Le METI réfléchit à un contact extraterrestre

10/04/2017

Les extraterrestres ne fascinent pas uniquement les complotistes et les amateurs de science-fiction. La question d’une vie extérieure à notre propre planète est aussi largement débattue dans la communauté scientifique et le METI a d’ailleurs organisé le mois dernier une journée de travail sur Paris afin d’aborder ces problématiques.

meti-640x426

Le METI a organisé un colloque dédié à la vie extraterrestre le mois dernier. Crédit photo fredzone.org

Toutes ces tentatives se sont malheureusement soldées par de cuisants échecs. Face à la situation, les chercheurs ont préféré se focaliser sur l’écoute de signaux.

Le METI réfléchit au meilleur moyen de contacter les extraterrestres

Le METI (Messaging Extra Terrestrial Intelligence) pense pour sa part que l’humanité ne doit pas avoir une attitude passive et il envisage ainsi de lancer dans les années à venir plusieurs messages en direction de plusieurs planètes distantes. Proxima Centuri b fera partie de la liste, mais elle ne sera pas la seule.

Le groupe a donc entamé une réflexion de fond ces dernières années afin de déterminer la technologie à utiliser, mais également la teneur et la forme du message à envoyer.

Lire la suite


Déclarations de l’astronaute colonel L. Gordon Cooper

10/04/2017
gordon cooper

Colonel L. Gordon Cooper Crédit Photo NUFORC

« Je voulais vous transmettre mes points de vue sur nos visiteurs extraterrestres connus sous le nom de » OVNIS « , et suggérer ce qui pourrait être fait pour traiter correctement avec eux. »

« Je crois que ces véhicules extraterrestres et leurs équipages visitent cette planète à partir d’autres planètes qui, évidemment, sont un peu plus avancées sur le plan technique que nous ne le sommes ici sur Terre. Je pense que nous devons avoir un programme coordonné de haut niveau pour recueillir et analyser scientifiquement des données provenant de toute la terre concernant tout type de rencontre et pour déterminer la meilleure façon d’interagir avec ces visiteurs de manière amicale. Nous devrions d’abord leur montrer que nous avons appris à résoudre nos problèmes par des moyens pacifiques, plutôt que par la guerre, avant d’être acceptés comme membres de l’équipe universitaire entièrement qualifiés. Cette acceptation apporterait à notre monde d’énormes possibilités d’avancer dans tous les domaines. Certes, il semblerait que l’ONU ait un intérêt direct à traiter ce sujet de manière appropriée et rapidement.  »

« Si l’ONU s’engage à poursuivre ce projet et à lui apporter son crédit, peut-être que beaucoup plus de personnes qualifiées accepteront de le faire avancer et de fournir de l’aide et des informations ».

 

 «Pendant de nombreuses années, j’ai vécu avec un secret, dans un secret imposé à tous les spécialistes et aux astronautes. Je peux maintenant révéler que tous les jours, aux États-Unis, nos instruments radar captent des objets de forme et de composition qui nous sont inconnus. Et il y a des milliers de rapports de témoins et une quantité de documents pour prouver cela, mais personne ne veut les rendre publics. « 

COLONEL L. GORDON COOPER
Astronaute Mercury et Gemini
Discours aux Nations Unies 1985

Source NUFORC

Traduction Era pour Area51blog

Mise à jour Area 51 blog, le : 10/04/2017 à : 12h00

 


Hommes en noir sous le chataignier

24/10/2016

Source Phantoms and Monsters -Lon Strickler
Traduction Era pour Area51blog

Greg de Jacksonville, en Floride, a appelé pour parler de son expérience étrange avec des  Men In Black après avoir aperçu un OVNI et des extraterrestres à son bord.

«Un jour que je rentrais de l’école avec  mon frère – nous avions l’habitude  de rentrer à pied de l’école tout le temps – il s’était passé quelque chose  de deux ou trois jours avant. C’était un week-end,  j’avais un télescope dans le jardin à l’arrière et alors que je regardais à travers le télescope,  je l’ai vu … Je ne savais pas ce que c’était, mais il semblait que ces gens regardaient à travers le hublot d’un engin. Ils étaient chauves et avaient de grands yeux. Je ne savais pas ce c’ était à l’époque. Je ne connaissais pas ce genre de  choses.

Après l’école  mon frère et moi rentrions toujours ensemble à pieds. Un jour que j’étais  un peu … nous en parlions, mais sur le chemin du retour, nous avons traversé Bowery Street, où il y a un grand et vieux châtaignier. Nous avions l’habitude de nous arrêter et de ramasser les châtaignes et tout ça. Mais je me suis levé après avoir  ramassé des châtaignes, mais mon frère n’était pas là. Il y avait deux hommes en costume noir qui se tenaient là et ils me posèrent des questions … Vous savez, ça fait bizarre d’en parler. Ils parlaient un peu comme… ils parlaient bizarrement, un peu comme des robots et ils m’ont demandé ce que j’avais vu. Je leur ai dit et ils ont dit que je ne devais pas parler de cela et ils ont commencé à parler, vous savez, me menaçant. Je me suis mis à courir. Quand je me suis retourné, ils n’étaient plus là, mais c’est alors que mon frère est arrivé en courant et il m’a demandé ce qui s’était passé. Je lui ai dit que je ne savais  pas. Cela fait  un peu bizarre d’en parler maintenant aussi. C’était il y a longtemps, je ne sais pas, je devais avoir environ 7 ou 8 ans à l’époque. (George Knapp, l’hôte demande où sont passés  les MIBs) Ils avaient tout simplement disparu, puis mon frère était de nouveau  là  derrière moi. Il est arrivé en courant derrière moi. Il est réapparu et eux ont tout simplement disparu. « 

Source: Coast to Coast AM – August 21, 2016

Transcribed by JLB

Via phantomsandmonsters

Remarque de Lon : La confrontation des MIB avec les enfants est assez rare. Je ne sais pas ce qu’il a vu ou dit à d’autres … mais la réponse a été immédiate et intimidante. Toutes les  personnes qui ont vécu une expérience de MIB à qui  j’ai parlé n’oublieront jamais  leur «troisième degré» avec les MIB. Leur regard et leurs manières semblent  frapper à l’âme du témoin. Lon

gif

Mise  à jour Area 51 blog, le : 24/10/2016 à 16h20

area2


Yonne: surprenante rencontre aux abords du château de Flassy

21/10/2016
dessins parmi des témoignages de RR3 crédit illustration: orandia.com

dessins parmi des témoignages de RR3
crédit illustration: orandia.com

Article source : lyonne.fr/

Xavier Parent, nouveau maire de Sainpuits, s’est amusé à faire des recherches anecdotiques sur la commune de Sainpuits.

Parmi ses découvertes, il en est une particulièrement singulière, qui fait sourire le lecteur d’aujourd’hui. Un rapport d’enquête de J.-P. et E. Hocquet, exploité dans le numéro 200 de la revue Lumières dans la Nuit (décembre 1980), fait état d’une surprenante rencontre aux abords du château de Flassy, ancienne colonie de vacances et foyer d’enfants placés.

Suite

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 21/10/2016 à :18h25.

area2


confidences d’ un ex-agent de la CIA .

01/10/2016
crédit image: hearthstone-decks.com/

crédit image:
hearthstone-decks.com/

Note adm :

area2

 

 

Samedi 01octobre 2016 à 18h50:

En Mars 2013 aux états-unis un homme est interviewé. Il est présenté comme un ancien agent du renseignement américain ( C.I.A) . Cette vidéo est à visionner avant qu’elle ne disparaisse de la toile.

Si l’intervenant est sincère et digne de foi concernant les postes qu’il prétend avoir occupé ainsi que son récit et que les faits exposés soient authentiques, alors son expérience professionnelle nous amène à considérer ou  à reconsidérer, c’est selon, des faits établis.

Dans cette vidéo il met en avant la mythique zone 51 et le fameux secteur nommé S4.

L’activité adjacente de cette base est  une nouvelle fois pointée du doigt .

En supposant que les propos de cet ex-agent soient réalistes alors ce témoignage apporte un certain crédit à un autre homme qui a déjà ciblé l’endroit. Cet homme n’est autre que Bob Lazar un prétendu employé du hangar S4 prétendant avoir occupé un poste de  physicien mais dont les preuves manquent .

Dans un autre registre le célèbre hacker Gary Mc Kinnon aurait lui aussi du grain à moudre lorsqu’il dévoila au sujet des O.V.N.I une flotte « extraterrestre ». Comprenons par flotte extraterrestre une équipe militaire dotée de vaisseaux non conventionnels et cachée au public.

Cette vidéo est très particulière, elle incite à une recherche plus poussée afin de décrypter ce qui est et ce qui n’est pas.

Chacun se fera sa propre analyse et aura son opinion.

Ce qui est certain, c’est l’existence de complexes abritant certains  programmes dans des lieux stratégiques faisant de ces endroits des zones militaires  sensibles ( ZMS) hautement surveillées .

Reste à définir avec exactitude les activités  et la nature de celles- ci menées dans ce genre d’endroit.

Existe-t-il des lieux secrets et bien cachés qui se livrent à des conceptions, des tests, des expériences à des fins militaires dont certaines de ces activités dépasseraient de loin notre imagination?

 

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 01/10/2016 à18h50.

area2


Projets spéciaux – WERNHER VON BRAUN

14/05/2016

Source : Georges Filer – NUFORC

Traduction Era pour Area51blog

Le directeur du Marshall Space Flight Center, Dr WERNHER VON BRAUN, dans son bureau avec des maquettes de fusées en arrière plan. 18/5/64

Le directeur du Marshall Space Flight Center,  WERNHER VON BRAUN, dans son bureau avec des maquettes de fusées en arrière plan. 18/5/64

Le docteur Werner von Braun est le père de l’astronautique moderne. L’image qui émerge lui est celle d’un brillant scientifique à la curiosité illimitée et une conduite pour atteindre ses buts à presque n’importe quel prix –  de  développer le premier missile balistique au monde utilisé contre les alliés lors de la seconde guerre mondiale jusqu’à  aider au lancement du  premier satellite américain qui a projeté les Américains dans l’espace et à la construction du  lanceur géant Saturn V qui leur a permis d’aller  sur la Lune. Le visionnaire charismatique a mené les Etats-Unis dans l’ère spatiale.

En tant qu’ancien directeur de vol de la NASA Werner Von Braun a déclaré :  «Les instructions pour les vols spatiaux trouvées dans les rouleaux hébreux, sont si précises que nous n’avons aucune difficulté à construire un vaisseau spatial pour voler vers la lune et que nous pouvons chronométrer le vol avec la précision d’une fraction de seconde.  » Ces lois doivent avoir été fixées par quelqu’un. « Les planètes de notre système solaire, ainsi que les étoiles dans l’univers entier, se déplacent à une vitesse qui est plus précise que la plupart des horloges conçues et fabriquées par l’homme. La galaxie dans laquelle notre système solaire se trouve comprend plus de 100 milliards d’étoiles, et les astronomes estiment qu’il y a 100 milliards de ces galaxies dans l’univers !  L’un des grands mystères des extraterrestres et des vols spatiaux tel que discuté dans le livre d’Ezéchiel concernait la Merkaba, véhicule temporel céleste de JéHoVaH  traditionnellement connu sous le nom « Chariot Divin » tel que décrit par le prophète Ezéchiel accompagné des créatures vivantes à quatre faces.

Outre les lois divines évidentes et les lois morales qu’il contient, les lois génétiques et physiques qui ne sont appréciées que maintenant par la science moderne sont extraordinaires.  L’apôtre Jean a commenté dans son Évangile que  «Toutes choses n’existent que  par lui [le Fils de Jéhovah et l’Archange Michael], et sans  lui aucune chose n’aurait existé » – Proverbes 8: 22,30,31. Merci à Timothy S. Cooper.

Source 

gif

Mise à jour Area51blog, le : 14/05/2016 à : 11h10

area51blog


Les ovnis de retour dans le ciel wallon: voici les preuves !

10/05/2016

Source : http://www.dhnet.be/

BRUNO DEHENEFFE ET J. C.

Publié le vendredi 06 mai 2016 à 06h21

Depuis la vague belge de 1990, le Cobeps continue à recueillir des témoignages interpellants.

Si le phénomène OVNI demeure inexplicable pour la science, d’étranges observations continuent à être rapportées quotidiennement aux quatre coins du globe. Depuis la fameuse vague belge de 1990 durant laquelle plusieurs milliers de personnes – parmi lesquelles des gendarmes, des militaires et des ingénieurs ont aperçu dans le ciel des objets triangulaires atteignant parfois la taille d’un terrain de football – plus rien de comparable ne s’est reproduit au-dessus de nos têtes !

Cela ne signifie pas que les ovnis ont totalement déserté notre espace aérien. Les statistiques du Comité belge d’étude des phénomènes spatiaux (Cobeps) en attestent. Le Cobeps dispose d’une quinzaine d’enquêteurs de terrain issus pour la plupart de la défunte Sobeps dont la mission est de collecter, d’analyser et d’effectuer des recherches rigoureuses sur base des témoignages qui leur parviennent. « Sur Bruxelles et en Région wallonne, on nous signale ainsi entre 80 et 100 observations par an. Nous les filtrons et les identifions quand c’est possible. Après vérification, il subsiste environ 5 % de cas non élucidés qui focalisent notre attention », indique Patrick Ferryn, président du Cobeps.

Pour la première fois , un bilan de l’activité ufologique belge a été réalisé en 2015. Le Cobeps et le Belgisch Ufo-meldpunt ont rassemblé leurs informations pour fournir un aperçu général sur l’ensemble du territoire. « S’il y a eu une augmentation des signalements dans les trois régions avec un total de 319 observations, le nombre de cas inexpliqués a plutôt tendance à stagner », M. Patrick Ferryn.

Aucune des observations récentes n’a cependant l’étrangeté de celle du 12 février 2011 à Engis (Charleroi) où une jeune automobiliste de 27 ans a visualisé un gigantesque engin lumineux et triangulaire parfaitement immobile au-dessus d’un zoning industriel. « Cette chose se trouvait à une altitude si basse que j’ai pensé qu’un avion allait s’écraser ! », rapportera à la police ce témoin émotionné.

Réalisateur retraité, Patrick Ferryn ne tire aucun plan sur la comète quant à l’origine des ovnis, contrairement à d’autres qui prennent leurs fantasmes pour des réalités. « À l’heure actuelle, personne sur terre n’a la preuve matérielle de l’existence d’une incursion extraterrestre. Pour autant, on ne peut en exclure l’hypothèse. Grâce aux outils qu’offre Internet pour calculer l’altitude et la trajectoire d’un avion, il est désormais plus facile de distinguer les vrais témoignages des nombreux canulars, ce qui n’était pas le cas lors de la vague belge. »

D’ici quelques mois, le Cobeps rendra publiques ses conclusions sur la journée historique du 29 novembre 1989 où pas moins de 150 apparitions très interpellantes furent recensées en quelques heures dans un rayon géographique limité du sud de la Belgique.

572c1cae35708ea2d5398f97

L’AREPS dévoile des documents exclusifs

La société ufologique présentera ce samedi, à Tournai, des photos et vidéos d’ovnis jamais montrées

Si vous vous intéressez aux ovnis, ne ratez pas le rendez-vous programmé par l’Areps ce samedi 7 mai à Tournai. Présidée par Daniel Recolet, cette société ufologique belge profitera de ses 20 ans d’existence pour dévoiler des documents exclusifs (photos et vidéos) provenant des archives de ses membres. Le fondateur de l’Association de recherche et d’étude des phénomènes spatiaux n’avait que 9 ans lorsqu’il a aperçu pour la première fois un ovni au-dessus du barrage de la Gileppe.

« J’ai remarqué un premier point lumineux bien plus gros qu’une étoile. Celui-ci a été rejoint par un autre, avant que les deux sphères ne se séparent », raconte Daniel Recolet. Depuis lors, ce passionné de radiocommunication âgé de 69 ans a accroché à son tableau de chasse ufologique bien d’autres observations qui ont bouleversé sa vision de la réalité qui nous entoure. Il prépare à ce sujet un ouvrage dont 158 pages sont déjà écrites.

En dépit de l’incapacité de la communauté scientifique à percer le mystère des ovnis, notre interlocuteur est convaincu à 200 % que ne nous ne sommes pas seuls dans l’univers et qu’il existe une 4e dimension, un univers parallèle auquel l’éminent Albert Einsten croyait lui aussi dur comme fer !

« J’en suis arrivé à la conclusion que les ovnis sont l’œuvre d’une intelligence extraterrestre bien supérieure à la nôtre et que celle-ci, après nous avoir précédé sur terre, a trouvé le moyen de raccourcir l’espace-temps tout en générant l’énergie pour se matérialiser », commente Daniel Recolet.

Ce dernier s’est également beaucoup intéressé aux crop-circles, ces dessins circulaires apparaissant dans les champs et qui, là encore, sont souvent interprétés comme des signes d’une civilisation venue d’ailleurs.

De tout cela, il sera question demain, de 14 h à 17 h, à la brasserie l’Impératrice (rue des Maux n°12B). Sachez encore que l’AREPS organise régulièrement des soirées d’observation à la belle étoile autour d’un barbecue.

Une équation prouve que E.T. existe ou a existé

Selon les calculs de deux chercheurs, Adam Frank et Woodruff Sullivan, de l’Université de Washington, les chances que l’humanité soit la première et seule espèce intelligente de l’univers sont d’une sur 10 milliards de billions. Soit un 1 et 22 zéros. « Pour moi, cela implique que d’autres espèces intelligentes et technologiques ont très certainement évolué avant nous », explique Adam Frank, professeur de physique et d’astronomie à l’université de Rochester, coauteur de l’étude. Depuis le lancement de la sonde Keplper, en 2009, plus de 1.000 planètes vivables ont été découvertes. Pourtant, aucune espèce en vue, en astronomie c’est ce qu’on appelle le paradoxe de Fermi.Ce n’est pas la première tentative de prouver l’existence d’E.T. par les mathématiques, Frank Drake avait déjà établi une équation il y a 55 ans. Mais celle-ci comportait trop d’inconnues pour obtenir des résultats fiables. « Nos résultats montrent que notre évolution n’est, semble-t-il, pas unique et a eu lieu de nombreuses fois dans le passé », concluent les chercheurs publiés dans la revue Astrobiology.

Source 

gif

Mise à jour Area51blog, le : 10/05/2016 à : 12h50

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :