Ovnis et nucléaire

nuke

Contrôle Stratégique Aérien et Installations Nucléaires

Il y aurait un lien entre l’apparition d’Ovni et le nucléaire. En France, nous avons cette histoire au sujet du plateau d’Albion, mais ce n’est pas la seule. Il semblerait que nos visiteurs (s’ils existent bien évidement) s’interessent aux activités nucléaires de notre civilisation. Des conseillers Américains auraient eu l’idée de provoquer des explosions volontairement afin de mesurer le temps que mettaient les OVNI pour arriver sur site. Il est à noter que le site de Roswell n’est pas très loin de la base ou la première bombe atomique fut créée! Des cas français démontrent le même intérêt nucléaire de la part des OVNI, notament une observation au-dessus de la zone de tests atomiques de Colomb-Béchar dans le désert algérien en décembre 1965. Le Projet Révélation (un groupe d’intérêt public de recherche sans but lucratif) a recueilli ses nombreux premiers témoignages, parmi lesquels des gens provenant de l’intérieur des services, dont les documents et les témoignages en faveur de l’existence des OVNI, ces mêmes personnes ayant dirigé des installations nucléaires dites sensibles, depuis au moins les années 50. Jusqu’à ce que les OVNIS ne furent pas hostiles, il était clair qu’ils étaient préoccupés par les armes de destruction massive des humains. Les OVNI ont même, une fois, pris possession de plus d’une douzaine d’engins balistiques intercontinentaux (ICBM) provenant d’une zone de lancement du Commandement des forces aériennes stratégiques hors ligne. Il semblerait que les effets secondaires d’un tir nucléaire soient devenus le maillon faible de nos visiteurs et l’argument d’une stratégie nucléaire globale conduite par la superpuissance américaine. Cette dernière semble préparer les conditions de son protectorat contre les extraterrestres à l’échelle mondiale. Jean-Claude Sidoun fut l’un des rares enquêteurs civils à avoir participé aux activités du GEPAN (Groupe d’Etude des Phénomènes Aérospatiaux Non-identifiés), le prédécesseur du SEPRA. Il veut donc montrer que la « guerre froide », qui perdure encore, est un prétexte, par la surenchère qu’elle entraîne en terme d’investissements militaires, au maintien de la Recherche et du Développement en vue d’aboutir à une défense spatiale globale contre des envahisseurs. Nous constituons donc une menace pour les extraterrestres qui ne semblent pas prêts à accepter l’usage de l’arme nucléaire. N’importe quelle confrontation atomique, pourrait impliquer une réponse venant de l’espace contre l’humanité qui menace collectivement d’autres civilisations. Dans son livre Ovnis et Guerre froide Jean-Claude Sidoun démontre de façon convaincante des points essentiels : – Les ovnis ne sont pas des technologies humaines. – Ils sont apparus massivement avec l’ère nucléaire. – Les ovnis se concentrent sur les sites stratégiques. – Une politique de désinformation est habilement menée aux USA, comme ailleurs. – Les USA n’ont eu de cesse d’alimenter une course mondiale aux armements en provoquant les conflits potentiels et avérés. – Cette politique militaro-industrielle américaine vise à maintenir son leadership planétaire. – Leur but ultime est de faire face à une menace extraterrestre, imminente aujourd’hui.

Témoignages

Plusieurs services militaires et de renseignements savent qui sont les membres du Commandement des forces aériennes
stratégiques et d’autres spécialistes du nucléaire se sont mis en avant pour témoigner sur le fait que les OVNI sont bel et
bien réels et semblent être en corrélation avec notre armement nucléaire :

Capitaine Robert Salas (Officier Responsable du Lancement pour le Commandement des forces aériennes stratégiques 1964-71)
« L’incident relatif á l’Ovni est arrivé le 16 mars 1967, á Oscar Flight, une des cinq installations de control de lancement, sous la garde de la 490eme escadre de missile de lancement. J’ai reçu un appel provenant du garde de la sécurité le plus important… et il m’a dit que lui et quelques gardes ont été les témoins d’étranges lumières flottant près du site et de l’installation de contrôle de lancement. Je lui ai demandé s’il voulait dire Ovni ? Et bien, il a répondu qu’il ne savait pas ce que c’était, mais il y avait des lumières qui flottaient autour de la base. Ce n’était pas des avions, ni des hélicoptères, ils ne faisaient aucun bruit… (peu après) nos missiles ont commencé à s’arrêter de fonctionner un par un. Lorsque je dis s’arrêter de fonctionner, cela veut dire qu’ils affichaient « hors d’état de marche », une condition qui signifie qu’ils ne pouvaient être lancés. Cet arsenal se compose de missiles de type Minuteman one, et étaient bien sûr des missiles nucléaires de charge militaire… cet incident a extrêmement inquiété le quartier général Commandement des forces aériennes stratégiques, car ils étaient dans l’incapacité d’en expliquer les origines. »

Le Colonel Ross Dedrickson (US Air Force, membre de la Commission relative à l’énergie nucléaire)

« Après que je suis parti en retraite de l’armée de l’air des Etats-Unis, j’ai rejoint la compagnie Boeing, j’étais en charge du recensement de toute la flotte nucléaire pour les missiles de type Minuteman. Au cours de cet incident, ils ont bel et bien pris en photo l’OVNI qui suivait le missile, lorsque le dit OVNI montait dans le vide, avec un faisceau lumineux tout autour, et neutralisa le missile. J’ai aussi appris qu’un nombre d’incidents, tel que le cas de quelques armes nucléaires envoyées dans l’espace, puis détruites par les extraterrestres. Notre gouvernement a envoyé une arme nucléaire en vue d’une explosion sur la surface lunaire… (et) les extraterrestres ont détruit l’arme sur sa trajectoire vers la lune. (Apparemment) l’idée de quelconque explosion dans l’espace par quelconque gouvernement terrien était intolérable pour les extraterrestres, et on a eu très souvent la preuve. »

Professeur Robert Jacobs (Lieutenant de l’US Airforce, 1369eme escadron Photo)

« …nous étions en train de tester des missiles balistiques qui devaient larguer des charges nucléaires sur la cible… ma tâche était de superviser les instruments de photographie de chaque missile qui s’échouait sur la tranche ouest de la zone de test… et à l’intérieur de l’écran, quelque chose d’autre fit son apparition. Cela traversa l’écran et heurta un faisceau lumineux sur la charge militaire. Maintenant, vous devez garder en mémoire que tout ces trucs étaient en train de voler à plus de 1000 miles à l’heure, donc, ces objets ont engendré un faisceau lumineux sur la charge militaire, et l’a percutée. La charge militaire a tourbillonné dans l’espace. L’objet, c’est-à-dire les points lumineux que l’on a aperçus, la charge militaire et tout le reste, ont voyagé tout droit à travers la frontière entre l’atmosphère et l’espace, à une distance d’environ 60 miles, et allaient à une vitesse avoisinant entre 11 et 14 milles miles à l’heure, lorsque cette chose a rattrapé son retard sur les missiles, les a traversés, et a flotté tout autour d’eux, puis s’est retirée. »

M. Harland Bentley

« J’ai pris part à un programme d’études supérieures en ingénierie nucléaire… travaillant sous contrat depuis 1963 : la NASA, le Département à l’Energie, et plusieurs industries de l’électronique autour de Washington DC. J’étais en poste dans une installation en Californie… classant des travaux… dont je ne peux pas trop parler… Nos astronautes effectuaient des boucles autours de la lune en 1967 et 1968… Je les ai entendus dire qu’ils possédaient un boggie (terme utilisé pour qualifier les OVNIS)… c’était un autre type de vaisseau. Ils ne pouvaient pas voir à l’intérieur de certaines entrées. Ils ne pouvaient discerner des être de quelque sorte que ce soit. Ils ne pouvaient pas décrire ces êtres, ils jetèrent juste un coup d’œil sur les photographies. Ils ont seulement dit que c’était une soucoupe volante. Puis, ils ont dit :  » Voilà par où ils rentrent, puis il (le boggie) disparu de ma vue presque immédiatement. » »

Lieutenant Colonel Joe Wojtecki (US Air Force, octobre 2000)

Le Lt. Colonel Wojtecki a passé 20 ans dans l’Air Force et s’est retiré en 1988. Il a passé la plupart de son temps avec le « Strategic Air Command » et le « Tactical Air Command ». Une nuit d’avril 1969 lorsqu’il était stationné à Loring AFB dans le Maine, lui et son instructeur de vol ont tous les deux vus trois lumières très brillantes en triangle équilatéral parfait volant silencieusement à travers le ciel. Ils ont estimé que cet OVNI était plus bas que 3’000 pieds (1’000m, Ndt). Il a découvert le matin suivant que pendant six heures, un OVNI avait été vu stationnant au-dessus d’un groupe de B-52 contenant des armes nucléaires. Chaque fois qu’un avion s’approchait des lumières, elles partaient et volaient d’une manière totalement non-conventionnelle. Lorsque les avions partaient, les lumières revenaient de nouveau ensemble et se concentraient au-dessus du groupe de B-52. Plusieurs années plus tard, le Lt. Col. Wojtecki assista à une conférence donnée par SG (Steven Greer, Ndt) et vit une photographie d’un OVNI qui avait exactement la même configuration qu’il avait vu des années auparavant.

Sergent Stoney Campbell (US Air Force, octobre 1999)

Le Sergent Campbell est entré dans l’Air Force en 1966. Pendant l’été 1967, il gardait un B-52 sur une base du SAC dans l’Oklahoma lorsque tout d’un coup, directement au-dessus d’un B-52, une gigantesque brume bleue est apparue. Cela avait la forme d’une aile de boomerang et c’était brillant et pas solide. Cela a été relevé sur le radar et vu par de nombreuses personnes.

Source : http://secretebase.free.fr/ovni/dossiers/nucleaire/nucleaire.htm



4 Responses to Ovnis et nucléaire

  1. jean-claude dit :

    Essayons de donner un éclairage un peu différent à cette thématique, de façon la plus condensée possible.

    Ces dernières semaines, les médias se sont fait l’écho des méthodes illégales d’espionnage et de piratage informatique par EDF des opposants au nucléaire (notamment Greenpeace et le Réseau « Sortir du nucléaire »).

    Dans un communiqué de presse du 8 avril 2009 « Sortir du nucléaire » traite d’ailleurs de ces aspects et se réfère à un article du Canard enchaîné du même jour, intitulé « Des atomes crochus pour traquer les antinucléaires ». Y est évoqué, dans les termes suivants, à la fin de l’article, le recours systématique d’EDF à des boîtes de sécurité extérieures « comme le groupe Géos. […]En 2003, Géos a réalisé un audit sur la tour EDF de la Défense. Y étaient signalées diverses failles dans la sécurité interne des locaux. Ainsi, lors d’une inspection nocture, les enquêteurs avaient mis la main sur un rapport confidentiel de 260 pages consacré aux …extraterrestres. Encore des ennemis prêts à tout, dont il va falloir s’occuper sérieusement. » Fin de citation de l’article.

    L’on découvre donc qu’EDF s’intéresse aux ovnis ! Sans doute y a t’il de bonnes raisons à cela et sans doute de nombreuses observations d’ovnis ont elles été faites en rapport avec l’usage du nucléaire sous une forme ou une autre et cela n’a pu échapper à EDF.

    Cela étant, l’on peut s’intéresser au phénomène ovni de différentes manières. Parmi celles-ci, il y a l’approche des personnes qui s’intéressent aux spiritualités (je dis bien « spiritualités » au pluriel,et non « religions »).

    Ainsi, les différents et passionnants ouvrages d’Anne et de Daniel Meurois-Givaudan qui traitent de sujets aussi divers que les mondes de l’astral, de l’après-vie, la lecture des annales akashiques (mémoire du Temps),leurs contacts avec le phénomène ovni…etc.. D’ailleurs, à travers la lecture de deux de leurs livres : « De mémoire d’essénien »,et, « Chemins de ce temps-là », qui restituent sous un jour très différent l’épopée du dénommé Jésus et d’une poignée de proches, l’on suppute une autre réalité et l’on acquiert une autre compréhension du personnage de Jésus et de son rôle, qui s’inscrivent dans une filiation fort ancienne dont les racines sont peut-être à rechercher dans l’antique Atlantide, ou même au-delà. L’on comprend également que les ovnis sont présents depuis un passé très reculé et sont donc loin de présenter le caractère menaçant que leur prêtent certains.

    Une autre source de référence, de nature ésotérique, est celle de Partage International, qui n’est pas une ONG comme pourrait le laisser penser le nom. A travers son site web et sa revue mensuelle, depuis une trentaine d’années, son but est plutôt d’informer du « retour » ou de l’émergence maintenant imminente des Maîtres de Sagesse,ces hommes devenus « parfaits » qui s’étaient retirés du monde il y a près de cent mille ans (parmi lesquels, présentement,leurs successeurs : Maitreya [dans le rôle du Christ, qui est à la fois une fonction et un état de conscience] , Jésus, Kut Hu Mi, Morya, Djwal Khul, Hilarion,Racoczy [qui se montra au 18e siècle dans toutes les cours d’Europe sous l’apparence du comte de Saint-Germain]et bien d’autres).

    Mais parmi bien d’autres thèmes passionnants, il y est également souvent question des crop-circles, des Frères de l’espace et de leurs vaisseaux, les ovnis.

    Ces informations sont transmises depuis plus de trente ans par Benjamin Creme, peintre et écrivain britannique, qui a un contact télépathique permanent avec l’un de ces Maîtres de Sagesse.

    Cela fait 30 ans que je m’intéresse aux traditions ésotériques, que j’ai eu la chance de beaucoup bourlinguer à travers le monde et de vérifier sur place un certain nombre de choses (ex: Nazca , Tiahuanaco,+ rencontre avec le Dr Cabrera, découvreur des fameuses pierres gravées à Ica au Pérou, rencontre avec Emile Fradin à Glozel, pierres « en lévitation » à Shivapur en Inde , ect…)que j’ai vécu quelques expériences personnelles particulières (sortie du corps,…) et il est possible que, de ce fait, j’aie plus de facilité pour une conception plus large de la vie/Vie ou de la réalité/Réalité.

    Pour peu que l’on considère cette source, Benjamin Creme, comme fiable, ce qui est mon cas puisque le connaissant depuis plus de 20 ans,il est extrêmement intéressant de relever les infos dont il dispose au sujet des ovnis,par l’intermédiaire de son Maître. Ces précisions données, voilà une tentative de synthèse succincte, condensée le plus possible à partir de ses différents livres,(en nous limitant plutôt au rapport ovnis -nucléaire, sans parler d’autres aspects comme de leurs rapports avec les Maîtres) de ce qu’il dit sur le sujet, en espérant ne pas l’avoir dénaturé :

    La Vie est une. Toutes les planètes de notre système solaire sont habitées par des vies conscientes et intelligentes, mais ne se situant pas nécessairement sur le même plan physique que le nôtre. Jusqu’à présent, nous n’avons conscience que de trois sous-plans physiques : solide, liquide et gazeux. Mais il existe quatre sous-plans plus élevés, appartenant toujours au plan physique, que l’on désigne sous le nom de sous-plans éthériques.

    Naturellement, si vous vous rendiez sur Mars ou Vénus, vous ne verriez personne car les êtres y sont constitués de substance éthérique du niveau le plus élevé, plus fine, plus subtile que la matière gazeuse. Si cependant vous possédiez la vision éthérique supérieure, vous pourriez voir que les habitants y ont une apparence parfaitement normale, légèrement différente de la nôtre.

    Vénus est habitée, mais notre énergie éthérique la plus élevée correspond à la plus basse pour ses habitants. Ils commencent là où nous nous arrêtons.
    Les ovnis sont tout à fait réels, mais, on ne peut généralement pas les voir car ils se trouvent normalement sur le plan éthérique le plus élevé, qui n’est pas un plan physique dense. Par contre, nous pouvons généralement les voir lorsqu’ils abaissent le taux vibratoire de leurs véhicules afin de les rendre visibles lors d’une manifestation temporaire. Ils sont présents à tout moment, par milliers.

    Les habitants de Mars ou de Vénus vivent dans un corps éthérique, et, en fait, les ovnis sont composés de matière éthérique. Lorsque nous les voyons ou lorsqu’ils atterrissent, ils abaissent temporairement le taux vibratoire de cette matière éthérique, afin que nous puissions les voir comme des êtres physiques denses.

    Si vous rencontriez un Martien ou un Vénusien, il ressemblerait à n’importe lequel d’entre nous. A l’inverse, le phénomène de leur disparition s’explique par le retour à leur taux vibratoire supérieur. C’est quelque chose que les Maîtres peuvent faire également. Ceux qui ont la maîtrise de la matière en sont capables.

    A la question « Certains extraterrestres sont ils malveillants ? », B. Creme répond : Il existe deux sortes de planètes : les planètes sacrées et celles qui ne le sont pas. La Terre ne fait pas partie des planètes sacrées qui,elles, ne connaissent pas le mal.
    Mars est une planète qui a trois niveaux, ou zones. L’une de ces zones est très avancée, il s’y trouve des êtres qui sont réellement très avancés. La seconde est habitée par des êtres qui sont assez avancés. Dans la troisième « se trouvent des êtres que vous n’aimeriez pas rencontrer le soir au coin d’un bois ! » Malgré cela, le genre de mal qu’on y rencontre n’est pas de même nature que celui que l’on trouve sur notre planète.
    Il y a eu une époque où des entités assez nuisibles, venant de planètes que nous aurions pu penser très avancées, ont pu venir ici selon leur bon vouloir. Elles prirent contact avec un grand nombre de personnes et cela s’est poursuivi pendant un certain temps. Cela a été stoppé. Les contacts établis sur notre planète sont régis par la loi cosmique et cette sorte de contact individuel ne se produit plus maintenant. Il existe cependant un mal cosmique de la pire espèce possible qui agit réellement et essaye de déborder sur les niveaux supérieurs. Cela s’est produit sur notre planète, comme ailleurs. Mais malgré tout, la plupart des citoyens de l’espace sont en contact avec « Dieu ».

    La réalité est que notre planète et l’humanité qui y vit, font partie d’une Fraternité qui embrasse tout le système solaire où chacun est étroitement lié aux autres. L’énergie de notre planète s’écoule sur chacune des autres, et l’énergie de chacune des autres planètes s’écoule sur toutes, y compris sur la nôtre. C’est une étroite co-relation énergétique. Nous devons réaliser cela, de même que nos pensées et nos actions ont une influence sur l’aura de la planète, qui à son tour affecte chacune des autres planètes de ce système. Si nous réagissons d’une manière telle que la lumière et l’énergie émises de la planète soient d’une vibration relativement basse, nous entravons l’avancement du système solaire tout entier.
    Le contact est possible à travers le cosmos tout entier par le mental, le dénominateur commun, si la conscience est suffisamment élevée. Mais bien sûr, seuls les êtres très supérieurs ont cette conscience cosmique. La télépathie est un fait, une capacité innée, une qualité humaine naturelle.

    Ceux que nous appelons les « frères de l’espace », qui utilisent les ovnis et qui viennent le plus souvent de Mars et de Vénus, mais aussi parfois de Jupiter, de Mercure et de quelques autres planètes, ont installé autour de la Terre un anneau de lumière qui la maintient sur son axe. Elle est très légèrement en dehors de cet axe, mais l’anneau l’empêche, dans la mesure autorisée par le karma, de basculer, ce qui provoquerait le renversement des pôles annoncé dans de nombreuses prophéties apocalyptiques. Ce renversement ne se produira pas, rien ne pouvant déplacer cet anneau de lumière mis en place par nos frères de l’espace. Sans leur aide, notre planète serait probablement dans un état de chaos. L’une de leurs principales activités est de neutraliser la pollution par laquelle nous sommes en train de détruire la Terre, pollution engendrée principalement par les radiations émanant des centrales nucléaires du monde entier. De plus chaque explosion nucléaire souterraine expulse dans l’atmosphère des poussières radioactives capables de contaminer totalement la planète durant des milliers et des milliers d’années. Dans la mesure des limites karmiques, les frères de l’espace éliminent une grande partie de la radioactivité et de la pollution. Sans eux, notre planète serait maintenant invivable.

    Nos frères de l’espace jouent un rôle majeur dans le maintien de l’écosystème : notre dette à leur égard est immense. Dans les magazines et les journaux, on raconte que des gens ont été enlevés, que l’on s’est livré à des expériences sur eux, que l’on a introduit des objets sous leur peau,etc. Tout cela est parfaitement faux. Ces histoires sont, soit le fruit de l’imagination astrale enfiévrée de personnes qui souhaitent éprouver ce genre d’expériences, qui les vivent sur le plan astral et qui les décrivent ensuite à d’autres, ce qui crée un climat particulier; soit le résultat de l’action dans le monde de certaines forces négatives dont le but est de cacher au public les liens réels existant entre notre planète et les extraterrestres.

    Pour terminer, des extraits d’un texte du Maître de B. Creme, intitulé « Le sentier du soleil » de mai 2004, paru dans « Un Maître parle ».

     » […] Depuis de longues années déjà, les engins en provenance de planètes soeurs sillonnent nos cieux, nous rendent des services incommensurables et, de temps à autre, nous fournissent des preuves aussi certaines qu’inspirantes de la réalité de leur présence. Voyageant seuls, par groupes de deux ou en grand nombre, ils travaillent sans relâche pour atténuer, dans les limites de la loi karmique, les conséquences nocives de notre sottise et de notre ignorance. Nombreux sur Terre sont ceux qui les ont vus, ont été impressionnés et émerveillés par leur formidable maîtrise de l’espace mais, par crainte du ridicule, ont gardé le silence.
    […]
    Dans la majorité des pays, le gouvernement et les médias ont manqué à l’obligation qui est la leur d’éduquer et d’éclairer les masses. Dans de nombreuses instances gouvernementales on connaît beaucoup de choses que l’on dissimule au public.
    En premier lieu, l’innocuité des ovnis et de leurs occupants, même lorsqu’elle est connue, n’est jamais affirmée. Bien au contraire, tout ce qui les concerne, bien qu’enveloppé d’un vague mystère, est présenté sous l’angle de la menace.
    Les gens qui détiennent le pouvoir et contrôlent les populations savent que si ces dernières connaissaient la véritable nature du phénomène ovni et comprenaient que les vaisseaux spatiaux viennent de civilisations beaucoup plus avancées que la nôtre, elles cesseraient d’accepter dans un silence passif les conditions qui prévalent sur Terre. Elles exigeraient que leurs leaders invitent les visiteurs de l’espace à atterrir au grand jour pour nous enseigner un art de vivre qui nous mène à un accomplissement semblable au leur.
    Le moment où cela se produira n’est pas si éloigné. Nous approchons d’une époque où la véritable nature de la vie sur les planètes autres que la Terre sera connue de tous. Où les hommes commenceront à considérer le système solaire comme un tout formé de planètes à divers degrés d’évolution, mais qui établissent entre elles des relations de coopération dans le but de réaliser le plan du Logos solaire, tout en s’entraidant et se soutenant les unes les autres sur ce sentier »

    A la lumière de ce qui a été dit, il est donc moins surprenant que les ovnis s’intéressent au nucléaire. A chacun d’apprécier la qualité de ces informations l’esprit ouvert, avec discernement et intuition.

    • Armand-Hugues dit :

      Il y a très longtemps Jean-Claude que je priais le Ciel pour avoir un jour le bonheur de lire un article comme celui-ci. Pourquoi? parce que sa logique illumine mon esprit, encourage mon âme par les bienfaits de l’amour universel qui s’en dégage. Inspiré? Certainement. Loué soit le Tout-Puissant et son infinie sagesse. Il est trop généreux pour nous laisser dans l’ignorance et la folie d’agissements aussi redoutables que pervers qui nous mènent inexorablement à la destruction voulue par le Malin, complice de ceux qui tirent les ficelle par odieux intérêt et dans l’ombre depuis si longtemps. À méditer profondément tout cela. Sincèrement merci.

  2. fedydurke dit :

    L’excellent cristel seval a postulé que les ET preparaient leur reconnaissance de maniere tres progressive pour ne pas provoquer d’etnocide sur la planete terre. De nombeuses observations ont ete faites au dessus de sites nucleaires ( americains notament). d’apres lui, ils souhaitent nous faire passer du degreé zero au degre 1 sur le plan de la civilisation. Ils ne souhaitent certainement pas que nous nous serviions de l’arme nucleaire.

  3. fedydurke dit :

    Je rajoute qu’il est tres remarquable que Obama souhaite, de maniere assez vive, la denuclearisation du monde. Je ne peux m’empecher d’y voir une relation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :