Le Pentagone détient «des images claires d’OVNIS poursuivis par des militaires»

02/02/2018

Le Gouvernement Américain  cache au  public des images « cristallines » d' »OVNIS réels » pris en chasse par les pilotes militaires , voilà ce qui a été sensationnellement revendiqué aujourd’hui.

Un article de  JON AUSTIN
Texte et images source L’express.co.uk
Traduction Era pour Area 51 Blog


Crédit image :*Getty

Nick Pope, un ancien enquêteur sur le  phénomène OVNI pour le ministère britannique de la Défense, a réagi aux affirmations des experts selon lesquelles les récentes vidéos d’ « OVNIS » diffusées par le gouvernement américain ne montraient probablement qu’un avion.

Hier, l’Express.co.uk a révélé que dans un podcast radiophonique du Big Picture Science Skeptic Check, produit à l’Institut de Recherche pour l’Intelligence Extraterrestre (SETI), un panel d’experts a regardé les images vidéo radar choquantes et le consensus était que l’objet montré n’était rien de plus que  la chaleur infrarouge des moteurs d’avion mal identifiés par les pilotes de la marine américaine.

 

L’Institut SETI basé aux États-Unis est un collectif de scientifiques à la recherche de preuves de la vie extraterrestre dans le cosmos.

Cependant, M. Pope a soutenu que le film ne devrait pas être rejeté par SETI si facilement.

Il a dit: « J’ai vu les commentaires sceptiques de l’Institut SETI sur les vidéos sur les OVNIS du Pentagone et je pensais que je m’éclairerais, car je pense qu’ils ont mal compris ou n’ont pas tenu compte de quelque chose d’assez important à ce sujet.

« Même si je suis d’accord sur le fait que les vidéos elles-mêmes ne prouvent rien, je pense que leur critique est basée sur un malentendu.Ce que beaucoup de gens ne semblent pas apprécier, c’est que ces vidéos n’ont pas été divulguées illégalement – ils ont été déclassifié et légitimement placé dans le domaine public.

« De toute évidence, par conséquent, il n’y a rien là-dedans que le gouvernement américain, l’armée ou le milieu du renseignement considère comme particulièrement sensible.

Le gouvernement américain a-t-il des images d’ovnis limpides comme ce faux numérique?

« Les résultats détaillés de ces analyses, qui comprennent peut-être des images améliorées et limpides de ce que les pilotes ont rencontré, n’ont pas encore été rendus publics et pourraient ne jamais voir le jour ». Nick Pope

« Oui, c’est une grosse affaire que les avions militaires poursuivaient ces objets, mais bien qu’ils n’aient pas été capables de les attraper ou de les identifier, les vidéos ne prouvent pas que les pilotes ont rencontré des vaisseaux spatiaux extraterrestres.

« Le vrai problème ne se rapporte pas à l’imagerie granuleuse qui a été publiée dans le monde, mais aux analyses classifiées qui auront été entreprises par le personnel du renseignement.

«Quand j’ai travaillé sur le projet OVNI du MoD, nous recevions régulièrement des photos et des films du public, et de temps en temps, au fil des ans, les pilotes de la RAF rencontraient des OVNIS et parfois réussissaient à obtenir des images de caméra.

«Nous enverrions ce matériel au personnel du renseignement de la Défense et à une unité appelée le Joint Air Reconnaissance Intelligence Centre (maintenant intégrée au Centre de fusion des renseignements géospatiaux de la Défense à la RAF Wyton).

«Ces analystes en imagerie sont des gens très intelligents et disposent d’outils extrêmement sophistiqués pour améliorer et analyser les photos et les vidéos.

« C’est exactement ce que l’AATIP et d’autres membres du personnel des services de renseignement américains auront fait avec ces vidéos d’OVNIS, en utilisant leurs propres spécialistes IMINT (intelligence d’imagerie).

Les résultats détaillés de ces analyses, qui comprennent peut-être des images améliorées et limpides de ce que les pilotes ont rencontré, n’ont pas encore été rendus publics et pourraient ne jamais voir le jour.

« En résumé, les sceptiques ne sont peut-être pas impressionnés par les vidéos floues qui ont été rendues publiques – et je comprends leur point de vue – mais quelque part dans la communauté du renseignement américain, il y aura beaucoup plus de matériel impressionnant.

« Cependant, si tout cela peut être déclassifié et rendu public reste à voir. »

La vidéo a fait les gros titres en décembre, lorsqu’un article du New York Times a révélé l’existence d’un département top secret du département de la Défense américain qui a enquêté sur le phénomène OVNI pendant cinq ans, de 2007 à 2012.

Le programme Advanced Aerial Threat Identification (AATIP) disposait d’un budget de 16 millions de livres pour enquêter sur toute menace posée par des objets non identifiés observés par les militaires.

Il a été dirigé par Luis Elizondo, qui a démissionné du DoD en octobre dernier pour aider à mettre en place l’Académie To The Stars avec l’ancien chanteur de Blink 182, Tom DeLonge, pour poursuivre la recherche sur les ovnis en privé.

L’article a également révélé les images de la caméra radar d’un avion de l’US Navy volant au large de la côte de San Diego en novembre 2004, qui aurait montré un OVNI « défiant la physique ».

Ces images faisaient partie du soi-disant incident de l’OVNI de Nimitz, dans lequel plusieurs membres du personnel de la marine américaine ont rapporté avoir vu plusieurs OVNIS en forme de tic-tac au-dessus de la mer, une affaire qui a été étudiée par l’AATIP.

M. Elizondo a ensuite déclaré publiquement que l’affaire, et d’autres examinées par l’AATIP, ont  montré «qu’il y avait des preuves très convaincantes que nous ne sommes pas seuls».

D’autres débunkers ont convenu qu’il pourrait bien s’agir un avion.

Ceux qui croient aux OVNIS discutant de la diffusion de SETI sur le site Web de débat Reddit.com n’ont pas été amusés par les déclarations.

L’un d’entre eux a publié aujourd’hui: «Nos pilotes navals ne sont donc pas suffisamment formés ou expérimentés pour ne pas être surpris et choqués par des échappements de tuyères presque certainement lointains?

Il a aussi déclaré : « le mouvement étrange apparent de l’objet était du à la caméra elle-même en mouvement, et la position de l’avion dans la poursuite. « 

Histoire probable, les gars! Nos pilotes militaires ne seraient que des ignares  sans entraînement dans ces cockpits?  Nous leur faisons juste confiance pour piloter l’avion le plus avancé et le plus cher connu de l’homme, mais c’est idiot là-haut apparemment, selon ce type. Laissez-moi tranquille. »

 

Source : L’Express.co.uk

 

Mise à jour Area 51 blog, le 02-02-2018 à 21h25.

Publicités

Le pentagone a-t-il enquêté en secret sur l »un des incidents ovnis les plus notoires des Midlands ?

03/01/2018

Un article de Jamie Brassington

Source Shropshirestar.com

Traduction Era pour 

 

Une mystérieuse observation d’OVNI au-dessus de la RAF Cosford aurait pu être étudiée dans une étude top-secrète du Pentagone, selon un expert de premier plan.

TRIANGLE 7878

Source de l’Illustration : Ken Pfeifer World Ufo Photos / Le Pentagone aurait pu enquêter sur l’observation d’OVNI au-dessus de la RAF Cosford

 

 

En 1993, une patrouille de police du ministère de la Défense a signalé un gros engin triangulaire au-dessus de la base aérienne des Midlands qui a tiré un rayon vers le sol avant de s’éloigner à grande vitesse.

C’était l’un des douze OVNIS qui ont volé à toute vitesse dans les cieux de la Grande-Bretagne en même temps.

Nick Pope, qui a dirigé le projet OVNI du ministère de la Défense, croit que l’événement «haut profil», surnommé «l’incident de Cosford», faisait partie du programme d’identification avancée des menaces aériennes.

Le programme, géré secrètement par le gouvernement américain, a fonctionné entre 2007 et 2012, mais son existence n’a été révélée que le mois dernier en décembre par des journalistes américains.

Lire le reste de cette entrée »


Du nouveau sur l’ affaire de Rendlesham.

12/12/2017

Nouveau témoin: l’homme prétend avoir entendu un homme de l’USAF parler à de «petits êtres »
Crédit : express.co.uk

Article source : express.co.uk

Par  JON AUSTIN

Traduction ERA pour


 EXCLUSIF: Un nouveau témoin s’est présenté qui pourrait faire la lumière sur le cas le plus troublant d’OVNI non résolu du Royaume-Uni.

L’homme de 62 ans, qui a demandé à l’Express.co.uk de ne pas le nommer, prétend avoir entendu des conversations personnelles entre des membres de l’US Air Force (USAF) quelques jours après les célèbres observations d’OVNI de Rendlesham dans le Suffolk en Décembre 1980.

La légende de Rendlesham, centrée autour des bases avoisinantes RAF Woodbridge et RAF Bentwaters, près de Mildenhall, dans le Suffolk, a été surnommée le Roswell britannique, en référence au mystère de l’accident d’OVNI qui aurait eu lieu au Nouveau -Mexique , aux États-Unis. en juillet 1947.

L’événement extraterrestre suspecté à Rendlesham a vu trois officiers américains basés à la RAF Bentwaters déclarer qu’ un « vaisseau de forme  triangulaire »   a atterri dans les bois voisins aux premières heures du 26 décembre 1980, puis,  est revenu pendant deux nuits supplémentaires.

L’homme, qui travaillait à l’époque  dans l’entrepôt d’une maison de presse  à Felixstowe , dit qu’il était au bar du Marlborough Hotel  situé sur le front de mer de Felixstowe entre Noël et le Nouvel An 1980, quand il a entendu un échange bizarre.

Il a déclaré: « Les hôtels du front de mer étaient très populaires auprès du personnel de l’USAF, en particulier le nouveau bar Flying Boat à Marlborough. »

« -Je connaissais quelques-uns des membres de l’USAF par leur nom, mais c’était juste à travers des discussions de bar et nous n’avions aucune association en dehors du pub. »

« -Je prenais un verre au bar ».

« Il y avait un certain nombre de membres de l’USAF dans le bateau, comme nous l’appelions et un petit groupe d’entre eux se tenait seul dans un coin du bar.

-Je les ai regardés de temps en temps et j’ai pu voir qu’ils avaient une discussion sérieuse sur quelque chose.

Un aviateur semblait particulièrement agité.

«Je me suis approché d’eux, si je voulais être curieux, ou juste me rapprocher du feu, je ne sais pas, mais j’ai entendu quelques mots.

« L’aviateur qui était agité parlait de lumières et de petits personnages. »

on pense souvent que les crop circles sont créés par des extraterrestres, car il n’y a pas d’explication appropriée derrière ce phénomène.
Crédit : Getty images

Il a dit qu’il n’avait aucune idée à l’époque de l’affaire Rendlesham, et n’a pas appris à ce sujet jusqu’à quatre ans plus tard quand le News of the World a publié un article sur l’événement « extraterrestre ».

L’homme a dit: « De toute évidence, c’était un peu bizarre, mais les événements de 1980 n’étaient pas connus en général à ce moment-là, alors cela ne signifiait rien pour moi. »

« L’aviateur a été calmé par ses copains et ils ont pris une autre tournée.

«J’ai demandé à l’aviateur qui était allé au bar si son compagnon allait bien, il m’a simplement répondu qu’il était un peu contrarié, rien de plus.

« Peu de temps après, l’aviateur agité laissa ses émotions l’emporter et il commença à s’énerver, mais je ne pouvais pas comprendre ce qu’il disait.

« L’un de ses camarades  a alors posé le bras sur lui, essayant de le calmer et lui a dit de se taire ou il aurait des ennuis. »

Il a dit que quelques jours plus tard, l’aviateur qui était venu au bar pour boire un coup, était de retour au pub. 

L’homme a dit: « J’ai demandé si son compagnon avait récupéré de la dernière fois que je les ai vus.

« Il a dit » qu’il le pensait, mais il avait été renvoyé aux Etats-Unis et personne ne savait pourquoi « .

Un seul aviateur américain a jusqu’ici affirmé avoir vu des êtres durant la rencontre de trois jours.

Larry Warren, 56 ans, dit qu’il faisait partie d’une équipe d’enquête sur un engin triangulaire le 28 décembre, quand il a vu de petits êtres en dessous.

Beaucoup dans la communauté OVNI disent que son récit a été discrédité par des incohérences.

Le livre Left at East Gate, un récit de première main de l’incident OVNI de la forêt  Rendlesham , sa dissimulation et son enquête, qu’il a co-écrit avec Peter Robbins en 1997, a été retiré en octobre par l’éditeur Cosimo , ce dernier souhaitant prendre ses distances avec cette histoire.

Ce mois-ci, Gary Heseltine, rédacteur en chef d’UFO Truth Magazine, a affirmé que M. Warren avait passé une série de questions sur les détecteurs de mensonges au sujet de l’incident, ce qui l’avait justifié.

Photo de l’ authopsie du présumé alien de Roswell .
Crédit: GRETTY

D’autres restent non convaincus.

Nick Pope a précédemment enquêté sur le phénomène pour le ministère britannique de la Défense (MoD), et prend la parole lors de conférences sur les ovnis.

Il a déclaré à Express.co.uk: « L’essentiel est que même si Warren a passé un test polygraphique – et alors?

« Nous avons tellement de versions contradictoires de son histoire, indiscutablement sur l’enregistrement, qu’elles ne peuvent tout simplement pas être toutes vraies. »

« Quand même son propre co-auteur se dissocie de Warren, et quand même son propre éditeur tire la fiche sur son livre en raison des points d’interrogations sur la véracité du contenu, cela devrait vous dire quelque chose.

« C’est ma conviction, en tant que quelqu’un qui a enquêté sur le phénomène OVNI pour le ministère de la Défense, que l’histoire de Warren est complètement fausse. »

D’autres témoins clés de Rendlesham sont John Burroughs, Bud Steffens, James Penniston et l’ancien colonel Charles Halt .

Les trois premiers ont remarqué des lumières et ensuite un OVNI « sur le sol », et n’ont pas pu tenir compte d’une période de 40 minutes en cherchant dans les bois quand leurs systèmes de communication ont été « éteints » le 26 décembre 1980.

Messieurs Burroughs, Steffens et Penniston ont ensuite déclaré qu’ils se sentaient «statiques» en observant les lumières clignotantes de l’objet et les marques hiéroglyphiques.

Et M. Halt, le témoin le  plus haut gradé, qui était commandant adjoint de base à l’époque, n’était pas présent lors de la première rencontre, mais on lui a dit le lendemain matin et il a enquêté cette nuit après que les officiers aient crié:  » l’OVNI est de retour! »

Il est allé enquêter avec une équipe qui a trouvé trois «trous d’impact» de 1,5 pouce, des dommages aux auvents des arbres et des «niveaux de rayonnement plus élevés» dans la zone de débarquement » –Il a dit qu’ils ont alors vu un objet mystérieux dans un champ entre les bois et une ferme avec « une lumière rouge se déplaçant »

Le récit de M. Warren est que le 28 décembre, il était de garde quand il a été emmené par camion pour rejoindre d’autres membres de l’USAF afin d’ enquêter sur l’OVNI.

Crédit illustration :
GRETTY

C’est alors qu’il a prétendu voir un engin triangulaire débarquer et de petits êtres extraterrestres à proximité, avant que lui et d’autres hommes aient reçu l’ordre de dissimuler l’incident.

Source

 

Mise à jour Area 51 blog, le : 12/12/2017 à 20h30

 


Des militaires censurés sur le dossier d’un OVNI en sustentation pendant 7 heures au-dessus d’un estuaire britannique

26/06/2017

Les militaires de la Royal Air Force ont été «censurés au plus haut niveau» et on  leur a dit d’ignorer les lumières étranges – qui clignotaient rouge, bleu et blanc – malgré le fait que plusieurs témoins les aient également repérées  (image d’archive)

Article source: dailymail.co.uk

Un article de  Phoebe Weston pour Mailonline

Partage de Nick Pope

Traduction Era pour

Les X-Files britaniques révèlent qu’un OVNI a été repéré flottant au-dessus de Skegness pendant sept heures, mais les responsables de la RAF ont été invités à l’IGNORER

  • Les militaires de la Royal Air Force ont été «censurés au plus haut niveau» et on  leur a dit d’ignorer les lumières étranges
  • Le ministère de la Défense a été critiqué pour une réaction mal gérée
  • Un haut fonctionnaire  a écrit au ministère de la Défense en exprimant ses inquiétudes
  • Le cache de 15 fichiers contient des détails sur les observations d’OVNI durant les 50 dernières années
  • Curieusement, les fichiers n’ont pas encore été numérisés, provoquant des théories de conspiration
  • Les ufologues espèrent que les fichiers éclairent l’incident de la forêt de Rendlesham

Un OVNI a été visible sur le radar militaire pendant sept heures au-dessus de Wash à Skegness en 1996 (The WASH est un des plus grands estuaires du Royaume-Uni . Il est alimenté par les rivières Witham , Welland , Nene et Great Ouse), mais les militaires ont été invités à ne rien  faire, selon un document choquant parmi les dossiers britanniques classés x.

Les militaires de la Royal Air Force ont été «censurés au plus haut niveau» et on leur a dit d’ignorer les lumières étranges – qui clignotaient rouge, bleu et blanc – malgré le fait que plusieurs témoins les aient également repérées.

Le ministère de la Défense a été critiqué pour une réaction mal gérée qui, selon certains, aurait pu mettre la nation en danger sérieux lors d’une des observations d’OVNI les plus mystérieuses du pays.

Les dossiers OVNIS classés X ont révélé que le matin du 5 octobre 1996 des lumières vives ont été signalées par plusieurs civils. Mais le secrétaire à la Défense de l’époque, Michael Portillo, n’a rien fait, selon un rapport du journal The Sun.

Un haut fonctionnaire anonyme a écrit au ministère de la Défense en exprimant ses inquiétudes..

 «La RAF est censée, du moins je le croyais, surveiller attentivement les activités au Royaume-Uni, mais ne semble  avoir aucune idée de ce qui se passe», a écrit le ministre.

‘Ont-ils une procédure standard pour ces incidents? Ils avaient assez de temps pour y réfléchir, car l’objet était sur notre radar pendant plus de sept heures !  » a t il dit.

«Bien que je souhaite découvrir ce qui a été vu, ma principale préoccupation provient de la pagaille absolue que de tels événements semblent causer».

Les signalements des lumières étranges ont fait la une des journaux et ont été médiatisées dans diverses émissions de télévision à l’époque.

Je me souviens bien. C’était un cas bizarre », a déclaré  à MailOnline Nick Pope, qui a fait partie du projet OVNI du ministère de la Défense britannique de 1991 à 1994.

 «Le verdict officiel était que le retour anormal du radar aurait pu être causé par une flèche d’église voisine (un effet qui peut se produire dans certaines conditions météorologiques), mais, parallèlement, il y avait des observations visuelles de témoins, y compris des policiers, et plus difficiles à expliquer ».

 « En outre, les événements se sont déroulés au milieu d’une« vague d’ OVNIS» durant laquelle il y a eu de nombreuses observations des habitants. »

Le défunt Martin Redmond – un député qui a pris un intérêt proche et personnel dans le phénomène OVNI – a soulevé la question avec le ministère de la Défense. explique M. Pope.

«Il craignait que, quelle que soit la cause du retour  radar, il semble que la RAF n’a rien fait, peut-être à cause de la  réputation défensive du ministère de la Défense quand il s’agissait d’OVNIS.

 « Il a estimé que, du moins, des enquêtes supplémentaires auraient dû être faites et peut-être qu’un chasseur aurait du décoller – ce qui aurait permis de clarifier le mystère en quelques minutes.
«En fin de compte, Martin Redmond a estimé que ces événements ont mis en évidence une faiblesse fondamentale du système de défense aérienne du Royaume-Uni», a-t-il déclaré.
La lettre suggère également qu’une vidéo de la police sur ces lumières a disparu mystérieusement.

Le cache de 15 fichiers, qui ont été publiés par les Archives nationales, contient des détails sur les observations des OVNIS vus dans tout le pays (image dailymail.co.uk)

«Cela ressemble à un incident d’ OVNI important, car il est relativement rare de se trouver face à des observations visuelles et radar simultanées», a déclaré à MailOnline Nigel Watson, auteur du Manuel d’enquête sur les OVNIs.
«À la lumière froide du jour, la nation n’était pas menacée, mais cela montre que lorsque les gens cherchent des OVNIS, une étoile ou une planète innocente comblera leur imagination», a-t-il déclaré.
Ce document n’est que l’un des nombreux qui a été présenté la semaine dernière dans le cadre d’une série de fichiers qui ont été publiés  par le gouvernement, et qui ont été gardés secrets pendant près de 50 ans.
Le cache de 15 fichiers, qui ont été publiés par les Archives nationales, contient des détails sur les observations d’OVNIS dans tout le pays.

 

Vidéo Youtube (témoignages en VO)

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 

 

Un OVNI a été visible sur le radar militaire pendant sept heures au-dessus de Wash à Skegness en 1996 mais les militaires ont été invités à ne rien en faire, selon un document choquant des  dossiers britanniques classés x

 

QUE SONT LES « X-FILES  BRITANNIQUES »?

Le cache de 15 fichiers, publié par les Archives nationales, contient des détails sur les observations d’ OVNIS durant près de cinq décennies.

Ils contiennent des informations sur un certain nombre d’incidents de haut niveau qui sont censés être liés à des extra-terrestres, y compris dans l’incident de la forêt de Rendlesham  en 1980, surnommé le «Roswell britannique».

Les journaux étaient initialement destinés à être diffusés en 2013 avec des milliers d’autres qui ont vu le jour, mais 18 documents spécifiques ont été retenus. Personne ne sait exactement pourquoi.

Quinze ont été publiés et les trois autres sont encore  en attente.

Le communiqué marque les dernières étapes de ce projet de neuf ans pour déclassifier et diffuser les archives entières du fichier ovni du  MoD (Ministère de la défense).

De façon mystérieuse, les fichiers n’ont pas encore été numérisés, de sorte que les passionnés doivent se rendre aux archives nationales de Kew, à l’ouest de Londres, s’ils veulent y accéder.

Source

Voir aussi 

Traduction Era pour Area 51 blog le: 26-06-2017 

 


« La conspiration des soucoupes » Le MOD publie discrètement ses derniers dossiers X.

23/06/2017

La police du Lancashire a enquêté 8 fois au cours des 2 dernières années sur les observations d’OVNI .
Crédit illustration-thesun.co.uk

Article source: thesun.co.uk

Partagé par Nick Pope traduit par ERA 

Merci à Monsieur Pope

Les X-Files de la Grande-Bretagne sont publiés discrètement par le ministère de la Défense … mais ils les rendent très difficile d’accès

Un rapport officiel gouvernemental relatif aux O.V.N.I.S  nommé les  « X-Files britanniques » a finalement été publié. Les archives nationales ont ouvert un cache de 15 fichiers du ministère de la Défense qui divulguent des détails sur des incidents mystérieux qui ont eu lieu dans le ciel britannique.

Ils comportent des éléments relatifs à une rencontre non résolue qui a été comparée à l’incident de Roswell   en Amérique. L’incident a eu lieu en décembre 1980, lorsque trois militaires ont prétendu voir des lumières lumineuses clignotantes et un objet en forme triangulaire près d’une base de la  RAF dans la forêt de Rendlesham ,dans le  Suffolk. Une enquête a été ouverte, mais le mystère reste non résolu.

L’incident de la forêt Rendlesham: l’une des observations d’OVNI les plus célèbres de Grande-Bretagne.


L’incident de la forêt de qui a eu lieu en décembre 1980 et a été baptisé le : Roswell britannique.
Crédit photo: thesun.co.uk

L’incident de la forêt de Rendlesham a eu lieu en décembre 1980 pendant plusieurs nuits. Le 26 décembre 1980, le personnel militaire affecté  aux bases jumelles de la RAF  de Bentwaters et   de Woodbridge à Suffolk a vu une lumière étrange dans la forêt de Rendlesham, située entre les deux bases. Trois hommes ont été envoyés pour enquêter et deux d’entre eux ont rencontré un petit engin en forme de triangle. Un homme, Jim Penniston, s’est approché pour toucher le côté de l’objet.

Lui et un autre des aviateurs présents, John Burroughs, ont fait des croquis de l’appareil pour les déclarations de témoins. Deux semaines plus tard, le sous-commandant de la base, le lieutenant-colonel Charles Halt et son équipe ont rencontré l’OVNI. 

Il a dit plus tard: «Je suis ici, un haut fonctionnaire qui nie systématiquement ce genre de chose et travaille avec diligence pour  désinformer, et je suis impliqué dans quelque chose que je ne peux pas expliquer».

Malgré une enquête  du MOD, l’incident de la forêt Rendlesham reste inexpliqué.

Mais les ufologues étrangers devront attendre un peu plus longtemps pour découvrir la vérité, grâce au processus mis en place pour lire ces nouveaux fichiers. Ils n’ont pas été numérisés, de sorte que les amateurs doivent se joindre à une file d’attente pour inspecter les enregistrements papier dans la salle de lecture des Archives nationales à Kew, à l’ouest de Londres. De plus, il existe trois autres fichiers qui n’ont toujours pas été diffusés, selon Nick Pope, un ancien fonctionnaire qui a travaillé pour le ministère de la Défense. Monsieur Pope, qui a dirigé le projet OVNI du ministère de la Défense de 1991 à 1994, a déclaré: « Le manque de preuves tangibles et le fait que ces fichiers semblent avoir été glissés sans une annonce formelle des médias contribuent à alimenter certaines théories du complot, et je sais que de nombreuses personnes croient que les «bonnes informations » sont mises de côté.

Une copie du rapport de la Force aérienne des États-Unis sur l’observation d’un OVNI près des bases de la RAF Woodbridge et de Bentwaters au Suffolk au Royaume-uni.
Crédit image:
thesun.co.uk

 

 

Les croquis de John Burrough de l’objet qu’ils ont vu dans la forêt de Rendlesham en 1980.
Crédit illustration: .thesun.co.uk

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« En outre, le fait que certains fichiers n’aient pas été numérisés , ne puissent pas être téléchargés et ne peuvent être visualisés en personne que dans les Archives nationales,  générera sans doute également les théories du complot. « Après cela, il n’y a plus que trois autres fichiers OVNI encore à publier, et ils devraient être rendus publics plus tard cette année, donc il en reste  encore plus à venir. « C’est une bonne journée pour un gouvernement ouvert et  la liberté  de l’information ».

L’année dernière, un aviateur américain impliqué dans l’incident a remporté son procès contre les instances de santé militaires qui ont été contraints à prendre en charge les frais pour le traitement des blessures qu’il prétendait avoir subies à  la forêt de Rendlesham.

Vidéo The Sun via youtube

Bandes son  il y a 30 ans relatives à l’incident d’O.V.N.I de la forêt de Rendlesham au royaume-uni . Vidéo mise sur  Youtube le: 02 novembre 2010 par le SUN.

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Traduction Era pour Area 51 blog le: 23-06-2017 


Il n’existe pas de plan en cas de visite extraterrestre

16/03/2017

 

crédit: metro.co.uk/
Quick – steal his iPad (Picture: Getty Images)

Nick Pope précise que contrairement à ce que pensent les ufologues aucun plan n’est prévu en cas de rencontre avec des visiteurs d’un autre monde.

Pour clarifier, la politique de SETI en matière de post-détection (son document « Déclaration de principes » et le matériel associé) pourrait être considérée comme un plan, mais bien entendu elle ne s’applique qu’à la détection de signaux et non à une arrivée réelle.

Article source: metro.co.uk/

Traduction Era pour Area 51 blog

Avec la découverte de sept nouvelles exoplanètes en orbite autour de leur propre étoile, il semble un peu plus probable que des extraterrestres  visitent la Terre à un moment donné.

Du moins, c’est ce que déclare Nick Pope – qui était responsable du projet OVNI du gouvernement entre 1991 et 1994.

Nick Pope est l’un des principaux experts mondiaux sur les ovnis, les théories du complot et l’inexpliqué.

Dans le cadre d’une longue carrière au ministère de la Défense, il a passé quatre ans à diriger le département des OVNIS du gouvernement, se préparant à une éventuelle invasion – ou visite amicale – de nos voisins célestes.

 

Alors, après tout ce temps, quel est le plan du gouvernement?

– Il n’y a pas de plan.

…Oh.

Il n’y a pas de plan d’urgence pour autant que je sache, a-t-il dit à Metro.co.uk. « La réponse du gouvernement serait que, » Nous considérons cela comme une possibilité incroyablement petite « .

«Mais je dirais, pourquoi ne pas avoir un plan s’il y a même la plus petite possibilité que cela se produise.

Aucune idée de quoi faire au cas où cela se produit (Image : Getty Images)

Bien que cela puisse être alarmant pour certains, Pope déclarait qu’une visite extraterrestre ne ressemblerait pas vraiment à la «guerre des mondes» à laquelle nous nous attendons.

Au lieu de cela, selon lui cela ressemblerait davantage à Arrival (1er Contact)- qui sort en DVD le 20 mars – dans lequel chaque pays réunit une équipe de scientifiques, d’universitaires culturels et d’experts militaires pour essayer de communiquer avec la nouvelle espèce.

Surtout parce que, étant donné qu’ils ont réussi à visiter la Terre avec succès, ils auraient sans doute déjà  plusieurs milliers d’années d’avance  technologique sur nous.

Mais cela, à son tour, pourrait mener à certains conflits internationaux, du moins à court terme. Pope a déclaré: « Il y aurait une lutte pour la technologie étrangère, et les armes. Certaines des grandes nations – et aussi, à l’heure actuelle, les entreprises – se battraient pour mettre la main sur la technologie étrangère. «Le pays qui obtient cette [technologie] serait le leader mondial dans un avenir prévisible».

Bien qu’il ait poursuivi en disant que, à long terme, nous allions tous nous en approcher.

«En fin de compte, cette [visite étrangère] pourrait avoir un effet unificateur», a déclaré Pope.

«Une arrivée extraterrestre pourrait nous convaincre qu’il y a plus de choses qui nous unissent que de choses qui nous séparent.

Alors, tandis que les dirigeants mondiaux poussent en avant leurs élites, quelle est la meilleure chose à faire  pour les gens normaux comme nous ?

«D’abord, et c’est un cliché, mais ne paniquez pas», prévient Pope.

‘Ne commencez pas à courir vers les collines ou à tirer sur des vaisseaux extraterrestres. Attendez que les esprits les plus fins de la planète aient compris ce dont il s’agit.

Dans le même temps, ça ne fait jamais mal de vous procurer une assurance. David King, de Budget Insurance, a déclaré à Metro.co.uk qu’ils commencent une liste d’attente pour une police qui couvre les invasions d’extraterrestres.

«Pour être prudent, nous ouvrons une liste d’attente pour les clients qui seraient désireux de retirer une couverture de dommages anti-alien  le cas échéant», a t-il dit.

Et  «ne tirez pas sur les vaisseaux étrangers» est particulièrement important, a t-il dit, parce que nous pourrions un jour avoir besoin de quitter la planète nous-mêmes – et pourrions le faire avec quelques conseils.

« Un jour, nous devrons aller de l’avant, alors il serait bon d’avoir de l’aide des extraterrestres », a-t-il dit.

«Pour le moment, nous sommes confinés sur Terre, mais nous espérons qu’un jour nous aurons la technologie qui nous emmenera vers les étoiles.

Donc, notre meilleur plan est : se calmer, se lier d ‘amitié avec les extraterrestres, voler leur technologie quand ils ne regardent pas.

Cela nous semble bon.

 

Source

 

Mise à jour Area 51 blog, le : 16/03/2017 à : 18h25


Le département américain de la Sécurité intérieure des États-Unis aurait-il filmé un OVNI ?

14/08/2015
crédit: Ufologie &Paranormal

crédit: Ufologie &Paranormal


area51blog
L’ administratrice de ce blogue ERA, connaît encore une épreuve difficile, alors pendant ce laps de temps j’assumerais l’alimentation  de  son site web. Je reprend  l’article ci-dessous repris crédit photo: Matisse sylvainpar Alexis Ropital administrateur du forum Ufologie&Paranormal.


%d blogueurs aiment cette page :