Le Pentagone détient «des images claires d’OVNIS poursuivis par des militaires»

02/02/2018

Le Gouvernement Américain  cache au  public des images « cristallines » d' »OVNIS réels » pris en chasse par les pilotes militaires , voilà ce qui a été sensationnellement revendiqué aujourd’hui.

Un article de  JON AUSTIN
Texte et images source L’express.co.uk
Traduction Era pour Area 51 Blog


Crédit image :*Getty

Nick Pope, un ancien enquêteur sur le  phénomène OVNI pour le ministère britannique de la Défense, a réagi aux affirmations des experts selon lesquelles les récentes vidéos d’ « OVNIS » diffusées par le gouvernement américain ne montraient probablement qu’un avion.

Hier, l’Express.co.uk a révélé que dans un podcast radiophonique du Big Picture Science Skeptic Check, produit à l’Institut de Recherche pour l’Intelligence Extraterrestre (SETI), un panel d’experts a regardé les images vidéo radar choquantes et le consensus était que l’objet montré n’était rien de plus que  la chaleur infrarouge des moteurs d’avion mal identifiés par les pilotes de la marine américaine.

 

L’Institut SETI basé aux États-Unis est un collectif de scientifiques à la recherche de preuves de la vie extraterrestre dans le cosmos.

Cependant, M. Pope a soutenu que le film ne devrait pas être rejeté par SETI si facilement.

Il a dit: « J’ai vu les commentaires sceptiques de l’Institut SETI sur les vidéos sur les OVNIS du Pentagone et je pensais que je m’éclairerais, car je pense qu’ils ont mal compris ou n’ont pas tenu compte de quelque chose d’assez important à ce sujet.

« Même si je suis d’accord sur le fait que les vidéos elles-mêmes ne prouvent rien, je pense que leur critique est basée sur un malentendu.Ce que beaucoup de gens ne semblent pas apprécier, c’est que ces vidéos n’ont pas été divulguées illégalement – ils ont été déclassifié et légitimement placé dans le domaine public.

« De toute évidence, par conséquent, il n’y a rien là-dedans que le gouvernement américain, l’armée ou le milieu du renseignement considère comme particulièrement sensible.

Le gouvernement américain a-t-il des images d’ovnis limpides comme ce faux numérique?

« Les résultats détaillés de ces analyses, qui comprennent peut-être des images améliorées et limpides de ce que les pilotes ont rencontré, n’ont pas encore été rendus publics et pourraient ne jamais voir le jour ». Nick Pope

« Oui, c’est une grosse affaire que les avions militaires poursuivaient ces objets, mais bien qu’ils n’aient pas été capables de les attraper ou de les identifier, les vidéos ne prouvent pas que les pilotes ont rencontré des vaisseaux spatiaux extraterrestres.

« Le vrai problème ne se rapporte pas à l’imagerie granuleuse qui a été publiée dans le monde, mais aux analyses classifiées qui auront été entreprises par le personnel du renseignement.

«Quand j’ai travaillé sur le projet OVNI du MoD, nous recevions régulièrement des photos et des films du public, et de temps en temps, au fil des ans, les pilotes de la RAF rencontraient des OVNIS et parfois réussissaient à obtenir des images de caméra.

«Nous enverrions ce matériel au personnel du renseignement de la Défense et à une unité appelée le Joint Air Reconnaissance Intelligence Centre (maintenant intégrée au Centre de fusion des renseignements géospatiaux de la Défense à la RAF Wyton).

«Ces analystes en imagerie sont des gens très intelligents et disposent d’outils extrêmement sophistiqués pour améliorer et analyser les photos et les vidéos.

« C’est exactement ce que l’AATIP et d’autres membres du personnel des services de renseignement américains auront fait avec ces vidéos d’OVNIS, en utilisant leurs propres spécialistes IMINT (intelligence d’imagerie).

Les résultats détaillés de ces analyses, qui comprennent peut-être des images améliorées et limpides de ce que les pilotes ont rencontré, n’ont pas encore été rendus publics et pourraient ne jamais voir le jour.

« En résumé, les sceptiques ne sont peut-être pas impressionnés par les vidéos floues qui ont été rendues publiques – et je comprends leur point de vue – mais quelque part dans la communauté du renseignement américain, il y aura beaucoup plus de matériel impressionnant.

« Cependant, si tout cela peut être déclassifié et rendu public reste à voir. »

La vidéo a fait les gros titres en décembre, lorsqu’un article du New York Times a révélé l’existence d’un département top secret du département de la Défense américain qui a enquêté sur le phénomène OVNI pendant cinq ans, de 2007 à 2012.

Le programme Advanced Aerial Threat Identification (AATIP) disposait d’un budget de 16 millions de livres pour enquêter sur toute menace posée par des objets non identifiés observés par les militaires.

Il a été dirigé par Luis Elizondo, qui a démissionné du DoD en octobre dernier pour aider à mettre en place l’Académie To The Stars avec l’ancien chanteur de Blink 182, Tom DeLonge, pour poursuivre la recherche sur les ovnis en privé.

L’article a également révélé les images de la caméra radar d’un avion de l’US Navy volant au large de la côte de San Diego en novembre 2004, qui aurait montré un OVNI « défiant la physique ».

Ces images faisaient partie du soi-disant incident de l’OVNI de Nimitz, dans lequel plusieurs membres du personnel de la marine américaine ont rapporté avoir vu plusieurs OVNIS en forme de tic-tac au-dessus de la mer, une affaire qui a été étudiée par l’AATIP.

M. Elizondo a ensuite déclaré publiquement que l’affaire, et d’autres examinées par l’AATIP, ont  montré «qu’il y avait des preuves très convaincantes que nous ne sommes pas seuls».

D’autres débunkers ont convenu qu’il pourrait bien s’agir un avion.

Ceux qui croient aux OVNIS discutant de la diffusion de SETI sur le site Web de débat Reddit.com n’ont pas été amusés par les déclarations.

L’un d’entre eux a publié aujourd’hui: «Nos pilotes navals ne sont donc pas suffisamment formés ou expérimentés pour ne pas être surpris et choqués par des échappements de tuyères presque certainement lointains?

Il a aussi déclaré : « le mouvement étrange apparent de l’objet était du à la caméra elle-même en mouvement, et la position de l’avion dans la poursuite. « 

Histoire probable, les gars! Nos pilotes militaires ne seraient que des ignares  sans entraînement dans ces cockpits?  Nous leur faisons juste confiance pour piloter l’avion le plus avancé et le plus cher connu de l’homme, mais c’est idiot là-haut apparemment, selon ce type. Laissez-moi tranquille. »

 

Source : L’Express.co.uk

 

Mise à jour Area 51 blog, le 02-02-2018 à 21h25.

Publicités

Divulgation OVNI – Récupération d’un métal gardée top secret

30/12/2017

Source : L’express.co.uk

Traduction ERA pour

UFO-Pentagon-897506

Source : L’express.co.uk

L’auteur sur les OVNI, Anthony Bragalia, essaie de découvrir la vérité sur les récentes affirmations selon lesquelles le métal des OVNIS a été récupéré lors d’une enquête top-secrète du gouvernement américain sur les OVNIS et stocké dans les locaux d’un milliardaire de l’aérospatiale à Las Vegas.

M. Bragalia a demandé des documents en vertu de la Freedom of Information Act (FOIA) des États-Unis après que l’Express ait soulevé des questions au sujet des allées et venues du métal. Lire le reste de cette entrée »


Vladimir Poutine révélera-t-il que les extraterrestres sont ici? La «vraie raison» pourquoi Donald Trump ne le fera pas!

02/10/2017

DIVULGATION DE L’ANNÉE? Vladimir Poutine révélera-t-il la vérité ET?
Crédit image et question : express.co.uk/

Un article de JON AUSTIN

Article source : express.co.uk/  traduction Era pour  

EXCLUSIF: Donald Trump et ses prédécesseurs n’ont pas admis au monde que les extraterrestres existent et sont ici sur Terre, parce que cela « violerait la Constitution des États-Unis » et risquerait l’effondrement de l’économie mondiale, a-t-il été déclaré de manière choquante.

Les extraterrestres ont travaillé aux côtés des États-Unis et d’autres gouvernements mondiaux depuis au moins 1947, lorsque l’infâme accident de l’OVNIS de Roswell s’est passé au Nouveau-Mexique, selon des théoriciens du complot.

Steve Bassett, directeur général du Paradigm Research Group (PRG), est le seul lobbyiste enregistré aux États-Unis sur la question de la divulgation « extraterrestre et ovni ».

Lui et bien d’autres sont convaincus que le gouvernement américain travaille secrètement avec des visiteurs extraterrestres depuis 1947 pour développer de nouvelles technologies, mais cela a été gardé secret sous un  «embargo sur la vérité» mondial. Il croit que cela est dû aux peurs de l’impact sur la religion, l’état de droit et l’économie des combustibles fossiles.

LA PREUVE ALIEN? Steve Bassett au bureau Daily Express à Londres.
Crédit photo et texte : express.co.uk

M. Bassett estime qu’aucun responsable américain ne reconnaîtra jamais l’embargo sur la vérité en place parce qu’il « exposera une violation constitutionnelle » qui dure depuis des années. Il a pris sa mission en Russie dans l’espoir que Vladimir Poutine va briser l’embargo et enfin admettre que « les extraterrestres sont ici ». M. Bassett a reçu un grand temps d’antenne sur Ren TV, l’un des réseaux les plus regardés en Russie avec un audimat de 120 millions, après avoir été largement interviewé à Moscou en mai. L’interview, qui vient d’être diffusée par Ren TV, a été menée par la journaliste Natalia Pryguina.

Des extraits de l’interview, doublés en russe, ont été diffusés sur le programme Les hypothèses les plus choquantes (самые шокирующие), une série documentaire paranormale et alternative organisée par la célébrité russe Igor Prokopenko.

Un porte-parole de PRG a déclaré que le groupe espérait que l’entretien et les travaux futurs que M. Bassett mène avec des militants russes pourraient inciter le Président Poutine à faire la une des informations internationales en annonçant la vérité sur les extraterrestres.

Le porte-parole a déclaré: «Bassett a abordé un large éventail de sujets, y compris diverses considérations qui pourraient amener le président russe Vladimir Poutine à faire la première reconnaissance formelle par un chef d’Etat concernant une présence extraterrestre engageant la race humaine.

« PRG croit que c’est la première fois que quelqu’un a fait cet argument sur les médias russes à l’intérieur ou à l’extérieur de la Russie ».

Tandis qu’à Moscou, M. Bassett a participé à des réunions avec un certain nombre de groupes qui abordent les problèmes des phénomènes extraterrestres en Russie.

Le porte-parole a ajouté: « Ces groupes comprenaient un certain nombre d’anciens responsables militaires et d’agences soviétiques et russes. « 

Il y a toujours eu un engagement considérable et ouvert envers les phénomènes liés aux extraterrestres en Russie et en Union Soviétique de la part du public et du gouvernement ».

Dans un entretien exclusif avec Express.co.uk au début de cette année, M. Bassett a déclaré que lui et beaucoup d’autres pensent que les extraterrestres ont partagé la technologie anti-gravité des OVNI avec le gouvernement des États-Unis et, si cela devenait public, cela signifierait la fin de l’économie des combustibles fossiles.

Source


Plusieurs OVNIS au meeting aérien à la base militaire de Fairchild

15/08/2017

image capture d’écran youtube

traduction Era pour Area 51

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Vidéo ajoutée et texte  sur youtube le 30 juil. 2017 par le témoin John Whichelow
Au cours du show aérien des Thunderbirds à la base aérienne de Fairchild, deux OVNIS apparaissent à :
05 sec  et à nouveau à : 38sec (sur la vidéo) se déplaçant à une vitesse incroyable du bas à droite vers le haut à gauche à proximité des jets effectuant leur démonstration à grande vitesse. la vidéo au ralenti montre les jets se déplaçant à près de 804.67 Kilomètres / heure mais qui semble lents comparés aux OVNIS qui se déplacent beaucoup plus rapidement. Le premier OVNI est blanc, et passe devant le jet qui approche. Le second est noir, et plus petit, derrière le jet Thunderbird qui monte.
 Vidéo John Whichelow you tube
Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Cette base se situe dans l’état de Washington, comté de Spokane, aux états-unis abritant actuellement le  92nd Air Refueling Wing (92 ARW) , qui est responsable du ravitaillement en vol, mais aussi du transport rapide et fiable de passagers et de fret, des évacuations sanitaires aériennes pour les opérations des États-Unis ou de coalition et des missions de dissuasion stratégique du United States Strategic Command ( Le United States Strategic Command (STRATCOM) est l’un des dix Unified Combatant Command dépendant du Département de la Défense des États-Unis (DoD).

Fairchild Air Force Base
Vue de la base en août 1970.
Crédit USAF — Mueller, Robert (1989). Volume 1: Active Air Force Bases Within the United States of America on 17 September 1982.


Hommes en noir sous le chataignier

24/10/2016

Source Phantoms and Monsters -Lon Strickler
Traduction Era pour Area51blog

Greg de Jacksonville, en Floride, a appelé pour parler de son expérience étrange avec des  Men In Black après avoir aperçu un OVNI et des extraterrestres à son bord.

«Un jour que je rentrais de l’école avec  mon frère – nous avions l’habitude  de rentrer à pied de l’école tout le temps – il s’était passé quelque chose  de deux ou trois jours avant. C’était un week-end,  j’avais un télescope dans le jardin à l’arrière et alors que je regardais à travers le télescope,  je l’ai vu … Je ne savais pas ce que c’était, mais il semblait que ces gens regardaient à travers le hublot d’un engin. Ils étaient chauves et avaient de grands yeux. Je ne savais pas ce c’ était à l’époque. Je ne connaissais pas ce genre de  choses.

Après l’école  mon frère et moi rentrions toujours ensemble à pieds. Un jour que j’étais  un peu … nous en parlions, mais sur le chemin du retour, nous avons traversé Bowery Street, où il y a un grand et vieux châtaignier. Nous avions l’habitude de nous arrêter et de ramasser les châtaignes et tout ça. Mais je me suis levé après avoir  ramassé des châtaignes, mais mon frère n’était pas là. Il y avait deux hommes en costume noir qui se tenaient là et ils me posèrent des questions … Vous savez, ça fait bizarre d’en parler. Ils parlaient un peu comme… ils parlaient bizarrement, un peu comme des robots et ils m’ont demandé ce que j’avais vu. Je leur ai dit et ils ont dit que je ne devais pas parler de cela et ils ont commencé à parler, vous savez, me menaçant. Je me suis mis à courir. Quand je me suis retourné, ils n’étaient plus là, mais c’est alors que mon frère est arrivé en courant et il m’a demandé ce qui s’était passé. Je lui ai dit que je ne savais  pas. Cela fait  un peu bizarre d’en parler maintenant aussi. C’était il y a longtemps, je ne sais pas, je devais avoir environ 7 ou 8 ans à l’époque. (George Knapp, l’hôte demande où sont passés  les MIBs) Ils avaient tout simplement disparu, puis mon frère était de nouveau  là  derrière moi. Il est arrivé en courant derrière moi. Il est réapparu et eux ont tout simplement disparu. « 

Source: Coast to Coast AM – August 21, 2016

Transcribed by JLB

Via phantomsandmonsters

Remarque de Lon : La confrontation des MIB avec les enfants est assez rare. Je ne sais pas ce qu’il a vu ou dit à d’autres … mais la réponse a été immédiate et intimidante. Toutes les  personnes qui ont vécu une expérience de MIB à qui  j’ai parlé n’oublieront jamais  leur «troisième degré» avec les MIB. Leur regard et leurs manières semblent  frapper à l’âme du témoin. Lon

gif

Mise  à jour Area 51 blog, le : 24/10/2016 à 16h20

area2


Mort suspecte d’un ufologue britannique

19/10/2016

era

Je vous propose ici la traduction d’un article de Fox news,  concernant le décès suspect en juin dernier d’un ufologue britanique. L’information me vient de Nick Pope qui déclare suivre l’affaire avec intérêt mais aussi une saine dose de scepticisme. Autre information de Nick Pope : Alors que la communauté ufologique espère qu’une question sur les OVNIS sera posée dans le débat présidentiel final de ce soir, le gouvernement britannique a repoussé la publication de ses derniers fichiers ovni jusqu’en 2017.

gif

Source : Foxnews – un article de Daniel Kay

Traduction Era pour Area51blog

Photo d'un crop circle qui a fait les gros titres à Sleman, Indonesie en 2011. (AP Photo)

Photo d’un crop circle qui a fait les gros titres à Sleman, Indonesie en 2011. (AP Photo)

Quelques jours avant sa mort cet été,  Max Spiers, 39 ans envoyait à sa mère un texto : «Si quelque chose m’arrive, mène l’enquête. » Le Britannique  qui vient de décéder est une figure bien connue dans le monde de l’Ufologie et  les théories du complot vont bon train.

Les autorités de la Pologne où Spiers est décédé parlent de causes naturelles et le gouvernement britannique a refusé d ‘enquêter  rapporte l’Independent. Ses pairs dans la communauté OVNI, cependant, sont plus que sceptiques.

Kerry Cassidy au Projet Camelot déclare   « toutes les circonstances sont suspectes et je vous exhorte tous à encourager la publication de détails sur ce qui est vraiment arrivé et  à réclamer une autopsie. »

Un autre ufologue et blogueur dit, sur  SFGate: « Les personnes en bonne santé ne tombent pas malades et ne meurent pas comme ça, sauf s’ils sont empoisonnés. » Selon le Telegraph, Spiers avait été invité en Pologne pour parler de ses théories à une conférence.

 Max Spiers était en Pologne pour exposer ses théories lors d'une conférence.

Max Spiers était en Pologne pour exposer ses théories lors d’une conférence. Sa mère craint qu’il ne se soit fait des ennemis après avoir mis son nez là où il ne fallait pas ».

Ses amis disent qu’il était avec une femme à Varsovie avant la conférence et vomissait un liquide noir et souffrait de migraines avant d’être retrouvé mort sur un canapé.

La mère de Spiers, Vanessa Bates, le décrit comme un «homme très en forme qui était en bonne santé», et elle craint que son fils ne se soit fait des ennemis après avoir  «fouiné  dans des affaires sombres. » Mais l’expert en ovnis Nick Pope a tweeté dimanche que l’idée que  Spiers ait été réduit au silence est un peu excessive. « Après avoir dirigé le projet OVNI du gouvernement britannique, je promet que nous ne nous amusons pas à tuer les ufologues. » (Il n’y a qu’à Roswell où la police avait pu enquêter sur la disparition d’une soucoupe volante.)

 

gif

Mise à jour Area 51 blog, le: 19/10/2016 à 20h55


Un musée japonais consacré aux OVNIS préoccupe le FBI

27/09/2015
Crédit image http://journaltelegraph.com/

                Crédit image http://journaltelegraph.com/

Le FBI aurait été inquiet suite à l’ouverture d’un musée japonais consacré aux ovnis. Il faut savoir que seuls 1950 documents du FBI ont été rendus publics en 1970.  En janvier 1994, il a été annoncé que le centre serait construit dans la ville côtière de Hakui, située à environ 310 miles à l’ouest de Tokyo.

Le fait que le Japon ait prévu de construire un centre international de recherche dans le seul but d’étudier les ovnis a probablement mis Hakui sur le radar du FBI.

L’objectif du Centre est de mettre à disposition une bibliothèque où les spécialistes et le grand public puisse accéder à plus de 10.000 documents officiels relatifs au phénomène OVNI. Des informations sont fournies en japonais et en anglais.

Le fonctionnaire, Toru Wada, a déclaré :

« Dans l’avenir, nous espérons que le centre sera au cœur de l’attention internationale en termes de collecte et de diffusion des informations sur les OVNIS. La ville a minutieusement acquis les documents sur une période de 10 ans à partir de sources telles que la Central Intelligence Agency des États-Unis (CIA). »

Une note de service sur un crash, compromettante pour le FBI

Ce qui aurait pu intéresser le FBI était l’affirmation selon laquelle le centre Hakui avait obtenu une note de service en date de 1950, de la part d’un agent spécial du FBI de haut rang.  Cette note évoquerait la récupération de trois objets en forme de soucoupes métalliques, contenant des occupants « humanoïdes » mesurant trois pieds
L’agent spécial Guy Hottel  était en charge du « Washington Field Office » au FBI.

Le 22 mars 1950, Hottel a envoyé un mémo au directeur du FBI J. Edgar Hoover. Il s’agirait du document le plus lu dans la base de données du FBI. On peut y lire :

« Un enquêteur des Forces aériennes indique que trois soi-disant soucoupes volantes ont été récupérées au Nouveau-Mexique. Les engins ont été décrits comme étant de forme circulaire et mesurant 50 pieds de diamètre. Chacun d’eux était occupé par trois corps de forme humaine, mesurant 3 pieds de haut. Selon M. [nom censuré], l’informateur, les soucoupes ont été découvertes dans le Nouveau-Mexique du fait que le gouvernement possède un radar de très haute puissance dans ce secteur. On pense que le radar interfère avec le mécanisme de contrôle des soucoupes. »

Nigel Watson, auteur anglais, explique que :

« Le FBI, à la demande de l’US Air Force, a envoyé ses agents pour enquêter sur la validité de rapports d’OVNIS de 1947 à juillet 1950. Ils étaient tellement débordés par les observations d’ovnis que de nombreux bureaux du FBI détruisaient régulièrement leurs archives, car ils ne disposaient pas de suffisamment de ressources ou de pièces pour enregistrer et stocker ces fichiers. »

Il a ajouté :

« Le FBI a mis en ligne plusieurs de ses rapports, y compris un document 128 pages au sujet d’une étude sur les cas d’ovnis et de mutilations de bétails ayant eu lieu aux États-Unis pendant les années 1970. »

Source : La vérité est ailleurs et  http://journaltelegraph.com

gif

Mise à jour Area51blog, le: 27/09/2015 à : 15h00.

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :