Fichiers X-Files du royaume-uni- suite.

16/01/2019

Illustration EXTRATERRESTRE
Crédit : Getty
Un document gouvernemental secret révèle que les chefs de la défense croient en la possibilité d’une visite exogène.

Article source : thesun.co.uk – Illustrations GETTY & ALAMY

Traduction Era pour 

Les chefs de la défense «ne peuvent pas exclure» l’idée d’une «visite extraterrestre» et cela pourrait constituer une «menace pour le Royaume-Uni», révèlent des dossiers gouvernementaux très secrets.

Les documents, qui n’ont pas encore été rendus publics, révèlent également comment les croyants et les non-croyants du MoD étaient «en guerre» à propos du problème des OVNIS.

Le ministère de la Défense a décidé de publier tous ses documents sur les ovnis en 2008 – et tous ont été rendus publics, à l’exception de deux, qui ont maintenant été visionnés par Sun Online.

Les experts en radars déclarent dans un fichier  qui fait l’effet d’une « d’une bombe: « … nous ne pouvons pas totalement exclure l’idée d’une observation / visite extraterrestre, qu’elle soit secrète ou déclarée.

« Notre politique actuelle de garder un esprit ouvert sur ces questions  ceci est donc probablement correcte. »

Dans un autre rapport de 1997, des officiers du renseignement du ministère de la Défense déclarent: « La seule conclusion logique à laquelle nous pouvons aboutir est que nous ne savons pas si les PAN (phénomènes aériens non identifiés) représentent une menace pour la défense du royaume. Nous ne pouvons pas éliminer la possibilité. »

Les dossiers montrent comment les relations se sont tendues entre l’état-major du renseignement de défense (DIS) – la faction du renseignement du MoD – et le département sceptique Sec (AS), chargé des questions de politique concernant les OVNIS.

Gouvernement en guerre contre les OVNIS

Après une rencontre entre les parties adverses, un membre de DIS écrit à propos d’une femme membre de Sec (AS): « … elle pense que toutes les observations sont explicables.

« Lorsqu’on leur a demandé sur quelle base de logique ou d’analyse cela avait été fait, il n’y en avait pas. »

Un autre document révèle que le personnel de la Sec (AS) a provoqué la colère du personnel du renseignement en ne leur transmettant que des rapports sur les OVNIS qu’ils jugeaient crédibles.

Selon les fichiers, DIS souhaitait effectuer des recherches approfondies sur le phénomène OVNI, notamment en consultant les archives et en recherchant des modèles.

Les documents, qui couvrent les années 1992 à 2003, montrent que Sec (AS) était inquiet à ce sujet, déclarant qu’il avait «quelques inquiétudes quant à ce qui est prévu».

Ils craignaient qu’en recherchant des observations d’OVNI, le MoD contredise ce qu’ils ont dit au Parlement, à savoir que le sujet concernant les OVNIS n’avait « aucune signification pour la défense » et n’était pas étudié en profondeur.

Nous ne pouvons pas totalement exclure l’idée d’une observation / visite extraterrestre, qu’elle soit secrète ou manifeste.

Fonctionnaire Du Ministère De La Défense.

« Comment pouvons-nous maintenir la ligne que la politique du gouvernement est de ne pas examiner plus avant les rapports [d’ovnis] et que nous n’avons rien à cacher? », Lit-on dans une lettre de Sec (AS) datant de 1997.

Nick Pope, qui a dirigé le projet UFO du Royaume-Uni – dans le cadre de Sec (AS) – a reçu les documents du ministère de la Défense avant leur publication et les a partagés avec Sun Online.

Il a déclaré:

«Ces fichiers montrent comment différentes divisions du MoD étaient en guerre les unes contre les autres à propos du problème des OVNIS.

-J’avais d’excellentes relations de travail avec des collègues du personnel du renseignement de la Défense et, comme je disposais d’une cote de sécurité élevée et du même esprit d’ouverture sur le phénomène, nos positions étaient transparentes.

-Malheureusement, les choses se sont effondrées après 1994, lorsque j’ai été promu et que j’ai changé de poste.

-Quelles que soient les raisons, mes successeurs n’avaient clairement pas la même bonne relation de travail avec le DIS que moi et les choses se sont terriblement mal déroulées.

-Il était ridicule pour mes successeurs d’essayer de filtrer les rapports en ne transmettant que ceux qu’ils jugeaient crédibles, car ils ne savaient pas comment le renseignement fonctionnait et étaient clairement considérés avec mépris par les vrais experts. »

La vérité est là-bas (bientôt)

«Je ne sais pas s’il s’agissait de scepticisme, de paresse ou même de croyance religieuse – certains représentants du gouvernement s’opposent à de sérieuses recherches sur les ovnis parce qu’ils croient que le phénomène est démoniaque – mais pour une raison quelconque, certains de mes successeurs ont voulu échapper complètement au sujet. . « 

Bien que le projet UFO ait officiellement pris fin en 2009, Nick pense que les responsables du renseignement enquêtent toujours sur le phénomène.

«Alors qu’ils peuvent penser qu’ils ont gagné la bataille en 2009 lorsque le ministère de la Défense a mis fin à son projet OVNI, les officiers du renseignement ne cessent de s’intéresser aux observations anormales s’ils pensent qu’il existe des menaces et des opportunités en termes d’acquisition de technologie.

-Cela indépendamment du fait qu’ils croient que les observations d’OVNI de bonne qualité soient générées par des avions militaires étrangers, des drones, des phénomènes de plasma atmosphérique exotiques – ou des visites extraterrestres.

-Je suis sûr qu’ils étudient toujours de telles choses, mais en dehors de la portée d’un programme ovni formellement constitué. 

-Comme cela semble avoir été le cas aux États-Unis avec le programme AATIP du Pentagone, le projet actuel sur les OVNIS au Royaume-Uni est probablement caché en raison de son intégration dans un programme de renseignement examinant les futures menaces aérospatiales. »

«C’est une partie fascinante de l’histoire officielle du sujet le plus bizarre que le MoD ait jamais traité et je pense que les gens seraient surpris, amusés et intrigués de découvrir que des responsables du MoD ont été entraînés dans les mêmes arguments opposant sceptique et croyants au sujet des OVNIS.  ceci ne se voit nulle part ailleurs », a-t-il déclaré. 

« La seule différence était que les enjeux étaient plus importants: le prix était la chance de définir la politique du gouvernement sur la question. »

Les deux documents – chacun contenant des centaines de fichiers – sont les derniers documents d’OVNI non encore rendus publics par le MoD- Crédit photo ALAMY

Les fichiers sont actuellement répertoriés comme « clos et conservés » par le ministère de la Défense sur le site Web des Archives nationales.

Nick dit que certains membres du personnel du ministère de la Défense ne voulaient pas enquêter sur le sujet des OVNIS car ils le trouvaient « démoniaque »
Crédit illustration : GETTY

 

                                 SOURCE

Mis à jour Area 51 blog ,le : 16-01-2019 à 23h40.

Publicités

Dossier : les abductions et le groupe sanguin Rhésus négatif.

14/12/2018

Crédit illustration :
changera.blogspot.com

Parmi nos investigations en tenant compte des témoignages il apparaît quelquefois des informations précises qui méritent  une étude approfondie.  Nous allons ici présenter les travaux qui ont fourni une hypothèse avancée de la chercheuse, Eve Lorgen  ancienne biochimiste et  consultante et auteure  de Trauma anormal, expériences paranormales. Elle  pense que les personnes de groupe sanguin Rhésus négatif sont davantage concernées par des enlèvements extraterrestres  que les personnes ayant un autre Rhésus.

Era comme d’autres ufologues s’intéresse à ces cas particuliers d’abduction ,  alors j’ai pensé que cet article conviendrait à vous les lecteurs de Area 51 son blog. C’est avec son accord que je documente son site ici avec ce topique  et en me servant des sites référents ( newsoftomorrow.org & changera.blogspot.com et rentrer.canalblog.com )

Les cas d’abduction est le dossier le plus complexe à traiter pour la filière ufologique – est-il utile de préciser que nous marchons sur des œufs avec ce genre d’affaires ?

Rhésus négatif et abductions

L’explication donnée  par Eve Lorgen met en avant que le rhésus négatif,  est plus facilement porteur (cela signifie qu’il y a moins de risque qu’un embryon hybride étranger soit rejeté).

 Les Rhésus négatif descendent naturellement du singe à l’origine. Elles ne pourraient venir que d’un autre ancêtre – ce qui rejoint la théorie des anciens astronautes.

Les O négatifs sont des donneurs universels qui ne peuvent pas recevoir de sang d’une personne à moins qu’elle soit aussi O négative.

Les O négatifs ne pourraient pas être clonés,  ils auraient un QI plus élevé que la moyenne,  ils sont principalement roux ou blonds, ont des yeux verts ou bleus, ont une ouïe et une vue développée, ont des facultés extra-sensorielles, ont des maladies « empathiques », etc Ils sont souvent guérisseurs.

Un article du site web changera.blogspot.com propose ce qui suit :

 

Une nouvelle théorie suggère que l’ADN des Rhésus Négatif ne vient pas de la Planète Terre !

 

Filibert : Les scientifiques tombent, de plus en plus, sur des énigmes de nos origines comme ici avec le Rhésus de notre sang, ou une autre fois du pourquoi 93% de notre ADN n’est pas utile… Ce qui donnerait du poids à certains messages d’ailleurs qui parlent de la création de notre espèce par des manipulations génétiques effectuées par des Extra-Terrestres qui auraient assemblé 22 génomes différents !

Les caractéristiques qui viennent avec ce type de sang sont les suivants :

  • QI plus élevé
  • température corporelle moins élevée
  • plus en phase psychologiquement et émotionnellement
  • cheveux roux ou auburn
  • sensibilité à la chaleur
  • yeux principalement bleus, verts ou noisette.

Nous n’avons pas réussi à cloner les personnes avec un Rh négatif, et il y a également des fausses couches parfois.
Si une femme enceinte a un Rh sanguin négatif, son corps va rejeter ou attaquer le fœtus s’il a un Rh sanguin positif.
Les femmes avec un Rh négatif doivent être traitées avec une solution spéciale de stérilisation pendant leur grossesse.

Pourquoi le corps de la mère attaquerait-il sa propre progéniture ?

C’est presque comme s’il était un étranger pour elle.
C’est donc là que ça devient intéressant.
Il n’y a aucune preuve  pour certains, mais des théories que les extraterrestres existent et qu’ils ont visité notre planète pendant des siècles.
Beaucoup de gens disent avoir vécu des enlèvements et des interactions avec d’autres êtres extraterrestres, et beaucoup de ces gens ont un Rh sanguin négatif.
Certaines personnes croient que ce type de sang vient des sumériens ou des Annunakis.

Avec la compréhension fondamentale que les aliens existent bien, sans aucun doute, cette théorie n’est pas intemporelle.
Il existe d’innombrables hypothèses entourant la possibilité d’une altération génétique provenant d’autres espèces.
Au cours de l’histoire il y a eu tant d’anciens textes et œuvres d’art dépeignant des êtres en train de visiter notre planète.

Alors qu’en pensez-vous que cela est possible ?
Votre sang est-il de rhésus négatif ?  ( fin de l’article )

LOGO- AE CREATION-Alex Esco

Pour notre part nous nous en tiendrons aux données brutes que j’ai sélectionné. Les théories  extraits des articles que nous avons récupérés nous les laissons en état sans nous prononcer, car il faudrait une étude aboutie avant d’affirmer ou d’infirmer  trop hâtivement. Ceci étant, parmi ces constations, le champ de recherches est ouvert , les faits soulevés sont intéressants.  Puissions nous être éclairés par des scientifiques sincères, ouverts et sérieux ? Ceci en vaut la peine !

Références pour cet article :

newsoftomorrow.org  
changera.blogspot.com
rentrer.canalblog.com )

Mise à jour Area 51 blog -le : 14-12-2018 à 14h40.

Un documentaire paranormal intitulé «Extraterrestres au Pentagone» dévoile une nouvelle bande-annonce

08/10/2018

Crédit image : http://irishfilmcritic.com
©2018

: « Ce travail nous rapproche beaucoup d’une explication définitive du mystère des OVNIS, mais cette explication pourrait ne pas être celle que les gens espèrent, car le T dans AATIP signifie » menace « – et il y a une raison à cela. »

 

Un article publié le 5-10-2018 par le site  

Traduction  Era pour Area 51 blog le 08/10/2018 à 21h45.

 

Nick Pope, a appartenu à un cercle très fermé réservé aux professionnels   concernant les dossiers relatifs aux ovnis. Il est  connu comme  «Le vrai Fox Mulder» de la série X-Files, et il  fournit un aperçu choquant et révélateur des dernières fuites de la CIA concernant la présence extraterrestre sur Terre et les conséquences pour notre société.

Pendant des années, le gouvernement américain a nié avoir enquêté sur les ovnis. Ainsi, lorsque l’existence d’un programme secret du Pentagone destiné à étudier le phénomène a été révélée fin 2017, la révélation a fait l’effet d’une bombe et a fait la une des journaux dans le monde entier. Le projet OVNI classifié du Pentagone était si intelligemment caché qu’il n’a même pas utilisé le terme « OVNI » dans son titre. Connu sous le nom de programme avancé d’identification des menaces aérospatiales (AATIP), ce programme classifié de plusieurs millions de dollars a étudié et enquêté sur les ovnis. Même le Congrès n’a rien su de cette unité ultra-secrète.

Crédit imge : irishfilmcritic.com

Suivez Nick Pope et découvrez l’histoire secrète de l’AATIP – comment ils ont étudié des vidéos de jets militaires poursuivant des ovnis, ont examiné des «métaux mystérieux» et ont même effectué des tests sur des témoins proches. Pope met l’histoire de l’AATIP dans son contexte, révélant comment une « faction des croyants » au sein du gouvernement opère, et expliquant comment et pourquoi ils ont retiré leur travail du gouvernement pour le confier au secteur privé. Ce travail nous rapproche énormément d’une explication définitive du mystère des OVNIS, mais cette explication pourrait ne pas être celle que les gens espèrent, car le T dans AATIP signifie « menace » ( Threat) – et il y a une raison à cela.

«Aliens at the Pentagon» sera disponible en VOD le 9 octobre

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici


Soucoupe volante à Stoneham, 15 août 2006.

19/11/2015
credit illustrations: YANN VADNAIS/GARPAN

credit illustrations:
YANN VADNAIS/GARPAN

Vidéo du Garpan via youtube

Ce cas se retrouve dans notre livre « Enquêter sur les OVNIs pour comprendre notre réalité, Quarante cas du Québec (1973-2013) » : shop.garpan.ca

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

gif

Mise  à jour Area 51 blog, le: 19/11/2015 à 11h35.

area51blog


Snowden : les extra-terrestres aussi chiffreront leurs messages

22/09/2015

Article source: clubic.com

Selon Edward Snowden, les pratiques de chiffrement pourraient nous empêcher d’établir une communication avec des extra-terrestres.

Lorsque l’ancien analyste de la NSA Edward Snowden a levé le voile sur les pratiques de surveillance massive des diverses agences de renseignement à travers le monde, la communauté high-tech s’est mise à s’intéresser davantage aux outils de chiffrement pour les communications, qu’il s’agisse d’emails, de messagerie instantanée ou d’échanges téléphoniques.

Dans une interview recueille par Neil deGrasse Tyson pour son podcast Star Talk, Edward Snowden explique ainsi : « Si vous regardez les communications chiffrées – et si elles sont bien chiffrées – il n’y a pas vraiment moyen de dire qu’il s’agit de données sécurisées ». Ainsi selon lui, lorsque le message est protégé de manière efficace, on ne peut le distinguer d’une chaîne de caractères aléatoires, ni en reconnaître sa nature.

Crédit image http://www.clubic.com/

Crédit image :clubic.com/

Edward Snowden affirme qu’à mesure que les civilisations (humaines ou extra-terrestres) deviennent plus avancées, elles migrent depuis des communications ouvertes, vers des échanges chiffrés. Cela compliquera donc la recherche de signaux extra-terrestres, tant pour les aliens que pour nous.

Pour M. Snowden les choses sont claires : le chiffrement constitue une avancée majeure dans toutes les civilisations. Et d’affirmer à propos des extra-terrestres : « il n’y a qu’une courte période dans le développement de leurs sociétés durant laquelle toutes leurs communications seront envoyées de la manièla plus primitive et via les moyens les moins sécurisés».

En suivant ce raisonnement, l’humain ne sera pas en mesure de distinguer un message chiffré envoyé par un extra-terrestre, d’une microonde cosmique.

Reste que les petits hommes verts n’ont peut-être pas forcément envie qu’on intercepte leurs communications intergalactiques…

Source

gif

Note adm: Mardi 22 septembre 2015 à 13h20:area51blog

« Comme d’habitude nous afficherons une certaine prudence sur ce genre d’article. Premièrement: Est- ce bien les propos mots pour mots du prétendu Edward Snowden et secundo, est-ce bien la réalité? A chacun d’avoir librement son opinion.« 

 gif

Mise à jour Area51 blog, le: 22/09/2015 à : 13h20.

area51blog


27 Octobre 1954: Florence ( Italie) match de football interrompu par un O.V.N.I

26/10/2014
image source: disclose.tv

image source:
disclose.tv

Article source:disclose.tv

Envoyé par notre contact Patrick D « que nous remercions »  : 

Publié le 25/10/2014 sur le site web Disclose. 

Il y a 60 ans, un match de football a été interrompu  lorsque des objets volants non-identifiés ont été remarqués au dessus d’un stade à Florence  . Est-ce que des extraterrestres sont venus sur Terre, si non de quoi s’ agissait-il?

C’était le  27 Octobre 1954, une journée typique d’automne en Toscane.

Le puissant club de la Fiorentina jouait contre son rival local Pistoicese.

10.000 fans réunis dans la cuvette du Stadio Franchi Artemi regardaient la rencontre.

Mais juste après la mi-temps l’enceinte devint étrangement silencieuse- alors, un « rugissement » monta de la foule.

Les spectateurs ne regardaient plus le match mais regardaient le ciel en pointant du doigt . Les joueurs s’arrêtèrent de jouer, laissant rouler seule la  balle .

L’un des footballeurs sur le terrain était Ardico Magnini – il était la légende du club, il avait joué pour l’équipe nationale d’Italie en 1954.

 » Je me rappelle de tout , de A à Z , » dit-il.

« C’était quelque chose qui ressemblait à un oeuf et  qui se déplaçait lentement, lentement, lentement. Tout le monde regardait en l’air et il y avait aussi quelque chose de scintillant qui descendait du ciel, de couleur argentée. Nous étions abasourdis , nous n’ avions jamais vu quelque chose comme ça auparavant. Nous étions absolument choqués. « 

 Selon le rapport de l’arbitre, la partie a été suspendue parce que les spectateurs ont vu quelque chose dans le ciel.

Parmi la foule, se trouvait Gigi Boni, un fan de longue date de la Fiorentina .

« Je me souviens clairement d’avoir vu cette scène incroyable,«  dit-il.

Sa description des multiples objets diffère légèrement de celle de Magnini.

 » Ils se déplaçaient très vite et se sont arrêtés net.  Au total, cela a duré 2 à 3 minutes. Je voudrais les décrire comme ressemblant à des cigares Cubains. Leur apparence me rappelait juste des cigares Cubains. »

 Pendant de nombreuses années Boni revécut ce jour là dans son esprit. 

« Je pense qu’ils étaient extraterrestres.  C’est ce que je crois, et je ne vois pas d’autre explication .« 

 Un autre joueur, Romolo Tuci, toujours vaillant malgré ses 70 ans, acquiesce. 

« Dans ces années là, tout le monde parlait des extraterrestres , tout le monde parlait des O.V.N.I s et nous avons eu l’expérience, nous les avons vus nous les avons vus directement, pour de vrai. »

 L’incident du stade ne peut pas être simplement interprét2  comme une hystérie de masse- il y a eu de nombreuses observations d’O.V.N.I s dans de nombreuses villes à ,travers la Toscane ce jour là et les jours qui suivirent.

Selon les récits des témoins oculaires un rayon de lumière blanche a été vu dans le ciel en provenance de Prato, au nord de Florence.

Un autre homme savoure sa chance de parler de  cet événement , il s’agit de Roberto Pinotti, le président du centre national des O.V.N.I s en Italie. Il a écrit de nombreux livres sur les O.V.N.I s et sa maison située dans le centre de Florence est bourrée de souvenirs exotiques , des affiches de vieux films de séries B italiennes , des articles de journaux et des photographies floues de soucoupes volantes en noir et blanc  encadrées .

«  Les joueurs et le public étaient étonnés de voir ces objets au-dessus du stade « déclare Pinotti.

 »  A l’époque les journaux ont parlé de martiens , bien sûr maintenant, nous savons que ce n’est pas le cas- mais nous pouvons conclure qu’il s’agissait d’un phénomène intelligent, un phénomène technologique et un phénomène qui ne peut pas être lié à quoi que ce soit de connu sur Terre. »

Il est aussi intrigué par la substance tombée du ciel-que Magnini décrit comme quleque chose de scintillant de couleur argentée. 

  » Une vague de soucoupes volantes au-dessus de l’Italie,  » publiera le Domenica del Corriere trois ans plus tard.

Avec des remerciements à la fondation  du Corriere della sera pour l’utilisation du matériel de leurs archives historiques.

« C’est un fait qu’en même temps que des O.V.N.I s , étaient vus au-dessus de Florance, il y avait cette étrange substance collante qui tombait du ciel. ( que l’on nomme également cheveux d’ange) « déclare Pinotti. 

 » le seul problème est qu’ après une courte période, elle se désintègre. »

 A l’âge de dix ans il a lui même été témoin de ce phénomène.

« Je  me souviens, en pleine journée, avoir vu le toit des maisons  à Florence couverts de cette substance blanche pendant une heure et, comme la neige elle s’est juste évaporée. »

 » Personne ne sait ce que cette étrange substance à avoir avec les O.V.N.I s . « 

Diversement décrit par les témoins comme similaires à la ouate ou aux toiles d’araignée, la substance était difficile à  recueillir parce qu’elle se désintégrait au contact – mais certains étaient déterminés à découvrir  ce dont il s’agissait.

L’un d’entre eux était un journaliste du journal florentin  La Nazione, Giorgio Batini.

 En 2003 il déclarait dans une émission de la télévision Italienne , intitulé Voyager , comment ce jour là il reçut des centaines d’appels téléphoniques à propos des observations.

Depuis les bureaux de la Nazione au centre ville sa propre vue sur le ciel était bloquée par la cathédrale,  alors il monta sur le toit du bâtiment du journal pour voir ce dont tout le monde parlait .

L’homme de 81 ans, se rappelle avoir vu » des balles brillantes « se déplacer rapidement vers le dôme de la cathédrale.

 Batini est sorti pour enquêter. Il est tombé sur un bois à l’extérieur de la ville qui était couvert de la substance blanche.  En rassemblant plusieurs échantillons, qu’il roulait sur un bâton d’alumettes, et qu’il porta à l’institut d’analyses chimiques de l’université de Florence.

Lorsqu’il arriva là bas, il découvrit que d’autres avaient  fait la même chose.

Le laboratoire, dirigé par le scientifique respecté , le professeur Giovanni Canneri , soumis la substance à l’analyse spectographique et conclut qu’elle contenait des éléments bore ( Le bore est un élément chimique de symbole B et de numéro atomique 5.), silicone, calcium et magnésium et qu’elle n’était pas radioactive.

Malheureusement, cela ne fournit pas de réponses concluantes – et la substance fut détruite dans l’examen . Cela aurait-il pu provenir d’un O.V.N.I ?

 » C’est une idée absolument idiote . La science rejette totalement cette idée, » déclare James Mc Gaha, un pilote de l ‘US.Air Force devenu astronome. Depuis l’observatoire de Grasslands dans le sud-est de l’ Arizona il a passé plus de 40.000 heures à observer le ciel nocturne sans compter les heures supplémentaires qu’il a passé dans le cockpit des avions de chasse U.S.

 » Vous savez tout le phénomène O.V.N.I n’est rien d’autre que  du mythe, de la magie et de la superstition, enveloppés dans cette idée que d’une manière ou d’une autre les extraterrestres vont venir nous sauver , ou nous détruire, »dit-il.

 D’après Mc Gaha tout le spectacle, cheveux d’ange et tout le reste , n’était rien d’autre que des araignées en migration.  

 » Lorsque j’ai étudié ce cas au début, j’ai pensé que peut-être c’était une boule de feu, une météorite très brillante qui rentrait dans notre atmosphère. Elles peuvent être en forme de cigare avec des morceaux qui s’en détachent . Mais il est devenu clairement évident que c’était en réalité causé par les toiles de jeunes araignées, des toiles très très fines.

Les araignées utilsent ces toiles comme des voilures , elles les relient et vous obtenez un gros globe de cette matière dans le ciel et c’est ainsi qu’elles se déplacent d’un endroit à un autre. Elles se servent juste du vent  pour voler, et ces choses ont été enregistrées à 14.000 pieds ( 4,2672 kilomètres)au-dessus du sol. Alors quand le soleil éclaire ceci, vous obtenez toutes sortes d’effest visuels.

Lorsque cette matière se détache et tombe sur le sol, cela semble magique bien entendu « dit Mc Gaha.

« Mais je suis plutôt certain que c’est ce qui c’est passé ce jour là. »

 Cette théorie est validée par le fait que Septembre et Octobre sont les mois où les araignées de l’hémisphère nord migrent-et des migrations  spectaculaires d’araignées font toujours les gros titres de nos jours. Mais cela n’a pas convaincu tout le monde. 

 » Bien sûr je connais l’hypothèse des migrations d’araignées- c’est un pur non sens. C ‘est une vieille histoire et aussi une histoire stupide, «  ajoute Pinotti.

Il conteste la théorie des araignées à cause des analyses chimiques, des échantillons de » cheveux d’ange ».

La soie d’araignée est une protéine -un composant organique contenant du nitrogene, du calcium, de l’ hydrogène et de l’oxygène – pas les éléments qui auraient été trouvés dans les échantillons que Batini et les autres ont amenés à l’université. 

Sources et plus d’information :

The Day UFOs Stopped A Soccer Match

BBC is providing UFO Disclosure … why now ?

Spiders blamed for mass UFO sighting

( via bbc.com )

Source

Traduction Era et sylv1 pour Area 51 blog

area51blog

gif

Mise à jour Area 51 blog, le : 26/10/2014 à : 23h45.

area51blog


Dossier du NICAP: 1966 UFO Chronologie de janvier à février

07/10/2013

NICAP

Le comté de Portage, Ohio / Spauer & Neff rencontre du 17 Avril, 1966 crédit:Nicap

Le comté de Portage, Ohio / Spauer & Neff rencontre du 17 Avril, 1966
crédit:Nicap

area51blog

avatareraavatar-i-love-japan

Note adm:

«  Nous avons trouvé cette série de cas sur le site du NICAP, l’année 1966 et des cas archivés par l’une des organisations ufologiques la plus reconnue mondialementAinsi nos recherches continuent……

Ce travail de traduction étant colossal nous vous diffuserons cette année complète en plusieurs articles puisque nous avons les archives de l’année 1966 complète. »

Traduction sylv1 pour Area 51 Blog 

barre

NICAP

Source:  NICAP

Créé le: 7 Septembre 2006, Mise à jour le 17 août 2012 
Il s’agit d’une chronologie de 34 pages (au lieu de 11-pages) des incidents et des événements pour 1966 OVNI, le début de la «Mère de toutes les vagues d’ovnis », qui a duré tout au long de 1966 et 1967. Nos remerciements pour ces chronologies doivent aller à notre équipe de documentation: Richard Hall (la chronologie originale de UFOE II), William Wise (Projet Blue Book Archive), Dan Wilson (archive chercheur), et Brad Sparks (catalogue complet du projet Blue Book inconnus). Dernier point, mais non le moindre, nos remerciements à Jean Waskiewicz qui a créé le NICAP en ligne DBase (NSID) qui a contribué à rendre possible de lier des cas les rapports eux-mêmes.

Trois événements notables se distinguent parmi les autres sont deux observations, l‘(MI) Observations Dexter et Hillsdale de Mars 20-21 (Frank Manor, etc) et le comté de Portage (OH) incidents du 17 Avril (députés Spauer et Neff), et l’événement étant la rédaction du « Trick serait« mémo de Robert Low sur le 9 août Il est extrêmement intéressant de constater que les deux années 1966 et 1967 incluent de nombreuses observations à proximité des sites de missiles, et en 1966 aux États-Unis a atteint un pic de 31.700 d’ogives nucléaires stockées. Pour en savoir plus sur la vague d’observations 1966-1967, les chercheurs devraient obtenir leur exemplaire de ce rapport: « Alien Invasion ou imaginaire humain L’1966-1967 vague d’OVNI? » (Richard Hall) . Pour plus d’informations sur le déploiement de missiles, voir To Defend & Deter . (1)

Francis Ridge
coordinatrice du site NICAP

1966 UFO Chronologie.

De défendre et de contrecarrer
Bleu listes de visée du livre pour 1966 par mois
Janvier 1966, Popular Science article

« Pourquoi je crois aux soucoupes volantes« , par MacKinlay Kantor, lauréat du prix Pulitzer de « Andersonville ». Le célèbre écrivain, co-auteur avec le général Curtis E. Lemay de « Mission avec LeMay. My Story », raconte l’étrange observation personnelle qui l’a convaincu que les OVNIS sont réels. (Copiez fournies par Ole Jonny Brænne)

1966 Date inconnue, 1966; E. de Elista, Kalmouks, Russie
21:50 charbon russe et scientifiques du  gaz observé d’ un objet silencieux spirale en forme de disque volant à haute altitude dans le ciel l’est de Elista, Kalmuk. (Source: Larry Hatch, * U * Base de données, cas # 7772, citant des Lumières dans la Nuit, question n ° 204)

3 janvier 1966, à Los Altos, Californie
Nuit. Colonel de l’armée expert sur les fusées et les missiles aperçu un groupe de  de lumières , vive accélération verticale à environ 1.000-1.200 mph,( 1600/1900km/h) manoeuvrant d’avant en arrière. Peu après, il a observé plusieurs projecteurs balayant la zone comme s’il essayait de repérer les objets volants. (Rapport NICAP;…. UFO Investigator, vol III, n ° 6, janvier-février 1966, p 2)

7 janvier 1966; Winslow, en Angleterre
04h10 LT. Entendant un sifflement aigu, un policier se tourna pour élucider ce bruit,  et a vu un disque bombé (arrondi sur le dessus, à plat sur le fond) planant bas au-dessus d’un champ. Une lueur verdâtre était visible autour du sommet. Après 5 secondes, l’OVNI s’est envolé rapidement. Un témoin indépendant a corroboré plus tard l’observation. (Flying Saucer Review, 12 (2), Mars-Avril 1966, p. 3.)

7 janvier 1966, 3 miles SW de Georgetown (5 miles au NE de Wilmer), AL. (BBU)
15:17Un  civil a dû arrêter sa voiture quand il a trouvé un objet qui a atterri sur la route bloquant son chemin.  Objet rond de couleur argentée 10-12 [25?] Diamètre ft avec anneau de 8 à 10 pouces ( 20 à 25 cm) ou d’un cerceau à l’équateur, 5 pi trappe sur le fond, [et un cône avec un feu vert clignotant?] Planait environ 5 pieds du sol à 20 pieds de distance, ( 1 à 6 m environ )progressivement grimpé à NE, moteur [vrombissant?] augmente le bruit, puis une accélération rapide de disparition en quelques secondes. Montre s’est arrêtée [moteur était mort et maintenant pourrait être relancé?].[Odeur de soufre ou d’oeuf pourri noté?] (Hynek UFO Rpt p 42;. Vallée Magonia 721)

9 janvier 1966; Chascomus, Argentine
Cat. 3. Objet avec un faisceau de lumière bleue observée s’envoler. Voler Histoires d’examen de la soucoupe, Supplément 17.

11 janvier 1966; Océan Pacifique
Grand objet en forme de cigare passe à moins d’un mile du navire.

Jan.11, 1966; Wanaque, NJ
18h20 HNE. La police et les citoyens ont signalé d’abord une source de lumière brillante, puis plus tard, un objet en forme d’oeuf lumineux qui planait à basse altitude, a volé dans les modèles circulaires sur un réservoir, quelquefois avec des changements brusques d’altitude (manœuvres verticales). Observations ont continué pendant plus d’une heure. (Notes du NICAP, ufologue, vol III, n ° 6, janvier-février 1966, p. 3;.. New York Journal-américaine, le 12 janv. 1966).

Jan.11, 1966; Myerstown, PA
19h40 HNE. Environ 140 miles à l’ouest-sud-ouest de Wanaque, New Jersey, à proximité de Harrisburg, en Pennsylvanie, une infirmière et d’autres ensemble dans une voiture a vu un disque lumineux, comme une soucoupe inversée sur l’autre, à une distance relativement courte pendant qu’il planait au-dessus de la voiture. Après environ 5 minutes, l’objet a soudainement accéléré et a filé au loin. (Hynek, 1972, p 89-90, 238).

12 janvier 1966, les demandes Sagan Matériaux
Dr. Carl Sagan demande des informations à Blue Book sur les observations. Le cas  de l’île de T ridade , mais aussi pour  l’affaire  de  Kelley / Hopkinsville , demandée également.

16 janvier 1966, El Paso, TX
22h00 CST. Un vol d’American Airlines de San Francisco à Houston, au Texas, a été rythmée par un objet lumineux juste après son décollage de El Paso, en route vers Houston via San Antonio. Deux psychologues à bord, dans un rapport au NICAP, se sont exprimés ,étant comme abasourdis par ce qu’ils ont vu. Une lumière brillante a été observée « fuyant » l’avion, monter et descendre de manière erratique,  qui accélère vers  l’avant, puis en inversement. A un moment, le pilote, sans explication, allume les phares d’atterrissage pendant quelques secondes, l’ appareil s’est incliné fortement, et retourné  normalement à la position initiale. Après l’avion a atterri à San Antonio, les témoins ont vu l’objet «tirer vers le haut et à exécuter un large essor hyperbolique dans le ciel … » (UFO Investigator, Vol. III, n ° 11, janvier-février 1967, pp 1, 3).

Jan.18, 1966; New Britain, CT
18:00 Un objet rond qui tourne lentement dans le sens horaire, observé par un métallurgiste principal pendant environ 7 à 10 minutes, passant au-dessus de son lieu de travail. Il y avait une chaîne de lumières rouges qui clignotaient sur et en dehors. (UFO Investigator, Vol. III, n ° 6, janvier-février 1966, p. 3.)

19 janvier 1966, Tully, Australie
09h00 LT. Un cultivateur conduisant un tracteur près d’une zone marécageuse a entendu un bruit de sifflement, et vit une plate, ronde (en forme de disque, comme «deux soucoupes, face à face») bleu-gris objet tournant autour de 25 pieds (7,60m) de hausse de diamètre à environ 60 pieds ( 18,30m) , baisse fortement, augmenter à nouveau, puis a accéléré hors de vue en quelques secondes.Un espace quasi-circulaire de l’herbe des marais aplati ou des roseaux ont été trouvé sur le site (traces physiques), mesurant environ 32 pieds( 9,70m) par 25 pieds ( 7,60m). L’herbe était aplatie en tourbillons dans le sens horaire. (Chalker, 1996, pp 111-114; examen de soucoupe volante, vol 12, n ° 2, mars-avril 1966, p 26-28; UFO Investigator, vol III, n ° 6, janvier -… février 1966, p. 4).

20 janvier 1966; Katanning, Australie
112:30 am Un objet avec une rangée de lumières de corps lumineux a été observé pour planer, et pour se déplacer de haut en bas, tout en émettant une lumière aveuglante et faisant un bruit bourdonnant comme des abeilles. Après une longue période de temps, les lumières brillaient et l’objet a soudainement pris la fuite (luminosité / corrélation de vitesse). (Flying Saucer Review, Mai-Juin 1966 p 32;.. Newcastle Morning Herald, 24 janvier 1966)

29 janvier 1966; Rexburg, ID (BBU)
00:10 Deux civils revenant d’une manifestation sportive ont vu et ont d’abord pensé qu’il s’agissait de la lune. Après avoir roulé pendant environ 1/2 mile,( 805m environ)  ils ont vu que c’était en fait, un objet plat, bien défini bloquant la route, il était appromaximativement de la taille d’un camion, jetant une lumière jaune-orange intense sur le terrain. Ils ont tourné autour et   sont partit à Rexburg. (Vallée, 1969, p. 322.)

Février 1966

Dr Brian O’Brien préside un panel du Conseil consultatif scientifique AF qui effectue un examen du projet Blue Book et recommande le contrat AF avec plusieurs universités pour mener des études OVNI. (Sparks)

2 février 1966; Salisbury, Caroline du Nord (BBU 10193)
23:15 M. et Mme LJ Wise vu un objet argenté en forme de losange avec plusieurs balles constamment en mouvement très rapide autour de lui, et beaucoup de lumière. L’objet a plané au-dessus des arbres pendant 3-4 minutes, tandis qu’un chien aboyait, puis compressé à perte de vue. (Berliner)

6 février 1966; Nederland, TX (BBU 10196)
05h45 [06h05?] Am M. et Mme KR Gulley voient un objet en forme de têtard d’environ 14 pieds (4,20m) de long et 2 m de large avec 8lumières jaunes et rouges comme un néon- à 250-500 m d’altitude,émettant une lueur rouge pulsée sur la pelouse. La maison et la rue ,leslumières se sont éteintes, le son haute fréquence a incommodé les oreilles des témoins. Objet a clignoté quand les avions sont  passés au-dessus puis ,plus tard,l’ Objet est parti à W [ou de W à SW] environ 1-1/2 miles ( 800m à 1km) à proximité de l’aéroport, où les phares d’atterrissage d’un avion allumés UFO, puis a disparu à environ 20 ° -25 ° d’élévation dans une lente ascension. (Hynek UFO Rpt pp. 186-8;. Hynek UFO Exp ch 8 cas CEI-3)

6 février 1966, Madrid, Espagne
20h00 LT. Plusieurs civils et des soldats ont vu un disque orange éclatant avec trois jambes qui décollent et atterrissent à nouveau. Empreintes rectangulaires des pieds (15 cm x 30 cm) et des traces de brûlure ont été trouvées sur le site. Électromagnétiques (EM effets) sont survenus dans la région au moment de l’observation. (Ballester-Olmos 1976, p 9;. Examen de soucoupe volante, 12h03, 1966:28-31, Flying Saucer Review, 15h05, 1969:3-4).

11 février 1966; Showhegan, ME (BBU)
23h55 HNE. Un objet orange brillant avec le dessus bombé, plané, et  manoeuvré sur la zone, vu par la police et les citoyens. L’objet a été suivi par l’ Air Force et le radar de la FAA « faire des virages serrés à basse altitude. » (… Rapport NICAP; UFO Investigator, vol III, n ° 6, janvier-février 1966, p 1-2) [Ce cas n’est pas répertorié dans l’Index Maître PBB – Dan Wilson].

Feb.14, 1966; Witbank, Afrique du Sud
19h40 LT. Une fermière a entendu un bruit très fort et a vu un objet en forme de cigare descendre et planer, le niveau sonore augmente. L’OVNI avait une lumière très brillante avec petits hublots devant et le long , et une lueur bleuâtre à l’extrémité arrière. L’objet a soudainement est monté et a disparu. (Flying Saucer Review, 12 (4), Juillet-Août 1966, p 32-33).

16 février 1966; Brunswick NAS, ME (BBU)
20:30 Un objet lumineux clignote en rouge, bleu et feu vert, a atterri dans les bois. Un deuxième objet a été vu plus tard pour rejoindre la première. (Vallée Magonia 726)

25 février 1966; Quipapa, Brésil
22h15 LT. Deux jeunes ouvrières d’usines tout en marchant vesr  la maison ont vu des lumières sur la route, puis ont vu que c’était un grand disque avec deux lumières (feux de corps) et trois petits êtres de la taille d’enfants de  9-ans, debout à côté, avec une être plus de 6 pieds ( 1,80m) de haut. L’objet est passé, puis a atterri dans un nouvel emplacement. Les filles ont couru à la maison avec l’objet qui suivait. Il fit le tour du quartier à proximité de leur maison, puis s’envola. Aucun bruit n’a été entendu. Une des filles a subi des « effets » non spécifiés pour une période de temps. L’herbe a été trouvé écrasée ou foulée (empreintes) à l’endroit de l’atterrissage. (Phillips 1975, p 40;… Par Flying Saucer Review, Mars 1971)

26 février 1966, 5 miles E de Farmington, à 5 miles W de Hanna City, IL (BBU)
Témoin civil qui  était au volant quand un objet volant ovale , de la taille d’une voiture, est venu moins de 10 pieds( 3,04m) de lui, puis encerclés et deux fois à gauche vers le N. Il a émis une lueur rouge vif,  soutenu une sorte de dôme avec une lumière verte sur le dessus , a causé des interférences radio, et a fait un étrange signal « comme le bruit. » (Vallée Magonia 727)

Références: 
1. Pour défendre et dissuader: L’HÉRITAGE DES ÉTATS COLD programme de missiles de WAR UNIES, John C. Lonnquest et David F. Winkler, USACERL rapport spécial 97/01, Novembre 1996 Une étude commanditée par le ministère de la Défense héritage Resource Management Program guerre froide projet.

2. LE PROJET COLORADO USAF parrainé par l’étude scientifique des OVNIS, de 1995 MUFON Actes du Symposium Présentation par Michael D. Swords, Ph.D., Professeur Sciences naturelles Western Michigan University

gif

Mise à jour sylv1 pour Area 51 Blog, le : 07/10/2013 à : 12h45.

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :