60 ans plus tard, le cas de l’OVNI aperçu en Georgie demeure inexpliqué.

07/03/2015

Par Jim Thompson, d’après le journal Athens Banner-Herald.
Lundi 2 Février 2015 4:05 du matin, EST

Taduction Era pour Area51blog

9RaUP2B_5hE.showposter_hq

ATHENS, Géorgie-USA. (AP) — Ce soir là, Il y en avait entre 15 et 20 survolant le ciel d’Athens,  volant à près de 2000 m d’altitude, en formation de « V ». Apparemment de la taille et de la couleur d’une grappe de raisins, leur trajectoire était stable/linéaire, et sans le moindre bruit. Depuis le Sud vers le Nord, passant d’un horizon à l’autre en à peine 10 secondes.

Pourtant plus de soixante ans plus tard, cela reste la description la plus intéressante rapportée dans le dossier Projet US Air Force 10073  à propos de ce qui s’est produit ce 26 Avril 1954 à 20:35 à Athens ; en majuscule et en un seul mot : UNIDENTIFIED  (non identifié)

Georgia-DUI-Map_full

Cette distinction est partagée par 701 des 12,618 rapports d’observation d’objets volants non-identifés du Projet Blue Book de l’ Air Force, en activité depuis 1947 jusqu’à 1969.

En 1985, l’U.S. Air Force faisait état de sa décision, notant que l’abandon de ce projet était basé sur une étude de l’Université du Colorado sur le phénomène OVNI, et sa propre expérience des investigations et rapports menées par l’Air Force elle-même.

Cette décision compte, en partie, certaines conclusions du projet ‘BLUE BOOK’ :

(1) Aucun rapport au sujet des OVNIS, aucune enquête, ni aucune évaluation de l’Air Force n’a pu donner d’indication précise sur les mesures à prendre au niveau de notre sécurité nationale.

(2) Aucune des preuves confiées où découvertes parmi les observations de l’Air Force ne furent classées comme « non-identifiées », représentant une avancée technologique ou principale au jour d’aujourd’hui, aux yeux de la science.

(3) Il n’y a aucune preuve indiquant que les observations classées comme « non-identifiées » seraient « forcément » des engins extra-terrestres.

Toujours est-il que le phénomène d’objet volants non-identifiés continue de fasciner le public, au vues des nombreux rapports d’observation qui continuent d’affluer au sein de groupes tel que le Mutual UFO Network.

La semaine dernière, John Greenewald Jr., un homme originaire de Los Angeles et fondateur du site Blackvault.com, publiait les résultats de son travail sur un recueil de milliers de documents du gouvernement fédéral furent obtenus grâce à la loi sur la Liberté d’Information, des documents du Projet Blue Book – Répertoriés depuis des années, mais disponibles depuis peu sur la toile – sont devenus beaucoup plus simple d’accès depuis qu’il les a postés sur son site dans un meilleur format de recherche.
Le travail de Greenewald a suscité une vague de couverture médiatique tandis que les agences de presse du pays ont cherché à infiltrer la base de données pour tenter d’avoir un accès local au Projet Blue Book.

L’élément à retenir au sujet de cette observation de 1954 à Athens est l’insistance du témoin sur le fait d’avoir bel et bien assisté à un  phénomène véritable et inexplicable :

“Ce n’était pas un mirage,” raconte le rapport écrit du témoin, dont le nom a été rayé hativement de la feuille, mais qui plus tard dans le rapport sera identifié comme “Mr. Cartey.”

“J’ai réellement vu cette formation arriver depuis le Sud et se diriger vers le Nord, voyageant à une vitesse si prodigieuse que je ne saurai l’estimer,” Ecrit-il. “La stabilité et le silence [de ces engins] étaient remarquables.”

Il y eu un total de quatre témoins de ce phénomène, dont l’un d’entre eux – peut-être Cartey – est identifié comme un simple postier, fonctionnaire de 37 ans. Les autres témoins étaient deux adultes et un adolescent de 16 ans, selon le dossier  Projet 10073.

Ajoutant probablement un peu plus de poids dans ce rapport, une lettre d’un colonel, L.G. Duggar, officier de l’Air Force qui servait alors en tant que professeur des sciences de l’air et tactiques dans le détachement du corps d’entrainement des officiers de réserve de  l’Air Force de l’Université de Geogie.

Duggar, qui pilotait un avion de transport de l’armée de l’air à quelques lieues d’Athens au moment de l’observation, a néanmoins déposé un rapport avec le projet Blue Book en conformité avec un règlement de 1953 de l’Air Force exigeant des commandants de toutes les activités de la Force aérienne de signaler «toutes les informations et preuves pouvant  venir à leur attention » concernant des observations d’OVNI.

Ce même règlement, selon une version de 1954, souligne que «l’intérêt de l’armée de l’air pour les objets volants non identifiés est double: d’abord comme une menace possible à la sécurité des États-Unis et de ses forces, et d’autre part, de déterminer les aspects techniques impliqués. »

Duggar, qui a noté dans son rapport qu’il avait enregistré près de 4000 heures de vol militaire, a écrit: «C’ est ma conviction que vu les lumières observées en dessous du niveau des nuages dans la nuit de cette observation, n’importe quel jet aurait été facilement entendu. La région d’Athens est normalement calme et les jets peuvent être facilement entendu jusqu’à 9 000 à 12 000 mètres d’altitude. « 

De l’avis de Greenewald, le projet Blue Book et les rapports publics volumineux sur les ovnis au cours de l’exécution du programme doivent être considérés dans le contexte de la guerre froide, quand les Américains ne savaient pas si, ou quand, ou comment, l’Union soviétique pourrait lancer une attaque contre les États-Unis.

«À l’époque, » dit  Greenewald, « les ovnis n’étaient pas une fascination, mais une peur. »

«Je pense que les gens avaient peur », a ajouté Greenewald. Et donc, dit-il, à l’égard de l’attention du public envers les lumières dans le ciel, ou les mystérieux aéronef vus au loin, « vous pourriez attribuer cela à une peur absolue. »

Quant à la question de savoir si les OVNIS sont une réalité, Greenewald soutient que « vous ne pouvez pas discréditer » les 701 observations inexpliquées. Et, dit-il, il y a aussi la possibilité que certaines des observations pour lesquelles des explications sont proposées ne sont pas, vraiment expliquées du tout.

«Je ne crois pas qu’ils (l’Armée de l’Air) savaient que ces rapports verraient jamais  la lumière du jour », a déclaré Greenewald.

gif

Mise à jour Area51blog, le : 07/03/2015 à : 16h40

area51blog


Découvrez 8 vidéos étranges d’ovnis qui font réfléchir:

22/02/2015
Source image : Le journal de Montréal REPORTERS / SPL

Source image : Le journal de Montréal
REPORTERS / SPL

Source : JEAN-MAXIME BOURGOIN- Le Journal de Montréal

Vendredi, 20 février 2015 15:27

Les gens de ces vidéos ont tous un point en commun. Ils jurent avoir vu un objet volant non identifié dans le ciel.

Selon l’astronome J. Allen Hynek, des dizaines de milliers de témoignages ont été relevés à travers le monde.

Découvrez 8 vidéos étranges d’ovnis qui font réfléchir.

1. Les mystérieux phénomènes lumineux célestes à Phoenix en 1997…

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

2. Ils aperçoivent une lumière dans le ciel de la Californie !

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

3. De mystérieux objets volants au-dessus du Capitole en 1952…

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

4. Il aperçoit une lumière bleue du hublot de l’avion…

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

5. Des images étranges dévoilées par la NASA !

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

6. Un Chinois revoit le même ovni des années plus tard !

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

7. Images des Forces aériennes mexicaines…

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

8. Images mystérieuses de la BBC…

 Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise à jour  Area51blog, le : 22/02/2015 à 15:12

area51blog


Extraterrestres : nos ancêtres viennent-ils de Mars ?

03/09/2013

30101 (1)

La vie sur Terre se serait-elle développée grâce à la planète rouge ? C’est en tout cas la théorie (un peu folle) que développe Steven Brenner, enseignant à l’Institut Westheimer de Gainesville. Selon lui, la vie a pu se développer sur Terre grâce à un morceau de métal arrivé tout de droit de la planète Mars.

Et si les martiens étaient finalement nos ancêtres ? Si l’on en croit la théorie (un peu loufoque) défendue par Steven Brenner, enseignant à l’Institut Westheimer de Gainesville, la vie sur Terre aurait été possible grâce à un morceau de métal venu tout droit de la planète Mars grâce à une météorite.

<<< A lire : Mars One : bientôt un aller simple pour la planète rouge ? >>>

Ce morceau de métal sans doute bientôt aussi connu que la Kryptonite se nomme molybdène et n’était pas présent sur Terre lors de l’apparition des premières formes de vie. « C’est seulement lorsque le molybdène est très oxydé qu’il devient capable d’influencer la formation d’une vie primitive », explique l’enseignant.

Steven Brenner va plus loin en affirmant que la vie ce serait en réalité développée sur Mars avant de venir sur Terre grâce à la chute d’une météorite, événement fréquent à cette époque. « Il semble qu’on accumule les preuves selon lesquelles nous sommes en réalité tous des Martiens », poursuit le chercheur qui estime d’ailleurs que le hasard a bien fait les choses car la Terre est nettement plus propice au développement de la vie que ne l’est la planète Mars, particulièrement inhospitalière.

<<< A lire : Nasa : à la recherche d’extraterrestres sur Mars (ou presque) >>>

Bien conscient de défendre une théorie en laquelle peu de personnes vont croire, Brenner a ajouté qu’il allait sans doute recevoir des objets durant sa présentation en guise de protestation !

Alors, les Martiens sont-ils nos ancêtres ?

Source 

gif

Mise à jour Area51blog le 3 Septembre 2013 à 10 h 30

Bannière


Black Knight, Satellite et transmission…

10/07/2013

L’histoire de cette bien étrange affaire commence en 1954, cette année là plusieurs documents racontent que se trouveraient en orbite un satellite artificiel dont l’origine reste inconnue. Les sources de ces informations sont assez confuses, mais le gouvernement américain semble avoir été au courant de cette information. Il semble que des transmissions sonores ont été émis de l’objet et ont été reçu un peu partout dans le monde, la langue utilisée est totalement incompréhensible. C’est à ce moment qu’on a donné son nom a cet objet, le Black Knight… – 

black-knight-2

C’est en février 1960 que la présence de ce satellite semble se confirmé, en effet, l’US Navy détecte ce qui est décrit comme un satellite artificiel d’origine inconnue de couleur sombre se trouvant très proche de l’atmosphère terrestre. Après vérification la Navy aurait conclu que cette objet n’était ni américain ni soviétique.

 

C’est en 1998 que des photos de l’objet ont été prises à bord de la station internationale :

 

http://eol.jsc.nasa.gov/scripts/sseop/photo.pl?mission=STS088&roll=724&frame=65

http://eol.jsc.nasa.gov/scripts/sseop/photo.pl?mission=STS088&roll=724&frame=66

http://eol.jsc.nasa.gov/scripts/sseop/photo.pl?mission=STS088&roll=724&frame=68

http://eol.jsc.nasa.gov/scripts/sseop/photo.pl?mission=STS088&roll=724&frame=69

http://eol.jsc.nasa.gov/scripts/sseop/photo.pl?mission=STS088&roll=724&frame=70

 

Cette histoire a été recoupé avec un fait plus ancien, en effet en 1899 Nicolas Tesla aurait capté un signal qui semblait ne pas provenir de la terre, en suivant les informations du scientifique dans les années vingt des opérateurs radio auraient eux aussi détecté ce fameux signal…

 

Les photos prises par la NASA ont été étudiées et l’organisme américain a indiqué que l’objet en question n’est qu’un simple débris spatial. Fait étrange depuis plus aucune transmission n’a été reçue provenant d’un objet en orbite proche.

 black-knight

L’objet sur les photos est-il simplement un débris ? A-t-il un rapport avec les étranges messages reçu en 1899, 1920 et 1954 ? Difficile de savoir, il reste que cette affaire continue à faire parler d’elle… 

Source de l’article : Dark Ride

 

Si cette vidéo ne fonctionne  pas cliquez ici

gif

 Mise à Jour Area51blog le 10 juillet 2013 à 06 heures 30

Bannière

 


L’astéroïde qui a frôlé la Terre avait une lune…

12/06/2013
Chloé Durand-Parenti
lepoint.fr
lun., 10 juin 2013 15:59 CDT
Via SOTT.Net
 
Lors du passage de 1998 QE2, les astronomes ont pu réaliser des images radars où on le voit accompagné d’un corps satellite. 

© NASA/JPL-Caltech/GSSR  L'astéroïde 1998 QE2 et sa lune qui apparaît ici telle une petite flamme.

© NASA/JPL-Caltech/GSSR
L’astéroïde 1998 QE2 et sa lune qui apparaît ici telle une petite flamme.

Le 31 mai dernier, l’astéroïde 1998 QE2 frôlait la Terre, croisant à 5,8 millions de kilomètres de notre planète, soit plus de 15 fois et demie la distance Terre-Lune. Une occasion que les astronomes, qui ne redoutaient aucun danger, ont saisie pour étudier l’objet céleste en détail, notamment avec le radiotélescope de Goldstone en Californie. D’autant que 1998 QE2 ne devrait pas repasser aussi près de la Terre durant les deux prochains siècles.

Outre une meilleure appréhension de la forme et de la taille de 1998 QE2, qui mesure environ 3 kilomètres de diamètre et tourne sur lui-même en près de quatre jours, les scientifiques ont également étudié de près sa compagne : une lune en orbite autour de l’astéroïde. Selon les scientifiques, celle-ci est de forme oblongue et mesure approximativement 600 mètres de large. Elle tourne autour de 1998 QE2 en plus ou moins 32 heures et ne s’éloigne jamais à plus de 6,4 km de son astéroïde. Comme notre Lune, sa rotation est synchrone, de sorte qu’elle montre toujours la même face à 1998 QE2.

Environ 16 % des astéroïdes géocroiseurs (qui évoluent à proximité de la Terre) d’au moins 200 mètres possèdent un ou deux satellites. Le cas de 1998 QE2 n’est donc pas isolé. Toutefois, il s’agirait du couple le plus imposant à avoir ainsi pu être observé.

Regardez ces images radars de l’astéroïde et sa lune diffusées par la Nasa :

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Source  

gif

 

Mise à jour Area51blog le 12-6-2013 à 06 heures

Bannière

 


Un astéroïde de la taille d’un camion a frôlé la Terre samedi

12/06/2013

Information envoyée par Georges

 

Un astéroïde géocroiseur, vue d’artiste. (David A. Aguilar) source : http://www.letemps.ch

Un astéroïde géocroiseur, vue d’artiste. (David A. Aguilar)
source : http://www.letemps.ch


Un astéroïde a frôle la Terre ce samedi 8 juin. / Crédits : DR

LR6 n’est passé « qu’à » 105 000 km de la Terre ce samedi matin à l’aube. Il faisait la taille d’un camion.

Un astéroïde de la taille d’un petit camion est passé samedi au large de la Terre, à une altitude quatre fois moins élevée que l’orbite de la Lune, rapporte la Nasa.

L’agence spatiale américaine a enregistré le point le plus proche de la surface du globe à 5h42 l’astéroïde 2013 LR6, long de dix mètres, se trouvait alors à 105.000 km à la verticale de la Tasmanie, dans l’océan Pacifique.

Une semaine plus tôt, QE2, un autre astéroïde d’une dimension bien plus conséquente (2,7 km de diamètre) était passé dans les parages de la Terre, mais à une distance beaucoup plus lointaine aussi (5,8 millions de km).

La Nasa, qui surveille les objets célestes croisant aux abords de la planète Terre, estime avoir identifié 95% des astéroïdes concernés d’un diamètre supérieur à 1 km. Une collision n’est jamais à exclure. LR6 serait le dernier d’une série de petits objets célestes qui sont passés récemment plus ou moins près de la Terre

Le 15 février dernier, un petit astéroïde a explosé dans l’atmosphère au-dessus de la ville russe de Tchéliabinsk, où plus de 1.500 personnes ont été blessées par des éclats de verre et des débris projetés en l’air.

Et il y a 65 millions d’années, un astéroïde a frappé ce qui forme aujourd’hui la péninsule du Yucatan, au Mexique, soulevant un nuage de poussière responsable d’un changement climatique vraisemblablement à l’origine de l’extinction des dinosaures.

Sourcehttp://fr.sott.net/article/15347-Un-asteroide-de-la-taille-d-un-camion-a-frole-la-Terre-samedi
Lien espagnol envoyé par Georgeshttp://www.antena3.com/noticias/ciencia/asteroide-metros-registrado-nos-rozo-este-fin-semana_2013061000066.html
gif
Mise à jour Area51blog le 12-6-2013 à 5 h 45
Bannière

Extraterrestres : à quoi peuvent-ils bien ressembler ?

17/04/2013

Le 15/04/2013 à 15:12 – Mélanie Prévost – Source : Planet.fr

Alors que beaucoup tentent de trouver une quelconque forme de vie dans l’univers, seraient-ils capable de la reconnaître ?

A quoi peut bien ressembler un extraterrestre ? Les détails avec Planet.fr.

Des scientifiques très sérieux aux illuminés les plus déjantés, énormément d’habitants de notre planète cherchent à savoir si d’autres formes de vie existent dans notre univers. Certains sont parfois même sûres que les aliens sont déjà parmi nous alors que d’autres croient savoir qu’ils ont créé notre ADN.

D’après le site internet Gentside, il se pourrait que l’humain ne soit pas capable de reconnaitre un extraterrestre s’il en croisait un. L’humain est prédisposé à penser la vie en tant qu’humain, ainsi dans notre imaginaire l’extraterrestre respire, boit et mange pour vivre.

« Notre vision est fortement influencée par notre connaissance de la vie sur Terre »
D’après Charles Cockell, directeur du centre d’Astrobiologie de l’Université d’Édimbourg : « notre vision est fortement influencée par notre connaissance de la vie sur Terre ». Seulement, tout ce qui existe sur Terre est lié à un enchainement de circonstances et d’évènements qui se sont succédés sur notre planète, comme l’explique Darwin dans sa théorie de l’évolution. Il est donc probable que si nous rencontrions un extraterrestre, qui ne ressemble pas à un petit homme vert, nous ne nous en rendrions pas compte.

L’homme est constamment effrayé par l’inconnu, c’est pourquoi il tente de donner une image familière aux extraterrestres. Il peut très bien inventer un alien à l’apparence du personnage d’E.T. qui bien qu’étrange possède de nombreuses caractéristiques humaines. En revanche, il est trop difficile pour lui de penser que quelque chose d’inimaginable, d’impossible à représenter ou même imaginer puisse exister. Charles Cockell explique qu' »il est dangereux de supposer que la vie est commune à tout l’Univers. Cela conforte les gens à penser que l’absence de vie est une erreur alors qu’en réalité ceci serait normal et, justement, à l’origine de la vie. »

Ovnis-18

Mise à Jour par Erapour area51blog le 17-4-2013 à 12:30

area51blog

 


%d blogueurs aiment cette page :