La terre est-elle peuplée d’intraterrestres ?

22/09/2012

 

Si la croyance en l’existence d’une forme de vie à des milliards d’années-lumière de notre planète est assez répandue, il existe également une croyance en l’existence d’êtres vivant à l’intérieur de la terre.

Si l’existence de formes de vies intelligentes intraterrestres est beaucoup moins répandue que celle d’une vie extraterrestre, on en retrouve néanmoins pas mal d’allusions depuis le milieu du 19e siècle sur l’existence d’une vie intraterrestre dans la littérature, de quoi donner naissance à plusieurs théories.

Eh oui, tout comme le fait de se dire qu’il ne peut exister que l’homme dans l’univers, il semble impossible pour certains de se dire que la terre, à l’intérieur ne peut être composée que de matières solides ou d’océans, une autre vie doit y être possible. Une croyance qui va de pair avec celle que la terre est creuse et qu’en son centre se trouve la cité d’Agartha, une ville légendaire, voire une société entière d’intraterrestre. La ville d’Agartha est également souvent associée à des civilisations perdues comme l’Atlantide, Mu et la Lémurie.

De la pure fiction ?

Jules Verne avec son roman « Voyage au centre de la terre » (1864) est l’un des premiers écrivains à faire part d’une vie intraterrestre. En 1908, Willis Emerson avec « The Smoky God, or A Voyage Journey To The Inner Earth », présente son livre comme étant le récit authentique d’un marin, Olaf Jansen, qui durant deux ans aurait habité dans des villes souterraines avec les habitants des colonies du réseau souterrains. Selon lui, ces intraterrestres mesuraient plusieurs mètres de haut, étaient blonds aux yeux bleus avec la peau claire et avaient l’air de grands dieux. Selon l’œuvre, le réseau souterrain serait composé de plusieurs colonies ou villes, dont Shamballa ou Telos. Tous possèderaient leurs propres écosystèmes et seraient accessibles par différentes entrées.

Qui sont-ils ?

Les intraterrestres sont généralement décrit comme ayant un niveau technologique supérieur à celui de l’homme, leurs intentions sont généralement similaires à celles des extraterrestres : conquérants, manipulateurs, diaboliques ou encore bienveillants et spirituellement supérieurs, veillant au progrès de l’humanité.

Pour certains, les intraterrestres seraient les survivants d’antiques civilisations telles que celles des Atlantes ou des Lémuriens et qui auraient apporté sous terre leurs connaissances et textes sacrés. En fait, Agartha conserverait en son sein des bibliothèques d’archives des savoirs perdus de cité légendaire comme Atlantides, mais aussi la bibliothèque du savoir des Mayas, des Aztèques, des Incas, des Mohawks…

Pour d’autres, les intraterrestres ne sont que des extraterrestres venus nous observer ou nous manipuler depuis le centre de la terre.

Finalement tout comme pour les extraterrestres, les intraterrestres relèveraient plus du fantasme ou de croyances New Age que de la réalité. En même temps, tant que rien n’est prouvé…

Catherine Vanesse | 13 Septembre 2012 08h46

Source : RTL.be    Via  Zone Ufo


Antarctique – Un autre monde ?

19/12/2010

Article écrit par Sylvain

Quelques liens de compléments  ci dessous:

http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/11793-a-propos-des-et/

https://area51blog.wordpress.com/2009/01/27/portes-interdimensionnelles-planetaires/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Base_antarctique_Halley

https://area51blog.wordpress.com/2009/11/17/un-radar-de-la-nasa-revele-des-paysages-sous-les-glaces-de-lantartique/

http://www.zone-ufo.com/9574

Des endroits comme ça, loin de nos habitations, loin de nos yeux.

Peu de touristes, bien que la tendance dans ce domaine semble s’inverser.

Idéal pour la recherche, excellent pour expérimenter, dissimuler en toute quiétude ce qui ne doit pas se savoir.

Est – ce  un hasard si Chris Carter scénariste  de la célèbre série du petit écran  (9  saisons) X-Files des années 1990, s’est inspiré de l’ Alaska , situé à l’extrême nord-ouest du Canada pour certains épisodes, privilégiant un endroit disons, plus local, « pour un désert froid. »Bref , loin des regards.

Revenons à l’antarctique, isolé et difficile d’accès dû au climat rigoureux, rendant ce lieu assez vague dans l’esprit des gens. Petite remarque personnelle, pour cette partie du globe. Elle me fascine, de par sa beauté qui contraste avec sa facette inhospitalière, agressive. Un autre monde dans notre monde !

Toujours est-il que l’antarctique, est utile pour diverses études scientifiques : L ‘astronomie vernie avec ce genre de site,  grâce aux nuits polaires prolongées, une pollution lumineuse réduite pour ne pas dire nèante, et assez épargnée par une surpopulation humaine. Pour les climatologues, les biologistes, les planétologues, et les paléontologues et les études de datation du climat des 700.000 dernières années , (relevé effectué dans les calottes glaciaires).

Les scientifiques ont établi  des bases , comme celles , de Concordia et le dôme C, puis l’américaine Amundsen Scott , et la russe Vostok, l’une des 3 bases permanentes implantées. Ainsi , nous pouvons comparer cet endroit à une espèce de laboratoire  naturel . La fonte des glaces indicateur naturel , renseigne en partie  l’humanité sur l’évolution et l’état de la planète ,à l’échelon climatique et gaz à effets de serre.

Baromètre de la terre en quelque sorte .

PETITE FICHE DE PRÉSENTATION :

Le pôle Sud, terre gelée entourée par l’océan austral, qui est en résumé, une masse d’eau qui s » étends au sud du 60éme parallèle  comme un anneau .Sa superficie dépasse 20 millions de km2 et n’aurait que 2% de roche apparente, sa surface est d’environ 12,5 millions de km2 .Ce continent est le plus élevé de la planète , 2300 mètres d’altitude en moyenne.Cette région est la plus froide du globe et la plus ventée.

Sa superficie fait à peu près le double de l’Australie.La clarté du « soleil de minuit » dure 24 heures sur 24 l’été.

Le phénomène peut-être vu au nord du cercle polaire.Il reste au dessus de l’horizon pendant la saison d’été.Au cap nord, cette période dure 2 mois et demi.Ce désert glacé recouvre la quasi-totalité du continent,l’épaisseur de glace peut atteindre  jusqu’à 4800 m par endroit.

Au meilleur de l’été en saison estivale le mercure varie de -35°C  dans l’intérieur des terres à + 5°c dans les régions côtières. Au plus froid de l’hiver le thermomètre descends à – 35°c au littoral et pouvant même aller à – 70°c .Le record de froid absolu affiche -89,2°c enregistré à VOSTOK en juillet 1983. L’air froid est toujours très sec.

Mystères ou histoires à dormir debout?

Le second volet de ce billet blog, concerne des sujets plus énigmatiques que scientifiques, mais qu’il convient tout de même de rapporter.

Une page mystère, histoire de s’interroger sur quelques cas tout de même, en n’oubliant pas que Aréa 51 et ufoetscience, nos 2  sites sont avant tout de l’investigation, de la prospection et information. De temps à autre nous passons de l’officiel, du rationel politiquement correct à l’aspect limite de l’insencé, inconcevable,  extraordinaire voir sensationnel. Aux internautes de considérer la valeur réelle des diffusions sur nos sites!

L’audace nous pousse à regarder ce qui se cache sous une roche et ainsi de déranger le politiquement correct.

La transition mystère s’ouvre avec de l’officiel dirons nous,voici le premier cas:

La suite sur Médiathèque et Index Ufologique et Spatial


L’inversion des pôles – La Terre cet aimant géant

22/07/2009

Reportage sur le champ magnétique terrestre et l’inversion des pôles diffusé par France 5 :

« Le champ magnétique terrestre : il protège la planète entière des dangers de l’espace.
Mais les scientifiques ont fait une alarmante découverte : un orage couve au plus profond de la Terre et il pourrait détruire notre précieux bouclier magnétique. »


Voyage au centre de la Terre

19/04/2009

Selon Jules Verne «tout ce qu’un homme est capable d’imaginer, d’autres hommes seront capables de le réaliser». Cela se vérifiera-t-il pour le voyage au centre de la Terre que le romancier a imaginé il y a près d’un siècle et demi ? A l’heure où nous envoyons des sondes explorer les confins de notre système solaire pourquoi reste-t-il inenvisageable d’en expédier une à 6 400 kilomètres sous nos pieds ? Que rencontrerait-elle sur son parcours ?


Théorie de la Terre creuse

03/07/2008

Voir aussi autres articles sur ce blog : la Terre Creuse

La légende de la Terre Creuse

Comme la Lune, la Terre n’a pas échappé à des théories étonnantes : après la Terre plate, ceux qui admettent qu’elle est ronde se mettent naturellement à se demander ce qu’il y a à l’intérieur. Et s’il s’agissait d’une Terre creuse (hollow earth) ? Lire le reste de cette entrée »


La Terre creuse

06/04/2008

Vol à l’intérieur de la Terre creuse

19 Février 1947, l’amiral Richard E. Byrd

Quitte le camp de base arctique et a volé au nord

Que s’est-il passé sur ce vol ?

Pendant des années, les rumeurs ont persisté que sur son vol historique au Pôle Nord, amiral Byrd a volé jusqu’au Pôle dans une ouverture conduisant à l’intérieur de la Terre. A cet endroit il a rencontré des êtres évolués qui lui ont remis un message sobre à remettre à l’humanité vivant à la surface de la Terre.

A son retour à Washington le 11 mars 1947, Byrd fut interrogé minutieusement par les forces de sécurité supérieures et par une équipe médicale. Étant un militaire, Byrd senti qu’il devait coopérer.

Voici, du journal de bord secret et de l’agenda de l’amiral Byrd, le message censé avoir été entendu 45 ans auparavant ! Lire le reste de cette entrée »


La légende de la Terre creuse

28/03/2008

Où l’on creuse à la recherche d’un autre monde…

Nous sommes en 1947, le 19 février, l’amiral Richard E. Byrd quitte la base artique et se dirige avec son avion vers le nord. L’histoire raconte que ce jour là il volera au dessus de la glace et finalement survelora une région avec des montagnes, des forêts des rivières, des lacs, et il vit même des animaux dont un ressemblant étrangement à un mammouth.

Le 11 mars de cette même année il ira faire son rapport à Washington, il sera interrogé par les renseignement et par des médecins. Là il fit sont étrange rapport… Les informations quand à cette histoire reste flou, certain parle de 1926 pour son vole et qu’en 1939 les américains ainsi que les allemands auraient tout fait pour arriver au pôle Nord en premier pour atteindre cette ouverture… Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :