LE MYSTERE DES OVNIS – Science et armées enquêtent

10/05/2012


 

Note adm:

Ce site ami, propose cet article suivi d’un bon reportage que je vous suggère d’aller visionner sur son site.

http://www.inexplique-endebat.com/

Le mystère des OVNIs, est un documentaire (0h53) avec des témoignages de pilotes de chasse et de scientifiques sur ces phénomènes aéronautiques non identifiés nommés PAN, qui résistent à toutes les analyses et interprétations.

L’OVNI est apparu parmi les populations les plus diversifiées de la Terre. Il s’agit d’un phénomène mondial, et un mystère pour l’homme depuis les temps les plus reculés.
Depuis les années 1940, des dizaines de milliers de témoignages décrivent l’apparition de soucoupes volantes ou d’OVNIs, un peu moins de 10 000 rien que pour la France.
Le 24 Juin 1947, un pilote américain, Kenneth Arnold, repère dans le voisinage du mont Rainier dans l’État de Washington une formation de mystérieux objets volants. A partir de ce jour, la presse dans le monde entier doit faire face à ce phénomène, souvent avec perplexité.
Appelés soucoupes volantes, ces objets sont toujours signalés dans les cieux à travers le monde. En forme de disque, sphérique, cylindrique ou avec les formes les plus variées, ils sont depuis nommés UFO, nom inventé par les militaires américains pour “Unidentified Flying Object” , traduit OVNI pour Objets Volants Non Identifiés ou encore PAN, pour Phénomène Aérospatial Non identifié, nom donné par le GEPAN, Groupe d’Etudes des Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés, dépendant du CNES en France.
De 1947 à aujourd’hui, divers médias ont rapporté des dizaines de milliers d’observations présumées et les atterrissages de ces divers objets. Les témoignages sont venus non seulement des gens ordinaires avec les yeux qui ont vu l’incroyable, mais aussi par des professionnels militaires, et des pilotes en cours de vol.
Aux États-Unis, l’US Air Force a étudié le phénomène depuis les événements de 1947, puis le fameux crash de Roswell, par l’intermédiaire de plusieurs projets spéciaux comme le projet Sign et le projet Grudge, qui ont été suivis par le projet Blue book…
Parmi les observations directes, il y a également de nombreux cas dans lesquels ces objets seraient parus sur les radars des tours de contrôle, pour ensuite disparaître sans explications. Plus troublant encore, les rencontres du 3e type sur lesquelles la gendarmerie enquête. De nombreux témoignages indiquent un atterrissage d’engin voire même la présence d’êtres venus d’ailleurs.
Dans une conférence de presse tenue à Florence en 1978, le professeur Joseph Allen Hynek a dit: “Quand j’ai commencé la recherche sur les OVNIs en 1948, j’étais complètement sceptique. Je pensais que c’était tout simplement absurde, plus ou moins d’une mode qui passerait avec le temps, mais il n’en fut rien. Maintenant, je pense qu’il existe et n’est pas limité au monde occidental, mais est globale, qu’il est présent sur toute la Terre. 90% des cas peuvent être expliqués d’une manière rationnelle, avec des références à des phénomènes naturels ou d’origine conventionnelle mécanique, mais il reste 10% tout à fait inexplicable, et il y a les témoignages de personnes indiscutables et aux responsabilités. “
Les paroles de Joseph Allen Hynek restent valables aujourd’hui, même si elles ont déjà plus de 30 ans.
Les États-Unis, la France et le Canada ont mis en place de véritables commissions d’études. Des quantités de plaintes ont été déposées, dont certaines classées par la suite comme inexplicables, même si ce n’est pas une position définitive pour ces cas particuliers.
Certes, il ya des témoignages, photos, vidéos qui doivent êtres écartés, comme les faux, les phénomènes optiques de réfraction ou de l’ionisation atmosphérique, les ballons-sondes météorologiques, les corps célestes, les avions vus dans certaines conditions, les satellites, la foudre, les hallucinations, mais il y a des histoires incroyables racontées par des personnes crédibles et saines d’esprit. Ce dernier point pose de sérieuses difficultés aux chercheurs, au point de ne plus négliger l’éventualité de la visite sur Terre d’une intelligence extraterrestre…

Vidéo

Publicités

Le 797 aile volante commerciale

10/05/2012

envoyé par angie pour investigations ufoetscience ( merci)

 UN GÉANT POUVANT EMPORTER 1000 PASSAGER SUR 10,000MILLES (16,000KM) À 0.88MACH (654MPH – 1061KMH). 
RÊVE TRAVAILLÉ EN SECRET DEPUIS LONGTEMPS, CES IMAGES ONT ÉTÉ PRISE PAR UN PHOTOGRAPHE AMATEUR.

LE BOEING 797
BOEING EST À PRÉPARER LE LANCEMENT CE NOUVEAU TRANSPORTEUR DE 1000 PASSAGERS QUI POURRAIT CHAMBARDER L’INDUSTRIE DU VOYAGE AÉRIEN. 
SON DESIGN RÉVOLUTIONNAIRE QUI COMBINE AILE ET FUSELAGE A ÉTÉ DÉVELOPPÉ EN COLLABORATION AVEC LE CENTRE DE RECHERCHE DELA NASA. 
CE”MAMMOUTH” AURA UNE ENVERGURE DE 265PI (COMPARATIVEMENT AUX 211 DU 747) ET POURRA UTILISER LES PISTE AMÉNAGÉES POUR L’A380 D’AIRBUS DONT L’ENVERGURE FAIT 262PI.
LE 797 EST UNE RÉPONSE DIRECTE À L’A380 QUI A DÉJÀ OBTENU 159 COMMANDES FERMES. BOEING A “TUÉ” SON 747X SUPERSTRETCHEDJUMBO EN 2003 APRÈS LE PEU D’INTÉRÊT MONTRÉ PAR LES COMPAGNIES AÉRIENNES. ON A PLUTÔT POURSUIVI LE DÉVELOPPEMENT DE L’ULTIME TUEUR D’AIRBUS, LE 797, À L’USINE FANTÔME DE LONG BEACH EN CALIFORNIE.  
L’AIRBUS A380 A ÉTÉ SUR LES PLANCHES À DESSIN DEPUIS 1999 ET REQUIS 13 MILLIARDS EN COÛTS DE DÉVELOPPEMENT DONNANT AINSI UN CERTAIN AVANTAGE À BOEING, CAR AIRBUS EST PRISONNIER DU “VIEUX” STYLE TUBULAIRE DE LEURS AVIONS POUR LES PROCHAINES DÉCENNIES.
LE 797 EST EN FAIT UNE IMMENSE AILE VOLANTE.

IL Y A PLUSIEURS GRANDS AVANTAGES DANS LE DESIGN “FUSION AILE ET FUSELAGE.” LE PLUS IMPORTANT ÉTANT LE RATIO “ASCENSEUR ET TRAÎNÉE” QUI DEVRAIT AUGMENTER D’UN ÉTONNANT 50%. IL EN RÉSULTERA UNE RÉDUCTION DE POIDS GLOBALE DE L’AVION D’ENVIRON 25% ET AINSI DONNER UNE EFFICACITÉ SUPÉRIEURE DE 33% EN CARBURANT VS L’A380.   
“LA FORTE RIGIDITÉ DE CELLULE” EST UN AUTRE FACTEUR CLÉ DANS LA TECHNOLOGIE “FUSION AILE ET FUSELAGE.” CELA RÉDUIT LES TURBULENCES ET CRÉE MOINS DE STRESS SUR LA CELLULE ET AJOUTE À L’EFFICACITÉ EN CARBURANT, CE QUI PERMETTRAIT AU 797 DE FAIRE 10,000 MILLES AVEC 1000 PASSAGERS À BORD TOUT EN MAINTENANT UNE CONFORTABLE VITESSE DE CROISIÈRE  DE MACH 0,88 OU 654 MPH. AUTRE AVANTAGE SUR LA STRUCTURE TUBULAIRE ET SON TYPE D’AILE LIMITANT L’A380 À 570 MPH.

LA DATE EXACTE DE L’INTRODUCTION DU 797 SUR LE MARCHÉ EST ENCORE INCERTAINE. MAIS LES LIGNES DE BATAILLE SONT CLAIREMENT TRACÉES DANS CETTE GUERRE POUR LA SUPRÉMATIE FUTURE DE L’AVIATION CIVILE.

Vidéos


%d blogueurs aiment cette page :