Un test de compatibilité du couple au milieu des étoiles (médias)

 Dennis Tito (archives)
le premier touriste spatial
© AFP/ NASA

Le premier touriste spatial, Dennis Tito (archives)

Article source: fr.rian.ru/

13:02 28/03/2013

rian
MOSCOU, 28 mars – RIA Novosti

Le premier touriste spatial, Dennis Tito, a proposé d’envoyer sur Mars un vaisseau habité par un couple en 2018. Le cosmonaute russe Gueorgui Gretchko répond que les psychologues devront « signer avec leur sang » pour que ces gens ne se brouillent pas pendant 500 jours, a écrit jeudi le quotidien Izvestia.

« Il faut mener des tests psychologiques de compatibilité. Lorsque l’on constitue l’équipage, les psychologues travaillent d’abord avec chaque cosmonaute à part puis en couple pour voir s’ils se conviennent, explique Gueorgui Gretchko. Avant tout, le couple doit être compatible pour un an et demi. Dans un tel vol, le plus difficile est l’absence de ce qui entourait l’homme sur terre : théâtres, livres, voyages. Le second cosmonaute est destiné à remplacer tout cela pour le premier. Il existe des couples qui vivent ensemble pendant 50 ans et s’aident mutuellement. D’autres, au contraire, se poussent au suicide ».

« Je suis opposé à la participation des femmes au vol spatial. Je pense que c’est un travail assez difficile. Je pourrais accepter la participation d’une femme s’il existait des choses que la femme faisait mieux que l’homme. Par exemple, une femme fera avec davantage de précision un travail scrupuleux et ennuyant. Mais je suis opposé à la participation d’une femme à un vol si durable », souligne Gueorgui Gretchko. 
« En 96 jours d’expédition avec Iouri Romanenko, nous n’avons connu aucun conflit. On pourrait également envisager théoriquement le voyage d’un couple qui a vécu ensemble pendant 10 ans et vivra encore 50 ans main dans la main, «  estime le cosmonaute.

« En parlant du vol d’un couple ou simplement d’un équipage homme-femme, beaucoup s’interrogent : est-il possible d’accoucher d’un enfant dans l’espace ? Je suis persuadé que c’est impossible. Un couple sans médecin pourrait difficilement aller au bout de cette procédure et, qui plus est, continuer le vol ensuite. On ignore comment naitrait un enfant en apesanteur, remarque le cosmonaute. Par exemple, les Américains avait fait participer une femme à un vol spatial. La première question qui lui a été posée sur terre était de savoir si l’équipage avait conçu un enfant en vol. Ils ont plaisanté en disant avoir travaillé pendant des « factions«  différentes et n’en avaient pas eu la possibilité. »

« Cependant je suis perplexe, car si techniquement et financièrement ce vol est possible un danger demeure jusqu’à présent. Il existe divers rayonnements dans l’espace – solaire, interstellaire, stellaire, supernova, etc. Un vaisseau classique est fait d’aluminium fin, qui ne protège pas contre ces rayonnements. Il est impossible de construire un vaisseau en plomb afin de se protéger des radiations qui pourraient provoquer des maladies voire de la mort. Il est possible de construire un refuge où l’équipage se protégerait en cas de rayonnement dangereux, par exemple en plomb. Mais durant ces 501 jours le plomb lui-même commencera à réémettre des radiations. Il est mortellement dangereux de partir pour un vol aussi long.

L’Inspiration Mars Foundation a annoncé vouloir envoyer sur le vaisseau Dragon deux personnes pour un vol sur Mars sans atterrissage. Le décollage est prévu le 5 janvier 2018, et le retour le 21 mai 2019.

Le cargo Dragon

Le cargo Dragon  Ria novosti

separation

Mise à jour Sylv1 pour Aréa 51 Blog, le : 29/03/2013 à : 10h30.

area51blog

8 commentaires pour Un test de compatibilité du couple au milieu des étoiles (médias)

  1. Capucine dit :

    Ouh là là faut pas pousser les femmes sont très bien elles ont un 6me sens qui peut permettre de se sortir de bp de situations…mais c vrai que point´de vue physique elles ne sont pas si fort que les hommes mais avec une motivation de vie ou de mort elles sont très tenaces…ensuite elles s’écroulent….on ne peut pas les écarter tout le temps’….je suis pas d’accord en tout´cas..sacré Gretchko
    Cap

  2. HL dit :

    Pourquoi pas voyager avec une femme robonaute, compatible et utile ? de genre R2

  3. Capucine dit :

    Chui pas convaincu quand même…
    ;))
    Cap

  4. HL dit :

    Dennis Tito est un homme d’affaires californien d’origine italienne et un millionnaire américain, né le 8 août 1940 à New York, connu pour avoir été le premier « touriste de l’espace ». C’est à l’âge de 17 ans que sa passion pour le cosmos est née, avec l’envoi du satellite Spoutnik dans l’espace, en 1957. Il a ensuite travaillé pour la NASA au calcul des trajectoires. Il s’est finalement tourné vers les affaires : il a fondé son entreprise de conseil en technologies en 1972, et est aujourd’hui à la tête d’une fortune s’élevant à 200 millions de dollars. Pour un montant de 20 millions de dollars octroyé à l’agence spatiale fédérale russe, l’Américain a réalisé son rêve, après un rude entraînement à la Cité des étoiles de Moscou.

    Vol réalisé[modifier]Le 28 avril 2001, il devint le premier « touriste de l’espace » à bord de la mission Soyouz TM-32. Le vol dura 7 jours, 22 heures et 4 minutes et comportera un arrimage à la station spatiale internationale.

    Projet[modifier]Dennis Tito, a dévoilé mercredi 27 février 2013 un projet de mission habitée autour de Mars en 2018. Il lance un projet ambitieux du nom d’Inspiration Mars, le nom de sa fondation. L’objectif, lancer la première mission habitée autour de la planète Rouge.

    Lancement le 5 janvier 2018 ?

    L’homme d’affaire a déjà annoncé la date de lancement de la mission, il s’agira du 5 janvier 2018. Pourquoi cette date ? Un alignement planétaire se produit tous les cinq ans et place la Terre à une distance beaucoup plus courte de Mars, ce sera le cas à l’hiver 2018.

    Le module imaginé pour s’approcher de la planète Mars se composerait d’un lanceur et d’une capsule propulsée hors de l’orbite terrestre. La capsule serait accompagnée d’un module gonflable déployé après le lancement et capable de faire vivre deux personnes dans un espace grand comme une caravane. Dennis Tito ne semble pas vouloir faire partie du voyage, il sera alors âgé de 77 ans. Il réserve donc ce privilège « à un couple d’âge moyen ». Le périple durerait 501 jours et le survol de Mars aurait lieu autour du 20 août. La capsule serait ensuite de retour le 21 mai 2019.

    Deux volontaires se sont déjà proposés : Jayne et son époux Taber MacCallum, patron de la société qui conçoit les appareils de maintien de vie du vol. S’ils étaient choisis, ils seraient ensemble pour le meilleur et le pire. Une fois propulsée dans l’espace, la capsule ne déviera pas de sa trajectoire et ne pourra retourner sur Terre avant 2019 et ce quel que soit le sort de ses occupants ou les avaries rencontrées en chemin.

    Le projet suscite le scepticisme des spécialistes des explorations spatiales du fait de son coût et des défis technologiques. Le coût total est évalué entre 1,5 et 2,5 milliards de dollars, le prix de la sonde Curiosity qui sillonne déjà la planète Mars.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Dennis_Tito

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :