Encore des problèmes avec nos sites nucléaires. INTERFERENCE OVNI ou pas?

03/11/2010

Source : Ken PFEIFER MUFON NEW JERSEY     WWW.WORLDUFOPHOTOS.ORG via Ufoetsciences

Le président Obama a été informé ce matin d’ une panne de courant d’ingénierie à FE Warren Air Force Base dans le Wyoming qui a concerné 50  missiles balistiques intercontinentaux nucléaires (ICBM), un neuvième de l’arsenal de missiles des États-Unis, temporairement hors ligne samedi.

La base est un point principal  des forces nucléaires stratégiques des Etats Unis. La 4ème escadre y a son siège, contrôlant 150 missiles balistiques nucléaires Minuteman III. Ils sont en alerte permanente et sont logés dans une variété de bunkers à travers plusieurs Etats.

Samedi matin, selon les gens informés sur ce qui s’est passé, un escadron d’ICBM sont soudainement tombés dans ce qu’on appelle un statut « LF Down, ce qui signifie que les ceux qui manipulent les missiles dans leurs bunkers ne pouvaient plus communiquer avec les missiles eux-mêmes. Cela signifie également que les différents protocoles de sécurité intégrés dans le système de lancement de missiles, comme les alarmes d’intrusion et les alarmes de séparation d’ogives, ont été déconnecté.

Dans le statut « LF Down »   les missiles sont toujours techniquement en mesure de lancement, mais ils ne peuvent être contrôlés par une commande de contrôle aérien et de plate-forme comme le Boeing E-6 NAOC »rotule », les avions E-4B  NAOC ou peut-être la flotte TACAMO, qui est principalement utilisée pour communiquer avec les sous-marins nucléaires.

Si le pays avait été placé en état d’alerte, ces plateformes auraient fonctionné automatiquement parce que les fréquences utilisées pour transmettre les codes nucléaires se connecteraient avec des systèmes séparés, selon les responsables .

Lire la suite sur Ufoetsciences


%d blogueurs aiment cette page :