Des anomalies électromagnétiques témoignent-elles d’expériences concernant des vortex dimensionnels, des « stargates »?

02/02/2011

31 janvier 2011 Source : http://consciencedupeuple

* Plus on s’intéresse aux avancées technologiques d’une certaine communauté « discrète » de scientifiques militaires, plus il est possible d’envisager que les séries de science-fiction comme « Stargate » (La porte des étoiles), « Primeval » (Primitif), « X-Files », pourraient être des documentaires!

L’information contenue dans cet article est évidemment laissée à votre jugement.  Il est très difficile, voire impossible, de prouver ou de démontrer que de telles expériences puissent avoir lieu.  Cependant, les publications scientifiques démontrent la capacité technologique actuelle qui rend possible ce genre de projets « starwars ».   Le programme « CERN », à lui seul, en fait une démonstration exhaustive!

Un rapport des Forces spatiales russes (VKS) circulant au Kremlin, le 27 janvier 2011, dit que l’un de leurs satellites Kosmos-2469, actuellement en orbite au-dessus de l’Amérique du Nord, a détecté un excès de rayons gamma de proportions sans précédent émanant de la principale base d’armes chimiques et biologiques de l’armée américaine, située dans l’Utah.  Un réseau de nouvelles aux États-Unis rapporte d’ailleurs l’interruption étrange et soudaine des activités de la base.

Selon ce rapport, depuis la formation de ce qui est décrit comme étant un « vortex magnétique » apparu dans le Golfe d’Aden (voir le rapport concernant cet incident du 1 décembre 2010), un nombre croissant de rayons gamma émanent de sous la Terre, des mers, et ces rayons semblent dirigés vers Sirius (l’étoile la plus brillante dans le ciel).

Une des plus grandes concentrations de rayons gamma a été détectée en provenance de la mer au large des Côtes de la Floride dans une zone connue comme étant le « Continent perdu de l’Atlantide » selon le philosophe et mathématicien grec Platon, une puissance navale située « en face des « Colonnes d’Hercule » qui a conquis de nombreuses régions d’Europe occidentale et d’Afrique, environ 9000 ans avant l’époque de Solon, soit environ 9600 B.C.

Contrairement à d’autres endroits autour de notre Terre où des concentrations de rayons gamma ont été détectées, l’anomalie qui les génèrent au large de la Côte de la Floride est située dans les eaux relativement peu profondes, à 500 mètres sous la mer.   La semaine dernière, la Marine américaine a commencé une de ses plus importantes opérations dans ce secteur.

D’après ce rapport, l’Administration Fédérale de l’Aviation américaine (FAA) a émis un avertissement sans précédent à tous les pilotes survolant cette zone entre le 20 janvier et le 22 février 2011, puisque le Département de la Défense réaliserait des essais qui pourraient rendre le système de guidage par satellite (GPS) peu fiable ou même, non-disponible.

Dans le rapport des Forces spatiales russes (VKS), on indique que cette opération consistait à supprimer de la « structure en forme de pyramide », trouvée au large des Côtes de la Floride, une « pierre angulaire » qui semble être une des sources de la mystérieuse concentration de rayons gamma.  Elle aurait été enlevée pour être amenée vers la base américaine « Dugway Proving Ground » », située à environ 149 km au sud-ouest de Salt Lake City dans l’Utah, pour des tests supplémentaires.

* Notez que la pyramide sur le « Grand Sceau des États-Unis », que l’on voit sur le 1$ américain, est un symbole très important pour les loges occultes.  La « pierre de l’angle » selon les Écritures est Jésus, la « pierre  l’angle » pour l’élite occulte est le « Grand Architecte de l’Univers » ou Satan…

Une fois que cette mystérieuse « pierre angulaire » ait été amenée sur la base militaire en Utah, le 26 janvier 2011, où des tests ont
probablement été menés, le Kosmos-2469 a détecté une série intensive de rayons gamma émanant de la base militaire et des nouvelles en provenance des États-Unis ont déclaré, de la bouche du colonel William E. King, que la base avait été fermée parce qu’ils essayaient de résoudre de « graves préoccupations ». (Lire cette nouvelle dans le Washington Post, dont l’explication de cette fermeture de la base militaire diffère évidemment des faits exposés dans le présent article…)

Le Ministère de la Défense a désigné la base « Dugway Proving Ground » comme étant un centre majeur pour des essais de produits chimiques et biologiques dans le cadre du « programme Reliance ».  Selon des chercheurs indépendants, la taille énorme de la base et sa situation géographique en milieu isolé sert à des opérations secrètes, dont des essais pour la US Air Force et même, pour des activités reliées aux ovnis.   D’ailleurs, certains croient que les secrets de la « zone 51 » auraient été envoyés dans cette base, la « zone 52″…

Steve Quayle, un chercheurs indépendant des États-Unis, a écrit au sujet de cette mystérieuse « anomalie de l’Atlantique ».  On peut lire son article intitulé:  « L’anomalie de l’Atlantide », l’étrange « Triangle des Bermudes », ouverture d’une ancienne porte dimensionnelle ou la montée de « l’Atlantide »?

Selon Quayle, vendredi le 22 janvier 2011, ils (la Marine) sont revenus avec de nombreuses unités essayant d’établir des communications avec Porto Rico et des discussions ont été entendues à propos d’une « anomalie » qui causait beaucoup de difficultés au niveau des communications qui n’avaient rien à voir avec des problèmes habituels.  Les unités qui étaient dans l’Atlantique au large de la Floride et dans les Caraïbes ont eu à changer de fréquences à plusieurs reprises pour pouvoir échanger des messages compréhensibles avec la station de communication de Puerto Rico.  Il semble que « l’anomalie » aurait été détectée vendredi soir par un opérateur HAM.

Au départ, « l’anomalie » a été décrite comme un signal à amplitude modulée d’une puissance extrême en mégawatts.  Il était constant et non pulsé, dans la gamme des VLF.  Des données ont été enregistrées sur l’analyseur de spectre et sur l’équipement de détection des éclairs et de la foudre et il semble qu’il n’y avait pas d’orages dans ce secteur.  L’emplacement de l’anomalie était tout près de la zone du « Triangle des Bermudes »…

* Est-ce que d’anciennes légendes pourraient ressurgir  « dans notre monde » grâce aux technologies que nous avons aujourd’hui?  Des ouvertures de portes dimensionnelles, vortex magnétiques, d’où sortiraient les dieux des mythologies?

La prophétie des sauterelles qui ont comme chef Apollyon (le destructeur), dans Apocalypse 9, pourrait-elle avoir un lien avec ces vortex magnétiques et l’ouverture de « stargates »?

Est-ce que ces activités électriques et électromagnétiques émanant des « anomalies » pourraient avoir causé les morts mystérieuses et subites des oiseaux et poissons?  Les dates concordent…

Est-ce que le livre « New Atlantis » de Sir Francis Bacon, publié en 1627, pourrait être l’inspiration de l’élite occulte dont l’ambition est la résurrection d’un « ancien monde mythologique » destiné à devenir le « nouveau monde », le « Royaume de la bête » prophétisé par les Écritures?

Sources:
http://www.eutimes.net/2011/01/atlantis-anomaly-causes-shutdown-of-us-army-weapons-base/
http://www.stevequayle.com/News.alert/11_Global/110124.alert.Hawk.html
http://en.wikipedia.org/wiki/File:Bermuda_Triangle.png


%d blogueurs aiment cette page :