Astropleiades et conseils en astronomie sur Ufoetscience

23/12/2010

Sylvain vient d’ouvrir  sur son site Ufoetscience une rubrique pour Eclipse (administrateur d’Astropleïades) consacrée aux  conseils pratiques en astronomie. Je ne peux que saluer cette entente et amitié entre administrateurs de sites différents et complémentaires comme le sont l’astronomie et l’ufologie.

 

Pour y accéder cliquez ici 🙂

 


OVNI à Dakar au Sénégal

23/12/2010

Source : Avignews.com Via Les-ovnis.com

Par Noëlle Réal | le 18/12/10 à 09h02

Notre n° 84 intitulé « Ovni, extraterrestres: vous y croyez? » fait boule de neige. En effet, en le lisant, Jean Schmidt, retraité Villeneuvois, nous a contacté pour raconter un témoignage ancien mais déroutant. Aujourd’hui vauclusien, Jean Schmidt a été pendant plus de 20 ans maitre assistant en linguistique à l’université de Dakar. C’est en Afrique, en février 1975, qu’il a vécu ce qu’il appelle « une expérience inexpliquée ». Cartésien, universitaire, il refuse, encore aujourd’hui, de parler de vie extraterrestre. Pourtant, ce qu’il a vu -lui et plusieurs dizaine d’autres personnes- reste à ce jour sans la moindre explication.

« Deux boules lumineuses reliées par une barre »

Remontons avec lui le temps.

« Il était environ 16 h 45, j’habitais donc Dakar et je me rendais en voiture à la pharmacie du Drugstore, sur ce qui s’appelait à l’époque, l’avenue Pompidou » entame M. Schmidt. Une fois garé, l’universitaire sort de son véhicule, le ferme à clé et là, « mon attention est attirée par quelque chose de lumineux et très très puissant de le ciel ». Il lève les yeux et voit une forme fixe, irradiant une lumière « extraordinairement forte ». « J’attends 5 à 6 minutes, je monte dans ma voiture pour rentrer chez moi et toujours cette lumière dans le ciel, toujours au même endroit ». Arrivé chez lui, Jean Schmidt interpelle alors son épouse et les enfants présents, « je me suis dit que ce serait amusant de le montrer aux enfants ». Muni d’une paire de jumelles, ils montent alors sur la terrasse de l’immeuble pour tenter de situer le placement exact de cette source lumineuse. « Je me disais ce doit être un ballon-sonde ou un satellite géo-statique » raconte l’enseignant qui tentait désespérément de trouver une explication rationnelle. Sauf que, une fois les jumelles visées sur les yeux, la « boule lumineuse » devient plus nette et c’est alors que Jean et tous les observateurs voient deux boules reliées par « une barre lumineuse bleutée ». L’affaire commence sérieusement à inquiéter, ou du moins à titiller la curiosité de tout le monde. Jean prend même quelques clichés photos qui, une fois développés ne montreront rien d’autre qu’un point lumineux dans le ciel.

Dans son rapport, le contrôleur aérien a écrit: « O.V.N.I »

« J’en arrive même a appeler un confrère chef du département de géographie à l’université pour savoir s’ils ont envoyé un ballon-sonde mais non ». Coup de fil répétés aussi à la tour de contrôle de l’aéroport où on confirme qu’il y a « une boule lumineuse » dans le ciel qui gène même l’approche des avions si bien que les pilotes se plaignent de ne pouvoir approcher les pistes…

Vers 19 heures, alors que l’objet lumineux est toujours là, statique et sans bruit et que la nuit commence à tomber, Jean décide de prendre sa voiture et d’aller au plus près de la source lumineuse, en bord de mer. « Mais voila, le temps de monter en voiture et l’objet avait disparu. Evaporé. Comme si on l’avait éteint ». Le lendemain, lecteur de la presse française, Jean Schmidt achète alors France Soir et y lit avec étonnement « sur les côtes de la méditerranée, entre Sète et Montpellier, plus d’une centaine de personnes ont vu un objet lumineux au large de la mer ». Une constatation faite une heure avant que lui-même ne l’ai vu en Afrique… « J’ai rappelé la tour de contrôle pour savoir s’ils avaient une explication et là on m’a dit: dans notre rapport, nous avons écrit: OVNI, objet volant non identifié ».


%d blogueurs aiment cette page :