La machine à voyager dans le temps iranienne et autres mystères du passé et du futur

23/04/2013

Source : http://dark-zone.blog.parismatch.com/

delorean_launch

Source Image : technofuture.canalblog.com/

Un inventeur iranien a mis au point une machine temporelle permettant de prédire le futur. Voilà ce qu’annonçait l’agence de presse FARS au début du mois d’avril. Ali Razeghi, 27 ans, a déposé le brevet de sa machine au Centre des Inventions Stratégique.

La « Machine à voyager dans le temps Arayek », comme il l’a baptisée, est de la taille d’un ordinateur portable et serait capable de « prédire les huit prochaines années d’existence de n’importe quel individu avec une précision de 98% ».

Elle serait destinée à un usage civil et militaire : « Un gouvernement capable de ‘voir’ dans le futur sur plusieurs années serait en mesure de se préparer à tous les défis qui l’attendent. »

Ali Razeghi souligne le faible coût de son invention : « Les Américains ont investi des millions de dollars sur ce type d’appareil. Moi je l’ai fabriqué pour une somme dérisoire. »

Mais il craint l’espionnage industriel : « Nous ne lançons pas le prototype maintenant car les Chinois s’en empareraient et le produiraient en série du jour au lendemain. »

La dépêche a fait le tour des médias internationaux. Mais, depuis quelques jours, elle a disparu du site de l’agence FARS, remplacée par un message d’erreur. Une disparition soudaine que l’on peut expliquer par deux hypothèses:

-L’agence de presse iranienne a été piégée par un mythomane et a effacé les traces de sa bourde.

Ou

-L’invention est d’une telle importance stratégique que le gouvernement tente de nous faire croire que l’agence de presse a été piégée par un mythomane et a effacé les traces de sa bourde.

Au choix…

Cette nouvelle aussi sensationnelle qu’éphémère s’inscrit dans une longue série de « preuves » attestant de la réalité du voyage temporel qui suscitent régulièrement des vagues d’enthousiasme sur Internet.

On se souvient du téléphone portable dans le film de Chaplin, « Le cirque » dont tous les grands médias  se sont emparés.

Autre classique,  ce jeune homme au look très contemporain sur une photo de 1941, décortiquée depuis des années afin de déterminer si son tee-shirt et ses lunettes étaient disponibles à cette époque. La réponse est oui.

Plus intéressant, le cas « John Titor ». L’irruption sur les forums de discussion en 2000 de ce personnage se présentant comme un voyageur temporel est un excellent révélateur des mécanismes sociologiques à l’œuvre sur Internet. John Titor est devenu une figure quasi-mythique du Web avec son histoire insensée, étayée de prédictions précises et de schémas de machines futuristes réalisés avec un soin maniaque.

En 2005, il a brusquement disparu des forums qu’il tenait en haleine grâce à son indéniable sens du récit, abandonnant à leurs doutes et à leur fascination des dizaines de milliers de lecteurs passionnés. Est-il retourné dans sa propre époque ou s’est-il lancé dans une carrière d’écrivain de SF ?

Mais voici mon mystère temporel favori : en 2008, le Daily Mail annonce qu’une équipe d’archéologues a découvert dans une tombe chinoise de la dynastie Ming, inviolée depuis quatre siècles, une mini-montre suisse.

Cet improbable artefact ne peut pas être vieux de plus de 100 ans. Sur la face interne de cette montre-bague est gravé le mot « SWISS ».

Je ne suis jamais parvenu à trouver le fin mot de cette histoire.

gif

Mise à jour Era pour area51blog le 23-4-2013 à 12:55

area51blog

Publicités

Une machine à voyager dans le temps aurait été inventée par un scientifique iranien

13/04/2013
Le scientifique iranien Ali Razeghi serait-il le nouveau Docteur Emmett Brown ?

Le scientifique iranien Ali Razeghi serait-il le nouveau Docteur Emmett Brown ?

Un scientifique iranien aurait fabriqué une machine à voyager dans le temps nommée « The Atyayek Time Traveling Machine ». Le nouveau Docteur Emmett Brown ?

Une machine à voyager dans le temps ? Comment marche-t-elle ? Suffit-il de se lancer à des milliers de kilomètres par heure à bord d’une voiture de modèle DeLorean DMC-12 ? Fermer les yeux pendant deux secondes avant d’apparaître comme par magie dans l’avenir? Pas tout à fait.

Le scientifique Ali Razeghi de Téhéran affirme avoir inventé « une machine à voyager dans le temps » capable de « satisfaire tous les besoins de la société » et de « préparer le gouvernement aux défis qui pourraient le déstabiliser », relaie le site Gawker. Or Fars News Agency, l’agence de presse « semi-officielle » iranienne qui a soutenu le projet du nouveau Doc, s’est ravisée après avoir compris que cette « machine à voyager dans le temps » n’était pas tout à fait ce qu’elle prétend être.

Voyager comme Marty McFly ?

Le terme de l’invention est trompeur puisque la machine ne permet pas de voyager dans le temps à proprement parler. Malheureusement, la machine de Razeghi n’est pas capable vous téléporter dans le futur comme le ferait Doc Emmet Brown. D’après le brevet de la machine, elle ne permettrait que de prédire l’avenir grâce au simple toucher de l’utilisateur.

A l’aide d’algorithmes complexes, Ali Razeghi prétend être apte à « prévoir cinq à huit ans de la vie future d’un individu, avec une précision de 98% ». Après dix ans de travail, le Doc Razeghi est convaincu de pouvoir amener directement le futur à l’utilisateur.

« Les Chinois pourraient nous voler l’idée »

Cependant, Razeghi ne serait-il qu’une diseuse de bonnes aventures dont les prédictions seraient contenues dans un ordinateur ? Bien sûr, on préfère encore croire que le scientifique iranien est un brillant disciple du Docteur Emmet (…)

 Source :  gentside.com

34f2d930

Mise à jour Era pour Area51blog le 13-4-2013 à 15:45

area51blog


%d blogueurs aiment cette page :