Snowden : les extra-terrestres aussi chiffreront leurs messages

22/09/2015

Article source: clubic.com

Selon Edward Snowden, les pratiques de chiffrement pourraient nous empêcher d’établir une communication avec des extra-terrestres.

Lorsque l’ancien analyste de la NSA Edward Snowden a levé le voile sur les pratiques de surveillance massive des diverses agences de renseignement à travers le monde, la communauté high-tech s’est mise à s’intéresser davantage aux outils de chiffrement pour les communications, qu’il s’agisse d’emails, de messagerie instantanée ou d’échanges téléphoniques.

Dans une interview recueille par Neil deGrasse Tyson pour son podcast Star Talk, Edward Snowden explique ainsi : « Si vous regardez les communications chiffrées – et si elles sont bien chiffrées – il n’y a pas vraiment moyen de dire qu’il s’agit de données sécurisées ». Ainsi selon lui, lorsque le message est protégé de manière efficace, on ne peut le distinguer d’une chaîne de caractères aléatoires, ni en reconnaître sa nature.

Crédit image http://www.clubic.com/

Crédit image :clubic.com/

Edward Snowden affirme qu’à mesure que les civilisations (humaines ou extra-terrestres) deviennent plus avancées, elles migrent depuis des communications ouvertes, vers des échanges chiffrés. Cela compliquera donc la recherche de signaux extra-terrestres, tant pour les aliens que pour nous.

Pour M. Snowden les choses sont claires : le chiffrement constitue une avancée majeure dans toutes les civilisations. Et d’affirmer à propos des extra-terrestres : « il n’y a qu’une courte période dans le développement de leurs sociétés durant laquelle toutes leurs communications seront envoyées de la manièla plus primitive et via les moyens les moins sécurisés».

En suivant ce raisonnement, l’humain ne sera pas en mesure de distinguer un message chiffré envoyé par un extra-terrestre, d’une microonde cosmique.

Reste que les petits hommes verts n’ont peut-être pas forcément envie qu’on intercepte leurs communications intergalactiques…

Source

gif

Note adm: Mardi 22 septembre 2015 à 13h20:area51blog

« Comme d’habitude nous afficherons une certaine prudence sur ce genre d’article. Premièrement: Est- ce bien les propos mots pour mots du prétendu Edward Snowden et secundo, est-ce bien la réalité? A chacun d’avoir librement son opinion.« 

 gif

Mise à jour Area51 blog, le: 22/09/2015 à : 13h20.

area51blog

Publicités

Terriens en quête du ciel et d’eux-mêmes

03/09/2013

univers.jpg

Bannière

avatarera

Note Era Admin 

Le 3 Septembre à 10:30

Je vous propose cet article de La Croix, non pas pour faire du prosélytisme, mais parce que je le trouve intéressant dans le sens ou le religieux qui s’exprime le fait d’une manière très pragmatique et déclare que la réponse à nos questions sur la vie dans l’univers viendra de la science et non pas des livres sacrés.

gif

Deux ouvrages invitent à nous tourner vers les étoiles : l’un pour évoquer la conquête spatiale, l’autre l’éventuelle découverte d’une vie extraterrestre.

Le rire d’Icare. Le risque et l’aventure spatiale
de Jacques Arnould
Éditions du Cerf, 116 p., 15 €

Les extraterrestres existent-ils ? Un astronome du Vatican répond
de Guy Consolmagno
Éditions  Quasar, 80 p., 10 €

Icare s’est brûlé les ailes à s’aventurer trop près du soleil. Même s’il ne s’agit que d’un mythe, comment ne pas se souvenir de la leçon en observant, avec Jacques Arnould, chargé des questions éthiques au Centre national d’études spatiales (Cnes) et collaborateur régulier de La Croix, que « depuis le début des vols habités, si environ cinq cents hommes et femmes sont allés dans l’espace, vingt-deux ont accidentellement péri, durant une mission ou au cours de leur entraînement, soit presque un sur vingt ». Ce lourd tribut payé pousse à s’interroger sur les finalités, moyens et conséquences de l’aventure spatiale.

Jacques Arnould réfléchit notamment sur les risques que l’homme a pris pour sortir de ses limites et « découvrir un monde un peu, voire beaucoup trop grand pour l’humanité ». Risque pour les astronautes, « envoyés consentants d’une humanité conquérante », mais aussi risque pour l’humanité tout entière, puisqu’il n’est pas exclu que des micro-organismes susceptibles d’être ramenés sur Terre avec des échantillons extraterrestres, malgré toutes les précautions, puissent représenter un danger pour l’homme. L’inquiétude n’est donc pas illégitime.

Mais, l’auteur le souligne dans cet essai nourri philosophiquement tout en restant accessible, le danger vient moins de l’espace que la propension des humains à majorer leurs propres capacités et à se croire invulnérables. Les victimes de la conquête spatiale sont pourtant un appel à une plus grande humilité.

L’homme peut aussi rêver du ciel tout en restant sur sa planète et observer les astres à travers son télescope. C’est le cas de Guy Consolmagno, frère jésuite, astronome à l’Observatoire du Vatican qui s’interroge : existe-t-il une vie intelligente ailleurs dans l’univers ? « Nous ne savons pas », répond le scientifique tout en ayant l’intuition que dans les milliards de galaxies du cosmos, « il doit bien exister d’autres êtres rationnels et civilisés » et que « tôt ou tard, la race humaine découvrira qu’il y a d’autres créatures intelligentes quelque part dans l’univers ». Une intuition nourrie scientifiquement mais aussi théologiquement : « La créativité féconde de Dieu ne saurait se limiter à nous. »

La réponse viendra de la science, et non de la théologie ou de la Bible, affirme le jésuite. Et c’est scientifiquement qu’il explore l’hypothèse d’une vie extraterrestre, exposant dans un langage simple les conditions qui devraient être réunies pour cela.

Dans le même temps, et avec un grand sens pédagogique, il dégage les enjeux de la question. Ils sont aussi bien épistémologiques (« il serait difficile de parler de “la vie telle que nous ne la connaissons pas” puisque, par définition, nous n’aurions pas les mots pour la décrire » et c’est pourquoi « il est important d’admettre qu’en dernière analyse, tout langage et toute explication, biblique ou scientifique, sont de nature analogique »), anthropologiques (« penser aux extraterrestres est un bon moyen de comprendre, et d’apprécier, ce qu’être un homme signifie ») que théologiques (« réfléchir sur la manière dont le salut dans le Christ pourrait s’appliquer à d’autres êtres est un chemin de croix pour apprécier à nouveaux frais ce que le salut signifie pour nous les humains »).

L’astronome en est convaincu : la science, tôt ou tard, donnera une réponse à la question de l’existence d’une vie extraterrestre. « Dans la foi, écrit-il, il ne devrait pas y avoir d’inquiétudes à savoir que nous ne sommes pas seuls au monde. » Scruter le ciel, écouter les bruits qui viennent du cosmos à la recherche d’une autre vie, c’est finalement manifester que rien, a priori, ne permet de limiter les capacités créatrices de Dieu.

DOMINIQUE GREINER

Source 

 

gif

 

Mise à jour Area51blog le 3 septembre 2013 à 10 h 40

Bannière

 


Obama et les ovnis: « Si je vous le dis, je devrai vous tuer. »

23/03/2012

Info envoyée par Patrick – Source : http://www.lematin.ch

Roswell

Le président des Etats-Unis est passé par Roswell mais a refusé de confirmer le passage d’extra-terrestres dans cette ville du Nouveau-Mexique célèbre dans la culture populaire pour un incident censé avoir impliqué une soucoupe volante.

« Nous avons atterri à Roswell, et j’ai annoncé aux gens, lorsque j’ai atterri, que je venais en paix », a plaisanté M. Obama, clin d’oeil à une expression attribuée à des extra-terrestres dans des oeuvres de fiction, dont « Toy Story ».

Roswell, une ville de quelque 50.000 habitants, est connue dans le monde entier pour avoir été le théâtre présumé, selon des théories du complot tenaces, du crash d’une soucoupe volante en 1947, qui aurait été ensuite caché par l’armée et le gouvernement américains.

« Quand je rencontre des garçons de neuf ou dix ans, ils me demandent êtes-vous allé à Roswell et est-ce que ce que l’on raconte est vrai? , a poursuivi M. Obama, venu vanter à Maljamar, à 80 km de là, sa politique énergétique dans un champ pétrolier.

« Et je leur réponds: si je vous le dis, je devrai vous tuer après « , a ajouté le président américain. « Et vous savez, ils en ont les yeux écarquillés! », a-t-il développé, un sourire en coin.

« Nous allons garder nos secrets », a promis le président.

(afp/Le Matin)


Un OVNI filmé par un passager d’un avion de KLM

20/03/2012

Info envoyée par Patrick  –  Source : http://www.crash-aerien.aero

Le 19 Mar 2012 à 13:35

Amsterdam (Pays-Bas) – Un avion de la compagnie aérienne néerlandaise KLM aurait volé à proximité d’un OVNI, Objet Volant Non identifié, quelques instants après son décollage de l’aéroport international de Amsterdam (Pays-Bas) et alors qu’un des passagers aurait filmé l’engin.

L’avion, dont le vol exact n’a pas été indiqué, avait décollé de l’aéroport international Schiphol de Amsterdam à destination de l’aéroport international Fort Worth de Dallas (Texas/USA), et traversait quelques nuages, lorsqu’un des passagers qui filmait le décollage a enregistré, sans s’en rendre compte sur l’instant, un objet circulaire et gris, sans doute métallique puisqu’il réfléchit la lumière du soleil, semblant être immobile dans le ciel. La vidéo, effectuée sur un I-Phone, n’a enregistré que quelques secondes de l’objet que la vitesse de l’avion surpasse.

Un OVNI filmé par un passager d'un avion de KLM

L’auteur de cette vidéo n’avait tout d’abord pas remarqué l’objet et ce n’est que quelques jours plus tard qu’il a alors regardé plus précisément et aperçu cet objet étrange qui ne semble être ni un ballon-sonde ou une lanterne chinoise qui sont les explications les plus courantes avancées lorsque l’on voit ce genre d’objets dans le ciel. La blogosphère consacrée aux phénomènes aériens inexpliqués s’est emparée de cette vidéo et plusieurs sites avancent déjà la présence des extra-terrestres près de l’aéroport de Amsterdam.


Un ovni filmé au Chili laisse les experts perplexes

18/03/2012

Information envoyée par Patrick   –  source : http://www.sharknews.fr

La vidéo, tournée au Chili, présente une particularité qui pourrait en faire un cas d’étude et peut-être dévoiler la présence de véritables extra-terrestres : l’objet volant non-identifié apparaît sur 7 vidéos différentes tournées au même endroit au même moment et sous 7 angles différents.


Ceci implique qu’il ne peut pas s’agir d’une erreur de caméra ou d’un montage. Si les sceptiques restent sceptiques, les tenants de la thèse extra-terrestre crient victoire.

L’OVNI aurait été filmé à voyager à près de 6.400 km/h, largement au dessus de la vitesse maximale d’un avion. L’OVNI est apparu durant un show acrobatique de l’aviation chilienne qui était donc filmé par des caméras du gouvernement.

Leslie Kean, journaliste spécialisé dans les affaires d’extra-terrestres aurait précisé qu’il s’agirait d’un cas très particulier qui pourrait aider à reconnaître l’existence d’extra-terrestres.

article-0-12338924000005DC-230_634x356

Le directeur du CEFAA, l’agence gouvernemental qui enquête sur les phénomènes aériens étranges, a parlé de la découverte à une conférence sur les OVNIs le mois dernier. C’est l’agence elle-même qui aurait découvert la présence de l’objet non identifié sur sept parties de film.

article-0-1233894C000005DC-546_634x324

Les détails qui font penser à un objet extra-terrestre sont la vitesse qu’aucun humain ne pourrait supporter et l’absence du « boum » typique du dépassement du mur du son qui se situe à 1224 km/h.

Le CEFAA même aurait démenti l’hypothèse d’un insecte volant proche de la caméra et aurait qualifié l’objet d’OVNI.

 


Des Ovnis ont-ils survolé les marais des Bidonnes ?

22/08/2010

Le marais où a été observé un étrange phénomène en juin. DR

Source :  http://www.ledauphine.com

Les observations d’Ovnis (objets volants non identifiés) ne datent pas d’hier.

Des récits de phénomènes aériens non identifiés existent depuis très longtemps.

Avant que les termes “soucoupe volante” et “Ovni” ne soient inventés, il y a eu un certain nombre de rapports de phénomènes aériens étranges non identifiés. Ces rapports vont de la moitié du XIX e siècle à la fin des années quarante.

Toujours est-il que le phénomène observé le samedi 19 juin, vers 23 h 30, depuis la Charmeraie, reste mystérieux et probablement unique.

Des boules lumineuses qui montaient dans le ciel

Une vingtaine de jeunes était réunie à l’extérieur et le phénomène observé est donc bien collectif.

L’un d’entre eux, Léonard Lièvre, étudiant en droit divonnais à Chambéry, témoigne.

« Nous avons vu une dizaine de boules incandescentes, qui dansaient, un peu comme si elles évoluaient sur des montagnes russes au-dessus des marais des Bidonnes.

Elles nous sont apparues plus grosses que des ballons de football. Et plus elles montaient dans le ciel, moins elles étaient lumineuses.

Le phénomène a duré environ cinq minutes », raconte le jeune homme, qui est allé narrer son aventure à la police municipale.

« Personne d’autre n’en a parlé, mais c’était très surprenant et surtout insolite » conclut-il, curieux de savoir si d’autres que ces jeunes gens ont observé ces apparitions.

par la rédaction du DL le 19/08/2010 à 05:30


L’histoire cachée du genre humain

13/07/2010
Klaus Dona est archéologue, spécialiste des civilisations anciennes, commissaire d’Expositions d’Art de la Maison Hadsburg en Autriche, organisateur d’expositions dans le Monde entier. Dans ce document il présente différents lieux, des centaines d’objets ou artéfacts archéologiques plus fascinants les uns que les autres – soulignant les connaissances scientifiques, technologiques ou géographiques de certaines civilisations d’antan – susceptibles de remettre en cause une partie des ‘certitudes officielles’ relatives à l’Histoire de l’Homme. Toutes les informations sont regroupées dans ce dossier pdf…
http://vigli.org/Avalon/Klaus_Dona_L_Histoire_cachee_du_genre_humain_Fev_2010.pdf
‘Projet Avalon’ est à l’origine de l’interview…
http://projectavalon.net/lang/fr/klaus_dona_2_interview_transcript_fr.html

Source : http://mondexplor.blogspot.com/search/label/Extra-terrestres


%d blogueurs aiment cette page :