La mystérieuse Pyramide de Falicon – Grotte de la Ratapignata

19/06/2011

Avez vous entendu parler de la Pyramide de Falicon ?   Le village de Falicon, à quelques kilomètres de Nice, est devenu célèbre par sa pyramide, aujourd’hui très dégradée.  Elle surmonte la grotte du mont Chauve – découverte par un poète-avocat italien en 1803 –  elle figure dans tous les guides de la région au XIXe siècle comme un site touristique incontournable. Quelque peu négligée par la suite, la pyramide coiffant la grotte attise l’intérêt des curieux au XXe siècle, pour devenir un haut-lieu de l’ésotérisme, qui serait même le théâtre d’observations d’ovnis…

Source des images : http://aproposdebobmorane.net/viewtopic.php?f=1&t=7513

Voici ce qu’en dit Wikipédia : 

La pyramide de Falicon est un monument en forme de pyramide situé sur la commune de Falicon, au nord de Nice, dans le département des Alpes-Maritimes (43°44′59.64″N 7°15′37.34″E ).

Cet édifice, aujourd’hui presque en ruines, marque l’entrée de la grotte de Ratapignata ou grotte des Ratapignatas (en niçois, « la grotte des chauves-souris »). Ce monument fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 7 août 20071.

La pyramide de Falicon a été découverte en 1803 par Domenico Rossetti, un avocat de Vasto en vacances dans la région. Depuis cette date, diverses théories quant à l’origine de la pyramide ont été évoquées : on a parlé d’un ancien temple gallo-romain (la ville de Nice toute proche comptait en effet une colonie romaine, Cemenelum) ou d’un monument de l’ordre du Temple.

De nombreux ouvrages ont d’ailleurs été écrits au sujet de cet édifice. Toutefois, selon une enquête de l’Institut de préhistoire et d’archéologie Alpes Méditerranée2, qui a permis d’aboutir au classement de l’édifice, la pyramide aurait été édifiée entre 1803 et 1812 afin de marquer l’entrée de la grotte que Domenico Rossetti appelait « grotte du Mont-Chauve ».

Voir la pyramide sur google earth

Voici quelques  liens : 

http://www.projet22.com/archeologie/pyramides/article/la-pyramide-mystere-de-falicon

http://www.insolite.asso.fr/insolite/falicon.htm

http://etranges.revelations.free.fr/Le%20mystere%20des%20pyramides/mysterieuse%20pyramide%20falicon/la_mysterieuse_pyramide.htm

http://www.heresie.com/pyramide_de_falicon.htm

Et finalement  quelques vidéos :

Ici une émission de ODH TV avec le CRUN, qui évoque le la pyramide et une histoire de « Men In Black »


L’Archéologie censurée

05/11/2008

nexus

Certaines découvertes archéologiques bousculent les vérités que nous ont appris nos livres d’histoire et certains scientifiques ne sont pas prêts à laisser de côté leurs préjugés, de crainte de perdre leur statut et de gâcher leur carrière et pourtant…

Voici le lien d’un article de Nexus sur ces découvertes impossibles :

http://www.nexus.fr/PDF/M21P163.pdf


La vérité sur les pyramides de Mars

18/04/2008

Voici deux émissions très intéressantes où le Colonel Guy-Claude Mouny explique son point de vue sur les mystérieuses constructions aperçues dans la région de cydonia. La NASA nous a t elle dit toute la vérité ?

Guy-Claude MOUNY, Colonel ORSEM maintenant honoraire, spécialiste des 2ème et 5ème bureaux (action psychologique) est passé par l’expertise-comptable, la presse et le Champagne. Ces spécialités très différentes lui ont apporté la pratique de méthodes dynamiques, sérieuses et novatrices. La part du hasard s’y ajoutant, il s’est intéressé à l’Egypte. Il fut membre de l’ICBM (Institut des Civilisations du Bassin méditerranéen et du proche-orient) et de la SFEN (Sté Française d’Energie Nucléaire). Lire le reste de cette entrée »


Une Cité enfouie sous le plateau de Gizeh

31/03/2008

– NEXUS N°33 juil – aout 2004 –

Témoin gênant d une civilisation très avancée

Par Tony Bushby ” 2003 d’après le Chapitre 8 de son livre The Secret in the Bible publié par Stanford Publishing Group et Joshua Books, PO Box 5149, Maroochydore BC, Qld 4558, Australia.
Site web : http://www.joshuabooks.com

Le Sphinx et les Pyramides ne sont que la partie visible d’un fabuleux iceberg. De nombreux témoignages historiques ou contemporains permettent d’être convaincus de la présence, sous le plateau de Gizeh et l’ancienne cité du Caire, d’un savant enchevêtrement de passages, conduits, salles, cavernes naturelles, lacs et d’une grande cité, renfermant des artefacts sophistiqués révélant un très haut niveau de technicité. L’information relayée par les médias jusqu»en 1935 est depuis soustraite au public par les autorités archéologiques.
Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :