La prison où nous naissons

” Nul n’est plus esclave que celui qui croit à tort être libre. “

- Goethe

Pour qu’une poignée d’individus puisse diriger et contrôler les masses, quelques structures doivent être en place. Ces structures sont les mêmes qu’il s’agisse de manipuler un particulier, une famille, une tribu, une ville, un pays, un continent ou une planète.En premier lieu, il faut établir des normes, définir le Bien et le Mal, distinguer le possible de l’impossible, le fou du sage, la mère et la putain. La plupart des gens respectent les normes sans sourciller en raison de l’esprit grégaire qui prévaut depuis des milliers d’années. En deuxième lieu, il faut rendre la vie impossible à ceux qui transgressent les normes imposées. Le truc le plus efficace pour ce faire est de rendre hors la loi celui qui veut être différent. Ainsi, celui qui danse au son d’un autre violon, qui exprime un point de vue divergent, qui vit autrement que ses voisins devient vite le mouton noir du troupeau. Déjà que le troupeau est conditionné à considérer les normes comme la réalité, son arrogance et son ignorance feront le reste et ridiculiseront ou condamneront celui qui dérange. L’opinion d’autrui exerce sur ce dernier une pression pour l’inciter à rentrer dans le rang et sert une mise en garde aux brebis qui songeraient à s’égarer. Un proverbe japonais s’énonce à peu près comme suit : Ne sois pas le clou qui dépasse car il est le premier à recevoir un coup de marteau.La crainte de l’opinion forge une situation idéale pour que les masses se disciplinent d’elles-mêmes et marchent droit. Chacun des moutons devient le chien berger du troupeau, comme si les compagnons de cellule d’un prisonnier qui tente de s’évader cherchaient à le retenir. Devant une telle situation nous serions tous d’accord pour dire que les prisonniers sont insensés. Les humains agissent de la sorte les uns envers les autres en exigeant de tous qu’ils se conforment aux normes auxquelles chacun obéit aveuglément. Voici un bel exemple de fascisme psychologique ! Un gendarme de la pensée conformiste est posté dans chaque maison. L’esprit de ces agents non rémunérés est si bien conditionné qu’ils ignorent leur fonction. ” Je n’agis que dans l’intérêt de mes enfants “, les entend-on affirmer. Pourtant, ils ne font que ce qu’on les a programmés à croire comme tel, de même qu’à croire qu’eux seuls ont raison…”
David Icke “Les enfants de la matrice”

plus de lecture ici

81 réponses à La prison où nous naissons

  1. Touileb dit :

    Il convient d’être le loup déguisé en agneau comm JC!

    • kingofbaka dit :

      Nous sommes tous nés esclaves. La lutte contre notre condition est comme l’indique David Icke le plus court chemin vers la marginalité.

  2. bienveillance57 dit :

    J’adhère à mille pour cent au texte de David ICKE !

  3. Biloute dit :

    J’aime beaucoup la façon de voir les choses par David ICKE. Elle rejoignent ce que je pense de notre système actuel où il faut des standards pour rester dans le moule et des marginaux afin de les discréditer dont le but est le pouvoir et la convoitise, comme le font les animaux avec les territoires et la chasse. Finalement, nous n’avons guère évolués depuis le singe et la seule chose qui nous différencie est le déodorant.

  4. Pierre Payen dit :

    Quelques remarques.
    Peut-on ne pas être esclave ou manipulé(e), échapper à notre statut de « bonobo boosté » ?

    Des structures ne se retrouvent-elles pas partout, dans le règne animal comme dans les « jeux » ? (Voire le Jeu de la vie, si complexe, incompréhensible !)

    L’esprit grégaire ne prévaut-il pas depuis non pas des milliers d’années mais depuis l’origine ?

    Ne se fait-on pas une fausse idée de l’homo sapiens ? Tient-on compte de la récente évaluation comparative de notre génome et de celui du chimpanzé qui relève une différence inférieure à 2 %, voire 4 % d’après une autre mesure. Dans tous les cas, ne ressemblerions-nous pas souvent des bonobos « boostés » ? !

    Le premier « homme vrai » n’aura-t-il pas conscience et n’intégrera-t-il pas que la marche de l’Univers est quasiment cyclique, entrecoupée de moments de discontinuité, de rupture, de complexification ?

    Et, de ce fait, n’aménagera-t-il pas le cycle de la vie plus rationnellement ?
    Toutes les phases seront honorées, positivées, notamment les deux dernières : la vieillesse et la mort.
    Elles se dérouleront toujours dans la « dignité humaine » (Pour la première fois, cette expression prendra un sens !) et donc le plus agréablement possible.
    Chacun(e) décidera « librement » (terme qui signifiera aussi pour la 1ière fois quelque chose) de la durée de son séjour terrestre !

    -Si on a le temps de prendre quelque distance avec le temps, ne perçoit-on pas 2 fois par jour des colonnes d’éléments qui se déplacent dans un sens puis dans l’autre comme les fourmis … ?
    -Les usines en activité n’évoquent-elles pas les ruches et ses ouvrières ? Ou des bordels où des péripatéticiens (nes) prêtent leur corps et cerveau contre rémunération, ne se préoccupant pas de la valeur de leurs productions ? !
    -L’expression « Métro boulot dodo » est-elle dépassée ?
    (Pas encore ! Le chômage, la précarité, ne sont pas encore suffisamment installés !)
    -Et la formule « Du pain et des jeux », obsolète ? ! ! !

    • Milkyway dit :

      Bcp de questions…
      Pourquoi utiliser l’interrogative lorsqu’elle laisse une trace bien trempée d’affirmations?…
      Nous sommes aussi libre d’être ici-bas que en accord avec ce pourquoi nous nous sommes incarnés…
      "nous ne sommes pas des êtres humains venus vivre une expérience spirituelle mais des êtres spirituels venus éprouver une expérience humaine…"
      Le problème réside dans nos mémoires… trop pesantes pour laisser à notre esprit un semblant de conscience éveillée.
      La masse, certes, poursuit aveuglément sa routine…faut-il pour autant la juger de son comportement?
      nous sommes aux yeux des éveillés aussi "pesants" que ne l’est la masse à nos yeux…
      Restons libre de nos pensées… conscients de notre mission terrestre et libre de tout jugement sur nos cohabitants.
      Chacun à sa place.
      Planter des graines dans des terres d’apparence stérile sera toujours plus fructueux que la critique gratuite…
      Tissons des toiles de lumière au lieu de nous plaindre de l’obscurité environnante !
      "Le voyage de mille lieux commence par le premier pas hors du seuil."

  5. claire odience dit :

    Bonjour à tous,

    Avec votre respect, je vous demande d’être d’une vigilance et d’un discernement exemplaire au regard des sujets abordés. David Icke vous éclaire sur une réalité certaine mais c’est une réalité parmi d’autre. En cette fin de cycle, notre histoire nous rattrape et les forces parfois contraires qui interagisse sur notre vie se démultiplient.

    A chacun de trouver sa voie dans ce qu’il ressent de plus juste… et de plus serein.

    Et pour celui qui parle du loup déguisé en agneau, puisse t’il voir alors au dela du déguisement …

    • dams dit :

      <> puisse t’il être vigilant et discerner s’ il ne porte pas lui même le déguisemnet de l’agneau avant de le constater chez l’autre!!!

  6. la libre marginale dit :

    comme c’est criant de vérité!
    moi depuis quelques anées j’ai compris cela et j’ai decider de vivre en marge avec mes idées bien a moi comme les gitants je n’ai plus d’adresse ni de telephonne j’en change sans arret et je suis heureuse comme cela!il faudrait plus de gens comme vous

  7. okka dit :

    Je voulais soulever une question sur l’esclavage , on a parlé d’esclavage social au fait des normes , des soucis de moral du bien et du mal , puis de l’auto esclavage avec une auto soumission ,
    mais n’en reste qu’une qui est sous nos yeux , enfin partout ,
    l’origine de l’ecriture ,
    les mots ne nous rendent ils pas esclaves d’une forme de communication, et que cela nous cache de multiple et plus complexe forme d’expression qui serait plus simple à pratiquer .

    De toute facon, pour que toute la conspiration tel quelle nous est dépeinte puisse etre possible ne faut il pas une forme d’esclavage à la fois simple et total ?

    A la maniere de Mr Icke, je soupsonne l’écriture , meme étant un bien pour l’humanité d’etre à la fois le mal de chacun .

    • terry dit :

      Oui je le pense aussi en constatant que les mots nous enferment et ne permetes pas d’exprimer l’accès a une conscience plus élevé.

  8. Era dit :

    Bonjour Okka :)
    Sans l’écriture vous ne seriez pas ici en train d’exposer vos idées.
    L’écriture et les mots sont à la base de la civilisation, ils permettent à l’homme de s’élever de sa condition. L’écriture permet l’émancipation. L’Obscurantisme de l’Eglise maintenait les gens dans l’analphabétisme pour mieux les contrôler. Dans toutes les sociétés esclavagistes on interdisait aux esclaves d’apprendre à lire et à écrire. Cela veut tout dire !

    • GEORGES dit :

      les communistes appliquent egalement cette metode comme tous les dictateurs ils craignent le savoir de leurs sujets.bien amicalement georges

  9. okka dit :

    Ma foi , je me résigne un petit peu sur cette idée ,

    mais :-) ,

    étant absolument d’accord sur le fait que l’écriture "permet l’émancipation, de s’élever de sa condition" et que "l’ignorance est bénite" , nous restons dans un rapport humain à humain,

    or,

    D. Icke qui a un faible pour les Reptiliens, et toute race extraterrestre qui voudrait poser leur domination sur notre monde, ceux ci ne sont pas soumis à nos formes d’expressions verbales ou écrites, et c’est dans le rapport E.T. à humain que je soupsonne l’écriture de n’etre pas d’origine humaine mais d’etre un outil de controle et de modération.

    Et voila ….

    Amicalement

  10. de torres chris dit :

    Je suis bien heureuse de trouver des personnes qui pensent comme moi je croyais être isolée dans cette façon de percevoir les choses le commentaire de David Icke me prouve que non.. les choses seraient elles en train de bouger autrement ? Je l’espère

  11. Lyly dit :

    octobre 5, 2008 à 15h20

    Tout à fait d’accord avec David Icke, mais comment sortir des normes imposées par les humains? Nous sommes beaucoup à vouloir être hors de ses preceptes humains…Inhumains.

  12. de torres chris dit :

    Oui lyly moi aussi j’aimerai savoir comment faire..

  13. thierry dit :

    Voilà des réflexions intéressantes, mais si nous vivons dans une prison, c’est que quelque part, elle a une raison d’être. Si la prison existe, c’est que nous permettons quelque part que celle-ci existe. Non ?
    Pour s’émanciper de la prison, cela demande quelque courage. Par exemple remettre en cause notre mode de vie, notre manière de penser, notre relation aux autres, notre manière d’agir.
    Si la prison existe qui est principalement une prison mentale, c’est aussi que d’autres ont intérêt à l’entretenir. Pourquoi ?
    Pour le pouvoir, pour l’argent ?
    Bien sûr, on peut nier le fait que le pouvoir et l’argent ne modifie en rien, les rapports entre les êtres humains (certes, ils n’en sont pas les seules causes).
    Mais quand même, comment promouvoir l’amour envers son prochain et de bonnes relations entre les individus, quand il y en a qui passe leur temps à détruire ce que cherche à construire le reste de l’humanité ?
    Comment promouvoir l’amour et l’amitié, quand dans les entreprises nous sommes soumis aux quotas de production, à la soumission, sans aucun droit de regard sur l’organisation.
    Un monde d’amour et de fraternité ne doit il pas à un moment donné voir chacun d’entre nous comme un frère, une soeur égal et avec les mêmes droits.
    Comment promouvoir l’amour et l’amitié quand nous laissons nos semblables dans le caniveau et que nous ne sommes mêmes pas capables de réagir à celà et que nous préférons regarder comme des moutons la télé.
    Comment parler d’amour quand le collègue se fait virer et que nous restons la tête sous le bureau.
    Nous serons capables de nous aimer quand nous serons capables de dignité vis à vis de nous mêmes et vis à vis des autres.
    Ce monde est une prison parce que avant tout, nous préférons passer notre temps à critiquer notre voisin plutôt qu’à l’aider. Nous sommes dans une prison parce que nous sommes devenus des égocentriques dont le seul but est l’accaparement des biens matèriels au détriment de l’amour, de l’amitié et de la fraternité.
    On sera mieux reçu dans n’importe qu’elle tribu africaine et ceci parce que le mot hospitalité existe.
    Pour que l’amour et l’amitié existe, il faut recréer du lien entre les hommes, du savoir vivre, de la fraternité. Quand un homme tombe, il faut être mille à ces côtés et non pas détourné la tête. Car quand nous tomberons, il n’y aura plus dans ce cas personne à nos côtés. Si ce monde si cruel à put voir le jour, c’est parce que il a réussit à atomiser les gens, à les rendre insensible à la détresse des autres. Si nous voulons survivre, nous et nos enfants au monde de demain, nous n’avons aucun autre choix. L’humanité sous cette forme va à la catastrophe et cela ne fait l’ombre d’aucun doute. Les périls s’amoncellent de toutes parts et si nous ne propageons pas l’amour, la fraternité, l’amitié, le pire viendra aussi vrai que l’homme peut se transformer en loup.

  14. SHANA dit :

    La prison dans laquelle nous naissons est un système d’ enfermement qui remonte à la nuit des temps. Cette prison mentale, nous la devons qu’à nous même. Nous devons nous éfforcer de changer notre mode de pensées et ce n’est pas gagné pour la majorité d’ entre nous.Nous sommes prisonniers de nos émotions, sentiments, de nos peurs,de nos doutes…Nous sommes esclaves de notre impatience, de notre impulsivité et de notre inconscience. Nous ignorons en majorité, nos besoins réels et nos limites. Que nous sachions ou non, écrire ou lire cela ne change rien au fait, que nous soyons prisonnier de nous même.Nous ne cherchons pas la clef pour justement, ouvrir la porte de la libérté, nous avons tendance à attendre que quelqu’un vienne nous ouvrir. Il suffit de voir nos congénères qui appel dieu au secour dés qu’un grain de sable bloque leur destinée et quand ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent, ils insultent le ciel tout entier: en un mot, ils s’assassinent tous les jours, mais çà, ils n’en ont pas conscience. Inconsciemment, ils se jugent, se condamnent et s’emprisonnent eux-mêmes.
    Il en sera ainsi, encore dans 10000 ans, alors ne désespérons pas, un jour, peut-être nous oserons enfin ouvrir la porte, tout seul. La mort, nous permet d’entrevoir la liberté.
    A chacun de savoir, pourquoi, il revient dans sa cage pour s’y enfermer.

  15. okka dit :

    Tout prisonnier qui cherche à s’évader à en lui l’espoir de trouver un endroit ou il sera plus "heureux", plus "comblé",plus "épanouis" .
    C’est d’ailleur cette motivation, cet espoir qui lui fait dire "oui , je le peux, nous le pouvons!" .

    Il est pret a tout lacher, son confort et ses modes de vie , ils ne lui sont plus d’aucune utilité car à quoi bon maintenir une illusion alors qu’on fond de lui il ne cherche qu’à la faire disparaitre. Peut etre est il meme pret à mettre sa vie en jeu, de toute son ame il voudrait s’investir pour un monde ou tout les mauvais schéma serait renversé.

    Ici sur notre planete, il n’y a aucun endroit ou la société dont nous cherchons à nous extirper puisse ne pas nous rattraper.

    Dans notre société il y a tellement de faux prophete qui utilsent la faiblesse des gens, qui eux, sincerement sont juste pret a suivre quelqu’un qui leur promet un honnete avenir ou il sera permis de vivre honnetement.
    Mais les discours qui vise à éloigner le spectre de la guerre et de la violence sont légions et les honnetes gens sont finalement toujours berné et sali. Et ces hommes qui au fond d’eux ne veulent que le bien n’ont plus la force de s’opposer à ce mal car ils ont simplement l’impression que c’est fini, qu’il n’y a plus d’espoir, que tout est foutu.
    Que n’importe qui peux dire n’importe quoi pour obtenir dans le plus affreux des mensonges souvent trop doux, juste son interet personnel au detriment des autres.

    Et la prison est créé car il y aura toujours ceux à qui le systeme profite et c’est cela meme qui l’entretienne car ils n’ont aucune raison de se priver du confort et de la douceur de vivre que cela leur apporte et peu importe le prix à payer. Leur philosophie est sans doute "on ne vie qu’une fois et tant pis pour les gosses des autres , les notre s’en sortiront"
    Et il y a les autres, les esclaves qui sans fléchir huilent les rouages de cette énorme prison, s’entraidant si l’un d’eux tombe, puis rabroué par le contremaitre qui y voit surtout une perte de productivité.

    Et toute la vie de ses gens la devient basé sur la peur, la peur de perdre son travail, la peur de perdre sa dignité, son comfort, la peur de perdre cette image que l’on s’est créé à coup de tv lcd, de plus grosse voiture que le voisin, de plus gros salaire.

    Et on leur promet terrorisme et guerre bacteriologique pour bien leur faire comprendre qu’il faut rester unis pour ne pas perdre ce que les autres qui nous attaquent n’ont pas, que si leurs yeux se detournent du seigneur capitaliste, il ne leur reste qu’a etre des etres séduit par le mal, et que le bras juste de notre société viendra frappé pour les laisser à genoux.

    Et si l’un d’eux élève la voie pour se faire entendre ou pour faire entendre les autres, la prison fonctionne tellement bien, que ce seront ses camarades qu’il veut aider qui se retourneront contre lui, en ne voulant pas partager les responsabilités que ses actes entrainnent, qu’ils ne veulent pas perdre leur tout petit mais existant confort, qu’ils ne veulent au fond ne pas etre des terroristes mais des pacifiques, qu’ils n’ont jamais voulu etre des méchant mais des gentils .

  16. okka dit :

    SHANA : " la mort , nous permet d’entrevoir la liberté "

    Donc ici il est question de libération !
    Tu accuses la vie alors d’etre l’enemi de la liberté !

    J’prefere accuser les cons, en plus ils ont bien la tete de l’emploi !

  17. okka dit :

    Quand on regarde Bush ….

    on ne peut pas passer à coté , une tete d’ahuri persuadé d’avoir raison, faisant le clown pour bien faire comprendre que c’est pas la peine de lui poser des questions metaphysiques, le mec qui a reduit la politique américaine à une plaisanterie tout droit sortie des simpsons dans le cas ou homer serait élu président des Etat Unis.

  18. Era dit :

    Okka, je pense que Shana a raison, la mort, nous libère de notre corps physique et ainsi nous permet de voir ce qui se trouve de l’autre côté du miroir. La vie physique n’est que l’illusion de la réalité, nous sommes limités par nos enveloppes corporelles.

  19. okka dit :

    Seul l’incarnation permet la liberté, sans ce passage la notion meme de liberté n’existe pas, puisqu’elle est lié au probleme que pose d’avoir un corps, de le nourir, de le sécurisé, de dormir, de se reproduire, de se faire plaisir, puis de coexister avec les autres . Comment faire de ses problemes une force lorsqu’a plusieurs on doit y faire face.

    Ses problemes sont les problemes de gens bien distinct des uns et des autres, donc au niveau individuel, on pourrait se poser la question de qui la poule ou l’oeuf est apparu en 1er .
    Le faite d’etre incarné nous conduit il inévitablement vers la liberté "pure" , ou la liberté "pure" flotte elle dans l’univers pour qu’elle puisse etre capté par des etres qui ont affiné leur sens dans leur évolution?

    toute la question est : la liberté est une chose innée ou acquise ?

    Si elle est acquise, c’est par l’experience que nous la trouverons, donc elle n’existe pas dans la mort car il faut vivre pour la connaitre, mais si elle est innée, alors elle est contenue en puissance dans l’univers et dans tous les etres le composant, donc son essence se trouve dans le lieu de non-vie, la mort !

  20. xavier dit :

    A Okka et Shana.
    Comment effectivement aller vers l’Eveil si l’on ne considère la mort que comme une fin ; alors que la "vie", au sens trivial et terrestre est une prison temporelle, sensitive, intellectuelle,…

  21. DD dit :

    Du doute à l’échafaud

    Ce récit pour garder et communiquer des repères sains. En effet le combat pour la justification de son état mental équilibré devient réel lorsqu’on s’attaque à toute forme de recherche liée au spirituel et au sens de la vie. Pour moi tout a commencé suite à un très bon reportage de Canal+ sur l’existence d’ovnis (lundi Investigation, Ovni quand l’armée enquête, avril 2008). Ce reportage, extrêmement factuel a clairement démontré l’incontestable présence de phénomènes aériens non expliqués qui surviennent pratiquement tous le jours autour du globe. Hors des fantasmes divers qui accompagnent le monde de l’inconnu dans la tête des hommes, ce film s’est reposé sur des cas réels, le plus souvent scientifiques, et a voulu par son objectivité essayer de rapporter sur cette réalité.

    Très jeune déjà, je me suis intéressé à ces manifestations et me suis servi de pas mal de documents et récits, notamment du suisse Erich Von Däniken, qui soutenait déjà dans les années 80 que les humains avaient eu par le passé des relations avec des êtres venus d’ailleurs et que ces relations s’inscrivaient dans une sorte de normalité de l’existence pour beaucoup de civilisations pré-incaïques telles que les Mayas ou les Aztèques. Proche de mes 20 ans, j’ai enfoui ce dossier dans le tiroir de la mémoire et me suis concentré sur mes activités humaines comme tout un chacun.

    Aujourd’hui j’ai 41 ans et à la suite du visionnement du reportage cité plus haut le dossier "vie extraterrestre" a été déterré. Commence alors une quête sinueuse, le plus souvent en utilisant le web comme source d’informations. L’Internet, quel formidable outil de communication et d’informations, mais aussi quel horrible dépotoir de tromperies, de faux, de mensonges et d’informations douteuses. La tâche est ardue, il faut en premier lieu identifier les sources d’information, trouver les canaux sérieux, les réseaux de gens qui, comme moi, sont en quête de savoir en conservant toujours le doute et le scepticisme. Je pense n’être pas le premier à avoir un temps buté sur des allumés qui annoncent plein de prédictions et de choses qui devraient arriver à l’humanité ces prochaines années. Heureusement ce temps ne dure pas, car il ne fait appel qu’à la foi, ce qui n’est pas mon parcours souhaité. C’est ainsi que je prends rapidement connaissance des histoires gravitant autour de l’an 2012, année de la fin du calendrier maya et de plusieurs convergences d’oracles annonçant tantôt la fin du monde, l’apocalypse, ou encore l’élévation de la planète à un nouvel état de conscience. J’avoue que quelques jours j’ai été bouleversé par mes lectures, et qu’au début d’une quête, tomber sur ce genre d’informations a un certain goût vibratoire qui permet des réponses rapides et faciles. Néanmoins le temps passe et la quête continue. Je garde de cette première expérience le simple fait scientifique que le 21 décembre 2012 notre planète sera parfaitement sur l’alignement soleil, terre et centre de notre galaxie. Cet alignement se produit à peu de choses près tous les 26’000 ans, ce qui n’est rien pour l’univers mais beaucoup pour nous qui vivons maintenant. La question qui reste en suspens est comment les mayas pouvaient-ils avoir de telles connaissances astronomiques au point de construire un calendrier qui prévoit des centaines d’années à l’avance les éclipses solaires et lunaires, pourquoi ce calendrier s’arrête-t-il précisément le 21.12.2012 ?? Je n’ai pas à ce jour de réponse satisfaisante, ne pouvant me permettre d’exclure une quelconque théorie en la matière je reste totalement ouvert et ignorant.

    Mais voilà, c’est là que commencent quelques ennuis. J’essaie dans l’ensemble de ma vie d’être vrai au maximum, donc je n’ai pas hésité à parler de tout ceci avec un certain enthousiasme à mon entourage, notamment à ma compagne. Très rapidement je me suis heurté à son côté terre à terre qui a réfuté avec violence l’ensemble de mes dires. Pourquoi pas? me direz-vous, sans compter qu’avec une confrontation il nous est important et nécessaire d’approfondir les recherches afin simplement de trouver plus de réponses et ne pas passer pour un fou. Je me suis donc penché avec plus d’assiduité sur le thème pour ne récolter au final que des fantasmes autour de cette date.

    La quête se poursuit, je me suis concentré sur pas mal d’écrits, je suis retourné dans les lectures des textes sacrés, de récits et de d’interprétations de ces textes. La vie reste un mystère à ce jour. Deux positions peuvent être entrevues: la première est de ne pas se poser la question du pourquoi la vie, de continuer à vivre selon les schémas qu’on nous sert et au sein desquels nous avons été formatés, la deuxième position consiste à se poser la question, j’en suis…

    Alors quand vous vous posez cette question et que vous entamez une quête personnelle, prenez garde à l’échafaud. N’est-il pas plus confortable de s’assoir sur la civilisation humaine et d’en consommer les bienfaits? Je suis certain de cela. Voltaire disait qu’il aurait été bien plus heureux en étant plus bête et moins lettré. Alors pour les humains en quête de savoir dans ce domaine la tâche est dangereuse, car elle fait appel aux grands questionnements qui restent en suspens: dieu, le chaînon manquant, les grandes oeuvres humaines restées inexpliquées comme les pyramides ou encore les plaines de Nasca, les agroglyphes,les témoignages autour d’appartitions lumineuses dans le ciel, etc. L’humain moderne n’a pas été préparé à ces questions et se contente avec une certaine arrogance de se croire maître sur cette planète, quitte à parfois se substituer à ce qu’il appelle dieu dans les applications notamment génétiques et nucléaires. Quel confortable position que celle de ne pas lever la tête vers l’univers et d’en ignorer volontairement les secrets. Alors ces humains-là croient que la vie et l’amour sont des choses dues par je ne sais pas quelle providence, le bonheur terrien devient l’unique quête, malheureusement par la consommation de biens. Il n’est pas difficile de se rendre compte que ce type d’approche crée des civilisations-cancers pour la planète, l’humain a opté pour le bonheur égoïste sans même se préoccuper des générations à venir, il détruit et vide la planète de ses ressources dans le simple but d’assouvir sa soif de consommation. Il va de soi que nous sommes dans l’erreur et qu’il faut penser pour une autre façon de vivre.

    Mais voilà, comme à chaque fois dans l’histoire que certains hommes présentent de nouvelles théories, découvertes ou révélations scientifiques révolutionnaires, ils sont confrontés aux autres hommes pré-formatés et consommateurs à la foi inébranlable. Pour la plupart c’est l’échafaud, voyez ce pauvre Copernic mort de n’avoir pas vu que l’humain était loin de pouvoir écouter sa découverte de planète ronde et non plate, il a fallu 400 ans pour lui donner enfin raison, car scientifiquement il ne pouvait en être autrement. Cette anecdote m’interpelle sur les établis de l’église qui dans ce cas se sont vus bien ébranlés, mais qui continuent de nos jours à prôner des "vérités" et à formater les humains dans ces croyances. Je le dis ici, et je mets en garde tout être qui veut s’aventurer dans la quête de ce qui nous lie à l’univers, prenez garde, vous êtes sans doute sincères et vrais, vos découvertes méritent d’être racontées, mais la plupart du temps vous aurez en face des sourires moqueurs et des jugements tout faits qui très rapidement vous feront passer pour un fou. Le paradoxe de tout ceci est que l’enquêteur soulève des questions, s’ouvre aux réponses, reste dubitatif malgré tout face aux explications non scientifiques et ne se décourage pas pour autant, il est par définition un sceptique qui transcende les fondements acquis. Ce n’est pas le cas de l’audience, les humains pré-formatés sont sûrs d’eux, ils réfutent avec force toute affirmation ou questionnement qui viendrait perturber leurs acquis, ils tournent à la dérision toute forme d’exploration liée à l’existence extraterrestre. N’est-ce pas singulier?

    Pour moi les choses ont vite commencé à prendre une tournure partisane. J’en veux comme preuve l’assiduité de ma compagne à rassembler des gens contre mes dires, l’acharnement à rester dans le non-questionnement, à persévérer dans une position qui ridiculise les objets de mes recherches en prétendant avec force que les gens comme moi sont passés de l’autre côté de la folie. Alors j’ai décidé de me taire, car j’ai essayé tant bien que mal d’expliquer les étapes que je traversais dans ma quête, je n’ai toujours obtenu que rires et regards au ciel pour me signifier la bêtise dans laquelle je m’embourbais. Malgré cela je ne puis me contenter de rester dans l’inconnu et je continue mon chemin. La solitude devient alors seule complice de mes recherches et le fait de ne pouvoir partager et de ce partage tirer de nouveaux axes de quête ou simplement des expériences vécues me permettant d’avancer, la tâche devient encore plus ardue.

    Aujourd’hui je subis avec force le bloc impénétrable du refus de l’autre, je me fais ridiculiser lors de discussions amenées sur la table avec des invités, tout cela dans le simple objectif de me faire dire enfin que tout cela n’est que bêtises et qu’il faut arrêter d’en faire récit. Comme si le simple fait d’être en quête constituait un mal à autrui. Ce week-end j’ai vécu une expérience du genre assez brutale où les convives à table m’ont poussé à parler avec ferveur du sujet en amenant des arguments tels que "on s’en fout, de toute façon la vie s’arrêtera dans 4 milliards d’années avec l’extinction du soleil". Comme je m’efforce d’être vrai je n’ai cessé d’invoquer plus d’ouverture d’esprit dans ce domaine, on m’a très vite catalogué de fondamentaliste. Je mentionne aussi la qualification de "créationiste" prise en pleine figure lorsque j’ai eu le malheur de parler du chaînon manquant et de la possibilité d’un intervention extérieure dans la création de l’humanité. Pas joli du tout!

    Alors si j’écris ces quelques lignes, c’est d’abord pour moi, pour me laver un peu de ces mauvais moments qu’on me fait traverser, pour recadrer sur le fait que toute quête liée au sens de la vie ne constitue en aucun cas une atteinte à autrui, un mal en soi, et enfin, pour communiquer aux autres la délicatesse encore actuelle dont il faut faire preuve dans ce genre de discussion. Je décide après cette très mauvaise expérience de ne répondre que par des questions et de tâcher d’identifier au plus vite la qualité de l’audience. Il ne sert à rien d’affronter les sûrs d’eux qui n’ont aucune envie de se poser des questions, c’est comme pisser dans un violon. Assumer sa solitude dans ce genre de quête devient comme la qualité première, et je comprends le silence des hommes face au problème, même ceux qui ont vécu une vraie expérience liée au sujet restent muets très longtemps, leurs affirmations ou témoignages passent vite pour des arguments expliquant leur folie.

    Pour résumer le point de mes recherches aujourd’hui, je n’ai pas de réponses claires. Sans doute n’en aurai-je jamais, quand bien même j’aurais la chance de vivre une expérience forte en la matière. Et si c’était le cas et que des réponses m’étaient données je ne serais pas dans une position facile car plus on affirme plus on est considéré comme fou et mis à l’échafaud, les réponses ne seraient qu’acquis personnels que je ne pourrais partager qu’avec une infime partie de l’humanité. Au niveau de ma foi personnelle je suis tout de même convaincu de quelques points:
    1. la vie est une réalité de la création, elle est universelle et non exclusive à notre planète
    2. d’autres civilisations intelligentes existent et nous rendent visite
    3. l’homme et les êtres vivants génèrent une conscience collective qui appartient à notre planète, comme le caractère individuel de chaque être lui appartient
    4. l’humanité a eu par le passé des échanges avec d’autres civilisations dans les domaines technologiques et de connaissances universelles
    5. l’amour est intimement lié à la problématique de la vie et constitue une voie à suivre

    Ca ne fait pas gros après des kilomètres de lecture, ce ne sont pas des réponses scientifiques, juste des croyances de plus en plus soutenues, de ce fait je suis ouvert à leur remise en question. Il faudrait écrire bien des livres pour étoffer chaque point cité plus haut, ce n’est pas l’objet de ce petit récit, mais il est à préciser tout de même que la sagesse de certains hommes dans toute l’histoire de l’humanité rassemble au moins deux ou trois de ces points.

    Pour terminer et rester dans l’objet qui m’anime ce jour, la quête du sens de la vie jette un pavé dans la mare de la foi religieuse ou athée inébranlable, de l’organisation sociologique humaine, des formats acquis et de toute la domination humaine que notre civilisation tente de vérouiller depuis des millénaires. On entre dans un domaine qui se retourne très vite contre soi par le rejet des autres. Prenons donc garde de ne point trop en dire, d’identifier les personnes avec qui on peut juste partager nos expériences, de conserver malgré tout la force de continuer à vivre avec les "sûrs d’eux" en les aimant pour ce qu’ils sont avec toute la tolérance que nous pouvons manifester.

    Si vous êtes comme moi en quête, dites-vous bien que malgré votre sincérité et votre véracité, il sera toujours plus simple de s’accorder avec les autres dans les domaines purement factuels de la consommation et des questions naïves liées à la pollution, au moins on sait que l’humanité a des chances de sauver les meubles pour le bien de nos enfants en ne comptant que sur elle-même. Notre effort à nous les enquêteurs est de continuer à donner notre confiance à ceux qui retirent progressivement la leur en vous tamponnant comme fou.

    Voilà, au bout de ces lignes ça me fait le bien que j’espérais. Aussi est-il plus simple de bien réfléchir en couchant des écrits plutôt que d’essayer d’avancer par le verbe oral où finalement nous sommes bien incapables d’exprimer la profondeur de réflexion. Aujourd’hui je me sens bien seul, mais je suis convaincu du bien fondé de mon parcours, et malgré tout, mon quotidien n’a pas changé, dodo-metro-boulot continuent de m’animer car je vis ici avec tous les autres dans ce schéma encore vital. Sans doute ma vie affective actuelle n’arrivera pas à se remettre des perturbations causées par mes récits, c’est sans doute que cela doit être ainsi…

    Courage donc, obstination, scepticisme et surtout silence intelligent.

    • DM dit :

      Message pour DD :

      J’ai lu ton mail et c’est comme si je l’avais écrit ! C’est incroyable, j’ai aussi 41 ans et j’ai vécu les mêmes choses, aussi je me demande si on pourrait pas communiquer par mail, et en même temps partager nos "découvertes"
      Merci !!
      A+

    • Mayia dit :

      Bonjour DD,
      je découvre ce message des années après, mais en ce qui me concerne, il est toujours d’actualité.
      Je suis dans le même chemin de pensée, dans la même quête de savoir que toi et que beaucoup d’entre-vous… Par chance, mon compagnon m’écoute avec attention, même si ces sujets-là lui sont, pour l’instant, encore très abstraits, mais il respecte mes interrogations. Comme tu l’as bien souligné, rares sont les personnes avec qui je peux assouvir ce besoin d’échange, de recherches, en espérant avancer… J’ai aussi arrêté d’en parler à certains de mes amis qui en riaient gentilment eux aussi, d’autant plus qu’il est vrai que ce sont des sujets difficiles à étayer oralement, et si l’individu qui est en face n’y ait pas du tout sensibilisé, pour ce dernier, c’est du chinois. Mais comme toi, je n’en respecte pas moins autrui.
      Cela dit, tant d’autres sujets du quotidien me paraissent si secondaires face à de telles interrogations…
      Où en es-tu de tes recherches? j’espère que tu avances :)
      Si cela t’intéresse, voici un livre très intéressant, complémentaire à tout ce qui a attrait avec nos préoccupations: "La Reconnexion" de Eric Pearl. Le contenu est moins farfelu qu’il n’y paraît. Ca vaut le détour.
      Je te souhaite une bonne continuation dans ta quête.
      Merci de nous avoir fait partager ton sentiment.
      @++ ;)

    • évhémère dit :

      Je suis comme vous, et mes ennuis avec mon entourage ont commencé lorsque j’avais 7 ans et que j’avais dit qu’un jour , on irait sur la Lune … ce qui s’est produit 14 ans plus tard !… ( Ce n’était pas ceux-là que je voulais y voir !…). Quelques autres "incidents" de ce genre par la suite m’amenèrent à prendre une mesure radicale le jour de mes 21 ans ( la majorité à l’époque ) : éjecter tous les flics de la pensée de mon entourage !… ( Un peu plus tôt, j’avais employé la recette des marrons bien placés pour me débarrasser de certains fâcheux !…) . Depuis, avec les personnes de mon entourage, culturellement très riches, je peux mener des débats intéressants sur de nombreux sujets !… Certes, le "cercle" n’est pas très peuplé, mais mon engagement dans l’associatif m’a évité tout isolement et … mortel au final : pour paraphraser la devinette du missionnaire, qui s’entoure de béni-oui-oui finit immanquablement dans la marmite du béni-bouffe-tout !…

  22. Era dit :

    Bonjour DD,
    Merci d’avoir choisi ce lieu pour vous confier.
    Nous sommes tous passés par ces moments de doute et de déception. Et lorsqu’on a fait le cheminement qui est le notre, je pense qu’on a dépassé le stade de la croyance, nous avons envie de communiquer nos découvertes, nos questions aussi autour de nous mais nous nous heurtons à un mur d’incompréhension et de refus. Votre quête dérange, car vous risquez d’ébranler leurs convictions, leur formatage avec les réponses que vous pourriez trouver. Ils ne veulent pas sortir de leur quotidien et leur illusion de confort. C’est la peur qui déclenche cette hilarité, ils préfèrent faire la politique de l’autruche la tête dans le sable, il ne faut pas leur en vouloir, ils n’ont pas encore atteint votre ouverture de conscience, mais cela viendra. Je me sens aussi parfois bien seule, et plus on va loin dans cette recherche de vérité, plus on le devient, mais on atteint un point où revenir en arrière est impossible. Il faut y aller au compte goutte pour ne pas être taxé d’illuminé.
    Je vous souhaite bon courage :)

  23. xavier dit :

    Bonjour à tous,
    Plus particulièrement en réponse à DD, puis à Era.

    Peur, bien sur ; l’un des sentiments les plus fréquents ; puis obscurantisme, dont notre culture juéo-Chrétienne est un phare majeur.

    Cependant, et justement, ne confondons pas religion, qui n’est qu’un moyen fort commode d’avilissement des masses et FOI, en la vie, la découverte, en l’ouverture au-delà de nos cinq petits sens humains et terrestres.

    Pour le parcours empreint de solitude, il semblerait que nous soyons "seuls à plusieurs". Et comme toute connaissance ne peut que commencer par une prise de conscience, continuons à aimer ceux qui nous sont chers, en leur souhaitant cette ouverture, dans cette vie ou dans une autre.

    La solitude est parfois douloureuse ; elle également source de lumière.

    En toute sincérité,

  24. Tinky dit :

    Chers Era et DD.

    Ne désespérez pas ! Du moment qu’on n’est pas formaté et qu’on rejette le formatage, on fait peur. Normal. Le clou qui dépasse blesse toujours le pied, c’est bien connu et les Japonais ne me contrediront pas !
    Avec mes yeux de taupe, les tics nerveux et attitudes bizarres qui en découlaient, mes centres d’intérêt baroques et ma conversation qui allait bien au-delà des 200 mots basiques du français moyen, j’ai été cataloguée comme cinglée, bêcheuse, freak et tant d’autres charmantes épithètes durant toute mon enfance et mon adolescence. Ça m’a valu des années de psychothérapie pour m’apprendre à me supporter en dépit des autres. J’y suis enfin arrivée, et peu me chaut de ce que dira mon voisinage. Tu n’es pas d’accord avec moi et je ne le suis pas avec toi, eh bien salut et brisons là ! Finalement, en préférant être seule que mal accompagnée (empoisonnée par des imbéciles suffisants et d’une vacuité abyssale), j’ai su dire "non" à bien des choses et trouver enfin de vrais amis. Ils sont rares, certes, mais je sais que je peux compter sur eux, au moins ! Ils sont largement aussi geeks que moi, et aussi tordus aussi, passionnés de bizarreries diverses ou de préhistoire comme moi, mais au moins, je suis entourée de gens avec lesquels je peux discuter sans passer pour une dangereuse maniaque.
    Il va peut-être falloir que vous en veniez là pour être enfin épanoui et tranquille. Moi, quand j’ai une écharde dans le pied, je la vire.
    Je me suis faite bouffer trop longtemps par les conventions, maintenant, c’est moi qui bouffe les conventions ! Et je m’en porte très bien !
    Tinky, qui assume pleinement son originalité et son farfelutisme profond et qui en est fière ! :-)

  25. DD dit :

    Merci Era pour ces lignes, si j’ai posté mon témoignage sur votre site c’est que je le trouve pertinent et sérieux, ne m’imaginant jamais être le seul à vivre et sentir ce que je traverse il me semblait important de partager cela. J’espère que de votre côté vous avez trouvé la forme pour ne pas passer pour une illuminée.
    Cela dit je me demande ce qui provoque cette peur, de quelle nature est-elle? Comment se fait-il qu’on puisse si aisément vous imaginer entrant dans une forme de secte lorsque vous êtes dans cette quête? Je n’imaginais pas que tout cela pouvait provoquer de telles tensions. Quand on pense de plus que rien ne change vraiment dans le quotidien à part le temps qu’on consacre à la lecture…
    Merci encore d’avoir pris le temps de me lire et de me répondre, quelque part je me sens moins seul.
    Bonne continuation et à bientôt.

  26. Era dit :

    @ Xavier : oui il y a en plus l’obscurantisme, et quand on a face à soi quelqu’un qui est enfermé dans son dogme, il n’y a rien à faire. Un prêtre catholique de mes amis m’a dit un jour qu’il est trop âgé pour tout remettre en question. C’est que quelque part j’avais ébranlé ses convictions mais qu’il se retranchait derrière l’excuse de l’âge (qui n’en est pas une en soi). La religion en effet n’est pas à confondre avec cette prise de conscience.

    @ Tinky : La différence dérange, c’est l’histoire du vilain petit canard. Et là on tombe en plein sur le côté animal de l’homme. Tu as bien eu raison de te couper de ceux qui t’ont fait souffrir. S’ils t’ont rejetée c’est qu’ils ne te méritaient pas, des années de psychothérapie, mince ! On n’imagine pas à quel point il est facile de détruire quelqu’un. Ces gens là se sont fait mal à eux même car on récolte toujours ce qu’on sème.
    Comme le dit Xavier nous sommes seuls à plusieurs et effectivement la solitude est aussi source de lumière :)

    @ DD

    C’est la peur de ce qui n’est pas comme eux, la peur du changement, le refus de la remise en question. Lorsqu’on cherche à voir plus loin on remue, on fait des vagues, on fait du bruit, on les dérange dans leur petite vie étriquée. Il faut dire aussi que les sectes se sont bien emparées du phénomène. Quand on voit des gens tels que Raël parler de contact extraterrestre, quand on sait que les raëliens sont les premiers à se rendre dans les crop-circles, tous ceux qui se sont rendus sur les lieux vous le diront ; lorsqu’à votre tour vous évoquez ces sujets, forcément on vous catalogue de sectaire. Il faut dire aussi que les films de science fiction alien, les envahisseurs et compagnie n’ont pas été pour rassurer les gens. Alors ils préfèrent fermer les yeux et faire comme si il n’y avait rien et fustiger ceux qui comme nous qui refusent de fermer les yeux.
    En ce qui me concerne, je me fous un peu de ce que pense mon entourage, je refuse qu’on m’impose un dogme ou une religion, j’ai tout envoyé balader. C’est un long cheminement mais on se sent soulagé lorsqu’on s’est délesté de tout ce formatage.
    Je fais comme vous, je pose des questions pour voir si la personne est ouverte d’esprit ou non. Le but n’est pas non plus de faire peur, alors il faut mettre des gants. La compagnie des personnes qui ne parlent que métro boulot dodo m’ennuie à mourir mais c’est inévitable si on veut conserver un minimum de vie sociale.
    Heureusement, comme Tinky, j’ai quelques amis qui sont sur la même longueur d’ondes, ça aide beaucoup.
    bonne continuation à vous :)

  27. xavier dit :

    @ Bien sur toutes (donc tous)
    Et particulièrement à Era :
    Juste merci pour une telle ouverture d’humanisme.

    Donc à DD : oui, le chemin est -semble-t-il- sinueux et difficile ; vaut-il mieux une matrice d’apparence confortable ou une quête pleine de sens ?

    Si tu n’avais pas écrit avec autant de sincérité, tu aurais moins de douleur,… Et aussi
    moins de conscience

  28. okka dit :

    existe t il un organisme que la terre est produit et qui s’est retourné contre elle en polluant ses eaux, en detruisant sa faune, et qui pourrait la laisser à l’etat de desert ?

    Non ca n’existe pas! n’est ce pas ?

  29. okka dit :

    extrait d’un livre :

    " De temps en temps, il ne pouvait manquer cependant de s’apercevoir de la superficialité, de l’inconstance et du manque de signification de toutes les aspirations humaines ainsi que du vide absolu de nos impulsions réelles, vide contrastant radicalement avec les pompeux idéaux que nous prétendons poursuivre.

    S’étant apercu que la vie quotidienne est à chaque pas bourrée d’extravagance et d’artifice, il voulut avoir recours au rite de bon ton dont les sages lui avaient appris l’usage contre l’extravagance et l’artificialité des rêves: il avait conscience que la réalité est moins digne de respect que le rêve, car elle est pauvre en beauté et répugne à admettre ses propres manques de raison et de buts précis.

    Sur cette voie il devint une sorte d’humoriste ne se rendant pas compte que l’humour lui-même est vide dans un univers dépourvu de toute inspiration supérieure et châtré de tout critère de vérité aussi bien au sein de la durée cohérente qu’au sein du chaos.

    Aux premiers jours de son esclavage, il s’était tourné vers une rassurante foi de petite église que la naïve croyance de ses pères lui avaient rendue chère, espérant qu’à partir de cette foi s’ouvriraient pour lui, droite comme des avenues, des voies mystiques prometteuses d’un d’une échappatoire à la vie.
    En y regardant de plus près, il ne put, malgré les professions de foi éternelles, que constater parmi la majeur partie des prêtres le règne grotesque et accablant d’une beauté et d’une imagination en train de périr, d’une banalité se déssechant plus encore et d’une solennité aux rites empruntés et figés comme ceux d’une cour d’oiseaux nocturnes.

    Il ressentit profondément la maladresse avec laquelle cette foi cherchait à demeurer vivante comme si, littéralement, elle incarnait encore contre des peurs et des doutes croissants l’ultime salut d’une race primitive en proie à l’inconnu. "

    H.P. Lovecraft
    Démons et merveilles

  30. xavier dit :

    A Okka :
    Très beau "recentrage" quant à la fatuité (parce que viduité ??) de la psychologie humaine ; simplement, comme nous sommes doués de la faculté de conscience, une simple autre citation :
    "science sans conscience n’est que ruine de l’âme". Rabelais.

    Cette assertion semble centrale à tout éveil dans la mesure où -a contrario de dédouaner d’un manque de prise de conscience- elle souligne les possibilités et pleines responsabilités qui nous sont offertes de "rendre vrai" cette vie terrestre comme partie intégrante d’un tout, sans notion de recherche d’un paradis futur où il suffirait d’être un bon croyant pour accéder -un jour- à un monde "meilleur".

    La sincérité se construit chaque jour, à chaque seconde. Toute seconde est une éternité.

  31. Solidius08 dit :

    bonjour ne pensez vous pas que le peuple mondial en général doit se revolter nos gouvernement sont controler par des personne qui ont tous soif de pouvoir et qui ne sont pas digne de diriger un pays la plupart des puissance mondial sont controler a la fois par des organisation secrete des secte ou la mafia que faire de tout sa ils sont moint nombreux que tout les peuple entier il faut penser a leur dire merde.
    Il est temps de leur montrer que le peuple est moins stupide qu’il ne le pense.

    et de divulguer au monde entier se qui se passe vraiment et se qui c’est passer dans le passer a cause de personne qui on trop voulu montrer leur puissance sa a fahit couter plusieur fois la vie de planet vous ne pensez pas que sa fait beaucoup.
    Nos vie ne sont rien pour eut on est que de la merde alors qu’en faite c’est eut les merde car il prennent des décision s’en en faire par au peuple.

    il existe bien une autre vie toute les preuve sont la y a des témoignage des vidéos qu’est qu’on attend il pourront faire taire quelque personne mais jamais une planet entière.

  32. Era dit :

    Bonsoir Solidius08,

    Cela me parait un peu plus compliqué que cela. Les guerres et les révolutions se succèdent depuis l’aube des temps, et pour en arriver à quoi ? Il y aura toujours une minorité pour contrôler la masse parce que l’homme est ainsi fait. Même l’homme le plus honnête ne peut rien car il est contrôlé à distance. Nous sommes dans la matrice. La seule échappatoire c’est le développement de nos capacités. C’est donc bien par un travail sur Soi que l’Homme pourra s’en sortir.
    Je vous propose de lire ce texte qui illustre à mon avis plutôt bien la situation :

    http://www.choix-realite.org/?112-metaphore-du-train-la-marche-inconsciente-du-monde

  33. xavier dit :

    @ Era , bonsoir

    Jolie perabole que celle du train ; tout à fait en accord pour sauter en marche ; unique difficulté : quand le train est notre planète, prise en otage par quelques -rares- conducteurs, sauter ne devient-il pas plus illusoire encore que de lutter pour changer la direction du train ?

    • Era dit :

      Bonjour Xavier :)

      On ne peut changer la direction du train, pour preuve l’histoire humaine, aucune révolution, aucun changement des pouvoirs en place n’est jamais parvenu à rétablir un tant soit peu de justice et de respect, on en revient toujours à une minorité qui contrôle et qui se remplit les poches. La politique, les luttes de pouvoirs, tout cela n’est qu’une perte de temps. La seule solution c’est déconnecter de la matrice, se changer soi, et cela passe par le développement de nos capacités, le travail sur soi. C’est en commençant par soi qu’on peut faire bouger le monde.

  34. orlandres dit :

    Bonjour Era,

    J’aurais souhaité savoir ce vous pensez du cas Billy Meier, ce dernier préconise la même chose que vous au sujet des changements sur soi avant de changer l’humanité.

    Merci d’avance et bravo pour votre site.

    • Era dit :

      Bonjour Orlandres,
      Billy Meier est assez controversé dans le milieu Ufologique et parfois taxé de charlatan ou de farfelu. Je vous répondrai pourquoi n’aurait il pas dit la vérité ? Pourquoi sommes nous si prompts à rejeter ce qui nous semble irrationnel ? Pourquoi ne pas laisser une ouverture ? Il me semble que l’armée américaine s’est penchée sur le cas, et qu’il a été démontré que ses photos ne sont pas des montages. En ce qui concerne les messages délivrés par les contactés (tout comme les channelings) il y en a bien entendu à prendre et à laisser, car on ne sait pas toujours qui est à l’origine de ces messages, attention à la manipulation.
      Quand à la prudence des extraterrestres concernant le contact direct avec une humanité qui n’est pas prête, cela me semble très plausible. Pour preuve je prendrai l’exemple de la religion "Cargo", qui est née du contact des GIs américains avec les habitants des iles du pacifique lors de la seconde guerre mondiale.
      L’idée des extraterrestres venus nous sauver sans qu’on fasse les efforts pour nous en sortir par nous même est tout juste bonne pour remplir les caisses des sectes et des mouvements new age.

  35. orlandres dit :

    Merci Era,

    Je dois avouer que de tout ce que j’ai lu, ce cas est le plus troublant, d’autant que le message délivré par M. Meier est clairement pour moi le plus pertinent. Je pense que le monde va petit à petit s’intéresser à ce cas.

    Bonne continuation.

  36. franck66 dit :

    David ICKE, un homme dans l’ombre de l’Ombre….

  37. xavier dit :

    @Era
    Se changer soi-même bien sur, mais quel impact sur notre rôlz "d"humains parmi d’autres" ?

    • Era dit :

      Bonsoir Xavier :)
      En admettant que nous fassions partie d’un tout, l’élévation au niveau individuel contribue à l’élévation globale. La prise de conscience globale passe par la prise de conscience individuelle.

  38. xavier dit :

    @Era,

    Et surtour bonsoir,

    Bien sur, le changement personnel !

    Cependant, et par nature fondamentale, nous sommes partie du tout.

    Je suis actuellement sur la lecture d’un livre magnifique (Eric Emmanuel Ssmidt) : "l’Evangile selon Pilate".

    Sublime, parce que non dogmatique, présentant -enfin- Jésus comme un simple humain, faillible comme chacun d’entre nous, quelles que soient nos "terribles éducations religieuses". Juste une vision humaine, HUMANISTE, SIMPLE, de NOTRE "condition humaine".

    Une simple leçon d’Amour, déjà de nous-mêmes.

    Bien à Toutes et Tous,

  39. jean33 dit :

    Bonjour à vous toutes, à vous tous.

    Il n’y a qu’une prison, une seule que nous partageons toutes et tous. Une seule que nous construisons autour de nous lorsque nous atteignons l’âge dit de "raison", où en fait nous perdons la seule raison qui a lieu d’être; celle du coeur. Cette raison que nous ne connaissions pas lorsque nous étions des enfants parce qu’elle était notre sincérité, notre spontanéité et que nous n’avions pas à juger les autres, ni à les cataloguer, ni à les envier, ni à nous comparer à eux, ni à avoir besoin d’un autre modèle que nous-même qui étions au centre de notre monde.
    Il n’y a qu’une seule prison qui nous a éloigné de toutes ces choses…la PEUR!!!
    Par la PEUR que l’on nous habitue à supporter contre nous-même et à faire supporter aux autres, de façon inconscientedans les deux cas, nous sommes devenus menteurs, hypocrytes, calculateurs. Nous jugeons autrui sur les apparences et d’après les codes sociétaux, nous nous surestimons arbitrairement par rapport aux autres, nous sommes jaloux de tout ce qu’ils sont et que nous ne sommes pas, de tout ce qu’ils ont et que nous n’avons pas; notamment de ne pas nous être aveuglement soumis ou de ne pas savoir partager avec nous ce qui ne leur sert à rien, à notre sens…
    Nous ne supportons pas qu’un autre parle, mange, joue, s’habille, aime différemment de la norme dualiste de notre société MATRIX et en faisant celà nous nous rendons nous-mêmes malheureux pour pour avoir transmis autour de nous des règles qui se sont retournées contre nous mêmes.
    Notre société est MATRIX: "tu es avec moi ou contre moi", tu as le droit d’être différent dans les limites de l’indifférence, celle qui nous atteint tous maintenant parce que nous sommes devenus tellement peu différents les uns des autres que nous sommes tous identiques dans nos gestes, nos attitudes et nos modes.
    Parce que nous avions trop peur de l’autre et de son jugement….Le mouvement et la vie, la dynamique de toute chose n’existent que par la différence et la spontanéité. Lorsque tout est identique à tout et qu’aucune attraction ne s’exerce plus, c’est la maladie et la mort qui arrivent, c’est le mur pour une société sans coeur.
    Alors laissons notre coeur décider et ignorons notre peur d’avoir peur. Nous redeviendrons des humains chaleureux et tolérants qui aiment avant de juger.

  40. Perceval de Lalande dit :

    Bonjour
    A ma connaissance il n’y a qu’une seule prison,la Terre,et la questions qu’il faudrait se poser du moins je crois ,c’est a quoi sert notre presence ici bas.
    On ma dit tu est là pour apprendre oui mais quoi!la Terre est toujour une prison, douce pour certain terrible pour un grand nombre;
    On ma dit tu est là pour elever ton esprit oui mais pouquoi et dans quelle but?
    On ma dit qu’il fallait ecouter les anciens oui mais ils n’ont rien compris pourquoi?
    On ma dit il faut faire confiance aux institutions oui mais pourquoi les riches et les pauvres?
    On ma dit nous sommes tous freres oui mais pourquoi toutes ces guerres?
    On ma dit ne te pose pas toutes ces questions ne doutes pas,obeis aux lois oui mais ceux qui les font pour mon bien ne les appliques pas pour eux memes,pourquoi?
    Cela dure depuis des millenaires et rien ne change, la Terre est toujours une prison.!
    Heureusement il me reste mon esprit,et là je suis libre,mais la Terre est toujour une prison.

  41. okka dit :

    Je dirais que la terre est une porcherie, ce n’est pas l’hommes en soit qui est le porc mais c’est sa maniere d’agir qui va en faire un . Et simplement aujourd’hui plus personne ne se tourne vers la qualité de son ame et de son monde spirituel mais de son comfort, son travail et de tous ses biens personnels. Et préferant se tourner vers ses bas instincts plutot que de souffrir pour l’avenir de ces enfants, il ne dira rien lorsque les guerres eclateront, puisquelles seront loin de chez lui, il ne fera rien pour les pauvres parce que rester riche est deja difficile, obeir au lois quand celle ci peuvent faire perdre des centaines de millions de $ , et quand il ecoutera un recit pareille il se dira qu’il n’a pas de temps pour des idées utopistes.
    Chacun choisi ce qu’il est, mais c’est la majorité qui l’emporte.

  42. lorema dit :

    Et si ceux qui ne veulent pas de la norme devenaient majoritaires que feraient-ils à leur tour de ceux qui ne voudraient pas être comme eux?Croyez-vous qu’ils accepteraient que ces derniers vivent différemment,cela m’étonnerait beaucoup.

  43. Pierre dit :

    L’être humain est très fort pour se créer lui même des soucis. Lorsque la vie est un peu monotone, il lui arrive souvent de songer à "Est-ce vraiment ça la vie ? N’y a t-il pas autre chose ?" Vous en êtes un bel exemple…
    Eh bien non ! Il n’y à rien d’autre, mais pauvres amis, juste des us et coutumes, différentes façons de vivre. La plus courante du monde occidental me convient parfaitement.
    Et si il faut être plongé dans une semi-léthargie consommatrice pour y arriver, tant mieux, j’ai une famille, un boulot, et des amis pour y arriver, je ne me sens pas libre, mais pas prisonnier non plus !

    Nul besoin de portes intersidérales, d’extra-terrestres ou de crâne sacrés, ce ne sont pas eux qui régleront mes problèmes d’huissier ou d’impayés…

  44. jm dit :

    Bonsoir , après avoir épluché tout un tas de bouquins , sur la civilisation Sumèrienne , Monde en collision de Velikovsky , le Grand Secret , l´Or des étoiles et autres , j en arrive à la conclusion que c’ est un peu comme un puzzle , nous regardons qlqs pieces et essayons de trouver un sens mais en fait nous sommes trop prêt du puzzle …pour tout voir
    résumons: nous savons que
    dans les temps reculés la terre à subie plusieurs cataclysmes
    qu’ une race extraterrestre de soldats et scientifiques sont descendus vers les 400 000 ans pour coloniser la terre.
    Que nous sommes le fruit de leurs manipulations génétique (tablette sumerienne)
    Qu’ il y avait deux groupes , les uns avec Enki notre créateur ,les autres avec Enlil.( Le mauvais)
    Que l’ homme s’ occupait des taches agricoles dans le jardin d’ eden pour les dieux.Que le satan avec sa fouche etait peut être le symbole de l’un des responsables de ferme agricole avec sa fourche , qui surveillait les humains dans leurs taches.
    Qu’ il y a eu des croisements entre les dieux et les humains (voir la bible)
    Que lors des grands cataclysmes tout le monde repartait dans la station orbitale laissant les humains et les demi dieux se demerder tout seul (lol) pour affronter la tempête .
    Que nous avons donc une race à l’ interieur d’ une autre (Les demi- dieux et nous !!!)
    Que cette race domine la notre grace à des societés secretes , ou l’ accés au pouvoir suprème ( on est pas élu des dieux pour finir balayeur d’ une ville) donc ils sont à des postes importants , ou du moins avant , maintenant grace au tout numérique il est plus facile de contrôler, les gens, les pays, les banques ,les institutions.,tout en se cachant et en restant discret .donc ils sont plus difficiles à repèrer , il faudrait remonter dans le temps et suivre les générations de rois ou d’ hommes importants , pour dèmasquer les descendants de ces fameux dieux.

    Qu’ ils ont aucun remord à rèduire la population mondiale par le bias de:

    * guerres on se tape sur la tête pour un rien et on se fait la bise après (entre les deux :des millions de morts)
    * création du virus du sida dans les laboratoires américains .et campagnes de vaccination pour le faire vehiculer .si possible dans des zones pauvres , qui rapportent rien .
    * Que la famine rèduit les populations plus rapidement que les guerres
    * Qu’ il faut absolument marquer le bétail !! en plus on se reproduit comme des lapins , c’ est difficile pour eux !!
    Les bonnes questions:
    Pourquoi leur faut il des sacrifices ??? depuis la nuit des temps?? energie vitale???
    Pourquoi des fois , on entrevoit un bout de verité ?? comme s’ il y avait une charte de bonne conduite , (on fait …..mais on le dit, …….ils le savent !! à qui rendent t’ ils des comptes alors ??
    Pourquoi nous cacher que la vie existe , que nous sommes visités depuis la nuit des temps par des civilisations differentes.
    Que nous ne savons rien de la Lune , et encore moins de Mars vu que 99,99999% des informations viennent d’ une seule source (la NASA) pourquoi nous cacher tout cela si il n y a rien de secret ??
    Que la polution n’ a pas l ‘ air de les déranger ? Vu qu’ ils dirigent tout et saccage notre planète ??
    Pourquoi les pôles ne sont jamais survolés , pourquoi y a t’ il des bases militaires si il n y a rien?? et
    d’ ou sortent alors les icebergs d’ eau douce de notre banquise ??
    et pour finir
    Avec leur gouvernement mondial , qu’ allons nous devenir ?? quels sont leurs projets pour nous ??

    Peut être que tous ensemble on peut reconstituer le tableau au grand complet et découvrir la vérité.

    jm

  45. colibri dit :

    Bonjour, blog très intéressant, j’ai passé un bon moment et reviendrai avec plaisir.
    Je n’ai trouvé aucun détail sur l’auteur du blog.
    Est-ce un travail individuel ou collectif ?
    Est-il possible d’en savoir plus, je vous prie ?

    • Era dit :

      Bonsoir Colibri,
      Je suis l’auteur de ce blog qui n’est pas collectif, et je suis tout simplement passionnée par l’Ufologie. Mon but est d’informer, de permettre aussi à ceux qui le souhaitent de témoigner sur la page "Appel à témoins" ou dans le forum, et d’échanger à travers les commentaires. Merci pour votre visite :)
      Cordialement,
      Era

  46. La prison dans laquelle nous naissons s’appelle: le corps humain.

  47. laurent dit :

    Je viens de lire l’entièreté des commentaires…
    Première constatation: s’interroger, ne rien prendre pour acquis, chercher le sens de sa propre existence, représente, à mon sens, un signe d’évolution… de libération même.
    Tous, je dis bien TOUS, les bonds évolutionnels de l’histoire humaine, toute révolution, toute évolution, proviennent d’une remise en question d’un schéma établi. On a cité Copernic. Mais il existe des myriades d’autres exemples comme Gallilée, Léonard de Vinci, Einstein, et j’en passe…
    A ma connaissance, il y eut au moins deux cas avant-gardistes des préoccupations qui nous intéressent: Jésus et Siddharta Gautama (Bouddha historique).
    Ils furent, à les considérer comme de simples humains, tous deux annonciateurs du bond que l’humanité devrait connaître bientôt dans le cours de son évolution.
    Petite parenthèse: La science a démontré (je n’ai plus l’exemple en tête) que dans l’aventure de l’évolution des espèces (chère à Darwin), certains individus d’un groupe naissaient avec des mutations, comme une rupture soudaine avec le génome de ses congénères. Et ces mutations annonçaient la prochaine évolution de l’espèce, son adaptation. Ainsi, contrairement aux idées reçues, l’évolution n’est pas un phénomène lent et imperceptible, mais découle de changements soudains et inopinés dans un groupe d’individus d’une même espèce.
    Voilà ce que furent jésus et Siddharta pour moi.
    En ce sens, vous tous qui vous sentez différent de celui pour qui payer ses factures à plus de sens que de chercher à comprendre ce qu’il est, vous êtes des protagonistes de cette nouvelle évolution. En ce sens, vous êtes des Jésus et Bouddha en puissance. Ce qui les a amenés au bout de leur quête, ce fut leur persévérance. Donc, je vous invite à ne jamais vous décourager.
    Pour avoir lu pas mal sur le Bouddhisme, je me souviens que le Bouddha lui-même parlait de prison pour désigner notre esprit, et de l’ego pour geôlier.
    Le plus étonnant, c’est que cette prison n’a ni mur, ni barreau. Juste une illusion: celle de la perception de soi-même et de ce qui est hors de soi (les autres notamment).
    Autre constatation: chacun ici semble "ressentir" que quelque chose cloche, que ce monde tourne à l’absurdité, ce qui le pousse à s’interroger. Elle est là la mutation. Car la majorité des gens ne "ressent" pas ce besoin.
    S’il est une chose qu’il faut cultiver, c’est l’attention, élever son acuité sans la brider par son émotion. Laisser l’ego se manifester et apprendre à le reconnaître. Puis le laisser passer.
    Je veux partager avec vous mon sentiment que l’humanité vit une époque clé de son évolution, dont nous ne sommes que les prémisces…

    • Delavega dit :

      Bonjour Laurent,
      merci de ton très intéressant commentaire, le seul point sur lequel j’aurais à redire c’est quand tu dis:
      "En ce sens, vous êtes des Jésus et Bouddha en puissance. Ce qui les a amenés au bout de leur quête, ce fut leur persévérance."

      Je doute que le plus vertueux de nos intervenants se rapproche même de loin du niveau de conscience de ces 2 géants.

      Autre point, tu dis:
      "Autre constatation: chacun ici semble “ressentir” que quelque chose cloche, que ce monde tourne à l’absurdité, ce qui le pousse à s’interroger. Elle est là la mutation."

      Je pense que cette constatation est récurrente au cours des âges. La seule différence est qu’aujourd’hui, elle revêt une importance ultime face au degré de puissance atteint par l’humanité.

      Et pour affirmer qu’une sorte de mutation spirituelle soit apparue, il faudrait voir s’élever au dessus du chaos actuel une nouvelle classe pensante propre à relever le formidable défi de notre époque, ce dont malheureusement je doute.

      • laurent dit :

        Je réitère: nous sommes tous, potentiellement, des êtres "éveillés" en puissance… càd en attente d’éveil, quel que soit le délai pour y parvenir.
        Mais aucune considération anthropique ne permettrait de le soutenir.

        citation:
        "Et pour affirmer qu’une sorte de mutation spirituelle soit apparue, il faudrait voir s’élever au dessus du chaos actuel une nouvelle classe pensante propre à relever le formidable défi de notre époque, ce dont malheureusement je doute."

        Cette classe pensante existe. Mais si elle ne s’exprime pas à la lumière des médias, si elle "ne prend pas le pouvoir", c’est que la valeur de son "éveil" les confine à l’humilité. Elle se constitue de travailleurs de l’ombre (comme tous les protagonistes des aides humanitaires). Ce n’est pas à eux de se mettre en lumière, c’est à nous de les regarder…

  48. laurent dit :

    Pour ceux que ça intéresse: le réchauffement climatique n’est pas QUE planétaire. Tout le système solaire se réchauffe.

    Un avis?

  49. m.det dit :

    un peu naïf tout de même,

    • laurent dit :

      Si l’expression est naïve, le message l’est bien moins. Le propre de l’esprit conditionné est de ne pas savoir regarder au-delà de l’apparence… La forme plutôt que le contenu… Même un enfant, surtout un enfant, est susceptible de nous apporter un enseignement…

  50. dams dit :

    bonsoir ,cites à consulter "isabelle lionnet" cela fait plus de 10 ans que je consulte ses messages.
    "Telos.fr" egalement tres interessant bonne lecture!

  51. lug0 dit :

    Castenada, 1998
    "Le complot"
    Castaneda n’a jamais écrit cela !
    Ce David Icke exploite votre crédulité et ne cherche qu’à payer ses factures et à empocher un bonus substantiel sur votre dos. C’est un escroc comparable à Ron Hubbard et sa secte de la scientologie. Le but avoué: l’argent !

  52. jean-claude dit :

    Bonjour

    Je partage assez le sentiment d’Era dans sa réponse du 18.12.08.Sans doute faut il faire preuve d’énormément de discernement dans toutes ces informations (contactés ou channeling) qu’on trouve à profusion à l’heure actuelle sur certains sites,d’autant plus que dans le cas du channeling, il est impossible de savoir à quelle entité et à quel plan du monde de l’"astral" est réellement connecté le channel, l’astral étant de toute façon sujet à caution. Par contre, l’on peut établir une distinction entre le channeling et la réception par télépathie véritable (encore rarissime à l’heure actuelle).

    Billy Meier ainsi qu’Adamski semblent controversés dans la sphère ufologique, mais, au vu des arguments et commentaires quelquefois très simplistes mis en avant, celle-ci est elle vraiment fondée à mettre en cause l’authenticité de leurs témoignages?
    Après avoir consulté différentes sources véritablement documentées et sans parti pris, ne vaut il pas mieux se fier à son propre ressenti et à sa propre intuition, quitte à se faire une opinion provisoire, au lieu de répéter avec force, et aveuglément, en copié-collé (phénomène hélas très courant), ce qu’affirme telle ou telle personne ?

    La communauté ufologique elle-même semble comporter différents courants,qui peuvent apparaître contradictoires, des plus matérialistes aux spiritualistes, en passant par ceux qui font une fixation sur les abductions (supposément attribuées à nos Frères de l’espace, d’après eux)…ect… Mais rien ne sert de s’invectiver si l’on veut réellement progresser dans notre recherche de la vérité.

    Après quelques semaines d’absence,j’ignore si les deux textes importants (à mes yeux) relatifs au phénomène ovni,et de nature très différente, auxquels je vais me référer, ont été évoqués sur ce site.

    Il s’agit tout d’abord de l’intervention de Jean-Charles Duboc, ancien commandant de bord d’Air France, lors du 1er sommet exopolitique européen qui s’est tenu à Barcelone, il y a un mois, consultable sur le site http://exopolitique.fr/ , sous post en date du 26.07.09.

    Le deuxième texte, plus "spiritualiste", daté du 14 juin 2009, intitulé "L’heure de la révélation" a été transmis par l’un des Maîtres de Sagesse par l’entremise de Benjamin Creme et a été publié dans le numéro 251-252 de juillet-août 2009 de la revue Partage International. Il est également en ligne sur le site http://www.partageinternational.org/ (cliquer sur lien petit encart bleu de la page d’accueil, ou, cliquer Revue Partage, puis, Archives).
    Sachant que le texte provient d’une source particulièrement élevée et fiable à mes yeux,ses deux sous-titres "La réalité des ovnis" et "La fin de l’imposture" dénotent la caractère désormais irréversible et proche du processus enclenché.

    Ces deux textes, très différents, dont les auteurs n’ont aucun rapport entre eux donnent un éclairage de très haut niveau et très actuel.

    Ayant l’accord de la revue Partage International pour reproduire le texte tel quel, à condition d’en citer la source,je me propose donc le transmettre par commentaire séparé (pour ne pas allonger exagérément le présent commentaire) , ainsi que le texte de l’intervention de J.C. Duboc, en espérant qu’ils pourront être publiés in extenso sur ce site.
    Sinon, il sera possible de les consulter sur les sites respectifs indiqués ci-dessus.

    Echanger des points de vue dans la tolérance (on peut marquer des désaccords argumentés sans en venir aux grossièretés) voilà qui peut alimenter une réflexion constructive. Après, à chacun de se déterminer. C’est tout l’intérêt de ce site. Merci Era.

  53. jean-claude dit :

    http://exopolitique.fr/2009/07/26/26-juillet-2009/

    Intervention de J C DUBOC lors du 1er sommet Exopolitique en juillet 2009 à Barcelone:

    Mon nom est Jean-Charles Duboc, et je suis un ancien commandant de bord de la compagnie Air France. Le 28 janvier 1994, lors d’un vol entre Nice et Londres, j’ai observé, avec mon équipage, durant près de 2 minutes, un OVNI en vol stationnaire au-dessus de Paris.

    L’objet avait une forme de lentille et mesurait environ 300 mètres; il était de couleur rouge sombre, avec les bords flous, et se trouvait à 45 km de notre position à une altitude de 10.000 mètres.
    Simultanément, le radar du Centre Opérationnel de la Défense Aérienne (CODA) a enregistré, pendant une minute, un écho d’origine inconnu.

    Plus tard, j’ai reporté la position estimée de cet OVNI sur une carte aéronautique, et j’ai eu la surprise de réaliser que cette position correspondait à la base de Taverny.
    C’est là que se trouve le Commandement des Forces Aériennes Stratégiques (CFAS) responsable de la mission de dissuasion nucléaire.

    Cette observation a été retenue dans le Rapport Cometa, réalisé sous l’autorité du général Denis Letty, ainsi que par le Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (GEIPAN), dépendant du Centre National d’Etudes Spatiales à Toulouse.

    Cette observation m’a fait prendre conscience de la réalité du phénomène OVNI et de la présence indiscutable de vaisseaux spatiaux d’origine extraterrestre dans notre atmosphère.
    La Divulgation sur le phénomène OVNI a commencé, en France, en 1977, lors de la création du Gepan par Claude Poher qui a ensuite développé la théorie des Universons.

    Cette théorie explique les départs fulgurants de certains OVNI dont l’accélération est estimée jusqu’à 600 fois l’accélération terrestre. La théorie des Universons est une nouvelle approche de la gravitation, et Claude Poher assure recréer de la gravité artificielle dans son laboratoire.
    Lorsque les travaux de Claude Poher aboutiront à un développement industriel, il sera possible de produire, sans pollution, des quantités illimitées d’énergie, ainsi que de créer des propulseurs à gravité pour une nouvelle génération de vaisseaux spatiaux.

    Les conséquences industrielles, économiques et sociales de cette découverte sont considérables.
    En effet, ces applications technologiques entraîneront la disparition des industries liées à la production d’énergie à partir de la combustion des ressources fossiles comme le pétrole et le charbon.
    Certains pays producteurs de pétrole se trouveront alors sans revenu ; des pans entiers de l’industrie disparaîtront; les flottes de pétroliers seront vouées à la démolition; les compagnies pétrolières feront faillite; l’industrie automobile devra se restructurer.
    Mais, en contre partie, tous les pays de la planète deviendront autonomes en énergie.

    Ceci provoquera une "crise systémique globale"; c’est-à-dire une déstructuration-restructuration planétaire dans les domaines industriels, économiques, sociaux et financiers.
    Nous connaissons actuellement la première "Crise Systémique Globale"; elle a débuté dans sa phase la plus violente en 2008, et chacun peut voir, dans son propre pays, l’augmentation des faillites d’entreprises, la montée du chômage, l’effondrement des recettes fiscales, le déficit colossal des comptes publics, les tensions sociales qui s’aggraveront.

    Le concept de "Crise Systémique Globale" a été développé par le "Laboratoire Européen d’Anticipation Politique", créé par Franck Biancheri.
    Le bulletin du 15 Juin 2009 a prévu trois effondrements, trois "vagues scélérates", qui convergeront pour entraîner la cessation de paiement des Etats-Unis et du Royaume-Uni, d’ici à la fin de l’été.
    Ces trois vagues scélérates sont :
    1. La vague du chômage massif;
    2. La vague déferlante des faillites en série : immobilières, d’entreprises, de banques, de villes, de régions, d’États;
    3. La vague de la crise terminale des Bons du Trésor US, du Dollar et de la Livre, et du retour de l’inflation.
    La cessation de paiement, dans les deux prochains mois, des Etats-Unis et du Royaume-Uni, provoquera, à l’automne 2009, une "dislocation géopolitique mondiale" qui signifiera la rupture des principales alliances économiques et financières entre les pays de la planète.
    Cette "dislocation géopolitique mondiale" durera une dizaine d’années, avec un terrible cortège de malheurs, de souffrances, de tensions entre les pays, si rien de véritablement révolutionnaire n’est fait dans le domaine de l’énergie car l’épuisement des réserves pétrolières aggravera fortement cette crise.

    Pour le 100éme anniversaire du début de la Première Guerre Mondiale, le monde risque de ressembler à l’Europe de 1914.
    L’avenir est sombre; la situation actuelle a été causée, bien sûr, par l’égoïsme et la cupidité de certains dirigeants, mais surtout par l’incapacité des peuples à réellement contrôler leurs leaders.
    Les risques de conflits pour accéder aux ressources énergétiques augmenteront avec un accroissement de la probabilité d’utilisation de l’arme atomique entre les belligérants les plus agressifs.
    La possibilité d’utilisation des armes nucléaires pour régler les conflits provoquera une forte augmentation des observations d’OVNI, comme cela a été le cas, dans les années 50 et 60, avec les grandes vagues d’OVNI qui ont coïncidé avec la multiplication des essais nucléaires dans l’atmosphère.

    La Divulgation sera la bouée de sauvetage d’un monde qui va sombrer à partir de l’automne 2009, dans une série de cataclysmes financiers, industriels et sociaux.
    Les trois prochaines années, de la fin 2009 à 2012, seront celles de l’effondrement du monde que nous connaissons; mais elles seront aussi celles de la Révélation à l’humanité de la réalité de la présence extraterrestre, et de la possibilité de disposer d’une énergie illimitée, et non-polluante.
    La Divulgation commencera à l’automne 2009, après la cessation de paiement des Etats-Unis, et du Royaume-Uni, car ce sera le seul moyen, pour ces deux grands pays, de garder un rôle majeur dans les relations internationales.

    Ainsi, la "Crise systémique globale" sera en "double plongeon" :
    1/ la première phase de cette "crise systémique" est celle de l’effondrement des relations et des équilibres mondiaux construits après les accords de Bretton Woods de 1944; et elle a déjà commencé.
    2/ la seconde phase de cette "crise systémique" sera provoquée par l’effondrement des industries liées aux productions d’énergies basées sur le pétrole, le gaz, le charbon, le nucléaire. Cette seconde phase commencera à partir de 2012, lorsque la Divulgation aura été assimilée par l’humanité.
    Ainsi, pendant les dix prochaines années, des mutations technologiques, industrielles, sociales, financières, vont se dérouler à un rythme extrêmement intense avec son lot inévitable d’inquiétudes, de révoltes, d’émeutes, de conflits, si d’importants programmes de solidarité ne sont pas mis en place rapidement par les Gouvernements.
    La solution à cette "double crise systémique globale" sera politique, et c’est tout le sens de l’Exopolitique : "Trouver de nouvelles solutions à un monde en crise en dévoilant la réalité du phénomène OVNI et la possibilité de disposer d’une source d’énergie inépuisable, celle de l’Univers".
    Afin de survivre à cette "double crise systémique globale", l’humanité devra définir, d’une façon collective, de nouvelles régulations économiques, de nouveaux équilibres dans la production de l’énergie et du partage des richesses, de nouvelles règles sociales.

    L’Union européenne, issue des atrocités de la Deuxième guerre mondiale, sera le modèle à suivre pour la survie de la planète.
    La structure de l’Union européenne, qui est une Union, et non pas un Gouvernement, sera la plus adaptée pour assurer, au niveau planétaire, une harmonisation de toutes les décisions qui devront être prises pour s’assurer que tous les pays, et tous les Terriens, pourront bénéficier de ces nouvelles technologies.
    L’Union européenne devra s’étendre progressivement, et devenir une "Union planétaire" en incluant les autres pays comme les USA, le Canada, la Russie, le Japon, la Chine, l’Inde, le Brésil…

    Toutes ces mutations ne pourront réussir qu’avec le soutien des peuples, et donc avec plus de démocratie.
    A côté de cette "Union planétaire", nous devrons créer une "Gendarmerie planétaire" qui puisse assurer le désarmement de la planète, car ces nouvelles technologies permettront, aussi, malheureusement, de développer de nouvelles et terribles armes.
    La possibilité pour les êtres humains de disposer d’une énergie illimitée, et non-polluante, révolutionnera la vie sur Terre.
    L’arrêt de la combustion du pétrole, du gaz, du charbon, diminuera très fortement la pollution ainsi que le réchauffement climatique.
    De nouvelles industries apparaîtront pour dessaler l’eau des océans et satisfaire les besoins en eau douce d’une grande partie de l’humanité, de rendre fertiles les déserts, de nourrir, transporter, chauffer, et climatiser 6 milliards de Terriens.

    Il sera aussi possible de créer de nouveaux programmes de formation humaine des jeunes basés sur l’enseignement de la liberté, de la solidarité, et de la responsabilité.
    A ce titre, je ne peux que recommander de développer la navigation en équipage, à bord de grands voiliers, le long des côtes européennes, en transatlantique, et en tour du monde, comme le propose le projet Euroclippers, que j’ai développé, et qui est étudié par le gouvernement français ainsi que par la Commission européenne.

    La découverte de nouvelles énergies de propulsion, basées sur la création de gravité artificielle, permettra de construire des hôtels spatiaux en orbite terrestre. Ce sera le début du tourisme spatial, et la palpitante découverte, par le plus grand nombre, de notre planète vue de l’Espace.
    Compte tenu des conséquences que pourrait avoir la collision d’un astéroïde avec la Terre, un programme mondial de protection de notre planète devra être développé afin de détourner les astéroïdes géo-croiseurs dangereux.

    Alors viendra le moment où nous pourrons entrer en contact, officiellement, avec certaines des civilisations extraterrestres qui visitent notre planète depuis des milliers d’années.

    JC DUBOC

  54. jean-claude dit :

    Texte daté du 14 juin 2009, intitulé "L’heure de la révélation", transmis par l’un des Maîtres de Sagesse par l’entremise de Benjamin Creme et publié dans le numéro 251-252 de juillet-août 2009 de la revue Partage International. Il est également en ligne sur le site http://www.partageinternational.org/ (cliquer sur lien petit encart bleu de la page d’accueil, ou, cliquer Revue Partage, puis, Archives).

    L’heure de la révélation

    par le Maître —, par l’entremise de Benjamin Creme, le 14 juin 2009

    Pendant de longues années, dans la plupart des pays, les peuples se sont soumis plus ou moins docilement aux décrets de leurs législateurs, les hommes politiques. Tel a été le plus souvent le cas, que le système législatif fût ou non démocratique.

    Aujourd’hui cet état de choses commence à changer. Dans de nombreux pays, loin d’accepter sans broncher des lois impopulaires, les peuples manifestent et réclament le changement. Excepté dans les pays que l’armée dirige d’une main de fer, les gens exigent de plus en plus qu’on les écoute, que leurs besoins soient pris en compte, et que les lois injustes soient modifiées.

    A mesure que les énergies bénéfiques du Verseau gagneront en intensité, la voix du peuple se fera entendre toujours plus haut, au point de devenir la plus puissante de la Terre. A telle enseigne que d’ores et déjà, les gouvernements de toute nature sont contraints de prendre en compte les réactions du peuple face aux lois qui ont une incidence directe sur son bien-être : il leur devient de plus en plus difficile de promouvoir les intérêts exclusifs d’un petit groupe.

    Une bonne partie de l’activité des gouvernements est de nature secrète, obscure, et se déroule « dans les coulisses », à l’insu du peuple. Mais en général, au moins dans le monde soi-disant « démocratique », ils prennent soin de ne pas susciter la colère ou le mécontentement des populations.

    La réalité des ovnis

    Il existe pourtant un sujet d’envergure sur lequel ils n’ont pris aucune précaution. Pendant plus de soixante ans, les gouvernements du monde entier ont dissimulé à la population la réalité des « ovnis » ou « soucoupes volantes ». Qui plus est, ils ont fait feu de tout bois pour dénigrer les occupants de ces vaisseaux spatiaux, nos visiteurs, et les ont fait passer pour des envahisseurs mal intentionnés et hostiles aux peuples de la Terre. Pour garder le contrôle des populations et éviter les réactions de « panique », ils ont nié l’expérience de centaines de milliers de citoyens intelligents et sans préjugés.

    Ils ont ainsi créé un formidable mythe : « Les soucoupes volantes n’existent pas, mais elles représentent une grave menace pour les Terriens » ! De même, ils ont inculqué au public l’idée qu’il était grotesque de vouloir établir un lien entre les agroglyphes et de prétendus vaisseaux spatiaux. Pourtant, tous les gouvernements disposent de preuves irréfutables de l’existence et de la créativité des visiteurs en provenance de planètes-sœurs au sein de notre système solaire ; tous les savent inoffensifs, courageux, et dotés d’une technologie d’un ordre supérieur. Seule notre profonde ignorance des plans subtils de la matière a permis aux principaux gouvernements de la planète d’entretenir si longtemps cette imposture.

    La fin de l’imposture

    L’heure de la révélation est enfin arrivée. Bientôt les officines gouvernementales ne cacheront plus la vérité aux hommes de la Terre : leur fraternité avec les habitants des planètes de notre système solaire, si éloignées soient-elles. Déjà la « source de lumière ressemblant à une étoile », annonciatrice de l’émergence de Maitreya, montre aux hommes du monde entier que depuis des années leurs gouvernements les trompent. Vous pouvez être certains que Maitreya révélera la vérité de notre relation avec les autres planètes, et de la coopération qui nous lie depuis longtemps. Voici venue l’heure de la révélation !

  55. jeje dit :

    quand les homme ouvrirons les yeux cela risque detre un choque non? pourkoi les gens croivent que ns somme sectiste ,il sufi juste dovrire les yeux je me langui de voir les gens vivre avec amour avec tte rasse de vie quelconque je ne me sens pas a ma place la les vibration se tape entre les gens il son complètement déstabiliser je suis si triste que lhomme né pas suivi les pond qui ns on déjà été ofer

  56. L'illuminer dit :

    Je suis un peut comme vous,un peut décus par ma femme et mes amis qui me regarde d’un air un peut ahuris quand je leur parle de mes convictions E.T.
    Je les immagines regardant dans le ciel et observant des Ovnis, je c’est d’avance leur réaction,ce serais des cris et des pleurs..Pourquoi?
    Je pense que la réponse est simplement la peur.
    Le point communs entre nous, c’est de ne pas ce voilé
    la face est de ne pas avoir peur de découvrir une véritée caché ou oublié.

    • Oger's dit :

      Je peux comprendre ce que vous ressentez aux moqueries de ceux qui ne pensent pas comme nous.Pour ma part,j’ignore ces moqueries,et je me porte très bien.Mes amis ne m’ont jamais laissez tomber pour autant,ma femme de même,et ma famille,s’en moque tous ce qui compte pour eux,c’est de me voir de temps en temps.Ce qui faut,c’est de bien s’expliquer,de ne pas imposés.Ceux qui s’expriment sur ce forum,ont tous la même quête.Comprendre et savoir.

  57. LEREALISTE dit :

    VOUS VIVEZ DANS UN MONDE DE ZOMBIES MANIPULER PAR LES MEDIAS AUDIOVISUEL+++++EXEMPLE LES GENS VONT VOTER EN PENSENT QUE DE VOTER CELA VAS CHANGER LEURS VIES DE ZOMBIES??+MAIS CELA NE CHANGES QUE LA VIES DES POLITIQUES??ZOMBIES??AUTREMENT DIT VOUS VOTEZ POUR SUBIR??+++COMME ON SUBIES TOUTES LEURS VIES VOS PARANTS QUI ON VOTER TOUTE LEURS VIES/////POUR SUBIR???ET AVOIR DES RETRAITES DE MISERE POUR SURVIVRE??YA NA MEME QUI FONT LA MANCHE DANS LES RUES DE PARIS ET DAILLEURS??VOUS SUBISSEZ?????++COMME TOUS SES GENS SUR LA PLANETE/.?++YA PAS DEVOLUTION++++EXEMPLE LES NAISSANCES SOUS X/////??LES AVORTEMENTS????ET MAINTENANT LES NOUVEAUX NEES QUE LON MET DANS LES CONGELATEURS++++PARCEQUE LES GENS ON HONTE DUTLISER LES PRESERVATIFS??DONC IL NI A PAS DE GENERATIONS SPONTANEE??ET ENCORE MOINS DEVOLUTION///…?????COMME AURAIS DIT DARWIN+++LA TRANSITION OU LES TRANSITIONS DE LERREURS ET TOUJOUR LA MEME+++SUR LE PLAN GENETIQUE???????????????A QUOIS SERVENT LES SCIENTIFIQUES??SUR LA TERRE???A RIEN EN 2010 LES VOITURES NE VOLE PAS???LES DECHETS MENAGER NE SONT PAS TRAITER A COUP DELECTRONS//..???++OU ET LE PROGRES/////OU ET LEVOLUTION??EN 2010???DE QUIL FAIT TROP FROID LES TRAINS SARRETE//////LES AVIONS SONT PARALYSER AU SOL??BREFFFFF LHUMAINS MAITRISE TRES PEUX SONT ENVIRONNEMENT??ET ILS PARLE DALLER SUR DAUTRES PLANETES FAIRE PEUT ETRE SE QUILS FONT SUR TERRE??+++LAUTODESTRUCTION ET DANS L"‘ESPECE HUMAINE??ET CET SANS RETOUR++++VOILA LE GRAND DESTINS DES HUMAINS+++MAIS PAS DE LA TERRE???…////….????+++

  58. LEREALISTE dit :

    ON DIRAIS QUE JE SUIS LE SEUL A CONAITRE LE PROJET HAARP???+ON DIRAIS QUE VOUS AVEZ PEUR DEN PARLER??LE PROJET HAARP ET LA MANIPULATION DU CLIMAT??SUR TERRE??VOUS AVEZ LES INFOS SUR LE NET++++QUANT AU RECHAUFFEMENT DE LA PLANETE+++EST CE LE SOLEIL QUI SE RAPROCHE DE LA TERRE/////OU LA TERRE QUI SE RAPROCHE DU SOLEIL////++OU LES DEUX++?????HAARP?./++

    • Era dit :

      Bonjour Lerealiste,
      Non, vous n’êtes pas le seul à connaitre et personnellement je n’ai pas peur d’en parler, d’ailleurs j’avais déjà mis un article en ligne sur le sujet en avril 2008 :
      https://area51blog.wordpress.com/2008/04/04/les-anges-ne-jouent-pas-de-cette-haarp/

      Deuxièmement, ce n’est pas la peine d’opter pour ce ton agressif et cette écriture en majuscules : irritant et difficile à lire. A l’avenir si vous souhaitez être publié, faites des efforts, ce n’est pas plus agréable à lire que les écritures en sms.

  59. sylv1 dit :

    http://ufoetscience.e-monsite.com/rubrique,haarp-modification-climatique,503479.html,dans la rubrique complot de mon site il y a ce genre de douments,Era en parle mais les autres aussi,le site news of tomorow,ovniusa et d’autres sûrement,il y a tellemnt de sujets….plateau d’albion,area51,roswell,le LHC,col de vence,varginha etc….Era comme nous tous fait ce qu’elle peut..!,à bientôt,bon courage ERA!

  60. Fréon dit :

    Ma foi, le temps a passé depuis le premier commentaire posté et le gouvernement mondial s’est affermi plus que jamais, dorénavant ce sont vos vies qui ont été mis sur la table pour sauver le système bancaire suite à sa "crise". Je relis un peu plus haut que Pierre voulait payer ses factures en toute tranquillité, j’espère que le temps et la tournure des choses lui ont bien fait sentir que ça allait être de plus en plus difficile maintenant de le faire mais que toute sa vie ne se bornera qu’à ÇA.

    Plus le temps avance et moins nous pouvons remettre en question ce système, parce qu’il y a trop de gens impliqués et nos idées utopistes se heurtent à la réalité de chacune de ces personnes et de leur droit à la vie, et si le choix fait est de se soumettre, respectons le, mais au moins qu’ils nous donnent un morceaux de terre pour qu’on leur prouve qu’avec notre vision différente d’envisager l’avenir nous puissions à travers la création d’une société autre faite des idées de chacun trouver une solution ou simplement de constater que la nature humaine est faite ainsi, si nous ne sommes pas soumis, c’est la guerre !!!!

  61. Jean-Claude dit :

    Prenons exemple sur le peuple islandais qui, il y a quelques jours à peine, a répondu "non" à 93,3 % au référendum portant sur le plan de remboursement à la Grande-Bretagne et aux Pays-Bas des 3,5 milliards d’euros de dettes de la banque islandaise Icesave.

    Il est vrai que les Grecs, les Portugais, les Espagnols, les Irlandais vont également faire l’amère expérience des dégâts causés par la finance et la spéculation internationale et que eux aussi vont devoir payer. Et que dire de ces milliers d’Américains expulsés qui se retrouvent toujours sans logement, à dormir sous des tentes ou autres abris précaires…

    Aujourd’hui les financiers et spéculateurs du monde entier, complètement aveuglés, croient retrouver les bonnes vieilles pratiques d’antan. Or, ils se trompent lourdement et ne vont pas tarder à s’en apercevoir, comme le démontrent quelques rares analyses objectives que ne veulent surtout pas prendre en considération les milieux de la finance et les gouvernements. Car d’après l’une de ces sources, LEAP 2020, le cas de la Grèce est l’arbre qui cache la forêt, la forêt étant les USA et la Grande Bretagne qui sont dans une situation critique,qui, si elle était publiquement révélée ferait définitivement sombrer le système dès maintenant.

    http://www.leap2020.eu/Second-trimestre-2010-Aggravation-brutale-de-la-crise-systemique-globale-Renforcement-de-cinq-tendances-negatives_a4288.html

    Ainsi, malgré les manipulations des gouvernements et la soi-disant reprise claironnée à grand renfort de méthode Coué, il y a fort à parier que d’ici très peu de temps le système commencera à couler… Aussi surprenant que cela puisse paraître à première vue, l’effondrement aura un lien avec la réalité du phénomène ovni. Mais sans doute faudra t’il que les gens descendent dans la rue pour obtenir la vérité… et sans doute comprendrons nous mieux alors pourquoi certaines forces font tout pour discréditer le phénomène ovni véritable actuellement. Il y a tellement de pouvoirs et d’intérêts qui n’ont pas envie que cela change, et pourtant leurs jours sont comptés. Reparlons en début de l’année prochaine pour refaire le point…

    Et il ne sera pas trop tard pour que Pierre, Paul ou Jacques se réveillent …

  62. A QUI PEUT L ENTENDRE dit :

    BON VOUS ne CROYEZ PAS QUE CELA COMMENCE A BIEN FAIRE,les vaisseaux,les extraterrestres,les aliens,le gouvernement,les informations d ou les desinformations car je sait ce qu il en est d etre un clou qui depasse on est dans un monde de cinglé et pour ma part par experience je ne veux rien partager alors comme disent les astraunotes;le pere noel existe et a noel vous penserez a moi.

  63. julien38 dit :

    livre a lire! En attendant la question n’est pas de savoir si on est manipulé, si le système va s’écrouler ou non, mais comment allons nous occuper le temps qui nous reste. personnellement je vais l’utiliser pour aider les autres et me faire du bien.
    comme je dit moi : il faut mordre la vie à pleines dents avant de ne plus en avoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  080 followers

%d bloggers like this: