Les créatures encapuchonnées

« Au fil de mes recherches sur les abductions, j’ai découvert de nombreux témoignages relatant des rencontres rapprochées avec des entités encapuchonnées. La taille de ces créatures varie, elles peuvent être de petite taille, 1.20 environ mais également mesurer jusqu’à plus de 2m. Elles portent une sorte de cape ou de robe sombre, avec une capuche qui, en général, cache complètement leur visage. La couleur du vêtement que portent ces entités varie selon les témoignages, dans la majorité des cas, il est noir ou gris foncé, mais certains témoins mentionnent les couleurs vertes, marron ou rouges foncées. Ces rencontres avec ces êtres d’apparence fantomatique se déroulent fréquemment lors de visites nocturnes, le témoin se réveille, sentant une présence dans la pièce et se voit observé par une telle entité. Cependant, ces créatures sont également observées dans l’environnement des témoins, bien éveillés, accompagnés d’autres personnes et également lors de leurs expériences d’enlèvements. La particularité de ces créatures est qu’elles semblent léviter à quelques centimètres du sol.

Elles montrent également les capacités d’apparaître puis de disparaître soudainement et de communiquer télépathiquement avec les victimes. Bien que ces créatures encapuchonnées ne soient pas aussi populaires que les Gris, elles sont fréquement relatées par les victimes d’abduction.

L’abducté allemand, Arno Fahrs a vécu une rencontre avec une de ces créatures encapuchonnées. En décembre 91, il s’est réveillé ressentant une présence dans la pièce. Une créature enveloppée d’une cape noire, la tête recouverte d’une capuche cachant son visage, se tenait immobile et semblait le fixer. L’entité se trouvait à environ 2m du témoin qui était assis, pétrifié et n’osait faire un mouvement dans son lit. Cette créature s’est retournée puis s’est dirigée vers la porte, en lèvitant au dessus du sol. Le témoin s’est précipité à sa poursuite, elle avait tout simplement disparu. -Un cas assez semblable s’est déroulé aux USA en mai 1996. Morgan, une petite fille de six ans s’est réveillé en pleine nuit pour aller à la salle de bain. La fenêtre du couloir, par laquelle elle avait l’habitude de jeter un regard furtif lors de ses déplacements pour aller aux toilettes durant la nuit, semblait obstruée par quelque chose de sombre : une grande silhouette, enveloppé d’un vêtement sombre, le visage à peine visible sous une capuche, la fixait du regard. Le teint de cette créature semblait verdâtre, ses yeux étaient encore plus noirs que son vêtement. La petite fille, effrayée, s’est précipitée dans la chambre de ses parents, son père a fouillé les environs et n’a trouvé aucune trace du visiteur. -Lukas, 12 ans, vivant à Atlanta a vécu une rencontre similaire. Il s’est réveillé une nuit, de son lit, il pouvait voir la chambre de son frère dont la porte était ouverte. Quelque chose semblait être assis sur la chaise près du lit de celui-ci, cette chose était vêtue d’un large vêtement sombre, portait une capuche et semblait observer son frère. Le garçon, bien éveillé, pense qu’il doit s’agir d’une pile de linge, mais le linge ne se déplace pas! Cette chose s’est retournée et l’a fixé du regard, Lukas n’a pu voir son visage caché sous la capuche. Cette rencontre effrayante ne s’arrête pas là, le garçon tremblait de peur dans son lit, il a entendu la chaise bouger puis des pas s’approcher de son lit. Pétrifié de peur, l’enfant a recouvert sa tête avec sa couverture pour quelques secondes puis a eu le courage de jeter un oeil dans la pièce: il faisait jour et l’entité avait disparu. -Trisha, une abductée américaine se souvient qu’alors qu’elle avait 5 ou 6 ans, s’être levée pour aller aux toilettes durant la nuit. Alors qu’elle venait de s’allonger dans le lit près de sa mère, une silhouette encapuchonnée près du lit la fixait du regard. Ce n’est que des années plus tard qu’elle a révélé cette expérience, toujours effrayée par le regard de la créature qui semblait la sonder. -Nick, 9 ans, originaire de Californie venait de rentrer tard avec sa maman ce soir là, il se préparait à passer à la salle de bain lorsqu’il s’est trouvé nez à nez avec une petite créature encapuchonnée dont le visage était caché. Alors qu’affolé, il appelait sa mère, la créature a soudainement disparu. -Linda Cortile, connue pour son enlèvement en plein New-York en 1989, victime d’abductions depuis son enfance a elle aussi vécu une telle rencontre: une créature encapuchonnée la fixant du regard alors qu’elle était allongée dans son lit. -Ann Andrews, abductée anglaise, a elle aussi eu la visite d’un être encapuchonné durant son enfance, alors qu’elle dormait près de sa mère. -L’abducté américain Jim G. a été visité par deux créatures différentes : une grande créature de type Mante Religieuse, accompagnée d’une petite créature encapuchonnée. -Un témoin allemand a vécu une expérience effrayante durant son enfance, il s’est réveillé en pleine nuit, une petite créature encapuchonnée se tenait près de son lit. Durant de longues minutes, cette créature la fixé du regard, il pouvait distinguer les traits de son visage, gris-blanc. L’enfant était terrorisé, assis dans son lit, il n’osait faire un geste sous le regard perçant de cette créature, il s’est mis à hurler alors que la créature s’avançait vers lui en lévitant, puis celle-ci a quitté la pièce laissant l’enfant choqué. On pourrait mettre ces observations sur le compte de rêves éveillés, de cauchemars ou de peurs enfantines, cependant, ces créatures sont également observées alors que les témoins sont bien éveillés, accompagnés parfois d’autres personnes. -Un routier suédois, Ante Johnson, a eu l’honneur de faire une telle rencontre dans son pays d’origine en 1984. Au volant de son camion, vers deux heures du matin, alors qu’il rentrait chez lui, il a aperçu un objet long et sombre se déplacer lentement dans le ciel. Alors qu’il voulait le photographier après être allé chercher son appareil photo chez lui et être revenu sur les lieux de l’observation en voiture, l’objet avait disparu. Il s’est soudain aperçu qu’une chose sombre bloquait la route, effrayé, il a décidé de quitter cet endroit. Sa voiture patinait sur un talus de neige, l’objet n’était plus visible mais une petite créature enveloppée d’une cape sombre lui cachant le visage et le reste du corps était présente. Le témoin, terrorisé est sorti de sa voiture qui refusait d’avancer, s’est précipité vers les maisons les plus proches, deux créatures semblables à la première l’ont poursuivi sur la route. Alors qu’un camion arrivait sur la route, les créatures se sont éloignées et ont disparu. L’homme a été retrouvé plus tard dans sa voiture, en état de choc et a du être hospitalisé. -Un témoignage semblable m’a été rapporté par Marco, un témoin français qui, lors de son adolescence et accompagné de 6 autres personnes, a fait la rencontre de ce qu’il appelle « un petit moine ». Il était trois heures du matin, les adolescents rentraient chez eux en traversant un petit village situé dans le centre de la France. Cette petite créature se trouvait au bout d’une ruelle sombre et se dirigeait vers eux. Un détail a marqué les témoins, alors que la créature se déplaçait, ils entendaient des claquements sur le sol, comme si un cheval foulait celui-ci. Les témoins ont d’abord pensé à juste titre à un poney s’étant échappé d’un pré voisin, puis, peu rassurés en se rendant compte qu’il ne s’agissait pas d’un poney, les adolescents ont fait demi-tour pour sortir de cette ruelle. C’est alors que cette créature s’est mise à poursuivre les témoins, le groupe a tourné dans une ruelle à gauche, alors que le témoin principal est allé vers la droite, la créature à ses trousses. Marco la décrit comme ressemblant à un petit moine d’environ 1.30m, vêtue d’une cape et d’une capuche. La poursuite a duré quelques minutes, devant le regard affolé des autres témoins, puis n’y tenant plus, le témoin s’est soudain retourné pour faire face à cette créature qui a d’un coup disparu. -Une créature de ce genre a également été observée par un témoin allemand le 2 janvier 2007 alors que celui-ci fumait une cigarette à l’extérieur. Cette entité, ressemblant à un petit moine lévitait à environ 6m du sol et le témoin a entendu, télépathiquement ce message : » Nous te retrouvons, où que tu te trouves » puis elle s’est élevée dans les airs et a disparu. -Un témoin américain a croisé une telle créature en mai 2005, vers 15h. Une petite entité encapuchonnée dont le visage était caché se tenait face à lui. Effrayé, le témoin a rebroussé chemin et est rentré chez lui. -En 1975, Angela Barrigon Varela et son collègue Remedios Diez ont entendu une sorte de vrombissement alors qu’ils se rendaient sur leur lieu de travail, cherchant d’où pouvait venir ce bruit ils ont vu une étrange créature encapuchonnée léviter au dessus des rails, elle ressemblait à un petit moine vêtu d’une pélerine vert foncé. -En mars 2006, deux policiers de Traiguen (Chili) ont observé deux créatures encapuchonnées dont les yeux rouges luisaient. D’autres témoins avaient observé ces créatures de leurs voitures.

Ces créatures encapuchonnées effrayantes ne sont pas seulement observées, mais semblent également prêter main forte aux Gris au cours d’enlèvements.

-Winfried, un abducté allemand domicilié à Münich s’est retrouvé dans une grande pièce, allongé et immobilisé sur une table, entouré de 6 ou 7 créatures encapuchonnées ressemblant à des petits moines. Une autre créature, un Grand Gris, semblait diriger l’examen qu’on était en train de lui faire subir.

-Une victime américaine rapporte qu’en septembre 2000 avoir été enlevée par quatre petites créatures encapuchonnées dont elle n’a pu voir les visages. A bord du vaisseau, trois Gris ont examiné la victime sous l’oeil attentif de ces entités.

-Karla Turner rapporte dans son ouvrage « Taken » le cas de Pat qui fut enlevée par deux êtres d’apparence humaine. Une créature de petite taille, portant une cape noire à capuchon semblait les attendre.

-Stalker, un abducté allemand rapporte avoir vécu une abduction durant laquelle une créature encapuchonnée était présente. Il ne pouvait voir son visage, son vêtement semblait rouge foncé. Après cette rencontre, il a vécu un missing time, il se souvient de son retour dans sa chambre, cette créature était toujours présente à ce moment là.

-A la suite d’une observation d’OVNI rapprochée, un témoin polonais se souvient avoir été escorté à bord du vaisseau par deux créatures encapuchonnées semblant glisser au dessus du sol.

-Une abductée allemande, lors de vacances au Sri Lanka, a vécu une scène terrifiante durant laquelle des créatures encapuchonnées la tiraient de son lit. Son mari, endormi près d’elle a soudain relevé la tête pour voir sa femme léviter au dessus du lit, immédiatement, une créature à capuche se tenant près de lui a fait un geste en passant son bras au dessus de la tête de l’homme qui s’est immédiatement rendormi. Après un missing time, se retrouvant dans son lit, le témoin a réveillé son mari : le couple se souvenait , encore choqué, de cette scène.

-Une jeune femme polonaise a également reçu la visite d’une créature encapuchonnée mesurant environ 1.30m, semblant glisser à quelques centimètres au dessus du sol. La créature s’est penchée sur la jeune femme qui a eu un missing time. Le témoin se souvient de l’entité lévitant vers le plafond et disparaissant d’un coup.

-Un abducté canadien a vécu une rencontre rapprochée en 1998 avec une créature semblant porter une cape de « Jedi », ressemblant à un moine, présente elle aussi lors de son expérience à bord du vaisseau..

-L’auteur Whitley Strieber était allongé dans son lit lorsqu’il a remarqué un petit être coiffé d’un capuchon le fixer du regard. L’être tient une sorte de petite baguette qu’il frotte « comme une allumette » devant le visage de W. Strieber. Il y a comme une forte explosion. Ensuite la créature touche la tête de la victime avec cette baguette et celui-ci voit des images apocalyptiques.

Pour terminer avec ces nombreux exemples, un cas allemand remarquable, sur lequel le regretté Johanes Fiebag avait enquêté:

-Un jeune garçon de 17 ans a contacté J. Fiebag pour lui faire part de diverses expériences vécues, par lui même et sa famille, et observations d’OVNI. Une famille tout à fait normale, les parents, un fils et une fille une jolie petite maison en Basse-Saxe. Lorsque J. Fiebag rend visite à cette famille, l’oncle du jeune garçon est également présent. Johannes Fiebag comprend vite la raison de sa présence:

L’adolescent lui rapporte une expérience déconcertante vécue quelques nuits plus tôt. Il se réveille avec une sensation étrange durant la nuit, il n’est plus dans sa chambre, il se trouve dans une pièce sombre, il y a un lit et quelqu’un est allongé dans ce lit. Autour du lit se trouvent quatre petites créatures enveloppée de capes sombres, des capuches couvrant leurs têtes.

Le garçon semble se trouver au fond de la pièce, une créature est à la droite du lit, près de la personne qui dort, les trois autres créatures sont au pied du lit, il en voit deux de dos (elles sont tournées vers la personne endormie), la troisième est tournée vers lui et le fixe du regard. Cette créature le fixera ainsi durant toute l’expérience.

Soudain, la créature près de la personne, qui tient une sorte de batonnet dans sa main, lève celui-ci, il s’illumine, éclaire fortement la pièce puis approche cet ustensile vers la tête de la personne allongée. L’adolescent est ébloui, cligne des paupières et se retrouve d’un coup dans son lit, terrorisé, en sueur.

Il réussit à se rendormir. Il dort plus longtemps ce dimanche matin, ce qui n’est pas son habitude. Son oncle, le frère de sa mère qui vit à une dizaine de kilomètres de chez-eux, est venu comme chaque dimanche matin prendre son petit dejeuner avec eux, il vient de repartir lorsque l’adolescent descend à la cuisine. Le garçon raconte le rêve déconcertant qu’il a fait à sa mère qui devient pâle : son oncle vient de lui rapporter la même expérience vécue durant la nuit!

L’oncle raconte son expérience à J.Fiebag:

Il s’est réveillé, en pleine nuit, paralysé, cinq créatures sont autour de son lit, une est à sa droite, trois autres au pied de son lit, elles sont encapuchonnées, l’une d’entre elle lui tourne le dos, deux autres le regardent. La cinquième est au fond de la pièce, il ne peut la distinguer. La créature de droite s’approche de lui avec une baguette qui s’illumine et éclaire la chambre, approche l’ustensile de sa tête et c’est le trou noir. Il se réveille le matin se souvenant parfaitement de cette scène.

Ces deux personnes ont vécu la même scène, à 11km de distance, d’endroits différents de la pièce.

L’adolescent n’a pas vu la cinquième créature au fond de la chambre:

1) soit cette créature se trouvait à côté ou derrière lui

2) soit cette créature était l’adolescent lui même. Tous deux ont dessiné la scène, séparement, à la demande des parents…. Leurs dessins représentent une scène identique, vécue sous un angle différent.

Pour conclure, cette famille vit depuis des années des visites nocturnes qu’ils attribuaient jusqu’à l’intervention de J.Fiebag à des scènes de hantise (personnes défuntes venant les visiter).

La tante du jeune garçon (soeur de sa mère et de son oncle) a vécu peu de temps après une visite nocturne, un Gris pénétrant dans sa chambre, elle s’est tournée et s’est rendormie, bien que terrifiée. Elle n’était pas au courant des expériences du reste de sa famille, ne s’est jamais intéressé au sujet OVNI et n’avait pas connaissance des expériences d’abductions

Nous constatons que les expériences rapportant ces créatures encapuchonnées sont nombreuses, bien que celles-ci ne soient pas aussi populaires que les Gris.

La grande majorité de ces observations sont connexes à des expériences d’abduction ou surviennent dans l’environnement de personnes vivant des expériences d’enlèvement.

Article écrit par Maya

Source : http://rencontre.r.4.free.fr/alienencounters/articles.php?lng=fr&pg=1311

Sources:

FATE MAGAZINE, » Nov, 1993

Sources:

FATE MAGAZINE, » Nov, 1993

Kontakt – Johannes Fiebag

Die Anderen -Johannes Fiebag

Von Aliens entführt – Johannes Fiebag

Taken – Karla Turner

Abducted: The True Story of Alien Abduction in Rural England – Ann Andrews, Jean Ritchie

Communion – Withley Strieber

Witnessed: The True Story of the Brooklyn Bridge Ufo Abductions – Budd Hopkins

HBCCUFO.com

Nordic UFO Newsletter

www.greyhunter.blog.de

www.abduction.de

www.ufologie.net

www.iraap.org

www.aliensandchildren.org

www.earthfiles.com

www.ufoinfo.com

www.book-of-thoth.com

www.grahamhancock.com

Publicités

39 Responses to Les créatures encapuchonnées

  1. Francis 722 dit :

    Bonjour à toutes et tous,
    Merci à Era pour cette rubrique. Je souhaiterais vous apporter mon témoignage de ma rencontre avec les «Capuches», les moines encapuchonnés. Je vais être aussi bref et aussi précis que possible.

    A l’âge de 14-15ans, vers 1969-70, j’ai été emporté jusqu’à une base exo-spatiale où des humanoïdes en tenues intégrales moulantes, lumineuses, m’ont accueilli. J’étais désorienté. Je n’ai jamais eu peur car jamais ils ne m’ont donné à avoir peur. Ils m’ont montré où j’étais car j’étais sceptique. Puis ils m’ont emmené dans un dôme où de la connaissance m’a été donnée. A la suite de cela, ils m’ont proposé de vivre une expérience dont je ne parlerai pas ici. Au retour de cette expérience, ils m’ont mis en présence des Capuches. Ils étaient six ou sept, dont un «chef». Seul le chef a communiqué avec moi, toujours par télépathie. Il m’a indiqué que le moment de repartir était venu. JE NE VOULAIS PLUS REVENIR SUR CETTE PLANETE DE TROMPERIE. Ce que j’avais vu était trop beau ! Le chef m’a alors fait comprendre que je n’avais pas vraiment le choix. Pour me rassurer, comme une faveur, il m’a proposé de voir mon futur, un futur paisible. Quand j’ai vu cette vie projetée comme ces gens qui témoignent avoir vu toute leur vie ‘passée’ défiler durant un accident, j’ai exprimé ma déception. C’était une vie vide de sens, job sans intérêt, famille sans amour, pas de connaissances… Dans mes vies antérieures j’avais été un combattant, mort violemment à chaque fois pour une cause, le combat contre une élite fasciste et dominatrice à l’opposé des valeurs chrétiennes.
    Devant mon dépit, le chef m’a alors proposé de voir un autre futur potentiel, qui contiendrait une mission. Alors j’ai vu, suivant le même procédé, une vie avec tous mes rêves d’enfant, tous mes fantasmes d’ado, des voyages, des découvertes, de l’amour… J’ai tout de suite accepté, et là, le chef des Capuches m’a regardé et communiqué sévèrement ceci : « tu as fait le bon choix, mais pour de mauvaises raisons ».
    Avec l’accord des autres Capuches, il m’a proposé de revoir ce futur, mais en insistant sur toutes les souffrances que j’aurais, et j’en aurais mon lot, comme tous. Cette fois j’ai reconfirmé mon choix en connaissance de cause. Ils ne plaisantaient pas. Seule la mission comptait. Ils ont exprimé leur satisfaction et m’ont renvoyé sur Terre, en me précisant juste avant que ma mémoire allait être effacée pendant le transfert, pour me protéger et protéger ma mission.
    Je me suis réveillé avec l’idée d’être de retour, puis d’avoir fait un rêve fantastique, puis j’ai oublié toute cette histoire, sauf une rencontre avec des moines en capuche, et que ce monde où nous sommes n’est pas la Vérité.
    Quelques années plus tard, le jour de la veille de mes 18 ans, il s’est passé un évènement qui a basculé mon destin vers le pays européen où ma mission devrait s’accomplir, en liaison avec les Etats-Unis d’Amérique. Depuis fin 1985 ma vie s’est remplie de coïncidences tellement impossibles et fréquentes, que j’ai vite cessé d’en parler autour de moi pour ne pas passer pour un fou. De chaque coïncidence impossible, j’ai tiré un enseignement. En août 2004 ma fille unique de 9 ans m’a demandé de lui écrire une histoire car je m’étais mis à écrire des romans d’espionnage et d’action… de l’an 2019. J’ai alors rédigé l’histoire d’une petite fille de 9 ans dont le papa était un agent secret extraterrestre en mission sur Terre. Un ami m’a dit que cela ferait un bon sujet de roman en développant l’histoire avec une jeune femme plus âgée. Et c’est ainsi qu’en 2005 j’ai fouillé l’Internet avec toutes ces affaires de soucoupes volantes et de Gris pour documenter le roman, dont j’ai déplacé l’action au Québec… Et que j’ai réveillé ma mémoire du futur en sommeil. Le roman est à compte d’auteur et GRATUIT sur le web.

    Mon histoire est-elle vraie ? Pour moi, oui. Si oui, ai-je été manipulé? Bien entendu, mais avec mon accord. Et j’ai fait le constat suivant concernant les moines en capuches que j’ai rencontrés. Ils peuvent connaître les futurs potentiels. Et de toute évidence, ils peuvent modifier l’écoulement du temps, l’horizon des évènements, comme ils ont modifié mon destin. C’est une arme appelée « effet papillon ». Si vous en connaissez une plus puissante, parlez-en à nos militaires ; ça va les intéresser ;o)

    • Phenix dit :

      Bonjour Françis,
      Intéressée par votre histoire, je vous comprends.je souhaiterais la lire. Ou puis-je la lire? En vous remerciant par avance. Phénix

  2. OorvoO dit :

    Bonjour Francis,

    Merci pour votre témoignage. C’est assez courageux de votre part pour le souligner. (Attendez-vous tout de même à vous faire « attaquer » par le scepticisme, mais je pense que vous le savez…)
    Il est vrai que les « moines à capuche » sont encore bien moins crédibles que les gris aux yeux de ceux qui ont paradoxalement déjà plus d’ouverture d’esprit que la majorité des gens.
    Moi qui ai eu une expérience bien moins rapprochée, j’arrive parfois à me dire que ce que j’ai vu était un rêve, une hallucination… Alors même que je suis certain de ce que j’ai regardé droit dans mes bottes les yeux en face des trous (je me souviens encore de chaque détails jusqu’à la lumière du coucher du soleil), bien éveillé, lucide et sans près jugés… J’imagine alors l’expérience, les doutes… que peut vivre un être humain enlevé de son contexte avec une rencontre rapprochée… C’est ce qui me pousse à vous  » soutenir » dans votre témoignage.

    Laissez-moi quand même vous dire ceci :
    J’ai eu le temps de bien réfléchir à ma propre expérience, bien loin de la votre. Outre toutes les questions sans réponses, le besoin de comprendre, que m’a donné ce bref moment de ma vie… Ce que je considère aujourd’hui être le véritable sens de cette « rencontre » est un cadeau qui me sert depuis chaque jour de mon existence.
    Celui d’avoir créé une fissure dans ma conscience, ni trop forte, ni trop faible, qui m’a offert un recul sur notre monde et ses vérités(Personne n’est plus aveugle que celui qui se couve dans sa « réalité »). Ces histoires d’Ovni, de ET, font rire la population. Votre témoignage le peut aisément aussi. Pourtant, ce n’est pas la première fois dans l’histoire que l’humanité entière se trompe dans son jugement de ce qu’est la réalité. La chance qui m’a été donné, et je pense que c’est aussi votre cas, c’est finalement de pouvoir croire à ce qu’on à vu, bien entendu, mais surtout, de pouvoir croire en ce qui est incroyable et qui échappe à notre compréhension, d’être un électron libre dans la pression social qu’exerce notre monde… Alors oui, peut-être que tout cela n’est que fabulation, admettons-le 5 minute. Mais pour autant, je me trouve bien mieux armée que beaucoup de « penseurs sérieux » pour ce qui est d’appréhender notre univers, car comme chacun pourra s’accorder avec ce constat : si nous connaissons (avec optimisme) 0,0001% de ce qui fait notre univers, c’est que nous ne connaissons rien. Et il y a pire qu’un néophyte avec des convictions, un néophyte plein de certitudes.

    Amicalement,

    • Unzip Piznu dit :

      Témoignage daté du 11/01/2010 à 11:14 – et le passage « … 0,0001% de ce… »// cà me fait penser à Marc Auburn et le titre de son livre sorti sauf erreur en 2015/2016 0.0001% !

  3. magiedumoment dit :

    Les moines en capuches moi aussi je les ai vus une nuit après avoir après plusieurs semaines vu des ovnis, je m’étais mise à faire de l’écriture automatique, je voyageais comme souvent ailleurs dans d’autres horizons. je fus conduite dans une salle immense baignée de brouillard très lumineux une table en demi cercle trônait au centre de la pièce, une voix m’a demandée d’avancer alors à ce moment des êtres vêtus de robe blanche à capuche très lumineux aux yeux très brillants se sont avancés du côté rond de la table moi du côté plat, et m’ont demandé d’affirmer une sorte d’engagement avec eux chose que j’ai faite. Chaque nuit je continue de voyager certaines fois au petit matin j’arrive en larmes déçue d’être revenue, deux fois j’avais gardé la langue parlée avec eux pendant quelques heures, en tout cas si j’en avais la possibilité je ne reviendrais pas croyez moi.

  4. Perceval de Lalande dit :

    Voila qui est étrange,une fois de plus les témoignages divergent,les soit disant moines en capuches se conduisent tantôt bien ,avec un certain côté paternaliste moralisateur,et de l’autre côté en véritable assistant tortionnaires,du moins d’après les récits des abductés;pourquoi certains humains subissent ils, toujours au vu des témoignages des manipulations douloureuses alors que d’autres bien aux contraire en gardent un excellent souvenir,y aurait il comme sur terre des inégalités sociale ,voire une hiérarchisation des classes,des humains que l’ont menagent et d’autres qui ne servent qu’aux expériences,oui cela est bien étrange?.

    • OorvoO dit :

      Bonjour Perceval,

      Tout ça ne serait-il pas tout simplement lié une question de point de vue ? Je parle du point de vue de l’âme pour être précis.

    • Colin Chabot dit :

      Juste un mot pour dire Perceval que les sois-disant enlèvements traumatisants de certains sont guère plus graves qu’un examen fait par un médecin terrien. C’est la peur qui domine et effraie plutôt que le geste en lui-même et surtout le non consentement qui fait la différence.

  5. Garcin Lazare dit :

    Salut tous ! Si ce que vous dites est vrai, je vous envie. Si vous avez inventé tout ça, bravo pour l’imagination et le talent de plume ! Cela fait des années que je me pose des tonnes de questions auxquelles je ne trouve pas une traître réponse. Comme je ne fais pas partie des « contactés » ni des veinards qui ont vécu une expérience métaphysique (ne voyez pas d’ironie dans mon propos, il n’y en a pas), je me contente de ce que j’ai sous la main, à savoir la littérature et le cinéma fantastiques… et des blogs tels que le vôtre, où je ne saurais très honnêtement distinguer l’info de l’intox, les faits de la légende urbaine. Quoi qu’il en soit, déjà, vous nous donnez à rêver, à nous malheureux individus de type banaloïde coincés dans un « monde réel » tellement trivial, tellement prosaïque, si ennuyeux.

  6. OorvoO dit :

    Bonjour Garcin Lazare,

    Je voudrais me permettre de vous répondre.
    Il y a deux choses à séparer dans un premier temps:
    Les Ovnis, bien réels (voir rapport cometa par exemple), et les extraterrestres, qui sont la supposition la plus logique aussi paradoxale que ce soit pour notre conception des choses, de cette présence ovni.
    Après, il y a les rencontres.
    Là aussi, il faut comprendre qu’il y a les personnes qui ont vraiment vécu quelque chose, et les tas de fabulateurs surfant sur cette vague pour diverses raisons (secte, amour propre…).

    Si ces derniers « pavanent » d’être le fleuron de l’humanité pour les ET ou leurs ambassadeurs… Étrangement pourtant, vous constaterez que les autres, eux, sont plus discrets et surtout bouleversés par ce qu’ils ont vécu. Après cette expérience, souvent traumatisante (bien que sous certains aspects incontestablement fascinante), leur vie sociale devient en générale plutôt un champ de ruine…
    C’est pour cela que vous devriez nuancer ce que vous dites.
    Pour des gens qui ont vu des ovnis, ou qui sont suffisamment ouverts pour entrevoir l’idiotie de penser que nous sommes seul dans l’univers (et de surcroît les plus évolués), il est beaucoup plus facile de s’accoutumer avec cette idée. Mais quand il y a contact, c’est le sens même de votre vie, toutes les basent qui s’effondrent, sans compter sur la trouille que cette expérience doit forcement impacter sur vous. Croyez moi, je pense qu’il n’y a pas de quoi s’en réjouir.

    C’est vous qui devrez vous sentir heureux, heureux d’apprendre cette réalité, en « douceur », en évitent de malmener votre esprit aussi durement. Car après tout, vous comme moi ne savons pas vraiment pourquoi ils ont été « choisi », peut-être par hasard, peut-être aussi pour leurs capacités à tenir le choc face à une bombe psychologique aussi puissante.

    Je ne sais pas ce qu’il faut croire ou pas cher Garcin Lazare, mais je sais une chose : C’est que l’on rêve toujours de ce qu’on n’a pas eu sans regarder ce que nous avons la chance d’être.
    Les choses extraordinaire arrivent à certains peut-être aussi parce que leur point de vue est différent. Si je prends mon exemple, on disait de moi que j’avais « la tête dans les nuages ». C’est peut être précisément pour ça que je regardais 90° plus haut que les autres les yeux rivé sur l’horizon quand j’ai vu traverser cette boule ovaloïde orange…
    Faites le test vous même, combien de temps regardez-vous le ciel par jour? Vous allez être surpris de voir que vous ne le regardez pas. Et ou se trouvent les ovni déjà?? Dans le ciel.
    Vous voyez Garcin Lazare, vous vous considérez comme : « malheureux individu de type banaloïde coincés dans un monde réel, si ennuyeux » comme vous le dites, mais c’est souvent nous qui nous coinçons tous seul dans ce monde là, incapable de remettre en question qui nous sommes…

    Vous voulez voir des choses extraordinaire??? Commencez par changer de point de vue(au sens propre comme au figuré) et surtout soyez attentif à la vie plutôt que d’attendre qu’un engin spécial atterrisse devant vous.

    En espérant que vous comprendrez que je vous parle à titre amical et que je ne vous reproche donc rien.

  7. Garcin Lazare dit :

    Bonjour OorvoO !
    Ne le prenez pas en mauvaise part ! C’est bien parce que j’ai toujours eu, comme vous, la tête dans les nuages que je me « lamente » (un peu) d' »être passé entre les mailles du filet » métaphysique (si vous me passez cette métaphore hardie).

    Pensez donc ! Depuis tout gosse je scrute le ciel, et ça continue, le jour et la nuit. J’habite à la montagne, je pars souvent en randonnée, j’adore la nature et les vieilles pierres… et pour tout vous avouer, je continue à me passionner pour les histoires de fantômes et pour tout ce qui tient de ce qu’on appelle les phénomènes irrationnels (qui à mon humble avis relèvent de lois physiques encore inconnues, qui nous serons un jour aussi familières que celle de la gravitation – mais c’est juste un point de vue de béotien !)
    Je comprends ce que vous voulez dire quand vous parlez de bouleversement, chez les personnes ayant assisté à l’un de ces phénomènes. Cette soudaine certitude d’un « Ailleurs » ne peut pas être facilement partagée, et cela doit être particulièrement difficile à vivre.

    Pourtant je ne rêve que de cela, et croyez bien que le seul fait d’en rêver suffit à vous faire passer pour un doux dingue.

    Ceci dit, je n’attends pas qu’un astronef atterrisse sous mes yeux. Je me contente de l’espérer ardemment. Voire de croiser un véritable revenant au détour de l’une de ces ruines médiévales dont je suis familier. Je n’ai pas d’a-priori sur le sujet. J’ai seulement conscience de ce que notre perception est limitée par l’imperfection de nos sens, et par les barrières culturelles que nous avons érigées, en plus de deux mille ans de civilisation, au nom de la quête du savoir et de la connaissance.

    Je n’ai pas d’a-priori sur le sujet, mais je ne m’interdis pas non plus une certaine approche critique. D’où cette question que je me pose, à laquelle vous pourrez peut-être répondre : où sont les mini-caméras, les Iphones, les portables équipés d’objectifs et les caméscopes lorsque se produit une RR3 ou une rencontre impromptue avec de ces moinillons décrits dans l’article (type d’apparition dont j’ai lu la relation d’autres cas ici : http://info-crun.over-blog.com/pages/MOINES_GNOMES_DANS_LA_CHAMBRE-1539019.html ). Pourquoi, depuis plus d’un demi-siècle que les appareils de prise de vue se sont démocratisés, ne voit-on jamais de photos ni de films d’OVNIs en plan rapproché ? Les images sont presque toujours floues, improbables, lointaines, ce sont des points lumineux qui se baladent sur fond noir ou carrément des « fakes » très faciles à discerner. J’ai notamment été fasciné par l’affaire des drones californiens en 2007, dont les suites se sont avérées plutôt décevantes. Des gens vivent des apparitions rapprochées dont ils livrent des témoignages narratifs certes passionnants, mais où sont les prises de vues, pourquoi n’y en a t-il pas qui soient vraiment explicites ?
    Je conçois qu’on puisse se trouver sidéré en présence de pareil phénomène, mais il me semble que, passé la première réaction de saisissement, eh bien on dégaine son portable et on flashe. Non ?

    Je vous remercie pour votre blog et vous souhaite une excellente soirée.

    • OorvoO dit :

      Re bonjour,

      Je me suis peut -être mal exprimer, je dois être plus précis.
      Lorsque j’aborde le fait qu’il faut voir le monde avec « d’autres yeux » , je parle d’autre chose que vous.
      Vous dites que vous acceptez l’idée de l’existence d’autres choses, mais c’est un peu paradoxal avec l’attitude de saint Thomas que vous semblez développez à la fin de votre message.

      Les éléments de ce que l’on qualifie de paranormal, semblent tous liés à un même « état d’esprit » que l’on nomme EMC (état modifié de conscience) cet état a été mesuré par la science et il semble qu’il soit nécessaire pour « explorer » la partie invisible de l’iceberg de la conscience.
      Vouloir voir ne suffit pas (bien au contraire) pour arriver à l’appréhender.

      Maintenant, j’ai une question pour vous :

      Pensez-vous que parce que vous aimeriez « croire », cela suffise à vous donner de la légitimité pour dire qu’avec tout ce que vous avez cherché et que vous n’avez jamais trouvé il n’y a certainement rien?

      Pensez-vous que parce que vous n’avez jamais vu de calamars géants, par exemple, que ceci n’existent pas et ne sont que des racontars de marins? Nous avons pourtant de quoi aujourd’hui technologiquement les filmer… et il y a certainement plus de calamars géants dans l’océan que d’ovnis qui traversent le ciel…

      Savez-vous que nous trouvons toujours de nouvelles espèces aujourd’hui? (je suis certain que oui)…

      Le premier scientifique à avoir soupçonné la présence des d’Atomes s’est suicidé parce que ridiculisé par ces confrères. Pourquoi ? parce qu’ils ne pouvaient être vu à cette époque…
      Vous le dites vous même, notre vision de la réalité est restreinte, alors pourquoi l’accepter sur certaines choses et pas pour d’autres?
      Laisser la porte ouverte à des idées ce n’est pas les accepter, c’est seulement comprendre qu’elles peuvent constituer la vérité de demain.

      Pour ce qui est de vos interrogations qui me semblent plus proche des doutes:
      je ne parlerais que des ovnis, et non d’une rencontre où il est totalement inconcevable pour un être humain d’avoir la présence d’esprit de filmer quoi que ce soit. Dire le contraire, ce n’est pas avoir pris réellement conscience de ce qu’est une telle rencontre.
      Pour les ovnis en revanche, c’est assez simple à expliquer. Si vous êtes un peu informé sur le sujet, alors vous savez très certainement que les ovnis observés ont un comportement qui semble intelligent (d’où la forte supposition ET) vous avez du également constater qu’ils sont doté de camouflages particulièrement performants, les rendant invisibles (aux radars par exemple). Il semblerait donc qu’ils cherchent à être discret mais quelque fois vu, sans être assidument observés. Ça tombe bien, c’est précisément ce que les schémas de rencontres stipuleraient en cas de rencontre avec des espèces moins développés pour éviter un traumatisme qui changerait à jamais l’évolution de cette dernière. On peut donc supposer que ces Ovnis chercheraient à nous « habituer » très progressivement à leur présence. Si vous ajoutez à cela notre façon de concevoir les images dans notre société et la place des médias notamment l’art de la mise en scène, vous vous rendrez compte qu’il y a un décalage avec des images « réelles ».

      C’est pour cette raison que les vidéos « fake » sont si « démonstratives » par rapport aux autres qui sont seulement… réelles.

      Au plaisir de vous lire.

    • GEORGES dit :

      bonjour,j’ai ete temoins d’une observation d’ovni a moins de 150 metres et 25 metres d’altitude temps de stationement environs 45 segondes.on est facine du spectacle les couleurs autour du disque bleu turquoise l’interieure avec les tableaux de bord noir et le pilote qui se leve et vous regarde car j’avais la vile derriere moi c’etait en 1970 et vous dite de prendre une photo ? depuis 20 ans nous parlions de soucoupes volantes et vous l’avez devant vous,vous detaillez l’engin vous avez peur qu’il parte avant d’avoir tout vu et il n’y aura pas de photo apres comme d’habitude nous en avons parles entre amis,car j’habitais un pays ou c’etait courant et depuis quelque mois je l’ai donne a era (ovni a Casablanca )maintenant je suis en Espagne a chaque sorties je fait beaucoup de photos et le soir sur le PC je suis sur de trouver des ovni les derniers c’etait a Mazarron plus de 100 personnes nous n’avons pas vu d’ovni il y avait un spectacle a l’exterieur seul a un moment la musique est devenu inaudible puis apres un temps le son est revenu les photos sont sur ce blogue a Mazarron mais je n’en metrais plus car moi je n’ai pas besoin de convincre personne alors pour ce faire traiter de debile je n’ai pas besoins de ça.bien amicalement georges

      • Era dit :

        Bonsoir Georges, je vous remercie pour votre contribution à faire prendre conscience du phénomène Ovni, si j’ai publié vos photos et votre témoignage, c’est que pour ma part je les ai jugés dignes d’intérêt et crédibles. Même si vous n’êtes pas pris au sérieux par certains, pensez aux autres qui vous lisent.
        Bien amicalement,
        Era

      • GEORGES dit :

        bonjour Era,comme je le dis je n’ai pas a convaincre personne ils sont je pense digne de juger et d’anlyser les faits.pour moi qui est 76 ans bientot j’ai eu la chance que le debut du silence ne sait pas impose de suite ils ont eu du mal a convaincre et finalement ce sont les gens de votre age qui sont touche par la desinformation car je pense que tout est vrai pour quoi publier quel chose pour dire que c’est un faux,le cas du bombardier atomique de palomares en 1966 maintenant on dit qu’il a heurtait son ravitailleur je n’ai l’ordinateur que depuis 5 ans, a palomares un temoins espagnole a dit que l’avion a ete heurte par un petit avion tres brillant et les americains ont chercher longtemps l’ovni avec toutes sorte de navire en disant qu’il manquait une bombe qu’ils ont enfin recupere,ils ont enleves la terre sur des hectares en disant quelle etait contaminer par la radioactivitee.pour moi j’ai sus que les ovni etaient reel en 1956 quand pendant mon service militaire on nous a dit de negliger la suveillance de notre camp pour voir de l’autre cote de la route la base aerienne et les pistes,et surveiller si des ovni ne venaient si poser,car nous avions des miradores a 12 metres du sol il y aurait beaucoup de chose a dire mais cela ne sert pas a grand chose car les faibles ne changerons pas d’opinion je pense que s’est la peur qui leurs fait dire qu’il n’y a rien de vrai.bien amicalement georges

        • Era dit :

          Bonsoir George, merci pour votre témoignage 🙂 Cela demande beaucoup de courage pour témoigner mais il ne faut pas jouer leur jeu et se taire quand on a des choses à partager. Oui bien entendu c’est la peur qui entraine le rejet et les railleries, mais peu à peu les mentalités changent, il faudra bien un jour ouvrir les yeux devant l’évidence.
          Amicalement,
          Era

    • Francis 722 dit :

      Bonsoir à Tous,
      Parmi tous les échanges ci-dessus, il y en a un qui retient mon attention, et c’est celui de Garcin Lazare (un pseudo incitant au voyage) du 19 janvier à 6.27, lequel fait part avec une grande sincérité de son amertume de ne pas avoir été contacté, ou initié par une quelconque observation de nef spatiale d’origine non terrestre. Pas même une « Capuche » ou un être quelconque venu d’ailleurs.
      OorvoO a par exemple bénéficié de tout un ensemble d’informations qui ont cimenté sa connaissance.
      J’ai vécu exactement 50 ans sans me poser de questions sur les extraterrestres. Leur existence était pour moi une évidence; et puis quoi? J’étais comme vous, Garcin Lazare, et même beaucoup plus inconscient.
      Et puis il y a eu le 11 septembre 2001, et je n’ai compris comme tout le monde que la version officielle qu’on nous faisait avaler. Dès 2002, deux services secrets au moins, les Français et les Américains, parfaitement au coeur des questions ET, ont fait en sorte que certaines informations s’articulent autour de moi, afin de réveiller ma mémoire. Eux savaient que j’étais un contacté, et moi je l’ignorais. Ils voulaient que je me réveille. Comment le savaient-ils? Je pense que c’est grâce au contact des Capuches avec le caporal chilien Armando Valdes en 1977. Il a de toute évidence fait une expérience de type « paradoxe temporel » (ce qui m’est arrivé) qui est le contraire du temps relatif. Bref, une nuit de 1984 ou 1985 j’ai vu entrer par la porte de ma chambre, alors que j’étais paralysé psychiquement, ce que j’ai appelé pendant les 20 années qui suivirent: un démon. J’ai tout bêtement dit à ma compagne le matin, me réveillant avec un mal de crâne, que j’avais fait un cauchemar effroyable et qu’un démon était entré dans notre chambre pour me voir.
      Ce n’est qu’en 2006 environ, en faisant mes recherches sur Internet pour mes romans, que je suis tombé sur la couverture du roman « EBE Alerte rouge » de Jimmy Guieu, et là j’ai reconnu le Gris à sale gueule de démon qui était entré dans ma chambre pour sonder mon esprit.
      Jimmy Guieu dit sur une vidéo qu’un Gris a été vu plusieurs fois dans l’Est de la France. Je crois – non, je suis certain – que c’était moi qu’il cherchait à sonder, Valdes ayant probablement parlé du jeune homme de l’Est de la France contacté par les Capuches vers 1970.
      Les Capuches avaient effacé ma mémoire pour me protéger et surtout protéger la mission. Qu’ai-je pu révéler au Gris? J’avais un projet de roman d’espionnage en tête depuis 1982, et je m’y suis mis en 2003-2004, publié en 2006. Il contient des codes du futur et relatifs aux EBE; Votre futur. En l’écrivant je l’ignorais. C’est le roman suivant, l’histoire de l’agent secret ET qui a réveillé ma mémoire, m’a fait prendre conscience de ce que je faisais, qu’il n’y avait aucun hasard. IL N’Y A DE HASARD QUE POUR LES IGNORANTS.
      L’autre information que j’ai certainement « avoué » au Gris, est qui j’étais dans ma vie antérieure. Et je n’étais pas n’importe qui mais un lieutenant de l’USAAF tué au combat en 1943, enterré en France. Et ce lieutenant a fait quelque chose qui a continué à avoir des conséquences dans le temps présent, en 2002 tout particulièrement.

      Tout ceci pour vous dire quoi, cher Garcin Lazare si vous me lisez? Pour vous dire que le fait que vous écriviez sur ce site, dans cette rubrique, n’est pas un hasard. Vous êtes entré dans le champ spatio-temporel controlé par les Capuches que j’ai rencontrées. Ces « Capuches » sont en fait des Sentinelles. Ils controlent l’écoulement du temps par l’effet papillon, que vous appelez hasard sur cette planète. C’est une arme. Ils ne m’ont pas choisi au hasard, mais parce que j’étais ce garde forestier national du Wisconsin, dans la Nicolet Naional Forest (allez donc voir le film 2012; on y parle 3 fois du Wisconsin) engagé dans l’USAAF, sur B-17. En 2012, tout sera révélé par un phénomène appelé « Apocalypse ». Les ET viendront ouvertement, notamment les EBEN. Vous les verrez. Ils s’opposent à la tromperie. Le choc informationnel sera phénoménal. L’onde de choc va affecter toute cette planète. Les dernières 70 années de tromperie ont placé cette planète au bord du gouffre. La différence pratique? Près de 7 milliards d’abusés comparés à moins de 2,5 milliards d’habitants à cette époque. Dont 5 milliards de pauvres, 4 milliards de très-très pauvres, sans éducation digne des secrets détenus dans la Zone 51, et de nombreuses bases toutes aussi secrètes financées en pillant la race humaine, son talent, son énergie, son potentiel. Seule une Elite est informée. Ceux qui voudraient parler sont « accidentés ». Ils ont signé.

      Garcin Lazare, croyez-le si vous pouvez, mais je vous engage à y réfléchir: votre futur vient d’être modifié par l’effet papillon. Jamais, je dit bien JAMAIS, sans l’intervention des Sentinelles dans ma vie en 1970, vous n’auriez tapé ces lignes ci-dessus !!!

      Vous cherchez des preuves et je vous comprends. Elles sont sous votre nez. Comme disent les soldats, « vous êtes au contact ». Ouvrez les yeux, et soyez prêt.

      Très amicalement,
      Francis 722

      PS: je ne rends de comptes qu’aux Sentinelles. Mais je dois respecter votre Libre Arbitre, confié à vos dirigeants. Nous nous opposons à la tromperie (we oppose deception).

      • Phil dit :

        Francis….
        Les dixaines de témoignage que jai lu ce soir m’ont profondément… Allumé et troublé je dirais que c’est la meilleure façon de le decrire, en fait en lisant certains récit j’avais l’impression d’etre partie prenante, un sentiment d’engouement etrange…. Le plus troublant est que mon intention n’etais pas de découvrir ce genre de phénomènes mais de comprendre l’existance du plus grand mystère ( et oui j’ai tapper dans le moteur de recherche google; le plus grand mystère ) je suis d’abbord tomber sur un forum d’un homme qui decrivait des pensées plus que spirituelle disant que rien n’etais laisser au hazar… Je vous laisse deviner ce que tout ces informations on declanchees comme réflexion dans ma tête par rapport a certaines choses m’ayant arriver plus jeune… Votre témoignage en particulier m’a absorber et je sais qu’il y a des informations que vous connaissez que je gagnerais a connaitre. ! Au plus grand plaisir que vous me repondiez

        • Francis 722 dit :

          Phil,
          Si un jour vous lisez cette réponse, vous jugerez par vous même. Dans le film Titanic de 1997, au début, passe un camion avec le nom de la société FRANCIS Limited; et puis Leonardo di Caprio explique à la jeune femme qui veut se suicider qu’il a nagé dans l’eau glacée, celle de Chippewa Falls, le lac Wissota. Mais le Titanic a coulé le 15 avril 1912, parti de France, et le lac Wissota a été créé en 1917 ! Il s’agit de moi. Je suis le vrai fils de JEAN, en anglais Jack Son, comme l’auteur romancier dans le film « 2012 » où l’on parle 3 fois du Wisconsin. Jack-son, le héro a écrit à 422 exemplaires le roman Farewell Atlantis. C’est un code pour les initiés, c’est 2 x 211. Dans « Contact » Jodie Foster est du Wisconsin, de la ville de Depère. Dans le vrai Titanic, il y avait un homme qui portait mon nom légitime, pas mon nom d’auteur. C’est un signal.
          Dans Star gate Atlantis, le docteur Jennifer KELLER (la cave en allemand) est de Chippewa Falls au Wisconsin, élévée par son père. L’aliène venue d’un autre univers s’appelle « Morgane Le Fey ». Ma fille à qui j’ai dédié mon roman Le Monde des Deux Bleues s’appelle Morgane Jennifer. J’ai été tué dans une cave (Keller) par les Nazis après que mon B17 se soit crashé le 14 octobre 1943. J’étais navigateur dans l’USAAF. Une plaque de mon groupe de bombardement (le 379ème) se trouve à Wright Patterson, là où s’est posé récemment Air Force One avec Barack Obama emmenant en Boeing 747 son copain le Premier Ministre Cameron à Dayton en Ohio pour voir… un mach de basket. En pleine campagne électorale et personne ne dit rien de l’exemple donné. Cette base contient les restes et les corps de Roswell.
          J’étais garde forestier au Wisconsin, né en 1915 à Chicago dans le comté de Cook. J’avais une fille de 7 ans : Sarah. sa mère était une indienne Menominee de la nation Chippewa.
          Je suis mort officiellement le 14 octobre 1943 et j’ai été réincarné un 13 mai, en Lorraine. Cette année mon anniversaire sera la fête de Jeanne d’Arc, qui plaît tant à notre président 😉 lequel sait très bien qui je suis vraiment.

          En 1985, le gris à gueule de rat qui figure en couverture du roman de Jimmy Guieu m’a sondé. C’est un viol de mon âme. Ils ont voulu recommencer en 2010, car le 10 avril 2010 juste après le crash des Polonnais, c’est moi qui ai prévenu les autorités européennes qu’il se passerait quelque chose de grave et de symbolique le 15 avril 2010 pour manifester notre puissance. Ils ont fermé presque tous les aéroports d’Europe. 😉 aucune victime.

          Les Capuches détiennent l’arme suprême: le voyage à travers le temps, et ils surfent sur l’horizon des évènements des futurs potentiels. Ensuite, l’effet papillon fait le reste une fois que l’on intervient. Voir le crop circle dit du Butterfly en Hollande ;-))

          Mais en janvier 1988, j’avais retraversé la star gate. Ils ont la vraie star gate ! C’est l’âme qui passe au travers, pas le corps. L’âme est immortelle. J’ai subi l’épreuve pour devenir une Sentinelle, pour remplir ma mission, et le Maître en personne a ascensionné mon âme, comme Daniel Jak-son dans Star Gate Atlantis. Seul le Maître peut accordé l’Ascension, et cela depuis deux mille ans. Depuis, elle possède des pouvoirs que vous n’avez pas. Les extraterrestres peuvent manipuler vos âmes, pas la mienne. Elle est pourvu d’un champ d’énergie supra quantique venu de notre monde, que vous appelez « l’au delà ». « Gueule de rat » en a été pour ses frais. Il s’est « cramé ». Ils m’ont attiré dans le vaisseau de leurs copains qui traitent avec votre élite puante qui abuse la race humaine et ces 7 milliards d’âmes incapables de prendre le chemin de l’élévation. Vous êtes dans les mains du diable (JEER EVIL anagramme de ELRIEJVE dans le crop circle de Crabwood). Les ET vous tiennent. Vous êtes du bétail pour eux. Nous, les Sentinelles, avons un plan pour vous. Vous êtes destinés à être les dominants de cette galaxie et d’Andromède, mais jamais, jamais vous ne serez autre chose que du bétail d’âmes si vous ne mettez pas fin à la tromperie (WE OPPOSE DECEPTION). La démographie va se retourner, ou votre planète mourra. C’est un suicide collectif. La seule façon de sauver la planète, est d’éradiquer le virus: Vous. Le rythme de votre suicide va donc s’accélérer. Ainsi la terre sera sauvée. C’est pourquoi vous devez reprendre le contrôle de votre démographie, ce qui posera un problème de réallocation de vos âmes incapables d’élévation. Les pires d’entre vous, et vous êtes si nombreux, vont être transférés dans une autre galaxie, dans des corps physiques avec des millions d’années d’évolution en arrière. Vous ne souffrirez pas, mais soyez sûrs que vous allez vivre pendant des centaines de réincarnations ce que vous avez fait aux autres. Tous les ET qui sont en contact avec vous vous accompagneront. Leur transfert d’âme dans des corps clonés est un échec. Ils vont faire face à la mort eux aussi. Et eux aussi subiront la justice qui les attend, et la sanction la même pour tous. Tous ceux qui s’approchent de votre système solaire ou inter-agissent avec lui s’exposent à être traités sur la même échelle que les humains de la Terre.
          C’est une décision des plus hautes autorités spirituelles. Le Maître est le chef de notre Nation. Une haute autorité que nous appelons Notre Dame veut que nous sauvions « ses Enfants ». Vous êtes les derniers dans cette galaxie. Donc, vous êtes appelés à être les premiers. A ce jour, je vous confirme que vous êtes la pire bande de bâtards de cette galaxie, avec les élites que vous méritez, depuis plus d’un siècle qu’ils vous trompent.

          La Star gate permet d’aller au delà de votre univers, comme l’a fait le caporal Armando Valdez en 1977. C’est pourquoi son corps a vielli de 5 jours en 15 minutes sous l’influence du champ d’énergie quantique qui entoure les vaiseaux. En 1969-70, je suis « parti » 24 heures, soit 3 minutes sur Terre. Pensez au film Contact. Mais moi, ils m’ont donné la possibilité d’aller visiter cet univers, dans une de leurs sphères d’énergie. Nous sommes allés dans une galaxie voisine, et le Monde des Deux Bleues est tout simplement la Vérité dont je me souviens, sous forme romancée. Votre univers est une sphère, et elle est en rotation. Elle fait plus de 100 milliards d’années lumière de diamètre. Vue de l’extérieur, c’est une boule noire, avec des petites lumières (des points) qui scintillent et qui sont les super amas de galaxies visibles. Vous êtes tellement de millions de milliards de planètes habitées que l’on ne peut pas donner de chiffre. Et il y a autant de religions. Mais en regard du multivers, votre monde est minuscule. la plus grande partie de l’énergie est plus rapide que la lumière. Les photons sont le seuil en dessous duquel tout devient « lourd » et « lent ».
          Le vaisseau où donne la star gate qui m’a emporté s’appelle « la Nouvelle Jerusalem ». Je vous engage à lire les témoignages relatif au Mont Tabor, à l’épisode de la Transfiguration. Tout est vrai.
          Le maître est vivant, et tous vous regardent. Et croyez-moi, cher Phil, ils sont très très fachés avec ce qui se passe ici.

          Vous voulez du concret? Le visage de femme qui est apparu dans le crop circle de Chibolton en août 2001, juste avant les attaques du 11 et 21 septembre, c’est le visage d’un des membres du projet SERPO, sur une des 5 planètes de Zeta Reticuli, les points sur l’épaule de l’EBE dans le crop circle de Crabwood. Elle est décédée le 10 avril 2002. C’est elle qui a rédigé le message en langage ASCII. C’est un visage de la nation Chippewa, du Wisconsin. C’est le visage de l’infirmière de l’USAF qui est restée là-bas, avec le botaniste sans doute. Il y a des Français en ce moment sur cette base américaine, enlevés par les EBEN de Zeta Reticuli. Ils ont tout ce qu’il faut, car le travail des soldats américains a été préservé. Ils ont des chalets en bois qu’ils ont construits, des vergers et des potagers.
          Dans les lettres capitales mal placées, ce lieutenant de l’USAF a rédigé un message secret, qui dit:
          FOOL PASSENGERS IN CLOCK LOOP – EBEN AVOIDING ME – I DIE – SERPO PROJECT. Faites le test vous-même.

          Bonne chance Phil.

  8. Garcin Lazare dit :

    Bonsoir OorvoO,

    D’abord, je n’ai jamais dit « parce que je n’ai rien vu, il n’y a rien ». Ensuite, le fait que j’essaie, à l’égard des phénomènes paranormaux, de me prévaloir de ce que j’appelle une « approche critique », ne fait pas de moi un Saint Thomas.

    Vous décrivez le phénomène OVNI comme « intelligent » dans la mesure où leurs occupants chercheraient (pour ne pas trop nous traumatiser) à nous habituer à leurs petites incursions parmi nous en nous permettant de seulement apercevoir leurs engins, sans nous laisser le loisir de les observer.

    A mon tour, je vous pose une question : ne craignez-vous pas de raisonner ainsi par anthropocentrisme ? En quoi la psychologie supposée des ET devrait-elle se comparer à la nôtre ?

    Il semble que le phénomène OVNI soit nettement antérieur à 1947 (Mont Rainier), ce qui représente quand même déjà pas mal de temps terrestre. On en trouve même des représentations sur des peintures religieuses médiévales, certains témoignages paraissant encore plus anciens, au point qu’ils relèvent de la paléographie. Nous serions donc dans une fourchette allant de septs cents ans à deux mille ans, peut-être plus, où les ET, appelons-les comme ça, s’efforcent de préparer les pauvres humains que nous sommes au terrible évènement que constituerait leur venue.

    Cela ne veut pas dire que je nie la réalité du phénomène. J’essaie au contraire de le prendre pour ce qu’il est, en me gardant de chercher à l’interpréter selon une logique conventionnelle. C’est un phénomène extérieur à nous qui obéit à sa propre logique, et pourquoi pas à aucune logique du tout au regard de l’idée que nous nous faisons de la logique (causalité, scénario, motivation, observation……). Après, bien sûr, on ne peut pas empêcher l’imaginaire d’intervenir. Ressortissants d’un monde parallèle ? Visiteurs du futur ? Là encore en tenant l’imaginaire pour ce qu’il est, sans le qualifier d’hypothèse.

    Chercher à interpréter un phénomène relevant de l’inconnu selon notre propre logique, n’est-ce pas apporter de l’eau au moulin des zététiciens, dont l’attitude, quelquefois, loin d’être scientifique au sens éclairé du terme, verse plutôt dans l’obscurantisme ?

    Permettez-moi de le craindre.

    • OorvoO dit :

      Veuillez m’excuser si j’ai pu vous offenser.

      J’entends largement ce que vous dites, dans la mesure ou j’avais cette approche de « scientifique » »ouvert » il n’y a pas si longtemps.
      Vous devriez vous pencher sur la première partie de mon message (pas celle sur saint Thomas qui était un peu trop forte par rapport à vous et qui avait pour objectif d’être aussi plus généraliste. C’est une erreure de ma part).
      Il semblerait (en tout cas c’est aujourd’hui là ou j’en suis) qu’il existe quelque chose qui nous unit à notre univers ( visible et invisilble) je crois ( et là ou je vous rejoins c’est que cela reste ma MA conviction) qu’il y a dans la vie des lignes universelles que nous ne connaissons pas encore, qui unissent la vie. Aussi sûrement que des peuples sur terre ignorant pendant des milliers d’années l’existence d’autres peuples avaient portant des points fondamentaux communs.

      Il n’y a aucune approche qui se
      voudrait scientifique dans mes
      propos. Seulement une conviction que je partage à qui le veut.

      Bonne journée

      • Garcin Lazare dit :

        Je vois ce que vous voulez dire. Malheureusement je ne saurais pas bien le formuler, ou maladroitement. Je verrais ça comme un rapport intime à la Nature dans son acception la plus vaste. Ce sont des rencontres, le plus souvent impromptues, avec des phénomènes que l’on trouvera parfois amusants, souvent surprenants, telles ces synchronicités, ou coïncidences signifiantes, dont parlait C.G. Jung (curieusement passé de mode de nos jours… mais il est vrai qu’on ne sait plus rêver, ou plutôt, que tant d’entre nous ont rejeté le rêve…). Dans le même esprit, il y a certaines rencontres que je qualifierais aussi de signfifiantes en ce qu’elles s’opèrent à des moments-carrefour d’une existence (incertitude, rupture…), qu’elles modifieront en profondeur. Mais cela, on ne le sait qu’après coup, et quand on y réfléchit bien, il arrive que l’on rende compte de ce que de telles rencontres ne sont pas le produit d’une causalité. En clair, rien ne laissait présager pareille rencontre dans le contexte où l’on se trouvait alors pris. Etait-on en attente ? Cherchait-on quelque chose ou quelqu’un dont on n’avait nulle conscience à ce moment-là ?

        Pardonnez la maladresse de mon exposé. Je suis peut-être présomptueux de croire que ce dont vous parlez a quelque chose à voir avec ce que je suis en train d’évoquer. Il s’agit peut-être de toute autre chose. Peut-être votre expérience se traduit-elle par quelque chose de plus spirituel, elle vous est en tout cas personnelle et vous avez raison de souligner qu’elle reste votre conviction.

        Pour mon compte personnel, si j’ai beaucoup réfléchi au sens à donner aux évènements évoqués ici (car j’ai fait plusieurs de ces rencontres déterminantes, je les ai faites à des moments particulièrement critiques de ma vie et celle-ci s’en est trouvée radicalement changée. A ceci près qu’il ne s’agissait aucunement d’expériences spirituelles : les personnes en question étaient des plus terre-à-terre et il n’y avait pas de rapport de maître à élève, d' »initié » à « impétrant », mais de l’amitié comme on en vit rarement d’aussi profondes le temps d’une vie. C’est la qualité de l’échange qui s’est opéré, c’est la nature de cet échange qui à mes yeux était porteur de sens), je ne me suis pas hasardé à prétendre trouver une explication à ce qui s’était passé, je le redis, de la manière la plus imprévisible qui soit. Je ne suis pas croyant, je ne suis pas d’un scepticisme maniaque non plus : je crois que ce que prenons pour le monde réel représente la somme d’arrangements que nous, humains, avons conclus unilatéralement avec les éléments, de sorte à nous faciliter la tâche lorsque la nécessité s’est imposée de passer du stade de la communauté agraire à celui de la civilisation. La part de l’invisible, le rapport à la Nature, les Anciens les avaient pour ainsi dire codifiés en des croyances et des rituels que nous qualifions aujourd’hui de païens – et qui d’ailleurs ont été repris sous d’autres formes par les religions monothéistes. De même que ce que nous qualifions aujourd’hui de paranormal relevait pour nos aïeux de cette branche un peu oubliée de la philosophie qu’on appelle la métaphysique, l’au-delà du, de la physique tels que nous l’appréhendons, tel que nous en percevons les lois démontrées et celles qui nous échappent encore.

        Voilà, j’espère ne pas vous avoir trop ennuyé, OorvoO.

        Je vous souhaite une bonne soirée.

  9. bernal dit :

    bonsoir
    j ai 35 ans ,a l age de 20ans l orsque j etais enceinte de ma fille je me suis reveille une nuit et j ai vu dans l entrée de ma chambre l’ombre a la capuche j ai eu tres peur mais je me suis assise sur le lit pour voir si je ne revais pas ,non il etais bien là, je me suis rallonger et cacher sous les couvertures , mais a plusieurs reprises je les aient soulevées, il etait toujours là,j ai eu tres peur mais je ne sais pas pourquoi je n ai pas réveillé mon conjoint;je suis restée petrifié.L e lendemain je lui est raconté il ma dit que j avais du rever, je n en est jamais repparlé a personne.Il y a quelques jour ma fille , me raconte que l orsqu’ elle etait plus jeune vers l age de 9 ou 10ans elle a vecu la meme chose, sans que moi je ne lui en ai jamais parlé;moi j ai toujours pensée a un fantome quelqu ‘un qui veillait sur moi,aujourd hui je ne sais plus ce qui me choque c est que tous les temoignages décrivent la meme forme il n y a que la levitation que je n ai pas observé et la couleur était sombre.Je ne crois pas aux extraterreste mais plutot a des anges particuliers quoi je ne sais pas? Je pense qu il faudrait chercher une relation entre toutes les personnes qui l on vue apres les enlevement je suis un peu septique.Je pense que si on est choisi c est qu il y a une raison!!!laquelle????????

  10. OorvoO dit :

    Bonsoir Shana,

    Je comprends que ce soit assez troublant cette histoire.
    Vous devriez vous posez les choses de cette manière :

    Vous seul pouvez savoir si ce que vous avez vécu est un rêve.
    J’attire seulement votre attention sur le fait que si ça en était un, même assez crédible, je doute que vous décidiez de le raconter ici.

    La deuxième chose que vous devez savoir, c’est que croire en quelque chose ou ne pas le croire appartient au registre de la croyance l’un comme l’autre. Pourquoi vous sentir obligé de « qualifier » cette présence d’esprit, de démon, ou d’extraterrestre?
    Vous ne le savez pas, et la seule chose que vous risquez de faire, c’est de vous enfermer dans un paradigme.
    Laissez les portes ouvertes c’est la chose la plus intelligente à faire face à ce qu’on ne comprend pas.

    Enfin, justement, en parlant d’ouverture, réfléchissez si un événement pourrait avoir eu lieu pour vous avant cette rencontre.
    Peut être êtes vous plus ouverte, sereine, sous pression, triste…???

    La derniers chose que je peux vous dire, c’est que la réaction face à l’inconnu est pratiquement toujours la peur. C’est normal, nous sommes programmé ainsi.
    Pour savoir de quoi vous parlez, puisque ceci m’est déjà arrivé, dites vous seulement ceci :
    Est ce que cela vous a fait du mal concrètement? la réponse est non. Ce qui vous fait peur et vous trouble ainsi, c’est le fait de ne pas savoir ce que « c’était », et ce que « ça » voulait de vous.

    Ne vous posez plus ces questions, vous ne connaissez pas les réponses, en revanche, travailler votre attitude face à cette chose est primordiale pour comprendre.

    Essayez de garder en tête que si cette chose ne voulait pas que vous la voyez, alors vous ne l’auriez pas vu. si cette chose vous voulait du mal, alors elle avait le loisir de vous en faire, et ne l’a pas fait.

    Gagnez en assurance, gagnez en sérénité, c’est la seule chose valable à faire face à l’inconnu.

    Bonne soirée,

    OorvoO

    • Shana dit :

      Vous avez raison.

      Je devrais arrêter de me poser autant de questions et de m’auto-convaincre que tout cela n’était qu’un rêve ou une hallucination, cela devient ridicule à force…

      Je ne comprends pas vraiment ce qui m’est arrivée cette nuit là, j’étais vraiment confuse les jours qui ont suivies… mais tout va bien maintenant.

      Merci pour vos conseils.

      Bonne soirée à vous-aussi.

      • OorvoO dit :

        De rien Shana,

        Mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs, gardez bien en tête que vous êtes la personne la plus qualifié pour savoir ce qui est bon pour vous.

        N’hésitez pas à poser des questions ici, si vous en avez. Au moins, vous êtes presque certaine de ne pas subir les railleries coutumières lorsqu’on s’aventure à aborder ce genre de sujet 🙂

        OorvoO

  11. olivier dit :

    Cela fait plusieurs années que je suis visité la nuit,par un être de forme humaine,mais étant habillé comme un moine,mais sans corde autour de la taille,une grande capuche sur la tête.Son vêtement,conçu d’une seule pièce et d’une couleur noir intense. La capuche descend suffisamment pour dissimuler son visage.Le premier signe de sa présence pendant que je dors et d’entendre sa respiration qui est difficile,genre asthmatique.Comme je suis réveillé par ce bruit de respiration,je cherche à savoir de où cela peut provenir. Dans la pénombre de ma chambre,(je laisse toujours un moyen pour ne pas être dans le noir complet dans ma chambre,car ça accentue les « visites ») Je m’aperçois alors de cette forme humaine est au pied de mon lit.J’ai les yeux grands ouverts,je tente d’allumer ma lampe de chevet,qui se trouve à proximité immédiate de moi,et là,comme à chaque fois,je me rend compte que je ne peux plus faire un seul mouvement.Je suis totalement paralysé,sur le dos,dans mon lit….J’essaye de hurler pour appeler de l’aide,être entendu de mes voisins…..Mais aucuns sons ne peut sortir de ma bouche…..La présence ne bouge pas de l’endroit où elle est….Dans un effort ultime,j’arrive à « dire »: »-Dieu,je crois en toi,aide-moi! ».Et aussitôt,la forme humaine au pied de mon lit disparait…Je sais que ce n’est pas un mauvais rêve que je vient de faire,car je peux distinguer tout ce qu’il y a dans ma chambre lors de ces visites nocturnes,toujours après 3H du matin.-Je viens ici pour déposer témoignage et savoir si d’autre personnes ont vécu,ou vivent encore le même genre d’expérience .

    • olivier dit :

      Bonjour Shana.Pour répondre à votre question sur le ressenti que j’ai vis à vis de cette visite nocturne régulière,je répondrai que son intention est malveillante,(je ne sais pas pourquoi,mais au fond de moi,je le sais), sinon pourquoi me paralyserait-elle sur mon lit sans pouvoir même dire un mot?.Pour ce qui est de mon état d’ésprit au moment des visites,il n’y a rien de particulier à signaler.Je suis à chaque fois dans une vie sociale,affective,psychologique normale et stable.Aucun événement positif ou négatif (joie/colère) sont à noter le(s) jour(s) précédents cette visite.Votre suggestion sur le fait de s’endormir avec un peu de lumière est une bonne suggestion.Effectivement,cela réduit considérablement les visites nocturnes.J’en ai pour preuve que lorsque je dormais dans le noir complet,les visites étaient au nombre de 10 à15,par an.Depuis que je dors avec une source de lumière indirecte dans ma chambre,les visites sont de 3 à 5 par an.Il ne fait aucun doute pour moi,que la lumière est une gêne importante pour que les visites se réalisent,même si je n’arrive pas à faire le lien entre ces deux faits.

  12. lenoble dit :

    bonjour, j’ai eu un problème avec ce genre de créature a capuche en 1995 mais seulement je suis térrifiée pour la raconter. je ne sais pas si je dois en parler j’ai peur car les choses après cette rencontre on étaient térrible

    • lenoble dit :

      j’ai commencer a raconter mon histoire et au moment de l’envoyer tout ces éffacé cette histoire est trop longue a raconter si des personnes sont intéressés par ce que j’ai vécu je la raconterai. Les gens doivent faire attention il y a le mal en noir et aussi le bien heureusement

  13. lenoble dit :

    Je vais vous raconter mon histoire, cela c’est passé en 1995, cette année je venais d’avoir mon diplôme, une très belle voiture de plus je me faisais bronzer dans une piscine privée tout allais vraiment très bien pour moi c’était la belle vie jusqu’à ce jour cela s’est passé au mois d’aout ou je me faisais bronzer c’était une très belle journée soleil, ciel bleu enfin bref… En milieu d’après midi j’ai était secouée par un grand coup de vent qui ma transpérsé le corps, aussitôt j’ai eu beaucoup de mal à respirer, les maitres nageurs ont accourus pour me donner un verre d’eau que je n’ai pas pu boire car j’avais l’impression d’étouffé c’était encore pire. A ce meme moment je n’avais pas compris pourquoi que personne avait ressentit ce grand coup de vent, j’était avec un ami médecin et il ma rassurer qu’il n’y avait pas eu de vent, je ne comprenais pas. Mon ami ma dit que je suis très blanche suite a ce malaise, aussitôt après ce coup de vent j’ai était envahie par une tristesse, moi qui était heureuse, joyeuse souriante d’une minute à l’autre je ne l’était plus. J’ai donc décidé de partir de la piscine et de rentrer chez moi. Cette été mes parents étaient partie en vacance et mes sœurs qui devaient rester à la maison étaient parties en vacances avec leurs petits copains. Je me retrouvée seule à la maison, je voyais un ami dans la journée mes le soir je rentrer pour pas laisser la maison seul. Suite à cette après midi a la piscine, lorsque je suis rentrée à la maison je me suis mise en pyjama et je n’était pas bien je me sentait triste et la nuit venue je me suis couchée et dans la nuit j’ai sentit que deux présence m’accompagnait dans un endroit noir et sombre le noir était intense très intense, et pendant que ces deux présences m’accompagnait dans ce noir j’ai commencé en entendre des pleurs et cries d’hommes et femmes des lamentations, ces sensations étaient horribles encore aujourd’hui mon cœur est triste quand j’y repense. Et la ces deux présences mon amener a une créature, elle portait une cape noir capuche noir et j’ai remarquer que je ne pouvait pas voir son visage, cette créature était en train de bruler une bar de fer et lorsque cette barre de fer est devenue rouge, cette créature a poser la barre de fer sur le coin de ma main gauche et ensuite je me suis retrouvée dans mon lit en transpiration dans un état éffrayé et à ce moment la j’ai ressenti que l’on me regardait mais il y avait personne dans ma chambre, je savais que je n’était pas seule, je n’ai pas parler à mon ami de tout cela. Je n’ai pas pu dormir cette nuit je suis resté le reste de la nuit à regarder la télévision. Et à partir de cette nuit le cauchemar à commencé pour moi pendant plusieurs mois alors que tout allais bien. Le lendemain la nuit les cauchemar ont continué et en pire, je voyais des visages dans mes reves diaboliques je ne comprenais pas pourquoi je faisais ces cauchemars. Au bout de deux semaines j’ai était voir mon médecin traitant et lui parlait de ce qu’il m’arriver, évidement le medecin pensait a un début de dépression et angoisse et ma donc donner un traitement pour me détendre, je me suis dit pourquoi pas après tout si c’est la solution je le fais, mais malheureusement les choses ne se sont pas arrangés mais empirer. J’ai commencé a faire des crises d’angoisses très importantes je n’arriver plus a respirer, j’était oppréssé, et lorsque mes parents sont rentrer fin aout mon état à commencer à devenir encore en pire, je suis devenu agressive, ensuite j’ai ressenti des présences la nuit j’ai commencé à entendre des voies d’hommes et de femmes mais très lointain comme ci que les voies étaient éttouffées, dans la nuit des apparitions des gens de ma famille apparaissaient. Mon poids est descendu à 38 kg les medecin ne pouvaient plus rien faire pour moi, je restai dans le noir ne ne supporter plus le jour, je ne pouvais plus passer devant un miroir mon reflé me faisait peur, lorsque je marcher j’avais l’impression de survoler, et ces voies d’hommes et femmes que j’entendait était insurportable. Tout ce que je regardait n’était que diabolique. Je voyais un medecin pychiatrie et ce médecin ma dit qu’il ne pouvait rien faire pour moi et que j’étais saine d’esprit, je lui ai supplier de m’aider et malheureusement je ne pouvait rien faire, ce médecin ma conseillé de voir un prétre et que cela pourait m’aider. Après tout je n’avais plus rien à faire, j’ai était voir ce pretre il a poser ses mains sur ma tete et à fait une prière, je ne sais pas pourquoi je ressentais que le pretre avait peur j’étais capable de ressentir les sens des gens à ce moment, il a fait donc sa prière, le soir venue j’ai très bien dormi, mais malheureusement le lendemain les bruits se sont aggravés en pire, je faisais des cauchemars évéillés . Je suis resté encore quelques mois avec cette état je ne mangé plus, les bruits et vision apparement j’étais la seule à les voir. Plus tard d’autre pretre sont venues, rebelote la nuit bien dormi et le lendemain c’était toujours encore pire à chaque fois que je faisais quelque chose pour m’en sortir, mon état s’aggraver. J’ai tellement beaucoup de chose a raconter mais c’est trop long, Malgré ses prières je me sentait toujours oppréssé, je me sentait toujours ces présences meme si avec une prière des prêtres je dormait bien la nuit seulement. A la fin un soir je suis monté dans ma chambre dans la salle à manger il y avait 3 prêtres qui prier et moi pendant ce temps je me suis dit je laisse tomber seigneur maintenant je sais que je vais mourir et je n’ai plus de force je ne veux plus me battre avec ceux que je ne vois pas, et je le jure qu’à ce moment la pour la première fois depuis toutes ces nuit terrifiantes j’ai apperçu un homme vétu de blanc avec une ceinture marron boucler sur le coté et il portait des sandales marron, je me sentait très bien c’était la paix ma envahie il était éclairé d’une lumière douce et chaude c’était magnifique, ensuite cette homme ma parlait mais je pouvais l’entendre dans ma tete et lui aussi je vous répète les paroles telle que je les ai entendu, il ma dit  » je suis ton guide et je suis venu d’aider et tu devras m’aider » je lui ai répondu  » oui mais comment je peux t’aider » je vous assure que je ne comprenais rien de ce qu’il ce passait. Ensuite le guide ma répondu « lorsque je vais leur demander de partir il vaudra que toi aussi tu leur dise de partir car je ne pourrais rien faire pour toi si tu leur permet de rester, Est-ce que tu es préte » je lui ai répondu « oui je suis prete » et la quand il à commencer à parler les voies que j’entendais d’hommes et femmes lointain pendant des mois, la je les ai entendu clairement, j’ai entendu la femme dire mais qu’est ce qui se passe j’entendais voies et la le guide leur a demander » combien etes vous » les personnes ont répondu nous sommes 9 et ensuit le guide leur a demandé de dire à chacun leur prénoms et chacun à répondu en donnant leur prénom, Je me souviens du premier prénom elle a dit je m’appelle Josiane le guide lui à demandé de partir, cettte Josiane ma demandé si elle pouvait rester et je lui ai dit non part comme me l’avais dit le guide, et ensuite elle est parti en poussant un crie horrible le deuxième était david et à chaque sorti les 9 personnes poussaient des cries ils disaient se sentir bien chez moi. Et à ce moment la je pouvais respirer de nouveau je n’était plu oppréssé et je pouvais voir un peu le jour la nuit car auparavant c’était sombre la j’ai ressenti que c’est plus lumineux dans la maison et les voies avaient disparu et tout ce qui allait avec, et par la suit le guide à poser sa main sur ma tete et à disparu je ne sais pas comment, j’ai pleurer parce que cette homme en blanc était le bien et je ne voulais pas qu’il parte je l’ai chercher partout et j’ai demmandé à ma ou est-il et ma mere ma repondu qu’elle n’a vu personne, c’était une apparition que moi seule a vu et ce guide ma guérit la nuit meme cela a durer a peine 5 minutes et je suis redevenu bien alors que cela a durer 11 mois de torture. Je ne cache pas qu’à ce jour j’ai encore peur, lorsque j’entends un bruit je sursaute mais depuis tout va bien la nuit me fait encore un peu peur mais je m’y fais. Je sais maitenant plus que tout au monde il y a un dieu et je le remercie de m’avoir sauver aujourd’hui je sais que l’argent na plus d’importance, parce que dans la vie on peut étre riche tout avoir mais si on a pas la fois, c’est la ou c’est le bien. Les démons exixte j’en ai une experience et je prie pour le monde,

  14. Shana dit :

    Depuis mes derniers messages, il m’est arrivé des choses étranges.

    Honnêtement, je ne sais comment vous les expliquer…

    Parfois, lorsque je regarde dans ma chambre, j’ai l’impression de voir quelque chose du coin de l’œil, mais cela disparaît dès que je regarde dans la direction de cette « chose »…

    Parfois, cela se manifeste sous la forme d’une ombre qui bouge et parfois, comme un flash/une lumière qui disparaît en une fraction de seconde…

    Au début, je pensais que tout ceci n’était que des hallucinations, mais cela a tendance à se répéter un peu trop souvent pour que cela ne soit qu’une simple coincidence…

    En général, cela se produit le soir, entre 19 heures et 4 heures du matin ou en journée, lorsqu’il fait moche dehors.

    Mais dans tous les cas, la « chose » se montre uniquement lorsque je suis seule… et le plus souvent, elle se montre peu après que quelqu’un soit venu à la maison…

    J’ai raconté le stricte minimum à ma mère. Je lui ai dit qu’une « ombre à capuche » était venu me voir (et aussi incroyable que cela puisse paraître, au moment ou je lui ai raconté ça, j’ai cru que j’allais fondre en larmes et je bégayais, alors que depuis des mois je vais bien… un peu trop bien à mon gout d’ailleurs…). Elle m’a répondu que parfois, il y avait des choses qu’on ne pouvait pas expliquer dans ce monde et qu’il était strictement inutile de paniquer, dans la mesure ou on ne peut pas changer ces choses là : »C’est arrivé, c’est arrivé, c’est comme ça ». Elle m’a aussi dit qu’il lui était arrivé des choses étranges à mon âge, mais rien de tel…

    J’aurais du lui demander si ces choses lui été arrivé avant, pendant ou après m’avoir eu (car elle m’a eu très jeune), j’aurais vraiment du lui demander à ce moment là… mais je sais que je ne le ferai jamais… je n’en aurai probablement jamais le courage…

    Un peu plus tard, je lui ai dit que la créature (ou les, je commence à me demander si elles ne sont pas plusieurs, en fin de compte…) continuait de venir me voir, mais qu’elle ne faisait que venir, observer et partir (et c’est le cas au fond…). Je lui ai aussi dit que je commençais à « m’habituer » à sa présence (ce qui est vrai aussi, lorsqu’elle est là, je ne panique plus… mais suis quand même affreusement gêné !).

    En revanche, ce que je vais vous révéler là, je ne compte pas lui dire de si tôt…

    Avant toutes choses, je tiens à vous préciser que je pense avoir rêver d’une bonne partie de ce que je vais vous raconter là… mais c’était trop… bizarre… pour n’être qu’un simple rêve…

    Allez, je me lance…

    C’était il y a environ deux semaines. J’étais partie me coucher. La porte de ma chambre était ouverte et la lumière des toilettes était resté allumé pour mon frère (et celle de l’aquarium du salon aussi). Je ne sais pas quelle heure il était et ça faisait un petit bout de temps que la créature ne s’était pas manifesté.

    Mes yeux étaient fermés et je commençais à m’endormir.

    Soudain, j’eus le sentiment d’être… observé… et j’ai ouvert les yeux.

    Elle était là.

    Je ne sais absolument pas s’il s’agissait de la toute première créature qui était venu me voir, à vrai dire, je n’ai pas osé lever la tête pour regarder son visage… je n’ai vu que le bat de la cape.

    Et là, j’ai eu une réaction que je n’aurais JAMAIS cru avoir…

    Je m’étais toujours demandé ce que j’allais faire si la créature réapparaissait devant moi… je pensais que j’allais rester figer sur place, que j’allais trembler, ou encore… que j’allais hurler !

    Avec un peu de chance, je me disais même que je pourrais rester complètement indifférente et discuter avec elle !

    Au lieu de ça, je ne sais absolument pas ce qui m’a prit, mais je lui ai presque sauté dessus…

    Je l’ai serré fort contre moi, je n’avais pas envie qu’elle disparaisse sans me donner de réponse ! Je lui hurlais des choses comme : « Pourquoi tu viens me voir ?! », « Pourquoi moi ?! », « Qu’est-ce que tu me veux ?! ». Je ne me reconnaissais absolument plus !

    Je suis une fille calme, gentille… comment ai-je pu faire ça ?Comment aurais-je pu faire ça ?! Est-ce que je l’ai réellement fait ?!

    La créature était petite… si petite sous sa capuche… je ne l’ai pas vu, juste senti. Elle se débattait, elle criait… son cri était assez aigue et sourd… à vrai dire, j’avais plutôt l’impression de l’entendre dans ma tête, plutôt que dans mes oreilles. La cape, quant à elle, était… je ne peux pas vous la décrire. Elle était lisse et fine, mais à la fois rugueuse et… elle était presque irréaliste !

    Dans un élan de lucidité, je l’ai lâché et elle s’est enfui vers le salon. De mon côté, je suis resté dans mon lit à réfléchir. Je la pensais partie, mais elle est soudainement réapparue avant de repartir vers le salon. Elle voulait que je la suive. Je l’ai suivi.

    Dans le salon, je l’ai revu devant ma porte de jardin. Etrangement, elle me paraissait plus petite que précédemment (d’où l’idée qu’elles peuvent être plusieurs).

    Elle… marchait… ou du moins, donnait l’impression de marcher (parce que je n’ai pas senti de jambes lorsque je l’ai attrapé, on aurait dit une espèce d’oeuf !) vers la porte, qui s’est ouverte toute seule !

    La chose s’est tournée vers moi, puis est partie en lévitant. Elle voulait que je continue de la suivre. J’allais le faire…

    Mais j’eus alors une drôle de sensation, au moment ou j’ai touché la poignée…

    Pour commencer, il faisait nuit, mais je ne voyais aucune étoile. C’était comme si un immense nuage gris caché le ciel, chose que je n’ai jamais vu auparavant…

    Et puis…

    Je ne pouvais et ne voulais sortir de chez moi, tout simplement…

    Je sentais que si je partais… il allait se passer quelque chose… d’irrémédiable, de terrible !

    Alors j’ai décidé de refermer la porte et suis repartie en direction de ma chambre.

    Sauf que la créature ne semblait pas être du même avis…

    L’autre porte du jardin s’est ouverte d’un seul coup. La créature (la plus grande) était là. Elle n’avait pas l’air contente du tout et avait l’air bien décidé à ne pas me laisser retourner dans ma chambre…

    Et à partir de là… les choses ont commencé à devenir plus que bizarre…

    La créature a d’un seul coup pris une véritable silhouette humaine. Elle a soulevé sa capuche et là, j’ai vu ce que je n’aurais jamais cru voir…

    Vous savez, j’ai toujours voulu être écrivain. Alors de temps à autre, j’imagine des histoires… et des personnages…

    J’ignore comment cela est possible, vous allez peut-être me prendre pour une folle (ou du moins, pour une fille ayant fait un rêve plus que délirant, avec une imagination débordante) mais la chose a pris l’apparence d’un de mes personnages ! Une jeune-fille avec de longs cheveux blonds et des anglaises… oui, c’était bien une de « mes créations » (excusez-moi, mais je refuse de vous dévoiler le nom que je lui ai donné) !

    C’était elle ! Comme je l’imaginais ! La seule différence étant qu’elle avait des yeux gris-bleus et que « ma création », elle, en avait des yeux verts… et elle n’avait pas de teint aussi blanchâtre…

    Elle avait également des marques grises sous les yeux… comme elle avait pleuré et que son mascara avait coulé !

    Et le pire dans tout ça, j’ai mis du temps à le réaliser, mais elle me parlait avec MA propre voix !

    J’avais l’impression… d’avoir un reflet de moi-même, là ! Juste devant moi !

    J’eus un sentiment de vide profond… une partie de moi pense avoir crié… l’autre l’a fixé avec rage !

    En tout cas, elle, elle me toisait !

    Elle m’a dit qu’elle détestait, que je lai avait fait du tord, qu’elle voulais se venger et surtout, qu’elle voulait en finir avec moi…

    Elle m’a attrapé par la gorge… j’ai eu peur. Je lui ai demandé pardon, mais pardon de quoi ???? Elle avait un espèce de bâton aussi, il me semble…

    La suite est floue… j’ai l’impression d’avoir tantôt était enfermé dans la voiture de mes parents avec… « ma création »… en train de me persécuter, moi et une autre personne (ne me demandait pas qui, mais cette personne était de mon côté, c’est tout ce dont je me rappelle… et c’était un garçon) et tantôt, d’avoir courut vers la forêt à côté de chez moi… pourtant, à aucun moment, je ne suis sorti de chez moi, ça, j’en suis sur…

    Mais ce n’est pas ça le plus inquiétant.

    J’ai l’impression que tout ça c’est passé certes, mais en parallèle… j’ai rêvé…

    Comment vous expliquer ça…

    J’étais comme… deux personnes à la fois !

    Tandis que j’ai vécu/rêvé tout ça, en parallèle, j’ai fait un rêve… ou du moins, un autre rêve, qui eut lieu en même temps ou entre-temps.

    Dans ce rêve, j’étais avec mes parents au restaurant. On avait commandé des pâtes. Il n’y avait pas de serveurs, il n’y avait personne hormis nous… il y avait de la musique aussi…

    Je ne m’en rappelle pas très bien, mais je sais que dans TOUT mon rêve, mes parents m’ont posé des tas de questions bizarres et/ou banales… beaucoup trop banales… le genre de questions qu’on ne pose pas en temps normal ! Quoi comme questions ? Je ne sais plus du tout, mais je sais que dans ce rêve, j’ai bien ris…

    Le matin… ou plutôt avant que le soleil se lève, je me suis réveillé… dans mon lit. Je suis parti boire un verre d’eau et je suis reparti me coucher.

    Je n’étais capable de penser à rien, hormis le fait que les objets du salon et les lumières étaient exactement les MÊME que dans mon « rêve » (ma famille dormait toujours aussi).

    Le lendemain… était comme tous les jours… j’étais comme d’habitude. Je ne pensais presque plus à ce qu’il s’était déroulé la nuit d’avant (parfois, j’ai vraiment l’impression qu’on a trafiqué mes émotions…) et je n’avais d’ailleurs pas du tout l’impression d’être sorti de mon lit du tout, si ce n’est que pour boire…

    La seule pensée qui me revenait était ce sentiment de culpabilité d’avoir attrapé la chose et de lui avoir « possiblement » fait mal…

    Je ne suis absolument pas capable de faire ça à un être humain ou encore à un animal, j’ai horreur de la violence et je suis une trouillarde, en temps normal ! Je n’ai pas essayé de lui faire mal, je voulais juste la maintenir… mais pourquoi j’ai fait ça ?

    Et le pire, c’est qu’une partie de moi continue de se dire : « C’est bien pour elle, si elle a eu mal ! ». Il faut dire que ça m’avait un peu libéré de mon stress et de ma frustration accumulée, en même temps…

    Je ne sais plus quoi penser de ça et honnêtement et puis j’ai même arrêté d’y penser il faut dire… c’est trop… étrange.

    La dernière chose que j’ai a dire, c’est que le soir, en rentrant chez moi, en entrant dans ma chambre, je me suis excusé (la pièce étant vide en tant normal, impossible de savoir si l’a créature m’a entendu ou pas… et le pire, c’est qu’au final, il n’y a peut-être jamais rien eu !) et qu’un peu plus tard, avant d’aller me coucher, je suis presque certaine d’avoir vu pendant une bonne seconde, une paire d’yeux rouges dans mon jardin, via les vitres des portes…

    … Je sais que cela ressemble à une histoire d’horreur, mais cela n’en ai pas une…

    • OorvoO dit :

      Shana bonsoir,

      Personne ici pourra te donner les bonnes réponses qui pourraient t’aider à comprendre ce qu’il t’arrive, en revanche, voici de quoi te poser des questions qui pourront peut être t’aider :

      – Que ressens-tu au fond de toi lorsque tu enlèves le stresse, la peur, mais aussi l’excitation, la curiosité???
      fais confiance non pas à ta tête mais à ton corps, il dit quoi?
      Le corps n’interprète pas, il sent contrairement au mental.
      Fais confiance à ton ressenti physique.

      – Peut être que tu devrais en parler à quelqu’un. c’est difficile avec sa famille ou ses amis, peut être devrais tu penser à une personne dont le jugement n’aurait pas d’importance?
      En tout cas, regarde bien, examine toi, creuse pour savoir si ça te perturbe. Comment? C’est assez simple, essaye d’écrire et de décrire tout ce qu’il s’est passé avec le moins de mot possible sur une seule feuille. Le fait de le faire ainsi t’obligera à mettre des mots abruptes sans détours.

      – Enfin, tante de rester le plus possible positive, dans ce que tu regardes, dans ce que tu lis… C’est important, tu dois te forger un état d’esprit qui puisse non pas alimenter tes peurs (subjectives) mais plutôt tes réactions conscientes.
      Ainsi tu pourras maitriser, bien sur pas la situation, mais ta perception et les réponses que tu dois apporter à ce qu’il se passe.

      Personne ne sait réagir face à l’inconnu mais il y a deux chose que tu dois savoir, d’abord, ça t’arrive à toi et donc toi seule peux fournir les bonnes réactions. Ensuite, la peur est la réaction qui est censée être la plus élémentaire, mais assurément la moins appropriée face à une telle expérience. La conscience reste ton meilleur allié.

      Tu n’es pas la seule personne à qui cela arrive.
      Gandhi disait : « La vie est un mystère qu’il faut vivre, non un problème à résoudre… »

      OorvoO

  15. nanadin dit :

    Bonjour c’était avant hier soir j’ai revais de c’est homme en noire avec les capuches mais contrairement à vous c’était des vielles hommes… javais limpression que quelque chose me viole mais je ne voyais pas jesseyais de me debatre mais rien quand cette chose a pris lapparence de mon petit ami je me suis appaise, jai remarque part la suite que les yeux de mon copains et son sourire comme si la chose en question ete contente…je me suis debatus et cest a se moment que je l’ai remarqué derrière la porte de ma chambre…. j’ai voulu le suivre on m’en a empêché donc j’ai forcé mon corp a avancé dans toute la maison… il continuer à avancer dans la maison dans la direction de mon salon… j’en ai vue un deuxième puis un troisième tout était sombre… jusqu’à que j’arrive dans le salon et qu’une lumière apaisante… et c’est a se moment que j’ai réussi à me libérer des choses qui ne me laisse pas avancé et sur le canapé se trouvé un homme habillé de blanc… il me parlais mais je n’ai rien compris et doucement la lumière c’est éteint pour laisser un voile noir…. je me suis réveillé tétanisé du moins mon corps mon esprit était soulagé…j’ai plus eu l’impression qu’il était la pour me protéger dune entité. .. je pense que la chose était une entité qui se nourrit de énergie vitale que c’est personne en noire on tout simplement voulu me sortir de cette situation….

  16. nana dit :

    bonjour a tous, j’ai 17 ans et ce phénomène d’apparition de « Capuchés » m’est arrivé 3 fois, une fois quand j’étais petite ( 7/8 ans) chez ma grand mère, ceci flottait et était blanc mais n’étais pas immobile et se dirigeait vers moi en flottant de gauche a droite ( j’ai de suite fermés les yeux étant terrorisée, et durant toute mon enfance passée chez mes grands parents j’entendait des respiration à cote de mon oreille quasiment tous les soirs. La seconde et troisième fois sont arrivés récemment et chez moi mais je l’ai vu apparaitre dans mon esprit quand j’avais les yeux fermés et j’ai vu l’image d’une porte qui s’entrouvrait avec la créature a capuche derrière celle ci, comme si elle était en train de me regarder. Et la troisième fut plus brutale, il m’est apparu toujours quand javais les yeux fermés mais là il se tenait devant moi. Les trois fois je ne voyais pas son regard.

  17. Sabrina hunt dit :

    Salut , j’ai 16 ans j’ai étais en contact avec cette créature pendant 2 ans je les nommé Lukcar . Moi qui pensais qui étais mon ami il ne faisais que mètre ma vie en dangé . J’ai changer depuis ma rencontre avec . Au début j’ai eu leur mais sa la changer après plusieurs visite de sa part . il étais tout noir une genre de robe avec capuchons , il avais des yeux rouge et une canne … Un jours j’ai fait une crise tellement j’étais frustré après lui. Depuis ce jours je les pas revus mais j’aimerais avoir plus de détails sur ce genre de créature… Il avais tadance de me faire voir des choses surnaturelles . une fille a la guerre remplis de sang ect… Comme si il y avais une histoire dernière tout sa … Pourrais je avoir des info svp ..

  18. Réjean dit :

    je connais très bien la personne en robe noir avec un capuchon don on ne voie pas le visage ainsi que la moitié de ses tibia et flotte dans les air elle a aussi un sentiment à l’intérieur d’elle de noirceur et de très grande souffrance elle m’a aussi traversé à une vitesse folle et on m’avais avertie que ca allais faire très mal et ces vraie.

  19. caro dit :

    Bonjour,
    Je vais vous raconter ce qui m’est arrivé il y a 29 ans maintenant. J’avais environ 12 ans. J’avais passé l’après midi chez une amie et je rentrais tranquillement chez moi en vélo. Par facilité, je suis passée par un chemin à travers champs. Dans le tournant de ce chemin se trouvent 2 maisons et sur le côté, une espèce de tombe. Lorsque je suis passée sur le chemin en face de ces demeures, un moine encapuchonné est apparu flottant au dessus du sol. Le tissus qui le recouvrait était brun. Il n’avait pas de visage, mais juste un trou noir à la place. Il était en prière, mais je n’ai pas vu ses mains. J’ai eu terriblement peur et ai dévié la trajectoire de mon vélo afin de ne pas lui foncer dessus. Lorsque je me suis retournée, il avait disparu. Cette apparition n’a duré que quelques secondes. Je me suis toujours demandé ce qui s’était passé ce jour là. Ce site est le seul qui aborde le sujet. Je ne sais pas quoi penser de cette histoire. Je n’en parle pas souvent car personne ne me croit. J’ai été traumatisée par cette rencontre. Je n’ai plus jamais revu cette créature, heureusement. Mais je vis avec un mystère que je n’arrive pas à éclaircir : qui était-ce ? Pourquoi moi ? Pour quoi faire ? Depuis, j’ai développé des dons de voyance et une grande sensibilité, ce que j’ignorais de moi à l’époque. J’ai du mal à me dire que c’est un genre d’extra terrestre, mais jusqu’à présent, c’est la seule explication que j’ai trouvée via le net. De plus, les dessins que je trouve ressemblent très fort à ce que j’ai vu. Je suis réconfortée également de ne pas être la seule. Donc merci !

  20. Kaczor dit :

    Bonjour j’ai vécue , une scène similaire . quand j’avais 9 ans , je ne témoignerait pas désolé .
    Mais j’aimerais que ceux qui on écrit cette articles .
    Ai l’amabilité de me mettre en contacte avec le garçon marc le français qui a vu les même choses .
    Vous avait mon adresse e-mail dans mes écrits alors s’il vous plais , demander lui si il peut m’écrire et si nous pouvons en discuté , en espérant qu’il soit toujours de ce monde , Merci à vous , je compte sur vous .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :