Obama et les ovnis: « Si je vous le dis, je devrai vous tuer. »

23/03/2012

Info envoyée par Patrick – Source : http://www.lematin.ch

Roswell

Le président des Etats-Unis est passé par Roswell mais a refusé de confirmer le passage d’extra-terrestres dans cette ville du Nouveau-Mexique célèbre dans la culture populaire pour un incident censé avoir impliqué une soucoupe volante.

« Nous avons atterri à Roswell, et j’ai annoncé aux gens, lorsque j’ai atterri, que je venais en paix », a plaisanté M. Obama, clin d’oeil à une expression attribuée à des extra-terrestres dans des oeuvres de fiction, dont « Toy Story ».

Roswell, une ville de quelque 50.000 habitants, est connue dans le monde entier pour avoir été le théâtre présumé, selon des théories du complot tenaces, du crash d’une soucoupe volante en 1947, qui aurait été ensuite caché par l’armée et le gouvernement américains.

« Quand je rencontre des garçons de neuf ou dix ans, ils me demandent êtes-vous allé à Roswell et est-ce que ce que l’on raconte est vrai? , a poursuivi M. Obama, venu vanter à Maljamar, à 80 km de là, sa politique énergétique dans un champ pétrolier.

« Et je leur réponds: si je vous le dis, je devrai vous tuer après « , a ajouté le président américain. « Et vous savez, ils en ont les yeux écarquillés! », a-t-il développé, un sourire en coin.

« Nous allons garder nos secrets », a promis le président.

(afp/Le Matin)


Un écho d’OANI sous la surface

23/03/2012

Texte qui accompagne la vidéo que Francis C a eu la gentillesse de nous traduire depuis le Russe pour notre site consacré aux oanis  :

A cette époque, je commandais un sous-marin nucléaire lance missiles. Quelque part sur le chemin du retour vers la base, nous avons intercepté un signal.Nous étions en surface. Il y avait du brouillard et la visibilité était nulle.Nous marchions au radar. Soudain, un objet se déplaçant à grande  vitesse sembla se rapprocher pour intercepter notre route. Le signal était fort et clair. Il était évident que ce n’était pas un obstacle. J’augmentais la vitesse pour forcer le passage, l’objet fit la même chose.  Je fis stopper les machines afin de l’éviter.En même temps, nous avons utilisé toutes sortes de signaux, des fusées éclairantes, la sirène, nous avons mis en route les générateurs et les projecteurs.Nous écoutions les rapports  » mille mètres, huit cents,six cents, quatre cents, deux cents mètres… » Nous étions tous sur le pont, le regard terrifié dirigé vers l’endroit d’où allait surgir la chose.Le sonar hurla presque  » 100 mètres !  il est entré dans un angle mort !  »  Il s’en est fallu de quelques secondes… L’objet était désormais hors de porté de l’autre côté.

Texte original :

Призраки со дна океана НЛО под Водой
«В то время я командовал атомной ракетной лодкой. Возвращались в базу где-то на траверзе Находки. Шли в надводном положении. Туман, видимость нулевая. Работает радиолокационная станция. Внезапно на ее экране появляется цель и быстро идет на пересечение нашего курса. Скорость большая. Отметка четкая. Совершенно ясно, что это не помеха. Я увеличиваю ход, чтобы проскочить. Цель – тоже. Рисковать опасно, решаю застопорить ход и пропустить ее. Помимо этого, начали подавать всевозможные сигналы: пускали ракеты, включали ревун, зажгли кормовой огонь и прожектор. Слушаю доклады: «Дистанция – пять кабельтовых, четыре… три… два… один…» Все находящиеся на мостике до боли в глазах вглядываются туда, откуда должна появиться неизвестная цель. Акустик почти кричит: «0,5 кабельтовых! Цель вошла в мертвую зону!» Напряжение страшное. Все на пределе. Проходит минута, вторая, третья. Вот сейчас цель появится с другого борта.

Voir la vidéo  :

Un écho d’OANI sous la surface.


%d blogueurs aiment cette page :