Le tsunami japonais a créé des icebergs géants en Antarctique

11/08/2011

 

Source image:http://www.crystalinks.com/icebergs.html

Le tsunami ayant frappé le Japon le 11 mars a propagé des vagues qui ont créé des icebergs géants dans l’Antarctique à 13.000 km de là, selon des images satellitaires diffusés mardi par l’Agence spatiale européenne (Esa).

Les images radar prises le 12 mars par le satellite Envisat de l’Esa révèlent que des icebergs se sont détachés des plateformes de glace qui prolongent la calotte glaciaire dans La baie de Sulzberger. Quatre jours plus tard, le 16 mars, ils flottaient dans la mer de Ross.

Le plus gros iceberg mesurait 9,5 km sur 6,5 km, soit une surface un peu plus grande que celle deManhattan. Et il avait une épaisseur d’environ 80 mètres, selon l’analyse des images faite par une équipe de la Nasa.

Au Japon, le séisme de magnitude 9 a généré des vagues géantes qui se sont propagées à travers l’océan Pacifique, jusqu’en Antarctique où elles ne mesuraient plus guère que 30 cm de hauteur.

Leur mouvement de bas en haut a cependant été suffisant pour créer des tensions dans la structure rigide de la glace, provoquant le détachement de gros blocs, a précisé l’Esa dans un communiqué.

L’étude effectuée sous la direction de Kelly Brunt, un glaciologue du centre Goddard Space Flight de la Nasa, a été publiée en ligne par la revue scientifique the Journal of Glaciology.

La calotte glaciaire se prolonge dans certains secteurs de l’Antarctique par d’immenses plateformes de glace d’eau douce (ice-shelf), s’étalant et flottant sur l’océan austral, dont les surfaces cumulées dépassent 1,5 million de kilomètres carrés.

Voir la vidéo 


La Terre au point le plus éloigné de son orbite autour du Soleil:

07/07/2011

Source:http://www.maxisciences.com/

Ce lundi, notre planète, dont l’orbite annuelle autour du Soleil n’est pas exactement circulaire, se trouve au point précis où elle est la plus éloignée de l’astre du jour. Ce qui ne réduira toutefois pas la chaleur estivale, liée à l’inclinaison de l’axe des pôles bien plus qu’à la distance de notre étoile.

Lire la suite


Une plage en enfer

21/06/2011

Une plage en enfer : le Soleil forme des vagues géantes supersoniques, plus grandes que plusieurs Terres

Source : http://www.suivi-soleil.com/m/article-77298745.html

 

 D’énormes vagues mouvantes, de plasma chaud sur la surface du soleil, semblent se déplacer à des vitesses pouvant atteindre les 2 000 km par seconde. Les vagues sont tellement énormes, qu’il faudrait jusqu’à 16 Terres, mises bout à bout, pour les faire correspondre.

Lire la suite


Le Soleil devrait connaître une longue période inhabituelle d’hibernation

15/06/2011

Le Soleil devrait connaître une longue période inhabituelle de très faible activité, selon trois recherches dévoilées mardi aux Etats-Unis, ce qui pourrait affecter le climat terrestre.

Des astronomes américains ont observé une diminution des taches solaires et un ralentissement de l’activité près des pôles, des signes que le Soleil s’achemine vers une période prolongée de calme plat.

Lire la suite


USA, Wisconsin, 7 tornades balayent l’état du Wisconsin, du jamais vu.

13/04/2011

Source :   http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=20817 via  Ufoetscience

Hier c’est pas moins de 7 tornades d’une extrême violence qui ont frappé l’état du Wisconsin aux états unis, du jamais vu, record battu.

 

Rich Mamrosh, météorologiste au service National de météorologie, a confirmé qu’un système dépressionnaire très important se déplaçant du Dakota au Wisconsin a balayé ces régions en causant de très gros dégâts.

Merrill une petit ville du nord a été frappé de plein fouet par une de ces tornades, causant de lourds dommages aux infrastructures et aux maisons. La suite

===============================================

 

Les manchots atteints d’une maladie mystérieuse

Les manchots perdent leurs plumes

Les scientifiques ont constaté que des colonies entières de manchots de l’Atlantique sud perdaient leurs plumes. Un problème dont l’origine reste inconnue à ce jour.

Les scientifiques de la Wildlife Conservation Society (WCS) et de l’Université de Washington sont inquiets. Ils ont constaté que plusieurs colonies de manchots étaient victimes de la perte de leurs plumes. Un phénomène qui a touché en 2006 des spécimens d’Afrique du Sud, puis des manchots de Magellan qui vivent en Argentine.

En un an, 59% des manchots du Cap auraient ainsi perdu leurs plumes. Au bout de deux ans, c’est 97% d’entre eux qui en étaient totalement dépourvus. Un problème inquiétant qui touchent également les petits. En effet, ceux-ci naissent et grandissent sans plumes et sont alors exposés au soleil, au froid et aux maladies. Les scientifiques craignent donc que ces conditions n’entraînent une mortalité importante au sein des colonies déjà menacées par la pollution et les changements climatiques.

Si les spécialistes ont plusieurs hypothèses, l’origine de ce problème reste pour l’heure inconnue. Celle-ci pourrait être aussi bien virale que due à un dérèglement hormonal, un déséquilibre alimentaire ou une mutation génétique. « Les cas de pertes de plumes ne sont pas courants chez les oiseaux. Nous devons conduire de plus amples recherches pour déterminer les origines du problème et savoir s’il s’étend à toutes les espèces de manchots. » a expliqué le Dr Dee Boersma de la WCS.

Source : http://www.maxisciences.com/manchot/les-manchots-atteints-d-039-une-maladie-mysterieuse_art13893.html via Ufoetscience

=========================================================================

Info envoyée par Daniel Recolet (Areps.org) en date du 6 avril 2011

La Mort Bientôt notre tour ?

70% des scientifiques sont d’accord pour affirmer qu’une 6ème vague d’extinction massive est en cours. Mais ce n’est pas à cause d’une chute de météorite, non, cette fois-ci c’est l’homme qui en est la cause. Alors il ne faut pas chercher loin. Ces hécatombes massives sont causés par nos activités humaines. Et on en oublie dans ce film. Récemment j’avais lu l’article qu’en Arkansas USA des milliers d’aigles marins tombaient morts du ciel par milliers du à un épuisement physique total.  C’était du au fait qu’ils n’y avaient plus de saumons dans les rivières. Et oui les saumons avaient tout à coup disparus. Les causes? Qu’on examine un peu la qualité de l’eau des rivières …..  Puis la disparition d’une espèce entraine la disparition d’une autre et ainsi de suite. Hier on apprend qu’on a constaté un crash record de l’ozone arctique. Là où il y a quelque temps on nous racontait encore que l’ozone était en train de se reconstituer. On n’y comprend plus rien. On constate seulement. Et apparemment c’est seulement l’internet qui nous offre encore des infos réelles. Dernier constat : l’eau marine autour du Japon a atteint un niveau radioactif inquiétant de 7,5 millions fois le niveau normal et l’eau potable Canadienne s’est avérée être aussi radioactive. Alors on s’étonne que les poissons …..  Dimanche-soir un nouveau tremblement de terre d’une force de 7,2 sur l’échelle de Richter frappe le Java. Morts? Destructions? On n’en dit pas plus. On a l’impression que la Terre ne pleure pas, non, elle hurle !


Climat en crise

09/01/2011

Le climat de notre planète est le résultat d’un équilibre complexe. En se développant les sociétés humaines rejettent dans l’atmosphère différents gaz dits « à effet de serre » et leur concentration modifie cet équilibre. Comment la machine climatique va t elle s’ajuster ? Comment les températures vont elles évoluer ? A quelles conséquences devrons nous faire face au cours des prochaines décennies ? Au Japon un super calculateur a été spécialement conçu pour apporter des réponses concrètes à ces questions…

Vodpod videos no longer available.

Climat en crise , posted with vodpod

 


Ils ont fait pleuvoir dans le désert

05/01/2011

Créé le 05.01.11 à 15h22 — Mis à jour le 05.01.11 à 15h22

CLIMAT – Des ingénieurs suisses auraient réussi à faire tomber la pluie plus de 50 fois à Abu Dhabi…

On les appelle les «apprentis sorciers» du climat: les ingénieurs qui travaillent sur les moyens de modifier artificiellement le climat d’une région auraient franchi un pas important en réussissant à déclencher la pluie à Abu Dhabi, en plein désert. Le Sunday Times révélait dimanche ce projet tenu secret par le gouvernement des Emirats arabes unis: des ingénieurs suisses de la société Metro Systems International auraient fait pleuvoir plus de 50 fois cet été grâce à une nouvelle technologie. C’est une vidéo confidentielle du président de cette société, que le Sunday Times a pu se procurer, qui révèle ces expériences.

Lire la suite

Lire aussi : Douche-froide-pour-les-apprentis-sorciers-du-climat


%d blogueurs aiment cette page :