OVNIS: L’Auvergne n’échappe pas la vague de 1954, la désinformation avec !

16/08/2017

Les premières descriptions émergent en 1954 en France. Photo d’illustration © Richard BRUNEL

L’Auvergne étrange 1954, l’année où les ovnis nous ont envahis

Article de  Thibaut Solano pour lamontagne.fr
Cet été, nous vous proposons plusieurs récits tirés de notre hors-série L’Auvergne étrange, consacré aux affaires les plus mystérieuses de la région. Créatures inconnues, maisons hantées, sorcellerie… Aujourd’hui, un œil vers les extraterrestres.

Nous sommes en 1954. L’Abbé Pierre lance son appel lors de la vague de froid qui terrasse le pays. En mai, la France capitule en Indochine. En juin, Mendès France est élu Président du Conseil. En novembre, la guerre d’Algérie débute. Mais à partir de septembre, une actualité beaucoup plus légère (mais spectaculaire) s’installe dans les colonnes des journaux, avec une régularité de métronome.

Une lumière dans le ciel

Par exemple, le 2 octobre, vers 10 heures, à Clermont-Ferrand. Au collège moderne, pendant la récréation, des fillettes s’arrêtent de jouer. Quelque chose attire irrésistiblement leur attention. Au même instant, rue Diomède, Madame S. lève à son tour les yeux. Une étrange lumière brille dans le ciel. Elle croit d’abord discerner un ballon publicitaire. Mais en y prêtant attention, l’objet est bien différent : c’est une masse métallique, presque immobile, animé d’un léger mouvement oscillatoire. Brusquement, l’appareil prend de la vitesse et disparaît de son champ de vision. Dans les maisons alentours, d’autres voisins relatent une scène similaire.

Énième épisode de la saga de l’automne. Encore un ovni. L’année 1954 demeure la période où l’on a enregistré le plus de signalements en France. Soit 2.000 cas rapportés par la presse.
Entre septembre et novembre, les apparitions se multiplient, des plus troublantes aux plus farfelues. Des engins brillants sont aperçus par plusieurs personnes au même moment, de Moulins au Puy-en-Velay…

Un écolier poursuivi par une soucoupe volante

 Et les faits mystérieux ne se déroulent pas seulement dans le ciel. Le 12 octobre, à Montluçon, un cheminot découvre sur la voie ferrée un être couvert de poils qui parle un langage incompréhensible. Paniqué, le cheminot s’enfuit tandis qu’une machine lumineuse décolle derrière lui. À Saint-Palais (Allier), un écolier affirme qu’une soucoupe volante l’a poursuivi. Au Donjon (Allier), des chasseurs auraient tiré sur un appareil et récupéré un débris métallique.
La panique est telle qu’elle atteint l’Assemblée nationale. Trois députés gaullistes demandent au ministre de l’Air des éclairages sur ces intrusions. L’un d’eux exige que les vaisseaux soient pourchassés par l’armée.

La presse s’emballe. Mais au fil des jours, des affaires se dégonflent. Ici, ce n’était pas une soucoupe mais une météorite. Là, un dirigeable. Ailleurs, un ballon-sonde. Sans compter les canulars. Ainsi, la créature velue de Montluçon n’était qu’un collègue de travail du témoin, déguisé avec une peau de chèvre. Et son engin volant une fusée de feu d’artifice. Quant aux chasseurs qui ont abattu un appareil, ils finissent par avouer leur mensonge.

Du coup, la presse se lasse. Les récits se raréfient. En novembre, le médecin parisien Heuyer scelle la fin de la vague devant l’Académie de médecine en mettant un nom sur le phénomène : « psychose collective ».
Pourtant… Les spécialistes d’ovnis ne déposent pas les armes. Ceux qui y croient l’affirment : sur 2.000 cas, il doit bien y avoir un signe venu d’ailleurs…

Source


Plusieurs OVNIS au meeting aérien à la base militaire de Fairchild

15/08/2017

image capture d’écran youtube

traduction Era pour Area 51

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Vidéo ajoutée et texte  sur youtube le 30 juil. 2017 par le témoin John Whichelow
Au cours du show aérien des Thunderbirds à la base aérienne de Fairchild, deux OVNIS apparaissent à :
05 sec  et à nouveau à : 38sec (sur la vidéo) se déplaçant à une vitesse incroyable du bas à droite vers le haut à gauche à proximité des jets effectuant leur démonstration à grande vitesse. la vidéo au ralenti montre les jets se déplaçant à près de 804.67 Kilomètres / heure mais qui semble lents comparés aux OVNIS qui se déplacent beaucoup plus rapidement. Le premier OVNI est blanc, et passe devant le jet qui approche. Le second est noir, et plus petit, derrière le jet Thunderbird qui monte.
 Vidéo John Whichelow you tube
Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Cette base se situe dans l’état de Washington, comté de Spokane, aux états-unis abritant actuellement le  92nd Air Refueling Wing (92 ARW) , qui est responsable du ravitaillement en vol, mais aussi du transport rapide et fiable de passagers et de fret, des évacuations sanitaires aériennes pour les opérations des États-Unis ou de coalition et des missions de dissuasion stratégique du United States Strategic Command ( Le United States Strategic Command (STRATCOM) est l’un des dix Unified Combatant Command dépendant du Département de la Défense des États-Unis (DoD).

Fairchild Air Force Base
Vue de la base en août 1970.
Crédit USAF — Mueller, Robert (1989). Volume 1: Active Air Force Bases Within the United States of America on 17 September 1982.


Landers, Californie: Un jet militaire poursuit un OVNI!

14/07/2017

Il s’agit d’un film d’OVNI datant du 21 mai 2017 et il a été filmé sur Landers en Californie.
crédit photo et texte:
latest-ufo-sightings.net

Article source: latest-ufo-sightings.net/ traduction Era pour 

 

Rapport du témoin: Vidéo incroyable d’un jet militaire qui poursuit un OVNI (ouais, c’est vrai,  qui en poursuit un) juste au-dessus de nos têtes alors que nous nous trouvions  à l’infâme Giant Rock de Landers lors de la conférence Contact in the Desert (CITD) de cette année à Joshua Tree Californie. –Note du traducteur – Ce rocher géant de la hauteur de sept étages est le lieu des conférences OVNIS, des spiritualistes Hopi, une «machine à rajeunir» et bien plus encore

Je me nomme Melinda Leslie, et j’organisais une  nuit d’observation du ciel le dimanche soir  du 21 mai, équipée de lunettes de vision nocturne à Giant Rock lors de la 3ème nuit des événements d’observation  pour le CITD. Heureusement, l’un de mes participants, Graham Slater, a capturé cette observation ainsi que  plusieurs autres  (pendant les 3 nuits non moins), avec sa caméra vidéo spéciale vision nocturne en noir et blanc. Les images supplémentaires de certaines autres observations incroyables seront mises en ligne à une date ultérieure une fois qu’elles auront été compilées. Voici une description de l’observation de la chasse poursuite : juste avant 22 heures (il n’a pas noté l’heure exacte) certains de mes participants et moi avons vu une grande lumière de couleur ambrée bas à l’horizon juste derrière le rocher géant où tout  mon groupe  d’environ 50 autres personnes  étaient rassemblés et utilisant 15 paires de lunettes de vision nocturne.

Cas 84123 – Landers, Californie – 21 mai 2017  

Vidéo du Mufon via youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 

Environ 20 d’entre nous avons couru pour avoir une meilleure vue. À l’œil nu, il semblait que c’était une grande lumière orangée (ambre), qui pour citer certaines des 20 personnes; « A volé comme un bourdon ». Une invitée,[nom supprimé / CMS / jpg], est accourue avec une paire de ces lunettes et l’a bien regardé. Elle a dit que, à travers les lunettes cela ressemblait à « un grand OVNI en forme de diamant ». Elle a joint un dessin de ce dernier. Cet objet a ensuite volé derrière une petite colline juste derrière l’ensemble du groupe. Tandis  ceux d’entre nous qui avaient couru revenaient en arrière pour rejoindre les autres, 3 jets militaires ont volé dans la direction de l’objet maintenant disparu de la vue derrière la colline. Certains d’entre nous ont fait remarquer que «si« ils »le suivaient, c’est-à-dire les jets, ils avaient quelques minutes de retard. Juste alors, nous avons entendu le bruit d’un jet   volant bas derrière la colline, et tout d’un coup, rasant le sommet de celle ci et juste au-dessus de nos têtes, est venu un jet militaire très rapide qui poursuivait une grande lumière rouge et brillante. Le jet militaire avait à la fois des lumières stroboscopiques clignotantes rouges et blanches et des feux arrière rougeoyants et était TRES bruyant alors qu’il volait directement au-dessus de nos têtes. La grande lumière rouge N’AVAIT PAS DE lumières clignotantes et n’a émis aucun son ! Il était clair pour l’ensemble des 52 témoins que ce n’était pas le jet!

Les gens présents qui ont regardé avec l’aide des lunettes ont dit qu’ils voyaient soit 2 lumières, soit un objet avec 2 sources lumineuses. Après un examen approfondi des images, je suis presque certaine qu’elles montrent 2 OVNIS (lumières en déplacement rapide), volant en tandem verrouillé parfait entre eux. On semble apercevoir  des étoiles entre eux en arrière-plan, ce qui suggère que ce sont deux objets séparés. Comme c’est habituellement le cas, ce film est incroyable, ne rend pas justice à l’observation. La vidéo est en vision nocturne en noir et blanc, mais pas de vision  couleur à l’œil nu, et n’a pas de son, de sorte que vous ne pouvez pas entendre l’enthousiasme délicieux de plus de 50 témoins criant et encourageant.

Auteur Author-(source: MUFON)

 


Mort suspecte d’un ufologue britannique

19/10/2016

era

Je vous propose ici la traduction d’un article de Fox news,  concernant le décès suspect en juin dernier d’un ufologue britanique. L’information me vient de Nick Pope qui déclare suivre l’affaire avec intérêt mais aussi une saine dose de scepticisme. Autre information de Nick Pope : Alors que la communauté ufologique espère qu’une question sur les OVNIS sera posée dans le débat présidentiel final de ce soir, le gouvernement britannique a repoussé la publication de ses derniers fichiers ovni jusqu’en 2017.

gif

Source : Foxnews – un article de Daniel Kay

Traduction Era pour Area51blog

Photo d'un crop circle qui a fait les gros titres à Sleman, Indonesie en 2011. (AP Photo)

Photo d’un crop circle qui a fait les gros titres à Sleman, Indonesie en 2011. (AP Photo)

Quelques jours avant sa mort cet été,  Max Spiers, 39 ans envoyait à sa mère un texto : «Si quelque chose m’arrive, mène l’enquête. » Le Britannique  qui vient de décéder est une figure bien connue dans le monde de l’Ufologie et  les théories du complot vont bon train.

Les autorités de la Pologne où Spiers est décédé parlent de causes naturelles et le gouvernement britannique a refusé d ‘enquêter  rapporte l’Independent. Ses pairs dans la communauté OVNI, cependant, sont plus que sceptiques.

Kerry Cassidy au Projet Camelot déclare   « toutes les circonstances sont suspectes et je vous exhorte tous à encourager la publication de détails sur ce qui est vraiment arrivé et  à réclamer une autopsie. »

Un autre ufologue et blogueur dit, sur  SFGate: « Les personnes en bonne santé ne tombent pas malades et ne meurent pas comme ça, sauf s’ils sont empoisonnés. » Selon le Telegraph, Spiers avait été invité en Pologne pour parler de ses théories à une conférence.

 Max Spiers était en Pologne pour exposer ses théories lors d'une conférence.

Max Spiers était en Pologne pour exposer ses théories lors d’une conférence. Sa mère craint qu’il ne se soit fait des ennemis après avoir mis son nez là où il ne fallait pas ».

Ses amis disent qu’il était avec une femme à Varsovie avant la conférence et vomissait un liquide noir et souffrait de migraines avant d’être retrouvé mort sur un canapé.

La mère de Spiers, Vanessa Bates, le décrit comme un «homme très en forme qui était en bonne santé», et elle craint que son fils ne se soit fait des ennemis après avoir  «fouiné  dans des affaires sombres. » Mais l’expert en ovnis Nick Pope a tweeté dimanche que l’idée que  Spiers ait été réduit au silence est un peu excessive. « Après avoir dirigé le projet OVNI du gouvernement britannique, je promet que nous ne nous amusons pas à tuer les ufologues. » (Il n’y a qu’à Roswell où la police avait pu enquêter sur la disparition d’une soucoupe volante.)

 

gif

Mise à jour Area 51 blog, le: 19/10/2016 à 20h55


Mystère autour de l’explosion de la fusée Falcon 9

13/09/2016

explosion-space-x-650x377

Début septembre alors que SpaceX effectuait une procédure de routine sur le pas de tir de Cap Canaveral, en Floride, la fusée Falcon 9 abritant le satellite de communication Amos-6 a été pulvérisée à la suite d’une puissante explosion survenue au niveau de l’étage supérieur du lanceur.

Sur Twitter, le fondateur de SpaceX Elon Musk  a fait savoir que l’explosion de la fusée constitue le plus grave échec de l’histoire de SpaceX. Les causes de ce désastre restent mystérieuses.

Elon Musk explique que sa société est en contact avec la Nasa, l’administration de l’aviation civile et même l’US Air Force — la base de lancement de Cap Canaveral étant sous commandement militaire –. Quant aux deux autres organismes, puisqu’il est question d’une opération traversant l’espace aérien américain et ayant trait à l’espace, il n’est pas du tout anormal qu’ils soient aussi dans la boucle.

wp-1473755778263.jpg

Source

Remarque Admin : 

Sur les réseaux sociaux la piste exotique est évoquée, que voit on sur les vidéos qui circulent ? Oiseaux, drone ou autre chose ? je vous laisse juges…

Vidéos youtube

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour Area51 blog, 13/09/2016 à 11h40.

area2


Un musée japonais consacré aux OVNIS préoccupe le FBI

27/09/2015
Crédit image http://journaltelegraph.com/

                Crédit image http://journaltelegraph.com/

Le FBI aurait été inquiet suite à l’ouverture d’un musée japonais consacré aux ovnis. Il faut savoir que seuls 1950 documents du FBI ont été rendus publics en 1970.  En janvier 1994, il a été annoncé que le centre serait construit dans la ville côtière de Hakui, située à environ 310 miles à l’ouest de Tokyo.

Le fait que le Japon ait prévu de construire un centre international de recherche dans le seul but d’étudier les ovnis a probablement mis Hakui sur le radar du FBI.

L’objectif du Centre est de mettre à disposition une bibliothèque où les spécialistes et le grand public puisse accéder à plus de 10.000 documents officiels relatifs au phénomène OVNI. Des informations sont fournies en japonais et en anglais.

Le fonctionnaire, Toru Wada, a déclaré :

« Dans l’avenir, nous espérons que le centre sera au cœur de l’attention internationale en termes de collecte et de diffusion des informations sur les OVNIS. La ville a minutieusement acquis les documents sur une période de 10 ans à partir de sources telles que la Central Intelligence Agency des États-Unis (CIA). »

Une note de service sur un crash, compromettante pour le FBI

Ce qui aurait pu intéresser le FBI était l’affirmation selon laquelle le centre Hakui avait obtenu une note de service en date de 1950, de la part d’un agent spécial du FBI de haut rang.  Cette note évoquerait la récupération de trois objets en forme de soucoupes métalliques, contenant des occupants « humanoïdes » mesurant trois pieds
L’agent spécial Guy Hottel  était en charge du « Washington Field Office » au FBI.

Le 22 mars 1950, Hottel a envoyé un mémo au directeur du FBI J. Edgar Hoover. Il s’agirait du document le plus lu dans la base de données du FBI. On peut y lire :

« Un enquêteur des Forces aériennes indique que trois soi-disant soucoupes volantes ont été récupérées au Nouveau-Mexique. Les engins ont été décrits comme étant de forme circulaire et mesurant 50 pieds de diamètre. Chacun d’eux était occupé par trois corps de forme humaine, mesurant 3 pieds de haut. Selon M. [nom censuré], l’informateur, les soucoupes ont été découvertes dans le Nouveau-Mexique du fait que le gouvernement possède un radar de très haute puissance dans ce secteur. On pense que le radar interfère avec le mécanisme de contrôle des soucoupes. »

Nigel Watson, auteur anglais, explique que :

« Le FBI, à la demande de l’US Air Force, a envoyé ses agents pour enquêter sur la validité de rapports d’OVNIS de 1947 à juillet 1950. Ils étaient tellement débordés par les observations d’ovnis que de nombreux bureaux du FBI détruisaient régulièrement leurs archives, car ils ne disposaient pas de suffisamment de ressources ou de pièces pour enregistrer et stocker ces fichiers. »

Il a ajouté :

« Le FBI a mis en ligne plusieurs de ses rapports, y compris un document 128 pages au sujet d’une étude sur les cas d’ovnis et de mutilations de bétails ayant eu lieu aux États-Unis pendant les années 1970. »

Source : La vérité est ailleurs et  http://journaltelegraph.com

gif

Mise à jour Area51blog, le: 27/09/2015 à : 15h00.

area51blog


Interview de Gary McKinnon sur l’existence des OVNIS

26/09/2015

era

Remarque Era Admin :

Pour bien débuter le Week-end, je vous partage cette interview de Gary Mc Kinnon trouvée sur le site ufosecret.com. L’information n’est pas nouvelle puisque c’est en 2006 que Kerry Cassidy (lanceuse d’Alerte, Contactée, Sociologue et Journaliste, fondatrice du Projet Camelot) a interrogé le hacker britannique accusé par les États-Unis d’avoir réussi le « plus grand piratage informatique militaire de tous les temps ».  Je pense néanmoins qu’elle est intéressante à voir ou à revoir, en plus elle est sous titrée en Français.  La première vidéo dure 15 mn environ et contient des extraits, tandis que la deuxième contient l’intégralité de l’interview et dure 50 mn.

Bon visionnage et bonne fin de semaine à tous 🙂

Amicalement

Era

gif

En 2001 et 2002, Gary McKinnon a réussi à pénétrer dans des ordinateurs appartenant à la NASA, à la Navy et au Pentagone. Cherchant à prouver l’existence des OVNIS et de l’énergie libre, il a finit par découvrir que la NASA cache systématiquement des preuves au public et que les Américains auraient un programme spatial secret (officiers non-terrestres) avec de la technologie antigravité…

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Ci dessous l’intégralité de l’interview faite par Kerry Cassidy en 2006 (Durée : 50 min)

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Project Camelot / Project Avalon :

Source Youtube

gif

Mise à jour Area51blog, le: 26/09/2015 à : 14h30.

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :