Atterrissage d’OVNI et occupants étranges signalés à Normanton, West Yorkshire, Angleterre

29/10/2016

 

 

Normanton 1979 couleur 7 x 5 haute résolution: Impression d'artiste par David Sankey du cas d'atterrissage d'OVNI 1979. Copyright David Sankey (www.davidsankey.com) Source image : Open Minds TV

Normanton 1979 couleur 7 x 5 haute résolution: Impression d’artiste par David Sankey du cas d’atterrissage d’OVNI 1979. Copyright David Sankey (www.davidsankey.com)
Source image : Open Minds TV

Source de l’article : Open Minds TV

Publié par: Philip Mantle le 26 Octobre 2016

Traduction Era pour Area51blog

Quand je regarde en arrière maintenant, je suis étonné de constater que je suis impliqué dans la recherche  sur les OVNIS et l’investigation depuis trente ans.- Au cours de ces années, je suis devenu membre de six groupes d’ufologie, dont quatre au Royaume-Uni et deux à l’étranger. J’ai toujours eu un intérêt pour toutes les formes de paranormal , mais pour certaines raisons les OVNIS ont gagné mon attention dans la fin des années 1970.

On m’a demandé plusieurs fois quel cas d’OVNI m’ impressionne le plus. Est-ce le crash d’OVNI de Roswell, ou les événements de la forêt de Rendlesham en l980? Ma réponse à cette question est aucun de ceux-ci. Sans aucun doute, le cas d’OVNI qui m’a le plus impressionné est celui que j’étudié avec Mark Birdsall quand nous faisions tous les deux partie de la  Yorkshire UFO Society.

Mark possède et édite le magazine  « SPY EYE  » qui a beaucoup de  succès et pendant de nombreuses années il a fait partie avec son défunt frère Graham Birdsall du  UFO MAGAZINE qui a eu un énorme succès. Je doute que vous ayez jamais entendu parler du cas suivant sur lequel Mark et moi avons enquêté, mais je me souviens d’avoir interrogé les témoins comme si c’était hier.

Le récit qui suit  a d’abord été publié dans le numéro de juillet / août du magazine QUEST, à l’époque publication imprimée à la main de la Yorkshire UFO Society (YUFOS).

Le vendredi 13 octobre 1986, j’avais été présenté dans le journal

Quest Magazine en 1986. La publication originale faite à la main qui détaille l'atterrissage d'OVNI à Normanton. Source : Open Minds TV

Quest Magazine en 1986. La publication originale faite à la main qui détaille l’atterrissage d’OVNI à Normanton.
Source : Open Minds TV

régional, le Wakefield Express. L’article en question parlait de ma participation à la  YUFOS et il  encourageait ses lecteurs à nous signaler toute observation d’OVNI.  On nous a rapporté  un certain nombre d’observations, mais une s’est distinguée parmi les autres. J’ai reçu le coup de fil d’une dame du nom de Mme Westerman. Elle a commencé par déclarer que «je ne la croirais pas.»   Elle a répété ceci plusieurs fois avant qu’elle finisse par me dire qu’elle-même et un certain nombre de ses enfants avaient été les témoins de l’atterrissage d’un OVNI près de sa maison à Normanton, dans l’ouest du Yorkshire, quelques années auparavant avec ses occupants humanoïdes qui se tenaient à l’extérieur dans un champ voisin. J’ai rapidement pris ses coordonnées et avec Mark Birdsall avons arrangé un rendez-vous pour la rencontrer et l’interroger.

Peu de temps après, Mark Birdsall et moi l’avons interrogée chez elle à Normanton. Il y avait sept témoins des événements en question,  six d’entre eux étaient les enfants de Mme Westerman. En l986, Normanton possédait une vaste communauté minière, dont la totalité a disparu. Elle est située  à quelques miles à l’extérieur de la ville de Wakefield et les autoroutes M62 et M1 sont à proximité.

Mme Westerman a déclaré que  l ‘incident s’est déroulé l’ été de l979. Elle ne pouvait pas se rappeler la date exacte, mais a spéculé que cela aurait pu être Mai ou Juin. Mme Westerman nous a informés que le jour en question, elle était à la maison pour faire la lessive. C’était un après-midi ensoleillé et une journée parfaite pour faire la lessive. Ses enfants jouaient au ballon dehors et profitaient du soleil. Ils n’étaient pas en vacances scolaires, donc ça devait être un week-end.

C’est vers le milieu de l’après-midi que sa fille de huit ans a soudainement couru dans la maison en pleurant et en criant et en disant à sa mère de « venir vite, un avion venait de débarquer dans le champ. »  La maison des Westerman était une propriété élevée et se trouvait au fond d’un cul-de-sac, Au-delà, il y avait quelques champs qui contenaient des pylônes électriques. Mme Westerman éteignit son lave-linge et sortit en courant. Juste à quelques centaines de mètres, dans les champs adjacents à sa maison, elle vit un objet au sol. Il était d’une couleur gris terne et avait l’apparence d’un «chapeau mexicain». Autour de l’objet se trouvaient trois «hommes» très grands, semblaient tous habillés en costumes d’argent. Ces hommes semblaient pointer un instrument sombre sur le sol. Les enfants et Mme Westerman traversèrent  le terrain vers cet objet et s’arrêtèrent à une clôture. Les hommes se dirigèrent vers l’arrière de l’objet et il s’éleva verticalement, s’arrêta dans les airs, puis décolla en angle  à une vitesse élevée. Inutile de dire qu’ils étaient sans voix.

Impression d'artiste : cette esquisse originale des entités est présentée par Mark Birdsall dans la publication de 1986 Source image Open Minds TV

Impression d’artiste : cette esquisse originale des entités est présentée par Mark Birdsall dans la publication de 1986
Source image Open Minds TV

 C’était une brève description donnée par Mme Westerman, mais nous avons également profité pour parler à certains des enfants aussi. Contrairement à Mme Westerman, ils avaient effectivement vu l’objet atterrir ainsi. Les enfants furent interviewés séparément et leur histoire était très cohérente. Voici  ce qu’ils avaient à dire:

Les enfants avaient joué au ballon derrière la maison où habitait Mme Westerman. Sandra, huit ans, nous raconta comment le ballon avec lequel ils jouaient avait été jeté en l’air pendant du match. Comme elle allait attraper le ballon, elle observa un étrange objet dans le ciel. Sandra cria au reste des enfants de regarder et pointa le doigt vers le ciel. Ils observèrent tous  un objet de couleur argent, en forme de disque, avec une bordure autour du périmètre. L’objet volait bas et on le voyait juste au-dessus des pylônes électriques. Il s’arrêta soudainement en plein air à quelques centaines de mètre de haut, pendant quelques secondes, avant d’atterrir lentement sur le terrain. A ce moment Sandra partit aussitôt  pour aller chercher sa mère.

Pendant que Sandra allait chercher sa mère, les autres enfants coururent  vers l’objet débarqué mais s’arrêtèrent quand ils atteignirent une clôture qui enfermait le champ. L’objet lui-même n’était pas très grand, peut-être la même taille qu’une grande voiture Volvo. Cependant, les «hommes» autour de l’objet semblaient tous très grands et l’objet qu’ils tenaient à la main ressemblait à une torche. Ils avaient vu émerger ces trois humanoïdes très grand  de l’arrière de l’objet atterri.  Leurs visages et leurs têtes étaient recouverts d’une sorte de «visière». Leurs costumes d’argent n’avaient ni fermetures à glissière, ni boutons, ni quoi que ce soit qui y ressemble, ils avaient des gants ou des mitaines qui leur couvraient les mains et portaient des bottes a semelles compensées. Aucun de ces hommes ne semblait communiquer entre eux et leurs actions étaient lentes et précises.

 C’est à ce moment-là que Mme Westerman et sa fille Sandra rejoignirent les autres enfants. Ils continuèrent d’observer une minute ou deux. Soudain, l’une des figures humanoïdes leva les yeux et remarqua Mme Westerman et les enfants tous debout derrière la clôture. Maintenant ces trois hommes très grands s’écartèrent rapidement derrière l’objet et ne furent plus jamais revus. Quelques secondes plus tard, l’objet se leva silencieusement du sol, s’arrêta dans les  airs, avant de se déplacer en angle à grande vitesse. Les sept personnes furent stupéfiées par ce qu’ils venaient de voir et Mme Westerman, la seule adulte là-bas, dut calmer les enfants. Tous les sept témoins parlèrent à peine de cet incident au cours des années et ne dirent   jamais rien à personne en dehors de la famille à ce sujet jusqu’à ce que ce fut  à moi et Mark Birdsall.

 

Normanton 1979 couleur 7 x 5 haute résolution: Impression d'artiste par David Sankey du cas d'atterrissage d'OVNI 1979. Copyright David Sankey (www.davidsankey.com) Source image : Open Minds TV

Normanton 1979 couleur 7 x 5 haute résolution: Impression d’artiste par David Sankey du cas d’atterrissage d’OVNI 1979. Copyright David Sankey (www.davidsankey.com)
Source image : Open Minds TV

Les six enfants nous firent des récits similaires. Il y avait des divergences mineures, mais nous nous y attendions venant de  différentes personnes, et plusieurs années après les faits. Tous les enfants étaient d’avis que l’objet sombre que les hommes avaient dans leurs mains et se déplaçaient ressemblait à une torche, mais il n’avait aucune lumière et ne faisait aucun bruit. Les «uniformes» que les hommes portaient étaient de couleur argent métallisé et il pliaient quand les hommes bougeaient. Tous les témoins déclarèrent très clairement que, lors de l’atterrissage et du départ, cet objet n’avait fait aucun bruit.

L’emplacement de cet événement est intéressant. Le terrain se trouve à l’extrémité des maisons, qui à leur tour font partie d’un grand lotissement. Il y a beaucoup de pylônes électriques  dans le champ rendant très difficile l’atterrissage pour des choses telles que les hélicoptères. Lors de notre entrevue, un jeune homme du nom d’Andrew Lewis fut invité par Mme Westerman. Il était un ami des enfants à l’époque et bien qu’il n’ait rien observé d’inhabituel lui-même, il était arrivé peu de temps après et confirma combien ils étaient tous excités. Danny Shore était un autre ami. C’était l’un des sept témoins originaux et avait treize ans à l’époque. Il estima que l’incident n’avait pas  duré plus de cinq à dix minutes.

Mark et moi-même avons visité l’endroit et avons été impressionnés par la crédibilité des témoins. À aucun moment, ils n’appelaient l’objet un «vaisseau spatial» ou une «soucoupe volante» et Mme Westerman ne voulait absolument aucune publicité, elle ne voulait même pas nous permettre de prendre sa photo. C’étaient des gens honnêtes, travailleurs et terre-à-terre. Les récits des enfants étaient cohérents et les sept témoins n’avaient aucun doute qu’ils avaient observé quelque chose d’inhabituel. Mark et moi ne pouvions trouver aucune raison pour laquelle ils auraient concocté une telle histoire. Mme Westerman déclara qu’elle était étonnée que personne d’autre n’avait vu l’objet. C’était une journée ensoleillée et il avait volé  bas sur le lotissement.

Donc voilà . C’est le cas  d’OVNI qui m’impressionne  par dessus tout. Pourquoi? Eh bien, ce n’est pas seulement parce que j’y ai participé, et ce n’est pas nécessairement ce que les témoins nous ont raconté. Ce sont plutôt les témoins eux-mêmes. Normanton avait une grande communauté de mineurs. En fait, le mari de Mme Waterman travaillait dans une houillère locale. Mon père a travaillé dans les mines toute sa vie, et j’ai grandi avec des gens comme Mme Westerman. Ajouté à cela, et malgré nos meilleurs efforts, ni Mark Birdsall ni moi n’avons trouvé aucune explication rationnelle pour cet événement. Soit ça s’est passé comme ils nous l’ont signalé ou ils ont menti, et nous n’avons trouvé aucune preuve de la deuxième option.

Cet incident m’a conduit maintenant à commencer une étude à long terme des rapports d’atterrissage d’OVNI allégués au Royaume-Uni. Je voudrais donc entendre quiconque qu’il soit témoin, ou ufologue, ayant des informations sur les atterrissages  d’OVNIS au Royaume-Uni.

Je peux être contacté par  courriel à :

philip.mantle@gmail.com

et aussi via notre blog à :

http://flyingdiskpress.blogspot.co.uk.

Source 

gif

Mise  à jour Area 51 blog, le : 29/10/2016 à 10h15

area2

 


Hommes en noir sous le chataignier

24/10/2016

Source Phantoms and Monsters -Lon Strickler
Traduction Era pour Area51blog

Greg de Jacksonville, en Floride, a appelé pour parler de son expérience étrange avec des  Men In Black après avoir aperçu un OVNI et des extraterrestres à son bord.

«Un jour que je rentrais de l’école avec  mon frère – nous avions l’habitude  de rentrer à pied de l’école tout le temps – il s’était passé quelque chose  de deux ou trois jours avant. C’était un week-end,  j’avais un télescope dans le jardin à l’arrière et alors que je regardais à travers le télescope,  je l’ai vu … Je ne savais pas ce que c’était, mais il semblait que ces gens regardaient à travers le hublot d’un engin. Ils étaient chauves et avaient de grands yeux. Je ne savais pas ce c’ était à l’époque. Je ne connaissais pas ce genre de  choses.

Après l’école  mon frère et moi rentrions toujours ensemble à pieds. Un jour que j’étais  un peu … nous en parlions, mais sur le chemin du retour, nous avons traversé Bowery Street, où il y a un grand et vieux châtaignier. Nous avions l’habitude de nous arrêter et de ramasser les châtaignes et tout ça. Mais je me suis levé après avoir  ramassé des châtaignes, mais mon frère n’était pas là. Il y avait deux hommes en costume noir qui se tenaient là et ils me posèrent des questions … Vous savez, ça fait bizarre d’en parler. Ils parlaient un peu comme… ils parlaient bizarrement, un peu comme des robots et ils m’ont demandé ce que j’avais vu. Je leur ai dit et ils ont dit que je ne devais pas parler de cela et ils ont commencé à parler, vous savez, me menaçant. Je me suis mis à courir. Quand je me suis retourné, ils n’étaient plus là, mais c’est alors que mon frère est arrivé en courant et il m’a demandé ce qui s’était passé. Je lui ai dit que je ne savais  pas. Cela fait  un peu bizarre d’en parler maintenant aussi. C’était il y a longtemps, je ne sais pas, je devais avoir environ 7 ou 8 ans à l’époque. (George Knapp, l’hôte demande où sont passés  les MIBs) Ils avaient tout simplement disparu, puis mon frère était de nouveau  là  derrière moi. Il est arrivé en courant derrière moi. Il est réapparu et eux ont tout simplement disparu. « 

Source: Coast to Coast AM – August 21, 2016

Transcribed by JLB

Via phantomsandmonsters

Remarque de Lon : La confrontation des MIB avec les enfants est assez rare. Je ne sais pas ce qu’il a vu ou dit à d’autres … mais la réponse a été immédiate et intimidante. Toutes les  personnes qui ont vécu une expérience de MIB à qui  j’ai parlé n’oublieront jamais  leur «troisième degré» avec les MIB. Leur regard et leurs manières semblent  frapper à l’âme du témoin. Lon

gif

Mise  à jour Area 51 blog, le : 24/10/2016 à 16h20

area2


Présidents Américains et UFO 3ème partie

26/09/2016

area2Nous partageons la suite de l’article  intitulé Initiative Rockefeller 1993-1996 de Michel Ribardière.

gif

Article source AIRPLANE

Article publié avec l’aimable autorisation de l’Association 3AG (Association des Anciens Agents du Centre Spatial Guyanais)

Article rédigé par Michel Ribardière

Retour à « Présidents Américains et UFO 1ère partie » ==> Cliquez ici
Retour à « Présidents Américains et UFO 2ème partie » ==> Cliquez ici

George W. Bush (2001-2009)
A l’instar de son père, Georges W.Bush s’est assez peu exprimé sur le dossier ovni. Avant les élections présidentielles, contrairement aux autres candidats à la succession du Président Clinton, il n’a pas réponduaux trois interrogations du chercheur Peter Robbin:
1) Accepteriez-vous d’accorder l’immunité face aux poursuites judiciaires qu’encourent les officiers militaires et des renseignements qui témoigneraient des informations détenues par le gouvernement sur le dossier OVNI ?

2) Ordonnerez-vous la divulgation des documents classifiés du gouvernement liés à la question OVNI?

3) Quelle position prendrez-vous en ce qui concerne le droit du public à accéder à l’information sur les ovnis, détenue par le gouvernement ?

Après son élection, le Président Georges Bush fait botter en touche toutes les demandes portant sur le dossier ovni avec des remerciements et en déclarant que le gouvernement s’occupait de cette question.
Au début de la prise de fonction de l’administration Bush, Dick Chesney, son vice-Président, reçoit un courrier d’un électeur qu’il avait eu l’occasion de croiser durant la campagne, en présence de George Bush: Mr Huffer. Ce dernier lui rappelle une réponse verbale prononcée par Georges Bush portant sur la divulgation des informations gouvernementales sur le dossier ovni. Mr Huffer se présente comme ayant une habilitation Top Secret et propose de procéder à la divulgation par étapes. Voir le détail cliquez ici

En mai 2001, le Projet Révélation (Disclosure Project) du Dr Steven Greer est lancé sous la forme d’une conférence à Washington, au National Press Club (lieu généralement employé pour les déclarations officielles de la Maison Blanche). Cette présentation implique plus d’une vingtaine de témoins ayant eu de hautes fonctions qui déclarent leur rôle officiel et secret dans le cadre des opérations gouvernementales de cover-up portant sur le dossier ovni.
Les médias sont au rendez-vous et les chercheurs espèrent une réaction positive de l’administration Bush sur la possibilité de divulguer des informations gouvernementales. La Maison Blanche reçoit alors une quantité très importante de demandes par courrier (quantité équivalente à celle reçue par l’administration Carter en son temps) afin d’obtenir une transparence du dossier ovni. Devant l’importance du nombre des demandes, plusieurs agences gouvernementales telles que la NASA ou la CIA sont mises à contribution pour répondre aux citoyens. Malheureusement, les agences ne sont pas à la hauteur. Elles démontrent non seulement un manque total d’intérêt et de connaissance du dossier mais très souvent une incohérence complète avec les demandes.

Après les attentats du 11 septembre 2001, le dossier OVNI comme de nombreux autres dossiers tels que ceux de la santé publique, de la voirie ou de l’urbanisme subissent un net recul dans la liste des priorités. La plupart des chercheurs ufologues stoppent leurs interventions publiques car le sujet est non seulement devenu secondaire, mais il leur fait prendre le risque d’être taxé de contre-patriotes. A cette époque et jusqu’à ce que la guerre contre l’Irak soit effective, le risque d’être catalogué parmi les adversaires des États-Unis est réel. Le dossier des ovnis est classé dans les sujets distrayants, loufoques et inutiles qui éloignent l’attention des affaires politiques fondamentales et sont responsables de situations comme celle du 11 septembre.

Lire la suite

gif

Mise à jour Area51 blog, 26/09/2016 à 12h00

area2


Les ovnis de retour dans le ciel wallon: voici les preuves !

10/05/2016

Source : http://www.dhnet.be/

BRUNO DEHENEFFE ET J. C.

Publié le vendredi 06 mai 2016 à 06h21

Depuis la vague belge de 1990, le Cobeps continue à recueillir des témoignages interpellants.

Si le phénomène OVNI demeure inexplicable pour la science, d’étranges observations continuent à être rapportées quotidiennement aux quatre coins du globe. Depuis la fameuse vague belge de 1990 durant laquelle plusieurs milliers de personnes – parmi lesquelles des gendarmes, des militaires et des ingénieurs ont aperçu dans le ciel des objets triangulaires atteignant parfois la taille d’un terrain de football – plus rien de comparable ne s’est reproduit au-dessus de nos têtes !

Cela ne signifie pas que les ovnis ont totalement déserté notre espace aérien. Les statistiques du Comité belge d’étude des phénomènes spatiaux (Cobeps) en attestent. Le Cobeps dispose d’une quinzaine d’enquêteurs de terrain issus pour la plupart de la défunte Sobeps dont la mission est de collecter, d’analyser et d’effectuer des recherches rigoureuses sur base des témoignages qui leur parviennent. « Sur Bruxelles et en Région wallonne, on nous signale ainsi entre 80 et 100 observations par an. Nous les filtrons et les identifions quand c’est possible. Après vérification, il subsiste environ 5 % de cas non élucidés qui focalisent notre attention », indique Patrick Ferryn, président du Cobeps.

Pour la première fois , un bilan de l’activité ufologique belge a été réalisé en 2015. Le Cobeps et le Belgisch Ufo-meldpunt ont rassemblé leurs informations pour fournir un aperçu général sur l’ensemble du territoire. « S’il y a eu une augmentation des signalements dans les trois régions avec un total de 319 observations, le nombre de cas inexpliqués a plutôt tendance à stagner », M. Patrick Ferryn.

Aucune des observations récentes n’a cependant l’étrangeté de celle du 12 février 2011 à Engis (Charleroi) où une jeune automobiliste de 27 ans a visualisé un gigantesque engin lumineux et triangulaire parfaitement immobile au-dessus d’un zoning industriel. « Cette chose se trouvait à une altitude si basse que j’ai pensé qu’un avion allait s’écraser ! », rapportera à la police ce témoin émotionné.

Réalisateur retraité, Patrick Ferryn ne tire aucun plan sur la comète quant à l’origine des ovnis, contrairement à d’autres qui prennent leurs fantasmes pour des réalités. « À l’heure actuelle, personne sur terre n’a la preuve matérielle de l’existence d’une incursion extraterrestre. Pour autant, on ne peut en exclure l’hypothèse. Grâce aux outils qu’offre Internet pour calculer l’altitude et la trajectoire d’un avion, il est désormais plus facile de distinguer les vrais témoignages des nombreux canulars, ce qui n’était pas le cas lors de la vague belge. »

D’ici quelques mois, le Cobeps rendra publiques ses conclusions sur la journée historique du 29 novembre 1989 où pas moins de 150 apparitions très interpellantes furent recensées en quelques heures dans un rayon géographique limité du sud de la Belgique.

572c1cae35708ea2d5398f97

L’AREPS dévoile des documents exclusifs

La société ufologique présentera ce samedi, à Tournai, des photos et vidéos d’ovnis jamais montrées

Si vous vous intéressez aux ovnis, ne ratez pas le rendez-vous programmé par l’Areps ce samedi 7 mai à Tournai. Présidée par Daniel Recolet, cette société ufologique belge profitera de ses 20 ans d’existence pour dévoiler des documents exclusifs (photos et vidéos) provenant des archives de ses membres. Le fondateur de l’Association de recherche et d’étude des phénomènes spatiaux n’avait que 9 ans lorsqu’il a aperçu pour la première fois un ovni au-dessus du barrage de la Gileppe.

« J’ai remarqué un premier point lumineux bien plus gros qu’une étoile. Celui-ci a été rejoint par un autre, avant que les deux sphères ne se séparent », raconte Daniel Recolet. Depuis lors, ce passionné de radiocommunication âgé de 69 ans a accroché à son tableau de chasse ufologique bien d’autres observations qui ont bouleversé sa vision de la réalité qui nous entoure. Il prépare à ce sujet un ouvrage dont 158 pages sont déjà écrites.

En dépit de l’incapacité de la communauté scientifique à percer le mystère des ovnis, notre interlocuteur est convaincu à 200 % que ne nous ne sommes pas seuls dans l’univers et qu’il existe une 4e dimension, un univers parallèle auquel l’éminent Albert Einsten croyait lui aussi dur comme fer !

« J’en suis arrivé à la conclusion que les ovnis sont l’œuvre d’une intelligence extraterrestre bien supérieure à la nôtre et que celle-ci, après nous avoir précédé sur terre, a trouvé le moyen de raccourcir l’espace-temps tout en générant l’énergie pour se matérialiser », commente Daniel Recolet.

Ce dernier s’est également beaucoup intéressé aux crop-circles, ces dessins circulaires apparaissant dans les champs et qui, là encore, sont souvent interprétés comme des signes d’une civilisation venue d’ailleurs.

De tout cela, il sera question demain, de 14 h à 17 h, à la brasserie l’Impératrice (rue des Maux n°12B). Sachez encore que l’AREPS organise régulièrement des soirées d’observation à la belle étoile autour d’un barbecue.

Une équation prouve que E.T. existe ou a existé

Selon les calculs de deux chercheurs, Adam Frank et Woodruff Sullivan, de l’Université de Washington, les chances que l’humanité soit la première et seule espèce intelligente de l’univers sont d’une sur 10 milliards de billions. Soit un 1 et 22 zéros. « Pour moi, cela implique que d’autres espèces intelligentes et technologiques ont très certainement évolué avant nous », explique Adam Frank, professeur de physique et d’astronomie à l’université de Rochester, coauteur de l’étude. Depuis le lancement de la sonde Keplper, en 2009, plus de 1.000 planètes vivables ont été découvertes. Pourtant, aucune espèce en vue, en astronomie c’est ce qu’on appelle le paradoxe de Fermi.Ce n’est pas la première tentative de prouver l’existence d’E.T. par les mathématiques, Frank Drake avait déjà établi une équation il y a 55 ans. Mais celle-ci comportait trop d’inconnues pour obtenir des résultats fiables. « Nos résultats montrent que notre évolution n’est, semble-t-il, pas unique et a eu lieu de nombreuses fois dans le passé », concluent les chercheurs publiés dans la revue Astrobiology.

Source 

gif

Mise à jour Area51blog, le : 10/05/2016 à : 12h50

area51blog


3 Février 1967 – Une journée chargée en observations d’ovnis

27/04/2016

 

 

Crédit image : worldufophotosandnews

 Image reconstituée par ordinateur : worldufophotosandnews              

Un article de Ken Pfeifer – worldufophotosandnews.org

Traduction Era pour Area51blog
.
3 FEVRIER 1967   …………  LIMA PEROU
18:30. Le pilote était aux commandes d’ un avion qui transportait des passagers de Chiclayo à Lima. Le DC-4 était à 7000 pieds quand ils ont vu, à l’ouest de l’avion, un objet très lumineux qu’ ils pensaient être une étoile ou une planète. Mais après s’être assurés  que le mouvement apparent de l’objet n’était pas un effet du mouvement de leur avion, ils pouvaient voir que l’objet s’approchait de manière  très rapide et était plus près de leur avion. Ils ont estimé la distance de l’objet à environ 8 miles nautiques. Le Pilote: « A cette époque, c’était vraiment un spectacle, il avait tant de lumière que tous les passagers de notre avion l’ont vu et ont commencé à être très nerveux et a hurler, « Il y a un OVNI « .
Au bout d’un moment l’ovni a dépassé l’avion et s’est arrêté juste au dessus d’eux. A cet instant ils ont remarqué une oscillation à gauche  de 15° sur leur boussole radio, puis  une oscillation de 20° à droite  sans s’arrêter et toutes les lumières dans la cabine principale ont commencé à diminuer d’intensité.  Puis, tandis que  les lumières fluorescentes dans le cockpit s’éteignaient et toutes les réceptions radio s’interrompaient   il y eu  un peu de bruit statique.
.
3 Février  1967;  Piggott, ARKANSAS
Date non précisée. De nombreux témoins ont vu manœuvrer des objets avec des dômes et des lumières qui clignotaient. On a signalé également des  objets qui se séparaient (satellites) et fusionnaient. Des chiens ont réagi  (réactions animales).
(Keyhoe et Lore, 1969b, p. 71.)
.
3 Février  1967;Lindsborg, KANSAS
19:40 CST (20:40 EST). Cinq personnes ont observé un disque ou une ellipse qui a d’abord volé  comme un avion, mais s’est déplacé ensuite de manière   irrégulière et saccadée, avec des mouvements de haut en bas et parfois avec des mouvements hésitants vers l’avant. L’objet a plané au dessus de l’autoroute pendant 15-20 secondes, puis a disparu de leur vue en 15 secondes. En même temps des témoins ont  observé des bombardements militaires (entrainement) au loin. (Rapport du NICAP).
3 Février  1967; Hamilton, Ontario, CANADA
20:30  EST. Un homme a vu un objet ont il a estimé la taille à 30 pieds de diamètre et 15 pieds de large avec une rangée de lumières blanches et une lumière de couleur mandarine en dessous. L’objet s’est élancé d’avant en arrière  à une vitesse stupéfiante.  Les observations ont été faites à divers points coordonnés par des talkie-walkies.  (Hamilton Spectator, 2/4/67, copie dans les dossiers du NICAP.)
.
REMARQUE : L’image ci dessus est une reconstitution par ordinateur
KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS
WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG
WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG
Merci au    http://www.nicap.org

gif

Mise à jour Area51blog, le : 27/04/2016 à : 13h00

area51blog

« Intruders » : le script original (1991)

06/03/2016
image source: smallthings.fr/

image source:
smallthings.fr/

 

                       

eraBonsoir, je vous propose aujourd’hui un document exceptionnel qui est offert  à tous les amateurs d’ufologie du blogue par un des fidèles lecteurs d’Area 51 ,  Shamballah treize. Je vous laisse découvrir son message ci-dessous: 

Le  script  original  d’ « Intruders », dans  sa  forme quasi-définitive,
daté  de  fin  décembre  1991.

« Intruders »  étant  un  téléfilm  de  3  h 00, et  souvent  diffusé  en  deux parties, le  script  est  long  de  212  pages  et  a  lui-même  été  divisé en
deux  parties :

la  première  va  de  la  page  1  à  107/212  et  la  deuxième  va  de  la page
108  à  212/212.

Je n’ai  pu  retrouver  pour  le  moment  qu’une  seule  partie, et  c’est  la
deuxième.

Mais nous avons ici  une  copie  de  l’exemplaire  personnel  de  John E. Mack, le  célèbre  spécialiste  des  abductions, et  elle  est  annotée de commentaires  de  sa  propre  main.

Vous pouvez la  télécharger  gratuitement  et  directement  sur   lien ci dessous, sous la forme  d’un  fichier  PDF  d environ  6 Mo :

https://www.sendspace.com/file/cb7z0o

Si  vous souhaitez  lire  ce  script  tout  en  suivant  le  film, il  est indispensable  de  regarder  la  version  intégrale  de  3 h 00 :

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici 

Ensuite, calez  le  curseur  vidéo  à  1 h 22 minutes 05 secondes, auquel  le début  de  la  page  108  correspond.

 

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 06/03/2016 à : 22h15

area51blog


Le pouvoir des ovnis, la vérité choquante

21/02/2016

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 21/02/2016 à : 13h30.

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :