Un cosmonaute russe dessine le vaisseau extraterrestre qu’il a rencontré

15/02/2014

Un article de Ken Pfeifer

Traduction Era pour Area51blog

Illustration source Ken Pfeifer

Illustration Ken Pfeifer

 » Cela s’est passé   après les changements survenus en Russie,  toutes sortes de choses furent mises en vente. Les dossiers du KGB furent vendus dans leur intégralité à l’Université de Yale , et deux compagnies de cinéma américaines  achetèrent  les droits sur les fichiers ovnis du KGB. Les scientifiques et cosmonautes soviétiques mirent également en ‘avant ce qu’ils savaient. En 1990, le colonel Marina Marina PopovichPopovitch tint  une conférence de presse à San Francisco au consulat russe. Lors de la conférence, elle  montra des photographies étonnantes de vaisseau extraterrestre en forme de cigare  dans l’espace faisant chacun quinze miles de long. Les  photos furent prises par une  sonde spatiale russe, qui cessa mystérieusement de travailler, puis disparut  complètement,  peu de temps après avoir pris les photos . ] Pour plus d’informations sur les sondes spatiales manquantes voir la page « guerre des étoiles  et satellites». Popovitch sait de quoi elle parle. En plus d’être  colonel dans les Forces armées soviétiques , elle est aussi l’épouse du célèbre cosmonaute Pavel Popovich. Pavel Popovitch était à la tête d’un comité soviétique sur les ovnis .

Dessin de la Cosmonaute Marina Popovich en 1979

Dessin du Cosmonaute Adanasyev  en 1979

« Alors que nous étions à  la moitié de notre orbite, nous l’avons observé sur le côté de la lumière et quand nous sommes entrés dans le côté obscur , il a complètement disparu . C’était une structure manufacturée,  faite d’un certain type de métal , d’environ 40 mètres de long avec des coques intérieures. L’objet était étroit ici et  plus large là, et à l’intérieur il y avait des ouvertures. Certains endroits avaient des projections comme de petites ailes. L’ objet est resté très proche de nous . Nous l’avons photographié , et nos photos montraient qu’il se trouvait à  25 – 29 mètres « . – Cosmonaute Victor Afanassiev commentant ​​une observation d’OVNI qu’il fit  en route vers la station spatiale Solyut 6 Avril 1979

Le cosmonaute Adanasyev fit un dessin du vaisseau spatial qu’il avait observé à bord du navire orbital  soviétique  (ci-dessus ) Victor déclare: « je pense que nous ne sommes pas seuls , quelque chose d’origine extraterrestre a visité la Terre .  » le vaisseau extraterrestre s’est tourné vers le notre, nous a suivis et a volé en  formation à  25-29 mètres. Nous avons photographié sa structure métallique fabriquée  qui mesurait environ 40 mètres de long et  le film a ensuite été confisqué.

Sources : Rense.com et dossiers de Georges Filer

Remarque : l’image ci-dessus est une illustration sauf pour le dessin du cosmonaute .

 KEN PFEIFER WORLD UFO PHOTOS

WWW.WORLDUFOPHOTOSANDNEWS.ORG

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

Voir aussi  Rencontre rapprochée entre un pilote de chasse Russe et un Ovni

et Les révélations de la cosmonaute Marina Popovitch

gif

Mise à jour Area51blog le 15 février 2014 à 11 heures 20

Bannière

Publicités

Ovni 1615, Un vaisseau rouge et les Martiens à Sedan

24/10/2010

Source : l’union via Les Ovnis.com

SEDAN (Ardennes). De deux choses l’une : soit une rencontre du 3e type a bien eu lieu à Sedan, en 1615, soit nous avons affaire à un précurseur en matière de science-fiction. Jean-Thierry Lechein vous en dira plus, ce dimanche, à l’amphithéâtre. IL n’est pas banal ce petit livre imprimé à Sedan en 1615. On en a vite fait le tour puisqu’il n’y a que dix pages à lire. Dix pages, qui racontent, dans un vieux français relativement abordable, de quelle façon deux ovnis ont débarqué à Sedan, avec, à leur bord, de drôles de lascars à l’allure pas franchement rassurante. Surtout pour un quidam du XVIIe siècle. Ne vous marrez pas, ce livre, intitulé « Discours merveilleux et espouvantable des prodiges veus sus et dans la ville de Sedan ces jours passez », est bel est bien répertorié à la Bibliothèque Historique de France. Reste à savoir si l’histoire qui nous est contée est réelle ou s’il s’agit de la toute première œuvre de science-fiction de la littérature.

Ce livre est arrivé un peu par hasard entre les mains de Jean-Thierry Lechein, ni ufologue ni historien, mais tout simplement passionné par sa ville et son histoire : « Disons que je suis « sedanologue «. Tout ce qui touche à ma ville me passionne, alors vous pensez bien que lorsqu’une amie m’a confié ce bouquin, j’ai tout de suite voulu en savoir plus et j’ai commencé à entreprendre des recherches pour tenter de comprendre comment on avait pu écrire de telles choses au début du XVIIe siècle ». Le texte, édité par « l’héritier de Jacob Salesse » (Jacob Salesse fut imprimeur à Sedan avant Jean Jannon), se présente non pas comme une histoire classique avec un héros et un dénouement, mais comme la description d’un fait observé. Ce débarquement extraterrestre – auquel auraient assisté des dizaines de Sedanais – se serait déroulé en deux temps.

 

Jean-Thierry Lechein (au centre évidemment), se replonge dans le XVIIe siècle pour nous parler d'extraterrestre.

Le 8 novembre 1615, vers 11 heures du soir, deux « grandes comettes » font leur apparition, l’une « grosse et longue, rouge comme feu ayant la forme d’une lance », la seconde « plus petite, mais plus claire et esclatante » ayant « la forme d’un ballay ». Le pire restait à venir. La nuit suivante, vers une heure du matin, un vaisseau spatial – carrément ! – débarque place du marché (vous marrez pas, j’ai dit), avec – tenez-vous bien – un grand gaillard aux commandes.

« La face jaune comme safran, un œil au milieu du front » Ainsi est décrit la scène : « Un vaisseau rouge comme le feu, qui avoit la forme d’un cuvier dans lequel estoit un monstre ayant à peu près façon homme […] la face jaune comme safran, un œil au milieu du front, gros comme les deux poings d’un homme ». Et en plus, « éclairant » qu’il était l’œil ! Imaginez la tronche qu’ont dû faire les hallebardiers quand ils ont vu l’autre phénomène de foire aux commandes de sa bassine à lessive intersidérale. Alors, question : est-ce que nos « martiens » de 1615 ont pris notre Champ de Mars pour un aérodrome ? Lors de la conférence qu’il donnera, à l’occasion du festival Chimeria, ce dimanche, à 11 heures, à l’amphithéâtre Pierre -Mendès -France, Jean-Thierry Lechein abordera ce livre de deux façons différentes : s’agit-il du témoignage d’un phénomène extraterrestre raconté avec les mots et les concepts du XVIIe siècle ? Ou s’agit-il d’un des tous premiers livre de S.F. ? Voire le premier ? Tout cela devrait être bigrement passionnant.

Olivier RAYNAUD

Pour en savoir plus, voir le blogue de Guy Tarade et  Christophe Villa-Mélé

http://lesarchivesdusavoirperdu.over-blog.com/article-20931321.html


Les ovnis atterrissent sur une base régulière.

24/08/2010

Certains chercheurs pensent qu’il existe des domaines spécifiques sur la Terre où les  ovnis atterrissent sur une base régulière. Souvent ces “cosmodromes” extraterrestres se situent au sommet ou à l’intérieur des montagnes. L’un de ces mystérieux endroits est le Mont El-Taire en Bolivie.

«Les montagnes ici en Bolivie, comme dans les terres voisines, sont riches en gisements minéraux, » a déclaré Yuri Suprunenko, Ph.D.,à Pravda.Ru. «Il y a des gisements d’étain, le tungstène, le zinc, le plomb, l’antimoine, l’argent et les métaux précieux.

Mais il se trouve que des centaines de mineurs ont été témoins de métaux rares qui sont tombées du ciel. alliages Non seulement rare, mais extraordinaire et sans précédent! Mais ce n’étaient pas des météorites. Les événements ont eu lieu dans le village bolivien de La Mamoru Tarija, au pied du mont El-Zaire, en mai 1978. « 

Ce jour-là, selon Yuri Suprunenko, les résidents locaux ont vu quelque chose d’inhabituel. Un objet lumineux allumé sous la forme d’un cylindre avec une partie avant en forme de cône apparu dans le ciel. Il mesurait environ 6 mètres de long et 4 mètres de diamètre. Il n’avait point d’ailes.

Il n’y avait pas grand-chose sur sa surface et ni trappes ni hublots. Une flamme bleuâtre sortait de sa queue. Il a fait un bruit de sifflement alors qu’il n’était pas à  plus d’une centaine de mètres du sol,  mais il est descendu à une vitesse de 300-400 km / h.

Russia Today: le sud de la Russie aurait pu devenir le lieu préféré des extraterrestre

Selon certains témoins oculaires, un deuxième objet similaire volait juste après le premier. Pendant ce temps, le premier, sans réduire sa vitesse, s’était écrasé dans une montagne d’El-Zaire. Au moment de l’impact, un flash lumineux de lumière est apparue, éclairant la zone dans un rayon de 150 km autour, il y eut un rugissement terrible.

Les secousses ont été ressenties jusqu’en Argentine voisine. Une onde de pression a soufflé les fenêtres dans les maisons dans un rayon de 70 km. L’explosion a formé un cratère d’environ 1.500 mètres de long, 500 mètres de large et 400 mètres de profondeur.

Les autorités locales n’ont fourni aucune explication et ont  ordonné  immédiatement de boucler la zone du mont El-Zaire de troupes et de la déclarer une zone interdite. Toutefois, les populations locales, les touristes et les chercheurs ont discuté les théories d’un crash d’OVNI.

Par ailleurs, les accidents de supposés objets volants non identifiés avec des «preuves» sont  survenus dans le passé. Par exemple, dans le Brésil voisin, près de Sao Paulo en 1957 un disque brillant, volant à grande vitesse a été observé. En présence d’un témoin, il a soudainement commencé à décliner, puis s’est arrêté, secoué et a explosé, dispersant des milliers de petits morceaux.

Par temps clair, des feux d’artifice lumineux ont grimpé dans le ciel. Une partie des débris ont été recueillis par des résidents locaux. Le matériau était aussi léger que du  papier, avec une surface rugueuse. Plusieurs laboratoires brésiliens ont effectué une analyse spectrale de ces fragments.

Elle a montré la présence de magnésium et de structure cristalline particulière impossible à obtenir dans des conditions terrestres.  L’analyse Métallographique et au microscope, à son tour, a révélé une teneur importante de strontium, qui n’est généralement pas associée avec le magnésium.

« L’incident du Brésil est enregistré  dans l’Encyclopedia Britannica, qui n’ose généralement pas  publier des faits non vérifiées. Dans l’après-guerre, plusieurs dizaines de cas similaires ont été enregistrés dans différentes parties du monde », dit Yuri Suprunenko. « Plus de 70 000 photographies d’OVNI ont été faites, et plus de 120 clips vidéo ont été enregistrés.

Aujourd’hui, beaucoup de ces éléments de preuve documentaires sont à la disposition du public. Mais jusqu’à récemment, l’information a été classée « Top Secret », « restreinte », « hautement confidentiel » et « Affichage seul» … La raison principale de ce  super-secret était la rivalité des pays dans le domaine des armes.

L’explosion sur le versant d’El-Zaire a également reçu le statut « confidentiel ». Après que la montagne ait été bouclée avec les troupes, une commission spéciale a été créée pour enquêter sur les causes de l’incident.

Un objet de forme cylindrique avec un corps difforme a été trouvé sur El-Taire. Aucune explication n’a suivi: soit un objet a explosé, ou le second a été trouvé sur la pente. L’objet a causé cette explosion puissante, mais a survécu. L’enquête et les conclusions sur la nature de l’explosion n’ont jamais été publiées.

Les gens dans la ville minière au pied d’El-Zaire ont  juste entendu une rumeur que la coque déformée de l’OVNI a été emmenée par hélicoptère à l’aéroport de la Bolivie, et d’où il a été envoyé avec un avion de transport militaire aux États-Unis

«Peut-être qu’avec le temps nous en apprendrons davantage sur l’incident dans le El-Taire», explique Yuri Suprunenko.

Pravda.Ru

Remerciement spéciaux à  UFO Casebook and Margarita Troitsyna de chez Pravda

KEN PFEIFER MUFON NEW JERSEY

WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG

http://ufoweek.com/


Grosse lumière au dessus de Londres

08/03/2010

Grosse lumière/orb  filmée le dimanche 7 mars au dessus de Hackney – Londres


Objet inconnu, rayon lumineux sur un camion à Seabrook, Texas

24/02/2010

reconstitution

NUFORC Report Date/heure : 12/25/2009 00:30 Localisation: Seabrook, TX   Forme : Inconnue  Durée :5 secondes

Résumé : Un rayon laser jaune plutôt grand à 6 mètres derrière mon camion, au dessus de mon camion et sur le capot.

Rapport : Mon ami et moi conduisions vers minuit trente le 25 décembre 2009 sur la route de la Nasa à Seabrook, au Texas. Nous avons tous les deux sursauté lorsque j’ai regardé dans mon rétroviseur arrière et que j’ai remarqué un rayon laser jaune plutôt grand à 6 mètres derrière mon camion, passant au dessus et descendant sur le capot. Il n’y avait rien dans le ciel lorsque nous avons regardé en l’air. Je continue de retourner dans mon esprit ce que ce pourrait être et je n’en ai aucune idée. Il est venu de directement au dessus de nos têtes et loin de moi la possibilité de comment il a pu être aussi précis. Je n’allais pas le signaler mais je pense qu’il est important de rapporter un incident juste au cas où d’autres l’auraient vu également.

Remarque  : Bien, ceci s’est passé sur la route NASA Parkway, situé le long de la côte du Golfe. Cela peut-il avoir été perpétré par un vaisseau extraterrestre, ou était-ce un pilote d’essai utilisant des civils comme cibles?

Source : http://lightsinthetexassky.blogspot.com/


Orbe/Ovni devant une voiture à Palmas au Brésil

04/11/2009

BrazilOrb1

MUFON rapport d’un témoin: l’ami de ma femme au Brésil, roule  souvent le long d’une autoroute près de Palmas, Tocantins, qui est connue pour l’observation d’orbes. C’est un chef d’entreprise respecté et le président du conseil municipal, père de famille et très terre à terre. Il a vu l’orb approcher de sa voiture et ajuster sa vitesse et sa direction devant la voiture à approximativement un quart de kilomètre devant. l a pris deux photos avec son téléphone portable. Le téléphone n’a pas de flash. J’ai essayé de reproduire les photos avec un appareil numérique et mon portable,  et ce n’est vraiment pas le résultat d’un flash dans la voiture. La saleté sur le pare-brise aurait été éclairée. La meilleure reproduction que j’ai obtenue fut à l’aide de mon telephone portable dans la pénombre, d’un lampadaire. Il semble y avoir un reflet de la lumière sur la route. On pourrait dire que l’orb n’est qu’un reflet de la lumière sur la route, mais j’ai essayé de reproduire cette théorie avec les avec les phares venant en sens inverse mais cela ne ressemblait en rien à ces photos. L’orb semble trop brillant sur les vraies photos. Vous pouvez voir le pare-brise (sale) et l’orb ne semble pas être un reflet sur le pare-brise. L’épouse du monsieur a aussi signalé avoir vu un orb vert qui volait très près de sa voiture  un an auparavant.  Ce tronçon de la route et la zone environnante sont bien connus pour des observations de ce type. Lire le reste de cette entrée »


Ovni au Punjab

07/09/2009

mothership2Un important evènement ovni s’est produit dans la magnifique Ville princière de Patiala dans l’état du Punjab. Dans la soirée de dimanche dernier, à partir de 20 heures d’innombrables personnes ont vu et sont même montés sur les toits pour avoir une meilleure vue d’une d’une grande  lumière brillante qui planait et  a sillonné la ville pendant deux heures, avant de s’évanouir.  Beaucoup ont pensé qu’il s’agit d’un vaisseau extraterrestre et un scientifique local, M. Surendar Jindal, a noté qu’il ne pouvait pas identifier l’objet avec certitude.

Les Indiens acceptent plutôt bien la notion de visiteurs extraterrestres et, comme on le sait, l’ancienne épopée sanscrite parle desVimanas: les machines volantes utilisées par les dieux pour Voyager dans l’univers.

Source: Bhaskar News

Allnewsweb



%d blogueurs aiment cette page :