Un officier de Police enlevé par un OVNI en 1980 !

20/01/2018

Crédit image: maxresdefault

Reportage repris par La vérité est ailleurs 2 et petit texte rédigé par cette chaîne YouTube.

L’officier de police Alan Godfrey effectuait une patrouille de routine lorsqu’il rencontra un disque métallique avec un dôme et une rangée de hublots. Soudainement il y eut une explosion de lumière et il se retrouva 100 yards ( 91.44 m) plus bas sur la route et l’Ovni avait disparu. Plus tard, sous hypnose, Godfrey se rappela avoir été frappé par un rayon de lumière qui le souleva jusqu’au vaisseau, et avoir rencontré un être humanoïde. A bord du vaisseau il fut examiné et on lui posa des questions.

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Mise à jour Area 51 blog-le: 20-01-2018 à 18h35.

Publicités

Bettina Rodriguez Aguilera, chef d’entreprise et conseillère municipale de Miami déclare avoir été emmenée par trois extraterrestres .

19/10/2017

Crédit illustration :
parlons-ovni.fr

Une candidate au Congrès américain dit avoir été kidnappée par des extraterrestres

Article source :MSN

En 2009 et 2011, Bettina Rodriguez Aguilera, une entrepreneuse et conseillère municipale de Miami, est passée à la télé pour parler de ses rencontres avec des extraterrestres. Maintenant qu’Aguilera est candidate au Congrès américain, ces conversations sont un peu gênantes.

Sur des chaînes hispanophones, Aguilera avait expliqué qu’à l’âge de 7 ans, elle avait été emmenée par trois extraterrestres blonds dans leur vaisseau spatial rond. Ils portaient des tuniques et parlaient de façon télépathique avec elle. Selon Aguilera, qui a maintenant 59 ans, ces rencontres ont eu lieu plusieurs fois pendant sa vie, et elle a retenu plusieurs discussions.

Les aliens lui ont dit que Dieu était une «énergie universelle, pas une personne.» Ils lui ont appris que le «centre de l’énergie du monde» était en Afrique, qu’il y avait 30.000 crânes différents de crânes humains dans une grotte à Malte, et qu’un château en Floride était une pyramide antique.

Une croyance partagée

 

Après la diffusion de ces interviews par le Miami Herald, Aguilera a accusé le quotidien de vouloir l’attaquer de façon mesquine. Pour elle, son expérience avec les extraterrestres n’enlève rien au fait qu’elle a été «un exemple à suivre au sein de la communauté pendant quarante ans».

Elle est candidate aux primaires républicaines pour être représentante du 27e district de Floride, à Miami, mais les deux autres candidats sont mieux établis qu’elle, et elle a peu de chance de gagner.

Malgré tout, elle a tenu à faire une déclaration à la presse pour défendre son rapport aux extraterrestres:

«Pendant des années, les gens, y compris les présidents Ronald Reagan et Jimmy Carter et les astronautes ont dit publiquement qu’ils avaient vu des objets volants non identifiés.»

En effet, Carter a une fois raconté qu’en 1969, il avait vu «une lumière étrange», une lumière «ronde» qui a changé de couleur –bleu, rouge, blanc– avant de disparaître. Quant à Reagan, selon son pilote, il aurait vu une «grande lumière» qui volait derrière leur avion.

On est donc loin des conversations avec des extraterrestres dans un vaisseau, mais selon un sondage récent, Aguilera est loin d’être seule dans son délire: environ 36% des Américains croient aux Ovnis.

Source

 


« ABDUCTIONS » AVEC NICOLAS DUMONT sur Nurea TV

27/01/2017
illustration crédit: users.tvcablenet.be/

illustration crédit:
users.tvcablenet.be/

Entretien le jeudi 26 janvier à 20h30

« Abductions » avec Nicolas Dumont

Source Nurea Tv

credit logo: nurea.tv

Psychologue clinicien et psychothérapeute, Nicolas Dumont a été sensibilisé à la spiritualité dès son enfance par des expériences parapsychologiques. Il a ainsi rapidement développé une réflexion autour de ces questions.

Après une formation classique de psychologue clinicien, il s’est formé dès la sortie de l’université à l’hypnose éricksonnienne, puis a exploré les EMC sous quatre angles : en tant qu’expérienceur d’EMC induits, en tant que thérapeute pratiquant une large gamme d’états modifiés de conscience (hypnose, respiration holotropique, chamanisme, méditation, etc.), en tant que psychologue théoricien des EMC et enfin en tant qu’accompagnateur de personnes vivant des expériences extraordinaires de tous ordres.

Suite de la présentation

Vidéo Nurea TV via Youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

note adm :area51

Merci à Nora&Guillaume ( Nurea TV) pour l’autorisation de reprendre cette émission pour vous ici.

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 27/01/2017 à :14h30.

area51


Enlèvement par des extraterrestres au Québec?

23/06/2016
illustration crédit: homme-et-espace.over-blog.com/

illustration crédit: homme-et-espace.over-blog.com/

L’Association québécoise d’ufologie (AQU) s’est récemment penchée sur l’un des dossiers les plus extraordinaires de son histoire: le récit allégué d’un enlèvement par des extraterrestres de deux jeunes filles dans la région de La Croche, il y a 11 ans.

Le groupe, dirigé par Gilles Milot, a publié le 5 juin dernier une vidéo révélant pour la première fois les séances d’hypnose, où les deux jeunes filles en question racontent ce qu’elles ont vécu.

«C’est un cas qui implique la possibilité d’un enlèvement», explique Gilles Milot, président de l’AQU. «Il y a eu des manifestations de nature ufologiques».

Dans la nuit du 27 août 2005, deux sœurs, Maggie, 19 ans, et Margot, 11 ans (noms fictifs) ainsi que le copain de Maggie, Jorge, se rendent à La Croche, à 20 kilomètres de La Tuque pour y faire du camping.

Vers 1h du matin, alors qu’ils étaient autour du feu, Maggie et Jorge auraient aperçu dans le ciel une sphère lumineuse de couleur pâle qui se déplaçait et grossissait rapidement, juste au-dessus d’eux. De petites sphères multicolores virevoltantes se seraient par la suite dirigées à quelques mètres de la tente où dormait Margot.

«Étrangement, il y a eu une interaction», poursuit Milot. «Mais, ça s’est calmé et ils ont passé la nuit là. En retournant chez eux, ils ont rencontré un couple d’amis qu’ils fréquentaient et ils ont raconté l’histoire. Les amis curieux ont demandé pourquoi ne pas y retourner la fin de semaine de la Fête du travail», raconte Milot.

La seconde nuit de camping des deux couples, celle du 2 septembre 2005, aurait aussi été le théâtre de manifestations lumineuses étranges, semblables aux phénomènes observés la fin de semaine précédente. Mais, cette fois-ci, il s’agirait plutôt d’un possible enlèvement par des êtres provenant d’ailleurs.

«Vous souhaitez pratiquement que ça ne soit pas vrai», rajoute Milot.

Voici le récit de leur histoire.

 

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Voici à quoi ressemble une soirée avec des passionnées d’ovnis.

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Source 

 


Trois employés forestiers témoins de l’abduction d’un wapiti

23/02/2015
Crédit Image – Ken Pfeifer World Ufo Photos and News

Crédit Image – Ken Pfeifer World Ufo Photos and News

Un article de Ken Pfeifer – Traduction Era pour Area51blog

25 février 1999   ………    Forêt de l’Etat de Washington

Le lundi 1er Mars 1999, le National UFO Reporting Center (NUFORC) a reçu un appel sur son service d’assistance téléphonique (206-722-3000) d’une personne qui s’ est identifiée comme étant employé dans l’industrie forestière dans l’État de Washington.

L’individu a laissé un message, dans lequel il a indiqué qu’une équipe de travailleurs forestiers a prétendument  été témoin d’un incident, le jeudi 25 Février 1999, au cours duquel un wapiti a été soulevé du sol et emporté par un objet très particulier, en forme de disque. Peter Davenport, directeur du NUFORC, a contacté plusieurs des personnes dont les noms et numéros de téléphone avaient été fournis par le premier contact. Sur la base de ces conversations téléphoniques, il a choisi d’ouvrir une enquête préliminaire à propos de l’incident.  Parce que traditionnellement le  NUFORC ne sert pas d’organisme d’enquête, M. Davenport a contacté M. Robert A. Fairfax, directeur des enquêtes au Mutual UFO Network pour l’État de Washington , qui dirige les  enquêtes à propos des observations d’OVNI. Messieurs Davenport et Fairfax ont voyagé à l’endroit de l’incident allégué, et ont  conjointement mené une enquête sur ce cas d’enlèvement de wapitis depuis  le vendredi 5 mars. Leur enquête à ce jour a inclus un voyage sur le site de l’incident, une interview de trois des quatorze témoins présumés de l’enlèvement réel et plusieurs conversations avec des personnes qui travaillent avec les témoins oculaires. En outre, les enquêteurs ont inspecté la carcasse d’un wapiti adulte, une femelle enceinte, qui a été retrouvée morte à côté d’une route forestière le 01 Mars par d’autres employés de la foresterie à quelques km de l’événement principal. L’enquête et la collecte des faits entourant l’affaire se poursuivront. Ce résumé préliminaire de leurs résultats à ce jour est présentée conjointement par MM. Davenport et Fairfax.

Résumé de l’incident :

Le jeudi 25 Février 1999,  seulement quelques minutes avant midi, trois travailleurs forestiers, qui plantaient des arbres et des semis dans les montagnes de l’État de Washington, ont observé un  petit objet en forme de disque dériver lentement sur une crête proche au  sud de leur position, et descendre dans la vallée vers le nord. L’objet est descendu en silence d’une manière  qui a semblé ciblée aux témoins , présentant une légère oscillation. Les trois ouvriers ont d’abord pensé que l’objet était une sorte de parachute qui dérivait et descendait,mais ils ont vite réalisé que leur impression initiale n’était pas correcte. Par conséquent, ils ont hélé leurs onze collègues à proximité, qui travaillaient sur la colline faisant face au nord, et les quatorze membres de l’équipe de travail ont observé l’objet pendant environ 3-5 minutes. En quelques secondes de leur première observation de l’objet, les témoins ont pris conscience que l’objet se déplaçait généralement dans la direction d’un troupeau de wapitis qu’ils avaient regardé toute la matinée.  Ils ont continué à regarder tandis que l’objet se  dirigeait vers le troupeau jusqu’à ce qu’il réussisse à être assez proche des animaux. Ces derniers n’étaient apparemment pas au courant de la présence de l’objet jusqu’à ce qu’il soit à très courte distance du troupeau. Soudain les animaux se sont sauvés pour la plupart en gravissant la pente qui se trouvait à l’est de leur position. Les témoins rapportent qu’à ce moment un des animaux adulte s’est séparé du troupeau et a couru ou trotté vers le nord, peut être le long d’un chemin d’exploitation Les témoins rapportent que, à ce stade, l’objet s’est rapidement déplacé directement au-dessus du wapiti isolé et a semblé  le soulever du sol, mais rien ne semblait soutenir  l’animal pour les observateurs.

unnamed (3)

 

Les témoins ont ajouté qu’après avoir soulevé le wapiti du sol, l’objet a semblé osciller à un niveau plus fort qu’il n’avait montré plus tôt.  En outre, alors que l’objet a semblé augmenter son altitude, le wapiti , qui était suspendu à la verticale au-dessous du disque, tournait lentement en dessous et semblait se rapprocher de la surface ventrale du disque. Ils ont également fait remarquer que la taille de l’objet semblait augmenter légèrement après avoir ramassé l’animal.

Avec l’élan en suspension au-dessous, l’objet a commencé à monter lentement une pente dégagée à l’est. Cependant, les témoins l’ont vu apparemment frôler la cime des  arbres voisins à l’est, )à ce moment il a inversé sa trajectoire et a continué à l’ouest. Il a exécuté un virage à 360 degrés vers la gauche et a peut-être gagné une légère altitude dans le processus,ont pensé les témoins. Après que l’objet ait terminé son tour et ait une fois de plus de poursuivi sa  direction généralement vers l’est, il a commencé à monter très rapidement dans un angle  qui semblait assez raide aux témoins. Il a continué à monter, et a simplement disparu de la vue des témoins. Ces derniers ont déclaré qu’une fois que l’objet ait commencé à monter et avait grimpé à une altitude hors de leur vue, ils ne pouvaient voir l’animal suspendu sous l’engin. Leur présomption est que l’animal ait en quelque sorte été emmené dans l’engin, bien que les témoins ne pouvaient discerner  de«porte», ou tout type d’ouverture à travers laquelle l’animal aurait pu avoir été transporté dans l’appareil. Les témoins ont également déclaré qu’à la suite de l’incident, le troupeau de wapitis est resté dans la même zone, bien que resté plus étroitement blottis les uns aux autres que ce qui avait été le cas plus tôt dans la matinée. Les travailleurs ont ajouté que, eux aussi, étaient restés les uns près des autres jusqu’à leur départ de la région à la fin de la journée de travail.

Remarque :  L’image ci-dessus est une illustration

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

Ce cas fait l’objet d’une enquête du WWW.MUFON.COM

Remerciements spéciaux au  WWW.NUFORC.ORG

gif

Mise à jour  Area51blog, le : 23/02/2015 à 22:25

area51blog


Etrange ovni en forme de cylindre pris en chasse par des hélicoptères de l’armée

03/02/2015
Un article de Ken Pfeifer – World UFO Photos and News
Traduction Era pour Area51blog
crédit Image : Ken Pfeifer  world ufo photos and news

crédit Image : Ken Pfeifer
world ufo photos and news

16 Juin 2014 Hanson/Burdett Kansas
D’abord, je suis 15R dans l’armée. Réparateur d’hélicoptère d’attaque.  Je quittais la ville par le pont sud quand je remarquai quelque chose de bizarre. Une paire d’objets cylindriques, de couleur sombre et sans traits distinctifs, volait au-dessus. Ils se trouvaient à haute altitude ce qui rendait leur taille et leur vitesse difficiles à déterminer. Ces objets poursuivirent leur vol vers une position de 060 à 070, couvrant environ 15 miles en 30 secondes. Ce fut confirmé par un témoin qui déclara qu’ils étaient passés presque au dessus de sa ville.
Ces objets lui avaient immédiatement semblé suspects car ils n’avaient distinctement ni ailes ni rotors, ils se déplaçaient sans bruit, et avaient brusquement changé de direction vers la position à peu près exacte de 180  à vue d’œil. Doublant approximativement leur vitesse, ils étaient sortis de l’espace aérien et avaient disparu à peu près une minute après avoir  tourné. Les manœuvres que j’avais observées étaient limitées mais rien que cet exemple excluait totalement un avion, et sa vitesse excluait un engin muni de rotors.
Dans les trois heures qui suivirent, le trafic aérien local augmenta considérablement. Je fus personnellement témoin d’un vol de trois CH47s aux  couleurs de l’armée et de configuration standard, ainsi que sept UH-60 ou variantes, dont deux qui ressortaient comme étant  d’un noir différent des modèles standard de  l’armée.
Ces avions volaient dans la même direction que l’engin, loin de la plupart des destinations de routine logiques. Se trouvant entre  les bases aériennes de Fort Riley et McConnell, ces vols n’étaient pas rares. Cependant, le nombre d’avions étranges dans une courte période était du jamais vu auparavant, comme l’était la direction. Mon ami dans une ville voisine me contacta, croyant que j’aurais reconnu les appareils et que j’aurais pu expliquer l’étrange activité militaire. Incapable de parvenir à une conclusion, nous contactâmes discrètement (comme nous n’avions tous deux aucune intention d’être renvoyés comme fous) une troisième personne que nous savions avoir travaillé à la tour de contrôle radar de l’aérodrome local. Nous comprîmes que les objets avaient une signature radar et avaient été enregistrés par intermittence. Le radar eut de la difficulté à obtenir des données de vol, et donna des signes caractéristiques d’un brouillage électronique. Cependant, il est plausible de ces objets ont volé à environ 2,800-3,000 pieds AGL. Nous débattîmes tous les trois  de la poursuite de cette affaire dans une ville plus grande avec une plus grande installation radar pour son aéroport, mais nous en décidâmes rapidement autrement.
Je ne reçus pas de visite, pas plus que l’ami A, mais l’opérateur radar affirma avoir été contacté par des hommes se réclamant du FBI et demandant des informations sur ce que son équipement  connut le lendemain. Cette visite coïncide avec l’observation d’un seul hélicoptère noir. Cet hélicoptère semblait avoir été mis en service par l’armée, et en fait ressemblait à un Lynx. En supposant que c’était une fonction sanctionnée par le gouvernement, le sujet fut abandonné. Ceci jusqu’à ce qu’il devint évident que des animaux avaient disparu. Deux propriétaires avaient perdu du bétail, ils avaient perdu deux têtes chacun. Je choisis de continuer en contactant un collègue militaire qui me répondit de manière hostile et me déclara spéciquement que je serais « plus sage de ne me souvenir que de choses ordinaires ».  Craignant une régression ou une évaluation de la psyché , je laissai tomber indéfiniment.
Remarque : l’image ci-dessus est une illustration
gif
KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS
Merci au  WWW.MUFON.COM CASE FILES
WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG
WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG
Merci à WWW.PHANTOMSANDMONSTERS.COM pour la publication

gif

Mise à jour  Area51blog, le : 03/02/2015 à : 13h20

area51blog


Le mystère des enlèvements par des extraterrestres enfin résolu ?

14/11/2014

era

Note de Era Admin

Vendredi 14 novembre 2014 à 12 h 55

Le courrier international (Le Monde.fr) a publié  hier un article qui tente d’expliquer les enlèvements extraterrestres, mais leur explication n’est-elle pas un peu facile ? C’est faire fi des marques laissées sur les témoins, et des implants qui après analyse révèlent des alliages inconnus sur Terre et on peut à ce propos souligner les travaux du Dr Roger Leir, qui avec son équipe ont effectué seize interventions chirurgicales sur des personnes qui disent avoir été enlevées par des extraterrestres, au cours desquelles dix-sept objets soupçonnés d’être des implants extraterrestres ont été retirés. Ces objets ont été étudiés scientifiquement par certains des laboratoires les plus prestigieux du monde.

Voir les articles ci dessous :

Dossier: Corps étrangers ou implants ? Enlèvements et implants par Gildas Bourdais

Document Secret Ovni

gif

 Le mystère des enlèvements par des extraterrestres enfin résolu ?

Les récits de rencontres du quatrième type, ces enlèvements par de petits hommes verts entrevus sous hypnose, s’expliqueraient par un réveil accidentel au cours d’une anesthésie générale.

Image extraite du film Rencontres du troisième type / Steven Spielberg (1977)

Image extraite du film Rencontres du troisième type / Steven Spielberg (1977)

« Ils m’ont retourné sur le dos et jai vu que la personne qui m’examinait tenait à la main une très longue aiguille. J’ai bien regardé cette aiguille. Elle était plus grosse que toutes celles que j’avais vues auparavant. » Tel est le récit fait par Betty et Barney Hill de leur expérience à bord d’une soucoupe volante, après avoir été enlevés près de Franconia Notch, dans le New Hampshire, en 1961. Un récit qui fut à l’origine du best-seller The Interrupted Journey (Le voyage interrompu : deux heures à bord d’un ovni, publié aux éd. du Rocher et chez France Loisirs).

Des milliers de témoignages similaires ont été recueillis dans les années 1960, plus particulièrement aux Etats-Unis. Et cette histoire est devenue le scénario type des téléfilms de science-fiction des cinquante dernières années. Mais, pour Anne Skomorowsky, psychiatre au New York Presbyterian Hospital et collaboratrice régulière du Scientific American,Barney Hill n’a sans doute jamais rencontré un ovni sur les routes mal éclairées et isolées du New Hampshire. Il s’est très probablement réveillé accidentellement lors d’une opération d’ablation des amygdales sous anesthésie générale.

Lire la suite de l’article

gif

Mise à Jour Area51blog le 14-11-2014 à 12 h 55

Bannière


%d blogueurs aiment cette page :