Dossier UFO : Réouverture du débat sur l’incident de la forêt de Rendelsham

14/07/2015

Un article de l’express. co.uk traduit par Era pour Area51blog

Un commandant américain de base aérienne à la retraite au centre de la plus controversée des  observations collective d’OVNI du Royaume-Uni insiste sur le fait «que nous ne sommes pas seuls », mais que les dirigeants du monde «dissimulent» la vérité.

Charles-Halt-590814

Le colonel retraité Charles Halt, doyen des anciens militaires Américain  à avoir  rendu publiques les observations extraterrestres, a également dit qu’il a obtenu une « nouvelle preuve à l’appui » de l’atterrissage d’un OVNI à Rendlesham, Suffolk, à côté d’une base de la RAF en 1980.

Revenant 35 ans en arrière, les déclaration de M. Halt incluent :

• à l’époque la forêt de Rendlesham a été assaillie par du  personnel militaire américain « chasseur d’ovnis » .

• Un « OVNI a explosé » devant ses yeux et un autre « a tiré un faisceau laser » depuis 3000 pieds au-dessus

• Le ministère de la Défense britannique (MoD) a plus tard caché des documents relatifs à Rendlesham

•  Le Personnel Américain qui «a eu un missing time de 40 minutes » pendant l’observation s’est vu   refuser l’accès aux dossiers médicaux.

Lors d’une conférence OVNI à Woodbridge, Suffolk, il a dit: « Il n’y a aucun doute dans mon esprit que nous ne sommes pas seuls et il y a des gens (au pouvoir) qui savent cela, mais même M. (Barack) Obama est impuissant face à eux. « 

Maintenant, vous pouvez écouter l’enregistrement de la bande qu’il a faite sur un dictaphone au moment des observations ici :

Si la vidéo ne fonctionne pas correctement cliquez ici

 

 

Charles Halt à la conférence  Crédit : http://www.express.co.uk

Charles Halt à la conférence
Crédit : http://www.express.co.uk

 

 

 

une observation d'ovni plus récente dans les bois de  Rendlesham prise par un chercheur local Crédit photo : express.co.uk

une observation d’ovni plus récente dans les bois de Rendlesham prise par un chercheur local
Crédit photo : express.co.uk

Remarque de Nick Pope : La conférence du  Colonel Charles Halt à propos de l’incident de la forêt de Rendlesham a ré-ouvert le débat sur ce que le MOD (ministère de la défense) et la RAF (Royal Air Force) savaient et ont déclaré à propos des données radar. Voici les documents clé  qui proviennent du dossier principal du MOD sur cet incident, rendu public pour la première fois en 2001, suivant le Code de pratique sur l’accès à la demande d’information auprès  du gouvernement, effectuée à l’époque par Georgina Bruni.

Pour les documents cliquez ici

gif

Mise à jour Area51blog, le: 14/07/2015 à : 14h55

area51blog

 

 


Interrogé sur d’éventuels OVNIs, le gouvernement gallois répond… en klingon

14/07/2015

Etre un geek n’empêche pas d’être politicien, et inversement. Un ministre gallois vient de le démontrer avec un certain brio et un tout peu de klingon, cette langue star de la série Star Trek.

C’est là toute la beauté de l’exercice du pouvoir. Savoir répondre sérieusement à des questions frivoles avec un petit « je ne sais quoi » qui fait dire à son interlocuteur qu’il serait temps de retourner aux affaires…

Tout a commencé quand le gouvernement gallois a repris en main l’aéroport de Cardiff et que, concomitamment, les témoignages déclarant avoir vu des OVNIs parcourir le ciel se sont multipliés.
Darren Millar, un politicien gallois, a alors interpelé le ministre de l’économie, des sciences et des transports pour savoir si ce dernier allait faire une déclaration concernant l’augmentation du nombre de rapports concernant des OVNIs. Il souhaitait également savoir si le gouvernement gallois entendait débloquer des fonds spécifiques pour la surveillance de ces activités extraterrestres.

1146546

La réponse du gouvernement gallois n’a pas été longue à venir : « jang vIDa je due luq. ‘ach ghotvam’e’ QI’yaH-devolved qaS », pouvait-il ainsi être lu. Les Trekkies auront reconnu ici du klingon, cette langue reine de Star Trek. La traduction approximative pourrait être : « Le ministre répondra en temps voulu. Quoi qu’il en soit il s’agit d’une affaire » qui dépasse notre juridiction et dépend du parlement du Royaume-Uni.

Sans doute un peu désarçonné par cette réponse, Darren Millar a eu une sortie qu’on espère ironique : « J’ai toujours soupçonné le ministre de venir d’une autre planète. Cette réponse le confirme ».

Le gouvernement gallois devrait fournir une réponse officielle et plus définitive d’ici le 15 juillet. Elle n’apportera sans doute pas davantage d’information, mais devrait être rédigée en deux langues, en anglais et en gallois, qui utilise beaucoup moins de voyelles que le klingon…

Source : 01Net.com

gif

Mise à jour Area51blog, le: 14/07/2015 à : 11h47

area51blog


Dossier : Un sénateur américain observe un disque en RUSSIE

14/05/2015

Un article de  KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS

Traduction Era – AREA51BLOG

 unnamed (6)

Richard Russell,  Sénateur américain.

Date du rapport : 13 Octobre 1955

Lieu de l’observation : Fédération de Russie

L’un des sénateurs américains les plus puissants de l’histoire moderne a effectivement été témoin de  deux OVNI lors d’un voyage d’étude à travers la Russie en 1955, et le gouvernement américain  a gardé le secret sur ces observations  pendant plus de trois décennies. L’incroyable rencontre est détaillée dans 12 rapports top secrets de la  CIA, du FBI, et de l’US Air Force, et fut déclassifiée en 1985. Ces rapports surprenants  révèlent que le sénateur Richard B. Russell, Jr. (D-GA), alors président de la commission des forces armées, était dans un train soviétique quand il a repéré un engin en forme de disque décoller à proximité des pistes. Il a appelé à la hâte son aide militaire et son interprète à la fenêtre et ils ont vu l’OVNI, plus un autre qui est apparu une minute plus tard. Le trio étonné rapporta les observations à l’US Air Force dès qu’ils furent hors de Russie.

 Le rapport des services du renseignement de l’Armée de l’Air déclare que Russell et ses deux compagnons de voyage ont remarqué les ovnis le 4 octobre 1955,  pendant qu’ils traversaient en train la région Russe de la Transcaucasie.  » L’un des disques est monté presque à la verticale, à une vitesse relativement lente, avec sa  surface extérieure qui tournait lentement vers la droite, à une altitude d’environ 6000 pieds, c’est alors que sa vitesse a augmenté brusquement alors qu’il se dirigeait vers le nord,  » relate le rapport. « On vit le second disque effectuer les mêmes actions environ une minute plus tard. La zone de décollage se trouvait entre  1.6 km à 3 km environ de la ligne de chemin de fer ».

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

remerciements à

WWW.UFOSIGHTINGSDAILY.COM

Mise à jour Area51blog, le : 14/05/2015 à 12:50

Bannière


Incroyables Nouvelles Révélations de Paul Hellyer (Mai 2015)

14/05/2015

Cette vidéo nous est envoyée par nos amis Cat et Domi du blog  Les émanants

Dans cette vidéo, L’ex ministre canadien de la défense Paul Hellyer avertit le monde et déclare que le monde est en grand danger : »nous n’avons plus que quelques mois » affirme-t-il .
Ce message s’intitule à l’origine « full disclosure » c’est à dire « divulgation totale » (ou « déclassification totale »)
Il parle entre autres de la récupération de corps extraterrestres à Roswell et de rétro-ingénierie à partir d’OVNIS récupérés, confirmant entre autres les propos de bob LAZAR, et présente aussi son livre « the money mafia, un monde en crise »
« Nos problèmes ne sont pas naturels, ils ont été provoqués par une très petite élite de gens riches impitoyablement avides de pouvoirs, qui ont maintenu la population dans l’ignorance la plus totale » affirme-t-il
Traduction FRED pour Le Blog de la Résistance https://resistanceauthentique.wordpre… (tous droits réservés)

Mise à jour Area51blog, le : 14/05/2015 à 11:50

Bannière


CROP CIRCLES – Un phénomène mystérieux – Umberto MOLINARO – 64 HL DVD

14/05/2015

unnamed (5)Les dessins qui apparaissent dans les champs depuis ces trente dernières années nous interpellent. Quand j’ai commencé à étudier ce phénomène, à partir de 2001, j’y ai tout de suite vu une signature cosmique.
Les crop circles sont certes des dessins géométriques, mais surtout des messages qui nous sont adressés. Actuellement la véracité de ces messages venus d’une autre dimension n’est plus à prouver.
Il est urgent de prendre conscience, d’écouter ce qui est dit, de s’interroger sur le sens de ces signes et d’en tirer un enseignement. Les messages donnés dans les crop circles sont porteurs de paix, d’amour et ce sont aussi des avertissements et des mises en garde ; ils nous exhortent à ouvrir nos consciences et nos cœurs et à lâcher prise par rapport au mental et à l’ego.
L’enseignement est là aujourd’hui pour libérer l’homme de ses limitations, de ses conditionnements et de ses peurs qui le mènent droit dans le mur.
Il est encore temps de limiter la casse, de comprendre que la Terre n’est pas un caillou inerte mais un joyau de l’univers peuplé d’êtres invisibles en lien avec les créateurs de ces dessins géométriques extraordinaires.
Au travers de conférences, de livres et de vidéos, je vous propose des clés pour la lecture de ces agroglyphes qui chaque année apparaissent dans les champs.
Dans cette vidéo je présente un des phénomènes les plus remarquables qui s’offre à nous depuis les années 80.
Je raconte comment nos « Amis de l’espace » se sont manifestés lors de mes voyages dans les crop circles.
Ils m’ont guidé, encouragé, et permis de comprendre une partie de ces merveilleux dessins.
Umberto Molinaro

Umberto Molinaro – Architecte, écrivain et conférencier

Contact :
Umberto Molinaro
http://www.cerclesdanslanuit.com

Extrait du film :

Pour commander le film 

Mise à jour Area51blog, le : 14/05/2015 à 07:00

Bannière

 


Des ovnis vus partout au Québec

04/05/2015

Source : Le journal de Montréal – Sarah Maude Lefebvre

 

 

crédit image : journaldemontreal.com

crédit image : journaldemontreal.com

C’est par un beau soir d’été, en Montérégie, que vous auriez le plus de chances d’apercevoir un objet volant non identifié (OVNI).

C’est ce que révèle la compilation des témoignages recueillis depuis quelques années par l’Association québécoise d’ufologie, un réseau d’enquête et de recherche sur les ovnis.

Malgré son nom particulier, cet organisme, dont la mission est très sérieuse, regroupe des dizaines d’amateurs québécois de paranormal.

En 2014 seulement, ce sont 177 témoignages qui ont été reçus sur leur site web, en provenance de partout au Québec.

Entrevue avec le président de cette société étonnante, Gilles Milot.

PHOTO SARAH-MAUDE LEFEBVRE Gilles Milot, qui préside l’Association québécoise d’ufologie, croit personnellement que des extraterrestres visitent la Terre et il recueille plusieurs témoignages d’observation d’ovnis chaque année.

PHOTO SARAH-MAUDE LEFEBVRE
Gilles Milot, qui préside l’Association québécoise d’ufologie, croit personnellement que des extraterrestres visitent la Terre et il recueille plusieurs témoignages d’observation d’ovnis chaque année.

Pourquoi recueillez-vous des témoignages d’observation d’ovnis ?

«Nous compilons des statistiques pour voir s’il existe des patterns, pour pouvoir prédire l’observation d’ovnis. Par exemple, dans les années 1970, beaucoup de cas ont été recensés à Belœil. Nous avons calculé que si quelqu’un y avait passé deux semaines à observer le ciel la nuit, il aurait eu à l’époque 50 % de chances de voir un ovni. C’est énorme.»

Où en observe-t-on le plus ?

«C’est certain qu’on recense plus de cas dans les régions les plus peuplées de la province, et principalement l’été. L’hiver, les gens vont moins à l’extérieur. Néanmoins, nous recevons de plus en plus de témoignages. Nous estimons que nous pourrions en recevoir une centaine de plus en 2015.»

Qu’est-ce qu’un ovni ?

«C’est un objet volant non identifié qui peut laisser croire, par sa vitesse ou sa forme, qu’il n’a rien de terrestre ou d’humain. Dans la majorité des cas, il existe une explication rationnelle derrière le phénomène observé. Mais il y a une proportion de cas qu’on ne peut expli­quer.»

Faites-vous enquête sur les cas rapportés ?

«On essaie, la plupart du temps. Nous sommes tous des bénévoles. Quand on fait enquête, on va sur le terrain, on fait des analyses de sol, etc. Ça nous permet de trouver des réponses. Par exemple, on a parfois affaire à ce que l’on appelle des lanternes chinoises, c’est-à-dire des mini mongolfières dans lesquelles on met une chandelle et qui se promènent au gré du vent.»

Croyez-vous que des extraterrestres nous visitent ?

«Ça, c’est la question qui tue. On ne peut pas le dire avec certitude, mais c’est possible. À l’Association, on ne prône aucune hypothèse. Chacun est libre de penser ce qu’il veut.»

À quoi pourraient ressembler des extraterrestres ?

«C’est fini le temps des petits bonshommes verts (rires). Selon les témoignages, on parle davantage de formes de vie intelligente, de petits hommes gris ou de forme reptilienne.»

L’observation d’ovnis est-elle moins taboue qu’auparavant ?

«Il y a encore des gens qui ne sont pas enclins à parler de ce qu’ils ont vu. Ils ont peur de faire rire d’eux. Notre site web leur permet de raconter le tout anonymement. Personnellement, je crois qu’il existe des civilisations extraterrestres. Aujourd’hui, penser le contraire serait surprenant, avec la quantité phénoménale de planètes dont on connaît l’existence.»

Source 

Mise à jour Area51blog, le : 04/05/2015 à 12:48

Bannière


« Nous avons perdu beaucoup d’hommes et d’avions en tentant d’intercepter des ovnis »

19/04/2015

Un article du NUFORC – Traduction Era pour Area51blog

 

 

General Ben Chidlaw

General Ben Chidlaw

Timothy Good  écrit : « La destruction ou la disparition d’avions militaires au cours des interceptions d’ovnis ont continué au même rythme. » Comme le général Benjamin Chidlaw, ancien général commandant du Commandement de la défense aérienne a déclaré à Robert C. Gardener (ex USAF) en 1953:  « Nous avons empilé des rapports sur les soucoupes volantes. Nous les prenons au sérieux, si l’on considère que nous avons perdu beaucoup d’hommes et d’avions qui tentaient de les intercepter. « Leonard Stringfield, un ancien officier des renseignement de l’Armée de l’air a été informé par une source fiable dans les années 1950 que l’Air Force perdait à peu près un avion par jour  en lien avec les ovnis” « Stringfield a été informé de manière fiable. Selon les chiffres du ministère américain de la Défense, de 1952 jusqu’à la fin de Octobre 1956, il y a eu 18 662 accidents majeurs des avions militaires, répartis comme suit:

Année  –  armée de l’air  – Pertes de la Marine

1952             2,274                          2,086

1953             2,075                          2,325

1954             1,873                           1,911

1955              1,664                          1,566

1956              1,530                          1,358

Sur ce total étonnant d’accidents, la plupart impliquaient de nouveaux avions à réaction  rapides,  (comme ceux qu’on envoyait pour intercepter les OVNIS) , dont 56.2 pour cent d’entre eux furent causés par une erreur de pilotage; 8.1 pour cent par l’équipage au sol ou d’autres ratés du  personnel; 23.4 pour cent par la défaillance  de pièces et d’équipement dans l’aéronef; 2,8 pour cent par diverses «conditions dangereuses», et -9,5 pour cent (1773) étaient dus à des «facteurs inconnus». Metrci au livre de  Timothy Good  “Need to Know” (Besoin de Savoir) P.172

 

Commentaires de l’éditeur P.172: Lorsque j’ai pris en chasse  un OVNI nous avons dépassé de 20 noeuds la limite de vitesse de vol de l’avion marquée par une ligne rouge. Dans l’excitation de la chasse, il est facile de dépasser les capacités des aéronefs et souvent une pièce de l’avion peut avoir une défaillance. Il y a beaucoup de récits   propos de lancement de  missiles et de tirs directs sur les ovnis qui restaient sains et saufs ,  et qui retournaient  le feu et détruisaient l’intercepteur.

Source : National Ufo Center

Mise à jour Area51blog, le : 19/04/2015 à 23:45

Bannière


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 218 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :