak : J’ai passé beaucoup de nuits à me retourner dans mon lit à penser à cela. A me demander où sont les extraterrestres? Où traînent-ils ? Un endroit évident est le centre de la Voix lactée. Parce qu’au centre de la galaxie il y a une énorme source d’énergie. Il y a un énorme trou noir, beaucoup d’étoiles, beaucoup de choses. Beaucoup de choses, beaucoup d’énergie, c’est un endroit sur lequel nous devrions nous concentrer et c’est ce que nous faisons.

Source 


Des pêcheurs en Argentine voient un OVNI avec un occupant. RR3

15/03/2018

INVESTIGATION OCEANOGRAPHIQUE ET OANIS

Source: Planeta UFO, Cuarta Dimensión and Realidad OVNI

Notre ami Gilles Thomas nous fait parvenir ce cas que j’ai tenté de traduire au mieux  à l’aide de traducteurs en ligne, en ne s’en tenant qu’aux faits. J’ai retiré

les commentaires du webmaster du  site ( source), qui figuraient dans l’article, car il n’ apporte que des suppositions.  A chacun de se forger son opinion.

 


L’affaire Dique La Florida –

Une rencontre rapprochée du troisième type.

Lieu: Club nautique et de pêche La Florida, Lake La Florida, à 38 km de la ville de San Luis, province de San Luis, Argentine.

Date: 4 février 1978 Heure: 04h45 environ.


L’un des événements ovni les plus importants de la République d’Argentine a eu lieu le 4 février 1978, lorsque plusieurs témoins compétents ont assisté à la descente d’un étrange engin et à la présence d’un grand humanoïde qui a laissé ses empreintes…

View original post 1 719 mots de plus


Jimmy Guieu interviewé sur « Radio Maritima » (1994)

31/01/2018

Jimmy Guieu
crédit photo: michelduchaine.files.wordpress.com

Le 10 mai 1994, Jimmy Guieu a été interviewé sur « Radio Maritima », en compagnie de Jean-François Gille (chargé de recherches au CNRS).

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Merci à  shamballah pour l’envoi de cette vidéo.

Voir aussi cet article  ci-dessous de notre ami Michel.

Jimmy Guieu,le « Maître » et son temps

Mise à jour Area 51 blog, le 31-01-2018 à 21h10.


Technologie et extraterrestres présumés font débattre.

12/01/2018


OVNIS au-dessus de Salem, Massachusett . Quatre objets brillants et non identifiés sont apparus dans le ciel à 9h35 le 15 juillet 1952 sur un parking.
Crédit: Shell R. Alpert Getty Images et petit texte

Les civilisations extraterrestres sont-elles technologiquement avancées ?

Article source : scientificamerican.com  traduit et relayé par sciencepost.f

Plus nous découvrons de planètes habitables autour d’autres étoiles de la Voie lactée, moins l’on peut s’empêcher de se demander pourquoi nous n’avons pas encore détecté de preuves d’une civilisation extraterrestre. S’il est vrai que leur technologie pourrait être trop subtile ou sophistiquée, le silence décevant du ciel peut également indiquer que certaines civilisations durables n’utilisent tout simplement pas de technologies qui les rendraient visibles à nos télescopes.

Sur la base de notre propre expérience – comment nous en vouloir ? – nous nous attendons en effet à ce que des civilisations beaucoup plus anciennes que la nôtre soient plus savantes et donc technologiquement avancées. Mais il pourrait également être possible qu’un mode de vie plus simple que la prospérité scientifique ait dominé le paysage politique sur d’autres planètes, conduisant à des civilisations anciennes certes, mais technologiquement primitives. Après tout, l’histoire humaine nous permet d’imaginer la possibilité que sous un scénario politique différent, notre planète aurait pu rester dominée par les mentalités anti-scientifiques du moyen âge. Un tel scénario est imaginable sur des échelles de temps de plusieurs milliers d’années. Si nous avons eu de la chance de voir surgir la technologie, les catastrophes environnementales ou politiques auraient pu facilement remettre à zéro l’horloge de l’évolution.

Peut-être que la durée de vie ultime de la civilisation humaine se révélera plus courte qu’elle ne l’aurait été si nous étions restés technologiquement primitifs. La technologie pose en effet des risques à long terme pour notre avenir sous la forme de changements climatiques et de guerres non conventionnelles (nucléaires, biologiques ou chimiques). Dans ce cas, les surfaces d’autres planètes pourraient nous révéler des reliques de civilisations technologiquement avancées auto-détruites. Le problème n’est pas d’imaginer cette hypothèse, mais encore faut-il pouvoir l’observer. Si nous ne détectons rien à travers nos télescopes, la seule façon de savoir si une civilisation est savante ou technologiquement primitive est de se rendre directement sur place. Compliqué. Mais si c’est un jour le cas, l’astrosociologie pourrait alors devenir un domaine d’exploration particulièrement excitant une fois l’Homme aventuré dans l’espace.

Si nous savons qu’il est beaucoup moins coûteux d’observer à distance des planètes éloignées que de lancer une sonde, l’observation à distance ne peut détecter que les civilisations transmettant des signaux électromagnétiques, ou modifiant l’atmosphère de leur planète par pollution industrielle. Si les extraterrestres ne modifient pas radicalement leur habitat naturel ou ne transmettent pas de signaux artificiels, nous serons alors amenés à visiter leurs planètes domestiques afin de découvrir leur existence.

Une civilisation ancienne mais primitive pourrait en effet s’imbriquer parfaitement dans son environnement naturel pour toute une variété de raisons. Le camouflage, par exemple, est une tactique de survie naturelle, de sorte qu’une civilisation pourrait préférer paraître indiscernable des autres formes de vie, telles que la végétation. On pourrait aussi imaginer une civilisation si intelligente qu’elle déciderait de maintenir délibérément un profil technologique discret pour soutenir sa biosphère.

Un premier projet financé de manière significative pour visiter un autre système planétaire, Breakthrough Starshot, a été inauguré en 2016. Starshot vise à atteindre les étoiles les plus proches en quelques décennies. Puisque Proxima Centauri n’est qu’à 4,24 années-lumière, cela nécessite une technologie capable d’accélérer un vaisseau spatial à au moins un cinquième de la vitesse de la lumière. Le seul concept approprié implique une voile légère (à laquelle la charge utile est attachée) poussée par un puissant faisceau de lumière. L’inconvénient d’atteindre une telle vitesse avec cette conception est que le freinage près de la planète cible reste à ce jour très compliqué, même sur le papier.

Alors, civilisation technologiquement avancée ou primitive ? Spoiler Alert : nous ne le saurons probablement jamais, du moins certainement pas de notre vivant. Science-Post

Source

Mise à jour Area 51 Blog le – 12/01/2018  à 11h45.


Le pentagone a-t-il enquêté en secret sur l »un des incidents ovnis les plus notoires des Midlands ?

03/01/2018

Un article de Jamie Brassington

Source Shropshirestar.com

Traduction Era pour 

 

Une mystérieuse observation d’OVNI au-dessus de la RAF Cosford aurait pu être étudiée dans une étude top-secrète du Pentagone, selon un expert de premier plan.

TRIANGLE 7878

Source de l’Illustration : Ken Pfeifer World Ufo Photos / Le Pentagone aurait pu enquêter sur l’observation d’OVNI au-dessus de la RAF Cosford

 

 

En 1993, une patrouille de police du ministère de la Défense a signalé un gros engin triangulaire au-dessus de la base aérienne des Midlands qui a tiré un rayon vers le sol avant de s’éloigner à grande vitesse.

C’était l’un des douze OVNIS qui ont volé à toute vitesse dans les cieux de la Grande-Bretagne en même temps.

Nick Pope, qui a dirigé le projet OVNI du ministère de la Défense, croit que l’événement «haut profil», surnommé «l’incident de Cosford», faisait partie du programme d’identification avancée des menaces aériennes.

Le programme, géré secrètement par le gouvernement américain, a fonctionné entre 2007 et 2012, mais son existence n’a été révélée que le mois dernier en décembre par des journalistes américains.

Lire le reste de cette entrée »


Divulgation OVNI – Récupération d’un métal gardée top secret

30/12/2017

Source : L’express.co.uk

Traduction ERA pour

UFO-Pentagon-897506

Source : L’express.co.uk

L’auteur sur les OVNI, Anthony Bragalia, essaie de découvrir la vérité sur les récentes affirmations selon lesquelles le métal des OVNIS a été récupéré lors d’une enquête top-secrète du gouvernement américain sur les OVNIS et stocké dans les locaux d’un milliardaire de l’aérospatiale à Las Vegas.

M. Bragalia a demandé des documents en vertu de la Freedom of Information Act (FOIA) des États-Unis après que l’Express ait soulevé des questions au sujet des allées et venues du métal. Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :