Jean Gabriel Greslé: entretien exclusif pour investigations ufoetscience

07/03/2012

 Vu sur le site Investigations Ufoetscience de Sylv1, Interview exclusive de Monsieur Jean-Gabriel Greslé, membre de la Commission 3AF PAN, élève Pilote dans l’US Air Force, Ancien Commandant de Bord et auteur de plusieurs livres sur les OVNIS. Je sais de source sûre que Sylv1 noue d’autres contacts avec d’autres spécialistes Ufologues ou scientifiques pour sa nouvelle rubrique Experts Spécialistes Responsables afin d’avoir les propos directs des personnes concernées. A suivre..

SYLV1, adm:

Une nouvelle catégorie s’ouvre sur ce site, l’administration essaie d’ obtenir  des entretiens  de gens reconnus dans leur spécialité, jean gabriel Greslé a accepté un entretien pour investigations ufoetscience .

 Je profite de l’occasion pour recommander les ouvrages écrits par monsieur Greslé qui sont le fruit de son travail , de ses propres recherches ….L’ authenticité des documents que monsieur  Greslé  présente  , sont de la plus grande importance et il convient donc de se les procurer si vous ne les possédez pas déjà et que vous êtes en « quête  » de vérité concernant cette énigme O.V.N.I.

Je remercie monsieur Greslé pour sa disponibilité  et de transmettre l’information sur le sujet O.V.N.I,  qui était encore secrète, en éspèrant que le public  s’intéresse de près à ces faits et ainsi que nos reponsables dévoilent  enfin l’essentiel et la vérité concernant ces objets et phénomènes qui se balladent dans le  ciel et l’espace.

Lire le PDF :

Jean Gabriel Greslé: entretien exclusif pour investigations ufoetscience.


Le soleil se déchaine !

07/03/2012

Source : http://astropleiades.e-monsite.com/blog/actualites/le-soleil-se-dechaine.html

La tache solaire 1429 fait parler d’elle cette semaine! En effet, on assiste depuis quelques jours à une série d’éruptions solaires! La dernière a eu lieu dans la nuit du 7 Mars: il s’agit d’une éruption de classe X5,4 (le maximum théorique étant X10). Ce phénomène est donc considérable. De plus, l’éruption est quasiment orientée vers la Terre… par conséquent, un important flux de particules solaires va impacter le champ géomagnétique d’ici 24/72 heures! L’évènement va se dérouler entre le Jeudi 8 et le Vendredi 9.

La tempête magnétique devrait engendrer l’apparition d’aurores boréales jusqu’au Royaume-Uni voire jusqu’en France métropolitaine, ainsi que des disfonctionnements électroniques. Mais attention: il ne s’agit pas d’un scénario catastrophe…

Image de l'explosion X5,4 (image NASA)

Aller sur le site Astropleiades


Le triangle des Bermudes – Secrets et Révélations

07/03/2012

Ce documentaire retrace la lédende qui se rapporte au Triangle des Bermudes. Ainsi, au cours des 60 dernières années, plus de 1000 personnes ont disparues de façon mystérieuse dans ce secteur qui se situe au sud de Miami. Des phénomènes inexpliquées ce sont produits, qui ont eu comme conséquence, la disparition de plusieurs centaines de navires et avions.

Le triangle des Bermudes – Secrets et Révélations.


Le mystère qui entoure l’aéroport de Denver

07/03/2012

Un article de Ken Pfeifer Word Ufo Photos

Traduction Area51blog/Investigations Ufo et Science

DENVER — L’aéroport International de Denver est l’endroit d’où on décollé des milliers de théories conspirationnistes. La Suspicion entoure éloignement de l’aéroport et sa taille massive.  Beaucoup pensent que les tunnels souterrains du DIA (Denver International Airport) sont des bunkers secrets construits pour l’apocalypse 2012 et ils remettent en question les peintures murales étranges qui semblent représenter la fin du monde, et la plaque maçonnique dans le terminal qui semble être dédiée à un nouvel ordre mondial, avec son inscription qui dit « la Commission de l’Aéroport du Nouveau Monde ». » Les signes étranges et les symboles sont le sujet d’émissions de télévision, y compris « Conspiracy Theory », mettant en vedette Jesse Ventura.

Mais maintenant le DIA discrédite les théories du complot, en permettant aux caméras de la chaine d’infos FOX31 dans des zones où aucune équipe de télévision n’a été avant. Tout au fond des sombres tunnels du DIA où les théories du complot sont nées.  Jeff Green du DIA déclare que le personnel de l’aéroport a entendu des rumeurs au sujet de bunkers secrets, de camps de concentration souterrains, même de cachettes pour les aliens. Mais Green déclare que la vraie raison derrière la construction de ces tunnels était d’abriter des kilomètres et des kilomètres d’un système de baggages automatique qui était censé être dernier cri mais qui n’a jamais été travaillé. C’est pourquoi les tunnels sont désormais utilisés par des milliers de bagagistes qui se pressent à travers le labyrinthe souterrain pour  livrer les bagages d’un endroit à l’autre. Green admet qu’il s’agit d’une ville souterraine de toutes sortes. Mais il dit qu’il n’y a pas de bunkers secrets. Lorsqu’on lui a demandé s’il  nous avait tout montré du sous sol,  Green a dit , « je vous montre…tout …ce que je peux trouver…ce que je sais ce trouver là. »  Et en ce qui concerne  « l’étrange » et parfois l’art « effrayant » art, Le directeur artistique du DIA   Matt Chasansky dit qu’une fresque dépeint la destruction de l’environnement, l’autre les horreurs de la guerre, mais juste à côté se trouvent des peintures murales représentant un avenir pacifique. Il dit que les peintures murales ne sont pas destinées à être vues séparément, mais comme une histoire continue.   Chasansky dit que la plaque maçonnique marque l’endroit où une capsule temporelle est enterrée. Lorsqu’on lui a demandé pourquoi les francs-maçons ont été autorisés à enterrer des objets dans un aéroport international, Chasansky a répondu ,  «Je n’étais pas là pour la discussion sur les raisons de ce qui s’est passé, mais c’est fréquent dans de nombreux bâtiments parce que la tradition  de la franc-maçonnerie est – d’être des gens qui font des bâtiments ».  Il a aussi déclaré que la « Commission de l’Aéroport du Nouveau Monde »    était un comité consultatif composé des entreprises locales qui a été formé alors qu’on construisait le  DIA. Mais pour de nombreux théoriciens de la conspiration, les explications du  DIA tomberont dans l’oreille d’un sourd. lls croiront toujours que le DIA fait l’objet d’une couverture par le gouvernement et rien de ce que les fonctionnaires du DIA pourront dire ne changera cela.
Merci à  Informant News.com  www.informantnews.com

KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.MUFONNJNEWS.COM


LES REPAS UFOLOGIQUES DE PARIS INVITENT DEUX SPÉCIALISTES AMÉRICAINS

07/03/2012

ÉVÈNEMENT À L’ÉCHELON NATIONAL !

LES REPAS UFOLOGIQUES DE PARIS INVITENT DEUX SPÉCIALISTES AMÉRICAINS

DEUX SOIRÉES EXCEPTIONNELLES POUR 2012

 L’UFOLOGUE ET TÉMOIN AMÉRICAIN ROBERT SALAS POUR LA PREMIÈRE FOIS EN FRANCE LE 22 JUIN 2012 INVITE PAR LES REPAS UFOLOGIQUES DE PARIS AVEC LE CONCOURS DE FABRICE BONVIN

LE CRYPTOZOOLOGUE AMÉRICAIN LOREN COLEMAN POUR LA PREMIÈRE FOIS EN FRANCE ! LE 02 OCTOBRE 2012 INVITE AUX REPAS UFOLOGIQUES DE PARIS EN COLLABORATION AVEC L’ODS

La traduction des conférenciers  américains assurée par JEAN-LUC RIVERA

Nous réservons aux personnes passionnées et intéressées d’en savoir plus sur l’insolite, les ovnis, deux SOIRÉES EXCEPTIONNELLES aux REPAS UFOLOGIQUES DE PARIS pour l’année 2012.

Nous vous dévoilons aujourd’hui, la consistance  de ces soirées,  avec la PRÉSENCE EXCEPTIONNELLE  POUR LA PREMIÈRE FOIS EN FRANCE DE ROBERT SALAS, un ufologue américain présent sur la scène ufologique à l’échelon MONDIAL qui sera aux Repas Ufologiques de Paris le vendredi 22 juin 2012 à partir de 17 h 30 et la PRÉSENCE EXCEPTIONNELLE ÉGALEMENT POUR LA PREMIÈRE FOIS EN FRANCE DE LOREN COLEMAN, un cryptozoologue de réputation internationale, le mardi 2 octobre 2012 a partir de 17h30 aux Repas Ufologiques de Paris.

Les Repas Ufologiques de Paris, c’est l’image du dynamisme et de la création de l’événement au sein des Repas Ufologiques. En 2010, en 2011, nous vous avons fait profiter de la présence d’innombrables personnalités du monde ufologique, aussi bien venues de France, que de l’étranger et nous comptons poursuivre cette oeuvre unique dans notre pays, pour votre bonheur, pour votre information, pour votre culture ufologique, qui de plus a le soutien de la majorité du monde ufologique, de par son originalité, son ouverture d’esprit et son accessibilité au plus grands nombre de personnes. Les Repas Ufologiques, ce sont des lieux de rencontre pour parler ovni  et de l’insolite en général ou l’ouverture d’esprit est primordiale, la polémique exclue, ouvert à tous, toutes tendances confondues, passionnés ou curieux dans ces domaines. Depuis plus de 25 ans, LES REPAS UFOLOGIQUES remplissent cet engagement, en conformité avec son RÈGLEMENT  ( voir site des Repas Ufologiques) qui prône un esprit de tolérance, de respect du savoir vivre, des lois et d’ouverture. Ils ne tolèrent aucun dérapage, UN GAGE DE SÉRIEUX, conforme à son règlement et les remarques et critiques sont toujours les bienvenues, suivies en tout état de cause d’effets ou d’explications. Remarque : l’origine des Repas, qui remonte à 1985, 1987, a toujours été un lieu de rencontre ou ufologues et passionnés de l’insolite, se rendaient. Ils ont été créés par des ufologues à cette époque et le thème des ovnis représentait la majorité des discussions. Mais le domaine de l’insolite n’était pas oublié, de nombreuses personnalités issues de ce milieu y étaient représentées. Ainsi, lorsqu’en 1997 ils furent dénommés  » Repas Ufologiques, c’est en fonction de ce contexte, majoritairement ufologique. Le règlement mis en place à ce temps là à pris en compte l’intervention possible lors des discussions de l’insolite, ce que nous mettons en oeuvre aujourd’hui avec un regard pertinent sur la Cryptozoologie, domaine souvent méconnu en France. Cette programmation est donc conforme au règlement des Repas Ufologiques et c’est ainsi depuis plus de 25 ans !

Sur place à PARIS, une équipe compétente et dynamique dirigée par Guy Loterre, à votre service et qui de plus est spécialisée dans différents domaines. Un chef d’oeuvre en  matière de gestion collective dans notre domaine : Chaque mois un programme nouveau, les vidéos en ligne et en nombre, tenues par Dominique (UFO75), Laurent CHABIN et depuis peu, ODH TV, qui font un travail exceptionnel, prenant sur leur vie privée la majorité de leur temps, ainsi que la presque totalité de leurs loisirs afin de faire votre bonheur !  la qualité sans cesse améliorée d’une sonorisation adaptée pour un large public, mise en place sous la direction de Gilles Lorant,  et ce pour ne citer qu’une partie de cette  équipe  qui travaille bénévolement pour vous faire vivre des soirées du plus grand intérêt dans le domaine de l’ufologie et de l’insolite en général, et ceci est unique en France !

LE VENDREDI 22 JUIN 2012 ROBERT SALAS AUX REPAS UFOLOGIQUES DE PARIS DES 17 H 30 AVEC LA PARTICIPATION DE L’ÉCRIVAIN SUISSE  » FABRICE BONVIN « 

La traduction de Robert Salas sera assurée par  JEAN-LUC RIVERA

« Le 16 mars 1967, un OVNI rend inopérant 10 missiles nucléaires « Minuteman I » sur la base de Malmstrom, Montana. L’un des observateurs privilégiés de cet incident  est le 1er Lieutenant Salas, Deputy Missile Combat Crew Commander (commandant adjoint), de la 341st Strategic Missile Wing.

Trente ans plus tard, une fois à la retraite, Robert Salas révèle son expérience à la télévision américaine, inspirant des dizaines de confrères à briser la loi du silence sur les survols d’OVNIs

au-dessus des sites nucléaires.

Pour sa première venue en France, le vendredi 22 juin 2012, à 17 h 30 les repas ufologiques de Paris lui donnent la parole afin de nous faire revivre cet évènement et partager ses réflexions

sur le phénomène OVNI.

Les Repas Ufologiques Parisiens organisent cette soirée à « L’ESPACE CASINO » ex CAFETERIA CASINO, située dans le Centre Commercial des Quatre Temps, deuxième niveau,  à Paris La Défense.

Des OVNI survolent des sites d’armement nucléaire américains. C’est ce qu’ont déclaré en substance 7 officiers à la retraite de l’US Air Force (USAF), lors d’une conférence de presse le 27 septembre 2010 au National Press Club de Washington, retransmise sur CNN. L’information a fait beaucoup de bruit aux usa, à travers le monde.

Robert Sallas était lui aussi parmi ces 7 officiers. Il a témoigné devant un large public relatant les observations qu’il a faites, au dessus des installations nucléaires militaires. Il viendra aux Repas Ufologiques de Paris afin de faire connaître aux ufologues Français ce qui se passe au Usa dans ce domaine. C’est donc pour nous, une chance que de recevoir un témoin, militaire américain, très connu dans son pays, qui est également un témoin de premier ordre !

Robert SALAS, en est conscient, il en a été témoin, les « ovnis » s’intéressent au nucléaire !  L’Iran très visité. Depuis 2004 Pendant ce temps, l’Iran fait face à un nombre croissant d’apparitions d’ovnis aux alentours de ses installations nucléaires, par exemple près de Natanz où se situe une importante usine d’enrichissement d’uranium. En effet, les apparitions d’ovnis se sont multipliées dans les deux provinces accueillant des sites nucléaires, Bushehr et Isfahan, depuis 2004. Au mois d’avril 2004, la télévision iranienne a diffusé une vidéo d’un objet discoïdal au-dessus de Téhéran. L’Agence de presse de la République islamique (IRNA) a également, à plusieurs reprises, rapporté des objets non-identifiés tirant des rayons rouges, bleus ou violets près des villes de Tabriz et de Ardebil dans la province du Golestan, au sud de la mer Caspienne. Pour calmer les esprits, le général de l’Armée de l’Air iranien, Karim Ghavami a donné l’ordre de détruire tout objet volant illégalement dans l’espace aérien et a multiplié les déclarations, en affirmant par exemple au quotidien Resalat que « l’armée de l’air est sur ses gardes et prête à prendre les mesures qui s’imposent ».   Notre photo : Un fait avéré, de nombreux militaires et civils ont pu constater la présence proche ou au dessus d’installations en rapport avec le nucléaire, d’ovnis, qui ont parfois causé des dommages indirects à ces installations. On a même essayé d’intercepter ces ovnis en envoyant vers eux des avions de chasse, mais chaque fois, l’objet à disparu à une vitesse vertigineuse vers l’espace ! Une abondance de preuves… À la lecture des documents officiels déclassifiés en vertu de la Freedom of Information Act (FOIA), on ne décompte pas moins de trente-sept observations d’ovnis au-dessus des périmètres du centre d’enrichissement d’uranium de Oak Ridge et de la base de Clarksville, hauts lieux de la recherche nucléaire, entre 1947 et 1952. Les apparitions d’engins non-identifiés ont également eu lieu au-dessus des complexes de Los Alamos et des installations de fabrication de plutonium de Hanford. Bref, les observations se concentrent autour des usines fabriquant et stockant les matières fissiles des armes nucléaires. Évidemment, dans les sphères de décision et du commandement américain, cette situation inquiète au plus haut point. En décembre 1952, Marshall Chadwell, assistant directeur du renseignement, informe le directeur de la CIA, Walter Smith que – sur la base des éléments récoltés – les « observations d’engins non-identifiés dans les environs des principales installations de défense américaines sont d’une telle nature qu’elles ne sont pas attribuables à un phénomène naturel ou à un type de véhicule connu ».  Ces survols des installations sensibles ne sont pas circonscrites aux États-Unis mais semblent se déployer dans le monde entier, comme allait le constater… la CIA. Toujours en 1952, selon un rapport de l’agence, deux ovnis ont survolé les mines d’uranium de l’ex-Congo belge, dans le district de Elisabethville. Le commandant de la base aérienne de Elisabethville, note le mémorandum, a poursuivi l’un des objets, de la forme d’une soucoupe et d’un diamètre estimé entre 12 et 15 mètres, et a pu s’en approcher à une distance d’environ 120 mètres avant de le perdre de vue. Et c’est de ces mines congolaises, et plus précisément du gisement de Shinkolobwe, que fut extrait l’uranium destiné aux Américains pour leur programme ……………….. Fabrice Bonvin   (‘ »OVNI ET ATOME » Revue Nexus  Nr  58 Décembre 2008.)

(‘ »OVNI ET ATOME » Revue Nexus  Nr  58 Décembre 2008.)

« Robert Salas donnera une conférence sur son expérience relatant le survol d’OVNIs au-dessus d’une base stratégique abritant des têtes nucléaires située dans le Montana durant laquelle 10 missiles intercontinentaux furent rendus inopérants alors qu’il était au commande de ses ogives. Au cours de cette conférence, M. Salas révélera également comment l’US Air Force a dissimulé des informations au Comité Condon, chargé de livrer un rapport capital sur le phénomène OVNI à la fin des années 60.Robert Salas évoquera également plusieurs incidents similaires à son vécu qui se sont produits à travers le globe, démontrant ainsi que les installations nucléaires continuent d’attirer l’attention du phénomène OVNI. M. Salas donne des conférences sur le thème des OVNIs et du nucléaire depuis plus de vingt ans et est le co-auteur, avec Jim Klotz, de l’ouvrage « Faded Giant » qui traite du thème de l’intervention de phénomènes OVNI en rapport avec l’atome. Le 27 septembre 2010, M. Salas participa à la conférence du National Press Club à Washington durant laquelle lui et 6 autres témoins d’interventions d’OVNIs sur des sites nucléaires livrèrent leurs témoignages sur ces événements. Il aura également l’occasion de nous parler de son ouvrage en préparation, intitulé « Unidentified ».  Son website peut être consulté ici : http://www.spiralgalaxy.org Sa biographie : Robert Salas est diplômé de l’Académie de l’USAF en 1964 et embrassa une carrière militaire jusqu’en 1971 qui l’a conduit à piloter des drones, superviser des missiles et oeuvrer en tant qu’ingénieur sur des systèmes de propulsion de missiles. En 1969, il obtient un Master en Ingéniérie aérospatiale de l’Institut de Technologie de l’Air Force. De 1971 à 1973, il travaille comme ingénieur pour Martin-Marietta et Rockwell International, notamment sur la navette spatiale. De 1974 à 1995, année de son départ à la retraite, il est employé par la FAA (Administration de l’Aviation Fédérale) dans un rôle d’auditeur. En 1998, il obtient un Master en Education de l’Université de Washington. Actuellement, il enseigne les mathématiques. Robert Salas réside actuellement à Ojai, Californie ».

FABRICE BONVIN ÉCRIVAIN ET UFOLOGUE SUISSE SERA ÉGALEMENT SUR SCÈNE LE 22 JUIN 2012 A 17 H 30

Écrivain et Ufologue suisse, Fabrice Bonvin, né à Genêve en 1975, poursuit des études brillantes qui le mène jusqu’à un master en psychologie obtenu à l’université de Genève. Il s’intéresse au phénomène ovni depuis son plus jeune âge car dès 1989 il fut même témoin d’une observation d’un phénomène non identifié. Il s’intéresse particulièrement à l’impact psychologique du phénomène ovni, sur les témoins.

Mais c’est insuffisant, il veut en savoir plus et se rends auprès de témoins, aussi bien en France, en Suisse qu’au Brésil ou en Australie afin d’approfondir les réactions des témoins face au phénomène, d’approfondir les observations que racontent les témoins afin de tenter d’en sortir des constantes. Une étude générale du problème ovni l’a amener à penser que les apparitions d’ovni seraient fortement corrélées aux essais atomiques et à tout ce qui concerne le nucléaire.

Tout comme Jacques Vallées,  Jean Sider ou John Keel, Fabrice Bonvin remet en cause l’hypothèse extraterrestre et attribue à l’intelligence l’origine de ces phénomènes n caractère trompeur, manipulateur ainsi qu’une forme d’omniscience rendue possible par des processus psychique restant à identifier.

En octobre 2005 paraît son premier livre « OVNIs – Les Agents du Changement », publié par JMG Éditions, collection Science Conscience. Le second ouvrage « OVNIs – Le Secret des Secrets » sort en décembre 2006 également chez JMG Éditions et il est préfacé par Didier Gomez.

Fabrice Bonvin, a étudié avec précision l’influence et les conséquences du phénomène ovni sur le nucléaire en général. Il est donc parfaitement informé du dossier que traitera Robert Sallas et il sera à ses côtés afin d’apporter sa vision du problème, une vision similaire à  celle de Robert Sallas. Il vient spécialement de Genève pour lui, tout comme certainement quelques centaines d’ufologues Français, rencontrer Robert Sallas, qui lui vient des Usa, et confronter ses connaissances sur ce dossier sensible.

LA SOIRÉE EST TOTALEMENT GRATUITE, PAS  DE RÉSERVATION, C’EST UNE ORGANISATION DES REPAS UFOLOGIQUES DE PARIS POUR VOTRE PLAISIR  ET NOUS VOUS DONNONS RENDEZ-VOUS LE VENDREDI 22 JUIN 2012 A PARTIR DE 17 H 30 A L’ESPACE CASINO – CAFETERIA – SELF –  CENTRE COMMERCIAL DES QUATRE TEMPS, DEUXIÈME NIVEAU  A PARIS LA DÉFENSE  (voir le plan sur la page des Repas Ufologiques de Paris)

LE MARDI 2 OCTOBRE 2012 LOREN COLEMAN AUX REPAS UFOLOGIQUES DE PARIS DES 17 H 30

La traduction de Loren Coleman sera assurée par Jean Luc Rivera

La soirée que nous vous proposons avec la présence du chercheur américain, LOREN COLEMAN, un spécialiste reconnu mondialement dans le domaine de la Cryptozoologie,est programmée pour le MARDI 2 OCTOBRE 2012. Cette annonce vous laisse le temps de préparer votre participation. Cette soirée, en la présence d’une personnalité américaine dans ce domaine, sera toutefois payante, à prix modique, nous l’annonçons, ceci exceptionnellement, car nous finançons son billet d’avion. Bien évidemment, cette participation financière est assurée à part égale par l’ODS et LES REPAS UFOLOGIQUES, tous deux initiateurs de la venue de LOREN COLEMAN EN FRANCE.

MAIS QUI EST LOREN COLEMAN, POUR VOUS PEUT ÊTRE UN INCONNU, POURTANT UN GRAND NOM DANS LA CRYPTOZOOLOGIE AUX USA ET DANS LE MONDE ! .

Loren Coleman est l’un des cryptozoologistes les plus connu au monde. Il est membre honoraire du Club de la Scientifique Cryptozoologie de Colombie-Britannique, ainsi que de plusieurs autres organisations internationales. Il est également membre à vie de la Société Internationale de Cryptozoologie. À partir de son travail de terrain, de ses enquêtes faites en 1960, après un voyage et une randonnée largement consacrés et axés  sur les mystères de la cryptozoologie, Coleman a commencé à écrire pour partager ses expériences, ceci à partir de 1969.

Loren Coleman a écrit à ce jour dix-sept livres et plus de trois cents articles, il est apparu fréquemment sur les programmes de la radio et de la télévision, et il a donné des conférences dans toute l’Amérique du Nord, ainsi qu’à Londres et au Loch Ness. Il a été à la fois consultant et dans les coulisses pour NBC-TV « Unsolved Mysteries », A & E « Ancient Mysteries », History Channel de « À la recherche de l’histoire, » Discovery Channel « dans l’inconnu, »  d’autres programmes basés sur du réality show. Il contribue à la rubrique cryptozoologie, « Sur la piste, » pour le  Times de Londres, au Fortean Magazin  et « Mysterious World » .  En 2000, il a eu des fonctions de conseiller principal auprès de la nouvelle série « In Search Of … » programme qui est prévue pour une diffusion ultérieure sur la Fox aux Etats-Unis et sur son réseau. En 2002, il a collaboré pour les studio de Sony  dans le cadre de « Recherche sur le Mothman, » film disponible sur DVD sous le titre  » La Prophétie des ombres ». Il a travaillé comme porte-parole des « Screen Gems » une publicité nationale et internationale pour Richard Gere-Mark Pellington film.


Lincoln LaPaz

07/03/2012

Source : http://rr0.org/personne/l/LaPazLincoln/

LaPaz naît le 12 février 1897 à Wichita (Kansas). Il étudie les mathématiques au College de Fairmont (aujourd’hui Université d’Etat de Wichita) où il est également enseignant à partir de 1917. En 1920 il y obtient son B. A. Il part alors à Harvard, où il obtient un M. A. en 1922. Cette année-là il épouse Leota Ray Butler avec qui il aura 2 filles, et part enseigner au College Darthmouth jusqu’en1925.

En 1928 La Paz entre à l’Université de Chicago, obtenant un doctorat. Il rédige sa thèse sur le calcul de variations sous la direction de Gilbert Ames Bliss.

Après une brève affectation en tant que National Research Fellow et comme enseignant à Chicago, il est engagé comme professeur assistant à l’Université d’Etat de l’Ohio en 1930. Il est promu professeur associé en 1936 puis professeur en 1942. Là, il s’active à développer le programme diplomant de mathématiques, dirigeant des doctorants, dont Earl J. Mickle.

Durant la 2nde guerre mondiale, sur le départ de l’Université d’Etat de l’Ohio, il sert comme chercheur mathématicien au Site d’Essais du Nouveau Mexique ainsi qu’en tant que directeur technique de la Section d’Analyse des Opérations de la 2nde Air Force. C’est à cette époque que son intérêt s’oriente de la ballistique vers l’étude des météorites.

En 1945, il rejoint la faculté de l’Université du Nouveau Mexique et fonde l’Institut de Météorisme. A partir de cette date il devient également Directeur du Département de Mathématiques et d’Astronomie.

1ère observation

Le 10 juillet 1947, La Paz, voit un énorme objet de forme elliptique voler dans le ciel près de Fort Sumner (Nouveau Mexique), alors qu’il conduit avec sa femme et ses enfants. Il voit un objet lumineux inconnu effectuant une sorte d’oscillation sous les nuages. Sa luminosité est plus forte que celle de la planète Jupiter et sa forme est régulière et elliptique. La nature de l’objet est inconnue de l’astronome.

Lire la suite.


%d blogueurs aiment cette page :