La Station spatiale internationale et les OVNIS une réalité ?

12/10/2017

l’astronaute Samantha Christoforetti à bord de l’ISS- crédit photo itstherealstory.com

Il y a beaucoup de choses qui circulent sur le net. Nous faisons un tri parmi la somme d’informations qui arrivent, car certaines sont des hoax. 

Nous ne savons pas ce que vaut réellement ceci alors nous diffusons tout de même. Chacun pouvant avoir son opinion sur le sujet comme d’habitude.

Un article  a été rédigé par Paul Ascough pour  itstherealstory.com

La Station spatiale internationale (ISS) semble assujettie à des  rencontres rapprochées avec des OVNIS. Les astronautes ont signalé des observations depuis des décennies et à présent avec  les live en direct des données sont constamment disponibles et tout le monde peut  regarder. De nombreux téléspectateurs  et des enquêteurs postent des images et des séquences vidéo que tout le monde peut voir.

 L’image du  soi-disant  OVNI, présenté comme une sorte de donut a entraîné des interprétations

 différentes, ainsi,   certains ont spéculé que le patch central sombre est en fait une coupole centrale plutôt que d’un trou situé au milieu. Cette année seulement, la NASA a coupé le flux du direct à plusieurs reprises, car quelque chose a été capté sur les caméras. Ci-dessous, un OVNI près de l’ISS, qui a disparu peu de temps après la prise de vue.

Un OVNI ou ,autre chose?
Image qui circule sur internet. Une photo prise par l’une des caméras de la station spatiale internationale ISS. Crédit image- itstherealstory.com

À la fin du mois de mars de cette année (2017), la NASA a été contrainte de répondre lorsque des ovnis ont été repérés dans l’arrière-plan alors que l’astronaute Samantha Christoforetti expliquait comment les volets roulent à bord.

Sur la vidéo ci-dessous quelque chose est montré. L’engin peut être vu en mouvement rapide et très erratique, ce qui suggère qu’ils ont été intelligemment contrôlés.

Le mois précédent  en février 2017,  déjà la NASA a coupé le  direct alors que six OVNI volaient de droite à gauche, la NASA a rapidement coupé une scène dans la salle de briefing pour couvrir l’observation.

L’astronaute Scott Kelly a été rapidement corrigé par la NASA quand il a signalé un OVNI observant la station spatiale alors qu’il effectuait une réparation à l’extérieur lors d’une sortie extra-véhiculaire dans l’espace. L’excuse de la NASA cette fois était de dire que c’était une couverture d’antenne de la partie russe de la station qui s’était en quelque sorte détachée! Si vous avez pris pour argent comptant  tout ce que la NASA a dit, il doit y avoir tellement de débris spatiaux et de débris là-haut, que je suis surpris que quelqu’un puisse entrer en toute sécurité en orbite pour rejoindre la Station spatiale internationale.

Alors les allégations des uns et des autres  qui sont diamétralement opposées ne nous aide pas et  il bien  difficile d’avoir une opinion tranchée sur le sujet.

Entre spéculations et désinformation voici un exemple typique qui alimente bien des controverses.

Voici la vidéo partagée sur youtube

Si cette vidéo ne fonctionne pas cliquez ici

 

 

 

Publicités

La navette Endeavour apprêtée pour son dernier lancement

16/05/2011

 

Source:http://www.maxisciences.com/

Endeavour illustration (Crédit photo : Nasa)

La Nasa confirme le lancement de la navette Endeavour qui partira aujourd’hui du Centre spatial Kennedy. L’engin entamera son dernier voyage vers la Station spatiale internationale.

Après de nombreuses péripéties, la navette Endeavour est de nouveau apprêtée pour son lancement au Centre spatial Kennedy, près du Cap Canaveral en Floride. La première tentative de décollage, le 29 avril, avait été avortée avant la mise à feu des moteurs en raison d’un dysfonctionnement électrique. Toutefois la Nasa semble confiante quant au succès de ce nouvel essai. « Il n’y a aucun problème pour le moment qui pourrait empêcher un lancement« , a souligné le porte-parole Allard Beutel à l’AFP.

Le décollage est annoncé pour 12h56 GMT. Pour le moment tout s’est déroulé comme prévu. Les opérations de remplissage du réservoir externe de la navette ont débuté ce lundi à 3h36 GMT et ont duré près de trois heures, le temps de charger les deux millions de litres d’hydrogène et d’oxygène liquide à basse température. Quant aux astronautes, il seront réveillés vers 8h41 GMT pour se rendre au pas de tir à bord leur habituel minibus.

Une dernière mission pour Endeavour

Au total, six astronautes prendront place dans la navette pour se rendre sur la Station spatiale internationale (ISS). L’équipage comprend le commandant de bord Mark Kelly, le co-pilote Greg Johnson ainsi que quatre spécialistes de mission : Mike Finckle, Drew Feustel, Greg Chamitoff et l’Italien Roberto Vittori, de l’Agence spatiale européenne. Le décollage devrait se dérouler devant une foule d’environ 400.000 personnes présentes sur le lieu. Cette proportion bien qu’impressionnante est deux fois moindre que lors de la première tentative le vendredi 29 avril.

Endeavour, le plus récent des trois orbiteurs, effectuera son 25e et dernier vol. Il précède le lancement d’Atlantis, prévu pour la fin juin, qui clôturera les années de mission des navettes spatiales de la Nasa. Le dernier voyage d’Endeavour a pour objectif d’acheminer jusqu’à l’ISS le spectromètre magnétique Alpha 2, un appareil permettant d’étudier l’existence d’antimatière et la nature de la matière noire invisible.

 
 

L’ISS

06/11/2010

La conquête spatiale ne date pas d’hier. L’Homme a d’abord envoyé des sondes, comme Spoutnik par exemple. Puis, les astronautes ont vu le jour; Youri Gagarine est le premier Homme à avoir volé dans l’espace. Peu à peu, les satellites et les modules se sont développés, jusqu’à ce que l’Homme marche sur la Lune en 1969. Et après? L’aventure s’est poursuivie avec la création des laboratoires spatiaux Skylab et Spacelab, puis avec la construction de la station Mir. Ces derniers ont été remplacés en 1998 par une toute nouvelle invention: l’ISS.

Lire la suite sur le site Astropleiades

 


Barack Obama renonce à la Lune pour viser Mars

16/04/2010

Source : http://www.20minutes.fr/article/398208/Sciences-Barack-Obama-renonce-a-la-Lune-pour-mieux-viser-Mars.php

ESPACE – Il présentait jeudi son programme pour la poursuite de l’exploration spatiale. Objectif: Mars vers 2035…

De notre correspondant à Los Angeles

Faire passer la pilule de l’abandon du programme Constellation. Depuis le Centre Spatial Kennedy, Barack Obama a tenté, jeudi, de brosser une vision optimiste pour l’avenir de la NASA, jurant que «personne n’était plus engagé» que lui à la poursuite «de la conquête de l’espace intersidéral».

Les plans initiés par Bush de retourner sur la Lune en 2020? A la poubelle. «Soyons francs: nous y sommes déjà allés. Buzz (Aldrin, présent, ndr) y est déjà allé.» A la place, le président vise Mars, en plusieurs étapes encore floues. Il veut mettre le paquet (6 milliards de dollars d’augmentation pour le budget de la NASA sur les cinq prochaines années) pour «développer de nouveaux moyens innovants de propulsion» et pas «juste améliorer» ceux utilisés depuis 40 ans.

Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :