Ovnis en Pologne – Le pays de l’étrangeté

13/02/2016

UFOsOver Poland

Auteur : Piotr Cielebiaś

Editeur : FLYING DISK PRESS

Revue littéraire par Nick Pope

SiteWeb 

Traduction Era pour Area51blog

Si vous  arrêtiez  quelques personnes au hasard dans la rue et les interrogiez à propos des ovnis, vous découvririez  probablement  que certains d’entre eux ont entendu parler de Roswell (et peut-être de la forêt de Rendlesham), mais ce serait probablement toute l’étendue de leurs connaissances. Avec le public il y a souvent une mauvaise perception du dossier ovni selon laquelle le phénomène est purement américain.  Au sein de la communauté ufologique, il y a une meilleure prise de conscience de la situation réelle, mais en dépit de la reconnaissance qu’il y a beaucoup d’activité dans les pays tels que le Mexique et le Brésil, il y a en partie une centralisation sur les Etats Unis  (et dans une moindre mesure sur le Royaume Uni). Cela est en partie imputable au problème de la langue, mais il y a un problème de biais culturel plus large ici aussi. Ce qui nous amène parfaitement à Piotr Cielebiaś et à son livre qui suscite la réflexion  « OVNIS sur la Pologne »

unnamed

En 2013-14 Les ufologues polonais ont reçu de nombreux rapports à propos d’appareils aériens non identifiés ayant la forme de triangles et de boomerangs. Ceux ci étant silencieux, souvent camouflés et actifs que la nuit,  généralement à proximité des grandes installations militaires. Ce qui amène la question  de savoir si nous avons affaire à quelque chose d’origine humaine, liée à la guerre civile en l’Ukraine ou s’il s’agit du nouveau visage du phénomène OVNI.

Le contenu du livre est certainement dans le titre, mais c’est surtout le sous titre Le pays de l’étrangeté qui est à souligner, car c’est le cas de de dire, il s’agit  ici exactement de haute  étrangeté.

Ceci est le livre d’un véritable chercheur, et très honnête : au lieu de ne mettre en évidence que les cas qui correspondent aux croyances de l’auteur, Piotr déverse tout un tas de données brutes dans le domaine public comme pour dire « vous pouvez y aller, essayez de donner un sens à ce lot « . Certains cas sont clairement des  incidents OVNI «purs», mais d’autres ont une saveur  plus paranormale. Ce livre est une sonnerie de réveil, car il démontre avec éloquence que le phénomène OVNI est plus riche, plus complexe, plus diversifiée, et beaucoup plus difficile à définir que ces penseurs bornés semblent comprendre.

unnamed

Engin pris ua dessus de Garbno Pologne par Bogden Geski,

 

Le livre de Piotr, bien écrit, méticuleusement documenté et extrêmement divertissant est un rappel opportun que le phénomène OVNI est global. Cependant, on ne doit qu’ à la diligence des auteurs tels que Piotr et la ténacité des éditeurs tels que Philip Mantle de pouvoir entendre parler de certains des documents les plus fascinants liés aux ovnis  qui existent  en dehors du courant dominant de l’ufologie. Fortement recommandé par Nick Pope, du ministère britannique de la Défense (à la retraite).

gif

Mise à jour Area51blog, le : 13/02/2016 à : 10h40

area51blog


30/01/2016

EraAvec un peu de retard, je relaie l’article de Science et vie repris par le site Zone-Ufo ce qui nous permettra de l’avoir en archive ici.

 

 

zone ufo

crédit image : zone-ufo.com

Depuis lundi 19 janvier, 129 491 pages de documents secrets de l’U.S Air Force couvrant la période 1947 à 1969, et relatifs aux Objets volants non identifiés – les OVNI –, ont été déclassifiés. Ils sont désormais accessibles en ligne sur le site d’un célèbre « chasseur d’extraterrestres », John Greenwald, qui a obtenu leur déclassification par voie juridique.

Les Ufologues, ainsi qu’on nomme ceux qui s’intéressent au phénomène Ovni (de UFO ouunidintified flying object), seront particulièrement intéressés par les documents sur le projet Blue Book, mené par une commission de l’U.S.A.F qui, de 1952 à 1969, était chargée d’étudier ce phénomène. On y découvre que 12 618 cas d’OVNI ont été répertoriés, dont 3 201 ont fait l’objet d’une analyse plus poussée : parmi ceux-ci, 706 sont restés inexpliqués. Les autres ont pu être clarifiés et attribués à plusieurs types de causes : phénomènes atmosphériques, essais aéronautiques secrets, hallucinations, etc.

L’existence d’un objet volant non identifié, un OVNI, n’est pas synonyme de l’existence d’un extraterrestre

Le directeur du projet, le major Quantanilla, avait déclaré en conclusion de ces recherches que la nature non identifiée des 706 observations – rapportées (voire filmées) par des militaires ou des civils – résultait du manque d’informations sur le phénomène permettant de trancher, mais leur ressemblance avec les cas élucidés écartait la possibilité de phénomènes liés à des technologies extraterrestres.

Rien n’est dit en revanche dans les pages déclassifiées sur le supposé E.T accidenté en 1947 près de la ville de Roswell au Nouveau Mexique, devenue depuis un lieu de pèlerinages des ufologues, ni sur les Ovnis qui ont semblé pulluler dans cette zone durant plusieurs années. Mais d’autres documents et rapports rendus publics préalablement – par l’U.S.A.F et par la CIA – avaient déjà éventé le mystère : il s’agissait d’une part de l’écrasement d’un ballon-sonde d’espionnage (visant les Soviétiques) testé dans ce coin de désert, d’autre part d’essais avec les nouveaux avions furtifs U-2, le tout orchestré depuis la base ultra-secrète, la « Zone 51 », de l’armée américaine et de la CIA.

RIEN QUI PUISSE DÉMONTER LES ADEPTES DES THÉORIES DU COMPLOT

Néanmoins, il y a très peu de chances que cette prolifération de documents déclassifiés démonte d’un poil les croyances des adeptes des théories du complot et autres ufologues, qui suivent inébranlablement le principe « on nous cache tout, on ne nous dit rien » – après tout, cela pourrait être encore une « manipulation » de la part des « puissants ». Finalement, la question relève de la croyance personnelle, voire de la psychologie, au-delà de toute preuve matérielle.

Román Ikonicoff

Source: science-et-vie.com via Zone-ufo.com

gif

Mise à jour Area51blog, le : 30/01/2016 à : 18h40

area51blog


Ovni et MIG-29 dans une vidéo Russe

18/01/2016

eraBonjour à tous,  j’ai reçu un courriel de la part d’un lecteur d’Area51blog qui souhaite attirer notre attention sur une vidéo publiée par le site Sputnik, dans un article déclarant que des MiG29 syriens ont pour la première fois assuré la protection d’avions russes d’attaque au sol lors d’une sortie de combat. A 1 minute 46 on voit un point qui se déplace, s’agit il d’un ovni ? Je vous laisse juges…

 

gif

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Sputnik

gif

Mise à jour Area51blog , le : 18/01/2016 à 15:10

area51blog


Et si des extraterrestres avaient aménagé cette étrange étoile ?

14/10/2015
Énorme objet vu en orbite , cette lointaine étoile pourrait apporter la première preuve de vie extraterrestre Crédit: © Arxiv

L’Énorme objet vu en orbite de cette lointaine étoile pourrait apporter la première preuve de vie extraterrestre illustration Crédit: © Arxiv

C’est un astre bien étrange que le télescope spatial Kepler, qui tourne autour du Soleil, a dans son viseur depuis 2009. Quelque part au-dessus du bras de la Voie lactée, entre les constellations de Cygne et de la Lyre – à condition de fixer le ciel depuis l’hémisphère nord.

Du fait de sa composition atypique, cette étoile intéresse au plus haut point les scientifiques. Et en particulier ceux qui sont en quête d’une preuve de vie extraterrestre, raconte le site américain The Atlantic.

Lire la suite sur Rue89.nouvelobs

 

gif

Mise  à jour Area51blog, le: 10/10/2015 à : 21h25.

area51blog


Un musée japonais consacré aux OVNIS préoccupe le FBI

27/09/2015
Crédit image http://journaltelegraph.com/

                Crédit image http://journaltelegraph.com/

Le FBI aurait été inquiet suite à l’ouverture d’un musée japonais consacré aux ovnis. Il faut savoir que seuls 1950 documents du FBI ont été rendus publics en 1970.  En janvier 1994, il a été annoncé que le centre serait construit dans la ville côtière de Hakui, située à environ 310 miles à l’ouest de Tokyo.

Le fait que le Japon ait prévu de construire un centre international de recherche dans le seul but d’étudier les ovnis a probablement mis Hakui sur le radar du FBI.

L’objectif du Centre est de mettre à disposition une bibliothèque où les spécialistes et le grand public puisse accéder à plus de 10.000 documents officiels relatifs au phénomène OVNI. Des informations sont fournies en japonais et en anglais.

Le fonctionnaire, Toru Wada, a déclaré :

« Dans l’avenir, nous espérons que le centre sera au cœur de l’attention internationale en termes de collecte et de diffusion des informations sur les OVNIS. La ville a minutieusement acquis les documents sur une période de 10 ans à partir de sources telles que la Central Intelligence Agency des États-Unis (CIA). »

Une note de service sur un crash, compromettante pour le FBI

Ce qui aurait pu intéresser le FBI était l’affirmation selon laquelle le centre Hakui avait obtenu une note de service en date de 1950, de la part d’un agent spécial du FBI de haut rang.  Cette note évoquerait la récupération de trois objets en forme de soucoupes métalliques, contenant des occupants « humanoïdes » mesurant trois pieds
L’agent spécial Guy Hottel  était en charge du « Washington Field Office » au FBI.

Le 22 mars 1950, Hottel a envoyé un mémo au directeur du FBI J. Edgar Hoover. Il s’agirait du document le plus lu dans la base de données du FBI. On peut y lire :

« Un enquêteur des Forces aériennes indique que trois soi-disant soucoupes volantes ont été récupérées au Nouveau-Mexique. Les engins ont été décrits comme étant de forme circulaire et mesurant 50 pieds de diamètre. Chacun d’eux était occupé par trois corps de forme humaine, mesurant 3 pieds de haut. Selon M. [nom censuré], l’informateur, les soucoupes ont été découvertes dans le Nouveau-Mexique du fait que le gouvernement possède un radar de très haute puissance dans ce secteur. On pense que le radar interfère avec le mécanisme de contrôle des soucoupes. »

Nigel Watson, auteur anglais, explique que :

« Le FBI, à la demande de l’US Air Force, a envoyé ses agents pour enquêter sur la validité de rapports d’OVNIS de 1947 à juillet 1950. Ils étaient tellement débordés par les observations d’ovnis que de nombreux bureaux du FBI détruisaient régulièrement leurs archives, car ils ne disposaient pas de suffisamment de ressources ou de pièces pour enregistrer et stocker ces fichiers. »

Il a ajouté :

« Le FBI a mis en ligne plusieurs de ses rapports, y compris un document 128 pages au sujet d’une étude sur les cas d’ovnis et de mutilations de bétails ayant eu lieu aux États-Unis pendant les années 1970. »

Source : La vérité est ailleurs et  http://journaltelegraph.com

gif

Mise à jour Area51blog, le: 27/09/2015 à : 15h00.

area51blog


Interview de Gary McKinnon sur l’existence des OVNIS

26/09/2015

era

Remarque Era Admin :

Pour bien débuter le Week-end, je vous partage cette interview de Gary Mc Kinnon trouvée sur le site ufosecret.com. L’information n’est pas nouvelle puisque c’est en 2006 que Kerry Cassidy (lanceuse d’Alerte, Contactée, Sociologue et Journaliste, fondatrice du Projet Camelot) a interrogé le hacker britannique accusé par les États-Unis d’avoir réussi le « plus grand piratage informatique militaire de tous les temps ».  Je pense néanmoins qu’elle est intéressante à voir ou à revoir, en plus elle est sous titrée en Français.  La première vidéo dure 15 mn environ et contient des extraits, tandis que la deuxième contient l’intégralité de l’interview et dure 50 mn.

Bon visionnage et bonne fin de semaine à tous :)

Amicalement

Era

gif

En 2001 et 2002, Gary McKinnon a réussi à pénétrer dans des ordinateurs appartenant à la NASA, à la Navy et au Pentagone. Cherchant à prouver l’existence des OVNIS et de l’énergie libre, il a finit par découvrir que la NASA cache systématiquement des preuves au public et que les Américains auraient un programme spatial secret (officiers non-terrestres) avec de la technologie antigravité…

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Ci dessous l’intégralité de l’interview faite par Kerry Cassidy en 2006 (Durée : 50 min)

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Project Camelot / Project Avalon :

Source Youtube

gif

Mise à jour Area51blog, le: 26/09/2015 à : 14h30.

area51blog


PANSPERMIE : SOMMES-NOUS TOUS DES EXTRATERRESTRES ?

07/09/2015
Source Image : http://sciencepost.fr/

Source Image : http://sciencepost.fr/

La panspermie est la diffusion d’organismes vivants d’une planète à l’autre ou d’une étoile à une autre. De manière plus simple, cette hypothèse formulée dans l’Antiquité par Anaxagore puis améliorée par Hermann Von Helmholtz en 1878 est une théorie scientifique qui affirme que la Terre aurait été fécondée par des moyens extraterrestres, notre existence ne serait pas alors due à l’apparition spontanée de vie sur Terre, mais vraisemblablement à une météorite ou une comète qui aurait transporté des cellules vivantes.  

Une telle dispersion laisse forcément des traces et des marqueurs qui en théorie sont détectables. Doit-on alors tourner nos recherches vers la découverte de ces biosignatures ? L’une des grandes questions scientifiques que se posent les astrophysiciens est comment la vie est-elle apparue sur Terre ? Bien que l’on connaisse certains éléments-clés comme la présence de l’eau et des conditions favorables (température, pression…), ils restent encore quelques zones d’ombres. Le but des récentes recherches spatiales est d’étudier les astres voisins comme Encelade ou Mars, ou les exoplanètes lointaines afin d’analyser l’apparition de nouvelles formes de vie, encore faut-il trouver ces nouvelles formes de vie !

Depuis peu, on cherche à savoir si des comètes ou des météorites transportent des cellules vivantes pour confirmer l’hypothèse de panspermie. Alors afin d’étudier la vie, la recherche d’oasis de vie obtenue grâce à la panspermie pourrait être la solution. Certes, l’Homme pourrait transporter volontairement de la vie sur des planètes choisies, mais la technologie n’est pas encore suffisamment développée pour ce genre d’expédition. Henry Lin (Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics) affirme que la panspermie permettrait d’observer « des groupes qui grandissent et se chevauchent, comme des bulles dans une casserole d’eau bouillante ».

Son collègue Avi Loeb explique que : « La vie se propagerait d’une étoile-hôte à une autre à la manière d’une épidémie. Dans un sens, la Voie lactée serait infectée avec des poches de vie ». Cette théorie peut sembler très abstraite, sachant que l’espace est immense, si l’Homme souhaite détecter un jour des traces de vie dans l’espace : il faut nécessaire connaître les conditions de développement et d’apparition de la vie. Si l’hypothèse de la panspermie est exacte alors, les oasis de vie existent, il serait possible d’en déceler des traces incontestables.

Source 

gif

Mise à jour Area 51 blog, le: 07/09/2015 à : 12h30.

area51blog


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 254 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :