Le Pentagone CONFIRME l’authenticité des récentes fuites PAN / OVNI

13/04/2021

Source image et texte : The Black Vault

Traduction Era pour Area51blog

Cette semaine, plusieurs photographies et une vidéo ont été «divulguées» au grand public par George Knapp à MysteryWire.com et Jeremy Corbell de ExtraordinaryBeliefs.com. Le Pentagone a maintenant confirmé à The Black Vault par e-mail, que les photos et les vidéos ont été divulguées cette semaine, toutes ont été prises par le personnel de la Marine.

«La Sphere» – L’une des photographies de l’US Navy qui ont fui, maintenant confirmée comme authentique.

«Je peux confirmer que les photos et vidéos référencées ont été prises par le personnel de la Marine. L’UAPTF (Le Groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés) a inclus ces incidents dans ses examens en cours », a déclaré Susan Gough, porte-parole du Pentagone. Comme nous l’avons déjà dit, pour maintenir la sécurité des opérations et éviter de divulguer des informations qui pourraient être utiles à des adversaires potentiels, le DOD ne discute pas publiquement des détails des observations ou des examens des incursions signalées dans nos champs d’entraînement ou dans l’espace aérien désigné, y compris ces incursions initialement désignées comme UAP (PAN). »

Cependant, Gough a refusé de confirmer si elles restent «non identifiées», ou sont utilisées comme matériel de formation pour des objets identifiables, ou restent inconnues. «Je n’ai rien de plus pour vous au-delà de ce que j’ai fourni», a déclaré Gough.

Aucune information supplémentaire n’a été fournie.


OVNIS EN FORME DE PYRAMIDE FILMÉS PAR LA MARINE AMÉRICAINE

11/04/2021
Capture d’écran vidéo source Extraordinary beliefs.com «Je peux confirmer que les photos et vidéos référencées ont été prises par le personnel de la Marine. L’UAPTF a inclus ces incidents dans ses examens en cours », a déclaré Susan Gough, porte-parole du Pentagone.

Merci à Claude pour cette information

Source : https://www.extraordinarybeliefs.com/

Un article de JEREMY KENYON LOCKYER CORBELL 8 avril 2021

Traduction Era pour Area51blog

Remarque de Era

Info ou Intox ?

Les informations données dans l’article ci-dessous n’engagent que la source et l’auteur. A vous de vous faire votre propre opinion au vu des vidéos et photos. Véritables ovnis et pan ou simple tests de missiles sidewinder ou flares (fusées éclairantes) ?

En 2019, la marine américaine a photographié et filmé des OVNI en forme de «PYRAMIDE» et des véhicules transmédiums* (amphibie air-eau-terre) avancés; voici ces images. Ce n’est qu’une partie de l’histoire et des preuves visuelles relatives aux incursions d’OVNIS / PAN par des véhicules volants transmediums avancés inconnus (UATV) – engageant nos navires de guerre de l’US Navy.

Le 1er mai 2020, un briefing classifié a été généré sur la présence des OVNI / PAN (phénomènes aérospatiaux non identifiés) via le Bureau du renseignement naval. Ceux qui sont familiers avec le briefing m’ont dit que l’objectif était de déstigmatiser le problème des PAN et de promouvoir une plus grande collecte de renseignements concernant les incursions des PAN et les rencontres avec des déploiements militaires actifs. Ce briefing sur les PAN faisait suite à un briefing précédent du Bureau du renseignement naval , généré le 18 octobre 2019. Tous deux ont été distribués sur un large éventail de plates-formes de réseau de renseignement (telles que SIPRNet, JWICS et divers systèmes Intelink).

J’ai pu obtenir des informations concernant ces séances d’information et d’autres séances d’information liées aux PAN – ainsi que – deux diapositives non classées et certaines des images de PAN capturées par l’armée les plus intrigantes que j’aie jamais vues.

Le contexte entourant ce contenu est important à comprendre – car sa valeur probante est mieux démontrée à travers le prisme de la provenance. Je veux que vous compreniez pourquoi cette nouvelle preuve mérite toute votre attention – si elle n’est pas intrinsèquement évidente pour vous.

CONTEXTE

En tant que cinéaste d’investigation et journaliste travaillant dans le domaine de la recherche sur les ovnis, je reçois quotidiennement des communications anonymes et des données. C’est quelque chose que j’ai demandé publiquement, il y a longtemps. J’ai fourni mes informations de contact et j’ai invité les gens à communiquer avec des cas et des pistes concernant le phénomène OVNI. J’ai répété cette demande à la radio, à la télévision et dans les podcasts populaires.

Cette tactique a fonctionné – vraiment, vraiment bien.

Au fil des ans, l’afflux d’informations qui me parvient est devenu presque ingérable. Je reçois maintenant pas moins de 900 communications exploitables par mois – souvent avec de grandes pièces jointes audio, photos et vidéo. Je fais de mon mieux pour examiner et classer ces pistes en catégories prioritaires – la priorité absolue est donnée aux meilleures preuves physiques avec la plus grande possibilité d’être corroborées par plusieurs témoins fiables. Les rapports militaires occupent généralement la première place dans ma hiérarchie de tri – en raison de la documentation complète et de qualité souvent exécutée de manière obligatoire en raison de la bureaucratie inhérente aux opérations gouvernementales.

La vérification de l’authenticité des matériaux obtenus est la prochaine étape. Cela s’avère généralement être un processus exhaustif et long. J’utilise un réseau de confiance que j’ai construit au fil des ans lors de la vérification des informations potentiellement sensibles. Le journaliste d’investigation George Knapp est toujours mon premier appel, car il a navigué dans ces eaux troubles pendant des décennies avant mes propres efforts. En combinant nos forces, nous sommes capables de toucher des contacts dans presque tous les secteurs, y compris l’armée et le renseignement.

Un exemple de cet obstacle dans le reportage – c’est que je pourrais avoir de superbes images et vidéos d’ovnis provenant de sources militaires – mais si je ne peux pas vérifier l’origine et la garde des preuves… j’ai une politique de ne pas poursuivre ou de ne pas publier.

Les informations relatives à cette affaire n’étaient pas différentes. J’ai obtenu les documents il y a un certain temps parmi des données anonyme. Un contexte écrit détaillé accompagnait chaque élément. Mon défi consistait à activer mon réseau dans le but de valider ou de réfuter certaines des affirmations et des détails fournis. Cela se fait à la fois en exploitant les matériaux eux-mêmes pour révéler les métadonnées – ainsi qu’en trouvant ceux qui auraient connaissance des événements décrits ou qui sont confirmés être en mesure d’avoir une conscience directe des éléments que j’ai obtenus. Cela a pris du temps – m’a semblé des siècles- mais cela a payé. George Knapp et moi avons pu vérifier les matériaux que vous vous apprêtez à considérer. Je peux confirmer leur authenticité – ainsi que – le récit qui m’a été fourni lors de leur présentation.

Ce sont des photos et des vidéos authentiques de véritables rencontres militaires avec des OVNIS – générées pour éduquer les officiers du renseignement de haut niveau au sein de notre armée sur la nature et la présentation du phénomène PAN / OVNI.

Voici ce que je sais de ces images et du briefing des renseignements qui les contenait.

BRIEFING / APERÇU

  • Ce briefing du renseignement a été généré pour éduquer le personnel sur la question des OVNIS / UAP.
  • Ce briefing du renseignement a été généré pour déstigmatiser et promouvoir plus de collecte d’informations, concernant la question des PAN.
  • Ce briefing du renseignement contient de nombreux cas récents de PAN avec des preuves photographiques et vidéo pour illustrer des éléments de la question des PAN.
  • Ce briefing du renseignement contient environ 10 vidéos (FLIR et HUD) et environ 10 à 12 photos documentant certains de ces PAN.

BRIEFING / SÉRIE D’ÉVÉNEMENTS # 1

  • Une série d’événements décrite implique l’USS Russell.
  • Cette série d’événements PAN a eu lieu en juillet 2019 – impliquant le Strike Group 9 (groupe de frappe) dans les zones d’alerte au large de San Diego.
  • L’USS Russell a observé et enregistré plusieurs engins en forme de «pyramide» (voir l’image et la vidéo ci-dessous).
  • Les observations de cette série de rencontres ont été notées en détail.

BRIEFING / SÉRIE D’ÉVÉNEMENTS # 2

  • Une série d’événements décrite implique l’USS Omaha.
  • L’USS Omaha a observé et enregistré un engin de forme «sphérique» (voir l’image ci-dessous). Il est à noter que l’engin «sphérique» a été soupçonné d’être un véhicule transmédium et a été observé en train de descendre dans l’eau sans destruction.
  • Il est à noter que l’engin «sphérique» n’a pas pu être trouvé à son entrée dans l’eau – et qu’un sous-marin a été utilisé pour la recherche. Les observations de cette série de rencontres ont été notées en détail.

BRIEFING / SÉRIE D’ÉVÉNEMENTS # 3

  • Une série d’événements décrite implique un pilote de FA-18 et un officier en charge des systèmes d’armement le 4 mars 2019
  • Une série d’événements a eu lieu dans la zone d’alerte W-72 (espace aérien en haute mer) au large d’Oceana.
  • Cette série impliquait l’officier en charge des systèmes d’armement prenant des photos du PAN sur son téléphone portable personnel depuis le cockpit.
  • Le briefing du renseignement précise que l’officier a capturé TROIS vaisseaux différents sur le même sorti avec le même téléphone portable.
  1. Le PAN «en forme de gland» (rendu public pour la première fois sur Twitter / 11 mai 2020)
  2. Le PAN «dirigeable en métal w/charge utile » (rendu public pour la première fois via Mystery Wire / 6 avril 2021)
  3. Le PAN «SPHERE» (rendu public pour la première fois via Mystery Wire / 6 avril 2021)

juillet 2019 / USS Russell / Zone d’alerte au large de San Diego / Strike Group 9 / UAS = Système aérien sans pilote
USS Omaha / UAS = Système aérien sans pilote

REMARQUE: Il est important de mentionner que veiller à ce que les sources puissent parler librement et de manière anonyme aux journalistes et aux reporters est une protection clé fournie par la loi Shield. Ces protections du privilège des journalistes – sont établies par le premier amendement et appliquées par la Cour suprême des États-Unis. Dans une société démocratique et libre, la loi Shield est une contre-mesure visant à empêcher l’influence du pouvoir de nier la transparence.


Un document de la CIA révèle qu’un pilote russe serait tombé malade et un autre serait mort suite à une rencontre avec un ovni.

25/03/2021

Cet article est sous copyright et l’auteur n’autorise pas sa reprise sans contrepartie financière. Pour le traduire j’ai donc un accord avec lui. Toute reproduction interdite.

Traduction Era pour area51blog

Posté le 1er mars 2021 par Chet Dembeck

Source Unknown boundaries.com

Un document récemment publié par la CIA révèle que la mort d’un pilote russe et la maladie débilitante d’un autre étaient le résultat d’une rencontre rapprochée avec un ovni.

Des avions soviétiques ont rapporté avoir vu un grand disque volant à proximité avec cinq faisceaux de lumière émanant : trois faisceaux étaient dirigés vers le sol et deux étaient projetés vers le haut lorsque l’objet a été aperçu pour la première fois. Le contrôleur au sol a ordonné à l’un des avions de modifier sa trajectoire et de s’approcher de l’objet, point duquel le disque a volé au même niveau et a dirigé l’un de ses faisceaux vers l’avion soviétique qui s’approchait, éclairant le cockpit. Listratov a cité le journal du pilote comme indiquant : A ce moment le copilote était aux commandes. Il a observé la manoeuvre que l’objet venait d’effectuer et a pu lever la main pour se protéger de la lumière insupportable. Le commandant de l’avion se reposait sur le siège voisin et un rayon de lumière brillant projetant une tache d’un diamètre de 20 centimètres passa sur son corps. Les deux pilotes ont ressenti de la chaleur.

Selon Listratov le commandant de l’avion et son copilote sont tous les deux devenus « invalides » peu de temps après l’incident. Le copilote a été contraint de quitter son emploi suite à une détérioration soudaine de son état de santé, notamment l’apparition de périodes soudaines et prolongées de « pertes de conscience ». Le commandant de l’avion est décédé en quelques mois. Selon Listratov la cause du décès a été répertoriée comme « cancer » et « les blessures causées à l’organisme à la suite des rayonnements d’un objet volant non identifié » ont été répertoriées comme un facteur contributif sur le dossier médical de l’hôpital où le commandant est décédé.

On sous estime les actes d’hostilité des ovnis mais ils existent, ce qui amène à se demander pourquoi ce phénomène est considéré par beaucoup comme n’étant pas au moins une menace potentielle.

  • Les documents de mon article incluent des informations sensibles obtenues par un service de coupures de la CIA qu’ils utilisaient à l’époque pour garder un oeil attentif sur ce qui se passait à l’intérieur de pays comme la Russie. Le service de coupures a envoyé les histoires qui intéresseraient l’agence à la CIA et les pouvoirs en place à la CIA les ont ensuite consultées et distribuées sous forme de documents internes . Beaucoup d’histoires provenaient de petites publications en Union Soviétique, comme celle-ci. Souvenez vous : c’étaient les années avant internet et avant que de telles publications puissent être vues par le monde. J’espère que cela répond à toutes vos questions sur l’authenticité de mes sources de recherche. Encore une fois, j’ai ajouté un lien vers le PDF original vers l’article. Le numéro de document officiel de la CIA du PDF est c0551622.

Lien vers le PDF original

Remarque Era :

Je remercie Claude C. qui a retrouvé l’intervention de l’Ufologue Russe Boris Chourinov en 1996 dans l’émission de Christophe Dechavanne » en 1996 et qui évoque ce cas. Vidéo ci-dessous :

Source : Shamballah treize

Le lundi 5 février 1996, le talk show « Comme un lundi ! », animé par Christophe Dechavanne, consacre son émission aux OVNI et aux extraterrestres, sur le thème « Les ET existent-ils ? ». Il oppose : – le camp des « Pour » (en jaune), composé notamment de Jean-Pierre PETIT, Gildas BOURDAIS, Jimmy GUIEU, Hugo NHART, Pierre BEAKE et le contacté Pierre MONNET. – au camp des « Contre » (en bleu), composé notamment de Pierre LAGRANGE, Paul-Eric BLANRUE, Catherine LEMAIRE, Michel MEURGER, Sheryll MULHERN, et Michel CHEVALET. Aux dires de Nicolas Maillard (à l’époque), le débunker Pierre Lagrange a activement participé au montage final de lémission. Jimmy Guieu, invité sur le plateau, explique pour sa part, dans son ouvrage « OVNI. ET : la vérité cachée », que cette émission fût truquée dans un but de désinformation, en étant orientée d’avance en faveur des « Contre », pour piéger et discréditer les ufologues (Chap. 6, P. 144 à 153)


Ovnis Des révélations fracassantes pour Juin ?

25/03/2021

Des observations plus inexplicables d’objets volants non identifiés (OVNI) seront publiées pour examen public en juin – y compris un OVNI qui a franchi le mur du son sans produire de bang sonique.

S’exprimant sur Fox News, l’ancien directeur du renseignement national, John Ratcliffe, a déclaré samedi 20 mars que les observations étaient « difficiles à expliquer ». Ratcliffe, qui a servi dans l’administration Trump, a déclaré qu’il espérait déclassifier les rapports au cours de son mandat, mais qu’ils seraient publiés par le Pentagone d’ici le 1er juin.

Lire la suite


Le Pentagone admet avoir testé des épaves de crashs d’OVNIS

22/02/2021
IMAGE SOURCE WIKISTRIKE

L’info était parue en 2017 et je l’avais posté sur ce blog (et Sylvain Matisse en parle dans son deuxième ouvrage OANI compléments d’investigation), l’auteur sur les OVNI, Anthony Bragalia, essayait de découvrir la vérité sur la récupération du métal des OVNIS par le gouvernement américain et son stockage dans les locaux d’un milliardaire de l’aérospatiale à Las Vegas. M. Bragalia a demandé des documents en vertu de la Freedom of Information Act (FOIA) des États-Unis après que l’Express ait soulevé des questions au sujet des allées et venues du métal. Il aurait reçu la réponse trois ans plus tard , voir l’article de Wikistrike ci dessous :

(Natural News) Le Pentagone a admis qu’il avait conservé et testé à plusieurs reprises des épaves d’objets volants non identifiés (OVNI) qui s’étaient écrasés.

Une lettre du Freedom of Information Act (FOIA) obtenue par The Sun révèle que le chercheur Anthony Bragalia a écrit à la Defense Intelligence Agency (DIA) pour demander des détails sur le matériel OVNI, à qui il a été révélé que le Pentagone est en possession de nombreux types différents.

« Cela pourrait inclure des débris physiques récupérés par le personnel du Département de la Défense sous forme de résidus, de débris de vol, de matériel de tir ou de matériel écrasé provenant de l’UAPS (phénomène aérien non identifié) ou d’objets volants non identifiés », écrit Bragalia.

La DIA a publié quelque 154 pages de résultats de tests montrant que le gouvernement fédéral a identifié des matériaux uniques dotés de « capacités extraordinaires », notamment la capacité de rendre des choses invisibles ou même de ralentir la vitesse de la lumière.

Le Pentagone détient actuellement un mystérieux métal « à mémoire » appelé Nitinol, par exemple, qui se souvient de sa forme originale une fois plié. Ce n’est là qu’un des nombreux matériaux dont le Pentagone a révélé l’existence dans un « aveu stupéfiant ».

« Le Pentagone a admis détenir et tester des débris anormaux d’OVNI », a déclaré Bragalia au Sun. « Ils ont pu apprendre certaines choses sur les matériaux de construction qui sont extrêmement prometteurs en tant que matériaux futuristes qui changeront nos vies pour toujours. »

Quels sont les autres secrets du Pentagone sur la vie extraterrestre ?

Bragalia a déposé sa première demande en 2017, et il a fallu trois ans à la DIA pour y répondre et la satisfaire. Auparavant, le Pentagone a admis qu’il étudiait les OVNI dans le cadre du programme AATIP (Advanced Aerospace Threat Identification Program).

« L’article mentionnait que des débris anormaux d’OVNI (maintenant appelés UAP) étaient analysés par un entrepreneur privé de la défense », note Bragalia. « Les preuves matérielles telles que les débris d’OVNI ont été au centre de mes recherches. »

« Ma demande au titre de la loi sur la liberté de l’information (FOIA) était très spécifique, visant à obtenir les résultats de tests sur des débris d’OVNI/UAP, et non des matériaux déjà connus de la science », ajoute-t-il.

Selon Bragalia, certains des débris testés par le Pentagone pourraient provenir du tristement célèbre incident de Roswell en 1947, au cours duquel un OVNI s’est écrasé au Nouveau-Mexique.

« L’inclusion de rapports techniques avancés sur le Nitinol est curieuse », dit-il. Le nitinol est un alliage à mémoire de forme qui « se souvient » de sa forme originale lorsqu’il est plié ou écrasé, et qui se reforme sans problème et instantanément.

« Cette caractéristique du métal à mémoire a été rapportée par de nombreux témoins à Roswell. »

Le Pentagone n’a cependant pas indiqué d’où venait le Nitinol. Il a également suggéré dans la lettre que le Nitinol pouvait ou non provenir d’une source « étrangère ».

« Ils omettent des informations sur la composition chimique et élémentaire du matériau ainsi que sur son origine », dit Bragalia.

« Ils ont également omis les noms des scientifiques impliqués, mais j’ai depuis appris certains de leurs noms et je vais les contacter. »

Les tests, selon la lettre postée sur le blog de Bragalia, ont été effectués par Bigelow Aerospace, un entrepreneur privé du ministère de la défense basé à Las Vegas. En mars dernier, l’entreprise a licencié tout son personnel en raison de la crise du coronavirus de Wuhan (COVID-19).

On ignore actuellement où est conservé le matériel OVNI que Bigelow avait en sa possession.

« Tous les anciens membres du personnel m’ont refusé tout véritable commentaire », a déclaré, mystérieusement, Bragalia sur la façon dont les employés licenciés l’ont traité. « Je soupçonne que le matériel a été renvoyé au Pentagone. »

En commentant l’histoire, un lecteur du Sun a spéculé qu’avec la vaste taille de l’univers, il y a sûrement d’autres endroits où la « vie intelligente » existe au-delà de la seule Terre.

« La logique et les probabilités concluent que nous ne sommes pas seuls », a ajouté ce même commentateur.

D’autres informations sont disponibles sur UFOs.news.

Les sources de cet article sont notamment les suivantes :

The-Sun.com

NaturalNews.com

Fr24news.com

Source : Dcclothesline.com

Source


2021 Une année en or pour les ovnis ?

25/01/2021

RETOUR VERS LE FUTUR – Pourquoi 2021 pourrait être «l’année en or» pour les révélations d’OVNIS – de la publication de fichiers cachés au lancement d’armes secrètes de 10 milliards de dollars

Un article de Dan Hall pour The Sun – 25 Jan 2021, 16:46

Traduction Era pour Area 51 blog et le CIPO

Que nous soyons seuls ou non dans l’univers est l’un des plus grands mystères de la science – mais le meilleur astronome de Harvard dit maintenant que nous avons enfin une réponse.

Le professeur Avi Loeb prétend de manière explosive que l’objet interstellaire inhabituel connu sous le nom d’Oumuamua qui a dépassé la Terre est vraiment une technologie extraterrestre – mais même cela pourrait ne pas être la révélation la plus choquante sur la vie extraterrestre à émerger cette année.

Un objet nommé Oumuamua a traversé notre système solaire il y a quatre ans – maintenant un physicien de haut niveau dit que c’est la preuve d’une technologie extraterrestre
Crédit: GETTY – CONTRIBUTEUR

Les suggestions selon lesquelles Oumuamua, qui est un mot hawaïen signifiant à peu près «éclaireur», était une technologie extraterrestre ont été annulées par la communauté scientifique après la détection de cet étrange objet en 2017.

Le professeur Avi Loeb de Harvard publie sa théorie dans un nouveau livre intitulé Extraterrestrial
Crédit: GETTY IMAGES – GETTY

Mais maintenant, le professeur Loeb a fait la déclaration étonnante dans un nouveau livre de cette semaine, Extraterrestrial : le premier signe de la vie intelligente au-delà de la Terre, que le phénomène mystérieux doit provenir d’une civilisation extraterrestre.

Le scientifique de Harvard est parmi les personnes les plus crédibles à prétendre avoir des preuves de l’existence d’extraterrestres.

Mais son livre révolutionnaire n’est pas la seule raison pour laquelle les ufologues pensent que nous pourrions être au bord d’une révélation historique sur les visiteurs de l’espace.

La CIA a récemment déclassifié d’énormes trésors de ses propres fichiers OVNIS, le ministère britannique de la Défense (MoD) devant lui emboîter le pas cette année.

Et puisque les chefs de la défense américains ont confirmé que les pilotes de la Marine avaient réellement filmé des «phénomènes aériens non identifiés», ceux qui y prêtent attention pensent que davantage de révélations hors de ce monde pourraient être en cours dans les mois à venir.

«Ce sont les années dorées – c’est un moment comme aucun autre moment pour ce sujet», dit Nick Pope, qui a enquêté sur les rapports d’OVNIS au nom du gouvernement britannique dans les années 1990.

Nick Pope a enquêté sur les rapports d’OVNIS pour le ministère de la Défense dans les années 1990 et a continué à parler de la recherche d’une vie extraterrestre depuis. Crédit photo : http://www.ufointernationalproject.com/
Nick pense que des preuves comme les vidéos déclassifiées des pilotes de la Marine, illustrées, montrent que nous vivons des «  années dorées  » à la recherche d’une vie extraterrestre Crédit : thesun.co.uk

« Vivre à cette époque, peut-être au seuil de la plus grande révélation ou découverte de l’histoire de l’humanité est extraordinaire. »

Voici pourquoi ceux qui recherchent des réponses sur les extraterrestres sont si enthousiastes à propos de 2021 – d’une nouvelle arme de 10 milliards de dollars à la recherche à un rapport de renseignement sans précédent prévu pour cet été.

Se rapprocher de la vérité
Les sceptiques rejettent généralement les affirmations sur les extraterrestres comme des fantasmes de farfelus – mais certaines des dernières informations explosives proviennent de sources exceptionnellement bien reconnues.

En plus de l’affirmation du professeur Loeb à propos d’Oumuamua, qui, selon lui, pourrait être un « morceau de technologie extraterrestre » appelée voile solaire, d’autres personnes de haut niveau ont fait des déclarations extraordinaires à propos des extraterrestres récemment.

Oumuamua n’est qu’un des nombreux cas mystérieux survenus ces dernières années Crédit: AFP

Haim Eshed, l’ancien chef de la sécurité spatiale d’Israël, a affirmé l’année dernière que Donald Trump savait que les extraterrestres existaient et était « sur le point » de le dire à tout le monde, mais il a été empêché de le faire pour éviter une hystérie de masse.

Puis l’ancien directeur de la CIA, John Brennan, a fait le commentaire à couper le souffle que ce qui était vu dans les vidéos déclassifiées d’OVNI de la Marine pourrait impliquer « une forme de vie différente ».

« Astronome de Harvard, scientifique spatial israélien, ancien directeur de la CIA … Quand ils commencent tous à peu près en même temps à donner des indices, à faire des déclarations, tous pointant vers des extraterrestres, cela vous fait réfléchir », dit Nick.

Mais ce qui est bien plus excitant, c’est ce qui reste potentiellement à venir cette année.

John Brennan, l’ancien directeur de la CIA, était ouvert à la possibilité de l’existence d’une technologie extraterrestre

Et l’un des plus grands événements de l’année pourrait survenir aux États-Unis cet été, lorsque le directeur du renseignement national remettra un rapport aux sénateurs sur les ovnis.

Le Comité du renseignement du Sénat a commandé le rapport l’année dernière, exigeant de savoir ce que les diverses agences de renseignement secrètes savaient déjà sur les OVNIS, mais avaient gardé secret.

Et, alors que la nouvelle vice-présidente Kamala Harris siégeait au comité, certains se demandent si elle influencera l’approche de Joe Biden sur la question de la vie extraterrestre.

Les sénateurs ont déjà eu un briefing confidentiel sur le sujet, mais ont refusé de divulguer quoi que ce soit sur ce qu’ils avaient appris, rapporte Politico.

On ne sait pas encore comment Joe Biden et Kamala Harris traiteront la question des ovnis
Crédit: AFP

« Kamala Harris aura certainement eu ce briefing – elle fait partie du comité qui a demandé ce rapport », dit Nick.

Bien que le public puisse finir par n’obtenir qu’un résumé non classifié du rapport, même celui-ci peut contenir de la poussière d’or.

Les médias ont déjà suggéré qu’un groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés (UAP) existe au sein du Bureau du renseignement naval.

« Les fuites suggèrent qu’ils n’ont pas exclu l’hypothèse extraterrestre », dit Nick à propos de la position du groupe de travail sur les vidéos de la Marine.

Plus de preuves comme les observations des pilotes de la marine pourraient sortir dans le rapport du Comité sénatorial du renseignement

Mais il ajoute que des preuves plus substantielles seront nécessaires avant que la vie extraterrestre ne soit confirmée comme réelle. «Aussi impressionnantes que soient les vidéos de la Marine, ce ne sont que des films», dit Nick. « Il faudra plus que des films, des photos, des documents, des témoignages de dénonciateurs. » «  Les preuves les plus convaincantes que j’ai vues  » Dans son propre travail d’enquête sur les ovnis pour le gouvernement britannique, Nick a vu des cas fascinants – comme l’incident de la forêt de Rendlesham en 1980, ou les mystérieuses images de Calvine prises en Écosse. À Rendlesham, souvent appelé l’incident britannique de Roswell, les membres de l’US Air Force stationnés au Royaume-Uni ont affirmé avoir vu des lumières d’OVNI dans le ciel. Mais malgré les preuves intrigantes, Nick dit qu’il n’y avait pas de véritable preuve irréfutable de la réalité des extraterrestres – mais tout cela pourrait être sur le point de changer.

Une piste d’OVNI se trouve maintenant sur le site de l’incident de la forêt de Rendlesham en 1980 – mais Nick estime qu’il n’y a pas de moment plus excitant pour les OVNIS que maintenant

«Je suis ces développements de très près et je pense que tout ce qui se passe actuellement aux États-Unis est la preuve la plus convaincante que j’ai vue», dit-il.

«Même si ce n’est pas définitif, les vidéos de la marine, la demande du Comité sénatorial du renseignement pour un rapport, les indices de Trump … c’est comme s’il y avait une accélération du rythme.

«Prise individuellement, aucune de ces choses ne va nécessairement prouver quoi que ce soit.

« Mais prises collectivement, cela nous rapproche de façon tentante de la ligne. »

Les secrets du gouvernement britannique se dévoilent
Des preuves qui pourraient nous rapprocher encore davantage pourraient provenir d’une tranche très attendue de documents devant être descellés par le gouvernement britannique plus tard cette année.

Le ministère de la Défense a déclassifié et publié la plupart de ses archives il y a des années – y compris de nombreux fichiers écrits par Nick.

Mais plus de fichiers ont été découverts récemment et ont été réservés pour publication.

Ils devaient être publiés en mars 2020, mais la date de publication a été continuellement retardée en raison de la pandémie.

« La chose la plus récente que j’ai entendue est: » Nous espérons le faire sous peu «  », déclare Nick.

« Ce sera presque certainement cette année. Le ministère de la Défense essaie de minimiser l’importance de cela et de dire: » Ce n’est que de la correspondance publique « .

«Il devrait y avoir un mélange de demandes de la loi sur la liberté de l’information mais aussi de rapports d’observation, et qui sait?

«C’est le problème des observations – on ne sait jamais quand, au milieu d’un chargement de lanternes chinoises et de lumières d’avions et autres choses du genre, vous allez soudainement avoir une pépite, un cas extrêmement important.

«Quelque part là-bas, il pourrait y avoir un nouveau Roswell ou une nouvelle forêt de Rendlesham.

« Cela pourrait être dans ces fichiers. »

Réponses de l’inconnu
Les documents déclassifiés et les séances d’information sur le renseignement ne sont pas les seules frontières dans notre recherche de révélations extraterrestres – les réponses pourraient venir du cosmos lui-même.

C’est l’une des raisons pour lesquelles les scientifiques ne peuvent pas attendre le lancement du télescope spatial James Webb (JWST) de 10 milliards de dollars (7,3 milliards de livres sterling) en octobre de cette année.

Le télescope spatial James Webb doit être lancé cette année, ce qui pourrait apporter des découvertes sans précédent dans d’autres mondes
Credit: AP:ASSOCIATED PRESS

Le successeur sous tension du télescope Hubble parcourra les cieux à la recherche de la lumière des premières étoiles à se former après le Big Bang.

Et la recherche pourrait ouvrir des perspectives intéressantes quant à la question de la vie intelligente dans l’espace.

« Il n’est pas conçu spécifiquement pour rechercher la vie extraterrestre, mais cela aidera dans cette recherche – il trouvera, par exemple, plus d’exoplanètes [planètes autour des étoiles en dehors de notre système solaire] », dit Nick.

Si les exoplanètes ont des océans, par exemple, cela pourrait rendre plus probable la vie là-bas.

Mais tout comme l’apparition des vidéos des pilotes de la Marine, Nick soupçonne que si une percée majeure survient en 2021, cela pourrait se produire sans aucun avertissement.

«Nous savons certaines des choses à venir», dit Nick. «Ce que nous ne savons pas, c’est ce que seront les informations explosives inattendues – et ce sont très souvent les plus grosses de toutes.

« Si jamais il y a un temps pour une véritable bombe, c’est probablement maintenant. »

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Source


Trump a signé une loi qui oblige les agences fédérales à signaler les OVNI en moins de 180 jours.

02/01/2021

Source : https://45secondes.fr/

Source Image : https://45secondes.fr/

COVID-19 et les ovnis sont maintenant mentionnés dans la même phrase?

Vous avez bien entendu, dans le nouveau projet de loi de 2,3 billions de dollars de secours et de financement gouvernemental de COVID-19 que Trump a signé dimanche, comprend une loi qui oblige les agences fédérales à signaler les objets volants non identifiés (OVNI) en moins de 180 jours.

Alors, quel est le lien entre la facture COVID et les ovnis?

Il a été rapporté que l’addendum OVNI n’était pas inclus dans le texte de la législation mais en tant que commentaire du comité qui était joint à la loi annuelle d’autorisation du renseignement.

Une partie du commentaire indiquait que «le Comité soutient les efforts du Groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés au Bureau du renseignement naval pour normaliser la collecte et la communication d’informations sur les phénomènes aériens non identifiés, les liens qu’ils ont avec les gouvernements étrangers antagonistes et la menace qu’ils représentent. aux ressources et installations militaires américaines. »

Sans surprise, 2020 nous a apporté les nouvelles les plus étranges de tous les temps, et ce n’est qu’un autre exemple de la bizarrerie de cette année. Cet été, le New York Times a rapporté que l’unité OVNI du Pentagone rendra publiques certaines de ses découvertes.

Maintenant que la loi d’autorisation du renseignement de 2020 a été adoptée depuis son inclusion dans le projet de loi sur le soulagement du COVID-19, le programme du groupe de travail sur le phénomène aérien non identifié normalisera désormais la collecte et le rapport sur toutes les observations d’OVNIS et rendra compte de ses découvertes au public.

Le sénateur de Floride, Marco Rubio, qui est également président du Comité sénatorial du renseignement, a déclaré que les agences fédérales devraient avoir à fournir une analyse détaillée des données de phénomènes non identifiés dans l’espace aérien américain restreint.

Il a également dit plus tôt cette année qu’il était préoccupé par les observations d’OVNIS à cause des «rapports d’avions non identifiés au-dessus des bases militaires américaines», ce qui pourrait être un problème de sécurité nationale.

Le comité souhaitait également qu’il inclue «les données et les renseignements collectés ou détenus par l’Office of Naval Intelligence».

Quelles données sont collectées sur les OVNIS?

Le comité souhaite que toutes les données mentionnant l’intelligence géospatiale, l’intelligence électromagnétique, l’intelligence humaine et la mesure et l’intelligence électromagnétique soient rapportées.

La raison pour laquelle il y a une urgence soudaine pour les agences fédérales de publier des données sur les OVNIS est due à une récente utilisation des observations d’OVNIS. En septembre de cette année, Le journal de Wall Street ont rapporté que les données collectées cette année auprès du National UFO Reporting Center à but non lucratif montrent que les observations sont en hausse de 51% par rapport à la même période en 2019.

En 2020, nous avons également eu des observations aléatoires de monolithes, que certains croient être celles d’extraterrestres, en particulier de celles qui ne peuvent pas être expliquées. (La réalité s’est avérée être un groupe d’artistes de métal.)

Pourquoi les ovnis sont-ils une menace pour la sécurité nationale?

La raison pour laquelle l’exploration nouvellement publique des phénomènes OVNI est priorisée n’est pas parce que le désir d’explorer l’inconnu – c’est que les OVNIS sont en fait considérés comme un fil de sécurité nationale.

Christopher Mellon, ancien directeur du personnel du Comité du renseignement du Sénat des États-Unis, estime que les OVNIS «signalent une menace stratégique potentielle de haut niveau d’origine inconnue – une menace que la nation serait stupide d’ignorer.

Mellon dit que c’est un problème qui, « les gens ne font pas attention ou ne s’engagent pas, et les données sont extrêmement convaincantes. »

À la fin des années 1990, il y avait une étude selon laquelle les personnes qui croyaient aux ovnis étaient associées à «un trouble de la personnalité schizotypique, une tendance à l’anxiété sociale, des idées paranoïdes et une psychose transitoire».

Cependant, maintenant que nous avons une nouvelle loi exigeant que les agences fédérales soient tenues de dire au public ce qu’elles savent des OVNIS, nous devrions, espérons-le, voir des données plus significatives concernant les OVNIS tout au long de 2021 et au-delà.

Megan Hatch est un écrivain chez YourTango qui couvre l’actualité des célébrités et du divertissement et aime la culture pop Internet. Suivez-la sur Instagram et Twitter pour un contenu artistique et amusant.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂


Des secrets d’OVNI de Donald Trump à la vie extraterrestre sur Vénus, 2020 a été l’année de l’extraterrestre

30/12/2020
Nick Pope, ancien enquêteur sur les OVNIS du ministère de la Défense
30 déc.2020, 6:55 ET

Source : TheUS SUN

Traduction Era pour AREA51 blog

L’année 2020 a vu révélation après révélation sur les ovnis et la vie extraterrestre – des allusions de Donald Trump sur les vaisseaux spatiaux atterrissant sur terre à la découverte de la vie sur Vénus.

Et l’ancien enquêteur sur les OVNIS du ministère de la Défense, Nick Pope, affirme que l’activité extraterrestre de cette année est sans précédent, disant au SUN: « Toutes ces histoires sont fascinantes en elles-mêmes, mais quand vous mettez tout cela ensemble, ce n’est rien de moins que sensationnel. »

Ici, il analyse les 10 meilleures histoires d’OVNIS de cette année.

Le gouvernement britannique publiera plus de fichiers OVNIS
La première grande histoire d’OVNI de l’année a été l’annonce choc en janvier que le ministère de la Défense prévoyait de publier plus de fichiers X top secrets détaillant des rencontres extraterrestres dans la vie réelle.

En réponse à une demande du Freedom of Information Act, il a été révélé que contrairement aux versions précédentes de fichiers OVNI, ces derniers documents seraient rendus publics sur le site Web GOV.UK.

La moitié des Britanniques croit aux extraterrestres et pense que nous devrions nous préparer à une invasion extraterrestre dans les 50 prochaines années. Crédit: SWNS: SOUTH WEST NEWS SERVICE

Le plan était de publier le matériel d’ici la fin du mois de mars, mais le COVID-19 a ensuite frappé, retardant de nombreuses versions prévues, y compris celle-ci.

L’échéance a été modifiée à la fin de l’année, mais avec l’aggravation de la pandémie, cela semble de plus en plus improbable.

Peurs d’invasion extraterrestre
Pour marquer la sortie d’une nouvelle adaptation télévisée de l’histoire de science-fiction classique War of the Worlds, un sondage d’opinion publié en mars a révélé que la moitié des Britanniques croit aux extraterrestres et pense que nous devrions nous préparer à une invasion extraterrestre dans les 50 prochaines années.

Les trois quarts des personnes interrogées pensent que les gouvernements en savent plus sur les OVNIS et les extraterrestres qu’ils ne le disent.

Plus tôt dans l’année, un sondage similaire a révélé qu’environ la moitié des Américains pensaient que des extraterrestres avaient déjà visité la terre.

Les ovnis existent officiellement
Au cours des trois dernières années, le monde s’est interrogé sur les trois vidéos de jets de l’US Navy chassant des OVNIS.

Le New York Times a publié l’histoire le 16 décembre 2017, mais certaines personnes n’étaient pas convaincues que les vidéos étaient authentiques.

Elles l’étaient. Le 27 avril de cette année, le département américain de la Défense a publié une déclaration confirmant que les films « étaient bien des vidéos de la marine ».

Le commandant David Fravor a décrit l’OVNI comme «un acte de guerre». Crédit: ABC

Ils ont déclaré que les phénomènes présentés dans les films de 2004 et 2015 – pris sur une caméra infrarouge tournée vers l’avant – étaient officiellement classés comme «non identifiés».

Un témoin de la rencontre de 2004, le commandant David Fravor, a décrit le brouillage par l’OVNI des systèmes de radar de la Marine près du porte-avions USS Nimitz comme étant « un acte de guerre ».

Le Congrès américain demande une action contre les ovnis
Le 17 juin, la puissante et très secrète commission du renseignement du Sénat a rédigé la loi sur l’autorisation du renseignement pour l’exercice 2021.

À côté du matériel habituel qui entre dans une telle législation, il y avait une section vraiment extraordinaire sous le titre « Menaces aériennes avancées ».

Dans ce document, les sénateurs ont exigé que le principal chef des espions américains, le directeur du renseignement national, produise un rapport sur les OVNIS, détaillant ce que les diverses agences de renseignement savent et élaborant un plan pour empêcher les OVNIS de voler dans l’espace aérien militaire restreint.

Curieusement, la vice-présidente élue, Kamala Harris, siège au comité et beaucoup se demandent si cela aura une incidence sur la façon dont le président Biden envisage de traiter la question.

Les sénateurs ont exigé que le chef des espions américains, le directeur du renseignement national, produise un rapport sur les ovnis Crédit: ALAMY

Dans une interview avec CBS, le sénateur Marco Rubio, président par intérim du comité, a déclaré: « Si c’est quelque chose qui ne vient pas de cette planète, cela pourrait en fait être mieux que de voir une sorte de saut technologique des Chinois ou des Russes, ou quelque autre adversaire qui leur permettrait de mener ce genre d’activité ».

Le président Trump s’exprime
Il a été le président américain le plus controversé et le plus franc de l’histoire, mais pourrait-il encore avoir une dernière surprise dans sa manche?

Jamais auparavant un président en exercice n’avait laché autant d’indices sur les OVNIS.

À la fin d’un point de presse Dans un point de presse d’avril, il a évoqué l’un des films de Navy Top Guns poursuivant un OVNI comme «un enfer d’une vidéo» et a également confirmé qu’il avait assisté à un briefing sur la rencontre.

Donald Trump a laché de nombreux indices sur les ovnis en 2020 Crédit: AP: PRESSE ASSOCIÉE

Les amateurs d’OVNIS croient qu’un vaisseau spatial extraterrestre s’est écrasé à Roswell, Nouveau-Mexique en 1947.

Plus tard dans l’année, dans une interview pour la fête des pères sur l’émission de télévision de son fils Don Jr, Triggered, il a répondu à une question sur Roswell – où les passionnés d’OVNIS croient qu’un vaisseau spatial extraterrestre s’est écrasé en 1947.

Il a dit: « Je ne vous parlerai pas de ce que j’en sais, mais c’est très intéressant. »

S’il connaît la vérité sur les extraterrestres, le moment le plus probable pour lui de divulguer serait dans les derniers jours de sa présidence.

Cela cimenterait sa place dans l’histoire et mettrait des bâtons dans les roues dans la présidence de Joe Biden.

Le Pentagone installe une unité de chasse aux ovnis
EN août, le Pentagone a publié un communiqué de presse sensationnel, confirmant la création d’un groupe de travail sur les phénomènes aériens non identifiés.

L’unité top-secrète a été créée en partie pour répondre à la demande d’action officielle de la commission du renseignement du Sénat.

The Pentagon confirmed the establishment of an Unidentified Aerial Phenomena Task Force. Credit: ALAMY

La mission du groupe de travail est décrite comme «de détecter, analyser et cataloguer les PAN qui pourraient potentiellement constituer une menace pour la sécurité nationale des États-Unis».

Peu de détails sur leur travail quotidien sont apparus.

Mais au début de décembre, une fuite entre le personnel de la communauté du renseignement et le média The Debrief a révélé que les experts du Pentagone n’avaient pas exclu une explication extraterrestre pour la série continue de rencontres entre les OVNIS et l’armée américaine.

La vie sur Vénus
SEPTEMBRE a apporté une découverte scientifique choc qui a fait la une des journaux partout dans le monde – la nouvelle que la vie avait été découverte sur Vénus. Peut être.

Les scientifiques, dirigés par le professeur Jane Greaves de l’Université de Cardiff, ont détecté une molécule appelée phosphine dans l’atmosphère infernale de Vénus.

Les scientifiques ont annoncé avoir détecté une molécule appelée phosphine dans l’atmosphère vénusienne en septembre 2020. Crédit: SCIENCE PHOTO LIBRARY

On ne sait pas comment de telles molécules pourraient se former à travers des processus naturels, donc cela peut être une preuve de vie extraterrestre microbienne.

Les implications sont vastes, car si la vie est apparue non pas une mais deux fois dans notre système solaire, la vie n’est pas une sorte de miracle cosmique ponctuel, mais un processus naturel.

Cela suggère que la vie devrait être courante dans l’univers.

Dans une étude publiée plus tôt dans l’année dans The Astrophysical Journal, les scientifiques ont estimé qu’il pourrait y avoir 36 civilisations intelligentes dans notre galaxie de la Voie lactée.

Compte tenu de certaines estimations du nombre de galaxies présentes dans l’univers, cela suggérerait qu’il existe environ 72 billions de civilisations.

Le ministère de la Défense retient la photo d’OVNI pendant 50 ans
En octobre, The Sun a révélé en exclusivité une décision choquante du gouvernement de garder secrète la photo la plus spectaculaire des fichiers OVNIS du ministère de la Défense pendant encore 50 ans, suscitant la fureur des amateurs d’OVNIS.

La photo – qui avait été affichée sur le mur de mon bureau du ministère de la Défense pendant des années – montrait un vaste engin en forme de diamant qui planait au-dessus de la campagne écossaise près de Calvine en août 1990, avant de s’envoler verticalement à une vitesse immense.

Nick Pope a recréé une photo du ministère de la Défense représentant une observation d’OVNI à Calvine, en Écosse

La meilleure représentation que nous ayons de la photo réelle est le résultat d’une collaboration entre moi-même et un graphiste, et a été produite pour une émission de télévision Channel 5.

Je suis convaincu que c’est une reconstitution presque exacte, mais malheureusement, le public devra attendre des décennies pour voir la réalité.

L’ancien président Obama laisse entendre que des ovnis existent
Le 30 novembre, l’ancien président Barack Obama a accordé une interview à l’humoriste américain Stephen Colbert, dans laquelle il a laissé entendre que les ovnis étaient réels.

Colbert a demandé si Obama avait déjà essayé d’obtenir des informations top secrètes sur les OVNIS lorsqu’il était président.

L’ancien président Barack Obama a donné une interview dans laquelle il a laissé entendre que les ovnis étaient réels. Crédit: STOCK CARNET DE TRAVAIL – GETTY

Obama a confirmé que oui, mais a répondu « je ne peux pas vous dire » quand Colbert a insisté pour obtenir des détails.

Un dialogue maladroit a suivi, lorsque l’hôte du Late Show a dit au 44e commandant en chef qu’il prendrait sa réponse comme confirmant que les extraterrestres étaient réels.

Colbert a déclaré: «Très bien, je prendrai cela pour un« oui ». Parce que s’il n’y en avait pas, vous diriez qu’il n’y en avait pas. »

Un ancien chef du programme spatial israélien dit que les extraterrestres existent
L’un des scientifiques spatiaux les plus éminents et les plus respectés d’Israël, Haim Eshed, a choqué le monde en décembre en affirmant qu’il y avait eu une présence extraterrestre sur Terre.

Il a parlé de bases secrètes sur Mars et a dit qu’il y avait une vraie « Fédération Galactique ».


L’ancien chef du programme spatial israëlien Haim Eshed a choqué le monde en affirmant qu’il y avait une présence extraterrestre sur Terre.


Il a allégué que le président Trump était sur le point de divulguer la vérité, lorsqu’il a été persuadé de ne pas le faire, en raison de la panique mondiale qui résulterait des révélations.

Quelques jours seulement après que l’histoire ait émergé, l’ancien chef de la CIA John Brennan a donné une interview où il a dit que le phénomène OVNI pourrait constituer « une forme de vie différente ».

Nick Pope a travaillé pour le ministère de la Défense pendant 21 ans. De 1991 à 1994, il a dirigé leur projet OVNI. Crédits: TOBY CANHAM


Nick Pope s’exprime pour Investigation Océanographique et OANIS et la revue LDLN

29/12/2020

Nous avons fait d’une pierre deux coups concernant l’entretien de notre ami Nick Pope qui a accepté de se livrer pour notre site Web ici et aussi pour la revue de notre ami Jean-Louis Lagneau directeur de la revue LDLN. Cet entretien figure dans le numéro 441 paru en septembre 2020 et aujourd’hui c’est à notre tour de vous en faire bénéficier.


OVNIS alliance américano japonaise pour une étude.

17/09/2020

illustration crédit :
Anguille sous roche

Le Japon et les États-Unis forment

une alliance pour étudier les Ovnis

Article source : MessageToEagle  traduction par le site web français : Anguille sous roche

Lors de la conférence de presse du 8 septembre 2020, le ministère japonais de la défense a annoncé que le Japon allait s’associer aux États-Unis pour étudier les Ovnis.

Plus tôt cette année, le ministre japonais de la défense Taro Kono a annoncé que son pays devrait avoir un plan pour d’éventuelles rencontres avec des Ovnis. Sa déclaration a été faite lors d’une conférence de presse le 28 avril dernier, après que le ministère de la défense américain ait déclassifié et publié des vidéos tournées par des pilotes de la Navy, indiquant la possibilité que des Ovnis existent.

Kono a déjà expliqué qu’il ne croit pas à l’existence des Ovnis, mais il veut que son pays soit prêt s’il devait rencontrer une force extraterrestre inconnue.

Lors de cette dernière conférence de presse, M. Kono a confirmé que le sujet avait été abordé lors de la réunion du 29 août 2020 avec le secrétaire américain à la Défense, le Dr Mark T. Esper à la base aérienne d’Andersen, à Guam.

M. Kono s’est montré prudent et n’a pas voulu entrer dans les détails, mais il a précisé que les deux pays travaillent sur les détails et qu’il présentera bientôt une politique sur la manière dont les forces armées traiteront les objets volants non identifiés.

Question du journaliste : En ce qui concerne les Ovnis, j’aimerais vous demander quelle est votre politique de lutte. Lorsque j’en ai entendu parler en mai, j’ai pensé que j’allais l’envisager, mais où en est l’examen ? Par ailleurs, que pensez-vous de la coopération entre le Japon et les états-unis  lorsque vous trouvez un objet volant non identifié ?

Réponse du ministre japonais de la défense, Taro Kono : Nous allons bientôt nous pencher sur cette politique. Le Japon et les États-Unis ont été évoqués lors de la récente réunion avec le secrétaire Esper à Guam. Nous devons nous abstenir de donner des détails, mais nous continuerons à travailler en étroite collaboration.

Question du journaliste : Cela signifie-t-il que vous avez collaboré sur les Ovnis dans le futur ?

Réponse du ministre japonais de la défense, Taro Kono : Je voudrais m’abstenir de donner une brève explication des détails.

Au cours de l’année, il y a eu plusieurs observations étranges d’objets volants non identifiés signalées par des pilotes japonais.

L’une des rencontres les plus célèbres et les plus déroutantes a eu lieu le 16 novembre 1986, lorsque l’équipage d’un avion-cargo japonais a signalé qu’un objet volant non identifié avait été détecté sur le radar.

L’existence des Ovnis est devenue un sujet sur lequel les scientifiques, les politiciens et les gouvernements sont de plus en plus désireux d’enquêter.

L’ancien sénateur Harry Reid a déjà déclaré qu’il croyait en l’existence des Ovnis et de la vie extraterrestre et il exhorte les politiciens à prendre ces sujets au sérieux.

Le Pentagone a déjà lancé un groupe de travail sur les Ovnis, et il sera intéressant de voir comment la coopération entre le Japon et les États-Unis va progresser et si d’autres pays vont rejoindre l’alliance et partager leurs données qui peuvent apporter plus de lumière sur le phénomène des Ovnis.

 


<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :