Le département américain de la Sécurité intérieure des États-Unis aurait-il filmé un OVNI ?

14/08/2015
crédit: Ufologie &Paranormal

crédit: Ufologie &Paranormal


area51blog
L’ administratrice de ce blogue ERA, connaît encore une épreuve difficile, alors pendant ce laps de temps j’assumerais l’alimentation  de  son site web. Je reprend  l’article ci-dessous repris crédit photo: Matisse sylvainpar Alexis Ropital administrateur du forum Ufologie&Paranormal.


Des extraterrestres pacifistes ont essayé de sauver l’Amérique de la guerre nucléaire déclare l’astronaute Edgar Mitchell

12/08/2015
crédit illustration: mirror.co.uk

crédit illustration:
mirror.co.uk

Article et images source: mirror.co.uk –

Traduction ERA pour Area51blog area51blog

Le sixième homme à marcher sur la surface de la lune a fait la déclaration étonnante que les extraterrestres sont venus sur Terre pour arrêter une guerre nucléaire entre l’Amérique et la Russie.

Edgar Mitchell, un vétéran de la mission Apollo 14 en 1971, a  dit au Mirror Online que des sources militaires de haut rang  ont repéré des ovnis au cours des essais d’armes.

L’astronaute a été franc au sujet de sa croyance aux extraterrestres depuis qu’il a atterri sur la surface de la lune, devenant l’une des figures les plus en vue dans la communauté ufologique dans le monde entier.

Il nous a dit que des  militaires initiés avaient vu des engins étranges survoler des  bases de missiles et la célèbre base de White Sands, où la première bombe nucléaire jamais testée a explosé en 1945.

Mitchell a grandi au Nouveau-Mexique à la fois près de la zone d’essai de la bombe et de Roswell, où les believers pensent qu’a eu lieu l’une des plus célèbres rencontres OVNI du monde.

Edgar Mitchell: Le sixième homme à marcher sur la lune

Edgar Mitchell: Le sixième homme à marcher sur la lune

 

«Vous ne connaissez pas la région comme moi», a-t-il dit dans une interview pour le  Mirror Online.

« White Sands était un terrain d’essai pour les armes atomiques – et c’est ce qui intéressait les extraterrestres.

« Ils voulaient connaître nos capacités militaires.

« Avec ma propre expérience de parler aux gens, il est clair que  les extraterrestres ont tenté de nous empêcher d’aller à la guerre et ont aidé à créer la paix sur la Terre. »

 

Apollo 14: Captain Alan Bartlett, coéquipier d'Edgar Mitchell's, marche sur la lune

Apollo 14: Le Capitaine Alan Bartlett, coéquipier d’Edgar Mitchell’s, marche sur la lune

Mitchell a également suggéré qu’il avait entendu des histoires similaires venant de personnes qui tenaient des bases de missiles pendant les parties les plus tendues du 20ème siècle.

«J’ai parlé à de nombreux officiers de la Force aérienne qui ont travaillé dans ces silos pendant la Guerre froide, » a-t-il poursuivi.

«Ils m’ont dit qu’on observait fréquemment des OVNIS et qu’ils ont  souvent désactivé leurs missiles.

« D’autres officiers de bases sur la côte du Pacifique m’ont dit que  leurs missiles [Test]  ont été fréquemment abattus par des vaisseaux spatiaux extraterrestres.

« Il y avait beaucoup d’activité à cette époque là. »

Edgar Mitchell marche sur la Lune en 1971

Edgar Mitchell marche sur la Lune en 1971

Nous avons demandé à Nick Pope, qui travaillait pour le département de recherche sur les ovnis au ministère de la Défense Britannique s’il croyait les allégations de Mitchell.

« Edgar Mitchell est un homme honorable et sincère, que j’ai eu le privilège de rencontrer,» dit-il.

« Mais pour autant que je sache, la plupart de ses informations sur cette question ne proviennent pas de ses propres expériences, mais de ce qu’il a été dit par d’autres.

«Il est clair, qu’à cause de sa renommée, il a eu accès à du personnel gouvernemental, militaire et du renseignement au plus haut niveau, mais parce que – et c’est bien compréhensible – il ne nommera pas  ses sources, nous ne pouvons pas être certains que ces personnes étaient directement avec lui, ou même qu’ils étaient au courant de toutes les informations classifiées sur les ovnis « .

White Sands National Monument in New Mexico

White Sands National Monument au Nouveau Mexique

Pope  a déclaré  « l’idée que des extraterrestres épris de paix sont ici pour avertir l’humanité sur nos façons destructrices » est populaire auprès de ceux qui ont une vision New Age du phénomène OVNI.

« C’est une pensée agréable, mais si je suis sceptique, je voudrais souligner que c’ est presque exactement le scénario du   film classique  de science-fiction de 1951 The Day the Earth Stood Still (Le Jour où la Terre s’arrêta) « , a-t-il poursuivi.

« Il y a certainement eu quelques observations d’OVNI intrigantes autour des installations nucléaires, et autour des bases militaires, plus généralement, mais une autre explication est que certaines de ces observations sont attribuables à des activités d’espionnage impliquant des avions espions secrets ou des drones.

«Étant donné que l’Univers est âgé d’environ 14 milliards d’années, si nous sommes visités, il est peu probable que nous ayons affaire à une civilisation qui n’ait que  quelques centaines d’années d’avance sur nous, donc les  histoires d’extraterrestres venant perturber nos essais militaires sont farfelues.

« Il y a des chances qu’ils aient  des millions d’années d’avance sur nous et pourraient faire tout ce qu’ils voudraient. »

Alors qu’ en pensez vous ?

 

 

 Source

gif

Mise à jour Area51blog, le: 12/08/2015 à :12h55.

area51blog


RENDLESHAM: Une Ufologue mise sur écoute et poursuivie par des Men in Black

23/07/2015

Source : L’express.co.uk

Traduction Era Pour Area51blog

Une Ufologue qui a enquêté sur l’observation la plus controversée de la Grande-Bretagne depuis 35 ans prétend que des « Hommes en Noir » (Men In Black) du ministère de la Défense (MoD) ont essayé de lui faire peur pour qu’elle arrête son travail.

Par JON AUSTIN

Publié le 14-7-2015 

Brenda Butler  prétend que des « Men in Black » l’ont mise sur écoute et l’ont suivie

 

Brenda Butler, qui visite la forêt de Rendlesham dans le Suffolk, chaque semaine dans l’espoir de recueillir des preuves des visites extraterrestres, a affirmé qu’elle et deux co-auteurs ont été harcelés par des fonctionnaires du  MoD et par la police qui tentent d’arrêter leurs recherches .
Lors d’une conférence OVNI qui marque  les  35 ans depuis le mystérieux incident de Rendlesham à côté d’une base de la RAF en 1980, elle a affirmé que le MoD avait essayé de lui faire signer ainsi qu’un autre enquêteur un contrat pour les faire taire sur leurs conclusions, et a dit qu’elle a même été  poursuivie par une «jeep de l’armée » sur les chemins de campagne à 130 km/h.

La légende de Rendlesham a été surnommée le Roswell de Grande-Bretagne d’après le mystérieux crash d’ OVNI qui aurait eu lieu en dehors de la ville au Nouveau-Mexique, Etats-Unis, en Juillet 1947.

L’observation extraterrestre au Royaume-Uni  implique trois officiers de l’USAF sur la base de la RAF de Bentwaters qui prétendent qu’ un «engin de forme triangulaire » a atterri dans les bois voisins aux premières heures du 26 Décembre 1980.

Mme Butler, qui, avec Dot Street et Janny Randals a écrit le livre de 1984 Skycrash: A Cosmic Conspiracy, à propos de l’incident, a dit qu’elle croit même qu’un homme de 22 ans qui a été témoin de l’OVNI pourrait même avoir été assassiné parce qu’il enquêtait sur le cas.

Men in Black est un terme de théoricien de la conspiration pour les hommes en vêtus de costumes noirs prétendant être des agents du gouvernement qui harcèlent les témoins d’OVNIS pour les faire taire.

Cette expression a conduit aux Men In Black des bandes dessinées Marvels et à la trilogie cinématographique du même nom mettant en vedette Will Smith et Tommy Lee Jones à propos d’une agence secrète qui cache l’existence des extraterrestres.

Brenda-Butler-317107

Brenda Butler à la conférence crédit JON AUSTIN

Mysterious

Mystérieux « Men in Black »  crédit GETTY

 

 

A selection of some of the strange pictures Brenda Butler has taken while investigating the forest

Une sélection de quelques-unes des images étranges que Brenda Butler a prises alors qu’elle enquêtait dans la forêt crédit JONAUSTIN•BRENDABUTLER

Sketch of the

Croquis de l’ « OVNI » vu par un villageois lors de l’incident crédit JONAUSTIN•BRENDABUTLER

gif

Mise à jour Area51blog, le: 23/07/2015 à : 20h45

area51blog


Dossier UFO : Réouverture du débat sur l’incident de la forêt de Rendelsham

14/07/2015

Un article de l’express. co.uk traduit par Era pour Area51blog

Un commandant américain de base aérienne à la retraite au centre de la plus controversée des  observations collective d’OVNI du Royaume-Uni insiste sur le fait «que nous ne sommes pas seuls », mais que les dirigeants du monde «dissimulent» la vérité.

Charles-Halt-590814

Le colonel retraité Charles Halt, doyen des anciens militaires Américain  à avoir  rendu publiques les observations extraterrestres, a également dit qu’il a obtenu une « nouvelle preuve à l’appui » de l’atterrissage d’un OVNI à Rendlesham, Suffolk, à côté d’une base de la RAF en 1980.

Revenant 35 ans en arrière, les déclaration de M. Halt incluent :

• à l’époque la forêt de Rendlesham a été assaillie par du  personnel militaire américain « chasseur d’ovnis » .

• Un « OVNI a explosé » devant ses yeux et un autre « a tiré un faisceau laser » depuis 3000 pieds au-dessus

• Le ministère de la Défense britannique (MoD) a plus tard caché des documents relatifs à Rendlesham

•  Le Personnel Américain qui «a eu un missing time de 40 minutes » pendant l’observation s’est vu   refuser l’accès aux dossiers médicaux.

Lors d’une conférence OVNI à Woodbridge, Suffolk, il a dit: « Il n’y a aucun doute dans mon esprit que nous ne sommes pas seuls et il y a des gens (au pouvoir) qui savent cela, mais même M. (Barack) Obama est impuissant face à eux. « 

Maintenant, vous pouvez écouter l’enregistrement de la bande qu’il a faite sur un dictaphone au moment des observations ici :

Si la vidéo ne fonctionne pas correctement cliquez ici

 

 

Charles Halt à la conférence  Crédit : http://www.express.co.uk

Charles Halt à la conférence
Crédit : http://www.express.co.uk

 

 

 

une observation d'ovni plus récente dans les bois de  Rendlesham prise par un chercheur local Crédit photo : express.co.uk

une observation d’ovni plus récente dans les bois de Rendlesham prise par un chercheur local
Crédit photo : express.co.uk

Remarque de Nick Pope : La conférence du  Colonel Charles Halt à propos de l’incident de la forêt de Rendlesham a ré-ouvert le débat sur ce que le MOD (ministère de la défense) et la RAF (Royal Air Force) savaient et ont déclaré à propos des données radar. Voici les documents clé  qui proviennent du dossier principal du MOD sur cet incident, rendu public pour la première fois en 2001, suivant le Code de pratique sur l’accès à la demande d’information auprès  du gouvernement, effectuée à l’époque par Georgina Bruni.

Pour les documents cliquez ici

gif

Mise à jour Area51blog, le: 14/07/2015 à : 14h55

area51blog

 

 


Le Ministère de la Défense Britannique accusé de dissimulation à propos des OVNIS

04/04/2015

Le Ministère de la Défense accusé de dissimulation après avoir retardé la publication de preuves cachées énormes concernant les ovnis surnommées les «X-Files Britanniques »

credit illustration: mirror.co.uk

credit illustration:
mirror.co.uk

  • Un article de Jasper Hamill – Source Mirror
  • Publié le 31 Mars 2015
  • Traduction Era pour Area51blog

Les Chefs de la Défense esquivent la publication de 18 documents «explosifs» concernant les objets volants non identifiés dans le ciel de Grande Bretagne.

Les observateurs d’OVNIS ont accusé Westminster de dissimulation au sujet du retard dans la publication de documents cachés connus comme « les X-Files britanniques ».

Le ministère de la Défense a promis de publier 18 dossiers OVNI à la fin de l’année dernière, mais ils n’ ont pas réussi à se matérialiser.

Après que Lord Black of Brentwood ait posé une question à la Chambre des Lords le mois dernier, le ministère de la Défense a admis qu’il n’ avait pas encore rendu le cache aux Archives nationales pour la publication.

Il a mis en cause « les exigences de traitement supplémentaires » dans le retard et a déclaré que les fichiers seraient publiés à la fin de 2015 ou 2016.

Nick Pope, qui a travaillé comme chercheur sur les ovnis au Ministère de la Défense, a déclaré: « Ce retard énorme va révolter les conspirationnistes. Il semble que le ministère de la Défense soit en perte de vitesse…

« On soupçonnera qu’il y a une bombe dans ces fichiers et que le ministère ne sait pas comment le gérer. »

« Je peux comprendre pourquoi les théoriciens du complot seront en colère et méfiants. »

La rencontre ovni de la Forêt de Rendlesham  est si célèbre qu'elle est devenue une attraction touristique

La rencontre ovni de la Forêt de Rendlesham est si célèbre qu’elle est devenue une attraction touristique

On pense que certains fichiers se rapportent à une célèbre rencontre avec un OVNI dans la forêt de Rendlesham qui a été surnommée « le Roswell Britannique ».

L’Aviateur américain Première Classe John Burroughs a été exposé à des radiations lors de cet incident, le laissant avec des problèmes de santé graves.

« Ces documents pourraient être légitimement appelés X-Files Britanniques et contiennent presque certainement d’autres documents sur l’incident de Rendlesham Forest, » a ajouté Pope.

«Étant donné que le gouvernement américain a récemment dédommagé les témoins de Rendlesham sur le gouvernement britannique ayant avoué que ces derniers  ont probablement été irradiés, il est possible qu’il y ait eu une querelle diplomatique de haut niveau suite à cette affaire, ce qui aurait causé le retard. »

John Burroughs est toujours à la recherche de réponses sur ce qui lui est arrivé en 1980

John Burroughs est toujours à la recherche de réponses sur ce qui lui est arrivé en 1980

Pat Frascogna, l’avocat de Burroughs, a récemment remporté un procès pour forcer les responsables militaires de la Santé à payer pour le traitement de cette maladie…

« Nous savons qu’il y a des informations à propos de l’incident de la forêt de Rendlesham contenues dans ces fichiers du MOD  parce que le ministère de la Défense l’a clairement indiqué afin de répondre à une demande d’accès à l’information par John Burroughs  l’année dernière », a déclaré Frascogna.

Cela frustre encore tous ceux qui essaient simplement d’obtenir la vérité sur ce qui s’est passé. Je crois que nous pouvons très bien être témoins d’une situation où quelqu’un au ministère de la Défense y pense à deux fois avant de publier  ces dossiers secrets, ou que  quelqu’un de plus haut lui ait commandé de retarder leur parution « .

Alors que de nombreux fervents de la théories du complot espèrent que les documents contiennent des preuves des visites extraterrestres, il est probable qu’ils contiennent des informations top secret défense qui concernent potentiellement des armes classées secrètes ou des aéronefs.

L’an dernier, la CIA a revendiqué la responsabilité de plus de la moitié de toutes les observations d’OVNIS rapportés à la fin des années 50 et 60.

En réponse à la question de Lord Black, Lord Astor of Hever, Sous-Secrétaire d’Etat et  porte-parole des Lords à la Défense, a déclaré: « Le calendrier pour le transfert de fichiers du ministère de la Défense aux Archives nationales se compose d’environ 10 000 dossiers par an. le calendrier est continuellement mis à jour pour tenir compte des changements de priorité et de progrès sur différentes séries de dossiers. « 

gif

Mise à jour Area51blog, le : 04/04/2015 à 17h30

area51blog


Documentaire vidéo sur l’incident de Rendelsham

23/03/2014
UFO Incident: Rendlesham Forest crédit:paranormalportals.com/

UFO Incident: Rendlesham Forest
crédit:paranormalportals.com/

Bannière

avatareraavatar-i-love-japan

Note Administration

Dimanche23/03/2014 à 23h10.

Les symboles trouvés à  Rendlesham crédit image:paranormalportals.com/r

Les symboles trouvés à
Rendlesham
crédit image:paranormalportals.com/

« Ce documentaire reprend une affaire qui n’est pas nouvelle, mais c’est la manière de l’aborder qui diffère. L’avantage de ce reportage est qu’il est facile à regarder car présenté à la manière d’un film : on entend les témoins et les acteurs jouent la reconstitution avec des trucages.  Pour les gens ne connaissant pas cette affaire ce sera une première à découvrir et pour les autres ce sera un rappel et l’occasion de partager cette vidéo avec des gens autour d’eux ignorant ce dossier. Sur nos sites bien entendu vous trouverez ce dossier.« 

Si la vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Lien interne: 

L’incident de Rendlesham

gif

Mise à jour Area51 blog, le : 23/03/2014 à 23h10.

area51blog


NICK POPE DANS « UFO DIGEST » A PROPOS DES ARCHIVES NATIONALES BRITANNIQUES

05/07/2013

Les Informations du jour des Rencontres Ufologiques

clip_image002 

 

NICK POPE QUE NOUS AVONS REÇU A PARIS EN 2007 S’EXPRIME AUX USA DANS « UFO DIGEST » A PROPOS DES ARCHIVES NATIONALES BRITANNIQUES CONCERNANT LES OVNIs,  ARCHIVES RÉCEMMENT RENDUES PUBLIQUES

 

Commentaires des « Rencontres Ufologiques »  sur les déclarations de Nick Pope.

 

Photo à gauche : Nick Pope annonce sur les  chaînes de télévision la diffusion des nouveaux documents libérés par le Mod.

 clip_image004

 

Nick Pope nous apprend que le gouvernement Britannique a mis en place un programme sur cinq ans pour libérer et déclassifier l’ensemble des archives relatives aux OVNIs, détenues par le gouvernement. Ces documents quittent donc, par vagues successives,  le ministère de la Défense pour le département des archives nationales.

 

Voilà pourquoi chaque année nous avons droit à des commentaires, souvent nébuleux et tendancieux, dans la presse mondiale, diffusés par quelques agences de presse parfaitement choisies. Certains documents y sont mentionnés et on peut accéder sur internet à une sélection de ces informations jusqu’alors confidentielles.

 

Selon Nick Pope, il connaissait depuis plusieurs mois l’existence de ce dernier lot de fichiers,  maintenant libéré, mais il ne pouvait le révéler car l’information était confidentielle. Pour lui, c’est une des plus importantes décisions liés au dossier ovni de ces dernières années. Rappelons que Nick Pope est Britannique, qu’il a été le responsable du MOD, le service qui au sein du Ministère de la Défense s’est occupé durant plusieurs décennies du dossier ovni.

 

Nick Pope se pose la question de savoir si tous les documents ont bien été libérés.

                

Bien évidemment pour lui, c’est NON !  Il met en avant que dans la loi Informatique et Liberté qui est en vigueur en Grande Bretagne,  de larges catégories de motifs exonèrent l’état de son obligation de rendre public les documents demandés. Ces catégories sont entre autre la Défense, la Sécurité nationale et le Renseignement. Nick Pope a la conviction que le gouvernement et ses services, ont donc conservé le «  black- out » sur un certain nombre de documents. Il  a travaillé pour le Ministère de a Décence, il sait comment cela se passe.

 

Nick Pope est surpris par le fait que le Gouvernement Britannique et ses services reconnaissent publiquement que certains documents, parmi les meilleurs,  aient été «  égarés »  ou « détruits » accidentellement. Parmi ces dossiers,  des fichiers relatifs à l’incident de la forêt de Randlesham, des photos parmi les plus intéressantes communiquées au Ministère de la Défense, le journal de bord d’un navire qui contiendrait des informations sur un OVNI vu lors d’un exercice militaire de l’Otan, un film pris par des militaires qui ont été envoyé avec leur avion de chasse, pour intercepter un ovni etc….. On  a connaissance de certaines traces d’observations qui ne sont pas divulguées car il en est fait mention, par exemple,  dans les journaux internes de certaines bases de la RAF.  On sait aussi que les pilotes évitent d’utiliser le terme ovni et parlent  de quasi accident avec un avion inhabituel ou un hélicoptère non conventionnel.  Il y a donc en conséquence selon Nick Pope, de nombreuses traces relatives à des affaires qui ne sont pas rendues publiques dans les documents libérés ces dernières années.

 

Nick Pope, bien informé, dément catégoriquement que ces informations rendues publiques soient un prélude à la divulgation. En Angleterre des centaines de personnes ont demandé la libération d’informations précises  à propos du dossier ovni. (Nous n’en sommes pas encore là en France !) Le Ministère plutôt que de passer son temps à rechercher, jour après jour, lettre après lettre, les informations demandées, a décidé tout simplement de rechercher tout ce qui a trait au phénomène et de le diffuser par «  lot » selon un programme étalé sur  5 années. Aucun rapport avec un acte délibéré destiné à dénigrer le phénomène ou à préparer le grand public à une hypothétique révélation.

 

Nick Pope rappelle que la position officielle américaine est que depuis la clôture du Projet Blue Book, ils ne font plus aucune enquête sur les ovnis. Donc, si les britanniques libèrent  des documents, au niveau des états Unis, il ne faut pas s’attendre à ce qu’ils fassent de même. Pour les américains, officiellement, ils n’ont donc plus rien à révéler. Par contre, on peut avoir des doutes sur cette position car les U.S.A  ont bien enquêté sur des affaires comme Rendlesham (après 1969 !) ou en 1976 dans l’affaire du pilote militaire qui en Iran a été envoyé avec son avion de chasse, en direction d’un ovni !

 

clip_image006 (1)Nick Pope estime qu’en Grande Bretagne la libération de ces archives à fondamentalement changé la façon dont les médias considèrent aujourd’hui le sujet ovni. Il y a évidemment toujours des émissions qui préfèrent rire de ce phénomène en espérant ainsi une plus large audience, en faisant appel «  aux petits  hommes verts » ou aux thèmes de « The X-Files ». Mais,  en général, les médias et les journalistes qui ont découverts à travers tous ces documents la réalité du phénomène ovni ; des descriptions précises de la part de centaines de témoins, ont une toute autre opinion. Le travail fait durant plusieurs décennies par le Ministère de la Défense prouve aussi que ces objets étaient vraiment pris en considération et que des enquêtes approfondies ont été faites sur de nombreux cas, qui ne sont toujours pas expliqués. La présence d’Ovni, suivi sur des milliers de kms par les radars militaires Britanniques, tout en effectuant des manœuvres impossibles selon notre technologie et ceci à des vitesses extraordinaires ou encore les communications objet d’un brouillage lors de tentative d’interception d’ovni  sont autant d’indices qui laissent perplexe la presse. A l’évidence elle se rend compte que le phénomène est loin d’être aussi inoffensif que le gouvernement voudrait le faire croire.

 

Photo 2 : Nick Pope à son arrivée à Paris, en 2007 – photos Gérard Lebat

Billet de Nick Pope publié par UFO Digest : http://www.ufodigest.com/   objet ici de notre commentaire.

Les Rencontres Ufologiques : http://www.les-rencontres-ufologiques.com

 

gif

 

 

Mise à jour Area51blog le 5 juillet 2013 à 06h30

Bannière


%d blogueurs aiment cette page :