Les ovnis de retour dans le ciel wallon: voici les preuves !

10/05/2016

Source : http://www.dhnet.be/

BRUNO DEHENEFFE ET J. C.

Publié le vendredi 06 mai 2016 à 06h21

Depuis la vague belge de 1990, le Cobeps continue à recueillir des témoignages interpellants.

Si le phénomène OVNI demeure inexplicable pour la science, d’étranges observations continuent à être rapportées quotidiennement aux quatre coins du globe. Depuis la fameuse vague belge de 1990 durant laquelle plusieurs milliers de personnes – parmi lesquelles des gendarmes, des militaires et des ingénieurs ont aperçu dans le ciel des objets triangulaires atteignant parfois la taille d’un terrain de football – plus rien de comparable ne s’est reproduit au-dessus de nos têtes !

Cela ne signifie pas que les ovnis ont totalement déserté notre espace aérien. Les statistiques du Comité belge d’étude des phénomènes spatiaux (Cobeps) en attestent. Le Cobeps dispose d’une quinzaine d’enquêteurs de terrain issus pour la plupart de la défunte Sobeps dont la mission est de collecter, d’analyser et d’effectuer des recherches rigoureuses sur base des témoignages qui leur parviennent. « Sur Bruxelles et en Région wallonne, on nous signale ainsi entre 80 et 100 observations par an. Nous les filtrons et les identifions quand c’est possible. Après vérification, il subsiste environ 5 % de cas non élucidés qui focalisent notre attention », indique Patrick Ferryn, président du Cobeps.

Pour la première fois , un bilan de l’activité ufologique belge a été réalisé en 2015. Le Cobeps et le Belgisch Ufo-meldpunt ont rassemblé leurs informations pour fournir un aperçu général sur l’ensemble du territoire. « S’il y a eu une augmentation des signalements dans les trois régions avec un total de 319 observations, le nombre de cas inexpliqués a plutôt tendance à stagner », M. Patrick Ferryn.

Aucune des observations récentes n’a cependant l’étrangeté de celle du 12 février 2011 à Engis (Charleroi) où une jeune automobiliste de 27 ans a visualisé un gigantesque engin lumineux et triangulaire parfaitement immobile au-dessus d’un zoning industriel. « Cette chose se trouvait à une altitude si basse que j’ai pensé qu’un avion allait s’écraser ! », rapportera à la police ce témoin émotionné.

Réalisateur retraité, Patrick Ferryn ne tire aucun plan sur la comète quant à l’origine des ovnis, contrairement à d’autres qui prennent leurs fantasmes pour des réalités. « À l’heure actuelle, personne sur terre n’a la preuve matérielle de l’existence d’une incursion extraterrestre. Pour autant, on ne peut en exclure l’hypothèse. Grâce aux outils qu’offre Internet pour calculer l’altitude et la trajectoire d’un avion, il est désormais plus facile de distinguer les vrais témoignages des nombreux canulars, ce qui n’était pas le cas lors de la vague belge. »

D’ici quelques mois, le Cobeps rendra publiques ses conclusions sur la journée historique du 29 novembre 1989 où pas moins de 150 apparitions très interpellantes furent recensées en quelques heures dans un rayon géographique limité du sud de la Belgique.

572c1cae35708ea2d5398f97

L’AREPS dévoile des documents exclusifs

La société ufologique présentera ce samedi, à Tournai, des photos et vidéos d’ovnis jamais montrées

Si vous vous intéressez aux ovnis, ne ratez pas le rendez-vous programmé par l’Areps ce samedi 7 mai à Tournai. Présidée par Daniel Recolet, cette société ufologique belge profitera de ses 20 ans d’existence pour dévoiler des documents exclusifs (photos et vidéos) provenant des archives de ses membres. Le fondateur de l’Association de recherche et d’étude des phénomènes spatiaux n’avait que 9 ans lorsqu’il a aperçu pour la première fois un ovni au-dessus du barrage de la Gileppe.

« J’ai remarqué un premier point lumineux bien plus gros qu’une étoile. Celui-ci a été rejoint par un autre, avant que les deux sphères ne se séparent », raconte Daniel Recolet. Depuis lors, ce passionné de radiocommunication âgé de 69 ans a accroché à son tableau de chasse ufologique bien d’autres observations qui ont bouleversé sa vision de la réalité qui nous entoure. Il prépare à ce sujet un ouvrage dont 158 pages sont déjà écrites.

En dépit de l’incapacité de la communauté scientifique à percer le mystère des ovnis, notre interlocuteur est convaincu à 200 % que ne nous ne sommes pas seuls dans l’univers et qu’il existe une 4e dimension, un univers parallèle auquel l’éminent Albert Einsten croyait lui aussi dur comme fer !

« J’en suis arrivé à la conclusion que les ovnis sont l’œuvre d’une intelligence extraterrestre bien supérieure à la nôtre et que celle-ci, après nous avoir précédé sur terre, a trouvé le moyen de raccourcir l’espace-temps tout en générant l’énergie pour se matérialiser », commente Daniel Recolet.

Ce dernier s’est également beaucoup intéressé aux crop-circles, ces dessins circulaires apparaissant dans les champs et qui, là encore, sont souvent interprétés comme des signes d’une civilisation venue d’ailleurs.

De tout cela, il sera question demain, de 14 h à 17 h, à la brasserie l’Impératrice (rue des Maux n°12B). Sachez encore que l’AREPS organise régulièrement des soirées d’observation à la belle étoile autour d’un barbecue.

Une équation prouve que E.T. existe ou a existé

Selon les calculs de deux chercheurs, Adam Frank et Woodruff Sullivan, de l’Université de Washington, les chances que l’humanité soit la première et seule espèce intelligente de l’univers sont d’une sur 10 milliards de billions. Soit un 1 et 22 zéros. « Pour moi, cela implique que d’autres espèces intelligentes et technologiques ont très certainement évolué avant nous », explique Adam Frank, professeur de physique et d’astronomie à l’université de Rochester, coauteur de l’étude. Depuis le lancement de la sonde Keplper, en 2009, plus de 1.000 planètes vivables ont été découvertes. Pourtant, aucune espèce en vue, en astronomie c’est ce qu’on appelle le paradoxe de Fermi.Ce n’est pas la première tentative de prouver l’existence d’E.T. par les mathématiques, Frank Drake avait déjà établi une équation il y a 55 ans. Mais celle-ci comportait trop d’inconnues pour obtenir des résultats fiables. « Nos résultats montrent que notre évolution n’est, semble-t-il, pas unique et a eu lieu de nombreuses fois dans le passé », concluent les chercheurs publiés dans la revue Astrobiology.

Source 

gif

Mise à jour Area51blog, le : 10/05/2016 à : 12h50

area51blog


3 Février 1967 – Une journée chargée en observations d’ovnis

27/04/2016

 

 

Crédit image : worldufophotosandnews

 Image reconstituée par ordinateur : worldufophotosandnews              

Un article de Ken Pfeifer – worldufophotosandnews.org

Traduction Era pour Area51blog
.
3 FEVRIER 1967   …………  LIMA PEROU
18:30. Le pilote était aux commandes d’ un avion qui transportait des passagers de Chiclayo à Lima. Le DC-4 était à 7000 pieds quand ils ont vu, à l’ouest de l’avion, un objet très lumineux qu’ ils pensaient être une étoile ou une planète. Mais après s’être assurés  que le mouvement apparent de l’objet n’était pas un effet du mouvement de leur avion, ils pouvaient voir que l’objet s’approchait de manière  très rapide et était plus près de leur avion. Ils ont estimé la distance de l’objet à environ 8 miles nautiques. Le Pilote: « A cette époque, c’était vraiment un spectacle, il avait tant de lumière que tous les passagers de notre avion l’ont vu et ont commencé à être très nerveux et a hurler, « Il y a un OVNI « .
Au bout d’un moment l’ovni a dépassé l’avion et s’est arrêté juste au dessus d’eux. A cet instant ils ont remarqué une oscillation à gauche  de 15° sur leur boussole radio, puis  une oscillation de 20° à droite  sans s’arrêter et toutes les lumières dans la cabine principale ont commencé à diminuer d’intensité.  Puis, tandis que  les lumières fluorescentes dans le cockpit s’éteignaient et toutes les réceptions radio s’interrompaient   il y eu  un peu de bruit statique.
.
3 Février  1967;  Piggott, ARKANSAS
Date non précisée. De nombreux témoins ont vu manœuvrer des objets avec des dômes et des lumières qui clignotaient. On a signalé également des  objets qui se séparaient (satellites) et fusionnaient. Des chiens ont réagi  (réactions animales).
(Keyhoe et Lore, 1969b, p. 71.)
.
3 Février  1967;Lindsborg, KANSAS
19:40 CST (20:40 EST). Cinq personnes ont observé un disque ou une ellipse qui a d’abord volé  comme un avion, mais s’est déplacé ensuite de manière   irrégulière et saccadée, avec des mouvements de haut en bas et parfois avec des mouvements hésitants vers l’avant. L’objet a plané au dessus de l’autoroute pendant 15-20 secondes, puis a disparu de leur vue en 15 secondes. En même temps des témoins ont  observé des bombardements militaires (entrainement) au loin. (Rapport du NICAP).
3 Février  1967; Hamilton, Ontario, CANADA
20:30  EST. Un homme a vu un objet ont il a estimé la taille à 30 pieds de diamètre et 15 pieds de large avec une rangée de lumières blanches et une lumière de couleur mandarine en dessous. L’objet s’est élancé d’avant en arrière  à une vitesse stupéfiante.  Les observations ont été faites à divers points coordonnés par des talkie-walkies.  (Hamilton Spectator, 2/4/67, copie dans les dossiers du NICAP.)
.
REMARQUE : L’image ci dessus est une reconstitution par ordinateur
KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS AND NEWS
WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG
WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG
Merci au    http://www.nicap.org

gif

Mise à jour Area51blog, le : 27/04/2016 à : 13h00

area51blog

« Intruders » : le script original (1991)

06/03/2016
image source: smallthings.fr/

image source:
smallthings.fr/

 

                       

eraBonsoir, je vous propose aujourd’hui un document exceptionnel qui est offert  à tous les amateurs d’ufologie du blogue par un des fidèles lecteurs d’Area 51 ,  Shamballah treize. Je vous laisse découvrir son message ci-dessous: 

Le  script  original  d’ « Intruders », dans  sa  forme quasi-définitive,
daté  de  fin  décembre  1991.

« Intruders »  étant  un  téléfilm  de  3  h 00, et  souvent  diffusé  en  deux parties, le  script  est  long  de  212  pages  et  a  lui-même  été  divisé en
deux  parties :

la  première  va  de  la  page  1  à  107/212  et  la  deuxième  va  de  la page
108  à  212/212.

Je n’ai  pu  retrouver  pour  le  moment  qu’une  seule  partie, et  c’est  la
deuxième.

Mais nous avons ici  une  copie  de  l’exemplaire  personnel  de  John E. Mack, le  célèbre  spécialiste  des  abductions, et  elle  est  annotée de commentaires  de  sa  propre  main.

Vous pouvez la  télécharger  gratuitement  et  directement  sur   lien ci dessous, sous la forme  d’un  fichier  PDF  d environ  6 Mo :

https://www.sendspace.com/file/cb7z0o

Si  vous souhaitez  lire  ce  script  tout  en  suivant  le  film, il  est indispensable  de  regarder  la  version  intégrale  de  3 h 00 :

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici 

Ensuite, calez  le  curseur  vidéo  à  1 h 22 minutes 05 secondes, auquel  le début  de  la  page  108  correspond.

 

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 06/03/2016 à : 22h15

area51blog


Le pouvoir des ovnis, la vérité choquante

21/02/2016

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 21/02/2016 à : 13h30.

area51blog


Ovnis en Pologne – Le pays de l’étrangeté

13/02/2016

UFOsOver Poland

Auteur : Piotr Cielebiaś

Editeur : FLYING DISK PRESS

Revue littéraire par Nick Pope

SiteWeb 

Traduction Era pour Area51blog

Si vous  arrêtiez  quelques personnes au hasard dans la rue et les interrogiez à propos des ovnis, vous découvririez  probablement  que certains d’entre eux ont entendu parler de Roswell (et peut-être de la forêt de Rendlesham), mais ce serait probablement toute l’étendue de leurs connaissances. Avec le public il y a souvent une mauvaise perception du dossier ovni selon laquelle le phénomène est purement américain.  Au sein de la communauté ufologique, il y a une meilleure prise de conscience de la situation réelle, mais en dépit de la reconnaissance qu’il y a beaucoup d’activité dans les pays tels que le Mexique et le Brésil, il y a en partie une centralisation sur les Etats Unis  (et dans une moindre mesure sur le Royaume Uni). Cela est en partie imputable au problème de la langue, mais il y a un problème de biais culturel plus large ici aussi. Ce qui nous amène parfaitement à Piotr Cielebiaś et à son livre qui suscite la réflexion  « OVNIS sur la Pologne »

unnamed

En 2013-14 Les ufologues polonais ont reçu de nombreux rapports à propos d’appareils aériens non identifiés ayant la forme de triangles et de boomerangs. Ceux ci étant silencieux, souvent camouflés et actifs que la nuit,  généralement à proximité des grandes installations militaires. Ce qui amène la question  de savoir si nous avons affaire à quelque chose d’origine humaine, liée à la guerre civile en l’Ukraine ou s’il s’agit du nouveau visage du phénomène OVNI.

Le contenu du livre est certainement dans le titre, mais c’est surtout le sous titre Le pays de l’étrangeté qui est à souligner, car c’est le cas de de dire, il s’agit  ici exactement de haute  étrangeté.

Ceci est le livre d’un véritable chercheur, et très honnête : au lieu de ne mettre en évidence que les cas qui correspondent aux croyances de l’auteur, Piotr déverse tout un tas de données brutes dans le domaine public comme pour dire « vous pouvez y aller, essayez de donner un sens à ce lot « . Certains cas sont clairement des  incidents OVNI «purs», mais d’autres ont une saveur  plus paranormale. Ce livre est une sonnerie de réveil, car il démontre avec éloquence que le phénomène OVNI est plus riche, plus complexe, plus diversifiée, et beaucoup plus difficile à définir que ces penseurs bornés semblent comprendre.

unnamed

Engin pris ua dessus de Garbno Pologne par Bogden Geski,

 

Le livre de Piotr, bien écrit, méticuleusement documenté et extrêmement divertissant est un rappel opportun que le phénomène OVNI est global. Cependant, on ne doit qu’ à la diligence des auteurs tels que Piotr et la ténacité des éditeurs tels que Philip Mantle de pouvoir entendre parler de certains des documents les plus fascinants liés aux ovnis  qui existent  en dehors du courant dominant de l’ufologie. Fortement recommandé par Nick Pope, du ministère britannique de la Défense (à la retraite).

gif

Mise à jour Area51blog, le : 13/02/2016 à : 10h40

area51blog


30/01/2016

EraAvec un peu de retard, je relaie l’article de Science et vie repris par le site Zone-Ufo ce qui nous permettra de l’avoir en archive ici.

 

 

zone ufo

crédit image : zone-ufo.com

Depuis lundi 19 janvier, 129 491 pages de documents secrets de l’U.S Air Force couvrant la période 1947 à 1969, et relatifs aux Objets volants non identifiés – les OVNI –, ont été déclassifiés. Ils sont désormais accessibles en ligne sur le site d’un célèbre « chasseur d’extraterrestres », John Greenwald, qui a obtenu leur déclassification par voie juridique.

Les Ufologues, ainsi qu’on nomme ceux qui s’intéressent au phénomène Ovni (de UFO ouunidintified flying object), seront particulièrement intéressés par les documents sur le projet Blue Book, mené par une commission de l’U.S.A.F qui, de 1952 à 1969, était chargée d’étudier ce phénomène. On y découvre que 12 618 cas d’OVNI ont été répertoriés, dont 3 201 ont fait l’objet d’une analyse plus poussée : parmi ceux-ci, 706 sont restés inexpliqués. Les autres ont pu être clarifiés et attribués à plusieurs types de causes : phénomènes atmosphériques, essais aéronautiques secrets, hallucinations, etc.

L’existence d’un objet volant non identifié, un OVNI, n’est pas synonyme de l’existence d’un extraterrestre

Le directeur du projet, le major Quantanilla, avait déclaré en conclusion de ces recherches que la nature non identifiée des 706 observations – rapportées (voire filmées) par des militaires ou des civils – résultait du manque d’informations sur le phénomène permettant de trancher, mais leur ressemblance avec les cas élucidés écartait la possibilité de phénomènes liés à des technologies extraterrestres.

Rien n’est dit en revanche dans les pages déclassifiées sur le supposé E.T accidenté en 1947 près de la ville de Roswell au Nouveau Mexique, devenue depuis un lieu de pèlerinages des ufologues, ni sur les Ovnis qui ont semblé pulluler dans cette zone durant plusieurs années. Mais d’autres documents et rapports rendus publics préalablement – par l’U.S.A.F et par la CIA – avaient déjà éventé le mystère : il s’agissait d’une part de l’écrasement d’un ballon-sonde d’espionnage (visant les Soviétiques) testé dans ce coin de désert, d’autre part d’essais avec les nouveaux avions furtifs U-2, le tout orchestré depuis la base ultra-secrète, la « Zone 51 », de l’armée américaine et de la CIA.

RIEN QUI PUISSE DÉMONTER LES ADEPTES DES THÉORIES DU COMPLOT

Néanmoins, il y a très peu de chances que cette prolifération de documents déclassifiés démonte d’un poil les croyances des adeptes des théories du complot et autres ufologues, qui suivent inébranlablement le principe « on nous cache tout, on ne nous dit rien » – après tout, cela pourrait être encore une « manipulation » de la part des « puissants ». Finalement, la question relève de la croyance personnelle, voire de la psychologie, au-delà de toute preuve matérielle.

Román Ikonicoff

Source: science-et-vie.com via Zone-ufo.com

gif

Mise à jour Area51blog, le : 30/01/2016 à : 18h40

area51blog


Ovni et MIG-29 dans une vidéo Russe

18/01/2016

eraBonjour à tous,  j’ai reçu un courriel de la part d’un lecteur d’Area51blog qui souhaite attirer notre attention sur une vidéo publiée par le site Sputnik, dans un article déclarant que des MiG29 syriens ont pour la première fois assuré la protection d’avions russes d’attaque au sol lors d’une sortie de combat. A 1 minute 46 on voit un point qui se déplace, s’agit il d’un ovni ? Je vous laisse juges…

 

gif

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Sputnik

gif

Mise à jour Area51blog , le : 18/01/2016 à 15:10

area51blog


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 275 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :