Fichiers X-Files du royaume-uni- suite.

16/01/2019

Illustration EXTRATERRESTRE
Crédit : Getty
Un document gouvernemental secret révèle que les chefs de la défense croient en la possibilité d’une visite exogène.

Article source : thesun.co.uk – Illustrations GETTY & ALAMY

Traduction Era pour 

Les chefs de la défense «ne peuvent pas exclure» l’idée d’une «visite extraterrestre» et cela pourrait constituer une «menace pour le Royaume-Uni», révèlent des dossiers gouvernementaux très secrets.

Les documents, qui n’ont pas encore été rendus publics, révèlent également comment les croyants et les non-croyants du MoD étaient «en guerre» à propos du problème des OVNIS.

Le ministère de la Défense a décidé de publier tous ses documents sur les ovnis en 2008 – et tous ont été rendus publics, à l’exception de deux, qui ont maintenant été visionnés par Sun Online.

Les experts en radars déclarent dans un fichier  qui fait l’effet d’une « d’une bombe: « … nous ne pouvons pas totalement exclure l’idée d’une observation / visite extraterrestre, qu’elle soit secrète ou déclarée.

« Notre politique actuelle de garder un esprit ouvert sur ces questions  ceci est donc probablement correcte. »

Dans un autre rapport de 1997, des officiers du renseignement du ministère de la Défense déclarent: « La seule conclusion logique à laquelle nous pouvons aboutir est que nous ne savons pas si les PAN (phénomènes aériens non identifiés) représentent une menace pour la défense du royaume. Nous ne pouvons pas éliminer la possibilité. »

Les dossiers montrent comment les relations se sont tendues entre l’état-major du renseignement de défense (DIS) – la faction du renseignement du MoD – et le département sceptique Sec (AS), chargé des questions de politique concernant les OVNIS.

Gouvernement en guerre contre les OVNIS

Après une rencontre entre les parties adverses, un membre de DIS écrit à propos d’une femme membre de Sec (AS): « … elle pense que toutes les observations sont explicables.

« Lorsqu’on leur a demandé sur quelle base de logique ou d’analyse cela avait été fait, il n’y en avait pas. »

Un autre document révèle que le personnel de la Sec (AS) a provoqué la colère du personnel du renseignement en ne leur transmettant que des rapports sur les OVNIS qu’ils jugeaient crédibles.

Selon les fichiers, DIS souhaitait effectuer des recherches approfondies sur le phénomène OVNI, notamment en consultant les archives et en recherchant des modèles.

Les documents, qui couvrent les années 1992 à 2003, montrent que Sec (AS) était inquiet à ce sujet, déclarant qu’il avait «quelques inquiétudes quant à ce qui est prévu».

Ils craignaient qu’en recherchant des observations d’OVNI, le MoD contredise ce qu’ils ont dit au Parlement, à savoir que le sujet concernant les OVNIS n’avait « aucune signification pour la défense » et n’était pas étudié en profondeur.

Nous ne pouvons pas totalement exclure l’idée d’une observation / visite extraterrestre, qu’elle soit secrète ou manifeste.

Fonctionnaire Du Ministère De La Défense.

« Comment pouvons-nous maintenir la ligne que la politique du gouvernement est de ne pas examiner plus avant les rapports [d’ovnis] et que nous n’avons rien à cacher? », Lit-on dans une lettre de Sec (AS) datant de 1997.

Nick Pope, qui a dirigé le projet UFO du Royaume-Uni – dans le cadre de Sec (AS) – a reçu les documents du ministère de la Défense avant leur publication et les a partagés avec Sun Online.

Il a déclaré:

«Ces fichiers montrent comment différentes divisions du MoD étaient en guerre les unes contre les autres à propos du problème des OVNIS.

-J’avais d’excellentes relations de travail avec des collègues du personnel du renseignement de la Défense et, comme je disposais d’une cote de sécurité élevée et du même esprit d’ouverture sur le phénomène, nos positions étaient transparentes.

-Malheureusement, les choses se sont effondrées après 1994, lorsque j’ai été promu et que j’ai changé de poste.

-Quelles que soient les raisons, mes successeurs n’avaient clairement pas la même bonne relation de travail avec le DIS que moi et les choses se sont terriblement mal déroulées.

-Il était ridicule pour mes successeurs d’essayer de filtrer les rapports en ne transmettant que ceux qu’ils jugeaient crédibles, car ils ne savaient pas comment le renseignement fonctionnait et étaient clairement considérés avec mépris par les vrais experts. »

La vérité est là-bas (bientôt)

«Je ne sais pas s’il s’agissait de scepticisme, de paresse ou même de croyance religieuse – certains représentants du gouvernement s’opposent à de sérieuses recherches sur les ovnis parce qu’ils croient que le phénomène est démoniaque – mais pour une raison quelconque, certains de mes successeurs ont voulu échapper complètement au sujet. . « 

Bien que le projet UFO ait officiellement pris fin en 2009, Nick pense que les responsables du renseignement enquêtent toujours sur le phénomène.

«Alors qu’ils peuvent penser qu’ils ont gagné la bataille en 2009 lorsque le ministère de la Défense a mis fin à son projet OVNI, les officiers du renseignement ne cessent de s’intéresser aux observations anormales s’ils pensent qu’il existe des menaces et des opportunités en termes d’acquisition de technologie.

-Cela indépendamment du fait qu’ils croient que les observations d’OVNI de bonne qualité soient générées par des avions militaires étrangers, des drones, des phénomènes de plasma atmosphérique exotiques – ou des visites extraterrestres.

-Je suis sûr qu’ils étudient toujours de telles choses, mais en dehors de la portée d’un programme ovni formellement constitué. 

-Comme cela semble avoir été le cas aux États-Unis avec le programme AATIP du Pentagone, le projet actuel sur les OVNIS au Royaume-Uni est probablement caché en raison de son intégration dans un programme de renseignement examinant les futures menaces aérospatiales. »

«C’est une partie fascinante de l’histoire officielle du sujet le plus bizarre que le MoD ait jamais traité et je pense que les gens seraient surpris, amusés et intrigués de découvrir que des responsables du MoD ont été entraînés dans les mêmes arguments opposant sceptique et croyants au sujet des OVNIS.  ceci ne se voit nulle part ailleurs », a-t-il déclaré. 

« La seule différence était que les enjeux étaient plus importants: le prix était la chance de définir la politique du gouvernement sur la question. »

Les deux documents – chacun contenant des centaines de fichiers – sont les derniers documents d’OVNI non encore rendus publics par le MoD- Crédit photo ALAMY

Les fichiers sont actuellement répertoriés comme « clos et conservés » par le ministère de la Défense sur le site Web des Archives nationales.

Nick dit que certains membres du personnel du ministère de la Défense ne voulaient pas enquêter sur le sujet des OVNIS car ils le trouvaient « démoniaque »
Crédit illustration : GETTY

 

                                 SOURCE

Mis à jour Area 51 blog ,le : 16-01-2019 à 23h40.

Publicités

Dossiers secrets ovnis américains et Armée spatiale de Donald Trump

04/12/2018

Donald Trump pourrait avoir créé sa force spatiale après avoir découvert les secrets de l’Amérique à propos des ovnis, selon Nick Pope.


Donald Trump doit connaître les secrets des OVNI en Amérique, selon Nick Pope.
Crédit : the sun.co.uk

Article source 

Par Emma Parry, correspondante numérique américaine  le 4 décembre 2018,à  14h18.

                                        Traduction Era pour 

Un expert,  ancien membre du ministère de la Défense, Nick Pope, affirme que Donald Trump pourrait avoir lancé la création de son armée spatiale après avoir découvert les secrets  américains sur les ovnis. Nick Pope, qui dirigeait le projet OVNI du ministère de la Défense, a déclaré qu’il serait «absurde» de suggérer que le président soit tenu dans l’ignorance au sujet des menaces potentielles que représentent les ovnis comme le pensent certains théoriciens du complot.

Monsieur Pope  souvent surnommé Fox Mulder dans la vie réelle en raison de ses recherches officielles sur les ovnis – dit que D. Trump doit connaître le projet de recherche secret sur les ovnis du Pentagone – AATIP (programme avancé d’identification des menaces aérospatiales), découvert plus tôt cette année. Il serait au courant du fait que l’influent Comité des services armés des États-Unis a enquêté et a dépensé  de l’argent pour le ténébreux projet AATIP, selon Pope.

Trump sait également qu’un comité sénatorial enquête sur un incident survenu en 2004, au cours duquel des pilotes de l’ US Navy ont poursuivi et filmé un objet blanc en forme de « tic-tac » non identifiable qui s’est déplacé à  la »vitesse d’un missile balistique » au large des côtes du Mexique, a déclaré Pope.

Il estime que ces connaissances ont peut-être contribué aux projets du président de créer une force spatiale, une nouvelle branche militaire dédiée à la guerre dans l’espace. La Force spatiale devrait être créée d’ici à 2020 et a été défendue par Trump, qui a tweeté en août: « Vive La Force spatiale ! »

Nick-Pope-1230222

Nick Pope  dirigeait le programme OVNI du MoD qui a été arrêté en 2009 -Crédit photos https://www.thesun.co.uk

 

Pope a confié à Sun Online:

«Certaines théories du complot suggèrent que les projets du président Trump en vue d’une force spatiale reflètent la nécessité de protéger la Terre contre des extraterrestres hostiles. Il y avait des théories du complot similaires sur le plan Star Wars du président Reagan.

Bien qu’il n’y ait peut-être aucun lien avec des extraterrestres, le président Trump connaît sûrement tous les dossiers secrets OVNIS en Amérique – dont certains ont été révélés plus tôt cette année dans le cadre du projet AATIP – et cela peut avoir contribué à son désir de développer une force spatiale militaire. Et bien sûr, il sait que les deux espaces de combat clés de tout conflit futur vont être le cyberespace et l’espace extra-atmosphérique. Il est donc extrêmement important que les États-Unis dominent ces champs de bataille. »


Des pilotes de la marine américaine ont poursuivi et filmé un objet en forme de «tic-tac» blanc non identifiable en 2004.
Crédit : thesun.co.uk

«Lors de la campagne présidentielle de 2016, Hillary Clinton et son président de campagne, John Podesta, ont fait des déclarations assez fortes sur le thème » pro-OVNI « , mais nous ne savons pas ce que le président Trump sait ou pense à propos de cette question.

« Il saura que le Comité des services armés de la Chambre s’intéresse au projet AATIP du Pentagone, qui a examiné le phénomène des OVNIS, et il saura que le Comité des services armés du Sénat se penche sur l’incident de 2004 où des pilotes de la marine américaine ont pourchassé et a filmé un ovni autour du porte-avions USS Nimitz.

« Mais nous ne savons pas – par exemple – s’il soutient la décision d’organiser des audiences formelles du Congrès à ce sujet. »


Donald Trump signant sa directive de politique spatiale invitant le Pentagone et le ministère de la Défense à entamer le projet de création d’une force spatiale.
Crédit : thesun.co.uk

Pope dit que malgré les théories du complot, il serait incroyable de penser que Trump ne connaisse aucun secret sur les OVNIS que les Etats-Unis pourraient cacher au public.

Et il a même suggéré que ces théoriciens du complot attendent actuellement la divulgation complète de la  connaissance du gouvernement américain concernant  la présence des extra-terrestres .

« De nombreux membres de la communauté ufologique croient en un complot si vaste, si sombre et si profond que même le président n’est pas au courant », a-t-il déclaré.

«Ils utilisent des expressions telles que« besoin de savoir »et« déni plausible »pour suggérer que le président des Etats Unis est hors du coup. « Ça n’a pas de sens. Si les États-Unis avaient la preuve que des extraterrestres ont visité la Terre, le Président devrait le savoir, car, dans son rôle de commandant en chef, il pourrait être amené à prendre des décisions stratégiques immédiates au plus haut niveau, si la situation devenait soudainement hostile.

«Le président a besoin de connaître toutes les choses importantes , dans le cadre d’une culture du  » pas de surprises ». Si quelqu’un dans le complexe militaro-industriel cache les secrets sur les OVNIS au président Trump, ou suggère de garder le silence sur certaines choses, ils risquent un réveil brutal.

«Il est un président particulièrement énergique et volontaire, et il ne voudra pas rester dans le noir ni qu’on lui dise comment traiter le problème des OVNIS.

« La communauté UFOlogique fantasme sur la » divulgation « – peut-être que le président Trump s’en tiendra à un tweet un soir. »

illustration d’un extraterrestre d’après des témoignages ufologiques 
Crédit : thesun.co.uk

Nick Pope, qui a dirigé le projet OVNI du Royaume-Uni entre 1991 et 1994 , aujourd’hui dissous , a déclaré qu’il espérait que le président s’intéresserait à la question – et serait heureux d’utiliser son expertise pour l’aider.

« J’espère que le président Trump s’intéresse personnellement à cela et je serais heureux de participer », a-t-il déclaré.

«Le gouvernement britannique a arrêté son projet ovni en 2009, il n’y a donc aucun expert en la matière, mais après avoir effectué ce travail dans les années 90, je suis ravi de pouvoir vous aider lors de briefings présidentiels et d’audiences du Congrès pour expliquer ce que certains d’entre nous au ministère de la Défense ont conclu sur les menaces et les opportunités qui découlent du phénomène OVNI, quelle que soit sa vraie nature. « 

Mise à jour Area 51 blog -le 04-12-2018 à  22  h   15


%d blogueurs aiment cette page :