Dossier X-Files suite : Au cœur des recherches top secrètes du gouvernent US sur les OVNIS, les trous de vers et les univers parallèles.

19/01/2019

Illustration crédit :
GETTY – CONTRIBUTEUR
©2019

Ceci est la suite du dossier AATIP qui s’étoffe au fur et à mesure. 
Info de Nick Pope :  » Plus tôt aujourd’hui, le Bureau des communications de la DIA m’a officiellement rendu publique la lettre envoyée par la DIA aux comités du Congrès à propos de l’AATIP. J’avais déjà vu une version assainie de la liste des pièces jointes, mais j’attendais la lettre de la DIA. »
Article source : thesun.co.uk
L’Agence de renseignements de la défense des Etats Unis a publié des documents extraordinaires qui révèlent une partie du travail effectué dans le cadre d’un projet top secret
Mis à jour le 18 janvier 2019 à 
Traduction Era pour 
De NOUVEAUX documents qui ont fait l’effet d’une  bombe sont apparus qui offrent un aperçu alléchant des vrais   X-files du Pentagone.
Ils mettent en lumière une mystérieuse unité  top secrète chargée d’enquêter sur les ovnis et les extraterrestres, ainsi que sur d’autres phénomènes tels que les trous de ver et les univers parallèles.

Les documents ont été obtenus par Nick Pope, à la tête du projet de recherche sur les ovnis du gouvernement britannique pendant des années.

Ils concernent les travaux du Programme d’identification avancée des menaces aérospatiales (AATIP), qui s’étend sur cinq ans, entre 2007 et 2012.

L’intérêt de la recherche s’est concentré sur diverses «technologies exotiques», notamment la dissimulation par invisibilité, les trous de ver, les dimensions supplémentaires, l’anti-gravité, le  warp-drive et les armes à laser à haute énergie.

On pense que le projet de 16 millions de livres sterling a produit des dizaines de rapports et de documents hautement classés.

Les nouveaux documents, cependant, soulèvent un peu le couvercle sur ce qui se trouve à l’intérieur.

QUEL EST LE RÉEL OBJECTIF DU PROGRAMME OBSCUR?

Mais M. Pope, qui est maintenant un journaliste d’investigation spécialisé dans l’inexpliqué, a déclaré que la nature exacte de l’AATIP reste incertaine.

«Cela ne nous donne toujours pas de réponse définitive à la question de savoir si l’AATIP était un programme qui examinait les menaces aérospatiales de nouvelle génération ou si, comme on l’a prétendu, les« menaces étrangères pour les armes aérospatiales avancées » sont un langage codé pour OVNIS.  »

La plupart de leurs travaux fantômes sont classés.

Mais le Pentagone a confirmé que l’audio et la vidéo de deux pilotes de la marine américaine poursuivant un objet volant non identifié près de San Diego avaient été examinés dans le cadre de ce programme.

La séquence, publiée en août, montre que l’OVNI a tourné et a maintenu une « aura rougeoyante ».

« LES SCIENTIFIQUES VEULENT LA TECHNOLOGIE EXTRATERRESTRE »

M. Pope a déclaré: «La vérité est peut-être quelque part entre les deux.

«Quel meilleur moyen de cacher un programme OVNI que de l’intégrer dans un programme aérospatial, en examinant les« inconnus » parallèlement aux menaces plus conventionnelles posées par la nouvelle génération d’aéronefs, de missiles et de drones?

«Alors que j’avais déjà vu une version assainie de la lettre jointe, la liste se lit comme de la science-fiction par endroits, avec ses références à la dissimulation d’invisibilité, à l’anti-gravité et au warp drive.

« Les croyants prétendent que cela prouve que le gouvernement sait que les ovnis sont extraterrestres et que nos scientifiques tentent de comprendre la technologie qui les sous-tend. »

Source
Référence Nick Pope
Voir liens interne pour le reste du dossier ( cliquez sur les titres ci-dessous pour accéder à nos archives )

Le programme « de recherche sur les ovnis » du gouvernement très secret a étudié de la technologie  et les armes laser, selon des documents.

Dossier X-Files du Royaume-uni – complément (pièces à conviction lettres du DIA)

Merci de respecter les sources et notre travail de traduction pour ceux qui reprennent.

 

Mise  à jour Area 51 blog le 19-01-2019  à 21h00.
Publicités

Le programme « de recherche sur les ovnis » du gouvernement très secret a étudié de la technologie  et les armes laser, selon des documents.

17/01/2019

Des pilotes de la marine américaine ont poursuivi et filmé un objet en forme de «tic-tac» blanc non identifiable en 2004.
Crédit : thesun.co.uk

Dans la continuité de ces dernières 48 heures nous suivons de très près le dossier de l’ AATIP et du DIA par l’intermédiaire de notre correspondant N Pope.

Nous reprenons ici  qu’un résumé du média metro.co.uk, car le reste dit la même chose que l’article précédent mis en ligne ici,  (Dossier X-Files du Royaume-uni – complément (pièces à conviction lettres du DIA)

alors nous ne reprenons que la partie additionnelle celle qui ne figurait pas dans le média The Sun . Notre objectif étant d’avoir un dossier complet avec les dernières mises à jour sans doublon inutile.

Photo  ci-dessus  source : thesun.co.uk

Merci à vous de respecter les sources et notre travail de traduction et d’information en n’omettant pas de nous mentionner simplement.

Une vue de l’ovni ovale » capturée » par les pilotes de l’US Air Force
Crédit document
MetroUK/

Le programme « de recherche sur les ovnis » du gouvernement très secret a étudié de la technologie  et les armes laser, selon des documents.

Article source et photo :  metro.co.uk

 Par Jasper Hamill – le : Jeudi 17 janvier 2019 13h36

 

Traduction 

La US Defense Intelligence Agency a publié des documents qui exposent une partie du travail effectué lors d’un projet de recherche top secret sur les OVNIS. Dans une lettre adressée à un comité du Congrès présidé par le sénateur John McCain en 2018, la DIA expliquait une partie du travail effectué au cours d’un projet appelé Programme avancé de menaces et d’identification pour l’aérospatiale (AATIP). « L’objectif de l’AATIP était d’enquêter sur les menaces étrangères aux armes aérospatiales avancées des dernières années aux 40 prochaines années », explique la lettre. La première mondiale a entendu parler de l’AATIP lors de la projection d’une rencontre entre un avion de chasse F / A-18 Super Hornet et un ovni de forme ovale voyageant à une vitesse étonnante. 

Et en 2016, le New York Times a révélé que le programme avait été exécuté de 2007 à 2012 et avait reçu un financement annuel de 22 millions de dollars. L’AATIP se consacrait à l’exploration de ‘phénomènes aériens inexpliqués’ et aurait rédigé un rapport de 490 pages rassemblant des observations d’OVNIS du monde entier. Mais il est difficile de savoir si le stratagème secret enquêtait sur des étrangers ou explorait les menaces posées par des puissances étrangères. Les derniers documents ont été obtenus par Nick Pope, un chercheur britannique qui dirigeait le bureau des OVNIS du ministère de la Défense.

Ils ont été envoyés au Comité du Sénat sur les services armés et montrent l’intérêt de la recherche de l’AATIP centré sur diverses «technologies exotiques». Ceux-ci comprenaient les trous de ver, l’antigravité, le masquage d’invisibilité, les lecteurs de chaîne et les armes laser à haute énergie.

L’année dernière, le président de la majorité du Sénat, Harry Reid, a adressé une lettre à William Lynn III, sous-secrétaire à la Défense, qui a été déclassifiée. Elle a révélé de nouveaux détails de l’exploration par le gouvernement américain des « technologies aérospatiales perturbatrices ». Bien que la correspondance ne mentionne pas d’étrangers ni d’OVNIS, elle semble confirmer que le Sénat américain a ordonné une évaluation des « menaces aérospatiales étrangères à long terme »

Source

 

Mise  à jour Area 51 blog -le 17-01-2019 à 17h40.


Dossier X-Files du Royaume-uni – complément (pièces à conviction lettres du DIA)

17/01/2019

Hier 16 JANVIER 2019, nous avons mis en ligne les dernières informations ( Fichiers X-Files du royaume-uni- suite.de Nick Pope via le média The Sun. Aujourd’hui nous l’avons contacté et nous a fournit ce qui suit.

Nick Pope nous a autorisé et envoyé au format PDF les lettres du DIA  datant du 9 janvier 2018 et destinée à présent au public , nous le remercions. (accessible juste en-dessous, sous la bannière AREA 51 )

 

Fichier des lettres AATIP DIA que nous a envoyé amicalement Nick Pope et que nous partageons ici pour vous.

Lettres du DIA , cliquez sur l’image au format PDF pour voir ces lettres 

AATIP -DIA-letter-to-congress-

Plus tôt aujourd’hui, le bureau des communications de l’entreprise m’a officiellement remis la lettre que dia a envoyée aux comités du congrès sur l’aiprp. J’avais vu une version aseptisé de la liste des pièces jointe avant, mais j’avais attendu la lettre de la dia.

Nick Pope.

 

Mise  à jour Area 51 blog -le 17-01-2019 à 10h30.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Dossier : les abductions et le groupe sanguin Rhésus négatif.

14/12/2018

Crédit illustration :
changera.blogspot.com

Parmi nos investigations en tenant compte des témoignages il apparaît quelquefois des informations précises qui méritent  une étude approfondie.  Nous allons ici présenter les travaux qui ont fourni une hypothèse avancée de la chercheuse, Eve Lorgen  ancienne biochimiste et  consultante et auteure  de Trauma anormal, expériences paranormales. Elle  pense que les personnes de groupe sanguin Rhésus négatif sont davantage concernées par des enlèvements extraterrestres  que les personnes ayant un autre Rhésus.

Era comme d’autres ufologues s’intéresse à ces cas particuliers d’abduction ,  alors j’ai pensé que cet article conviendrait à vous les lecteurs de Area 51 son blog. C’est avec son accord que je documente son site ici avec ce topique  et en me servant des sites référents ( newsoftomorrow.org & changera.blogspot.com et rentrer.canalblog.com )

Les cas d’abduction est le dossier le plus complexe à traiter pour la filière ufologique – est-il utile de préciser que nous marchons sur des œufs avec ce genre d’affaires ?

Rhésus négatif et abductions

L’explication donnée  par Eve Lorgen met en avant que le rhésus négatif,  est plus facilement porteur (cela signifie qu’il y a moins de risque qu’un embryon hybride étranger soit rejeté).

 Les Rhésus négatif descendent naturellement du singe à l’origine. Elles ne pourraient venir que d’un autre ancêtre – ce qui rejoint la théorie des anciens astronautes.

Les O négatifs sont des donneurs universels qui ne peuvent pas recevoir de sang d’une personne à moins qu’elle soit aussi O négative.

Les O négatifs ne pourraient pas être clonés,  ils auraient un QI plus élevé que la moyenne,  ils sont principalement roux ou blonds, ont des yeux verts ou bleus, ont une ouïe et une vue développée, ont des facultés extra-sensorielles, ont des maladies « empathiques », etc Ils sont souvent guérisseurs.

Un article du site web changera.blogspot.com propose ce qui suit :

 

Une nouvelle théorie suggère que l’ADN des Rhésus Négatif ne vient pas de la Planète Terre !

 

Filibert : Les scientifiques tombent, de plus en plus, sur des énigmes de nos origines comme ici avec le Rhésus de notre sang, ou une autre fois du pourquoi 93% de notre ADN n’est pas utile… Ce qui donnerait du poids à certains messages d’ailleurs qui parlent de la création de notre espèce par des manipulations génétiques effectuées par des Extra-Terrestres qui auraient assemblé 22 génomes différents !

Les caractéristiques qui viennent avec ce type de sang sont les suivants :

  • QI plus élevé
  • température corporelle moins élevée
  • plus en phase psychologiquement et émotionnellement
  • cheveux roux ou auburn
  • sensibilité à la chaleur
  • yeux principalement bleus, verts ou noisette.

Nous n’avons pas réussi à cloner les personnes avec un Rh négatif, et il y a également des fausses couches parfois.
Si une femme enceinte a un Rh sanguin négatif, son corps va rejeter ou attaquer le fœtus s’il a un Rh sanguin positif.
Les femmes avec un Rh négatif doivent être traitées avec une solution spéciale de stérilisation pendant leur grossesse.

Pourquoi le corps de la mère attaquerait-il sa propre progéniture ?

C’est presque comme s’il était un étranger pour elle.
C’est donc là que ça devient intéressant.
Il n’y a aucune preuve  pour certains, mais des théories que les extraterrestres existent et qu’ils ont visité notre planète pendant des siècles.
Beaucoup de gens disent avoir vécu des enlèvements et des interactions avec d’autres êtres extraterrestres, et beaucoup de ces gens ont un Rh sanguin négatif.
Certaines personnes croient que ce type de sang vient des sumériens ou des Annunakis.

Avec la compréhension fondamentale que les aliens existent bien, sans aucun doute, cette théorie n’est pas intemporelle.
Il existe d’innombrables hypothèses entourant la possibilité d’une altération génétique provenant d’autres espèces.
Au cours de l’histoire il y a eu tant d’anciens textes et œuvres d’art dépeignant des êtres en train de visiter notre planète.

Alors qu’en pensez-vous que cela est possible ?
Votre sang est-il de rhésus négatif ?  ( fin de l’article )

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Pour notre part nous nous en tiendrons aux données brutes que j’ai sélectionné. Les théories  extraits des articles que nous avons récupérés nous les laissons en état sans nous prononcer, car il faudrait une étude aboutie avant d’affirmer ou d’infirmer  trop hâtivement. Ceci étant, parmi ces constations, le champ de recherches est ouvert , les faits soulevés sont intéressants.  Puissions nous être éclairés par des scientifiques sincères, ouverts et sérieux ? Ceci en vaut la peine !

Références pour cet article :

newsoftomorrow.org  
changera.blogspot.com
rentrer.canalblog.com )

Mise à jour Area 51 blog -le : 14-12-2018 à 14h40.

Dossiers secrets ovnis américains et Armée spatiale de Donald Trump

04/12/2018

Donald Trump pourrait avoir créé sa force spatiale après avoir découvert les secrets de l’Amérique à propos des ovnis, selon Nick Pope.


Donald Trump doit connaître les secrets des OVNI en Amérique, selon Nick Pope.
Crédit : the sun.co.uk

Article source 

Par Emma Parry, correspondante numérique américaine  le 4 décembre 2018,à  14h18.

                                        Traduction Era pour 

Un expert,  ancien membre du ministère de la Défense, Nick Pope, affirme que Donald Trump pourrait avoir lancé la création de son armée spatiale après avoir découvert les secrets  américains sur les ovnis. Nick Pope, qui dirigeait le projet OVNI du ministère de la Défense, a déclaré qu’il serait «absurde» de suggérer que le président soit tenu dans l’ignorance au sujet des menaces potentielles que représentent les ovnis comme le pensent certains théoriciens du complot.

Monsieur Pope  souvent surnommé Fox Mulder dans la vie réelle en raison de ses recherches officielles sur les ovnis – dit que D. Trump doit connaître le projet de recherche secret sur les ovnis du Pentagone – AATIP (programme avancé d’identification des menaces aérospatiales), découvert plus tôt cette année. Il serait au courant du fait que l’influent Comité des services armés des États-Unis a enquêté et a dépensé  de l’argent pour le ténébreux projet AATIP, selon Pope.

Trump sait également qu’un comité sénatorial enquête sur un incident survenu en 2004, au cours duquel des pilotes de l’ US Navy ont poursuivi et filmé un objet blanc en forme de « tic-tac » non identifiable qui s’est déplacé à  la »vitesse d’un missile balistique » au large des côtes du Mexique, a déclaré Pope.

Il estime que ces connaissances ont peut-être contribué aux projets du président de créer une force spatiale, une nouvelle branche militaire dédiée à la guerre dans l’espace. La Force spatiale devrait être créée d’ici à 2020 et a été défendue par Trump, qui a tweeté en août: « Vive La Force spatiale ! »

Nick-Pope-1230222

Nick Pope  dirigeait le programme OVNI du MoD qui a été arrêté en 2009 -Crédit photos https://www.thesun.co.uk

 

Pope a confié à Sun Online:

«Certaines théories du complot suggèrent que les projets du président Trump en vue d’une force spatiale reflètent la nécessité de protéger la Terre contre des extraterrestres hostiles. Il y avait des théories du complot similaires sur le plan Star Wars du président Reagan.

Bien qu’il n’y ait peut-être aucun lien avec des extraterrestres, le président Trump connaît sûrement tous les dossiers secrets OVNIS en Amérique – dont certains ont été révélés plus tôt cette année dans le cadre du projet AATIP – et cela peut avoir contribué à son désir de développer une force spatiale militaire. Et bien sûr, il sait que les deux espaces de combat clés de tout conflit futur vont être le cyberespace et l’espace extra-atmosphérique. Il est donc extrêmement important que les États-Unis dominent ces champs de bataille. »


Des pilotes de la marine américaine ont poursuivi et filmé un objet en forme de «tic-tac» blanc non identifiable en 2004.
Crédit : thesun.co.uk

«Lors de la campagne présidentielle de 2016, Hillary Clinton et son président de campagne, John Podesta, ont fait des déclarations assez fortes sur le thème » pro-OVNI « , mais nous ne savons pas ce que le président Trump sait ou pense à propos de cette question.

« Il saura que le Comité des services armés de la Chambre s’intéresse au projet AATIP du Pentagone, qui a examiné le phénomène des OVNIS, et il saura que le Comité des services armés du Sénat se penche sur l’incident de 2004 où des pilotes de la marine américaine ont pourchassé et a filmé un ovni autour du porte-avions USS Nimitz.

« Mais nous ne savons pas – par exemple – s’il soutient la décision d’organiser des audiences formelles du Congrès à ce sujet. »


Donald Trump signant sa directive de politique spatiale invitant le Pentagone et le ministère de la Défense à entamer le projet de création d’une force spatiale.
Crédit : thesun.co.uk

Pope dit que malgré les théories du complot, il serait incroyable de penser que Trump ne connaisse aucun secret sur les OVNIS que les Etats-Unis pourraient cacher au public.

Et il a même suggéré que ces théoriciens du complot attendent actuellement la divulgation complète de la  connaissance du gouvernement américain concernant  la présence des extra-terrestres .

« De nombreux membres de la communauté ufologique croient en un complot si vaste, si sombre et si profond que même le président n’est pas au courant », a-t-il déclaré.

«Ils utilisent des expressions telles que« besoin de savoir »et« déni plausible »pour suggérer que le président des Etats Unis est hors du coup. « Ça n’a pas de sens. Si les États-Unis avaient la preuve que des extraterrestres ont visité la Terre, le Président devrait le savoir, car, dans son rôle de commandant en chef, il pourrait être amené à prendre des décisions stratégiques immédiates au plus haut niveau, si la situation devenait soudainement hostile.

«Le président a besoin de connaître toutes les choses importantes , dans le cadre d’une culture du  » pas de surprises ». Si quelqu’un dans le complexe militaro-industriel cache les secrets sur les OVNIS au président Trump, ou suggère de garder le silence sur certaines choses, ils risquent un réveil brutal.

«Il est un président particulièrement énergique et volontaire, et il ne voudra pas rester dans le noir ni qu’on lui dise comment traiter le problème des OVNIS.

« La communauté UFOlogique fantasme sur la » divulgation « – peut-être que le président Trump s’en tiendra à un tweet un soir. »

illustration d’un extraterrestre d’après des témoignages ufologiques 
Crédit : thesun.co.uk

Nick Pope, qui a dirigé le projet OVNI du Royaume-Uni entre 1991 et 1994 , aujourd’hui dissous , a déclaré qu’il espérait que le président s’intéresserait à la question – et serait heureux d’utiliser son expertise pour l’aider.

« J’espère que le président Trump s’intéresse personnellement à cela et je serais heureux de participer », a-t-il déclaré.

«Le gouvernement britannique a arrêté son projet ovni en 2009, il n’y a donc aucun expert en la matière, mais après avoir effectué ce travail dans les années 90, je suis ravi de pouvoir vous aider lors de briefings présidentiels et d’audiences du Congrès pour expliquer ce que certains d’entre nous au ministère de la Défense ont conclu sur les menaces et les opportunités qui découlent du phénomène OVNI, quelle que soit sa vraie nature. « 

Mise à jour Area 51 blog -le 04-12-2018 à  22  h   15


La base aérienne du MONTANA (USA) perd son autonomie lorsqu’un OVNI plane au-dessus d’elle !

24/10/2018

Base aérienne de Malmstrom, Montana. Crédit: Wikimedia Commons

Publié le : 23/10/2018

                                Par  Roger Marsh 

 

Traduction Area 51

Un témoin du Montana près de Great Falls a rapporté qu’un contact sur la base aérienne de Malmstrom,il a décrit une panne de courant de 10 minutes après la projection d’un objet de forme circulaire «d’une taille de plus d’un demi-acre» au-dessus de la base. Un témoignage tiré de de la base de données de rapports de témoins du Mutual UFO Network (MUFON). Ce dossier est numéroté  89785.

L’événement s’est produit le 24 janvier 2018.

«Le contact de ma base a décrit l’objet uniquement en noir», a déclaré le témoin. «Si contacté, Malmstrom AFB confirmera la coupure de courant mais rien de plus. Les enquêteurs sont en route. La dernière observation a eu lieu en mai 2017. Cette source est fiable et confirmée comme je le suis. »
Le témoin se décrit comme un détective de la police à la retraite « non exposé aux exagérations ».

Le rapport classé indique que l’objet était de couleur noire sans caractéristiques structurelles. La taille de l’objet était supérieure à 300 pieds ( 91,44 m) . Aucune lumière extérieure. Pas d’émissions. L’objet planait à moins de 500 pieds ( 152,4 m ) d’altitude. L’objet était à plus d’un kilomètre du témoin. Aucun atterrissage n’a été observé.

Marie Cisneros, enquêtrice  du CAC du MUFON, et John Gagnon, directeur de l’État du Montana, ont classé l’affaire sous le numéro Information Only.

Les enquêteurs ont contacté le service des relations avec les médias de Malmstrom et n’ont pas reçu de réponse.

«Éliminés pour des anomalies astronomiques ou météorologiques», ont déclaré Cisneros et Gagnon dans leur rapport. “A exclu pour une activité bolide ou boule de feu. Éliminé pour canular évident.

«Notre conclusion: objet non identifié. La taille, la forme, le modèle de vol et la trajectoire ne correspondent pas aux aéronefs conventionnels connus. Parce que cela a été rapporté par quelqu’un d’ autre que le témoin, cette affaire doit être déposée à titre indicatif seulement  à moins que d’ autres informations soient données par le témoin. »

Malmstrom Air Force Base est dans le comté de Cascade, Montana, à côté de Great Falls. C’est là que se situe la  341e escadre de missiles  (341 MW) du  commandement de la frappe et de la Force aérienne  (AFGSC). En tant que lieu désigné de recensement, il a une population de 3 472.

Source

Mise à jour Area 51 blog-le 24-10-2018 à 13h25.

 


The guardian : Le congrès continue de prêter attention aux OVNIS.

16/10/2018

Les termes « OVNI » et « soucoupes volantes » sont tous deux à tort considérés comme des synonymes de « vaisseaux spatiaux extraterrestres ».
©Photographie: Jim West / Rex / Shutterstock

Article source : theguardian.com traduction  Era & Sylvain pour 

Le regain d’intérêt des États-Unis pourrait donner lieu à des auditions fascinantes, mais l’accent devrait être mis sur la qualité et pas seulement sur le nombre d’observations rapportées.

Nick Pope : 

« – Voici un nouvel article dans les médias sur l’intérêt que porte  actuellement le  Congrès américain aux OVNIS et la possibilité d’une audition formelle sur le sujet :

Le phénomène OVNI suscite un regain d’intérêt et il provient d’une source inattendue : le Congrès des États-Unis.

Le Comité des forces armées du Sénat étudie un incident survenu en 2004 au cours duquel des pilotes de la marine américaine volant avec le groupe de frappe USS Nimitz ont rencontré, poursuivi et filmé des objets non identifiés en mouvement rapide. Selon des sources fiables, au moins deux des pilotes de chasse impliqués ont déjà été interrogés et un opérateur radar a par la suite été invité à prendre contact.

En parallèle, le Comité des services armés de la Chambre s’y intéresse. Les archives d’avril montrent que le comité a reçu un briefing de la Defense Intelligence Agency (DIA) sur le projet OVNI du Pentagone, appelé AATIP. Nous savons si peu de choses sur AATIP qu’il existe même un différent quant à savoir si l’acronyme signifie Programme avancé d’identification de la menace aérospatiale ou Programme avancé d’identification de la menace aéronautique. L’existence même du projet a fait sensation, car jusqu’à ce que le New York Times dévoile son histoire en décembre 2017, le gouvernement américain a déclaré qu’il n’avait pas enquêté sur les ovnis depuis les années 1960, année durant  laquelle il avait été examiné dans une étude intitulée Project Blue Book .

Il serait préférable que le phénomène soit évalué et jugé non pas uniquement en chiffres, mais en mettant l’accent sur les cas dans lesquels nous disposons de preuves irréfutables : rapports soumis de manière indépendante par des pilotes effectuant différents vols ; observations visuelles corroborées par radar ; des photos et des vidéos considérées comme véritablement intrigantes par les analystes d’images de la communauté du renseignement. Indépendamment de la méthodologie que nous utilisons pour évaluer le phénomène, comment pouvons-nous le faire de manière impartiale alors que le sujet a tant de bagage de la culture pop ?

Une première étape dans le recadrage du débat pourrait être de changer le langage. Le terme «OVNI» est devenu aussi obsolète et chargé de bagages que la «soucoupe volante», aujourd’hui largement disparue. Les deux sont largement, mais à tort, considérés comme étant synonymes de «vaisseau spatial extraterrestre», alors que toute expression devrait évidemment signifier quelque chose dans le ciel que l’observateur ne peut pas identifier. Lorsque la question « Croyez-vous aux OVNIS ? » Est interprétée à tort comme « pensez-vous que des extraterrestres nous visitent? », Alors nous avons clairement un problème.

Nous avons abordé cette question au sein du  ministère de la Défense au cours des  années 1990 en remplaçant «UFO» par «UAP» pour Phénomènes aériens non identifiés . Cela nous a permis d’obtenir un financement accru et de forcer quelques hauts fonctionnaires à prendre la question plus au sérieux, car ils pensaient que nous examinions un problème scientifique, et non un mystère de science-fiction.

Des années plus tard, en 2011, j’étais l’un des animateurs d’une réunion privée à Washington DC, présidée par l’ancien chef de cabinet de Bill Clinton, John Podesta, qui s’intéresse depuis longtemps à la question. Cela rappelait un épisode de The X-Files et il y avait même un ancien directeur de la CIA assis à l’arrière qui ne participait pas à la discussion, mais prenait des notes en silence. J’ai informé les participants de l’utilisation par le ministère de la Défense du terme «UAP» et le message a clairement pris tout son sens.

Au cours de la campagne présidentielle d’Hillary Clinton, pour laquelle M. Podesta était le président, elle a parfois discuté des PAN et lors d’ une interview dans l’émission de Jimmy Kimmel, elle a corrigé l’hôte pour avoir utilisé le terme «OVNI». Nous n’avons pas encore appris ce que Donald Trump pense des PAN, mais son enthousiasme pour une force spatiale a certainement créé quelques théories du complot.

En ce qui concerne les PAN, la vérité est bien plus étrange que la fiction. Il s’avère que l’AATIP était en grande partie l’invention du chef de la majorité au Sénat de l’époque, Harry Reid, et qu’une grande partie du travail avait été confié à Bigelow Aerospace , dirigé par l’ancien magnat des hôtels économiques (et convaincu des visites extraterrestres), Robert Bigelow. Une lettre de 2009 de Harry Reid à propos de l’AATIP semble être de la science fiction par endroits.

À présent, certaines  personnes impliquées précédemment dans le projet – y compris le responsable de la DIA qui l’a dirigé, Luis Elizondo – ont rejoint une société à but non lucratif appelée Académie des arts et des sciences To The Stars , dirigée par Tom DeLonge, l’ancien chanteur / guitariste et fondateur du groupe pop punk Blink-182. Leur déclaration de mission parle de la création d’un consortium «pour explorer les sciences et technologies exotiques… qui peuvent changer le monde».

Si l’intérêt actuel du Congrès américain évolue vers des audiences formelles, soit spécifiquement sur l’AATIP, ou sur les PANs en général, j’espère qu’ils pourront surmonter les débats sur la terminologie et éviter de s’enliser dans les analyses statistiques. J’ai clairement indiqué ma volonté de témoigner, mon expérience avec le ministère de la Défense pouvant être pertinente.

Se concentrer sur la qualité des rapports et pas seulement sur la quantité devrait permettre une évaluation beaucoup plus significative du phénomène. Indépendamment du résultat, ces audiences pourraient s’avérer les plus fascinantes de l’histoire du Congrès.

• Nick Pope a travaillé pendant 21 ans au ministère de la Défense. De 1991 à 1994, il a été affecté à une division dans laquelle il avait notamment pour tâche d’enquêter sur les observations de PAN qui avaient pour but de déterminer si elles avaient un intérêt pour la défense.

Puisque vous êtes là…

… Nous avons un petit service à demander. Les gens lisent  plus que jamais le Guardian mais les revenus publicitaires dans les médias baissent rapidement. Et contrairement à de nombreuses agences de presse, nous n’avons pas mis de mur payant : nous voulons garder notre journalisme aussi ouvert que possible. Vous pouvez donc voir pourquoi nous avons besoin de demander votre aide.

Le Guardian est indépendant du point de vue éditorial, ce qui signifie que nous définissons notre propre agenda. Notre journalisme est exempt de tout préjugé commercial et n’est pas influencé par des propriétaires de milliardaires, des politiciens ou des actionnaires. Personne n’édite notre éditeur. Personne ne dirige notre opinion. Ceci est important car il nous permet de donner la parole aux sans-voix, de défier les puissants et de leur demander des comptes. C’est ce qui nous distingue des autres médias, à un moment où les reportages factuels et honnêtes sont essentiels.

Si tous ceux qui lisent nos reportages et qui les aiment nous aident à le soutenir, notre avenir sera beaucoup plus sûr. Pour seulement 1 €, vous pouvez soutenir le Guardian – et cela ne prend qu’une minute. Je vous remercie.

Source


Références:

 The Guardian

Nick Pope


Mise à jour Area 51 blog-le 16-10-2018 à 13h35.


%d blogueurs aiment cette page :