Dossiers UFO: »AgentScully » :série d’abductions, de mars 1993 à février 1995 et matériaux à mémoire de forme

12/03/2013

Articles source: ovnis-usa.com/Ovnis-Usa_small

C’est l’histoire d’une personne qui intervient sur le forum Open Minds sous le pseudo de« AgentScully ». Elle dit avoir vécu une série d’abductions, de mars 1993 à février 1995. Elle n’a pas eu recours à l’hypnose et n’a pas vécu de régressions spontanées. Jour après jour, Agentscully a relaté dans son journal les évènements qu’elle a vécu consciemment et dont elle se souvient. Surmontant sa peur, elle était arrivée à former une véritable relation avec ces entités. Elle vit en Angleterre, où elle pilote des planeurs.

Dossiers UFO: »AgentScully » :série d’abductions, de mars 1993 à février 1995 et matériaux à mémoire de forme.


Les abductions en Afrique du Sud : L’enlèvement de Janet

12/03/2013

avatarera

Note Era Admin :

Je vous propose ici de nouveau un extrait de la revue Ufologique Ufo Afrinews. Il s’agit cette fois ci du N°1 de Juillet 1988 et concerne le délicat sujet des abductions en Afrique du Sud. Suite à la publication du livre INTRUDERS par Bud Hopkins, L’éditeur de la revue Cynthia Hind, à son retour de la conférence de juin 1987  à Washington DC a eu la surprise de retrouver dans sa boîte aux lettres de nombreuses lettres de témoignages d’enlèvement. Le plus étrange est que les gens qui témoignaient n’étaient pas au courant de la publication du livre de Hopkins, ni de ses enquêtes sérieuses sur ces cas. L’information concernant les ovnis et les abductions n’atteignait pas l’Afrique du Sud à ce moment là et aucun des témoins ne connaissait de cas d’abduction…

séparation jet

image d'illustration

image d’illustration

« Ça s’est passé en 1969. J’étais divorcée à l’époque et je vivais seule dans un petit appartement au centre de Durban. Je n’ai jamais oublié ce qui s’est passé bien que cela remonte à plusieurs années auparavant.  J’en ai parlé à très peu de gens parce que cela semble idiot et beaucoup de gens se moquent  comme si c’était un rêve étrange, ou comme si j’étais folle.

Cette nuit là j’avais beaucoup de mal à trouver le sommeil, une sensation agaçante, je me tournais et me retournais, m’attendant presque à ce que quelque chose se passe, mais sans savoir quoi. J’ai décidé de me faire une tasse de café et me suis assise sur le lit pour la boire.

Alors que j’étais assise sur le bord du lit j’ai remarqué que ma garde-robe semblait se fondre dans le mur. Les lumières de la rue reflétaient dans la chambre, il ne faisait donc pas complètement noir. A la place où devait se trouver la garde-robe se trouvait un long tunnel sombre, en forme de cône glacé. Au bout du tunnel se trouvait une lumière minuscule qui  s’élargissait à la minute. J’étais assise avec le menton reposant sur mes genoux, terriblement effrayée et incapable de bouger.

La lumière s’élargissait de plus en plus et j’ai vu cet homme qui semblait sortir du tunnel. Il était grand et portait un pantalon et une veste verdâtre, des bottes noires qui montaient jusqu’à ses genoux, et il portait aussi une large ceinture noire. Ses yeux étaient énormes , vraiment énormes ; ses cheveux étaient bruns et coupés courts, comme si quelqu’un avait mis un bol sur sa tête et coupé tout autour. Ses oreilles aussi étaient grandes, proches de sa tête et pointues aux extrémités. Sa peau semblait bronzée ; sa bouche était une ligne droite sans lèvres. Il a levé son bras droit et m’a fait signe de le rejoindre. Bien qu’il n’ait jamais ouvert la bouche, je pouvais entendre les mots « viens, viens ». Je me souviens d’avoir répondu dans ma tête « Bon Sang ! Je ne viens pas avec vous ! » A ce moment j’ai senti que j’étais aspirée dans ce tunnel, et j’étais à moitié traînée dans un long long passage tout illuminé, bien que je n’aie pas vu de lumières.

Le passage semblait continuer éternellement. Deux personnes de chaque côté me saisirent le bras dans un étau.Ils marchaient très vite car je ne pouvais les suivre et ils m’ont attrapé les pieds. J’avais peur de tourner la tête pour voir qui ils étaient donc j’ai gardé les yeux fixés devant. Je me souviens aussi d’une pièce toute illuminée aussi, avec une haute table étroite avec des draps blancs. La pièce était froide et avait une odeur étrange. Ensuite je ne me souviens plus de rien.

Je me suis éveillée le matin avec une étrange sensation  difficilement descriptible avec  des mots. Mes bras étaient douloureux aussi lourds que du plomb. Je ne pouvais les lever pour me coiffer ou me maquiller. »

Janet eut d’autres expériences après cette occasion  mais celle-ci en particulier semble avoir déclenché toutes les autres. Elle dit qu’elle peut lire les pensées des gens. Elle peut parfois voir à travers les murs et des êtres spirituels semblent lui apparaître.

séparation jet

 

 

Mise à jour et traduction par Era pour area51blog le 13-3-2013 à 22 h 15

Note au Webmasters et Réseaux sociaux : vous pouvez reprendre cet article à condition de mentionner les sources, Area51 blog  y compris, merci de respecter le travail d’autrui.

 

area51blog

 


Le triangle de Booysens Afrique du Sud

12/03/2013

avatarera

Note Era Admin :

12-3-2013 à 20:24

Le cas que je vous ai traduit ci-dessous est un  extrait du journal ufologique  Ufo Afrinews  N°4 de mars 1991. Ce journal est en quelque sorte un LDLN Africain dont l’éditeur se trouve au Zimbabwe. On s’aperçoit que le phénomène est réellement mondial, ce cas est intéressant puisque  les témoins ont observé un triangle quelques années avant la vague Belge.

separation

Représentation de l'objet aperçu par les témoins

Représentation de l’objet aperçu par les témoins

Le 17 juin 1986, six personnes (dont les noms sont connus de l’éditeur) se trouvaient à Booysens, le quartier résidentiel de Johannesburg en Afrique du Sud lorsqu’il observèrent un objet qui traversait le ciel. Il était 21 heures 10 et l’observation a duré approximativement 15 minutes. Tous les témoins ont observé la scène et ont d’abord cru à un avion car il  se déplaçait à vitesse constante et en ligne droite du Nord-Nord-Est vers le Sud. Le ciel était clair et sans lune, seuls quelques cirrus en hauteur mais on voyait clairement les étoiles à travers les nuages fins. La seule source d’illumination provenait des réverbères de la rue.

La source de lumière était plus grosse qu’une tête d’allumette et légèrement plus petite que la pleine lune et au début les témoins ont pensé qu’il pouvait d’agir d’un avion gros porteur.

Cependant ils ont tous estimé qu’il se déplaçait plus lentement qu’un 747 mais l’altitude était supérieure à 10 000 pieds (3 000 mètres) et il ne faisait pas de bruit, ils ont donc écarté cette hypothèse. Ils ont estimé que l’objet était énorme, plus de 1 000 pieds (300 mètres) d’envergure.

Ils ont discuté le fait de signaler leur observation aux médias, mais deux des témoins ne souhaitaient pas être impliqués donc l’idée fut abandonnée. Ils ont scruté les journaux à la recherche d’autres rapports mais il n’y en avait pas. la question fut donc laissée en suspens.

REMARQUE DE L’EDITEUR

« Bien que ce rapport ne soit pas très détaillé et que je ne puisse pas identifier ce qui a été vu à l’époque, nous l’incluons dans ce numéro puisqu’il est en rapport avec la récente vague Belge de 1990 (30-31 mars) lorsque l’armée de l’air Belge a envoyé deux F16 pour enquêter sur un objet repéré sur le radar et observé visuellement. L’objet avait une forme triangulaire distincte. »

separation

Mise à Jour et traduction Era pour  Area51blog le 12-3-2013 à 20 h 30

Note au Webmasters et Réseaux sociaux : vous pouvez reprendre cet article à condition de mentionner les sources, Area51 blog  y compris, merci de respecter le travail d’autrui.

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :