Une équipe européenne découvre 32 nouvelles exoplanètes

Gliese 581e (en bleu), une des exoplanètes découvertes grâce au spectrographe HARPS installé sur un télescope européen se trouvant au Chili.

Gliese 581e (en bleu), une des exoplanètes découvertes grâce au spectrographe HARPS installé sur un télescope européen se trouvant au Chili.

Une équipe d’astronomes européens a découvert 32 nouvelles planètes extra-solaires, portant à plus de 400 le nombre d’exoplanètes connues, a annoncé lundi l’Organisation européenne pour la recherche astronomique dans l’hémisphère austral (Eso). Plusieurs des exoplanètes découvertes ont une masse seulement quelques fois supérieure à celle de la Terre et pourraient donc être plus propices à la vie, que les grosses exoplanètes gazeuses, de taille comparable à Jupiter, jusque là plus facilement détectables. Cette découverte a été faite grâce au spectrographe HARPS (High Accuracy Radial Velocity Planet Searcher) installé sur le télescope européen de 3,6 m se trouvant à Silla, dans le désert d’Atacama, au Chili, précise l’Eso dans un communiqué. La Nasa diffuse des images du choc d’un de ses engins sur la Lune La Nasa diffuse des images du choc d’un de ses… Nanotechnologies: « Urgent d’adopter une réglementation européenne claire » Nanotechnologies: « Urgent d’adopter une… La sonde Ibex lève le voile sur les confins mystérieux du système solaire La sonde Ibex lève le voile sur les confins… Nanotechnologies: coup d’envoi à Strasbourg d’un grand débat national Nanotechnologies: coup d’envoi à Strasbourg d’un… Stephane Udry (Université de Genève), qui fait partie de l’équipe d’astronomes ayant créé HARPS sous la direction de Michel Mayor, a annoncé ces résultats lors de conférences internationales d’astronomie se déroulant à Porto (Portugal) et à Madrid. Au cours des cinq dernières années, HARPS a détecté plus de 75 planètes extra-solaires, appartenant à 30 systèmes planétaires différents, parmi les quelque 400 exoplanètes connues à ce jour, précise l’Eso. Ce spectrographe mesure l’influence qu’exerce une planète sur la vitesse de déplacement de son étoile. Une planète même petite qui tourne autour d’une étoile, provoque un léger mouvement de celle-ci. Vue depuis la Terre, la longueur d’onde de la lumière émise par l’étoile augmente (l’étoile rougit) lorsqu’elle s’éloigne de nous, et, au contraire, diminue (la lumière bleuit) lorsqu’elle se rapproche. « HARPS est un instrument unique, d’une extrême précision, qui est idéal pour découvrir d’autres mondes », a déclaré Stephane Udry. « Nous avons maintenant achevé notre programme initial de cinq ans, qui a réussi bien au delà de nos expérances », a-t-il ajouté lors de la conférence de Porto qui porte sur la recherche d’autres Terres. Grâce à « l’extrême précision » de HARPS, la « recherche de petites planètes », désignées comme des « super-Terre » ou des planètes semblables à Neptune, a beaucoup progressé, souligne l’ESO. HARPS a facilité la découverte de 24 des 28 exoplanètes dont la masse est inférieure à vingt fois celle de la Terre.

Source : AFP

3 Responses to Une équipe européenne découvre 32 nouvelles exoplanètes

  1. Interessant,ceici est normal ,le nombre augmentant,puisque ce secteur de recherche est relativement récent.Les recherches sérieuses en la matière ont débuté courant 1995.Partant de ce point de vue ,le nombre d’exoplanètes,appelées aussi planètes extra-solaires va donc logiquement s’accentuer.Mais pour ce qui est de la potentialité réelle de vie sur ces planètes il en sera autrement,le nombre sera bien réduit,le tout est de savoir à quel poucentage,du fait qu ‘il faut tout un mode de processus et de matières ,sans oublier les facteurs géologiques,climatiques etc…propice à la vie,du moins telle que nous humain la concevant.A suivre bien entendu….

    • benmeradi dit :

      oui mai a tu entendu parler des extremophiles ???? qui vivent meme dans l’acide !!!! des lacs volcanique ou d’organisme vivant sans aucune lumiere , ou d’autre dans des eaux bouillonantes !!! etc etc… donc je pensse qu’il ne faut pas chercher la vie et pensser la vie comme sur terre en penssant a nos besoin sinon c’est que tu cherche des humain ou des mamifere semblable aux notre !!! meme une planete qui nous semble a nous hostile peu abriter la vie , sous une forme differente tous simplement , moi je sui persuader que meme sans eau et sans air des formes de vie peuvent eclore , elle vivront simplement en utilisant d’autre ressoursse ,certain chercheur specialiste de la question remettent en cause ce que certain ont dis sur l’indispenssabilitée de l’eau LIQUIDE pour qu’il y est la vie !!! et il ce base sur les resultat de leurs recherche ayant etabli que meme sur TERRE certain organisme vivent sans eau donc je ne sui pas d’accord avec toi quand tu dis que la vie sera difficile a trouver sur ces nouvelles planetes , moi je pensse que l’univers grouilles de vie !!!!.

  2. delavega dit :

    Si la théorie de panspermie est exacte et il y a certaines raisons d’y croire, la vie serait l’aboutissement banal du processus de complexification de la matière.

    Rappel:

    Panspermie : Historiquement, la panspermie était une théorie selon laquelle, dans l’univers, la vie se propageait dans les espaces interstellaires sous forme de germes, de spores ou de grains poussés par la pression de la lumière. Actuellement, certaines théories relatives à l’origine de la vie sur Terre font appel à un apport de molécules organiques par des météorites ou des comètes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :