Bettina Rodriguez Aguilera, chef d’entreprise et conseillère municipale de Miami déclare avoir été emmenée par trois extraterrestres .

19/10/2017

Crédit illustration :
parlons-ovni.fr

Une candidate au Congrès américain dit avoir été kidnappée par des extraterrestres

Article source :MSN

En 2009 et 2011, Bettina Rodriguez Aguilera, une entrepreneuse et conseillère municipale de Miami, est passée à la télé pour parler de ses rencontres avec des extraterrestres. Maintenant qu’Aguilera est candidate au Congrès américain, ces conversations sont un peu gênantes.

Sur des chaînes hispanophones, Aguilera avait expliqué qu’à l’âge de 7 ans, elle avait été emmenée par trois extraterrestres blonds dans leur vaisseau spatial rond. Ils portaient des tuniques et parlaient de façon télépathique avec elle. Selon Aguilera, qui a maintenant 59 ans, ces rencontres ont eu lieu plusieurs fois pendant sa vie, et elle a retenu plusieurs discussions.

Les aliens lui ont dit que Dieu était une «énergie universelle, pas une personne.» Ils lui ont appris que le «centre de l’énergie du monde» était en Afrique, qu’il y avait 30.000 crânes différents de crânes humains dans une grotte à Malte, et qu’un château en Floride était une pyramide antique.

Une croyance partagée

 

Après la diffusion de ces interviews par le Miami Herald, Aguilera a accusé le quotidien de vouloir l’attaquer de façon mesquine. Pour elle, son expérience avec les extraterrestres n’enlève rien au fait qu’elle a été «un exemple à suivre au sein de la communauté pendant quarante ans».

Elle est candidate aux primaires républicaines pour être représentante du 27e district de Floride, à Miami, mais les deux autres candidats sont mieux établis qu’elle, et elle a peu de chance de gagner.

Malgré tout, elle a tenu à faire une déclaration à la presse pour défendre son rapport aux extraterrestres:

«Pendant des années, les gens, y compris les présidents Ronald Reagan et Jimmy Carter et les astronautes ont dit publiquement qu’ils avaient vu des objets volants non identifiés.»

En effet, Carter a une fois raconté qu’en 1969, il avait vu «une lumière étrange», une lumière «ronde» qui a changé de couleur –bleu, rouge, blanc– avant de disparaître. Quant à Reagan, selon son pilote, il aurait vu une «grande lumière» qui volait derrière leur avion.

On est donc loin des conversations avec des extraterrestres dans un vaisseau, mais selon un sondage récent, Aguilera est loin d’être seule dans son délire: environ 36% des Américains croient aux Ovnis.

Source

 

Publicités

La Station spatiale internationale et les OVNIS une réalité ?

12/10/2017

l’astronaute Samantha Christoforetti à bord de l’ISS- crédit photo itstherealstory.com

Il y a beaucoup de choses qui circulent sur le net. Nous faisons un tri parmi la somme d’informations qui arrivent, car certaines sont des hoax. 

Nous ne savons pas ce que vaut réellement ceci alors nous diffusons tout de même. Chacun pouvant avoir son opinion sur le sujet comme d’habitude.

Un article  a été rédigé par Paul Ascough pour  itstherealstory.com

La Station spatiale internationale (ISS) semble assujettie à des  rencontres rapprochées avec des OVNIS. Les astronautes ont signalé des observations depuis des décennies et à présent avec  les live en direct des données sont constamment disponibles et tout le monde peut  regarder. De nombreux téléspectateurs  et des enquêteurs postent des images et des séquences vidéo que tout le monde peut voir.

 L’image du  soi-disant  OVNI, présenté comme une sorte de donut a entraîné des interprétations

 différentes, ainsi,   certains ont spéculé que le patch central sombre est en fait une coupole centrale plutôt que d’un trou situé au milieu. Cette année seulement, la NASA a coupé le flux du direct à plusieurs reprises, car quelque chose a été capté sur les caméras. Ci-dessous, un OVNI près de l’ISS, qui a disparu peu de temps après la prise de vue.

Un OVNI ou ,autre chose?
Image qui circule sur internet. Une photo prise par l’une des caméras de la station spatiale internationale ISS. Crédit image- itstherealstory.com

À la fin du mois de mars de cette année (2017), la NASA a été contrainte de répondre lorsque des ovnis ont été repérés dans l’arrière-plan alors que l’astronaute Samantha Christoforetti expliquait comment les volets roulent à bord.

Sur la vidéo ci-dessous quelque chose est montré. L’engin peut être vu en mouvement rapide et très erratique, ce qui suggère qu’ils ont été intelligemment contrôlés.

Le mois précédent  en février 2017,  déjà la NASA a coupé le  direct alors que six OVNI volaient de droite à gauche, la NASA a rapidement coupé une scène dans la salle de briefing pour couvrir l’observation.

L’astronaute Scott Kelly a été rapidement corrigé par la NASA quand il a signalé un OVNI observant la station spatiale alors qu’il effectuait une réparation à l’extérieur lors d’une sortie extra-véhiculaire dans l’espace. L’excuse de la NASA cette fois était de dire que c’était une couverture d’antenne de la partie russe de la station qui s’était en quelque sorte détachée! Si vous avez pris pour argent comptant  tout ce que la NASA a dit, il doit y avoir tellement de débris spatiaux et de débris là-haut, que je suis surpris que quelqu’un puisse entrer en toute sécurité en orbite pour rejoindre la Station spatiale internationale.

Alors les allégations des uns et des autres  qui sont diamétralement opposées ne nous aide pas et  il bien  difficile d’avoir une opinion tranchée sur le sujet.

Entre spéculations et désinformation voici un exemple typique qui alimente bien des controverses.

Voici la vidéo partagée sur youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 

 

 


Vladimir Poutine révélera-t-il que les extraterrestres sont ici? La «vraie raison» pourquoi Donald Trump ne le fera pas!

02/10/2017

DIVULGATION DE L’ANNÉE? Vladimir Poutine révélera-t-il la vérité ET?
Crédit image et question : express.co.uk/

Un article de JON AUSTIN

Article source : express.co.uk/  traduction Era pour  

EXCLUSIF: Donald Trump et ses prédécesseurs n’ont pas admis au monde que les extraterrestres existent et sont ici sur Terre, parce que cela « violerait la Constitution des États-Unis » et risquerait l’effondrement de l’économie mondiale, a-t-il été déclaré de manière choquante.

Les extraterrestres ont travaillé aux côtés des États-Unis et d’autres gouvernements mondiaux depuis au moins 1947, lorsque l’infâme accident de l’OVNIS de Roswell s’est passé au Nouveau-Mexique, selon des théoriciens du complot.

Steve Bassett, directeur général du Paradigm Research Group (PRG), est le seul lobbyiste enregistré aux États-Unis sur la question de la divulgation « extraterrestre et ovni ».

Lui et bien d’autres sont convaincus que le gouvernement américain travaille secrètement avec des visiteurs extraterrestres depuis 1947 pour développer de nouvelles technologies, mais cela a été gardé secret sous un  «embargo sur la vérité» mondial. Il croit que cela est dû aux peurs de l’impact sur la religion, l’état de droit et l’économie des combustibles fossiles.

LA PREUVE ALIEN? Steve Bassett au bureau Daily Express à Londres.
Crédit photo et texte : express.co.uk

M. Bassett estime qu’aucun responsable américain ne reconnaîtra jamais l’embargo sur la vérité en place parce qu’il « exposera une violation constitutionnelle » qui dure depuis des années. Il a pris sa mission en Russie dans l’espoir que Vladimir Poutine va briser l’embargo et enfin admettre que « les extraterrestres sont ici ». M. Bassett a reçu un grand temps d’antenne sur Ren TV, l’un des réseaux les plus regardés en Russie avec un audimat de 120 millions, après avoir été largement interviewé à Moscou en mai. L’interview, qui vient d’être diffusée par Ren TV, a été menée par la journaliste Natalia Pryguina.

Des extraits de l’interview, doublés en russe, ont été diffusés sur le programme Les hypothèses les plus choquantes (самые шокирующие), une série documentaire paranormale et alternative organisée par la célébrité russe Igor Prokopenko.

Un porte-parole de PRG a déclaré que le groupe espérait que l’entretien et les travaux futurs que M. Bassett mène avec des militants russes pourraient inciter le Président Poutine à faire la une des informations internationales en annonçant la vérité sur les extraterrestres.

Le porte-parole a déclaré: «Bassett a abordé un large éventail de sujets, y compris diverses considérations qui pourraient amener le président russe Vladimir Poutine à faire la première reconnaissance formelle par un chef d’Etat concernant une présence extraterrestre engageant la race humaine.

« PRG croit que c’est la première fois que quelqu’un a fait cet argument sur les médias russes à l’intérieur ou à l’extérieur de la Russie ».

Tandis qu’à Moscou, M. Bassett a participé à des réunions avec un certain nombre de groupes qui abordent les problèmes des phénomènes extraterrestres en Russie.

Le porte-parole a ajouté: « Ces groupes comprenaient un certain nombre d’anciens responsables militaires et d’agences soviétiques et russes. « 

Il y a toujours eu un engagement considérable et ouvert envers les phénomènes liés aux extraterrestres en Russie et en Union Soviétique de la part du public et du gouvernement ».

Dans un entretien exclusif avec Express.co.uk au début de cette année, M. Bassett a déclaré que lui et beaucoup d’autres pensent que les extraterrestres ont partagé la technologie anti-gravité des OVNI avec le gouvernement des États-Unis et, si cela devenait public, cela signifierait la fin de l’économie des combustibles fossiles.

Source


«ça ne m a pas quitté depuis»: l’expert en ufologie révèle que les X Files l’ont convaincu que les extraterrestres sont réels.

21/08/2017


Le commandant de l’armée de l’air Alan Turner MBE a décrit avoir vu des objets grimper à des vitesses supersoniques de 3 000 à 60 000 pieds – au-delà des capacités de tout avion à l’époque.
Source

 -Philip Mantle / dailymail.co.uk
CASCADE NEWS

Traduction sylv1  pour à l’aide de traducteurs en ligne, le 21/08/2017 à 15h30.

Nous vous présentons deux  des cas proposé par l’ufologue britannique Philip Mantle au média dailymail.co.uk le 19 août 2017.

Le premier cas:

Le commandant de l’armée de l’air  de la  RAF est resté ahuri quand il a découvert l’objet au-dessus du Hampshire.

Son premier cas inexpliqué a impliqué le Commandant de l’armée de l’air Alan Turner MBE, qui était le superviseur au sein de l’armée (pour les  militaires) devoir (droit). Alan Turner, parle de l’affaire concernant  le Hampshire en 1971.

Il décrit l’observation d’objets s’élevant aux vitesses supersoniques de 3,000ft à 60,000ft – au-delà des capacités de n’importe quel avion à l’époque.

M. Turner a dit : ‘ je suis embarrassé d’expliquer ce que moi, et beaucoup d’autres personnes, ont vu.

‘ Pour s’élever à une telle hauteur à seulement quarante miles( 64373,8 m) étaient au-delà de la capacité de n’importe quel avion de chasse à l’époque ‘ À cette époque l’avion ne pouvait pas s’élever à une telle altitude.  Ceci a été repéré  par trois radars différents au sol , plus le radar aéroporté à Canberra, ceci reste aussi un mystère. ‘

Seconde affaire:

Traces physique sur le corps de cette hongroise la nuit après avoir été visitée par des »entités »
Crédit

– Philip Mantle/ dailymail.co.uk/ CASCADE NEWS

Le mystère des marques bizarres laissées sur le ventre d’une femme hongroise après avoir été visité par un «être»  la nuit.

Le cas le plus étrange  selon l’expert d’OVNI est lorsqu’il a rencontré  les docteurs  qui n’ont pas su expliquer des blessures subies par une femme hongroise en 1991.

M. Mantle a affirmé que la femme était à la maison avec son mari, quand un objet silencieux en forme d’œuf noir a tiré à travers la cuisine. La femme a déclaré que l’objet faisait un mouvement de «rippling»  c’est à dire d’ondulation, et un «bruit de reniflement» alors qu’il volait. Une «femme merveilleuse» apparut tout à coup, regardant directement le témoin, qui la fit entrer dans une autre pièce. Elle a respecté et suivi l’entité mystérieuse, seulement pour que l’être disparaisse quand elle est entrée dans l’autre chambre. Un certain nombre de jours plus tard, la femme s’est réveillée au lit au son de la voix de l’être, qui lui a demandé de lever le bras et elle sentit soudainement une douleur intense dans son coude. Elle s’est retrouvée seule  dans un «objet semblable à la cabane » dans son jardin. La femme s’est endormie et s’est réveillée au lit avec une douleur intense dans son abdomen et des marques étranges sur le ventre.

 

*M. Mantle, de Pontefract, Yorkshire, se prononcera lors d’une importante conférence OVNI organisée par Outer Limits Magazine à Hull le 9 septembre 2017.

SOURCE


Agression mortelle d’un OVNI sur 9 étudiants russes en 1959, suite.

19/08/2017

De gauche à droite :Zinaida Kolmogorova (22 ans), Georgui Krivonischenko (24 ans), Nikolaï Thibeaux-Brignolles (24 ans) et Roustem Slobodine (23 ans). Celle-ci, organisée par Igor Dyatlov, 23 ans, avait pour but d’explorer Otorten, une montagne située dans la partie nord de l’Oural, et débuta le 28 janvier 1959.
Cheap Offers:
crédit image:
u-fil-du-ciel.eklablog.fr/

Era site web Area 51 blog
©

Samedi 19 Août 2017 à 12h00.

Il semblerait que l’affaire que j’ai relayée ici le 25 juillet 2012 ait trouvé une explication.

Alors il y aura toujours un doute sur les allégations. Pour autant ceci pourrait être vraiment l’explication. Dans ce cas, il n’est pas étonnant que les soviétiques aient voulu cacher cette affaire qui serait un scandale. En tout cas, le temps agit sur certaines affaires.

Voir article ci-dessous du site web fr.sputniknews.com. Ce site web controversé relaie de temps à autre de la bonne information mais peut-il aussi désinformer ?

Cliquez sur ici ou le logo en noir et blanc pour accéder à l’article mis en ligne en 2012.

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Affaire du col Dyatlov: la découverte d’un objet étrange permettrait d’élucider le mystère

 

Carte source:
au-fil-du-ciel.eklablog.fr/

Russie -15:20 14.08.2017

Un objet mystérieux a été trouvé non loin du col Dyatlov, devenu cimetière pour neuf skieurs dont la mort a été causée par «une force irrésistible inconnue» dans les années 50 en Russie. La découverte pourrait-elle enfin dévoiler les détails d’une des tragédies les plus inexplicables du siècle précédent?

L’Affaire du col Dyatlov, qui recèle la mort à ce jour inexpliquée de neuf skieurs dans le nord de l’Oural (en Russie) en 1959, pourrait enfin être élucidée, estime Valentin Degterev, chercheur dans le domaine des phénomènes paranormaux.

L’expert a minutieusement étudié les images satellites du lieu du drame et a remarqué un objet mystérieux qui pourrait être lié à la tragédie, explique-t-il sur son blog.

Après l’analyse des clichés, M.Degterev a détecté, à une dizaine de kilomètres au sud de l’endroit où sont morts les membres du groupe de randonneurs, une structure abandonnée de 25 à 30 mètres de long et 10 à 15 mètres de large. Le chercheur estime qu’il s’agit de la partie hors-sol d’un bunker construit pendant la guerre froide dans les montagnes de l’Oural.

Il suppose que les touristes ont pu se rendre au col un jour où des tests d’armes à neutrons étaient effectués, ce qui expliquerait la présence d’une substance radioactive sur les vêtements des victimes.

Valentin Degterev est d’avis que la base a été fermée suite à l’accident et que tous les tests ont été suspendus. La partie sous-sol de la construction a été ensuite probablement détruite tandis que sa partie supérieure est demeurée intacte.

L’Affaire du col Dyatlov est un événement qui s’est soldé par la mort mystérieuse de neuf skieurs-randonneurs dans le nord de l’Oural, dans la nuit du 1er au 2 février 1959. Le col de montagne où s’est déroulée ce drame a depuis été renommé col Dyatlov, d’après le nom du chef du groupe, Igor Dyatlov. L’absence de témoins oculaires a donné naissance à plusieurs spéculations. À défaut de pouvoir éclaircir le mystère, l’enquête menée par les autorités soviétiques s’est contentée de conclure qu’« une force irrésistible inconnue » avait causé la mort des randonneurs.

Les enquêteurs ont déterminé que les randonneurs avaient arraché leur tente de l’intérieur et étaient sortis nu-pieds dans la neige. Leurs corps ne présentaient aucun signe de lutte, mais deux victimes avaient le crâne fracturé, deux côtes cassées, et l’une d’elles n’avait plus de langue. Selon certaines sources, les habits de certaines victimes présentaient des niveaux élevés de radiations.

Source


OVNIS: L’Auvergne n’échappe pas la vague de 1954, la désinformation avec !

16/08/2017

Les premières descriptions émergent en 1954 en France. Photo d’illustration © Richard BRUNEL

L’Auvergne étrange 1954, l’année où les ovnis nous ont envahis

Article de  Thibaut Solano pour lamontagne.fr
Cet été, nous vous proposons plusieurs récits tirés de notre hors-série L’Auvergne étrange, consacré aux affaires les plus mystérieuses de la région. Créatures inconnues, maisons hantées, sorcellerie… Aujourd’hui, un œil vers les extraterrestres.

Nous sommes en 1954. L’Abbé Pierre lance son appel lors de la vague de froid qui terrasse le pays. En mai, la France capitule en Indochine. En juin, Mendès France est élu Président du Conseil. En novembre, la guerre d’Algérie débute. Mais à partir de septembre, une actualité beaucoup plus légère (mais spectaculaire) s’installe dans les colonnes des journaux, avec une régularité de métronome.

Une lumière dans le ciel

Par exemple, le 2 octobre, vers 10 heures, à Clermont-Ferrand. Au collège moderne, pendant la récréation, des fillettes s’arrêtent de jouer. Quelque chose attire irrésistiblement leur attention. Au même instant, rue Diomède, Madame S. lève à son tour les yeux. Une étrange lumière brille dans le ciel. Elle croit d’abord discerner un ballon publicitaire. Mais en y prêtant attention, l’objet est bien différent : c’est une masse métallique, presque immobile, animé d’un léger mouvement oscillatoire. Brusquement, l’appareil prend de la vitesse et disparaît de son champ de vision. Dans les maisons alentours, d’autres voisins relatent une scène similaire.

Énième épisode de la saga de l’automne. Encore un ovni. L’année 1954 demeure la période où l’on a enregistré le plus de signalements en France. Soit 2.000 cas rapportés par la presse.
Entre septembre et novembre, les apparitions se multiplient, des plus troublantes aux plus farfelues. Des engins brillants sont aperçus par plusieurs personnes au même moment, de Moulins au Puy-en-Velay…

Un écolier poursuivi par une soucoupe volante

 Et les faits mystérieux ne se déroulent pas seulement dans le ciel. Le 12 octobre, à Montluçon, un cheminot découvre sur la voie ferrée un être couvert de poils qui parle un langage incompréhensible. Paniqué, le cheminot s’enfuit tandis qu’une machine lumineuse décolle derrière lui. À Saint-Palais (Allier), un écolier affirme qu’une soucoupe volante l’a poursuivi. Au Donjon (Allier), des chasseurs auraient tiré sur un appareil et récupéré un débris métallique.
La panique est telle qu’elle atteint l’Assemblée nationale. Trois députés gaullistes demandent au ministre de l’Air des éclairages sur ces intrusions. L’un d’eux exige que les vaisseaux soient pourchassés par l’armée.

La presse s’emballe. Mais au fil des jours, des affaires se dégonflent. Ici, ce n’était pas une soucoupe mais une météorite. Là, un dirigeable. Ailleurs, un ballon-sonde. Sans compter les canulars. Ainsi, la créature velue de Montluçon n’était qu’un collègue de travail du témoin, déguisé avec une peau de chèvre. Et son engin volant une fusée de feu d’artifice. Quant aux chasseurs qui ont abattu un appareil, ils finissent par avouer leur mensonge.

Du coup, la presse se lasse. Les récits se raréfient. En novembre, le médecin parisien Heuyer scelle la fin de la vague devant l’Académie de médecine en mettant un nom sur le phénomène : « psychose collective ».
Pourtant… Les spécialistes d’ovnis ne déposent pas les armes. Ceux qui y croient l’affirment : sur 2.000 cas, il doit bien y avoir un signe venu d’ailleurs…

Source


Plusieurs OVNIS au meeting aérien à la base militaire de Fairchild

15/08/2017

image capture d’écran youtube

traduction Era pour Area 51

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Vidéo ajoutée et texte  sur youtube le 30 juil. 2017 par le témoin John Whichelow
Au cours du show aérien des Thunderbirds à la base aérienne de Fairchild, deux OVNIS apparaissent à :
05 sec  et à nouveau à : 38sec (sur la vidéo) se déplaçant à une vitesse incroyable du bas à droite vers le haut à gauche à proximité des jets effectuant leur démonstration à grande vitesse. la vidéo au ralenti montre les jets se déplaçant à près de 804.67 Kilomètres / heure mais qui semble lents comparés aux OVNIS qui se déplacent beaucoup plus rapidement. Le premier OVNI est blanc, et passe devant le jet qui approche. Le second est noir, et plus petit, derrière le jet Thunderbird qui monte.
 Vidéo John Whichelow you tube
Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Cette base se situe dans l’état de Washington, comté de Spokane, aux états-unis abritant actuellement le  92nd Air Refueling Wing (92 ARW) , qui est responsable du ravitaillement en vol, mais aussi du transport rapide et fiable de passagers et de fret, des évacuations sanitaires aériennes pour les opérations des États-Unis ou de coalition et des missions de dissuasion stratégique du United States Strategic Command ( Le United States Strategic Command (STRATCOM) est l’un des dix Unified Combatant Command dépendant du Département de la Défense des États-Unis (DoD).

Fairchild Air Force Base
Vue de la base en août 1970.
Crédit USAF — Mueller, Robert (1989). Volume 1: Active Air Force Bases Within the United States of America on 17 September 1982.


%d blogueurs aiment cette page :