L’HYPOTHÈSE TEMPORELLE par Jean-Pierre D’HONDT

Un article d’UFOmania magazine, revue de qualité,  publiée trimestriellement par l’association Planète OVNI, visant à favoriser la compréhension et l’étude des phénomènes insolites. L’article est écrit Par Jean-Pierre D’hondt, actuellement responsable des enquêtes au GERU de Roubaix.

 

L’HYPOTHESE TEMPORELLE

 

Par Jean-Pierre D’Hondt
 

 

Je ne prétend détenir la vérité, en abordant une telle hypothèse je suis conscient de m’exposer à l’erreur. Mais si en ufologie il faut être avant tout rigoureux, je crois qu’il faut être aussi parfois audacieux et imaginatif.

 

Certes l’idée n’est pas nouvelle. En effet il en était déjà question dans le N° 20 de la revue « Planète » de janvier 1966. Dans un article intitulé « Les tribulations d’un chercheur parallèle » Aimé Michel déclarait que c’était lors d’une conversation avec un officier du renseignement de l’armée de l’air que celui ci, en forme de boutade, suggéra que les soucoupes volantes n’étaient peut-être rien d’autre que l’humanité future visitant son passé.

 

Bien souvent à la lecture de livres ou d’articles consacrés à l’étude du phénomène ovni, on trouve des éléments qui semblent orientés vers cette hypothèse.

 

Je sais que ce n’est pas celle qui a la préférence du petit monde ufologique et ça se comprend car ce n’est pas la plus simple et ce n’est jamais qu’une hypothèse de travail de plus.

 

Néanmoins il s’agit là d’une étude à ne pas rejeter d’emblée sous prétexte que la science actuelle n’envisage rien de cela possible (en dehors de la science fiction). Il semble intéressant d’approfondir cette éventualité à la lueur des quelques éléments que nous avons dans ce domaine.

 

Tout d’abord rappelons ce que cette hypothèse suppose :

 

« Les ovnis seraient les véhicules des terriens du futur explorant le temps » et gardons à l’esprit que cela implique que le passé du futur se trouve être, en parti, notre présent ! Je vais me permettre de citer (en espérant ne pas trop les déformer, car retirés de leur contexte !) certains écrits de quelques grands noms de l’ufologie et parfois même de la science, pouvant, selon moi, avoir un rapport avec ce sujet, sans pour autant que les auteurs approuvent où cautionnent le moins du monde cette hypothèse.

 

L’ufologue astrophysicien Jacques Vallée, qui pourtant semble plutôt s’orienter vers ce qu’il nomme « une autre réalité » utilise des arguments qui peuvent être interprétés dans le cadre de l’hypothèse temporelle.

 

Dans son livre « Autres dimensions » on trouve ceci :

 

« Le phénomène ovni apparaît comme un effet inter dimensionnel qui manipule les réalités physiques hors de notre propre continuum espace-temps. »

 

« Les amateurs de soucoupes volantes pensent que les ovnis sont des engins venant d’autres planètes. L’explication est trop simpliste pour rendre compte de la diversité des comportements des occupants et de leurs relations avec les humains. Ce concept aurait-il le rôle de faire diversion et de masquer la nature réelle, infiniment plus complexe de la technologie qui engendre les observations ? »

 

« Dans l’antiquité, il s’agissait des dieux, au Moyen-âge de magiciens, au 19ème siècle d’inventeurs de génies et à notre époque de voyageurs interplanétaires. En réalité d’où viennent-ils ? Ils viennent du temps. »

 

« L’hypothèse extra-terrestre ne doit pas être la bonne parce qu’elle n’est pas assez étrange pour expliquer les faits. Je crois qu’il existe autour de nous un système qui transcende le temps et l’espace. »

 

« En étudiant le phénomène ovni, nous n’avons rien appris sur la vie extraterrestre. Nous
avons par contre appris que nos concepts d’espace et de temps étaient faux, qu’une réalité plus vaste, que d’autres dimensions existaient et que le moment était venu de remettre en question notre façon de voir l’univers. »

 

« Le phénomène ovni fonctionne comme un système opérationnel de communications symboliques, il a une interaction avec l’espèce humaine. »

 

« Les ovnis font partis de l’environnement du système de contrôle de l’évolution de l’homme. Les effets ne sont pas seulement physiques, ils se ressentent sur nos croyances, sur notre vie spirituelle, sur notre histoire, notre culture. Ils sont un trait de notre passé et indéniablement, ils font partis de notre avenir. »

 

Dans son autre livre « Révélations » jacques Vallée conteste l’hypothèse extraterrestre en quatre points :

 

I) Les rencontres rapprochées sont beaucoup plus nombreuses que ne l’exigerait toute exploration physique de notre planète.

 

2) La morphologie humanoïde des prétendus « visiteurs » a peu de chances d’être apparue sur une autre planète, et d’un point de vue biologique elle est mal adaptée au voyage dans l’espace.

 

3) La présence du phénomène tout au long de notre histoire prouve que les ovnis ne constituent pas une manifestation propre à notre époque.

 

4) L’apparente aptitude des ovnis à manipuler l’espace et le temps suggère des hypothèses radicalement différentes de 1 ‘hypothèse extra-terrestre.

 

Ces réflexions d’un chercheur en ufologie de la catégorie de Jacques Vallée doivent nous interroger. Si après plusieurs décennies d’approfondissement de l’étude du phénomène, un tel chercheur parvient à ce genre de considérations, c’est qu’il s’agit bien d’une direction à ne pas négliger.

 

En d’autres temps, le président du GEPA et directeur de la revue « Phénomènes spatiaux », le regretté René Fouéré, s’était lui aussi investit dans cette hypothèse en écrivant un article fort bien développé dans le N° 8 de cette revue. Cet écrit, d’il y a presque quarante ans, aurait dû faire date dans l’histoire de l’ufologie, il semble pourtant être passé presque inaperçu alors qu’il comporte peut-être la bonne orientation.

 

De son côté Guy Tarade dans son livre « Terre planète sous contrôle » argumente également dans cette voie :

 

« Le phénomène est réel, il est intelligent, il n’est pas d’origine humaine, du moins humaine et présentement temporelle. »

 

« Toute modification de l’évolution humaine ayant eu lieu dans le passé interfère sur notre présent et agira sur notre futur. »

 

« Imaginons une civilisation terrestre vivant en l’an 3000 de notre temps. Les êtres qui la peupleront seront certainement capables de voyager dans le temps. Cette humanité ayant atteint le point Oméga de la connaissance pourrait chevaucher le temps. Elle remonterait dans son passé, c’est à dire notre présent et organiserait des contacts. Ces derniers seraient donc voulus et dirigés. »

 

« Notre évolution présente résulte de l’histoire de notre passé, histoire qui a, sans doute, été manipulée par ces chrononautes afin d’amener leur propre civilisation temporelle à la perfection. »

 

« Ils ont le pouvoir d’abolir les éléments spatio-temporels qui enferment les hommes actuels.

 

Ce sont ces chrononautes qui nous inspectent et jouent avec notre destin à leur profit. » Et Guy Tarade ajoute: « Les extraterrestres qui débarquent de leurs vaisseaux cosmiques sont laids, ils ne correspondent pas aux canons de beauté classique. Les hommes d’un lointain futur leur ressembleront. »

 

Cette remarque est intéressante dans le sens qu’effectivement la description des soi disant extra-terrestres qu’en donnent la plupart des témoins, correspond à un être indéniablement humanoïde, avec un corps, une tête, des membres tout comme les hommes, ce qui fait douter de la réalité des témoignages certains scientifiques qui déclarent qu’une forme de vie apparaissant sur une autre planète n’a quasiment aucune chance de nous ressembler, les probabilités d’une telle coïncidence étant presque nulle.

 

« Beaucoup de récits d’enlèvements comportent ce qui semble être des expérimentations génétiques. Si cela est exact, ces expériences sont menées sur des humains par une race différente dans un but apparemment d’hybridation. Alors il faut bien se rendre compte que cela dépasse les limites des possibilités théoriques en la matière.

 

Les généticiens soulignent l’impossibilité des croisements génétiques entre espèces différentes, à plus forte raison si celles-ci viennent d’un autre monde ou l’évolution a été forcément indépendante.

 

Même si par extraordinaire, nous avons une biochimie, des gènes et des séquences de codage identiques, il faudrait encore, pour être compatibles génétiquement que ces séquences soient disposées dans les chromosomes exactement au même endroit, bref, c’est une hypothèse tout à fait impossible.

 

Il reste l’éventualité de l’hybridation artificielle par manipulation. Mais dans ce cas, si les E.T. sont capables de modifier à leur guise les chromosomes et les gènes, ils sont à même de créer toute forme de vie et n’ont nul besoin de faire des prélèvements sur les humains. Par contre si ce sont nos descendants venus du futur, cela pourrait leur être indispensable pour qu’ils se régénèrent, éventuellement! »

 

« Comment les scientifiques voient-ils les extraterrestres ? »

 

Il y a des exobiologistes qui laissent entendre que selon un principe de convergences biologiques des espèces vivantes, il serait logique que les extraterrestres présentent une morphologie humanoïde. . .

 

L’astronome Hubert Reeves en dit ceci :

 

« Dès que, sur une planète, les températures moyennes permettent à l’eau de rester liquide, vraisemblablement, la vie va se développer. Peut-être pas sous la forme précise que nous connaissons. Il existe probablement d’autres faunes, d’autres flores, mais sans doute, pas très différent. »

 

« L’hypothèse de l’existence d’extraterrestres pas tellement distincts de nous se trouve ainsi posée. Les raisons en sont claires. Elles tiennent d’abord au principe d’universalité de la nature: la matière est la même partout dans l’Univers et, les mêmes causes produisant les mêmes effets, on a tout lieu de supposer, qu’une vie comparable s’est développée ailleurs.»

 

Il y a cependant, comme on l’a laissé entendre précédemment, une théorie opposée à propos de la naissance de la vie et de son évolution. Elle repose sur la thèse selon laquelle ces phénomènes sont gouvernés par une longue succession de hasards aveugles et de mutations aléatoires, la sélection se chargeant du reste.

 

Il en découle que les extraterrestres, s’ils existent, doivent être très différents de nous.

 

« Croire le contraire, affirme Carl Sagan dans son livre « Cosmic Connection », c’est faire preuve de chauvinisme: « La conviction que la vie ailleurs doit être comme la vie ici, voilà ce que j’appelle de l’anthropocentrisme ». »

 

Si l’on reprend la grande saga qui a présidé à l’hégémonie de l’espèce humaine, on constate à l’évidence que nous sommes issus d’une succession de hasard.

 

Reprenons simplement les âges préhistoriques, en utilisant la classique échelle des temps rassemblée sur 24 h. L’espèce humaine a émergée seulement vers minuit moins cinq environ et il a fallu pour cela l’émergence et la disparition d’un grand nombre d’espèces. Les mammifères n’ont dû leur essor qu’à la disparition, par météorite interposée, parait-il, des grands sauriens.

 

Même en admettant le nombre considérable de lieux dans le cosmos où la vie à pu se propager, il n’en reste pas moins vrai que la vie, ce n’est pas l’homme, qui lui n’est qu’un hasard et pas une nécessité, on l’oubli trop souvent.

 

Pour qu’une telle somme de hasards se soit reproduite en d’autres endroits de l’univers, ça nécessiterait une volonté, volonté que beaucoup considère comme évidente et certaine, mais qui demeure du domaine de la croyance, et il est évident que cela relève surtout, une fois encore de l’anthropocentrisme.

 

L’espèce humaine issue de la Terre doit être unique dans l’univers, ce qui bien sûr ne nuit pas à l’idée qu’au cours des temps à venir, les hommes puissent essaimer dans l’espace et peupler une multitude de planètes dans d’autres systèmes stellaires, d’où effectivement pourrait provenir les ovni, mais qui seraient bien, du fait, de lointaine origine terrestre.

 

A moins que l’aspect humanoïde des ufonautes ne soit un leurre revêtu par les entités fluidiques, chères à Jean Sider, puisant dans nos pensées pour se concrétiser à l’image que nous nous faisons d’êtres venus d’ailleurs.

 

Examinons le thème développé par Gérard Demarcq dans son livre « Les para terrestres, nos
initiateurs ».

 

« L’auteur, professeur d’université, ayant découvert il y a une vingtaine d’années la réalité des phénomènes ufologiques, s’est posé la question: y -a-t-il d’autres mondes habités par des êtres semblables aux hommes ? Autrement dit, des extra-terrestres à notre image existent-ils ?

 

D’abord ouvert à la « pluralité des mondes habités » l’auteur a été amené à réfléchir sur l’évolution biologique, évolution tellement pleine de hasards successifs qu’il y a une chance de réussite de l’ordre de 1/1050 pour parvenir à l’émergence du stade humain. »

 

« Il y a une telle somme de diversifications décimatoires, une suite d’étapes aussi fortuites, que le moindre faux pas aurait pu mettre fin à l’aventure. Aussi Gérard Demarcq arrive à la conclusion que l’homme résulte d’une succession d’étapes tellement hasardeuses qu’il n’y aurait pas assez de planètes dans notre galaxie pour qu’un tel résultat puisse s’y trouver à l’identique. »

 

« L’auteur ouvre là une nouvelle vue sur l’exobiologie avec cette conséquence: Sur un bon nombre de planètes « viables » peuvent exister des formes de vie élémentaire, tels des bactéries, peut-être des amibes, mais au-delà les modèles vivants, s’ils existent, sont aléatoires et forcément très différents des productions terrestres. »

 

Force pour Gérard Demarcq de conclure que les extraterrestres ne peuvent être que. . . des terrestres! ».

 

Précisons que Gérard Demarcq ne conteste pas la possibilité d’une vie extra-terrestre, comme par exemple, Jacques Monod l’a fait dans son livre « Le hasard et la nécessité » qui avec d’autres biologistes réductionnistes, n’hésitait pas à déclarer que l’apparition de la vie résultait d’un concours de circonstances hautement improbable et du fait qu’il n’y avait de la vie que sur Terre. Non, Gérard Demarcq met fortement en doute qu’une vie semblable à l’espèce humaine ait pu apparaître ailleurs que sur Terre, il fait nettement la différence entre planète « viable » et planète « habitable ».

 

De son coté, le regretté paléontologue américain Stephen Jay Gould dans son ouvrage « La Vie est belle », souligne « l’énorme contingence historique » qui a présidé à l’apparition de l’homme: « Des milliers de fois, il s’en est fallu de peu pour que nous soyons purement et simplement effacés du cours de la vie. L’histoire de la planète n’en aurait pas moins poursuivit son chemin, mais sans nous ».

 

A la lueur des découvertes récentes des exoplanètes, la communauté scientifique, beaucoup plus frileuse sur le sujet de la vie extra-terrestre il y a encore quelques temps, semble maintenant presque unanime à considérer que la vie est un phénomène universel dès lors que les conditions favorables sont réunies.

 

La vie certes, mais sous quelle forme ?

 

Dans l’argumentation en faveur de l’hypothèse temporelle on peut aussi reprendre une partie de l’exposé qu’à fait Joël Duquesnoy, président du GERU, lors d’une réunion en 1995, citant Albert Einstein: « Les soucoupes volantes seraient des vaisseaux terriens partis de la Terre il y a des milliers d’années et dont les occupants reviendraient sur leur planète d’origine. Les entités dirigeant les ovnis seraient les terriens du futur qui viendraient explorer leur passé, c’est à dire notre présent ».

 

(On peu remarquer que l’on fait souvent tenir à Einstein toutes sortes de propos. A-t-il réellement évoqué cette hypothèse ?)

 

Mais à tout bien considérer, cette idée que les ovnis viendraient du futur, aussi stupéfiante qu’elle puisse paraître à certains, éclairerait pas mal de mystères. Les brusques apparitions et disparitions correspondraient à un basculement dans le temps. Leur observation systématique à toutes les époques du passé expliquerait parfaitement cette permanence du phénomène.

 

Quant à l’absence de contact direct et généralisé, elle serait parfaitement justifiée par le souci d’éviter tout paradoxe temporel. Les terriens du futur éviteraient toute action trop flagrante sur leur passé, c’est à dire notre présent, afin de ne pas modifier le futur, c’est à dire leur présent à eux.

 

Toutes fois un scientifique a déclaré : « qu’il ne peut y avoir de paradoxes temporels apparent, car les modifications intervenant dans le cours de l’Histoire sont incorporés dans le futur de toute éternité et ne peuvent changer en rien ce futur aux yeux de l’historien attentif ».

 

Dans un article intitulé « Ce que tout le monde devrait maintenant savoir » dans L.D.L.N. 373 Joël Mesnard rappelle que le phénomène se manifeste de manière à ne pas laisser de preuves, comme s’il maîtrisait à la perfection les conditions dans lesquelles il se montre et avait la capacité d’éviter chaque fois de laisser des traces susceptibles de déclencher une reconnaissance générale, irréversible de sa présence dans notre environnement.

 

Autre citation :

 

« Dans certaines rencontres du troisième type il semble que les conditions qui président au contact, soient étroitement contrôlées et programmées, que l’intelligence responsable sait de toute éternité comment tout doit se dérouler et peut ainsi insérer la manifestation des faits dans le quotidien sans interférer sur l’avenir car elle connaît les « espaces d’impunité ».

 

Tout cela peut sembler fantastique, pourtant il existe une forte présomption en faveur de cette hypothèse: Encore une fois répétons le, c’est le fait que ces êtres soient humanoïdes. Certes ils ne nous ressemblent que d’assez loin, mais des biologistes se sont penchés sur le problème. Ils ont établi la courbe évolutive qui nous a permis de passer de l’homme préhistorique à ce que nous sommes maintenant. Et poursuivant cette courbe, ils sont arrivés à dresser un portrait robot de ce que peut devenir l’homme dans quelques milliers d’années et ce portrait robot ressemble étrangement à la description que font les témoins des occupants des ovnis.

 

Cette projection évolutive de l’espèce humaine a été remarquablement traitée dans une émission de la télévision sur la cinquième chaîne le dimanche 13 avril 2003 intitulée « Vers un autre monde, comment faire survivre l’espèce humaine à des catastrophes interstellaires ».

 

Toutes fois, force est de constater que ce rapprochement morphologique comporte des nuances d’importances: La taille tout d’abord, les êtres en question sont, la plupart du temps, petits, ce qui, reconnaissons-le, ne va pas dans le sens de l’évolution actuelle de nos contemporains qui ont plutôt tendance à grandir, mais il s’agit ici d’un futur lointain et bien des conditions d’existence peuvent intervenir au cours des temps et modifier notre morphologie.

 

On souligne aussi que leur tête est volumineuse et dépourvue de cheveux, le nez et la bouche réduits à leur plus simple expression, cette dernière dépourvue de dents dans la plupart des descriptions. Ne s’exprimant que part télépathie.

 

On peut évidemment imaginer que ces caractéristiques: les cheveux, les dents et la communication vocale sont des éléments distinctifs propres à l’état primitif qui est encore le nôtre et dont nous nous débarrasserons au fur et à mesure de notre mutation évolutive.

 

Reprenons quelques citations :

 

Dans un article intitulé « Le ressac du futur » paru dans la revue « Inforespace », de nos collègues de Belgique on pouvait lire: « Le phénomène ovni serait une interaction du futur, qui grâce à l’initiation progressive de l’humanité nourrirait et garantirait la réalité conceptuelle et technologique de son présent. »

 

Ce que l’on peut exprimer plus simplement par : Les ovnis seraient les véhicules des terriens
du futur explorant, surveillant, étudiant, et influençant leur passé pour préserver, sauvegarder et régénérer leur présent.

 

« Lorsque des ovnis étaient observés dans le passé, c’est-à-dire dans l’antiquité ou au Moyen-âge, les pilotes de ces engins pouvaient passer pour des êtres divins, sinon célestes, du moins angéliques. Ils n’avaient pas de peine à être pris pour des créatures fantastiques. En réalité s’ils viennent du futur ce sont des êtres prenants le risque d’accélérer le développement de l’humanité en apportant aux hommes de notre temps des prémices sagement dosés d’une culture supérieure et fécondante, (sagement dosés, car attention au paradoxe de Langevin).

 

Utilisant des pouvoirs incompréhensibles pour nous, ces êtres du futur feraient de l’histoire un amplificateur culturel Le futur s’agrandissant lui même par réinjections dans le passé de fragments de son acquis. »

 

Dans son livre « Ovnis Laboratoire du futur » Michel Picard écrit que le comportement « magique » des ovnis n’est que l’expression d’une science très avancée qui se traduit par l’incursion du futur dans notre environnement.

 

Dans « Communion » le livre de Whitley Strieber, on trouve plusieurs réflexions que l’on peut
interpréter de la façon suivante :

 

« Les visiteurs proviennent d’une autre dimension, voire même d’un autre Temps. Peut-être voyons-nous des voyageurs humains du Temps, déguisés en visiteurs extraterrestres, car ils veulent éviter quelque catastrophique paradoxe temporel s’ils venaient à révéler leur présence à leurs ancêtres. »

 

« L’étude historique a révélé que l’observation d’ovni et de petits êtres remonte à des temps très anciens. »

 

« Si nous avions affaire à des extraterrestres, seraient-ils vraiment demeurés là depuis des milliers d’années, sans jamais se faire connaître en tant que tel ?

 

Ou peut-être sont-ils arrivés récemment et ont-ils trouvé un moyen de se dissimuler, dans une mythologie humaine préexistante ?
Ou, plus extraordinaire encore, peut-être sont ils arrivés à un instant quelconque du futur, remontant dans le temps pour nous étudier ? Une étude qui nous apparaîtrait, de par notre position dans un temps séquentiel, avoir duré autant que le cours de notre histoire tout entière ».

 

Ces hypothèses sont intéressantes, mais il est impossible pour l’instant de n’en démontrer aucune. Elles donnent toutefois une idée de l’étendue de la gamme qui nous est offerte pour une étude plus approfondie.

 

Luc Mary dans son livre « Le temps manipulé », se présente en ardant défenseur de l’hypothèse temporelle et en tant qu’historien des sciences, spécialisé en astronomie, il argumente avec talent et connaissances sur les possibilités scientifiques du voyage dans le temps.

 

Jean-Pierre Troadec consacre un intéressant passage de son livre « Ovni le mystère subsiste » à ce déplacement dans le temps.

 

Etc., etc… Vous voyez que lorsqu’on rassemble bout à bout quelques-unes des réflexions de certains hommes de sciences et d’ufologues, on se rend compte que cette hypothèse peut être étayée par un certain nombre de constatations frappantes.

 

Avec un peu d’imagination, on peut également, dans ce cadre, reconsidérer certains témoignages que nous avons parfois quelques réticences à prendre en compte. Des récits d’«abductés » font état d’interventions médicales considérées comme des manipulations génétiques et des tentatives d’hybridation (voir le livre de John Mack « Dossier E. T. » ).

 

Cela peut représenter un projet de préservation des gènes de l’espèce humaine, permettant à la dite espèce d’avoir un avenir, donc un présent pour les êtres du futur si une catastrophe naturelle survenait, par exemple météoritique, où un génocide nucléaire, éliminant l’homme de la surface de la Terre.

 

Il pourrait s’agir aussi, et certains récits le laissent entendre, de récolter des matériaux biologiques et d’utiliser les matrices humaines contemporaines pour pallier à une dégénérescence de l’espèce au cours des temps et préserver ainsi l’avenir de ces êtres, nos lointains descendants.

 

Cela dit, pour le moment il est certain que dès que l’on aborde le thème des ovnis, on y associe immédiatement le mot extraterrestre! C’est l’hypothèse la plus répandue, la plus populaire, mais est-elle pour autant la bonne ?

 

Ses partisans, ainsi que ceux d’autres interprétations: intra terrestres, interdimentionelles, psycho sociologique etc.etc. . . la liste est loin d’être exhaustive, (Voir l’article paru dans le
revue du GERU « Ufovni » n°62 et 63 « l’ufologie dans tous ses états » ).

 

Ces partisans d’autres hypothèses donc, rejettent bien souvent systématiquement tous les arguments que nous venons d’énumérer pour la défense de l’hypothèse temporelle, mais n’est ce pas là adopter la même attitude que celle que nous dénonçons chez les septiques et rationalistes purs et durs !

 

A ce stade reprenons l’idée de départ :

 

Les ovnis seraient les engins spatio-temporels servant de véhicules a nos lointains descendants pour étudier et orienter subtilement leur passé. Ce serait les hommes du futur explorant le temps.

 

Mais à la réflexion, rien n’est exclu. Pourquoi est-ce que ça ne pourrait pas être à la fois spatial, dimensionnel et temporel ?

 

En effet, nous avons la mauvaise habitude de compartimenter ces différentes conceptions, nous nous imposons des frontières alors que rien ne nous y contraint. On peut légitimement supposer que dans le futur ces frontières seront franchies et ne limiteront plus les possibilités envisageables. Lorsque sera réalisé, la maîtrise de l’espace et de l’hyper physique, la maîtrise du temps le sera vraisemblablement aussi. Ce qui implique la reconnaissance d’autres dimensions, spatiales, parallèles et temporelles.

 

Les hommes du futur auront exploré, conquit ces autres univers.

 

Donc les intrusions que nous constatons dans notre environnement spatial actuel peuvent très bien avoir pour origine ces différentes dimensions, qui, en des temps très en avant du nôtre, n’en feront plus qu’une.

 

En résumé, il n’y aurait pas d’incompatibilité à penser que les ovnis viennent :

 

- D’autres planètes, car ces dernières auront été colonisées par les hommes du futur.
- D’univers parallèles, suites aux découvertes réalisées par la physique de demain.
- Tout en étant d’origine temporelle, puisque ces avancées scientifiques se feront dans l’avenir.

 

A cette époque, très certainement lointaine, les hommes où leurs descendants qui n’auront
peut-être plus que de lointains rapports avec ce que nous sommes actuellement, les « homo futurus » donc, auront accédés à une civilisation de type III selon la classification du physicien Michio Kaku, tel que défini dans son livre « Vision », c’est à dire qu’ils auront conquis les galaxies de notre univers, découvert et exploré d’autres univers dimensionnels et surtout ils auront maîtrisé le temps.

 

Bien entendu, Il s’agit là d’une projection très optimiste de notre avenir. Avenir qui serait bien réel si l’hypothèse temporelle était la bonne.

 

On doit évidemment avoir conscience que ces propos reposent davantage sur que sur l’investigation, qui doit pourtant demeurer le premier outil de la recherche ufologique.

 

Mais Einstein, (encore lui !) ne disait-il pas qu’en science l’imagination est parfois plus importante que la connaissance ?

 

Néanmoins, répétons le, en raison de certains témoignages comportant la description de la morphologie et du comportement des êtres humanoïdes vu à proximité des ovnis, nous pensons qu’il y a là des éléments à prendre en compte.

 

Maintenant soyons réaliste et faisons preuve d’humilité, car il est évident que nous ne sommes sûrs de rien. En l’état actuel du dossier tout reste possible et nos idées d’aujourd’hui n’auront, sans doute, plus cours dans les prochaines décennies. D’autres idées, bien plus extraordinaires encore, surgiront.

 

Peut-être alors aurons-nous l’explication de ce qui se cache sous cette formidable énigme que représente le phénomène ovni.

 

A moins que cette vérité reste à jamais indiscernable à nos sens limités. . .

 

Jean-Pierre D’Hondt

 

Pour présenter cet article, je me suis abondamment inspiré des écrits de divers auteurs et ufologues. J’espère qu’ils ne m’en voudront pas, car si j’utilise leurs propos c’est évidemment parce que ceux-ci me semblent particulièrement crédibles et pertinents pour illustrer cette hypothèse même si celle ci n’est pas défendu, ni même admise par les dits auteurs.

 

 

 

source : http://www.ufomania.fr/article-dhondt.html via Exo-contacts

 

About these ads

42 réponses à L’HYPOTHÈSE TEMPORELLE par Jean-Pierre D’HONDT

  1. Sylv1 dit :

    Très bon article, qui offre ainsi une certaine réflexion sur le phénomène OVNI ,impalpable, et de notre savoir du moment présent, quasi négatif sur le monde qui nous entoure, et de l’extérieur aussi…..
    Les combinaisons,l’alchimie qu’ offre le cosmos sont loin d’être comprises, même par nos plus brillants cerveaux du moment qui seront pour la plupart ridicule dans 500 ans ,comme nous qui trouvons ridicules à l’heure actuelle les théories de la terre plate et de la terre au centre de l’univers il n’ y a que quelques siècles seulement!
    Alors la vérité dans tout cela? Peu importe, les audacieux imaginatifs moi je les accepte, leurs théories sont à démonter ou à affirmer, tant que le contraire preuve par 9 , n’est prouvée elles méritent d’être exposées, c’est comme cela que les scientifiques avancent, non???

  2. Drenagoram dit :

    Bonsoir Era ,

    A la Lueur de ces Pensées , A l’Hypothèse ma Foi Probable ,
    La Question demeure sur la Table , Que viendrait faire ces Etrangers ?
    A visiter les Faits Passés , Pour Modifier l’Inévitable ,
    Eclairer d’Hors nos Vénérables , Poussant le Monde en Marche Forcée .
    ~
    Même si Tout cela semble une Fable , le Japon vient de tout arrêter
    Comment d’Autres se l’imaginer , sans une raison vraiment Valable
    Nos Visiteurs bien Charitables , seraient de Savants Conseillers ,
    Venus à Tout Prix faire Changer, le Cours du Temps des Misérables.
    ~
    NéO~

    • capucine dit :

      Peut être que c parce que justement ils viennent du futur vers le passé pour nous mettre en garde sur les travers qu’ils ont dû subir dans leur passé .qui est notre actuel présent…..mais la question qui se pose aussi c quand en changeant leur passé (notre présent actuel ) ça ne changerait pas leur futur?? à eux??
      dans quelle mesure ils peuvent changer quelque chose ici et maintenant sans perturber l’évolution de leur futur qui est leur présent et par conséquent du notre?…
      est ce que ceci voudrait dire que un extraterrestre qu’on rencontrerait pourrait être nous même perso dans quelques centaines d’années?? comme si on se voyait dans un miroir en quelque sorte?…ou est ce qu’ils se retrouveraient devant leur arrière arrière grand-père ou grand-mère en revenant ici et maintenant??

      mais cet article expliquerait pas mal de choses …..le temps à toujours été un problème qu’on aimerait résoudre …parce que tous s’aperçoivent que vieillir emmène des problèmes divers ….et c le fameux temps dont on parle qui en est responsable ou/et la matière dans laquelle nous sommes fait pour être sur terre…cette matière contient la Vie…mais aussi une fois la vie partie cette matière retourne poussière comme il est dit dans la Bible…elle se désagrège …pour ce recycler…
      quand on applique certaines pensées à tout ceci l’article est en effet très intéressant ensuite il y a la suite…et après que font ils de leur vie ces ET revenus voir les "anciens"…à quoi en finalité que tout ceci pourrait servir?,…..continuer continuer sans arrêt sans arrêt évoluer encore et encore jusqu’à où??……
      c comme le big bang …qui dit qu’il n’y a pas eu d’autres big bang avant?? et encore avant?,
      oui je m’intéresse à l’Ufologie c évident mais aussi à d’autres sujets qui pour moi ne sont que la suite logique de tout ceci …et tout aussi intéressant.
      il y a trop de questions non résolues…
      et qui ne le seront peut être jamais.
      *Cap

    • serge dit :

      Bonjour drenagon;

      Malheureusement, il est impossible de modifier le passer même si les voyages temporels existent, et ce pour une raison simple, modifier le passé modifie le présent, et si le présent est modifié pourquoi retourné dans le passé puisque cette chose ne c’est pas produit.
      ou alors celà créerait un présent altérnatif, qui n’aurait aucun pouvoir sur le présent de la personne qui l’a modifié donc aucune raison de le faire.

      En gros imagnons pour la secnde thèse que le temps est une ligne droite. et qu’a chaque fois qu’il y a une modification, une nouvelle ligne droite se créer en paralèle de la première. Des lignes temporels alternatives dans les quels les événement changer ne se sont pas produite et dans les quels le visiteur du passé ne peux avoir accès.

      • Drenagoram dit :

        Bonjour Serge ,

        Dans cette Hypothèse développé , l’échec est en bout de Ligne
        L’Humanité ne voit pas le Signe , ces Dirigeants restent Butés ,
        Ainsi l’Avenir ne peut Changer , d’un Eclairage on reste indigne ,
        Sous le Secret la Guigne , d’Où ces Visites inexpliqués :(
        ~
        NéO~
        ~
        Bonne Journée

  3. Jacques Morin dit :

    Enfin un article qui va dans le sens où je l’exposais il y a qq temps ici même… En effet , le Maître ( car c’est vraiment un maître…) Tobias nous disait peu de temps avant de se "réincarner" (…) que tout cela était notre "futur" nous "visitant" (et il ne pouvait en dire plus….)
    D’autre part notre humanité a "débuté" lorsque les Etres pléïadiens sont intervenus et ont "changé" notre ADN !!! et que sur toutes les espèces d’hominidés il ne resta que la nôtre ( d’autres "mystères" du très grand passé ne peuvent être dévoilés ici , pour des tas de raisons…
    Ce "coup de pouce" de l’évolution, n’empêchant pas le principe absolu du "Libre-Arbitre", qui reste notre "privilège" à nous seul!!! Les Êtres , "autres", n’ayant pas cette caractéristique….
    ….Car des tas de faits doivent rester sous le boisseau…
    jymfr

  4. évhémère dit :

    L’hypothèse temporelle n’est pas nouvelle, elle servit même à H.-G. Viot et Pierre Devaux pour leur roman ( en 2 tomes) "le chronastro" (1949) et "la conquête d’Almériade" (1954) !… Cette saga se termine comme les autres en queue-de-poisson , pour éviter le sempiternel paradoxe temporel … pourtant irréalisable, comme le démontre René Barjavel dans sa post-face du "le voyageur imprudent" !… Même Henri Vernes a trébuché dans l’un de ses "Bob Morane" !… Il n’y a que Edgar P. Jacobs qui s’en sort avec "élégance" à la fin de sa bd "le piège diabolique" , grâce à la traîtrise "intégrale" de Miloch, le savant fou qui, dans une dernière précaution par delà la mort, avait prévu l’explosion du chronoscaphe si celui-ci revenait au "présent" !… ( Donc, si par facétie, Mortimer avait dépassé ce temps de quelques secondes, la Science aurait hérité d’un chronoscaphe intact … ce qui aurait bouleversé le futur, c’est certain !…)

    Tout ceci pour dire que ce thème n’est pas réellement maîtrisable … même sur le mode imaginaire !… Alors, dans le réel, je doute fortement qu’il soit à l’origine du phénomène OVNI !… Selon mon avis, c’est le moins crédible !… ( à mon grand regret : je serai partant pour pouvoir parcourir les dédales de la Bibliothèques d’Alexandrie, dérouler les "étuis" des livres dans la pénombre des Ecoles des Mystères, au sein de la Maison de vie !… Plus encore, je voudrais bien connaître quel évènement mystérieux a bien pu "créer" notre monde, il y a 10500 ans, provoquant une métamorphose profonde de la Société Humaine !…)

    Il semble que l’argument principal de l’hypothèse temporelle réside surtout dans l’aspect humanoïde des pilotes-ufonautes des ovnis !…Voilà qui selon ces auteurs, invaliderait définitivement l’hypothèse de la provenance extra-terrestre !… Moi, celà me fait plutôt plaisir : que l’on puisse réfuter l’hypothèse extra-terrestre implique qu’elle est réfutable ( dirait M. de la Palisse ) et si oui, selon le principe de Karl Popper , elle appartient donc au domaine de la théorie scientifique !… Et non pas au dogme, où on prétend la confiner !…
    Donc, merci beaucoup !… Au fait, et cette réfutation ?… Comme on pourrait partir pour écrire tout un livre, on va faire court : j’ai lu des études, j’ai consulté des biologistes qui m’ont doctement démontré le contraire : la forme humaine est tout à fait "standard" pour le développement d’une vie intelligente !… Et la Nature n’a pas d’imagination , elle fait en permanence le "moindre effort" pour économiser autant que possible !… Dans son système d’essais-erreur, avec personne aux "manettes", ce sont les plus aptes qui vont continuer à fonctionner : Darwin l’a démontré il y a 150 ans et depuis, nous n’avons trouvé que des confirmations !…
    Par contre, il est impossible que nos ADN soient compatibles …. sauf si nous étions de la "même famille" : celà signifierait "simplement" que la Nature terrestre ne serait pas limitée à la planète Terre, mais que … supposons 50 planètes similaires auraient reçu à peu près en même temps, un même essaimage de gènes !… Dans ce cas, la Nature elle même serait "immigrée" et nos origines seraient à rechercher encore plus loin, dans le Temps et l’Espace !… Voilà un scénario qui n’aurait sans doute pas déplu à Evry Schatzman, grand pourfendeur d’ufologie, mais secrètement attiré par "les mystères aliens" , aux labyrinthes remplis de "zoo humain", de "Terre, planète Cayenne" et de "contrebandiers intergalactiques" !…

    • Tantely dit :

      j’adore "Bob Morane" , presque tous les oeuvres de Henrie Verne et van Dham me facinent tellement surtout avec Rosinski comme dessinateur. Thorgale "l’enfant de l’etoile" aussi le fils prodige d’Odin des viking echoue au voisinage de la terre, il aussi c’est un voyageur temporel…

  5. Didier dit :

    Peut on voyager dans le temps sans modifier la chronologie des événements ? Exemple par l’absurde. Si un voyageur temporel veut faire sa propre rencontre pour se suicider.Normalement il le peut puisqu’il voyage dans le temps.Mais en mettant fin à ses jours il ne peut pas être là dans le futur pour le faire puisqu’il s’est éliminé dans le passé.
    Voilà donc de véritables casse-têtes pour appréhender les voyages dans le futur.

    • Mathias dit :

      Sauf si cette citation est exacte:
      « Dans certaines rencontres du troisième type il semble que les conditions qui président au contact, soient étroitement contrôlées et programmées, que l’intelligence responsable sait de toute éternité comment tout doit se dérouler et peut ainsi insérer la manifestation des faits dans le quotidien sans interférer sur l’avenir car elle connaît les « espaces d’impunité »

      Hypothèse vraiment intéressante quoi qu’il en soit, et loin d’être stupide car après tout, avouons que les ovnis possèdent une incroyable technologie, défiant toutes les lois de la physiques – connues à l’heure actuelle.

      Et puis c’est avec des hypothèses comme celle-ci que nous pourrons avancer n’est-ce-pas? Je veux dire, rien n’est assez fou pour expliquer l’inexplicable.
      Après tout, nous avons devant nous des êtres inconnus qui se déplacent à une vitesse incalculable, qui nous connaissent mieux que nous même, qui sont probablement là depuis le début de l’humanité et qui font des dessins dans les champs :)
      Alors si quelqu’un trouve cette hypothèse trop "folle", je me demande comment il peut croire aux ovnis tout court.

  6. idnaze dit :

    Bonjour.
    Merci pour ce trés bon article .
    En effet, trouver cette présence tout au long de l’histoire et de la prehistoire ,alors qu’ils sont arrivés du futur ,est une éventualité que je n’avais pas envisagé :-)
    Pour ce qui est de notre ignorance scientifique ,je pense qu’il n’est pas necessaire d’insister ;-)
    Bye.

  7. GEORGES dit :

    bonjour,excusez moi ,mais je prend cet article comme de la désinformation pure et dure,après tant d’années de recherche et de témoignage on se retrouve dans les années cinquante et les films de SF ,a proposer a la société savante française AAAFASSO.FR, pour voir s’ils travaillent sur du vent depuis des années ,bien amicalement Georges.

  8. m dit :

    Hallucinant en effet cet article
    tout est bon pour noyer le poisson,les respectables sources citees datent d un monde deja oublie
    Ne rien croire essayer decapturer de l info
    Celui qui essaie de comprendre se fait des illusions c est humain mais le sujet est si different de ce que nous connaissons ou croyons connaitre
    Bonne journee,
    !

  9. ltlafayette dit :

    Arghhhh mon précédent poste n’a pas marché :-)…..
    Bon, je suis tout à fait d’accords avec cette théorie !!! Je la soutiens depuis longtemps et vous l’avez certainement lu dans mes différents posts.
    Je m’appuie sur l’incident de Miami Beach, de photos de personnes semblant "out of time" dans les années 30 et les lumières d’Esdalen.
    Cela se tient, certains ovni pourraient être des "Hologrammes" sortes d’image du futur contrôlées ou non, à ce jour l’incident le plus troublant reste celui de Miami Beach à la fin des années 60 où une sorte d’avion futuriste a plongé sur la plage devant des dizaines de milliers de personnes en plein week end estivale et tombant à quelques mètre du rivage sur des baigneurs sans que ceux ci ne souffrent de rien….comme une image qui disparait dans l’Océan.
    Bref, une grande partie de ces ovnis pourraient être tout à fait terrien mais d’une autre époque !

    • Drenagoram dit :

      Vaisseaux Fantômes , Hors des Couloirs du Temps ….

    • serge dit :

      Possible possible, mais on peut le voir autrement. pour la plage de miami beach, celà aurait très bien pu être un vaisseau qui a activer a temps une propulsion sub spatial, ce qui a évité le crash, car en théorie un mode sub spatial un trou de vers se forme et le vaisseau par ce trou de vers passe du coup à travers la matière, quand à l’image qui disparait, celà pourrait être les photons qui se refletent encore àlors que le vaisseau est déjas dans le trou de vers.

    • évhémère dit :

      Ce doit être à cette époque que les médias ont repris la phrase de Jacques Bergier disant qu’il ne "croyait" pas aux soucoupes volantes !… En réalité, le leader du mouvement du "Réalisme Fantastique" résumait le phénomène OVNI comme un théâtre d’effets spéciaux que nous adressent les extra-terrestres !… Ceux-ci communiqueraient avec nous à travers l’équivalent de "jeux vidéos" !…Mais sans se déplacer eux-mêmes !… L’astrophysicien et cosmologiste Fred Hoyle développait une opinion similaire , ce qui apparaissait dans ses romans de S-F. Cependant, à partir des années 80, il commença à assouplir sa position … sous l’influence de son fils Geoffray : il commença à admettre que les Aliens avaient fait le voyage !…
      La désinformation des médias est une fois de plus flagrante : Bergier avait écrit plusieurs ouvrages sur l’influence E.T. dans l’Histoire de l’Humanité !… Cependant, il ne sut pas faire le lien avec les assoc. ufologiques de son époque, se privant ainsi d’un précieux outil d’investigation qu’aurait constitué le réseau des ufologues !…. Même si comme "fan-club" , leur soutien auprès de "Planète" ne s’st jamais démenti !… Il est des rendez-vous manqués … dont les effets se font sentir longtemps après !… ( Comme maintenant !…)

  10. deneb dit :

    Au lieu d’imaginer soit des extra-terrestres soit des voyageurs du temps, pourquoi ne seraient-ils pas les deux ? Des extra-terrestres qui voyagent dans l’espace et le temps puisque les deux sont indissociables. S’ils sont humanoïdes, peut-être sont-ils nos ancêtres, et sûrement nous sommes issus des mêmes matériaux agencés de la même façon.
    L’article parle de hasard aveugles, je ne pense pas que le hasard ait présidé à la formation de l’univers, les forces mises en jeu sont trop précises.
    Et puis, il est certain que la nature des ovnis est quelque chose qui nous dépasse et certainement pour très longtemps.

    • capucine dit :

      D’ac avec toi Deneb…c n’est pas l’hasard c certain …

      • GEORGES dit :

        déjà en 1962 notre prof de biologie-biochimie de la fac de NANCY nous disait que si la vie c’etait développée ailleurs on devrait retrouver les mêmes éléments et mêmes formes car la nature par le hasard amène par des mutations au bien être de cette vie si petite soit elle, bien amicalement Georges.

        • capucine dit :

          OU Georges la logique fait que moi aussi je crois que partout dans l’univers il y a les mêmes éléments qui fabriquent la vie qui est partout…la théorie du Big Bang si c vrai aurait permis à tout l’univers et bien au delà …que les éléments de la vie ne peuvent pas être différents…réunis d’une façon peut être différents organisés d’une manière différents mais ce sont les mêmes éléments qui sont là et qui ont besoin les uns et les autres pour s’organiser ….
          ce qui ne veut pas dire qu’on doit ressembler aux autres habitants des autres planètes mais les animaux sur la terre non plus ne nous ressemblent pas et pourtant ils sont sur terre donc ils ont leurs compositions d’éléments qui existent aussi dans l’univers ..
          Bien amicalement
          Cap

    • mu64 dit :

      Oui pourquoi pas les deux deneb, j’ai tendance à penser un peu comme toi. Sans parler du fait que nous ne savons toujours pas grand chose sur ce qu’est la conscience.
      Je ne sais pas si la nature des ovnis nous dépasse pour encore longtemps.
      C’st peut-être trop compliqué, ou alors c’est trop simple.
      Mais oui, pourquoi pas les deux non plus ?

    • serge dit :

      Quoi le docteur, ce seigneur du temps serait réel !!!! ^^

      Dsl j’ai pété un plomb je suis fan de Doctor Who

  11. andre dit :

    bonjour je suis d accord avec vous George ansi que d autres personnes sans être désagréable avec jp dhondt . pour moi ces êtres viennent de la proche banlieue ou même très loin , mais ce qui n est pas possible pour nous , technologiquement n est pas possible , pour d autres civilisations d après des astronomes a l imagination si peu évolué . cause des distances , c est comme notre portable
    en une seconde nous avons la chine en ligne
    cela fait quarante ans que j entend la même histoire . ils sont la et bien la
    ces êtres on peut etre un millions d années d avance sur nous.
    ce qui est comics , est qu il faut toujours l autorisation
    d une certaine élite pour nous autoriser de pensez si l ont peut ou ne pas croire

  12. Jacob dit :

    tiens tiens…un mix entre Mac Fly et les Morlocks ?

  13. norm dit :

    les voyages dans le passé pourrait etre d’une utilité pour nous meme , admeton que les changement climatique pertube non seulement le climat mais tous ce qui vien avec oxigen co2 pression atmospherique ect….alors nous devriont nous adapter a ces changements ! mais si ce changement est trop rapide nous ne pouriont pas suivre a cette vitesse alors nous revenon en arrière pour reprogrammer notre génétique ou quelque chose du genre , qui sait ???

  14. Tantely dit :

    Le voyage dans le temps ne peu jamais etre exister !

    nous somme tous berné par des rêveurs et des auteurs de livre avec plein d’imagination débordante tel Jules Verne et d’autres disciple fan de science fiction. Maintenant, les films nous plongent encore plus profond dans ce grand bulle artificiel.

    D’abord le temps a été inventé par les être humains, vers les 16è sciecle, c’est si recent que cela (le second, les minute et les heure…). Les sablier et les quadrant solaire des antiquités servent tous simplement à se repérer dans l’espace les mouvements des sujet ou objet par rapport au écoulement constant de l’eau ou de grain de sable ou meme de l’ombre.

    ces appareil de mesure servent tous simplement à mesurer et à quantifier le mouvement d’un objet dans l’espace. (c’est normal qu’on ne peut pas modifier les événement du passé et du futur.

    Ainsi, depuis la création du montre, à aiguille, les termes de secondes et minutes se sont devenu aussi celebre font parti de notre quotidien. actuellement on parle même que ces mesure du temps sont des œuvres divines.

    Ce que je veux en venir c’est que nous avons oublier et renier complétement l’importance du mouvement d’un objet (matière quantique) ou sujet (histoire) dans l’espace. Cette phénomène existe belle et bien depuis la création de l’univers… cela m’emenne aussi à vous rappeler que nous avons aussi oublier l’existence matériel de l’Univers face à ce problème de temps qui n’est meme pas vocabulaire de dieux.

    La derniere, théorie plus récente, soit disant parlant les théorie du temps remonte au recherche de Albert Einstein sur sa théorie de voyage dans le temps, lui ramenant à dire que " le temps se ralentis au voisinage de la vitesse de la lumière…"

    Ici, je proteste catégoriquement la véracité de son hypothèse car ce prétend savant, utilise une matière de l’univers (la lumière) comme objet physique ayant la plus grande vitesse dans l’univer et le temps pour lui , c’est le mouvement de la lumière dans l’espace.

    C’est ainsi qu’il sort, juste après sa première découverte la theorie de la relativité gravitationnelle en soulignant la déformation de la matière (électromagnétique et lumière) par les corps celeste expliquant les phénomène astronomiques des trou noir où tous matières sont englobé dedans. Et A.Einstein prétend à dire que le temps aussi a éte engloutis ( normal car ce crétin, se réfère aux mouvement de la lumiere ).

    "On se refere toujours dans le mouvement d’un objet perçue par notre organe visuel (yeux) et dire que la lumière est l’extrême limite du temps".

    C’est exacte parce que nous les humain, n’en posedent pas d’autres sens plus efficace que cela pour détecter le mouvement (les Yeux peut même détecter le mouvement d’un objet à des milliard d’année lumière grâce à des matériels de plus en plus moderne et sophistiqués qui mesuraient et réorganiseraient le mouvement de ces lumières afin qu’on puissent les detecter par les rétines et interpréter par notre cerveau. (Les télescope, des détecteur infrarouge et ultraviolet sont tous des machines à dévier et à déformer la direction de la lumière mais surement pas à le modifier).

    En conclusion, pour moi, le Temps n’est pas Universel, c’est artifisciel, et c’est pas scientifique. c’est pourquoi, il n’y a pas de sortie au bout de ce tunnel nos recherche aboutis toujours à un cul sac.

    Pourtant, les téléportations quantique et les voyage spatial à grand vitesse ou mouvement supra-rapide d’un bout de l’univers à un autre, c’est fortement possible.

    • capucine dit :

      Il est difficile de parler du temps …et des yeux …même si on veut bien essayer de exprimer quelque chose qu’on ressent mais qu’on a du mal à mettre sur papier…oui c vrai que le temps pour moi aussi est artificiel mais il faut bien trouver un moyen pour dire qu’on a tant d’années tant de mois …il y a les jours et les nuits et voilà 1 jour…..
      etc etc et voilà une année…etc.etc..chaque planète à ses rotations propres qui fait que ce qui est pour nous tant d’années est pour une autre plantée moins ou plus d’années si on les comptes comme ça …
      c pour cela que pour moi le temps n’est que dans le monde physique et y restera edvit eternam …n’appartiendra que dans le domaine physique…
      c vrai que le temps est artificiel …et déjà ça c un mystère …pourquoi nous comptons comme ça??
      parce que il n’y a pas d’autres moyens pour savoir ce qu’on doit savoir sur notre propre existence …éparpillé dans le temps.
      on sait que nous avons tous un début et une fin ..
      .il ne tient qu’à nous de faire de ce milieu des comptes le plus remplis possible de merveille, et d’Amour, et quelque chose de terriblement intéressant à vivre… ..
      on peut essayer par exemple
      pour les yeux …de dire qu’ils voient loin oui…….je me réfère toujours aux aborigènes d’Australie …bon maintenant ils ont perdu pas mal de vacuités visuels parce que les nouvelles générations se sont laissé embourbées dans la nourriture artificielle genre coca etc etc qui ont émoussées leurs facultés ..
      .
      mais il y avait un temps où les aborigènes pouvait voir les satellites de mars et les anneaux de saturnes…sans télescopes ils savaient instantanément aussi si à des 100ene de km d’où ils étaient qu’il y avait une bagarre dans un autre clan comme la leur…ils savaient… bien sûr…
      ils étaient "purs" de la civilisation envahissante comme nous la vivons aujourd’hui…
      ils n’avaient pas de téléphone portable mais ils savaient …ils n’avaient pas de télescopes mais ils voyaient…savoir si la lumière va plus vite ou moins vite que quoi?,la pensée?? Beaucoup disent que oui mais malgré les avis des uns et des autres je reste persuadée que la pensée va plus vite que tout…

      mais pour revenir justement à ces 2 questions du temps et les yeux…
      je pencherai en fait à demander à des personnes sages de ce genre là …aborigènes ou indiens d’Amérique…ils ont la sagesse et la patience qu’on n’a plus …ils ont leur traditions qui disent bien plus longs que toutes nos élucubrations …
      et leurs traditions peuvent nous apprendre beaucoup de choses.

      c impressionnant de lire les paroles des grands chef indiens …qui parlent de différentes choses entre autre quand on leur a pris leur terre …ça devait être un moment extrêmement triste pour leur peuple et eux mêmes…..c comme si pendant la dernière guerre mondiale…les nazis auraient pris possession de la France sans qu’on aie la possibilité de s’en débarrasser…
      enfin je m ‘éloigne du sujet…
      bonne soirée
      Cap

      .

      • J’aime bien ta réponse, et en ce qui concerne le temps, Capucine. Il me semble que le temps soit une interprétation du mouvement. Que le mouvement soit une interprétation d’un ensemble d’échanges d’informations… Ensuite il est délicat d’aller au delà mais le temps este une information, au final, n’est-il pas vrai?

      • Tantely dit :

        Très bonne analyse et synthèse de ta part Cap.

        J’apprécie beaucoup ta façon de répondre à mon commentaire en utilisant les exemples des aborigènes face à Albert.Einstein ( deux personnalités célèbres et remarquable mais de différent milieux socio-économique et culturel. )

        c’est intéressant que tu souligne la théorie qu’il existe bien d’autres objet ou sujet cours plus vite que la lumière. Nous deux ont donc espéré que ce soit la pensé (pour moi je considère donc que la pensé c’est une matière ou fréquence de matière qui cours beaucoup plus vite que l’on crois…). Mais si on se réfère encore à cela, nous deux devient donc comme A.Einstein qui prend la lumière comme unité ou valeur à expérimenter pour décrire le temps. Moi je ne veux pas devenir comme lui… si je sais que la pensé est une affaire de mouvement ou de fréquence de mouvement, je resterais à étudier et à sortir des formules scientifique sans faire enter les paramètre de temps actuel ( seconde, milliseconde, nanoseconde…)

        Si nous voulons encore continuer à évoluer dans l’univers, et à comprendre au moins son existence, nous devrons se focaliser sur lui et ces caractéristique naturelle, mais pas inventer des choses artificiel comme les secondes et les minutes.

        Je crois que ces aborigène, n’ont pas de montre ou d’horloge dans leur génération ancien (ni même des outil…) mais je crois bien que ils ont l’univers et ces caractéristique matériel afin de déterminer les mouvements de manière ingénieux ( peut être déjà par la pensé…je na sais pas ). Ils ont la période de la lune, les rotation de la terre, le soleil, les saison, les planètes…et surtout les étoile et galaxie…

        Nous, nous n’avons créer que des bugs dans nos système en se référant avec ces unité de mesure. Ainsi, voila combien de fois ont avait modifier le calendrier chrétien, il y avait même des année de surplus pour d’autre date (bissextile). Heureusement que ce soit encore actuellement un jour de plus (une intervalle très large) Mais imaginer si nous continuons encore, ces sont ces seconde et ces minutes qui seront modifier ou rectifier pour effectuer une tel expérience scientifique. ( c’est le cas peut être de l’expérience sur les Lumières et les Neutrino effectué par les ingénieurs suisse il y avait quelques mois… Normal qu’ils ont dû proclamer que c’est au niveau d’un de leur appareil de mesure du temps qui prouve que leur théorie sont fausse et leur expérience aboutis à un échec. jusqu’à maintenant alors, le neutrinos cours en même vitesse que la lumière (je précise bien même vitesse mais pas même temps ).
        Bouuuh ! Faute du nanoseconde…

        Et si nous revenons donc en arrière pour reprendre et moderniser nos valeur scientifiques anciennes avec la création d’autres machines à repérer le mouvement périodique des objet et sujet naturel ( période cyclique de la lune, des saison, du soleil, de la terre, des vent, des cyclone, des cours d’eau, des cellule micro-biologique, du cerveau, des ADN, des acides aminée, des molécule, des atomes, des neutrons , des électrons, des bosons…oups ! ) Pas de unité conventionnelle, juste compter leur nombre de période ou cycle de mouvement. Cette fois-ci ce sera la vrais machine du temps qu’on aurait inventer. Une machine de base pour toutes étude et expérimentation scientifique relative aux déterminations précise du mouvement pour tous genre de niveau et dimension d’objet de l’univers. Ces montres et chronomètre, on en à plus qu’assez !

        On ne sait plus si c’est la terre qui tourne plus vite ou ce sont les mécanismes d’engrenages du BigBen qui sont rouillé. De même pour cette expérience sur les vitesses du neutrinos face la lumière. On ne sait pas qui à raison ! le neutrinos ou l’appareil de mesure en nanomètre !

        Voila, on a beaucoup de chose à dire mais "’on a du mal à mettre sur papier…" comme tu dit. Au plaisir de te lire à la prochaine.

        Tantely

        • capucine dit :

          merci pour ton appréciation et ainsi qu’à xenopsychologiste ..je ne suis pour pas grand chose parce que je n’ai dit que ce que je voyais par ma logique et ressenti c tout…

          oui pour moi le temps est si on veut un mouvement..une impulsion pour avancer et comprendre avec la collaboration de la nuit ou on dors. …et le jour où on agit..
          Pour moi la différence entre la nuit (sommeil) et le jour (veille ) est pour permettre d’appréhender un "même mouvement" pris sous des aspects/angles différents ….les 2 extrêmes nuit / jour, poussent à communiquer avec fluidité l’un en rapport avec l’autre, comme une balançoire d’horloge si on veut…
          récupération des forces venant de l’univers avec un mouvement
          tic tac tic tac..

          la pensée qui est une force … autrement dit,… "est" ce mouvement qui passe et repasse et que nous captons ce "mouvement" (=pensée, =échange avec ces forces de l’univers) par nos sens qui sont incroyablement bien adaptés "pour" selon le moment, où la lumière du soleil nous dit ..il est temps d’aller dormir ou il est temps de te réveiller pour agir..
          (un peu hors sujet mais pas trop …il est incroyable de "penser" que le cerveau émet des substances selon l’intensité de la Lumière environnante par les "yeux" qui dit au cerveau qu’il faut aller se reposer ou se réveiller!!)

          .pour recevoir les "messages de cette force de mouvement" certains ont besoin de sommeil ou de la méditation ou le rêve éveillé .ou l’activité ..
          Il est aussi claire qu’on ne peut pas se voiler la face avec "que" des explications scientifiques concernant la "Vie" ..c un sujet bp trop vaste concrètement parlant à peine ou pas accessible pour être appréhender par les plus grands cerveaux et penseurs que nous connaissons pour le moment.

          nous sommes un peu comme des postes radios si on veut qui captent les pensées/mouvements "Des Univers"…d’une dimension INFINI…et déjà actuellement le mot Infini EST INCOMMENSURABLE par définition …donc pas de mesure ..ni de temps, ni de l’espace, ce mot "est" c tout.
          Et je crois que c parce que nous avons des possibilités infini en nous (justement..) pour capter toutes sortes d’infos tellement que parfois tout ce mélange dans nos têtes/cerveaux,
          C pour ça que la plus simple des explications est aussi la meilleur parce que concernant la grande Vibration/mouvement de la Vie,… c l’Amour de la Vie qui englobe absolument tout…….à l’infini…

          Avec plaisir de vous lire aussi
          Cap

  15. Pour 2027 je vois cela comme ça, je n’ai pas abordé le problème du sexe du cerveau (voir le dernier Science & Vie Hors Série), le reste présente ce qui va disparaître avec cette évolution transhumanisme (c’est une vue personnelle évidemment), comme l’adn qui disparaîtrait, donc.

    https://docs.google.com/file/d/0B__MQ0YFu9gMckNaVE00bUlJOHM/edit
    https://docs.google.com/file/d/0B__MQ0YFu9gMbzMycTRYRGFoTjg/edit

    Pour rejoindre cet esprit de dimension je pense que la conscience est en elle-même une dimension comme les autres ! Et qu’elle doit nécessairement rentrer dans un système lié à la théorie quantique et de cordes actuelle.
    Un excellent article sur la conscience, il en existe que très très peu:
    http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=9834

    Et le lien de son substrat:
    http://lecerveau.mcgill.ca/

    Un autre dessin personnel sur l’avenir d’un cerveau dépourvu de corps humain mais connecté à différentes machine et la plupart du temps au virtuel:
    https://docs.google.com/open?id=0B__MQ0YFu9gMZmpoUGdoWm9NT1E

    Et ainsi donc pour relier ces dessins au sujet, il faut saisir l’importance de la construction d’un ordinateur d’une intelligence bien au-delà de la notre en 2027 (un exemple) et qui serait consciente, et enfin nous donnerait la possibilité de changer de cerveau, le dernier rempart pour aller sur d’autres supports physiques voire non physiques.

    Arrivé à un certain niveau «de possibilités» mentales nous pourrions alors voyager dans le futur et le passé mais il est probable qu’en faisant cela nous nous retrouvons dans le futur d’un autre monde parallèle parmi une infinité, ce qui ne générerait aucun paradoxe si ce nouvel univers // est créé en même temps que notre «saut temporel». Vous me direz qu’il est dément d’imaginer un univers se créer juste parce qu’un être saute dans le futur u le présent, et vous aurez raison, en apparence c’est dément, mais ne pas oublier le côté infini des choses, et en cela un univers de plus ou de moins serait un point de plus ou de moins dans l’infini.

    D’autre part et en restant dans les dimensions, il est acceptable d’émettre comme hypothèse de travail que c’est de la dimension "morte" que les OVNIS viendraient, donc il faudrait envisager aussi la mort comme dimension comme les autres mais comme écrit plus haut, comme la conscience.

    J’ai fait mon possible pour résumer à fond des idées, m’étendre trop serait délicat vu mon emploi du temps. Walali Walala. @ à La Team et aux fidèles! Mais encore aux nouveaux, évidemment. Je profite du peu de temps pour lire les messages actuel et @+

  16. PEINTRE27 dit :

    D’après de nombreux mystiques, ces soi-disants extraterrestres ne sont que des anges déchus qui peuvent prendre une forme liée à nos imaginations pour nous faire croire que l’homme n’a pas été créé par DIEU mais par eux : les démons venant de l’enfer situés dans le centre de la terre. Les aliens ressemblent étrangement aux gargouilles des cathédrales.

    • Je venais d’apprendre que la foudre est une phénomène déclenchée par l’explosion d’une etoile à 2.000 A.L de notre système solaire il y a 15 million d’année. Les rayons émises par ce supernova ont parcourue des millions d’année pour parvenir sur Terre et les autre planetes.

      - Et si les Extraterrestre ressemble plutot à la foudre ?
      - Et si nous sommes deja des génération de ces extraterrestre en forme de foudre et éclaire ?
      - Ces rayons déclencheur de foudre existaient toujours depuis l’apparition de la vie sur terres (des etude en laboratoire realisé par un scientifique à démontrer belle et bien la creation artificiel des ACIDE AMINES en mélangeant des matiere inerte puis en leur exposant à des pulsion électrique dans un bocal.)
      - Et si des etre intelligente comme les Diable , les Anges, les Gargouille,… et les etres vivant sur Terre… et les humain etaient les fruits des êtres habitants de cette étoile lointaine ou un de ses planètes qui tournaient jadis autour d’elle ?

      Je croie que les Diable et les Anges sont les 1er etres vivant et inteligeants arrivée en premier sur la Terre et au systeme solaire. Eux il croyaient aussi qu’ils sont les seules etres créés par ce rayon cosmique de cette supernova. Mais en voyant l’evolution d’un acide aminé en genre Humain compexe, Ils se demandaient comment est-ce possible ? :-)

      Faisons nous attention alors car Le doute et La crainte pourraient rendre un etre aussi parano et bâtir des theorie de complot.

  17. PEINTRE27 dit :

    Cette idée rejoint beaucoup la pensée d’ufologues qui ont étudié le phénomène OVNI de longues années, cela reste du domaine de la spiritualité et ne pourra jamais être prouvé comme toutes les théories concernant ce phénomène. Pour ma part, je voyais régulièrement des OVNIS et le jour où j’ai compris d’où cela pouvait venir, le phénomène ne s’est plus manifesté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 115 autres abonnés

%d bloggers like this: