« Le gouvernement dissimule les OVNIs pour éviter une panique générale car le public ‘ne peut pas gérer le COVID-19.

23/03/2020

Crédit photo :
strounivers.com/

« Le gouvernement dissimule les OVNIs pour éviter une panique

générale car le public ‘ne peut pas gérer le coronavirus’ »

EXCLUSIF : Les dossiers secrets de la Royal Air Force qui contiennent des observations d’extraterrestres et d’OVNIs sont sur le point d’être rendus publics – mais certains prétendent que les gens n’obtiendront pas la vérité pour éviter encore plus de panique comme dans le chaos actuel lié au coronavirus.

Un chasseur d’OVNIs prétend que le gouvernement dissimule la vérité sur les OVNI et les extraterrestres en raison de la pandémie de coronavirus.

Tony Buckingham, du groupe East Anglia UFO (EAUFO), estime que la panique qui règne autour des rouleaux de papier toilette dans le sillage de la crise sanitaire mondiale est la preuve que le public ne peut pas supporter la vérité.

La RAF va en effet déclassifier ce mois-ci une cache de dossiers d’observation d’OVNI dans le domaine public, après que le gouvernement ait été confronté à des appels à une plus grande transparence.

Mais Tony, de Littleport dans le Cambridgeshire, affirme que la publication des documents qui pourraient prouver l’existence d’extraterrestres arrive à un moment où des pays entiers sont en guerre contre le coronavirus, ce qui pourrait faire basculer l’humanité.

Il a déclaré : « Je ne crois pas que les puissants pensent que nous sommes prêts pour une divulgation complète, et en voyant les gens se battre pour des rouleaux de papier toilette, je dois être d’accord avec cette ligne de pensée ».

Mais il estime que les gens seront déçus s’ils pensent qu’ils trouveront un trésor d’observations de vaisseaux spatiaux de la part des hauts dirigeants si les documents sont effectivement rendus publics.

Cependant, il dit qu’il va « jeter un coup d’œil » aux dossiers pour voir s’ils contiennent des découvertes de bombes.

Il a déclaré : « Je suis au courant de la dernière publication depuis un certain temps maintenant et je dois dire que si cela ressemble aux précédentes tentatives de publication de documents, elles ont été assez décevantes, car il ne s’agissait pratiquement que des observations du public qu’elles avaient signalées. »

« Cela dit, peut-être que ces rapports seront en réalité des observations de la RAF qui ont été enregistrées par les militaires. Dans ce cas, oui, je serais beaucoup plus intéressé ». Il a ajouté : « Il existe de nombreuses preuves et elles se trouvent partout dans le monde. Les documents de la CIA et du FBI sont d’une lecture plus intéressante, avec de nombreuses bribes ». Tony pense qu’il ne faudra pas longtemps avant que le couvercle soit complètement levé sur les découvertes d’OVNIs et que des preuves suggérant une invasion extraterrestre soient en jeu. »

Il a dit : « Les présidents américains, les premiers ministres britanniques, dont Margret Thatcher et Churchill, les dirigeants soviétiques, les chefs militaires et bien d’autres ont déclaré que nous devrions nous inquiéter et certains disent qu’ils ne peuvent pas le dire au peuple. Il y a eu un embargo mondial sur la vérité sur ce sujet et il touche maintenant à sa fin, avec une programmation douce depuis quelques décennies, au point où nous en sommes maintenant avec une acceptation majoritaire du phénomène ».

Pour Tony et de nombreux croyants, les preuves suggérant que des OVNIs visitent la Terre sont le plus grand secret gouvernemental de tous les temps. L’ancien chef de la défense, l’amiral Lord Hill-Norton, a longtemps cité une dissimulation massive.

Il a déclaré : « On m’a souvent demandé pourquoi une personne de mon milieu, un ancien chef d’état-major de la défense, un ancien président du Comité militaire de l’OTAN, pourquoi je pense qu’il y a une dissimulation des faits concernant les OVNIs. »

« Les gouvernements craignent que s’ils divulguaient ces faits, les gens paniqueraient. Je ne crois pas du tout à cela. Il y a une possibilité sérieuse que nous recevions et ayons reçu pendant de nombreuses années la visite de personnes venues de l’espace, d’autres civilisations. Il nous incombe de découvrir qui ils sont, d’où ils viennent et ce qu’ils veulent ».

L’unité UFOLOGIQUE du gouvernement britannique a fermé en 2009 après avoir conclu qu’en plus de 50 ans, elle n’avait jamais reçu de preuves tangibles d’une menace extraterrestre potentielle. Les dossiers existants sont maintenant lentement publiés.

Un porte-parole du ministère de la défense a déclaré : « Il a été estimé qu’il serait préférable de publier ces documents, plutôt que de continuer à les envoyer aux Archives nationales, et ils cherchent donc à les mettre sur une page web gov.uk dédiée ».

La dernière trouvaille en date est encore à venir.

Source


Le cas mystérieux de Zigmund Adamski. RR4.  » Archives ».

10/02/2020

zygmund-adamsk
Crédit photo :
leblogdeletrange.free.fr

Résumé des Articles  et photos d’après 

bbc.co.uk/insideout (traduction ERA )

et

Reynald-  leblogdeletrange.free.fr

Je vous propose un dossier épineux et intriguant émanant du royaume-uni en recoupant deux sources qui sont indiquées plus haut. Une affaire de plus archivée dans notre base de données ici.

Une chose est certaine, rien n’est simple en ufologie et parfois ce sont des enquêtes judiciaires qui indirectement nous transmettent des cas pouvant révéler l’origine  d’une affaire de nature inconnue.

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Voici le dossier :

 

 

 

– Zigmund âgé 56 ans travaillait dans les mines de charbon à Lofthouse Colliery, il  était sorti faire du shopping, puis il a soudainement disparu près de son domicile de Tingley aux alentours de Wakefield en Juin 1980. Son corps a été retrouvé cinq jours après sa disparition, à une trentaine de kilomètres de son domicile dans un parc à charbon de Todmorden.

Enquête :

Zigmund-Adamski-mineur de fond .
Crédit photo : leblogdeletrange.free.fr

Pour les collègues de Zigmund Adamski , la mine de charbon Lofthouse est un mystère complet.

Une disparition mystérieuse, un corps aux brûlures étranges et une substance inexplicable qui a dérouté les scientifiques.

Inside Out enquête sur la présence pouvant résulter d’une activité paranormale lors du décès  d’un mineur  de fond du Yorkshire.

Le corps de Zigmund gisait sur un tas de charbon. Il portait un costume mais sa chemise, sa montre et son portefeuille manquaient.

Ville de Todmorden.
Crédit photo : leblogdeletrange.free.fr

Adamski était partit pour acheter des pommes de terre à 15h30 , le 6 Juin 1980. Le lendemain, il devait assister à un mariage en famille. Son corps a été retrouvé cinq jours plus tard à Todmorden à côté d’une ligne de chemin de fer dans l’après-midi du mercredi 11 Juin à 15h45 par Trevor Parker, le fils du propriétaire de la mine de charbon de Tomlin.

La cour n’a pas été utilisé depuis 11 heures ce matin là, et le corps n’a pas été vu à ce moment-là, Parker est arrivé à 08h00. A 16h10 un officier de police, Alan Godfrey, a assisté à la scène, avec un collègue. À l’examen, il a été constaté qu’il était mort d’une crise cardiaque et qu’il avait des brûlures particulières situées à l’arrière de sa tête, son cou et ses épaules, ceci a attiré  beaucoup l’attention.

Le corps médical déconcerté !

James Turnbull, le coroner qui a analysé la mort de Zigmund, dit que c’est le plus grand mystère de sa carrière.

Le coroner était déconcerté parce que bien que Zigmund ait disparu depuis cinq jours, il n’avait qu’une barbe d’un jour.

Il dit: « La question de savoir où il était avant sa mort et ce qui a conduit à sa mort n’a tout simplement pas de réponses. »

James a également déclaré « qu’une pommade étrange semblait avoir été utilisée sur les brûlures de Zigmund et elle n’a pas pu être identifiée par les médecins légistes. »

Il a constaté que la mort d’Adamski a eu lieu vers 11h00-13 heures 00 ce jour-là. La brûlure sur son cou était là depuis deux jours avant sa mort, et comportait une application particulière  (une sorte de pommade) que les médecins légistes ne pouvaient pas identifier.

Des vérifications exhaustives n’ont révélé aucun dossier attestant que Zigmund avait été soigné dans un hôpital pendant ses cinq jours manquants.

C’est à ce moment que des questions ont commencé à se poser, concernant l’origine de cette pommade inexplicable et qui l’a appliquée à Zigmund ?

Il y eu tellement de doute sur sa mort qu’elle ne fut enregistré légalement qu’à l’automne de 1980,par le médecin légiste James Turnbull.

Ses vêtements étaient en bon état, bien que la chemise a été retiré. Il n’a pas été enregistré en admission , dans aucun hôpital  pendant les cinq jours manquants, et il n’était que depuis quelques heures a peine sur le mont d’anthracite avant qu’il ne soit trouvé. Il est apparu qu’il était en relative bonne santé et qu’il avait mangé sainement, et qu’aucune lutte avait eu lieu. . L’examen post-mortem a été effectuée à 21h15 à Hebden Bridge par le Dr Alan Edwards, un pathologiste consultant au Royal Halifax Infirmary.

 

Alan-Godfrey.
Crédit photo : leblogdeletrange.free.fr

Enlèvement par des extraterrestres ?

Ce ne sont pas seulement les enquêteurs habituels, la police et les médecins, qui ont été attirés par cette affaire.

L’un des UFOlogues les plus célèbres de tous les temps, également appelé Adamski, a proposé ses propres théories étonnantes sur la tragédie.

Il croyait que des extraterrestres de l’espace avaient enlevé le mineur du Yorkshire par erreur.

La spéculation d’une rencontre extraterrestre a été alimentée par le policier Alan Godfrey qui a initialement trouvé le corps de Zigmund .

Le cas est également reliée à une autre rencontre d’Ovni célèbre, celle d’Alan Godfrey.

Le policier qui a trouvé le corps de Zigmund Adamski, Alan Godfrey, rapporte avoir eu une rencontre avec un OVNI six mois plus tard, le 28 Novembre à 5:00 sur Burnley Road (A646) à Todmorden, alors qu’il conduisait sa voiture de service. C’etait a 1 Km de la Carbonería. Il ne se souvenait plus sur ce qu’il lui est arrivé pendant 15 mn. Sous hypnose avec l’aide de MUFORA basé à Manchester en 1981, il a affirmé qu’il avait été enlevé. Le Sunday Mirror ( en date du 27 Septembre 1981) a publié cette histoire sur sa première page comme une abduction OVNI.

Six mois après avoir trouvé le corps de Zigmund, Alan était de nouveau en service à Todmorden à 5 heures du matin.

Il a  prétendu qu’il a également rencontré un OVNI, qui a fait la une des journaux du monde entier.

Alan a dit: « J’aimerais ne jamais avoir vu l’OVNI, en particulier à cause des effets sur mes enfants, ce n’est pas facile d’avoir un policier comme père, mais quand c’est un policier qui a vu un OVNI, c’est encore pire. »

Ce fut un énorme tournant dans la vie d’Alan Godfrey. Il a quitté les forces de police et il est devenu  depuis conférencier lors d’événements de collecte de fonds caritatifs.

Verdict de la BBC !

Au cours des 20 dernières années, de nombreuses observations ont été revendiquées dans les collines Pennine autour de Todmorden.

Il est considéré comme le hotspot britannique d’OVNI. Mais les observateurs sérieux d’OVNIS rejettent la plupart de ces observations de Pennine comme de simples lumières dans le ciel.

Le coin n’a pas non plus convaincu pour de la présence d’une activité paranormale.

Bien qu’il reste encore une série de questions sans réponse concernant la mort de Zigmund, James opte pour une explication terrestre plutôt qu’étrangère à l’heure actuelle.

Mais il dit: « Dans cinquante ans, si nous découvrons que des extraterrestres nous ont rendu visite et que nous ne le savions pas, cela pourrait donner une réponse. »

Mais après toutes ces années, Alan Godfrey n’a toujours pas de doutes, laissant planer dans l’esprit de tous ceux qui sont impliqués et pense à l’hypothèse HET  (Hypothèse des  extra-terrestres).

 La seule chose qui est certaine : ce dossier n’a pas encore été résolu  à ce jour .

Source 1

et

 source 2

 

 


Dossier Royaume-Uni : le cas de Todmorden, Yorkshire, Angleterre le 29 Novembre 1980

10/02/2020

L’ancien enquêteur Nick Pope a travaillé sur le projet OVNI du ministère de la Défense
Source ; Dailystar

Lundi 10 février 2020.

Bonjour , aujourd’hui je continue de vous proposer un petit documentaire vidéo de cas d’observations. Restons au Royaume-Uni pour étoffer « nos archives » de ce pays qui entend rendre public leurs derniers rapports , chose à laquelle je pense que nous n’apprendrons pas grand chose au final, mais qui valideront tout au plus que le Royaume-uni comme les autres pays , a bien été survolé  par quelqu’un ou quelque chose avec des fréquences plus ou moins élevées. Ces vidéos nous en disent certainement plus que ces rapports transmis de force par les autorités à cause du Freedom Of Information Act ( loi de la FOIA : pour la liberté de l’information ) d’où les noms sont presque toujours censurés et les indices importants avec ! Les questions sont celles-ci:  la planète est -elle toujours survolée et immergée par des choses inconnues, et sont elles les mêmes que par le passé ?

Ovni (Reconstitution) Todmorden, Yorkshire, Angleterre [29 Novembre 1980.

 

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici


Les dossiers  » X-files « OVNIS dans le ciel de la Grande Bretagne seront publiés pour la première fois en ligne.

27/01/2020

Ce phénomène a été photographié par un officier à la retraite de la RAF. Il a envoyé cette photo à ses anciens patrons chargés d’enquêter sur les ovnis. La RAF a fermé son unité OVNI en 2009- Crédit : dailymail.co.uk

Article  et photo source : dailymail.co.uk

                                                              

                           Traduction  et mise à jour le  27-01-2020 à 11h30 :  par Era pour        

                                                                                                                 

  • Les rapports d’observation d’OVNIS seront publiés plus d’une décennie après la fermeture de l’unité de la RAF (Royale Air Force )
  • Un processus d’autorisation  pour les documents est en cours avant la publication.
  • Les Archives nationales ‘cherchent à les mettre sur une page Web( gov.uk ) dédiée’ pour cela. 
  • Les observations d’OVNIS reçues par une unité dédiée de la RAF doivent être publiées en ligne.

    La RAF a fermé son unité d’OVNI en 2009 après avoir conclu que – en plus de 50 ans – aucun des rapports n’a montré des preuves d’une menace.

    Les dossiers ont été transmis  aux Archives nationales, souvent classés avant d’être publiés après plusieurs années.

    Mais un porte-parole de la RAF a déclaré que les derniers rapports étaient désormais disponibles en ligne.

    Un porte-parole de la RAF a déclaré qu ‘ »il était estimé qu’il valait mieux publier ces documents, plutôt que de continuer à envoyer des documents aux Archives nationales, ainsi, ils cherchent donc à les mettre sur une page Web gov.uk dédiée » .

  • Il a ajouté: « Le MoD n’a aucune opinion sur l’existence ou non de la vie extraterrestre et n’enquête pas sur les rapports d’OVNIS. »
  • Un processus d’autorisation  des documents est en cours avant la publication, qui devrait avoir lieu «dans le courant du premier trimestre 2020».

    L’ancien enquêteur sur les ovnis du ministère de la Défense, Nick Pope, a déclaré:

  • «Compte tenu de l’intérêt massif du public pour ce sujet, je suis heureux que ces fichiers soient publiés et mis à disposition en ligne… Je suis heureux que le public puisse avoir un aperçu de notre travail sur ces fichiers X qui sont réels. ‘ »

  • SOURCE

L’US Navy refuse de dévoiler une vidéo d’OVNI classée « Top secret »

17/01/2020

La raison invoquée : cela causerait « des dommages exceptionnellement graves à la sécurité nationale des États-Unis ».

C’est une vidéo qui avait beaucoup fait parler. En 2017, le New York Times dévoilait des images filmées par un pilote de la Navy en 2004, sur lesquelles on apercevait un objet volant non identifié (OVNI). Il existerait plusieurs vidéos sur le même type d’incident impliquant des OVNIS. Sauf que la Navy n’a pas l’intention de les dévoiler, explique Business Insider. La marine de guerre américaine avait dû admettre à l’époque qu’un programme d’étude sur les OVNIS existait. Mais des documents liés à celui-ci sont classés comme « top secret » et vont le rester, car leur publication pourrait causer « »des dommages exceptionnellement graves à la sécurité nationale des États-Unis ».

C’est la réponse transmise par la Navy à un chercheur nommé Christian Lambright, qui a déposé une demande d’accès à ces documents dans le cadre du Freedom of Information Act, révèle VICE. Cette loi, remontant à 1966, oblige les agences fédérales à transmettre leurs documents si un citoyen en fait la demande. Cette liberté est toutefois restreinte par différents critères : une possible mise en danger de la sécurité nationale est ainsi une explication suffisante pour empêcher la publication de ces documents. Selon la Navy, au moins une des vidéos de ce dossier est classée « Top secret ». Business Insider précise toutefois que le terme OVNI utilisé ici concerne « des phénomènes aériens non identifiés » ou des « objets volants non identifiés ».

 

Une enquête en cours

Les autorités ne considèrent donc pas nécessairement qu’il s’agisse d’extraterrestre dans les vidéos en question. Sur plusieurs d’entre elles, on entendrait des pilotes d’avions militaires confus. « Qu’est-ce que cette merde ? » se demande notamment l’un d’entre eux. Interrogé par le New York Times en 2017, un pilote avait expliqué avoir observé un objet volant « accélérer comme il ne l’avait jamais vu » auparavant. Des scientifiques avaient toutefois précisé au média qu’ils étaient sceptiques sur le fait que quoi que ce soit d’extraterrestre apparaisse sur ces vidéos. Susan Gough, porte-parole du Pentagone, a de son côté annoncé cette semaine qu’une enquête « sur les observations [de ces documents, ndlr] était en cours ». Elle n’a toutefois pas précisé si les conclusions de cette enquête seraient rendues publiques.

Source


Les archives déclassifiées de la CIA

26/12/2019

Source Sympatico.ca

Un article de Anne Bourgoin

Crédit photo : Shutterstock/Lassedesignen

La CIA a déclassifié plus de 13 millions de pages ; une partie de sesarchives qui couvrent les années 1947 à 1990. Et parmi celles-ci, 1738 fichiers pdf concernent les ovnis et les extraterrestres. On a été farfouiller…

La CIA a été sommée par la justice de rendre ses archives disponibles au plus grand nombre en 2014. Car jusque là, le CIA Records Search Tool (CREST) était seulement consultable aux National Archives Records Administration (NARA) dans le Maryland entre 9 h et 16 h 30 sur l’un des QUATRE terminaux disponibles (quand ils marchaient).

Après décision de la justice, la CIA a (comme de fait) trainé des pieds avant de se décider à financer la numérisation des pages déclassifiées. Révolution iranienne, crimes nazis, relations avec Cuba, guerre du Vietnam, expériences psychiques, ovnis, extraterrestres, il y en a pour tous les goûts. Ceci dit, sachez que le plus croustillant est soigneusement biffé, dans la plus pure tradition des services secrets (sait-on jamais!)

 

 

Crédit photo : CIA.gov

L’approche extraterrestre selon la CIA

La page d’accueil de la CIA concernant les archives d’ovnis (ici) ne manque pas d’humour, elle offre aux internautes de jeter un oeil à ses dossiers X-FIles. L’agence propose deux top 5 de documents que Mulder et Scully auraient adoré pouvoir consulter. Un bas de page vous propose également de vous montrer comment enquêter sur un cas de soucoupe volante. Amateurs, à vos claviers!

La plupart des archives déclassifiées concernent des enquêtes sur des évènements dit extraterrestres survenus dans les années 40 et 50.

Parmi ces archives, on découvre (ou on confirme) que la CIA travaillait avec des médiums. L’agence aurait ainsi appris quel genre de créatures auraient vécu sur Mars. Ben oui toi!

La vie sur Mars

L’un des médiums aurait décrit des bâtiments en forme de pyramides. Pourquoi la CIA l’aurait-elle cru? Il semble qu’on aurait donné une enveloppe scellée contenant les coordonnées de l’endroit dont le médium devait parler, évidemment sans ouvrir l’enveloppe. Il aurait prouvé ses capacités en « lisant » les mots écrits sur le papier. Il a ainsi raconté qu’il voyait les ombres de gens longs et fins vivant plus d’un million d’années avant notre ère sur Mars…

On peut lire également des rapports de signalements extraterrestres à Berlin-Est, en Espagne ou en Afrique du Nord.

Le témoignage espagnol est celui d’un journaliste qui raconte avoir vu en 1952 un objet volant à grande vitesse, à environ 2000 mètres au-dessus du sol. Il avait une forme de fusée et laissait une large trainée de fumée. Il semble que des dizaines de personnes aient téléphoné au journal pour signaler la même « apparition ».

La conclusion de la CIA après compilation de tous les témoignages? « Une provenance interplanétaire et des origines Aliens ne sont pas complètement exclues. » Et elle recommande de faire de plus amples investigations.

crédit photo : CIA.gov

1000 à 2000 rapports

En aout 1952, la CIA rédige une synthèse concernant entre 1000 et 2000 rapports d’observations de soucoupes volantes. Phénomènes naturels, signalements bidons ou encore opérations courantes expliquent la majorité des signalements. Il reste néanmoins une centaine de rapports crédibles non expliqués. Le rapport se termine par ces mots: « Vive recommandation de ne pas informer la presse ni le public… »

Ceci étant dit, la CIA a elle-même avoué dans un tweet être à l’origine de signalements d’ovnis dans les années 50!

Ils avaient construit des avions espions d’un nouveau genre: le Lockheed U-2, capables de voler à plus de 70 000 pieds et de prendre des photos (ancêtre des satellites bonjour!) Le pilotes devaient se vêtir de scaphandres pour pouvoir respirer, car ils atteignaient la stratosphère. Comment ont-ils été aperçu? Au soleil couchant, la lumière se reflétait sur les ailes et donnait l’impression d’une lumière volante… Ils ont été aperçu de nombreuses fois aux États-Unis où ils s’entrainaient et dans l’ex URSS (qui n’eu évidemment pas droit à une explication plausible!

Les archives déclassifiées offrent des heures de plaisir aux amateurs et un voyage dans les coulisses des méthodes de travail de l’agence passionnant. Bonne découverte!


Un vaisseau spatial a-t-il été filmé par les caméras de la Station Spatiale Internationale ?

13/12/2019

Source: NASA live ISS cam via etdatabase.com

 

Nouveau buzz sur la toile après une publication en ligne controversée sur Express.co.uk. Alors que beaucoup de gens prétendent qu’il ne s’agit que d’une autre théorie du complot, d’autres sont vraiment intrigués par cette affaire. Des OVNIS auraient été repérés près de l’ISS lors d’une diffusion en direct de la NASA et l’un des cosmonautes aurait reconnu ce qui se passait. Tout cela est révélé par l’ufologue  Scott Waring sur son site https://www.ufosightingsdaily.com/

Un trio présumé d’ovnis surgit près de l’ISS

La publication en ligne mentionnée ci-dessus remarque que l’expert autoproclamé de la vie extraterrestre, Scott Waring, est certain d’avoir capturé le moment où un cosmonaute russe de l’ISS a remarqué qu’un trio d’OVNIS apparaissait sur un flux en direct de la NASA.

Il s’est rendu sur son blog etdatabase.com pour donner des détails sur la conversation avec l’emblématique station spatiale en orbite.

Il a également publié la vidéo dont il parle, vous devriez donc la consulter ci-dessous.

«Cette conversation enregistrée à partir de la caméra en direct de la NASA est la preuve à 100% que la NASA connaît les engins extraterrestres qui bourdonnent devant et autour de la station spatiale. Lorsque l’astronaute russe à bord de l’ISS a dit: « un vaisseau … » Le contrôle au sol de la NASA l’a interrompu et a dit: « Bien noté », avant qu’il ne puisse terminer sa phrase « , remarque Sott Waring sur son blog.

Il poursuit et écrit: «Elle l’a déjà vu sur une caméra en direct au contrôle au sol. Elle a réagi rapidement, avant qu’il ne puisse trop en dire … mais il a déjà dit la chose la plus importante qu’il pouvait … « un vaisseau! » Vous voyez,  il savait même que c’était un vaisseau extraterrestre à l’avant de l’ISS. Pour finalement aller sur un écran rouge sans caméra. »

L’Express.co.uk note que cette séquence a été tournée le 20 novembre.

 

 

Sources :


%d blogueurs aiment cette page :