Les sénateurs reçoivent un briefing classifié sur les observations d’OVNI

20/06/2019

« Si les pilotes de la marine se heurtent à des interférences inexpliquées dans les airs, le sénateur Warner pense que nous devons aller au fond des choses », a déclaré le porte-parole du sénateur Mark Warner. | Mark Wilson / Getty Images

Un article de Bryan Bender

Source POLITICO

Traduction Era pour Area51blog

Selon des représentants du Congrès et du gouvernement, trois autres sénateurs américains ont reçu mercredi un briefing classifié du Pentagone sur une série de rencontres de la Marine avec des avions non identifiés, faisant partie d’un nombre croissant de demandes émanant de membres de comités de surveillance clés.

L’un d’entre eux était le sénateur Mark Warner (D-Va.), Vice-président du Comité du renseignement du Sénat, dont le bureau a confirmé la réunion d’information à POLITICO.

 

« Si les pilotes de la marine se heurtent à des interférences inexpliquées dans les airs, le sénateur Warner pense que nous devons aller au fond des choses », a déclaré sa porte-parole, Rachel Cohen, dans un communiqué.

L’intérêt pour les «phénomènes aériens non identifiés» a augmenté depuis que les révélations de fin 2017   selon lesquelles le Pentagone avait mis en place un programme d’étude de la question à la demande du Senateur à l’époque  Harry Reid (D-Nev.). Des responsables ont interrogé de nombreux aviateurs et marins, actuels et anciens, qui ont affirmé avoir rencontré des aéronefs très perfectionnés qui semblaient défier les lois de l’aérodynamique lorsqu’ils pénétraient dans un espace aérien militaire protégé – dont certains ont été capturés sur vidéo et rendus publics.

La Marine a joué un rôle de premier plan à la lumière des témoignages de pilotes de F / A-18 et d’autres membres du personnel affectés au groupement tactique, porte-avions USS Nimitz au large de la Californie en 2004 et au USS Theodore Roosevelt dans l’Atlantique en 2015 et 2016.

L’intérêt croissant du Congrès a joué un rôle majeur dans la récente décision du service de mettre à jour les procédures à l’intention des pilotes et des autres membres du personnel afin de signaler de telles observations inexpliquées, ce que POLITICO avait signalé pour la première fois en avril.

« En réponse aux demandes d’informations émanant des membres et du personnel du Congrès, les responsables de la marine ont organisé une série de briefings avec de hauts responsables du renseignement naval ainsi que des aviateurs qui ont signalé des risques pour la sécurité de l’aviation », a déclaré le service dans une déclaration à POLITICO.

La marine n’a pas fait de commentaire immédiat mercredi, et peu de détails sur les dernières sessions secrètes étaient disponibles.

La Marine a joué un rôle de premier plan à la lumière du témoignage de pilotes de F / A-18 et d’autres membres du personnel opérant avec le USS Theodore Roosevelt (illustré) dans l’Atlantique en 2015 et 2016. | Matt Cardy / Getty Images

 

Ils arrivent plusieurs jours après que le président Donald Trump ait déclaré à ABC News que lui aussi avait été informé des informations. «J’ai eu une très brève réunion à ce sujet», a-t-il déclaré. «Mais les gens disent qu’ils voient des OVNIS. Est-ce que je le crois? Pas particulièrement. »

Plusieurs responsables et anciens fonctionnaires ayant une connaissance directe décrivent le briefing de Capitol Hill comme le dernier en date pour les membres du Congrès et leur personnel représentant les groupes de travail du renseignement, des forces armées et des crédits de défense.

«Il y a des gens qui sortent du bois», a déclaré un ancien responsable du gouvernement qui a participé à certaines réunions.

Un responsable des services de renseignement a ajouté: « De nouvelles demandes de briefings arrivent. »

Les sessions ont été organisées par la marine, mais ont également inclus du personnel du sous-secrétaire à la Défense pour le renseignement, ont précisé les sources. Les deux n’étaient pas autorisés à parler publiquement des briefings.

Les défenseurs qui ont accordé plus d’attention au mystère ont indiqué qu’ils espéraient que le Congrès prendrait des mesures plus formelles, telles que demander au ministère de la Défense de collecter et de compléter une analyse détaillée des données collectées par satellite et par d’autres moyens permettant à des navires non identifiés de pénétrer dans l’espace aérien militaire ou opérant sous le contrôle. mer.

Source Politico
Traduction Era pour Area51blog

Trump dit qu’il a été informé des observations d’OVNIS par la marine

20/06/2019

Le président Donald Trump a déclaré qu’il avait été informé des observations d’OVNIS, mais qu’il n’y avait pas particulièrement cru. | Sarah Silbiger / Bloomberg via Getty Images

 

Un article de Matthew Choi – Source POLITICO

 

Le président Donald Trump a déclaré qu’il avait reçu des informations sur les pilotes de la marine rapportant de plus en plus d’observations d’objets volants non identifiés, ajoutant qu’il ne croyait pas particulièrement aux OVNIS.

Parlant avec George Stephanopoulos de ABC News dans une interview publiée samedi, Trump a haussé les sourcils et a souri avec incrédulité lorsqu’on lui a demandé ce qu’il avait fait des rapports.

« Je veux qu’ils pensent ce qu’ils pensent », a déclaré Trump à propos des pilotes de la marine. « J’ai eu une très brève réunion à ce sujet. Mais les gens disent qu’ils voient des OVNIS. Est-ce que je le crois? Pas particulièrement. »

La marine a récemment rédigé de nouvelles directives sur la manière de signaler les contacts avec des « aéronefs non identifiés » en réponse à des informations faisant état d’intrusions de vaisseaux sophistiqués dans des groupes de frappe de la marine, a rapporté POLITICO en avril. Selon le New York Times, les pilotes ont déclaré avoir vu des objets voler à une altitude de 30 000 pieds sans aucun panache d’échappement et à une vitesse supersonique.

Le Pentagone a discrètement mis en place un programme de recherche sur les ovnis il y a plus de 10 ans sous la direction du Congrès. L’AATIP (Advanced Aerospace Threat Identification Program) a été largement encouragé par l’ancien sénateur Harry Reid (D-Nev.) Et n’a été exploité que de manière extrêmement limitée, bien qu’il ne s’agisse pas d’un programme classifié.

Trump ne semblait pas aussi pressé d’agir sur les rapports, disant à Stephanopoulos: « Nous allons voir. »

Quand on lui a demandé s’il avait connaissance d’une quelconque vie extraterrestre, Trump a répondu: « Je pense que nos grands pilotes le sauraient. Certains voient des choses un peu différentes de celles du passé. … Nous examinons cela et vous serez le premier à savoir. « 

Source : POLITICO

Traduction Era pour Area51blog


La CIA publie 13 millions de pages de documents déclassifiés en ligne.

18/01/2017
crédit image: hearthstone-decks.com/

crédit image:
hearthstone-decks.com/

Article source : bbc.com- Traduction Era pour area51blog

Publication de la BBC -Le 18 Janvier 2017

Environ 13 millions de pages de documents déclassifiés de la CIA ont été publiées en ligne.

Les rapports incluent des observations d’OVNI et des expériences psychiques du programme Stargate, qui a longtemps intéressé les théoriciens de la conspiration.

De longs efforts  amorcés par les avocats des défenseurs de  la liberté de l’information,  qui ont intenté  un procès contre la CIA,  ont abouti à ce résultat.

L’archive complète est composée de près de 800 000 fichiers.

Auparavant, ils n’étaient accessibles qu’aux Archives nationales du Maryland.

Le précieux dossier comprend les papiers de Henry Kissinger, qui a occupé les fonctions de secrétaire d’état sous les présidents Richard Nixon et Gerald Ford, ainsi que plusieurs centaines de milliers de pages d’analyse de renseignement et de recherche scientifique et de développement.

Concernant la CIA

Le chef de la CIA met en garde  Trump de surveiller sa langue

La révélation de la CIA a conduit à l’arrestation de Nelson Mandela

Quatre façons dont la CIA s’est impliquée en Afrique

Parmi les dossiers les plus inhabituels figurent les documents du Projet Stargate, qui traite des pouvoirs psychiques et de la perception extrasensorielle.

Ceux-ci incluent des dossiers d’essais du célèbre médium Uri Geller en 1973, lorsqu’ il était déjà un artiste reconnu.

Les notes détaillent comment M. Geller a réussi à reproduire en partie des images dessinées dans une autre pièce avec une précision variable, mais parfois précise, ce qui amène les chercheurs à écrire qu’il «a démontré sa capacité perceptive paranormale de manière convaincante et sans ambiguïté».

JFK et la montée des théories du complot:

D’autres dossiers inhabituels comprennent une collection de rapports sur les soucoupes volantes, et les recettes pour l’encre invisible.

Bien qu’une grande partie de l’information soit techniquement disponible au public depuis le milieu des années 1990, il a été très difficile d’y accéder.

Les dossiers étaient seulement accessibles sur quatre ordinateurs physiques situés à l’arrière d’une bibliothèque aux Archives nationales dans le Maryland, entre 09:00 et 16:30 chaque jour.

MuckRock,un groupe a but non lucratif pour la liberté d’information,  a poursuivi la CIA pour  forcer celle ci à télécharger la collection, dans un processus qui a pris plus de deux ans.

Dans le même temps, le journaliste Mike Best a financé plus de 15 000 $ pour consulter les archives et les publier ensuite, une par une, afin de faire pression sur la CIA.

«En imprimant et en numérisant les documents aux frais de la CIA, j’ai pu commencer à les mettre librement à la disposition du public et à donner à l’agence un incitatif financier pour simplement mettre la base de données en ligne», a écrit Best dans un billet sur son blog.

En novembre, la CIA a annoncé qu’elle publierait la matière, et toute l’archive CREST déclassifiée qui est maintenant disponible sur le site Web de la bibliothèque de la CIA.

Source: BBC

 

 

gif

 Mise à jour Area 51 blog, le  : 18/01/2017 à : 20h50

area51


%d blogueurs aiment cette page :