Dossier : les abductions et le groupe sanguin Rhésus négatif.

14/12/2018

Crédit illustration :
changera.blogspot.com

Parmi nos investigations en tenant compte des témoignages il apparaît quelquefois des informations précises qui méritent  une étude approfondie.  Nous allons ici présenter les travaux qui ont fourni une hypothèse avancée de la chercheuse, Eve Lorgen  ancienne biochimiste et  consultante et auteure  de Trauma anormal, expériences paranormales. Elle  pense que les personnes de groupe sanguin Rhésus négatif sont davantage concernées par des enlèvements extraterrestres  que les personnes ayant un autre Rhésus.

Era comme d’autres ufologues s’intéresse à ces cas particuliers d’abduction ,  alors j’ai pensé que cet article conviendrait à vous les lecteurs de Area 51 son blog. C’est avec son accord que je documente son site ici avec ce topique  et en me servant des sites référents ( newsoftomorrow.org & changera.blogspot.com et rentrer.canalblog.com )

Les cas d’abduction est le dossier le plus complexe à traiter pour la filière ufologique – est-il utile de préciser que nous marchons sur des œufs avec ce genre d’affaires ?

Rhésus négatif et abductions

L’explication donnée  par Eve Lorgen met en avant que le rhésus négatif,  est plus facilement porteur (cela signifie qu’il y a moins de risque qu’un embryon hybride étranger soit rejeté).

 Les Rhésus négatif descendent naturellement du singe à l’origine. Elles ne pourraient venir que d’un autre ancêtre – ce qui rejoint la théorie des anciens astronautes.

Les O négatifs sont des donneurs universels qui ne peuvent pas recevoir de sang d’une personne à moins qu’elle soit aussi O négative.

Les O négatifs ne pourraient pas être clonés,  ils auraient un QI plus élevé que la moyenne,  ils sont principalement roux ou blonds, ont des yeux verts ou bleus, ont une ouïe et une vue développée, ont des facultés extra-sensorielles, ont des maladies « empathiques », etc Ils sont souvent guérisseurs.

Un article du site web changera.blogspot.com propose ce qui suit :

 

Une nouvelle théorie suggère que l’ADN des Rhésus Négatif ne vient pas de la Planète Terre !

 

Filibert : Les scientifiques tombent, de plus en plus, sur des énigmes de nos origines comme ici avec le Rhésus de notre sang, ou une autre fois du pourquoi 93% de notre ADN n’est pas utile… Ce qui donnerait du poids à certains messages d’ailleurs qui parlent de la création de notre espèce par des manipulations génétiques effectuées par des Extra-Terrestres qui auraient assemblé 22 génomes différents !

Les caractéristiques qui viennent avec ce type de sang sont les suivants :

  • QI plus élevé
  • température corporelle moins élevée
  • plus en phase psychologiquement et émotionnellement
  • cheveux roux ou auburn
  • sensibilité à la chaleur
  • yeux principalement bleus, verts ou noisette.

Nous n’avons pas réussi à cloner les personnes avec un Rh négatif, et il y a également des fausses couches parfois.
Si une femme enceinte a un Rh sanguin négatif, son corps va rejeter ou attaquer le fœtus s’il a un Rh sanguin positif.
Les femmes avec un Rh négatif doivent être traitées avec une solution spéciale de stérilisation pendant leur grossesse.

Pourquoi le corps de la mère attaquerait-il sa propre progéniture ?

C’est presque comme s’il était un étranger pour elle.
C’est donc là que ça devient intéressant.
Il n’y a aucune preuve  pour certains, mais des théories que les extraterrestres existent et qu’ils ont visité notre planète pendant des siècles.
Beaucoup de gens disent avoir vécu des enlèvements et des interactions avec d’autres êtres extraterrestres, et beaucoup de ces gens ont un Rh sanguin négatif.
Certaines personnes croient que ce type de sang vient des sumériens ou des Annunakis.

Avec la compréhension fondamentale que les aliens existent bien, sans aucun doute, cette théorie n’est pas intemporelle.
Il existe d’innombrables hypothèses entourant la possibilité d’une altération génétique provenant d’autres espèces.
Au cours de l’histoire il y a eu tant d’anciens textes et œuvres d’art dépeignant des êtres en train de visiter notre planète.

Alors qu’en pensez-vous que cela est possible ?
Votre sang est-il de rhésus négatif ?  ( fin de l’article )

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Pour notre part nous nous en tiendrons aux données brutes que j’ai sélectionné. Les théories  extraits des articles que nous avons récupérés nous les laissons en état sans nous prononcer, car il faudrait une étude aboutie avant d’affirmer ou d’infirmer  trop hâtivement. Ceci étant, parmi ces constations, le champ de recherches est ouvert , les faits soulevés sont intéressants.  Puissions nous être éclairés par des scientifiques sincères, ouverts et sérieux ? Ceci en vaut la peine !

Références pour cet article :

newsoftomorrow.org  
changera.blogspot.com
rentrer.canalblog.com )

Mise à jour Area 51 blog -le : 14-12-2018 à 14h40.
Publicités

« Nous avons perdu beaucoup d’hommes et d’avions en essayant d’intercepter les OVNIS »

07/11/2016

Source Georges Filer -NUFORC
Traduction Era pour Area51blog

General Ben Chidlaw

General Ben Chidlaw

Timothy Good écrit , « La destruction ou la disparition d’avions militaires pendant les interceptions d’OVNIS s’est poursuivie rapidement. » Comme l’a déclaré le Général Benjamin Chidlaw, ancien commandant en chef du Commandement de la Défense Aérienne (plus tard Aérospatiale) à Robert C. Gardener (ex USAF) en 1953 : « Nous avons des tas de rapports de soucoupes volantes. Nous les prenons au sérieux, quand vous considérez que nous avons perdu beaucoup d’hommes et d’avions essayant de les intercepter. Robert C. Gardener , l’ancien officier de renseignement de l’Armée de l’Air a été informé par une source fiable dans les années 1950 que la «Force aérienne perdait environ un avion par jour à cause des des OVNI.

Springfield a été informé de façon fiable. Selon les chiffres du département américain de la Défense, de 1952 à la fin d’octobre 1956, il y a eu  18 662 accidents majeurs d’aéronefs militaires, répartis comme suit:

Année – Pertes de l’armée de l’air – Pertes dans la marine

1952           –          2,274                         –       2,086

1953          –          2,075                          –       2,325

1954          –        1,873                             –       1,911

1955          –         1,664                            –       1,566

1956            –       1,530                              –     1,358

Dans ce total étonnant, les jets rapides sont les plus impliqués (tels que ceux envoyés dans les interceptions d’OVNI), parmi lesquels pour 56.2 % on a trouvé que la cause était une erreur du pilote ; pour  8.1 % une erreur de l’équipage au sol ou d’autres défaillances du personnel; pour  23.4 %   la défaillance de pièces et de matériel dans l’aéronef ; pour 2.8 % par diverses «conditions dangereuses» , et  –9.5 % (1,773) étaient dues à des « facteurs inconnus ». Merci au livre de  Timothy Good “Need to Know” P.172

Commentaires: Quand j’ai pris en chasse un OVNI, nous avons dépassé de 20 nœuds ( 37,04)km/h, la limite en vitesse que mon appareil peut atteindre ( j’étais dans le rouge sur le cadran de mon tableau de bord ). Dans l’excitation de la poursuite il est facile de dépasser les capacités de l’appareil et souvent des pièces de l’avion tombent en panne. On raconte beaucoup de récits de tirs de missiles et de frappes directes sur des ovnis qui restaient indemnes et les retournaient pour détruire l’intercepteur. 

 Le Lt. Chidlaw est entré à l’école d’ingénieur de l’armée de l’air à Wright Field, Ohio, Et a dirigé plus tard le développement du moteur à réaction original des États-Unis et de l’avion à réaction. Il a passé la majeure partie de sa carrière à  Wright Field ce qui établit Chidlaw en tant qu’expert sur le matériel, particulièrement les avions.  Il est devenu chef de la branche de génie expérimental, où il a surveillé le développement du réacteur. En mars 1945, il prit le commandement des forces aériennes tactiques de la Méditerranée et fut promu major général le mois suivant.

Chidlaw est retourné à Wright Field en juillet 1945 en tant que commandant général adjoint des opérations de ce qui est devenu le commandement du matériel aérien (amc). On l’envoya à  Roswell, Nouveau Mexique  au moment ou l’on annonça le crash d’OVNI en juillet 1947. En octobre 1947, il devint commandant général adjoint de l’amc, avec le grade  de lieutenant général et commandant  le 1er septembre 1949. Le Général Chidlaw fut chargé d’évaluer les observations d’OVNIs et son groupe convint que le phénomène était réel et approuva le Conseil de recherche et développement.  Il est probable que son équipe ait tenté de faire de la rétro ingénierie et de développer leurs propres disques volants.

Le projet Silverbug – de rétro ingénierie credit/ NUFORC

Le projet Silverbug – de rétro ingénierie
credit/ NUFORC

 

Le 29 juillet 1951, il reçoit sa quatrième étoile et le  Commandement de la défense aérienne à la base aérienne Ent, au Colorado. La plupart des chasseurs intercepteurs étaient sous son commandement et chaque base aérienne avait in officier en charge des OVNIS qui pouvait lancer les chasseurs si des OVNIs se trouvaient dans les parages.

Source : Georges Filers Ufo Files

gif

Mise à jour Area 51 blog,le: 07/11/2016 à 12h30. 

area2


%d blogueurs aiment cette page :