L’US Navy refuse de dévoiler une vidéo d’OVNI classée « Top secret »

17/01/2020

La raison invoquée : cela causerait « des dommages exceptionnellement graves à la sécurité nationale des États-Unis ».

C’est une vidéo qui avait beaucoup fait parler. En 2017, le New York Times dévoilait des images filmées par un pilote de la Navy en 2004, sur lesquelles on apercevait un objet volant non identifié (OVNI). Il existerait plusieurs vidéos sur le même type d’incident impliquant des OVNIS. Sauf que la Navy n’a pas l’intention de les dévoiler, explique Business Insider. La marine de guerre américaine avait dû admettre à l’époque qu’un programme d’étude sur les OVNIS existait. Mais des documents liés à celui-ci sont classés comme « top secret » et vont le rester, car leur publication pourrait causer « »des dommages exceptionnellement graves à la sécurité nationale des États-Unis ».

C’est la réponse transmise par la Navy à un chercheur nommé Christian Lambright, qui a déposé une demande d’accès à ces documents dans le cadre du Freedom of Information Act, révèle VICE. Cette loi, remontant à 1966, oblige les agences fédérales à transmettre leurs documents si un citoyen en fait la demande. Cette liberté est toutefois restreinte par différents critères : une possible mise en danger de la sécurité nationale est ainsi une explication suffisante pour empêcher la publication de ces documents. Selon la Navy, au moins une des vidéos de ce dossier est classée « Top secret ». Business Insider précise toutefois que le terme OVNI utilisé ici concerne « des phénomènes aériens non identifiés » ou des « objets volants non identifiés ».

 

Une enquête en cours

Les autorités ne considèrent donc pas nécessairement qu’il s’agisse d’extraterrestre dans les vidéos en question. Sur plusieurs d’entre elles, on entendrait des pilotes d’avions militaires confus. « Qu’est-ce que cette merde ? » se demande notamment l’un d’entre eux. Interrogé par le New York Times en 2017, un pilote avait expliqué avoir observé un objet volant « accélérer comme il ne l’avait jamais vu » auparavant. Des scientifiques avaient toutefois précisé au média qu’ils étaient sceptiques sur le fait que quoi que ce soit d’extraterrestre apparaisse sur ces vidéos. Susan Gough, porte-parole du Pentagone, a de son côté annoncé cette semaine qu’une enquête « sur les observations [de ces documents, ndlr] était en cours ». Elle n’a toutefois pas précisé si les conclusions de cette enquête seraient rendues publiques.

Source


Les archives déclassifiées de la CIA

26/12/2019

Source Sympatico.ca

Un article de Anne Bourgoin

Crédit photo : Shutterstock/Lassedesignen

La CIA a déclassifié plus de 13 millions de pages ; une partie de sesarchives qui couvrent les années 1947 à 1990. Et parmi celles-ci, 1738 fichiers pdf concernent les ovnis et les extraterrestres. On a été farfouiller…

La CIA a été sommée par la justice de rendre ses archives disponibles au plus grand nombre en 2014. Car jusque là, le CIA Records Search Tool (CREST) était seulement consultable aux National Archives Records Administration (NARA) dans le Maryland entre 9 h et 16 h 30 sur l’un des QUATRE terminaux disponibles (quand ils marchaient).

Après décision de la justice, la CIA a (comme de fait) trainé des pieds avant de se décider à financer la numérisation des pages déclassifiées. Révolution iranienne, crimes nazis, relations avec Cuba, guerre du Vietnam, expériences psychiques, ovnis, extraterrestres, il y en a pour tous les goûts. Ceci dit, sachez que le plus croustillant est soigneusement biffé, dans la plus pure tradition des services secrets (sait-on jamais!)

 

 

Crédit photo : CIA.gov

L’approche extraterrestre selon la CIA

La page d’accueil de la CIA concernant les archives d’ovnis (ici) ne manque pas d’humour, elle offre aux internautes de jeter un oeil à ses dossiers X-FIles. L’agence propose deux top 5 de documents que Mulder et Scully auraient adoré pouvoir consulter. Un bas de page vous propose également de vous montrer comment enquêter sur un cas de soucoupe volante. Amateurs, à vos claviers!

La plupart des archives déclassifiées concernent des enquêtes sur des évènements dit extraterrestres survenus dans les années 40 et 50.

Parmi ces archives, on découvre (ou on confirme) que la CIA travaillait avec des médiums. L’agence aurait ainsi appris quel genre de créatures auraient vécu sur Mars. Ben oui toi!

La vie sur Mars

L’un des médiums aurait décrit des bâtiments en forme de pyramides. Pourquoi la CIA l’aurait-elle cru? Il semble qu’on aurait donné une enveloppe scellée contenant les coordonnées de l’endroit dont le médium devait parler, évidemment sans ouvrir l’enveloppe. Il aurait prouvé ses capacités en « lisant » les mots écrits sur le papier. Il a ainsi raconté qu’il voyait les ombres de gens longs et fins vivant plus d’un million d’années avant notre ère sur Mars…

On peut lire également des rapports de signalements extraterrestres à Berlin-Est, en Espagne ou en Afrique du Nord.

Le témoignage espagnol est celui d’un journaliste qui raconte avoir vu en 1952 un objet volant à grande vitesse, à environ 2000 mètres au-dessus du sol. Il avait une forme de fusée et laissait une large trainée de fumée. Il semble que des dizaines de personnes aient téléphoné au journal pour signaler la même « apparition ».

La conclusion de la CIA après compilation de tous les témoignages? « Une provenance interplanétaire et des origines Aliens ne sont pas complètement exclues. » Et elle recommande de faire de plus amples investigations.

crédit photo : CIA.gov

1000 à 2000 rapports

En aout 1952, la CIA rédige une synthèse concernant entre 1000 et 2000 rapports d’observations de soucoupes volantes. Phénomènes naturels, signalements bidons ou encore opérations courantes expliquent la majorité des signalements. Il reste néanmoins une centaine de rapports crédibles non expliqués. Le rapport se termine par ces mots: « Vive recommandation de ne pas informer la presse ni le public… »

Ceci étant dit, la CIA a elle-même avoué dans un tweet être à l’origine de signalements d’ovnis dans les années 50!

Ils avaient construit des avions espions d’un nouveau genre: le Lockheed U-2, capables de voler à plus de 70 000 pieds et de prendre des photos (ancêtre des satellites bonjour!) Le pilotes devaient se vêtir de scaphandres pour pouvoir respirer, car ils atteignaient la stratosphère. Comment ont-ils été aperçu? Au soleil couchant, la lumière se reflétait sur les ailes et donnait l’impression d’une lumière volante… Ils ont été aperçu de nombreuses fois aux États-Unis où ils s’entrainaient et dans l’ex URSS (qui n’eu évidemment pas droit à une explication plausible!

Les archives déclassifiées offrent des heures de plaisir aux amateurs et un voyage dans les coulisses des méthodes de travail de l’agence passionnant. Bonne découverte!


Un vaisseau spatial a-t-il été filmé par les caméras de la Station Spatiale Internationale ?

13/12/2019

Source: NASA live ISS cam via etdatabase.com

 

Nouveau buzz sur la toile après une publication en ligne controversée sur Express.co.uk. Alors que beaucoup de gens prétendent qu’il ne s’agit que d’une autre théorie du complot, d’autres sont vraiment intrigués par cette affaire. Des OVNIS auraient été repérés près de l’ISS lors d’une diffusion en direct de la NASA et l’un des cosmonautes aurait reconnu ce qui se passait. Tout cela est révélé par l’ufologue  Scott Waring sur son site https://www.ufosightingsdaily.com/

Un trio présumé d’ovnis surgit près de l’ISS

La publication en ligne mentionnée ci-dessus remarque que l’expert autoproclamé de la vie extraterrestre, Scott Waring, est certain d’avoir capturé le moment où un cosmonaute russe de l’ISS a remarqué qu’un trio d’OVNIS apparaissait sur un flux en direct de la NASA.

Il s’est rendu sur son blog etdatabase.com pour donner des détails sur la conversation avec l’emblématique station spatiale en orbite.

Il a également publié la vidéo dont il parle, vous devriez donc la consulter ci-dessous.

«Cette conversation enregistrée à partir de la caméra en direct de la NASA est la preuve à 100% que la NASA connaît les engins extraterrestres qui bourdonnent devant et autour de la station spatiale. Lorsque l’astronaute russe à bord de l’ISS a dit: « un vaisseau … » Le contrôle au sol de la NASA l’a interrompu et a dit: « Bien noté », avant qu’il ne puisse terminer sa phrase « , remarque Sott Waring sur son blog.

Il poursuit et écrit: «Elle l’a déjà vu sur une caméra en direct au contrôle au sol. Elle a réagi rapidement, avant qu’il ne puisse trop en dire … mais il a déjà dit la chose la plus importante qu’il pouvait … « un vaisseau! » Vous voyez,  il savait même que c’était un vaisseau extraterrestre à l’avant de l’ISS. Pour finalement aller sur un écran rouge sans caméra. »

L’Express.co.uk note que cette séquence a été tournée le 20 novembre.

 

 

Sources :


L’armée américaine s’associe à des chercheurs sur les ovnis pour étudier une mystérieuse technologie « extraterrestre »

22/10/2019

Investigations UFO et Science

Une vue d’un ovni en forme de’Tic Tac’ enregistrée par les pilotes de la marine américaine ( US Navy) en 2004 crédit photo :
metro.co.uk/

Par Jasper Hamill , journaliste scientifique et technologique Mardi 22 octobre 2019 à 11h00 .

Article et image source : metro.co.uk/

Traduction

L’armée américaine s’est alliée à un groupe d’enquêteurs sur les ovnis pour étudier une technologie de pointe mystérieuse.

To The Stars est dirigé par Tom De Longe, membre fondateur de Blink 182, et a été créé pour enquêter sur les OVNIS. Un geste qu’un observateur a décrit comme une « tournure bizarre », TTSA a signé un accord de coopération pour la recherche et le développement (CRADA), avec le commandement du développement des capacités de combat de l’armée américaine. Les deux organisations vont maintenant travailler ensemble pour «tirer parti des progrès de la science des matériaux, de l’ingénierie métrique espace-temps, de la physique quantique…

Voir l’article original 1 130 mots de plus


Ovnis-Ufos : du matériel exogène récupéré par le Gouvernement US

22/08/2019

Relayé par JL Lagneau LDLN que nous saluons.

Crédit texte Les émanants

Fox News et le New York Times annoncent que le Pentagone s’intéresse aux ovnis et à la récupération de matériel récupéré sur des possibles lieux de crashs, et les entrepose dans un local près de Las Vegas…Il s’intéresse aussi aux personnes ayant fait des observations d’ovnis, ainsi qu’aux témoignages des pilotes et militaires ayant vu effectivement des objets inconnus dans le ciel …Une grande Première, après 70 ans de désinformation..!

Mise à jour lundi 26/08/2019 à 13h50.

« Les émanants « m’ont répondu et vont se renseigner sur ce qui c’est passé. Pour remplacer la vidéo désactivée sur Viméo,  le site web les émanants me transmet le lien Youtube où cette vidéo existe encore , que j’intègre ici. ( un petit, conseil : à vos téléchargements avant qu’elle ne disparaisse pour de bon ). Era & moi, nous remercions ce site web les émanants.

Récupération d’objets exogènes par le Gouvernement US

Si cette vidéo ne fonctionne pas,cliquez ici


Les sénateurs reçoivent un briefing classifié sur les observations d’OVNI

20/06/2019

« Si les pilotes de la marine se heurtent à des interférences inexpliquées dans les airs, le sénateur Warner pense que nous devons aller au fond des choses », a déclaré le porte-parole du sénateur Mark Warner. | Mark Wilson / Getty Images

Un article de Bryan Bender

Source POLITICO

Traduction Era pour Area51blog

Selon des représentants du Congrès et du gouvernement, trois autres sénateurs américains ont reçu mercredi un briefing classifié du Pentagone sur une série de rencontres de la Marine avec des avions non identifiés, faisant partie d’un nombre croissant de demandes émanant de membres de comités de surveillance clés.

L’un d’entre eux était le sénateur Mark Warner (D-Va.), Vice-président du Comité du renseignement du Sénat, dont le bureau a confirmé la réunion d’information à POLITICO.

 

« Si les pilotes de la marine se heurtent à des interférences inexpliquées dans les airs, le sénateur Warner pense que nous devons aller au fond des choses », a déclaré sa porte-parole, Rachel Cohen, dans un communiqué.

L’intérêt pour les «phénomènes aériens non identifiés» a augmenté depuis que les révélations de fin 2017   selon lesquelles le Pentagone avait mis en place un programme d’étude de la question à la demande du Senateur à l’époque  Harry Reid (D-Nev.). Des responsables ont interrogé de nombreux aviateurs et marins, actuels et anciens, qui ont affirmé avoir rencontré des aéronefs très perfectionnés qui semblaient défier les lois de l’aérodynamique lorsqu’ils pénétraient dans un espace aérien militaire protégé – dont certains ont été capturés sur vidéo et rendus publics.

La Marine a joué un rôle de premier plan à la lumière des témoignages de pilotes de F / A-18 et d’autres membres du personnel affectés au groupement tactique, porte-avions USS Nimitz au large de la Californie en 2004 et au USS Theodore Roosevelt dans l’Atlantique en 2015 et 2016.

L’intérêt croissant du Congrès a joué un rôle majeur dans la récente décision du service de mettre à jour les procédures à l’intention des pilotes et des autres membres du personnel afin de signaler de telles observations inexpliquées, ce que POLITICO avait signalé pour la première fois en avril.

« En réponse aux demandes d’informations émanant des membres et du personnel du Congrès, les responsables de la marine ont organisé une série de briefings avec de hauts responsables du renseignement naval ainsi que des aviateurs qui ont signalé des risques pour la sécurité de l’aviation », a déclaré le service dans une déclaration à POLITICO.

La marine n’a pas fait de commentaire immédiat mercredi, et peu de détails sur les dernières sessions secrètes étaient disponibles.

La Marine a joué un rôle de premier plan à la lumière du témoignage de pilotes de F / A-18 et d’autres membres du personnel opérant avec le USS Theodore Roosevelt (illustré) dans l’Atlantique en 2015 et 2016. | Matt Cardy / Getty Images

 

Ils arrivent plusieurs jours après que le président Donald Trump ait déclaré à ABC News que lui aussi avait été informé des informations. «J’ai eu une très brève réunion à ce sujet», a-t-il déclaré. «Mais les gens disent qu’ils voient des OVNIS. Est-ce que je le crois? Pas particulièrement. »

Plusieurs responsables et anciens fonctionnaires ayant une connaissance directe décrivent le briefing de Capitol Hill comme le dernier en date pour les membres du Congrès et leur personnel représentant les groupes de travail du renseignement, des forces armées et des crédits de défense.

«Il y a des gens qui sortent du bois», a déclaré un ancien responsable du gouvernement qui a participé à certaines réunions.

Un responsable des services de renseignement a ajouté: « De nouvelles demandes de briefings arrivent. »

Les sessions ont été organisées par la marine, mais ont également inclus du personnel du sous-secrétaire à la Défense pour le renseignement, ont précisé les sources. Les deux n’étaient pas autorisés à parler publiquement des briefings.

Les défenseurs qui ont accordé plus d’attention au mystère ont indiqué qu’ils espéraient que le Congrès prendrait des mesures plus formelles, telles que demander au ministère de la Défense de collecter et de compléter une analyse détaillée des données collectées par satellite et par d’autres moyens permettant à des navires non identifiés de pénétrer dans l’espace aérien militaire ou opérant sous le contrôle. mer.

Source Politico
Traduction Era pour Area51blog

Trump dit qu’il a été informé des observations d’OVNIS par la marine

20/06/2019

Le président Donald Trump a déclaré qu’il avait été informé des observations d’OVNIS, mais qu’il n’y avait pas particulièrement cru. | Sarah Silbiger / Bloomberg via Getty Images

 

Un article de Matthew Choi – Source POLITICO

 

Le président Donald Trump a déclaré qu’il avait reçu des informations sur les pilotes de la marine rapportant de plus en plus d’observations d’objets volants non identifiés, ajoutant qu’il ne croyait pas particulièrement aux OVNIS.

Parlant avec George Stephanopoulos de ABC News dans une interview publiée samedi, Trump a haussé les sourcils et a souri avec incrédulité lorsqu’on lui a demandé ce qu’il avait fait des rapports.

« Je veux qu’ils pensent ce qu’ils pensent », a déclaré Trump à propos des pilotes de la marine. « J’ai eu une très brève réunion à ce sujet. Mais les gens disent qu’ils voient des OVNIS. Est-ce que je le crois? Pas particulièrement. »

La marine a récemment rédigé de nouvelles directives sur la manière de signaler les contacts avec des « aéronefs non identifiés » en réponse à des informations faisant état d’intrusions de vaisseaux sophistiqués dans des groupes de frappe de la marine, a rapporté POLITICO en avril. Selon le New York Times, les pilotes ont déclaré avoir vu des objets voler à une altitude de 30 000 pieds sans aucun panache d’échappement et à une vitesse supersonique.

Le Pentagone a discrètement mis en place un programme de recherche sur les ovnis il y a plus de 10 ans sous la direction du Congrès. L’AATIP (Advanced Aerospace Threat Identification Program) a été largement encouragé par l’ancien sénateur Harry Reid (D-Nev.) Et n’a été exploité que de manière extrêmement limitée, bien qu’il ne s’agisse pas d’un programme classifié.

Trump ne semblait pas aussi pressé d’agir sur les rapports, disant à Stephanopoulos: « Nous allons voir. »

Quand on lui a demandé s’il avait connaissance d’une quelconque vie extraterrestre, Trump a répondu: « Je pense que nos grands pilotes le sauraient. Certains voient des choses un peu différentes de celles du passé. … Nous examinons cela et vous serez le premier à savoir. « 

Source : POLITICO

Traduction Era pour Area51blog


%d blogueurs aiment cette page :