Bombe tsunami : les secrets de la Nouvelle-Zélande révélés par le journaliste Ray Waru

24/01/2013
Français : Panneau d'évacuation en cas de Tsun...

Français : Panneau d’évacuation en cas de Tsunami, en Nouvelle Zélande. (Photo credit: Wikipedia)

 

La Nouvelle Zélande et les Etats-Unis avaient le projet secret pendant la Deuxième Guerre mondiale de créer une bombe tsunami capable de détruire les villes côtières.

 

Les archives néo-zélandaises sont remplies de secrets, et le journaliste et écrivain Ray Waru ne devait probablement pas s’attendre en se plongeant dedans à découvrir des traces du programme top secret « Project seal ». Dans le cadre de ce programme, la Nouvelle-Zélande a en fait mené avec les Etats-Unis à partir de 1944 un projet de création d’une « bombe tsunami ». L’idée était donc d’utiliser les explosions pour déblayer les massifs coralliens afin de produire de grosses vagues, des tsunamis, qui détruiraient les villes côtières.

 

Le Site américain The Telegraph indique ainsi que tests ont été menés au nord d’Auckland dans les années 1940 et qu’environ 3 700 bombes ont été utilisées. Les rapports découverts par Ray Waru indiquent que dix grosses explosions auraient pu générer un tsunami d’une dizaine de mètres. Si les tests ont été des succès, les équipes de chercheurs ont néanmoins abandonné le projet au début de l’année 1945.

 

Les rapports découverts par Ray Waru ne faisaient pas seulement état d’une « bombe tsunami ». Le journaliste a en effet trouvé beaucoup d’observations d’ovnis, aussi bien par le public que par des pilotes et des militaires. Répertoriées par le ministère de la Défense, ces observations font état de lumières dans le ciel, d’extraterrestres portant des « masques de pharaon » et autres étrangetés qui ne cessent d’alimenter les histoires de vie dans l’espace.

 

Lu sur The Atlantic

 
Publié le 3 janvier 2013 sur  http://www.atlantico.fr/ 

 

Mise à Jour Era pour area51 le 24-1-2013 à 1500

 

area51blog

 


Pourquoi la Terre tremble-t-elle toujours au Japon?

11/07/2011

Source article:http://www.slate.fr/story/35287/

Un séisme de magnitude 7 a touché dimanche 10 juillet le nord-est du Japon, qui avait déjà été dévasté par un tremblement de terre et un tsunami dévastateur le 11 mars.


 

Lire la suite


Flash info (via Japon Passion de sylv1)

13/03/2011

Le pays déguste, ça continue,

Nouvelle grosse réplique dans le nord-est

http://news.fr.msn.com/m6-actualite/monde/photo.aspx?cp-documentid=156437350&page=1

AFP, Mise a jour : 12 mars 2011

EN DIRECT: le Japon sous la menace nucléaire après le séisme

17H26 – Plus puissant qu’à Christchurch – Le séisme est d’une puissance 8.000 fois plus importante que celui de Christchurch, en Nouvelle Zélande, selon des experts.

Lire la suite

via Japon Passion de sylv1


Séisme au Japon : l’axe de la Terre déplacé de près de 10 cm

12/03/2011

Le séisme au Japon aurait déplacé de près de 10 cm l’axe de rotation de la Terre, a indiqué l’institut italien de géophysique et de vulcanologie vendredi, quelques heures après la catastrophe qui a fait plus de 1.000 morts et disparus selon une agence de presse japonaise.

« Des résultats préliminaires d’études effectuées par l’Institut national italien de géophysique et de vulcanologie (INGV) indiquent que le séisme du Japon aurait déplacé l’axe de rotation de la terre de près de 10 cm », a indiqué le directeur de recherche Antonio Piersanti dans un communiqué publié sur le site de l’institut.

Ce mouvement « est beaucoup plus important que celui du grand tremblement de terre de Sumatra de 2004 et probablement juste derrière celui du Chili de 1960 », a ajouté M. Piersanti.

L’Agence spatiale italienne était pour sa part plus réservée, estimant qu’il fallait recueillir de nombreuses autres données avant d’établir la mesure exacte du mouvement, a rapporté l’agence Ansa.

La modification de l’axe terrestre peut avoir des répercussions sur la durée du jour solaire mais il s’agit de changements minimes et imperceptibles, de l’ordre de quelques millionièmes de seconde. (afp/7sur7)

Source : http://www.7sur7.be/


Séisme de magnitude 8.8 au Chili, toute la zone pacifique menacée

28/02/2010

Un terrible séisme de magnitude 8.8 a frappé la Chili, Santiago, la ville principale est dans la pagaille après le terrible tremblement de terre. C’est le 5ème séisme puissant dans l’histoire. Des tsunamis importants se sont  créés en Asie et s’approchent de beaucoup de zones en ce moment. Hawaï, l’Australie, la Nouvelle Zélande et beaucoup de nations du Pacifique sont en ce moment en alerte tsunami majeure. Le Chili est gravement menacé parce qu’il se trouve sur la frontière de la plaque Pacifique et la plaque Sud Américaine. Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :