Dossier : les « Dogus du Pérou « suite des investigations

25/04/2017

Credit photo via
sciences-fictions-histoires.com

La découverte péruvienne, un dévoilement planétaire au mois de mai ?

Nous suivons de près ce dossier, pas à pas, grâce notamment à Michel Ribardière et Ghislain Sanchez qui partagent les informations lorsqu’ils en ont à leur tour.

Les articles sont rédigés par Michel Ribardière mis en ligne par lui-même sur son site web: FEDERATION EUROPEENNE  A.I.R.P.L.A.N.E

Le premier article était celui-ci  (VOIR)

 

Voici la suite:

08 avril 2017

Les momies péruviennes de plus près (Mise a jour du 8 avril 2017)

Mise à jour du 8 avril 2017
Les entités biologiques et leurs radiographies ont été analysées par 3 spécialistes de Cusco :
– Dr. Ramiro Hermoza Rosell, Chirurgie Générale,
– Dr. Renan Ramírez Vargas, Chirurgien en Médecine Interne,
– Dr. Julio Espejo Torres, Spécialiste des Os et Responsable de la « Sécurité Sociale » à Cusco.
Selon eux, il s’agit d’un véritable corps biologique. Les médecins sont catégoriques: La momie n’est pas une fraude. Elle n’est pas humaine, bien que quelques éléments d’anatomie soient semblables. Cet être était atteint d’une maladie osseuse et les thérapeutes de son époque ont tenté de l’aider par l’insertion d’un morceau de métal dans le bassin [ Note de la F.E.A, on procède à notre époque d’une façon identique -> prothèse au niveau du bassin].

 

16/03/2017 – Analyse des reliques par 3 spécialistes

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

La découverte péruvienne, un dévoilement planétaire au mois de mai ?

La découverte d’un site archéologique péruvien stupéfiant en octobre 2015, par quatre pilleurs de tombes (huaceros), mobilise un intérêt croissant d’internautes, de chercheurs, de médias et des représentants de puissantes nations.

Quelques mots d’actualité sur cette étrange affaire aux répercussions internationales:
Thierry Jamin, chercheurs, explorateur, archéologue français exerçant au Pérou dans le cadre de l’association Inkari est entré en contact avec plusieurs artefacts et matériaux biologiques tirés de ce site mystérieux. Recevant l’aide d’un millier d’internautes dont une majorité est d’origine française, il met en place un projet d’analyses génétiques et carbone 14 passant par des laboratoires étrangers. Ci-dessous, une vidéo montrant les prélèvements tels qu’ils furent réalisés le 3 avril 2017 à la clinique de la Guadalupe de Cuzco par trois chirurgiens :

Vidéo( 1 ) du :03/04/2017 Prélèvement d’échantillons pour les analyses ADN et C14

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Près de deux semaines après leur envoi, deux des trois prélèvements envoyés vers trois laboratoires différents ne sont pas encore parvenus à destination, .
D’autre part, les analyses des implants métalliques seront prochainement terminés. Une prothèse métallique d’apparence argentée, opaline, a été récupérée sur l’un des corps ayant eu un bassin fracturé, qui était atteint d’une forme d’ostéoporose.
D’ici quelques jours, deux chaînes américaines dont le National Géographic seront sur place pour procéder à un enregistrement. Il semble que la diffusion de leurs images se fera dans la période prévue par Thierry Jamin pour une présentation officielle aux médias péruviens à la fin du mois de mai ou début juin 2017.
Plusieurs disques en métal argenté, découverts dans les murs du site mystérieux, font actuellement l’objet de propositions d’achat de la part de l’ambassadeur russe auprès de « Mario » le chef des Huaceros. Toutefois les résultats des analyses financés sur l’initiative de Thierry Jamin seront décisifs pour la réalisation de la proposition estimée à 1 000 000$. Des industriels ont, eux aussi, fait leur apparition avec une proposition d’achat de 500 000$ pour une feuille de métal à mémoire de forme, une telle feuille ayant déjà été vendue l’an dernier à un touriste japonais.
L’information sur ce dossier est de plus en plus répandue sur internet. L’intérêt de collectifs au niveau international inquiète suffisamment Mario pour qu’il soit dorénavant accompagné d’un garde du corps et qu’il confie la majorité de ses trouvailles à l’institut Inkari. Cette organisation, présidée par Thierry Jamin, aurait déjà récupéré des organes momifiés tels que des mains de grandes tailles à trois doigts et des cerveaux extraits de leur boîte crânienne que l’on soupçonne d’une origine non humaine.

 vidéo (2) du: 04/04/2017 Présentation, radiographies et analyse de 3 mains momifiées

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

Parmi les découvertes, une momie exceptionnelle récupérée en janvier 2017, sera révélée aux médias dès le mois de mai. D’une taille importante et dotée d’un crane allongé, elle permettrait de supposer que des hybridations entre une espèce extérieure et l’espèce humaine aurait été conduite dans le passé. Thierry Jamin suppose qu’à l’époque ou il vivait, cet être aurait pu avoir une importante influence sur les cultures humaines. Le site pourrait représenter une colonie car le nombre de momies est impressionnant. Il est estimé a plusieurs milliers de corps.
Bien que Thierry n’ait pas encore pu accéder au site, la possibilité d’une telle exploration pourrait avoir lieu au cours du mois de mai 2017. Rappelons que le site passe pour être demeuré « actif », c’est à dire toujours fréquenté par des êtres de nature non humaine.

SOURCE

M.R 

Nous remercions Michel R et Ghislain S pour ce suivi et le partage.


Rencontres Ufologiques du Nord samedi 22 avril 2017 à 10 heures

20/04/2017

Communiqué de Notre ami Jean-Pierre D’hondt :

logo-rencontre-ufolo-nord

Bonjour à tous,

Veuillez trouver ci-joint l’ordre du jour de la réunion du R.U.N. du samedi 22 avril 2017  à 10 heures  café restaurant « Le Broutteux » place de la liberté à Roubaix nord de10hà12h

À très bientôt.

Bien cordialement

Jean-Pierre D’Hondt,

R.U.N 

Nos informations: Blog Area51: https://area51blog.wordpress.com/

Portable : 06 62 73 90 89

 

 

 

Réunion du R.U.N. du samedi 22 avril 2017

Ordre du jour :

Actualité ufologique :

-Enquête de J.M. Bigorne à Onnaing nord, observation du 9 juillet 2015

-Compte rendu de notre collègue Pascal Ortille sur une observation par quatre témoins

Débat sur l’hypothèse développé dans le livre « Un siècle d’observation dans le nord de la France » à la demande de plusieurs d’entre vous.

Exposé sur « Réflexions sur la nature des humanoïdes »

Ceci est la dernière réunion de la saison. Prochaine réunion en septembre 2017

 

Pour accéder à nos réunions : Restaurant café brasserie Le Broutteux : http://www.le-broutteux.fr/brasserie-roubaix.html

Métro Ligne 2 : Arrêt « Eurotéléport » : http://www.transpole.fr/fr/metro_tram/lignes-metro.aspx

Si vous venez en voiture, Attention, le parking en face est payant :

Parkings gratuits : http://www.ville-roubaix.fr/carto/index.html ->Sur cette page cliquer sur l’onglet « Recherche » et saisir parkings en précisant après « centre »

Nos correspondants :

 


Rapport publié en 2017 pour le Canada & le Québec concernant les O.V.N.I.S en 2016.

20/04/2017

Le 7 juillet 2015-
Depuis l’aéroport JFK de New York ,un O.V.N.I survole un avion en plein décollage. [Capture écran/Youtube]

Nous reprenons un peu de service concernant nos sites web après avoir été pas mal occupés.

Ce que nous avons pu manquer d’intéressant, petite mise à jour rétro-active:

Le 31 mars 2016 un groupe ufologique au Québec situé à Winnipeg signale  selon un rapport que, la plupart des observations concerne ce pays.

Voici quelques chiffres donnés par le média lapresse.ca.

1131 signalements d’ovnis ont été rapportés au Canada en 2016, dont 38,5 % au Québec, 26 % en Ontario et 17 % en Colombie-Britannique.

Parmi ces cas 4% n’auraient pas d’explication, selon l’étude commentée par l’auteur Chris Rutkowski.

Le détail des formes d’observations les plus courantes pour l’année 2016 au Canada selon le rapport:

Un simple point de lumière (57 %). D’autres formes signalées incluent le triangle (4 %), la sphère (9 %), le cigare (3 %) et la boule de feu (5 %). La « soucoupe volante » classique n’a été répertoriée que 48 fois.

Parmi les cas des plus insolites, « un objet gigantesque en forme de disque avec des projecteurs », aperçu survolant les montagnes à North Vancouver, de même qu’une « grappe d’étoiles » en forme de boomerang qui a traversé le ciel près de St. Thomas, en Ontario.

Un incident impliquant un avion commercial  le 14 novembre 2016 est rapporté. L’appareil en question failli heurter un objet non-identifié pendant le survol de la ville de Toronto.

« L’équipage a remarqué un objet droit devant lui sur sa trajectoire de vol. L’objet semblait solide, avait un diamètre approximatif de cinq à huit pieds et la forme d’un beigne ou d’un tube intérieur,  les membres d’équipage en cabine ont subi des blessures mineures lorsqu’une manœuvre d’évitement a été effectuée. Bien que l’objet n’était pas un ballon et que l’on ait suggéré qu’il s’agissait d’un drone, on a noté que les drones ne peuvent pas voler à cette altitude ni à cette distance. »

L’étude indique que le Bureau de la sécurité des transports a qualifié l’incident de « quasi-collision avec un objet aérien non identifié.

Les rencontres avec des entités sont les plus bizarres parmi les témoignages.

Parmi celles rapportées, on note le cas d’un homme de Cornwall, à l’Île-du-Prince-Édouard, qui a rapporté qu’un extraterrestre blanc, mince, de deux mètres, avec de longs doigts et vêtu d’un habit noir lui avait parlé dans sa chambre avant de quitter en passant à travers un mur.

Un homme de Lanaudière a raconté avoir été transporté dans un champ et plongé dans une baignoire, « où il était entouré de trois créatures humanoïdes vertes aux grands yeux qui communiquaient avec lui par télépathie ».

Les rencontres extraterrestres rapportées ne sont cependant pas toutes aussi intenses. Une personne de Tecumseh, en Ontario, a rapporté qu’un extraterrestre lui a volé ses lunettes de soleil et sa ceinture, tandis qu’un individu de Rimouski a fait un signalement indiquant seulement : « Ils m’ont contacté ! »

Source


Contact avec le nord de la France et Bruxelles en Belgique

12/04/2017

INVESTIGATION OCEANOGRAPHIQUE ET OANIS

©2017 Matisse -sylvain
Tour à Bruxelles

Mis en ligne mardi 11 avril 2017 par Matisse sylvain pour 

Daniel Stevens, Sylvain Matisse et Marianne Leitao à Bruxelles le 01/04/2017
©2017 Matisse sylvain

J’ai effectué un séjour de deux semaines entre les hauts de France et la Belgique.

Je remercie Nicolas C mon éditeur ( éditions saint-martin) pour m’avoir présenté la maquette de la couverture de mon second livre en cours d’écriture pour être venu deux fois à notre rencontre et aussi pour m’avoir fait recommencer la maxime de ce livre 13 fois alors que la quatrième fois était la bonne écriture, lol, à charge de revanche Nico .

Mon livre été présenté d’abord au RUN ( Rencontres ufologiques du Nord) à Roubaix ( 59) j’ai pu rencontrer l’enquêteur de la région JP D’Hondt et son épouse ainsi que  des témoins.

Le mardi 28 mars 2017 Jean-Pierre D’Hondt tenait une…

View original post 329 mots de plus


Terra -Humanis

12/04/2017

INVESTIGATION OCEANOGRAPHIQUE ET OANIS

Je vous présente ce nouveau site web qui traite de plusieurs thématiques dont une partie est consacrée à l’étrange et l’ufologie.

J’ai accepté la demande de  mon ami Eric Bouvet et  de Laurent Forelli qui sont  les principaux organisateurs de ce projet ambitieux, pour proposer des articles sous forme de chronique concernant les observations aquatiques expliquées ou non et puis aussi l’ufologie, la science ou la technologie  liées de près ou de loin  aux mystères selon mes informations et aussi de mes  inspirations.

Je remercie Eric et Laurent et je vous invite à découvrir mes articles et surtout leur site web et ses particularités proposées.

Bon surf .

Voir

Lire

Accueil du site

Cliquez  sur les  3 liens ci dessus pour accéder aux pages du blogue Terra-Humanis.

 ADRESSE du site : http://www.terrahumanis.fr/

barre dorée

Rejoignez nous sur notre groupe facebook

oanis

geyser

gif

Mise à jour investigation oceanographique et oanis, le :12/04/2017 à :16h35.

View original post


Le METI réfléchit à un contact extraterrestre

10/04/2017

Les extraterrestres ne fascinent pas uniquement les complotistes et les amateurs de science-fiction. La question d’une vie extérieure à notre propre planète est aussi largement débattue dans la communauté scientifique et le METI a d’ailleurs organisé le mois dernier une journée de travail sur Paris afin d’aborder ces problématiques.

meti-640x426

Le METI a organisé un colloque dédié à la vie extraterrestre le mois dernier. Crédit photo fredzone.org

Toutes ces tentatives se sont malheureusement soldées par de cuisants échecs. Face à la situation, les chercheurs ont préféré se focaliser sur l’écoute de signaux.

Le METI réfléchit au meilleur moyen de contacter les extraterrestres

Le METI (Messaging Extra Terrestrial Intelligence) pense pour sa part que l’humanité ne doit pas avoir une attitude passive et il envisage ainsi de lancer dans les années à venir plusieurs messages en direction de plusieurs planètes distantes. Proxima Centuri b fera partie de la liste, mais elle ne sera pas la seule.

Le groupe a donc entamé une réflexion de fond ces dernières années afin de déterminer la technologie à utiliser, mais également la teneur et la forme du message à envoyer.

Lire la suite


Déclarations de l’astronaute colonel L. Gordon Cooper

10/04/2017
gordon cooper

Colonel L. Gordon Cooper Crédit Photo NUFORC

« Je voulais vous transmettre mes points de vue sur nos visiteurs extraterrestres connus sous le nom de » OVNIS « , et suggérer ce qui pourrait être fait pour traiter correctement avec eux. »

« Je crois que ces véhicules extraterrestres et leurs équipages visitent cette planète à partir d’autres planètes qui, évidemment, sont un peu plus avancées sur le plan technique que nous ne le sommes ici sur Terre. Je pense que nous devons avoir un programme coordonné de haut niveau pour recueillir et analyser scientifiquement des données provenant de toute la terre concernant tout type de rencontre et pour déterminer la meilleure façon d’interagir avec ces visiteurs de manière amicale. Nous devrions d’abord leur montrer que nous avons appris à résoudre nos problèmes par des moyens pacifiques, plutôt que par la guerre, avant d’être acceptés comme membres de l’équipe universitaire entièrement qualifiés. Cette acceptation apporterait à notre monde d’énormes possibilités d’avancer dans tous les domaines. Certes, il semblerait que l’ONU ait un intérêt direct à traiter ce sujet de manière appropriée et rapidement.  »

« Si l’ONU s’engage à poursuivre ce projet et à lui apporter son crédit, peut-être que beaucoup plus de personnes qualifiées accepteront de le faire avancer et de fournir de l’aide et des informations ».

 

 «Pendant de nombreuses années, j’ai vécu avec un secret, dans un secret imposé à tous les spécialistes et aux astronautes. Je peux maintenant révéler que tous les jours, aux États-Unis, nos instruments radar captent des objets de forme et de composition qui nous sont inconnus. Et il y a des milliers de rapports de témoins et une quantité de documents pour prouver cela, mais personne ne veut les rendre publics. « 

COLONEL L. GORDON COOPER
Astronaute Mercury et Gemini
Discours aux Nations Unies 1985

Source NUFORC

Traduction Era pour Area51blog

Mise à jour Area 51 blog, le : 10/04/2017 à : 12h00

 


%d blogueurs aiment cette page :