Statistiques mondiales d’observations ovnis transmises par le siège du Mufon pour janvier 2018

11/02/2018

The Mutual UFO Network (MUFON)
logo du MUFON via Wikipédia

Hugues noël 

« Bonjour à toutes et à tous,
Voici les statistiques mondiales d’observations ovnis transmises par le siège du Mufon concernant le mois de janvier 2018.
Je vous souhaite une bonne lecture, juste une précision, ces observations sont en cours d’enquêtes. »

Country Number of Reports

UNITED STATES  (USA)495
UNITED KINGDOM ( Royaume-Uni)45
CANADA 44
FRANCE 31
AUSTRALIA( Australie) 6
INDIA (Inde)6
NETHERLANDS (Pays-bas)5
GERMANY ( Allemagne)4
MEXICO( Mexique) 4
BRAZIL( Brésil) 4
ARGENTINA (Argentine)4
PUERTO RICO ( Porto-Rico)3
PERU ( Pérou)3
COLOMBIA (Colombie)2
UKRAINE 2
IRELAND ( Irlande)2
SPAIN (Espagne)2
CONGO 2
POLAND(Pologne) 2
ITALY (Italie)2
ALGERIA(Algérie) 2
AUSTRIA(Autriche) 1
SLOVAKIA (Slovaquie)1
FRENCH POLYNESIA(Polynésie Française) 1
GUATEMALA (Guatemala)1
RUSSIAN FEDERATION (Russie) 1
OMAN 1
CHINA( Chine) 1
ALBANIA (Albanie)1
SWITZERLAND (Suisse)1
DOMINICAN REPUBLIC (Dominique républicaine)1
TURKEY(Turquie) 1
BAHAMAS 1
MACEDONIA(Macédoine) 1
CROATIA (Croatie)1
ANTARCTICA(Antarctique) 1
TAIWAN 1
MALAYSIA(Malaisie) 1
ROMANIA(Roumanie) 1
NEW ZEALAND(Nouvelle-Zélande) 1
CYPRUS( Chypre) 1
TOTAL: 690

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Nous remercions notre ami Hugues Noel correspondant des caraïbes pour ce partage de l’information .

 

 

 

 

Mise à jour Area 51 blog, le : 11/02/2018 à 17h45.

Publicités

Le Pentagone détient «des images claires d’OVNIS poursuivis par des militaires»

02/02/2018

Le Gouvernement Américain  cache au  public des images « cristallines » d' »OVNIS réels » pris en chasse par les pilotes militaires , voilà ce qui a été sensationnellement revendiqué aujourd’hui.

Un article de  JON AUSTIN
Texte et images source L’express.co.uk
Traduction Era pour Area 51 Blog


Crédit image :*Getty

Nick Pope, un ancien enquêteur sur le  phénomène OVNI pour le ministère britannique de la Défense, a réagi aux affirmations des experts selon lesquelles les récentes vidéos d’ « OVNIS » diffusées par le gouvernement américain ne montraient probablement qu’un avion.

Hier, l’Express.co.uk a révélé que dans un podcast radiophonique du Big Picture Science Skeptic Check, produit à l’Institut de Recherche pour l’Intelligence Extraterrestre (SETI), un panel d’experts a regardé les images vidéo radar choquantes et le consensus était que l’objet montré n’était rien de plus que  la chaleur infrarouge des moteurs d’avion mal identifiés par les pilotes de la marine américaine.

 

L’Institut SETI basé aux États-Unis est un collectif de scientifiques à la recherche de preuves de la vie extraterrestre dans le cosmos.

Cependant, M. Pope a soutenu que le film ne devrait pas être rejeté par SETI si facilement.

Il a dit: « J’ai vu les commentaires sceptiques de l’Institut SETI sur les vidéos sur les OVNIS du Pentagone et je pensais que je m’éclairerais, car je pense qu’ils ont mal compris ou n’ont pas tenu compte de quelque chose d’assez important à ce sujet.

« Même si je suis d’accord sur le fait que les vidéos elles-mêmes ne prouvent rien, je pense que leur critique est basée sur un malentendu.Ce que beaucoup de gens ne semblent pas apprécier, c’est que ces vidéos n’ont pas été divulguées illégalement – ils ont été déclassifié et légitimement placé dans le domaine public.

« De toute évidence, par conséquent, il n’y a rien là-dedans que le gouvernement américain, l’armée ou le milieu du renseignement considère comme particulièrement sensible.

Le gouvernement américain a-t-il des images d’ovnis limpides comme ce faux numérique?

« Les résultats détaillés de ces analyses, qui comprennent peut-être des images améliorées et limpides de ce que les pilotes ont rencontré, n’ont pas encore été rendus publics et pourraient ne jamais voir le jour ». Nick Pope

« Oui, c’est une grosse affaire que les avions militaires poursuivaient ces objets, mais bien qu’ils n’aient pas été capables de les attraper ou de les identifier, les vidéos ne prouvent pas que les pilotes ont rencontré des vaisseaux spatiaux extraterrestres.

« Le vrai problème ne se rapporte pas à l’imagerie granuleuse qui a été publiée dans le monde, mais aux analyses classifiées qui auront été entreprises par le personnel du renseignement.

«Quand j’ai travaillé sur le projet OVNI du MoD, nous recevions régulièrement des photos et des films du public, et de temps en temps, au fil des ans, les pilotes de la RAF rencontraient des OVNIS et parfois réussissaient à obtenir des images de caméra.

«Nous enverrions ce matériel au personnel du renseignement de la Défense et à une unité appelée le Joint Air Reconnaissance Intelligence Centre (maintenant intégrée au Centre de fusion des renseignements géospatiaux de la Défense à la RAF Wyton).

«Ces analystes en imagerie sont des gens très intelligents et disposent d’outils extrêmement sophistiqués pour améliorer et analyser les photos et les vidéos.

« C’est exactement ce que l’AATIP et d’autres membres du personnel des services de renseignement américains auront fait avec ces vidéos d’OVNIS, en utilisant leurs propres spécialistes IMINT (intelligence d’imagerie).

Les résultats détaillés de ces analyses, qui comprennent peut-être des images améliorées et limpides de ce que les pilotes ont rencontré, n’ont pas encore été rendus publics et pourraient ne jamais voir le jour.

« En résumé, les sceptiques ne sont peut-être pas impressionnés par les vidéos floues qui ont été rendues publiques – et je comprends leur point de vue – mais quelque part dans la communauté du renseignement américain, il y aura beaucoup plus de matériel impressionnant.

« Cependant, si tout cela peut être déclassifié et rendu public reste à voir. »

La vidéo a fait les gros titres en décembre, lorsqu’un article du New York Times a révélé l’existence d’un département top secret du département de la Défense américain qui a enquêté sur le phénomène OVNI pendant cinq ans, de 2007 à 2012.

Le programme Advanced Aerial Threat Identification (AATIP) disposait d’un budget de 16 millions de livres pour enquêter sur toute menace posée par des objets non identifiés observés par les militaires.

Il a été dirigé par Luis Elizondo, qui a démissionné du DoD en octobre dernier pour aider à mettre en place l’Académie To The Stars avec l’ancien chanteur de Blink 182, Tom DeLonge, pour poursuivre la recherche sur les ovnis en privé.

L’article a également révélé les images de la caméra radar d’un avion de l’US Navy volant au large de la côte de San Diego en novembre 2004, qui aurait montré un OVNI « défiant la physique ».

Ces images faisaient partie du soi-disant incident de l’OVNI de Nimitz, dans lequel plusieurs membres du personnel de la marine américaine ont rapporté avoir vu plusieurs OVNIS en forme de tic-tac au-dessus de la mer, une affaire qui a été étudiée par l’AATIP.

M. Elizondo a ensuite déclaré publiquement que l’affaire, et d’autres examinées par l’AATIP, ont  montré «qu’il y avait des preuves très convaincantes que nous ne sommes pas seuls».

D’autres débunkers ont convenu qu’il pourrait bien s’agir un avion.

Ceux qui croient aux OVNIS discutant de la diffusion de SETI sur le site Web de débat Reddit.com n’ont pas été amusés par les déclarations.

L’un d’entre eux a publié aujourd’hui: «Nos pilotes navals ne sont donc pas suffisamment formés ou expérimentés pour ne pas être surpris et choqués par des échappements de tuyères presque certainement lointains?

Il a aussi déclaré : « le mouvement étrange apparent de l’objet était du à la caméra elle-même en mouvement, et la position de l’avion dans la poursuite. « 

Histoire probable, les gars! Nos pilotes militaires ne seraient que des ignares  sans entraînement dans ces cockpits?  Nous leur faisons juste confiance pour piloter l’avion le plus avancé et le plus cher connu de l’homme, mais c’est idiot là-haut apparemment, selon ce type. Laissez-moi tranquille. »

 

Source : L’Express.co.uk

 

Mise à jour Area 51 blog, le 02-02-2018 à 21h25.


Divulgation OVNI – Récupération d’un métal gardée top secret

30/12/2017

Source : L’express.co.uk

Traduction ERA pour

UFO-Pentagon-897506

Source : L’express.co.uk

L’auteur sur les OVNI, Anthony Bragalia, essaie de découvrir la vérité sur les récentes affirmations selon lesquelles le métal des OVNIS a été récupéré lors d’une enquête top-secrète du gouvernement américain sur les OVNIS et stocké dans les locaux d’un milliardaire de l’aérospatiale à Las Vegas.

M. Bragalia a demandé des documents en vertu de la Freedom of Information Act (FOIA) des États-Unis après que l’Express ait soulevé des questions au sujet des allées et venues du métal. Lire le reste de cette entrée »


Les extraterrestres ont peur des plans des humains en ce qui concerne la conquête de l’espace

24/10/2017

L’astronaute Edgar Mitchell, en 1971, après avoir marché sur la Lune, et en 2011.(Photo: 5dmedianetwork.com)

Conquête de l’espace : les extraterrestres ont peur des plans des terriens

Article source: rtl.fr

PUBLIÉ LE 15/10/2016 À 22:46

Un astronaute de la NASA était convaincu d’une vie extraterrestre qui ne tolérerait aucune agression militaire de la part des humains.

Parmi la multitude de théories sur la vie extraterrestre, en voilà une qui ne passe pas inaperçue. Selon les derniers documents révélés par WikiLeaks, un ancien astronaute de la NASA a cherché jusqu’à son décès a alerter la Terre : les extraterrestres ont peur des plans des humains en ce qui concerne la conquête de l’espace.

Dans une série d’emails envoyés entre les mois de janvier et d’août 2015, Edgar D. Mitchell, pilote de la mission Apollo 14 et le sixième homme à avoir marché sur la Lune en 1971, demandait à John Podesta, directeur de campagne d’Hillary Clinton, de rester en alerte : une intelligence extraterrestre existe dans notre univers. « Puisque la course à la conquête de l’espace fait rage, j’ai pensé que vous aimeriez être informés de certains facteurs », a ainsi écrit l’astronaute, décédé en février 2016, dans un email destiné à John Podesta.

Source 


Bettina Rodriguez Aguilera, chef d’entreprise et conseillère municipale de Miami déclare avoir été emmenée par trois extraterrestres .

19/10/2017

Crédit illustration :
parlons-ovni.fr

Une candidate au Congrès américain dit avoir été kidnappée par des extraterrestres

Article source :MSN

En 2009 et 2011, Bettina Rodriguez Aguilera, une entrepreneuse et conseillère municipale de Miami, est passée à la télé pour parler de ses rencontres avec des extraterrestres. Maintenant qu’Aguilera est candidate au Congrès américain, ces conversations sont un peu gênantes.

Sur des chaînes hispanophones, Aguilera avait expliqué qu’à l’âge de 7 ans, elle avait été emmenée par trois extraterrestres blonds dans leur vaisseau spatial rond. Ils portaient des tuniques et parlaient de façon télépathique avec elle. Selon Aguilera, qui a maintenant 59 ans, ces rencontres ont eu lieu plusieurs fois pendant sa vie, et elle a retenu plusieurs discussions.

Les aliens lui ont dit que Dieu était une «énergie universelle, pas une personne.» Ils lui ont appris que le «centre de l’énergie du monde» était en Afrique, qu’il y avait 30.000 crânes différents de crânes humains dans une grotte à Malte, et qu’un château en Floride était une pyramide antique.

Une croyance partagée

 

Après la diffusion de ces interviews par le Miami Herald, Aguilera a accusé le quotidien de vouloir l’attaquer de façon mesquine. Pour elle, son expérience avec les extraterrestres n’enlève rien au fait qu’elle a été «un exemple à suivre au sein de la communauté pendant quarante ans».

Elle est candidate aux primaires républicaines pour être représentante du 27e district de Floride, à Miami, mais les deux autres candidats sont mieux établis qu’elle, et elle a peu de chance de gagner.

Malgré tout, elle a tenu à faire une déclaration à la presse pour défendre son rapport aux extraterrestres:

«Pendant des années, les gens, y compris les présidents Ronald Reagan et Jimmy Carter et les astronautes ont dit publiquement qu’ils avaient vu des objets volants non identifiés.»

En effet, Carter a une fois raconté qu’en 1969, il avait vu «une lumière étrange», une lumière «ronde» qui a changé de couleur –bleu, rouge, blanc– avant de disparaître. Quant à Reagan, selon son pilote, il aurait vu une «grande lumière» qui volait derrière leur avion.

On est donc loin des conversations avec des extraterrestres dans un vaisseau, mais selon un sondage récent, Aguilera est loin d’être seule dans son délire: environ 36% des Américains croient aux Ovnis.

Source

 


Les chiffres du MUFON POUR 2017

18/10/2017

The Mutual UFO Network (MUFON)
logo du MUFON via Wikipédia

information  transmise par notre contact dans les caraïbes Hugues Noel que nous remercions

Rapport mensuel  et statistiques sur les observations  – pour septembre 2017 :

 (source MUFON)

Le cms continue d’accumuler des rapports d’observation du monde entier. En septembre 2017, 622 observations ont été signalées par le biais de la cms dans les pays suivants .

Pays nombre de rapports
États-Unis 430
Canada 63
Royaume-Uni 29
Argentine 9
Allemagne 8
Mexique 8
France 8
Inde 8
Arménie 6
Australie 6
Pays-bas 6
Brésil 4
Colombie 3
Italie 3
Fédération de Russie 3
Nouvelle-Zélande 3
Espagne 3
Iran 3
Porto Rico 2
Portugal 2
Israël 1
Sainte-Lucie 1
Autriche 1
Maroc 1
Costa Rica 1
République tchèque 1
Thaïlande 1
Maurice 1
Kenya 1
Macédoine 1
Danemark 1
Corée (Sud) 1
Pérou 1
Vierges américaines, États-Unis 1
Suède 1
Total : 622


La Station spatiale internationale et les OVNIS une réalité ?

12/10/2017

l’astronaute Samantha Christoforetti à bord de l’ISS- crédit photo itstherealstory.com

Il y a beaucoup de choses qui circulent sur le net. Nous faisons un tri parmi la somme d’informations qui arrivent, car certaines sont des hoax. 

Nous ne savons pas ce que vaut réellement ceci alors nous diffusons tout de même. Chacun pouvant avoir son opinion sur le sujet comme d’habitude.

Un article  a été rédigé par Paul Ascough pour  itstherealstory.com

La Station spatiale internationale (ISS) semble assujettie à des  rencontres rapprochées avec des OVNIS. Les astronautes ont signalé des observations depuis des décennies et à présent avec  les live en direct des données sont constamment disponibles et tout le monde peut  regarder. De nombreux téléspectateurs  et des enquêteurs postent des images et des séquences vidéo que tout le monde peut voir.

 L’image du  soi-disant  OVNI, présenté comme une sorte de donut a entraîné des interprétations

 différentes, ainsi,   certains ont spéculé que le patch central sombre est en fait une coupole centrale plutôt que d’un trou situé au milieu. Cette année seulement, la NASA a coupé le flux du direct à plusieurs reprises, car quelque chose a été capté sur les caméras. Ci-dessous, un OVNI près de l’ISS, qui a disparu peu de temps après la prise de vue.

Un OVNI ou ,autre chose?
Image qui circule sur internet. Une photo prise par l’une des caméras de la station spatiale internationale ISS. Crédit image- itstherealstory.com

À la fin du mois de mars de cette année (2017), la NASA a été contrainte de répondre lorsque des ovnis ont été repérés dans l’arrière-plan alors que l’astronaute Samantha Christoforetti expliquait comment les volets roulent à bord.

Sur la vidéo ci-dessous quelque chose est montré. L’engin peut être vu en mouvement rapide et très erratique, ce qui suggère qu’ils ont été intelligemment contrôlés.

Le mois précédent  en février 2017,  déjà la NASA a coupé le  direct alors que six OVNI volaient de droite à gauche, la NASA a rapidement coupé une scène dans la salle de briefing pour couvrir l’observation.

L’astronaute Scott Kelly a été rapidement corrigé par la NASA quand il a signalé un OVNI observant la station spatiale alors qu’il effectuait une réparation à l’extérieur lors d’une sortie extra-véhiculaire dans l’espace. L’excuse de la NASA cette fois était de dire que c’était une couverture d’antenne de la partie russe de la station qui s’était en quelque sorte détachée! Si vous avez pris pour argent comptant  tout ce que la NASA a dit, il doit y avoir tellement de débris spatiaux et de débris là-haut, que je suis surpris que quelqu’un puisse entrer en toute sécurité en orbite pour rejoindre la Station spatiale internationale.

Alors les allégations des uns et des autres  qui sont diamétralement opposées ne nous aide pas et  il bien  difficile d’avoir une opinion tranchée sur le sujet.

Entre spéculations et désinformation voici un exemple typique qui alimente bien des controverses.

Voici la vidéo partagée sur youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 

 

 


%d blogueurs aiment cette page :