Les trous noirs sont-ils des passages vers d’autres Univers ?

26/05/2010

Source : http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=4016

Selon une nouvelle étude, les objets que les scientifiques appellent des trous noirs pourraient être en fait des trous de ver menant à d’autres Univers. Si cette hypothèse était confirmée, elle permettrait de résoudre une énigme quantique connue sous le nom de paradoxe de l’information du trou noir ; cependant les critiques pensent qu’elle soulèverait également des problèmes nouveaux, le premier d’entre eux étant celui de la formation de ces trous de vers.

Un trou noir est un objet dont la zone de gravité possède une influence si puissante que tout ce qui s’égare à l’intérieur d’une limite appelée horizon des événements, y compris la lumière, ne peut s’en échapper. La théorie de la Relativité Générale d’Einstein montre qu’un trou noir peut se former dès que la matière est confinée dans un espace suffisamment restreint. Bien que les trous noirs ne puissent pas être observés directement, les astronomes ont identifié de nombreux objets cosmiques comme appartenant à cette espèce, en se basant sur la façon dont la matière leur tourbillonne autour. Lire le reste de cette entrée »


Le choc des faisceaux a eu lieu

31/03/2010

La joie régnait mardi sur le site du CERN, à Genève. Le plus puissant accélérateur de particules du monde, le LHC, venait d’enregistrer, peu après 13h00, ses premières collisions de protons à 7 TeV (téraélectronvolt), une énergie encore jamais atteinte. Cette prouesse fait entrer la physique dans une ère nouvelle.

«Nous sommes très heureux et excités», a déclaré le directeur général du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) Rolf Heuer peu après la confirmation des premières collisions à haute énergie. «C’est un moment fantastique pour la science». Grâce aux données récoltées lors de ces chocs, les scientifiques espèrent percer certains mystères de l’Univers et de la matière.

Lire le reste de cette entrée »


Big Bang : l’expérience retardée de quelques heures

30/03/2010

Sciences 30/03/2010 10:55

Les scientifiques du Cern à Genève ont connu un premier revers mardi dans leur tentative de recréer le Big Bang à l’origine de l’univers, les faisceaux de particules qui devaient entrer en collision à des énergies record ayant été perdus, retardant l’expérience de quelques heures. « Ils ont perdu le faisceau », a déclaré à l’AFP Karsten Eggert, un scientifique du Centre européen de la recherche nucléaire (Cern). « Le signal (de dysfonctionnement) ne vient pas des aimants. C’est une perturbation électrique », a précisé plus tard un autre responsable du Cern.

Selon les physiciens, il s’agit d’un problème de routine pour une machine aussi complexe que le plus grand accélérateur de particules du monde.

« Nous avons quelques petits problèmes », a déclaré Paul Collier, chef du département des faisceaux du Cern. « Ce sont des choses qui arrivent avec une machine aussi complexe. D’ici une heure et demie, nous allons injecter un nouveau faisceau ».

Une première collision pourrait avoir lieu à partir de 11H30 GMT.

Peu après son démarrage en septembre 2008, le Grand collisionneur de hadrons (LHC) avait dû être arrêté pendant de nombreux mois pour subir des réparations majeures sur son système électrique, dont les dysfonctionnements avaient endommagé certains aimants.

Les scientifiques espèrent que grâce aux collisions de faisceaux à 7 téraélectronvolts (7 Tev) qui doit être atteint mardi, ils créeront en laboratoire des particules massives et éphémères comme le boson de Higgs, pièce manquante du puzzle de la structure fondamentale de la matière. Lire le reste de cette entrée »


Mise en route réussie de l’accélérateur de particules

23/11/2009

Un premier faisceau de protons a parcouru sans incident et plus tôt que prévu le plus grand accélérateur de particules du monde, remis en marche vendredi après quatorze mois d’arrêt dû à une grave panne, a annoncé le Centre européen de recherche nucléaire (Cern). « Un faisceau circulant dans le sens des aiguilles d’une montre a été établi à 22H00 (21HOO GMT) cette nuit. C’est là une étape importante dans la perspective des premiers résultats de physique au LHC (Grand collisionneur de hadrons), attendus en 2010 », indique le Cern. Vers 16H00 (15H00 GMT), le Cern, qui est basé à Genève, avait remis en marche le LHC en procédant aux premiers essais d’injections de particules de protons. Lire le reste de cette entrée »


Trous spacio-temporels

27/03/2008

 
Les avions et navires disparus dans le triangle des Bermudes auraient été engloutis dans un trou ouvert sur l’espace-temps. Voilà une idée souvent évoquée pour expliquer ces disparitions mystérieuses.

En astrophysique, un trou noir est un objet massif dont le champ gravitationnel est si intense qu’il attire à lui toute forme de matière ou de rayonnement et les empêche de s’en échapper. De tels objets n’émettent donc pas de lumière et sont alors noirs. Les trous noirs sont décrits par la théorie de la relativité générale. Leur existence est une certitude pour la quasi-totalité de la communauté scientifique. Selon certaines théories, dont celle de Stephen HAWKING, le trou noir aboutirait à ce que l’on appelle une fontaine blanche, sortie par laquelle la matière et la lumière absorbée s’échapperaient. Le trou noir serait donc une sorte de passage permettant de circuler entre plusieurs points de l’univers. Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :