POURQUOI JE CROIS ENCORE ET TOUJOURS AUX PROJETS ALLEMANDS

03/12/2010

Source : Jean Morissette sur le site de l’Association Québécoise d’Ufologie

  • Au mois de juin 2010, je faisais apparaître un article intitulé : LES PROTOTYPES ALLEMANDS (SUITE).
  • J’y faisais paraître une lettre que je reproduis encore ici d’un Allemand (ingénieur aéronautique) résidant, selon la lettre, à MONT-JOLI (Bas-du-Fleuve).
  • Il y révélait qu’en 1944, des techniciens et des scientifiques travaillèrent à l’élaboration d’un appareil volant ressemblant à une “soucoupe volante“.
  • Ce projet faisait parti des “armes secrètes d’Hitler“.
  • Ce qui ne manquait pas de surprendre également était qu’il avouait que ces savants étaient sous les ordres directes du REICHSMARSHAL GOEHRING”.
  • Mais que valait  cette lettre devant l’idée préconçue que les projets allemands n’étaient que fantaisies et légendes urbaines?

Lire la suite sur  http://www.ovni-expert.com/?p=428


L’atmosphère étonnante (oxygène et de gaz carbonique) de Rhéa

03/12/2010

Source : Newsoftomorrow via Ufoetscience

Rhéa, 17/10/2010 ; crédit image : NASA, JPL, Space Science Institute

Ce cliché de Rhéa, la deuxième plus importante lune de Saturne (1 528 kilomètres de diamètre) après Titan, a été pris dans le visible par la sonde Cassini, lors de son survol du 17 octobre 2010. Cassini se trouvait alors à 44 000 kilomètres de Rhéa. La résolution est de 259 mètres par pixel ; l’image est centrée par 17° latitude Sud et 235° longitude Est.

Les deux grands cratères sur la droite de l’image, sont ponctués de cratères plus récents et plus petits.

Cassini a déjà démontré l’existence d’un anneau très fin autour de Rhéa. Une nouvelle étude dirigée par Ben Teolis (membre de l’équipe Cassini, Southwest Research Institute, San Antonio), vient d’annoncer à partir des données enregistrées par le spectromètre de Cassini, que la lune glacée est entourée d’une atmosphère très tenue. Celle-ci est composée d’oxygène et de gaz carbonique, ce qui est une première dans le système solaire (Terre non comprise).

[Zone-7 : Une première… révélation du moins. D’autres à venir. Lentement, mais sûrement.]

Rhéa est composée en grande partie de glace d’eau ; l’interaction de la magnétosphère saturnienne avec les molécules d’eau peut aisément expliquer la présence d’oxygène. Celle du gaz carbonique est plus mystérieuse, peut-être issue de la décomposition de particules organiques sous l’action de l’oxygène. Il s’agit là des pré-requis pour l’installation d’une forme de vie.

Ne rêvons pas : Rhéa, au vu de ses conditions physiques (trop froide, pas d’eau sous forme liquide) n’est pas propice à l’existence d’une forme de vie ; mais la vie est envisageable sur d’autres lunes du système solaire où sont supposés exister des océans sous leurs croûtes glacées.

[Zone-7 : Ne rêvons pas ! Mais soyons réalistes : la vie est partout.]


Une nouvelle forme de vie découverte sur Terre

03/12/2010

Une nouvelle forme de vie découverte sur Terre
Par Tristan Vey :http://www.lefigaro.fr/sciences/2010/12/02/01008-20101202ARTFIG00621-une-nouvelle-forme-de-vie-decouverte.php
02/12/2010 | Mise à jour : 19:42

Le lac Mono en Californie est très concentré en arsenic. C’est là que les chercheurs de la Nasa ont découvert une bactérie capable d’intégrer l’arsenic dans son matériel génétique.
Le lac Mono en Californie est très concentré en arsenic. C’est là que les chercheurs de la Nasa ont découvert une bactérie capable d’intégrer l’arsenic dans son matériel génétique.

Une bactérie dénichée dans un lac en Californie est capable de remplacer une des briques élémentaires de la vie, le phosphore, par l’arsenic. Une révolution pour les scientifiques à la recherche de vie extraterrestre.

La suite


Il part à la rencontre des témoins d’Ovni

03/12/2010

Publié le 02/12/2010 03:51 | Jean-Jacques Dard

Source : http://www.ladepeche.fr

phénomènes aérospatiaux

Adrien Canon veut rassembler les personnes passionnées par le phénomène des Ovni./Photo DDM, Jal.

Ce matin-là, Adrien Canon a quitté Anan pour rejoindre L’Isle-en-Dodon. Chauffeur livreur il avait, à l’époque l’habitude d’emprunter cette route. C’est en pleine campagne qu’il a vu un Ovni (objet volant non-identifié). Ce n’était pas la première fois qu’il observait un tel phénomène mais, là, l’objet était à une quarantaine de mètres. « C’était dans un champ de sorgho. La sphère avait la taille d’une balle de tennis avec une lumière blanc bleutée qui n’éclairait pas le champ. Je suis descendu de mon camion. La lumière s’est éteinte. »

Adrien Canon habite, aujourd’hui Estadens. Il est devenu ufologue. Il recueille, analyse et interprète les données se rapportant au phénomène Ovni. « Ce qui m’intéresse c’est l’Ovni dans l’histoire, la recherche dans les annales de l’armée. »

« Des observations d’Ovni, il y en a beaucoup dans les Pyrénées grâce aux contrastes de la chaîne. Des observations à travers le monde il y en a tous les jours. C’est un phénomène réel, concret. Mais on a souvent ri des gens qui avouaient avoir été témoin d’un tel phénomène. »

Afin de partager les expériences, sa passion, l’association Les Repas Ufologiques a vu le jour dans les grandes villes.
Un endroit pour en parler

« Nous faisons des rapports pour nous et le Geipan (groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés) qui dépend du CNES. Cela nous oblige à être rigoureux. Beaucoup réfutent le phénomène en raison du poids religieux. cela remet en cause beaucoup de choses. Il faut un endroit pour en parler. »

C’est pourquoi Adrien Canon a décidé d’organiser tous les premiers lundis de chaque mois une rencontre au Flunch de Gourdan-Polignan à 18 h 30 (1). La première réunion aura lieu ce lundi 6 décembre. « Il n’y a pas de frais d’adhésions. C’est un lieu de parole, d’échanges. Nous inviterons des scientifiques comme le lundi 3 janvier avec M. Javel sur le thème du « magneto-hydro-dynamisme ou comment voler dans les airs grâce au champ magnétique. »

Les personnes intéressées peuvent joindre Adrien Canon à Estadens (Tél. 06 33 23 49 52).

À Toulouse, les repas ufologiques ont lieu le deuxième mercredi de chaque mois à 19 heures au Flunch, allées Jean-Jaurès.

Imprimer  Envoyer à un ami


%d blogueurs aiment cette page :