Eyjafjöll: l’activité volcanique en hausse (chercheurs)

17/04/2010

© REUTERS/Olafur Eggertsson

MOSCOU, 17 avril – RIA Novosti

Sur le même sujet

Multimédia

L’activité éruptive du volcan islandais Eyjafjöll, qui perturbe le trafic aérien en Europe depuis le 14 avril, est en augmentation, ont annoncé samedi les chercheurs qui surveillent le volcan, cités par les médias internationaux.

La colonne de cendre grise dégagée par le volcan s’est élevée samedi à une altitude de 8,5 kilomètres contre 6 kilomètres vendredi, a annoncé Magnus Tumi Gufmundson, professeur de géophysique à l’Université d’Islande, à l’agence AP.

La projection de cendres provoquée par le refroidissement rapide du magma continuera tant qu’il y a assez de glace au sommet du volcan qui est couvert par un glacier, Eyjafjallajökull. Les chercheurs comptent survoler prochainement l’Eyjafjöll pour déterminer les quantités de glace qui ont fondu et dire combien de temps peut durer l’éruption, a précisé le professeur.

Le nuage de cendres crachées par l’Eyjafjöll depuis le 14 avril se propage sur tout le continent européen et a déjà paralysé le trafic aérien dans de nombreux pays. Les nuages de cendre volcanique qui contiennent des fines particules abrasives de roche sont dangereux pour les avions.


Eruption en Islande – quelles conséquences pour la France ?

16/04/2010

source :  http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-04-15/interview-eruption-en-islande-quelles-consequences-meteorologiques-pour-la/924/0/444689

Propos recueillis par Louise Cuneo

Un énorme nuage de cendres craché par un volcan en pleine éruption en Islande cloue au sol une bonne partie des avions dans le nord de l’Europe. De gigantesques colonnes de fumée s’échappent du Eyjafjöll. lepoint.fr a demandé à Emmanuel Bocrie, ingénieur prévisionniste à Météo-France, d’analyser les scénarios météorologiques possibles au-dessus de la France. Lire le reste de cette entrée »


Eruption volcanique en Islande

15/04/2010

14.04.2010, 22h00 | Mise à jour : 23h25

ARCHIVES. Le glacier Eyjafjallajokull, lors de la première éruption, le 27 mars.

Près de 800 personnes ont été évacuées mercredi en Islande après l’éruption d’un volcan sous un glacier. Si aucune victime n’est à déplorer, le sud de l’île est menacé de fortes inondations.

L’éruption, dans la partie sud-ouest du cratère au sommet du glacier Eyjafjallajokull, déjà touché par une éruption le mois dernier, a provoqué de nombreux tremblements de terre dans la région.

// <![CDATA[//

«La fonte du glacier a provoqué deux importantes coulées d’eau», a expliqué un porte-parole de la police locale. Jusqu’ici, «aucune vie n’est en danger mais nous avons évacué toute la zone et les routes sont fermées. Entre 700 et 800 personnes ont dû quitter leurs habitations, par précaution». Ces civils ont été ont dirigés vers des centres de la Croix-Rouge.

En Norvège, les autorités aéroportuaires ont annoncé avoir fermé une partie de leur espacé aérien, entre Bodoe et Tromsoe, dans l’extrême nord du pays. «Nous envisageons de le faire plus au sud jusqu’à Trondheim (centre), mais la décision n’a pas encore été prise», a déclaré un porte-parole de l’autorité aéroportuaire nationale Avinor, Sindre Aanonsen. Aucun problème du à l’éruption n’était encore observé en Norvège, mais «mieux vaut être en sécurité qu’avoir des regrets», a-t-il ajouté.

Le mois dernier, la première éruption de volcan depuis 1823 au glacier Eyjafjallajokull avait entraîné une brève évacuation de 600 personnes. L’éruption s’était terminée mardi, selon un géophysicien local, Magnus Tumi Gudmonsson. La nouvelle éruption semble se situer plus à l’ouest et «rien n’indique à ce stade qu’elle sera importante», a-t-il ajouté. Le 21 mars, tous les vols aériens d’Islande avaient été brièvement annulés, mais aucun vol n’a jusqu’ici été annulé mercredi.

La région concernée, qui est reculée et peu peuplée, est située à 125 kilomètres à l’est de Reykjavik, la capitale islandaise.

Leparisien.fr

voir aussi : https://area51blog.wordpress.com/2010/04/02/un-ovni-au-dessus-du-volcan-islandais/


%d blogueurs aiment cette page :